archive-com.com » COM » C » COURS-PHOTOPHILES.COM

Total: 262

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Cours Photophiles
    Envoyer ce lien par e mail à un ami Fermer la fenêtre Destinataire Expéditeur Votre adresse e mail Sujet Expédier Annuler

    Original URL path: http://www.cours-photophiles.com/index.php/component/mailto/?tmpl=component&template=herbour&link=a394bc7f5d502d0a86f9914efc969ae9bb07de11 (2016-05-01)
    Open archived version from archive

  • Réalisation d'un portrait photo
    est trés désagreable d annoncer la catastrophe à un modèle Si cela vous arrive jetez le tout car c est irrecupérable et prenez un air très faché pour annoncer 1 Que le labo a tenté un developpement croisé sans vous aviser et qu il s est planté ou 2 Que vous aviez demandé un développement croisé afin d ameliorer le rendu de la peau mais que le labo n a rien compris et qu il s est planté ou 3 Que les films ont été perdus ou volés C est bien aussi mais cela va faire naitre l inquiètude d une utilisation abusive des images ou 4 Que vous avez été enlevé par les services secrets qui pensaient que vous aviez photographié les plans du XRT 824 à SATORY et qu en vous échappant de la piscine vous avez perdu les films en nageant dans la Seine Déchirez la poche de votre jean coupez votre blouson passez sous la douche tout habillé puis trainez vous dans la terre avant d aller voir le modèle Avec un peu de chance elle va vous ramener chez elle pour vous reconforter Si vous désirez plus que du réconfort pleurez Elle risque d être émue et de toutes façons elle aura oublié les films Mais n avouez jamais que vous avez oublié de penser à la synchro Une autre possibilité peu coûteuse est d utiliser des projecteurs de 500 watts à lampe quartz que l on trouve dans le rayon outillage des grandes surfaces ou les boutiques spécialisées et dont le prix varie de 30 à 50 francs Ils sont en général noirs de forme rectangulaire et la lampe est protégée par une vitre Deux ou trois de ces projecteurs dirigés sur un panneau réflecteur donneront une très bonne lumière pour le noir et blanc Utiliser des projecteurs à lampe quartz Pour des prises de vues en couleurs va se poser le problème de la différence de température de couleur entre la source lumineuse ces lampes quartz et celle prévue pour le film utilisé Si le film négatif couleur suffixe color dans le nom peut être à la rigueur utilisé avec cette source de lumière à condition qu elle ne soir pas associée à une source ayant une température différente lumière du jour ou flash électronique par exemple il n est pas possible d utiliser cet éclairage sans filtrage avec des films inversibles suffixe chrome dans le nom ATTENTION Cette impossibilité vise uniquement l obtention d images aux couleurs fidèles à la réalité Si le but est d obtenir un décalage volontaire du rendu des couleurs d obtenir ainsi un effet artistique par la présence d une dominante colorée la photographie est bien sur réalisable mais son rendu devra être contrôlé par des tests avant de pouvoir en maîtriser la technique NOTA BENE 3 lampes de 500 watts plus la machine à laver plus le four et le séche cheveux peuvent parfois provoquer une surcharge de l installation électrique et faire sauter les plombs Ayez toujours des fusibles de rechange avant de commencer une séance de prise de vues Rien n est en effet plus déplaisant que de devoir sortir en chercher lorsque vous avez enfin réussi à déshabiller votre modèle et qu en allumant le dernier petit spot un petit truc de 250 watts grâce auquel vous comptiez éclairer les cheveux vous avez plongé l appartement dans le noir au grand et bruyamment exprimé désespoir de votre petit frère dont le programme préféré de dessins animés se trouve ainsi interrompu De celui de votre mère dont le soufflet qui se présentait si bien est en train de retomber De votre père qui venait juste de trouver après trois heures de recherches sur le net la recette du foie gras aux raisins blancs et au tokay des bords du Rhin et de votre soeur dont le sèche cheveux ne fonctionne plus et qui vous fait une crise d hystérie car elle va être en retard et mal coiffée et laide et que c est justement le jour ou elle se rend pour la première fois au cinéma avec Bruno le frère de la copine de Laëtitia la cousine de Nathalie la blonde qui était à la soirée de Fred celle assez jolie qui a semblé intéressée par la photographie de nu et que vous espériez avoir un jour comme modèle Si vous vivez seul vous éviterez une partie de ces problèmes mais il faudra quand même sortir à moins que votre modèle soit aussi votre ami e et que vous mettiez à profit cette absence de lumière pour d autres activités moins artistiques mais tout aussi plaisantes Quoi qu il en soit puisque notre propos est avant tout photographique ayez donc des fusibles de secours et des rallonges électriques pour disperser les points sur lesquels vous raccordez vos éclairages Pour mémoire l ampèrage d un fusible vous donne de la manière suivante la puissance électrique que vous pouvez raccorder aux prises qu il protège Voltage x ampèrage puissance utilisable 220 volts x 10 ampères 2200 watts Petite parenthèse pour ceux qui voudraient absolument me parler de thermocolorimétrie Les autres peuvent aller directement au chapitre suivant Pour en revenir à l éclairage par projecteurs quartz Il est tout à fait possible de corriger la température de couleur de ces lampes en filtrant à la prise de vue et d amener ainsi cette température à la valeur de celle prévue pour le film mais pour obtenir un résultat constant il est nécessaire de pouvoir contrôler la température de couleur de la source assez fréquemment car en fonction d u vieillissement des lampes cette température va évoluer de manière notable et non acceptée par les films inversibles Personnellement je dispose d un thermocolorimètre qui me permet de mesurer cette température et surtout de l importante série des filtres nécessaires pour accommoder le couple film source mais ce matériel n a pas d intérêt dans le cas qui nous préoccupe car si nous envisageons l utilisation de lampes

    Original URL path: http://www.cours-photophiles.com/index.php/les-grands-themes-de-la-photographie/26-realisation-dun-portrait-photo?tmpl=component&print=1&layout=default&page= (2016-05-01)
    Open archived version from archive

  • Le portrait Harcourt
    champ rendait les contours flous La retouche des négatifs ou des épreuves rendait invisible le grain de peau La peau de bébé comme me le rappellait Antoine Hours Directeur des studios HARCOURT Cette pratique au rendu parfois très artificiel fut peu a peu abandonnée au profit de pratiques moins énergiques au rendu plus réaliste L ECLAIRAGE Il serait présomptueux de prétendre à la seule vue d un tirage Harcourt reconstituer la totalité des éclairages qui ont modelé le sujet Cet exercice serait d ailleurs relativement stérile Nous essaierons plutôt ici d analyser les traits principaux de ce type d éclairage et nous en tirerons les leçons qui puissent être mises en oeuvre par un amateur équipé seulement de deux lampes tungstène de deux parapluies et de quelques réflecteurs ou caches bricolés à la demande L éclairage Classique Cet éclairage a souvent été préconisé par des portraitistes célèbres tels que Daniel Masclet Il consiste à éclairer les deux côtés du visage avec la même intensité en plaçant la source principale parfaitement en face du modèle La source est installée légèrement au dessus du visage et le flux lumineux est orienté vers le bas de telle sorte que l ombre du nez s arrête approximativement au milieu de la surface située entre la base du nez et la lèvre supérieure Photo N 11 Micheline Dax Plus l éclairage est plongeant et plus on accentue les ombres sous le nez sous les arcades sourcilières et au niveau des joues Tout est question de dosage L éclairage Facial L éclairage le plus descriptif du visage d un modèle est celui qui ne laisse pas ou peu de place aux ombres Ce type d éclairage fut surtout pratiqué sur les sujets féminins Pour l obtenir on dispose l éclairage principal face au visage et à hauteur des yeux de façon à ce que les seules ombres perceptibles soient celles du menton et des fuyantes des joues et des pommettes Cet éclairage fait la part belle aux traits réguliers photo N 12 Elle gomme les irrégularités de l épiderme attention néanmoins aux parties des joues où l éclairage devient frisant 12 Marcelle DERRIEU 1958 L éclairage facial permet également de mettre en valeur la transparence des yeux clairs tout en ciselant de façon très fine les ombres des pommettes Il est cependant déconseillé d utiliser ce type d éclairage sur des visages dont l asymétrie serait trop marquée Le portrait ci contre Photo N 13 est un superbe exemple de réussite d un éclairage facial 13 Michelle MORGAN 1952 L éclairage latéral L éclairage latéral dispose la source principale non plus exactement face au modèle mais sur le côté Le modelé du visage est rendu de façon beaucoup plus péremptoire qu avec les éclairages classiques ou faciaux Surtout réservé aux hommes le procédé ne fait pas de cadeaux car il cisèle rudement les traits Bien utilisé il apporte force et caractère au résultat final Photo N 14 La photo de Michel Simon N 3 représente l extrême de cette technique chez Harcourt 14 Michel Picolli 1955 Le portrait ci contre de Pierre Fresnay est un exemple saisissant d éclairage latéral Le profil du visage est accentué par l éclairage placé en contre jour par rapport au photographe La partie du visage laissée dans l ombre par la source principale est subtilement éclairée par une source secondaire qui allume l oeil gauche du modèle 15 Pierre Fresnay 1953 La source secondaire Nous venons de voir que la source principale d éclairage est utilisée pour donner le modelé du visage Le portrait fait souvent appel à une source d éclairage secondaire Chez Harcourt un faisceau étroit dirigé sur la chevelure constitue souvent une source d éclairage secondaire Il est situé en hauteur légèrement à l arrière de la tète et son axe est très plongeant Cette source secondaire permet de donner à la chevelure son modelé sa structure ou son brillant exemple Photo N 15 Il auréole souvent ou éclaircit de lumière l arrière de la coiffure et permet de décoller la tête d un fond qui aurait sans cet artifice le même ton que la chevelure Photo N 9 La photo ci contre de Giselle Pascal est un exemple de maîtrise d un éclairage principal facial conjugué à un éclairage secondaire révélant la structure des cheveux 15 Giselle Pascale 1958 Les contrastes Examinons si vous le voulez bien les deux portraits ci dessous 16 Harry Baur 1940 17 Marthe Mercadier 1959 Celui de Harry Baur est typique d un éclairage contrasté alors que celui de Marthe Mercadier montre peu de contrastes Le style Harcourt est généralement caractérisé par des éclairages donnant de forts contrastes entre les parties sombres et les parties claires du visage Ce type d éclairage donne beaucoup de caractère aux modèles Mal contrôlé ou orienté il s avérerait catastrophique pour le résultat final Heureusement les très nombreux photographes qui se succédèrent chez Harcourt se révélèrent particulièrement experts dans l art de manier ces éclairages directs et crus Il est à noter que quelque soit le type d éclairage la valeur du contraste entre les ombres et surfaces éclairées du visage est fonction des paramètres principaux suivants appliqués à la source principale La distance entre la source et le modèle Le diamètre et le type de surface des réflecteurs L emploi et le type de réflecteur additionnel parapluie réflecteur plan etc Rappelons à l usage des non experts les quelques règles influençant le contraste Plus la source est proche du modèle et plus le contraste entre la partie la plus proche et la partie la plus lointaine du modèle sera fort Plus le réflecteur du porte lampe est grand et plus la lumière sera douce ceci est également vrai pour les réflecteurs additionnels Les réflecteurs de surface mate produisent des lumières moins contrastées que celles des réflecteurs aux surfaces métallisées La multiplicité des sources peut atténuer le contraste de l éclairage principal mais attention de ne pas obtenir une désastreuse multiplication des ombres à l

    Original URL path: http://www.cours-photophiles.com/index.php/les-grands-themes-de-la-photographie/27-le-portrait-harcourt?tmpl=component&print=1&layout=default&page= (2016-05-01)
    Open archived version from archive

  • Paysage et photographie
    culture visuelle des générations futures Photographies d un paysage en mouvement Petit jeu des sept erreurs La création de l Observatoire du Paysage est décidée en conseil des Ministres le 22 novembre 1989 la responsabilité en est confiée au Ministère de l Environnement Il s agit donc d une initiative de l Etat d ampleur nationale visant à décrire les évolutions du paysage au travers de séries photographiques représentant le territoire au cours des âges Cette volonté se décline sous deux formes mais sur le même principe reconduire des prises de vue à l identique soit en conservant le point de vue exact et le cadrage précis de l image ainsi que la lumière laquelle dépend de la date et de l heure de prise de vue mais aussi bien sur des conditions climatiques Ce principe permet l obtention de séries photographiques rigoureusement identiques en ce qui concerne le positionnement des éléments du paysage latéralement comme en profondeur en respectant les proportions relatives de chaque élément ainsi qu au niveau de la répartition de lumière La comparaison est alors possible puisque les seules différences entre les images sont le fait des changements ayant affectés le territoire dans le temps séparant les prises de vue Ce principe se concrétise au travers de prises de vues reconduites à partir de photographies anciennes issues de fonds photographiques tel que celui du RTM Restauration des Terrains de Montagne ou de cartes postales éditées au XIXème ou au début du XXème siècle mais aussi par la réalisation de séries contemporaines pour lesquelles les premières prises de vue sont effectuées par des photographes reconnus Dominique Auerbacher Alain Ceccaroli Thibaut Cuisset John Davies Raymond Depardon Gérard Dufresne Gilbert Fastenaeckens Sophie Ristelhueber et reconduites chaque année On comprend facilement que ces séries permettent une observation fine des évolutions naturelles ou artificielles du paysage on peut ainsi détecter par exemple l abandon des terrains agricoles en constatant le développement de friches ou la progression de la forêt et prévoir en partie leur évolution future On peut aussi prendre en compte au contraire le développement de l activité humaine au travers des aménagements urbains routiers Enfin cela permet surtout de mesurer les effets d une politique de protection ou de valorisation des paysages plantations entretiens des marais restauration des centres historiques des villes Ce dernier point est essentiel car cela facilite l appréciation de la validité de cette politique d aménagement du paysage et ainsi de la reconsidérer pour orienter favorablement l évolution du paysage la question des valeurs esthétiques reste posée aux photographes Pas si facile à jouer un exemple de cette démarche On trouvera un exemple de cette démarche à travers une étude réalisée pour le Conseil Général de Rhône Alpes sur les points noirs paysagers J ai réalisé cette étude dans le cadre d un stage au Conseil Général en partenariat avec le Bureau du Paysage de Ministère de l Environnement qui a la responsabilité de l Observatoire Photographique du Paysage Ce stage visait à reconduire des photographies de points noirs paysagers après traitement Ces points noirs sont en fait des lieux où un ou des éléments se détachent de manière négative dans le paysage Il s agit alors d effectuer un traitement paysager des lieux qui peut se traduire par des plantations pour masquer l élément gênant des démolitions de bâtiments désaffectés ou un traitement complet et plus complexe du site Cet inventaire des points noirs paysagers a été réalisé pour la première fois en Savoie en 1987 par un bureau d études paysagères qui a accompagné chaque description des sites incriminés par une photographie que nous avons reproduite Dans le cadre de ce stage j ai donc reconduit ces prises de vue en tentant de retrouver point de vue et cadrage initiaux suivant la méthodologie instaurée par l Observatoire Photographique du Paysage Il n a pas été possible du fait de la période du stage d une durée de trois semaines de retrouver la date des prises de vue afin d obtenir une répartition similaire de la lumière J ai cependant tenu compte lorsque c était possible du moment de la journée auquel ont été effectué ces photographies Je présente ici trois couples de photographies parmi la vingtaine de couples réalisés Comparaison avant après le traitement paysager du site Conseil Général 1987 E Foray 1996 Conseil Général 1987 E Foray 1996 Conseil Général 1987 E Foray 1996 Au niveau technique expliquons rapidement la méthodologie pour retrouver le point de vue de la photographie puisqu aucune information ni de localisation précise ni de focale n était portée sur ces photographies Considérant que le point de vue détermine la perspective et non la focale il faut retrouver d abord ce point de vue avant d effectuer le cadrage avec une focale ou égale à celle utilisée ou plus courte auquel cas il faudra recadrer au tirage pour obtenir le même rapport d agrandissement Pour localiser ce point de vue et dans la mesure où il existe des repères stables on utilise un système de triangulation On repère sur l image initiale deux alignements verticaux d éléments indépendants Un exemple d alignement pourrait être la ligne formée par une arête d un bâtiment s alignant sur le même axe qu un tronc d arbre Deux alignements de ce type choisis le plus éloigné possible l un de l autre pour obtenir une bonne précision suffisent pour déterminer l emplacement de prise de vue Un alignement horizontal sur le même principe permet alors de définir la hauteur de prise de vue Une fois réalisé ce repérage à vue on effectue le cadrage en s aidant d un viseur quadrillé pour vérifier que les éléments sont bien à leur place S il n y a pas d éléments fixes la reconduction s appuyant essentiellement sur l observation patiente et le viseur quadrillé devient plus hasardeuse Cependant la précision des reconductions de prise de vue est importante car peu de changements d une image à l autre suffisent à modifier notre perception Ainsi par exemple si la photographie est faite depuis un point de vue plus proche que celui de l image initiale les proportions relatives des éléments changent et l arbre du premier plan nous paraît avoir grandi exagérément L intérêt de ces reconductions réside dans la possibilité de vérifier l impact si possible positif des traitements paysagers effectués par comparaison avec la situation antérieure Au travers du premier des couples d images présentées nous pouvons constater le dégagement de la vue d une allée d arbres par la démolition d un transformateur à l abandon et soumis à un affichage publicitaire sauvage On cerne mieux encore la notion de traitement paysager au travers des diverses actions menées sur un même site C est le cas dans deux autres couples de photographies enfouissement des lignes électriques rénovation des bâtiments coopérative et transformateur dans un cas ou démolition d une ancienne gare SNCF enlèvement de la voie ferrée et rénovation de la route dans l autre On se rend bien compte de l impact des traitements effectués l image initiale du troisième couple présenté nous montre un espace abandonné à la végétation une dizaine d années plus tard le site nous apparaît comme un espace net presque propret L efficacité de ces reconductions sur les points noirs paysagers dépend aussi des choix effectués lors des prises de vue initiales réalisées ici par un bureau d études paysagères Ces choix ne sont pas toujours des plus judicieux soit parce qu ils ne sont pas faits en fonction d une reconduction à venir donnons le cas extrême prise de vue depuis la fenêtre d un train soit parce qu ils ne mettent pas en évidence le point noir incriminé et son impact dans l environnement le point de vue est souvent choisi trop éloigné et la carrière creusée dans le flanc de la montagne se réduit sur l image à une toute petite tache à peine perceptible dans le paysage Il apparaît ainsi important de tenir compte de ces nombreux facteurs et il semble qu une association avec un photographe pour la réalisation de ces premières études paysagères ne serait pas inutile Ces reconductions permettent donc d apprécier la validité des actions engagées sur le paysage mais aussi de garder la trace des démolitions et transformations effectuées en tels ou tels lieux Si le but de ces reconductions de prises de vue de points noirs paysager est principalement à court terme on comprend bien l intérêt qu il peut y avoir à effectuer des reconductions de sites à intervalles réguliers sur des longues périodes comme c est l objectif de l Observatoire Photographique du Paysage Un petit jeu qui inscrit la photographie dans la durée et la mémoire Dans le cadre de l action de l Observatoire Photographique le photographe n est plus un passant solitaire qui ne saisit une réalité qu à un moment donné mais un témoin constant de son évolution Il s agit contrairement à l image figée relevée au travers du Concours Mon paysage nos paysages de considérer le paysage en mouvement et cela offre dans le même temps à la photographie un nouveau cadre qu elle n a que peu exploitée jusqu à aujourd hui Une mission analogue a pourtant déjà été effectuée aux USA sur les grands sites sauvages l état demandant aux photographes de retourner sur les lieux des missions photographiques du XIXème mais il semble que les objectifs n étaient pas tant de mesurer l évolution de ces paysages d ailleurs très faible à l échelle humaine puisque ce sont en général des espaces protégés de toute intervention humaine que de réaffirmer l importance de ce patrimoine autour duquel s est cristallisé une partie de l identité américaine En réalisant une action similaire à partir d anciens fonds photographiques ou par la constitution de séries contemporaines l Observatoire Photographique du Paysage rend compte du patrimoine français mais favorise aussi la prise de conscience des mouvements inhérents au paysage y associant la photographie qui devient alors une petite machine permettant de voyager dans le temps L Observatoire Photographique du Paysage participe ainsi à l enrichissement de notre culture du paysage à sa modernisation par la compréhension des phénomènes qui affectent notre environnement tout comme à l enrichissement de la photographie Au photographe d en faire bon usage Le paysage du photographe Le regard personnel des auteurs contribue aussi à faire évoluer la culture visuelle du paysage à réinventer un modèle du paysage et nous avons vu que l Observatoire Photographique du Paysage tenait compte de l importance de ce regard en confiant la réalisation de séries contemporaines à des photographes reconnus Cependant nous l étudierons plutôt au travers des travaux réalisés durant la mission photographique organisée par la Délégation de l Aménagement du Territoire et de l Action Régionale de 1983 à 1989 La DATAR s est pour cette entreprise explicitement inspirée de deux grandes missions d état celle de la Mission Héliographique et celle de la Farm Security Administration aux USA Cependant ce fut probablement en France une des premières missions documentaires où l art était considéré comme une condition de la pertinence du document On pourra se reporter au texte cité dans lequel André Rouillé développe les relations ou plutôt les oppositions entre l art et le document au XIXème et au début du XXème et incite à prendre en compte l importance du regard personnel du photographe dans le cadre d une étude à but documentaire Rappelons en effet brièvement les objectifs de la DATAR avec cette mission Constatant le décalage entre une conception du paysage déjà ancienne et que nous avons étudiée précédemment et les territoires français soumis à de profondes mutations la DATAR a souhaité réaliser un état du paysage français tout en créant par le regard des artistes photographes retenus pour ces missions de 1985 à 1989 de nouveaux repères de perception du territoire L objectif tel qu il était formulé apparaît quelque peu illusoire dans la mesure où le souhait était de rendre par le regard du photographe leur cohérence aux territoires qui l ont perdu ce qui préjuge peut être trop fortement des capacités du photographe Alain Buttard critique d ailleurs cet objectif tout en insistant sur la qualité des travaux obtenus et faisant référence au Secrétariat Britannique à la Guerre engageant Roger Fenton pour couvrir le front de Crimée il écrit Est on très loin ici des photographies de champs de bataille sans cadavres que réclamait sa Majesté Britannique Car en vérité lorsqu un paysage a perdu sa cohérence le seul sens que puisse lui donner un photographe c est celui de la cohérence perdue Il semble d ailleurs que ces objectifs aient quelque peu déstabilisé les photographes Ceux ci se sont en fait retrouvés livrés à eux mêmes avec une liberté de création dont ils avaient rarement disposé jusqu alors dans le cadre d une commande Les photographies sélectionnées par les auteurs en accord avec les différents partenaires sont actuellement archivées à la Bibliothèque Nationale en cours de numérisation Afin d en réduire l étude environ 2000 images on a laissé de côté les paysages urbains dans la mesure où ils dépendent de modèles beaucoup plus récents Il a paru intéressant de réaliser un essai de synthèse des différents regards portés sur le paysage au travers d un corpus d images dont nous avons reproduit certaines il n a malheureusement pas été possible de réaliser des reproductions de toutes les images dont nous parlons certaines n étant visibles qu à la Bibliothèque Nationale qui n effectue pas de reproductions en ce qui concerne le fonds DATAR afin d en dégager les caractères dominants Au travers de cette étude on tentera de montrer par l analyse des travaux des photographes ce que peut apporter le regard personnel du photographe par les questions qu il pose ou les explications qu il propose et donc sa capacité à enrichir notre culture du paysage Deux mille images en noir et blanc parfois en couleur qui nous parlent des paysages français mais qui nous parlent surtout du paysage Deux mille images face à neuf mille photographies anonymes pour parler différemment du paysage pour le chercher le réécrire le redécouvrir pour en dire plus A propos de la photographie Yvette Le Gall écrit C est contre la représentation purement descriptive du côté de la vision que se portent son intérêt et son engagement Alors partons à la recherche de cette vision et tentons de montrer ce qu elle peut apporter quand elle s exprime sur le paysage Regards sur des territoires à conquérir Le paysage c est l endroit où le ciel et la terre se touchent écrit Michel Corajoud Vincent Monthiers Vincent Monthiers dans ses images de dunes et de rivages nous parle aussi de cette rencontre originelle des éléments Il photographie les grandes étendues de sable que l eau recouvre parfois et que le ciel surmonte toujours Mais la limite est floue la terre et le ciel se confondent dans une similitude de valeurs l eau et le sable ont des formes indistinctes et ne se différencient plus Les paysages de Vincent Monthiers sont fusionnels C est une zone indéfinie que nous présente le photographe une zone de mélange de dissolution A nulles autres images que les siennes ne s applique mieux le texte de Michel Corajoud Je vois le ciel accoster la terre sur la ligne d horizon Au delà de ce découpage élémentaire je voudrais discerner la part du ciel qui entre en terre Mon insistance creuse la ligne et l horizon que je voyais jusque là comme le simple profil de la terre sur le ciel vibre De l épaisseur s immisce à l interface de ces deux mondes Vincent Monthiers Ainsi par exemple cette image de la dune du Pilat du sable une légère vapeur s élève brouillant les formes de la végétation sombre de l arrière plan La limite entre l un et l autre n en est plus une elle devient espace incertain Les éléments se rencontrent et s absorbent mutuellement comme dans la première image présentée où l on ne sait plus distinguer la terre du ciel et de l eau Cette zone incertaine que l on scrute du regard au travers des images de Vincent Monthiers devient lieu de création Cette fusion des éléments entre eux est la base de la formation de notre monde l eau la terre l air et le feu qui ensemble sculpte notre monde En cela la rencontre est originelle fusion créatrice des éléments pour la naissance d une planète Il n y a nulle trace d humanité dans ses images pas de constructions pas même de traces de pas dans le sable pas d animaux non plus ils se cachent et se taisent seulement le sable quelques broussailles et quelques craquelures qui sont comme les prémices d une naissance d un éclatement de ce monde d une séparation des éléments qui le composent Ces craquelures sont les premiers signes d un monde nouveau où chaque élément aura sa place et son rôle où les rapports qui les organisent seront connus lorsque la phase incertaine et inimaginable de création est dépassée Vincent Monthiers regarde le paysage en un temps zéro C est un retour aux origines du monde aux origines du paysage C est peut être le paysage d avant l homme celui qu aucun humain n a pu contempler celui qui n a jamais existé puisqu il n y avait pas de regard pour le créer Les sites vierges disent le premier matin du monde le contempler est rare c est une expérience limite L homme a sa part dans la création En ce temps zéro rien n est fait tout reste à faire comme à voir et il faut décider de la façon de le faire Le sable l espace n ont pas encore de formes et c est à l homme que revient la difficile tâche et responsabilité de le modeler Expression des rapports de force D ailleurs Vincent Monthiers nous fait pressentir cette arrivée de l homme sur cet espace vierge N est ce pas une trace du passage d un avion qu on remarque dans le ciel de cette troisième photographie Et l homme sur la terre va alors s approprier l espace le conquérir lui imposer ses schémas comme nous le montre de façon brutale Marc Deneyer avec ses images de bottes de pailles cubiques Comme nous ne disposons pas de reproductions des ces images décrivons rapidement l une d entre elles L image en noir et blanc représente une botte de paille géométriquement parfaite parallélipipédique désolée le mot est barbare mais il n a pas de synonyme la prise de vue est frontale accentuant la rigidité de l ensemble les fils électriques traversant l image forment un réseau de lignes parallèles renforçant encore la géométrie de la composition Dans cette image aucune place pour le hasard et dans cette botte de paille symbolique non plus L homme impose ses schémas dirige découpe suivant des plans bien arrêtés Rien de plus géométrique de plus froid de plus inhumain a t on envie de dire devant ces bottes de paille et pourtant non justement elles sont humaines nées du cerveau humain trop humaines peut être Et l homme impose ses schémas pour son propre malheur n a t on pas dit de ces bottes de pailles que faute d être accueillantes elles deviennent inhumaines C est une vision extrême de l action de l homme et de sa société sur le paysage de la volonté de conquête d appropriation militaire que Marc Deneyer semble dénoncer Cette tension entre la société et l environnement intéresse aussi Gabriele Basilico qui nous livre son regard sur ce rapport de force Un regard qui laisse place au hasard au questionnement Le paysage du Nord de la France que nous présente Gabriele Basilico est un lieu d activités les sportifs sur la plage exercent leur énergie sur ces planches à voile pour maîtriser la mer tandis qu au loin dans de sombres usines hommes et machines s activent et qu un paquebot quitte le port à la rencontre d autres horizons Ce paysage est un concentré d énergies celles des hommes et de leurs machines celles de la mer et du vent Gabriele Basilico Cette image est une des rares présentant des personnages que ce soit dans les travaux de l ensemble des photographes ou dans celui de Gabriele Basilico Par contraste la vie qui s en dégage est encore plus forte La société est ici présente non plus seulement dans les schémas qu elle impose à l environnement mais aussi dans sa vie quotidienne ses loisirs Cette activité si présente est peut être la raison de ce mot de moderne qui nous vient à l esprit pour décrire ce paysage L action de l homme dénoncée par Marc Deneyer s inscrit ici en pointillés au travers d une mer trois fois dominée par des planches à voile qui la parcourent et se jouent des vagues par un paquebot qui la franchit par des usines pour lesquelles on a asséché le rivage Trois fois dominée et pourtant toujours là toujours puissante toujours potentiellement dangereuse Bientôt le vent se lèvera et les planchistes seront contraints à ranger leurs planches Le paysage que photographie Gabriele Basilico est empreint de ces rapports de force empreint de cette tension entre l homme et son environnement C est probablement la raison de sa modernité que cette capacité à exprimer un équilibre qui n est plus celui de Marc Deneyer mais plutôt un équilibre instable susceptible d être renversé Nous ne sommes plus là devant une affirmation une dénonciation de la puissance parfois malheureuse de l homme mais devant un questionnement des rapports de force créateurs du paysage qui s exercent entre lui et son environnement Société et paysages Paysage modèle Ce sont ces rapports de force qui ont façonné nos paysages et qui ont conduit à la reconnaissance d un certain type de paysage reconnaissance nous l avons dit due en grande partie aux tableaux des peintres depuis le XVI ème siècle On peut retrouver dans la vue réalisée par Gabriele Basilico du Tréport ce paysage classique L image représente Le Tréport une ville en bord de mer photographiée depuis un point de vue élevé mieux le belvédère indiqué par les guides touristiques La composition classique utilise les lignes de force de l image La vision s équilibre entre ciel et terre et s organise faut il s en étonner autour du clocher François Béguin note l importance des clochers en tant qu objet paysage Et à cet égard c est souvent en se plaçant à la croisée des règnes entre le ciel et la terre entre la terre et l eau entre les fluides et les solides que l objet paysage jouait bien sur un rôle de conjonction entre ces dimensions mais qu il pouvait également communiquer l impression qu il établissait un ordre au sein du paysage Le clocher est un lien entre la terre et le ciel mais c est en même temps un sommet qui parce qu il s élève au dessus des arbres et des autres formes construites devient le pivot autour duquel gravite le paysage Un pivot dont la forme dit explicitement un ordre voulu un effet concerté et qui donc témoigne en faveur d une conscience qui s étant ouverte à la perception d un milieu global ayant identifié ses articulations principales définit le rapport qu elle souhaite établir entre les éléments qu elle met en contact Gabriele Basilico utilise ici cette capacité du clocher à organiser l espace autour de lui il le positionne dans le tiers inférieur droit de l image lui donnant ainsi plus de poids encore et réalise autour de lui l harmonie de la vue Cette harmonie s étend alors grâce à la composition mais aussi grâce à l utilisation du noir et blanc qui gomme les inévitables oppositions des couleurs des bâtiments entre la ville et le rivage entre les maisons traditionnelles et les zones industrielles ces dernières devenant à peine perceptibles dans l image C est une ruche dont on scrute l organisation de loin devant laquelle on s étonne de tant d activité et de tant de beauté C est un paysage auquel on est attaché et qui exprime la beauté du pays de nos villages de nos campagnes et de nos rivages C est un paysage qui dit bien par sa parfaite composition par son sujet la nature de nos liens avec notre territoire patiemment conquis au cours des siècles et valorisé par un certain accord entre la nature et l homme Il consacre à la manière des peintres des siècles derniers cet accord devant plus à un certain pragmatisme de la relation entre l homme et son milieu plutôt qu à une philosophie de la nature En effet c est la nécessité de l utilisation des ressources naturelles de notre milieu qui a façonné au travers de l agriculture nos campagnes ou au travers de la pêche nos rivages Le paysan ne parle pas du paysage Il n a pas la parole S il l avait il dirait peut être qu une belle vue n a jamais rempli l estomac Il fait le paysage et le négocie Il fait le pays que le peintre dira Territoires disparates Or aujourd hui notre rapport avec l environnement a changé Le développement de la technique a permis de réduire le lien à la terre de minimiser la relation de survie réciproque L agriculture par exemple s est dirigée vers la monoculture la productivité n est plus comparable à celle des temps passés L importance de la production et la modernisation des techniques amélioration de la résistance des végétaux par exemple ont permis de minimiser les conséquences des événements climatiques sécheresse grêle etc La disette et la famine dues à une mauvaise récolte ne sont plus de mise tout comme notre relation à la mer avec l amélioration de la sécurité des pêcheurs a évolué et les chalutiers ne craignent plus ces violentes tempêtes qui mettaient en péril les pêcheurs du siècle dernier Nous subissons beaucoup moins les éléments incontrôlables de notre monde et nous les exploitons plus que nous ne les craignons Notre relation à la terre a changé et s est éloignée d une dépendance directe et de ce fait nous façonnons des paysages différents qui parfois par leur caractère éclectique disent bien cette perte du rapport direct au sol Bernard Birsinger s est interrogé sur les territoires disparates photographiant la ville et ses alentours Ici la ville et la campagne ont ensemble une relation très différente de l ancien lien direct de la campagne subvenant aux besoins de la ville Ici la campagne représente plutôt l aire abandonnée en friche voire le lieu où s accumule les déchets rejetés par la ville L ordre n est plus de la campagne à la ville mais de la ville à la campagne Les images de Bernard Birsinger souvent en plongée présentant des décharges sauvages au premier plan et la ville au loin mettent l accent sur une relation nouvelle Bernard Birsinger utilise le noir et blanc et la lumière pour mettre en rapport les deux éléments et écrire ce lien les dépôts d objets éclectiques brillent de multiples facettes de la même brillance renvoyée par les toits de la ville correspondance des aplats et des rythmes L éloignement de la ville permet de conférer des tailles et formes semblables à ces signes d habitation et ces signes de déchets Le regard circule depuis les dépôts sauvages jusqu à leur cause parcourant ces espaces dénudés et comme à l abandon de toute utilisation rationnelle jusqu à la ville Il réussit à associer plastiquement et symboliquement la ville et ce qu elle rejette vomit Bernard Birsinger décrypte cette nouvelle relation entre ville et campagne Il ne dénonce pas rien de spectaculaire ni de violent dans ces images mais bien plutôt une certaine recherche esthétique il constate cette évolution et l étudie scrutant méthodiquement les abords de la ville Bernard Birsinger Raymond Depardon s est aussi intéressé aux territoires disparates non pas aux abords des villes mais plutôt dans la campagne elle même Il en mesure les changements dus au développement des moyens de communication ou de transport ou à l urbanisation Il les mesure d autant mieux qu il les a vécu puisque vers 1960 des projets d aménagements routiers et industriels ont touché l exploitation familiale Mes parents n avaient toujours pas de successeur pour la ferme A Paris j étais allé au ministère de l Equipement pour voir si la future autoroute A6 passait réellement au milieu des terrains de mon père Et j avais en effet constaté qu elle les coupait en deux Mon père voulait se battre Il refusait de vendre mais la loi d intérêt public fut vite votée et s il faisait un procès il perdait du coup l indemnité promise aux exploitants des terrains Une très faible indemnité La Chambre de commerce de Villefranche en profitait pour exproprier toute la partie ouest des terres afin de réaliser une zone industrielle Je n avais jamais vu mon père comme ça Le fait de devoir se séparer de ses terres le mettait dans un état Il confronte les technologies modernes à l agriculture traditionnelle décrivant avec force les modifications de nos paysages qu elles ont entraîné Ainsi l image d un tracteur passant entre deux pylônes haute tension montre bien combien les liens ancestraux n existent plus et combien cela modifie nos paysages Raymond Depardon Devant ces paysages éclatés nous ne réussissons pas à retrouver ces liens à la terre qui font partie de notre culture Les pylônes nous apparaissent comme des géants anachroniques et pourtant c est bien eux qui sont de notre temps implantés brutalement violentant notre perception du territoire Et pourtant on sent bien dans l image de Depardon peut être par la petite taille du tracteur et du paysan face à ces deux pylônes peut être aussi parce qu il nous tourne le dos et qu il s en va que c est ce paysan qui est amené à disparaître et avec lui un certain type d agriculture Depardon nous montre en fait l image d une époque charnière confrontant deux mondes et si nous hésitons un moment avec lui entre nostalgie et regards vers le futur l unité de l image en particulier sa composition symétrique crée l impression d un tout nous permettant de reconnaître dans ces territoires disparates un paysage celui du temps présent tout comme les images de Bernard Birsinger autorisaient la contemplation d un paysage alors même qu il était sous tendu par des relations très différentes de celles qui ont régi notre société pendant longtemps Intelligence des lieux Mais s il est des territoires disparates il est aussi des paysages qui nous apparaissent harmonieux et sont comme une entente entre société et environnement différente de celle montrée par Gabriele Basilico qui est surtout crée par l utilisation d un certain type de représentation un modèle de construction de notre perception du paysage Il est parfois dans certains paysages presque une intelligence des lieux celle par exemple que nous décrit Alain Ceccaroli dans ses images de routes des Hautes Alpes Leur sinueux tracé épouse les formes et contours des massifs qu elles traversent et la lumière révèle cet accord entre formes naturelles et constructions humaines Parfois au contraire ce sont les formes naturelles qui miment les constructions humaines ainsi cette branche d arbre dont la courbe répond à celle du mur qu elle surplombe S intéressant aux blockhaus du littoral normand Alain Ceccaroli photographie les falaises brutales et découpées et l architecture anguleuse des abris La lumière directe qui assaillit la scène provoque des ombres nettes franches comme autant de coupes dans le paysage révélant et amplifiant les lignes de construction A la ligne horizontale du blockhaus au premier plan correspond celle de la mer La texture du béton se fond dans celle de la falaise par de grands aplats Les ouvertures sombres des abris se dessinent comme autant de grottes plongeant dans la falaise Les pans abrupts des falaises du fond viennent répondre aux pans plus lisses des constructions humaines Il n y a pas ici de réelle tension entre les éléments artificiels et naturels nous avons devant les yeux un seul lieu une certaine homogénéité de l espace Alain Ceccaroli scrute l interdépendance des éléments humains et des forces naturelles Il recherche une certaine intelligence des lieux intelligence humaine qui bien que visant à un but fonctionnel semble parfois instinctivement répondre aux formes naturelles intelligence de la nature qui s approprie les lieux les intègre les digère Le paysage matrice de la société Cette interdépendance est probablement encore mieux révélée dans les travaux de Holger Trülzsch Holger Trülzsch scrute le monde minéral et végétal Il choisit en général des espaces naturels pierreux parfois recouverts d une végétation abondante mais peu variée Il ne photographie pas les villes mais il les crée il extrait du monde végétal ou minéral des structures que ne désapprouverait pas un architecte Peut être parce que lui même a justement suivi des études d architecture Ainsi cette image d un piton rocheux morcelé par l érosion évoquant un village du Sud Est de la France avec son enchevêtrement de toits pour qui le voit du dessus Que dire de cet escalier qu il ne nous reste qu à gravir escalier né des racines qui s organisent comme autant de paliers escalier que le choix de la contre plongée et d une lumière dure révèle La nature dans les images d Holger Trülzsch semble répondre dans son évolution à une certaine logique des lignes proches de la logique des constructions humaines Mais peut être Holger Trülzsch pose t il une question Lisons nous dans la nature les modèles que nous connaissons pour les utiliser dans nos constructions ou lui a t on emprunté ces modèles Qui agit sur qui Augustin Berque répond par son postulat du paysage Les sociétés aménagent leur milieu en fonction de l interprétation qu elles en font et qu elles l interprètent en fonction de l aménagement qu elles en font Le paysage naît de l histoire des sociétés et la modifie à son tour Le paysage est une empreinte mais c est aussi une matrice Werner Hannapel dans ses images de sculptures végétales pose probablement la même question Pourquoi les formes verticales et symétriques des végétaux nous paraissent elles si surprenantes dans ce milieu naturel Nous nous étonnons de la présence dans la nature de formes si proches de celles des constructions humaines mais a t on oublié d où nous nous sommes inspirés pour créer nos constructions comme d ailleurs pour réaliser la majeure partie de nos inventions C est l observation patiente et attentive de la nature et de ses lois qui nous a conduit à créer des immeubles comme à réaliser des avions De la même façon l idée que l on se fait des paysages et en particulier des beaux paysages modifie notre manière de gérer notre société Espace temps de paysage Le temps du paysage est linéaire celui de l homme est cyclique Au travers des paysages photographiés au cours de cette mission comme au travers de nombreux paysages réels se lit souvent l histoire du temps On parlera ici des photographes qui semblent s y être intéressés plus spécifiquement même si c est une constante dans beaucoup de travaux Reprenons les images d Holger Trülszch ou celles d Alain Ceccaroli sur les blockhaus Ainsi Holger Trülzsch semble déceler un mouvement dans la nature celui des racines qui créent des marches qui investissent le territoire se ramifient pour s approprier le terrain mouvement dans cette lente érosion qui transforme les roches mouvement encore dans ces deux arbres qui se penchent l un vers l autre comme pour une conversation intime un

    Original URL path: http://www.cours-photophiles.com/index.php/les-grands-themes-de-la-photographie/29-paysage-et-photographie?tmpl=component&print=1&layout=default&page= (2016-05-01)
    Open archived version from archive

  • Cours Photoshop Adobe
    à amener une partie de la première image sur la deuxième image permettra d éviter l effet découpage au ciseau Les outils de sélection avancés Si vous débutez avec Photoshop et que vous souhaitez sans plus attendre faire vos premiers montages sautez ce chapitre et passez directement au chapitre 4 Montages Il sera toujours tant de revenir ensuite sur les outils de sélection avancés Le masque de sélection Avec les outils de sélection vus précédemment il n est pas toujours facile de sélectionner une zone aux contours compliqués ou mal définis tels que des cheveux ou des poils Le masque de sélection offre alors un meilleur résultat Pour expliquer la procédure nous allons utiliser l image portrait dans le dossier des exemples Photoshop Nous allons sélectionner la fillette en utilisant un masque de sélection Etape 1 réaliser une sélection approchée Réalisez tout d abord au lasso une sélection grossière de la fillette Nous allons l affiner en mode masque avec des outils de dessin Etape 2 travailler sur le masque avec les outils de dessin Passez en mode masque en cliquant sur le bouton correspondant en bas de la boîte à outils celui de droite sur la copie d écran ci dessus La zone non sélectionnée apparaît masquée elle est recouverte de la couleur de remplissage du masque par défaut le rouge Les outils de dessin comme le pinceau vont vous permettre d agrandir ou de diminuer la zone masquée suivant si vous peignez en noir ou en blanc Ouvrez la palette des formes dans le menu FENETRE AFFICHER FORMES pour pouvoir choisir la taille de votre pinceau Les couleurs de premier plan et arrière plan apparaissent en bas de la palette d outils Les deux petits carrés noir et blanc en dessous des carrés de couleur de premier et arrière plan vous permettent de revenir aux couleurs par défaut à savoir noir en premier plan et blanc et en arrière plan La double flèche vous permet ensuite d inverser les couleurs de premier et arrière plan Définissez le premier plan comme noir et peignez sur les bords de la fillette pour étendre la zone masquée Si vous débordez sur la fillette inversez les couleurs de premier et arrière plan et peignez avec le blanc en premier plan pour enlever du masque Remaque il s agit là des réglages par défaut Si vous avez modifié vos préférences ce sera l inverse Sur un masque de sélection vous avez la possibilité de faire dans certains endroits des contours très nets en utilisant des formes de pinceau dures par exemple pour le contour des vêtements ou au contraire de créer une bordure plus douce en utilisant des formes de pinceau diffuses par exemple pour le contour des cheveux Etape 3 récupérer la sélection issue du masque Repassez ensuite en mode normal en cliquant sur l icône correspondante en bas de la boîte à outils Vous récupérez une sélection précise de la fillette et bien adaptée aux différents contours Du moins si vous avez fait votre masque avec soin Etape 4 utiliser la sélection Pour le vérifier intervertissez la sélection dans le menu SELECTION INTERVERTIR et remplissez la sélection obtenue de couleur Observez les contours de la fillette et la manière dont la couleur s est appliquée en fonction des différentes propriétés de la sélection Mémoriser une sélection Le masque de sélection est temporaire ce qui signifie que si vous désélectionnez votre sélection vous devrez la refaire entièrement si vous en avez à nouveau besoin Pour éviter tout travail inutile vous pouvez mémorisez votre sélection dans le menu SELECTION MEMORISER LA SELECTION Vérifiez que NOUVELLE COUCHE est cochée et donnez un NOM à votre sélection puis validez en tapant OK Désélectionnez puis allez dans le menu SELECTION RECUPERER LA SELECTION dans la liste déroulante COUCHES vous retrouvez votre sélection Validez en tapant OK la sélection apparaît à nouveau à l écran La technique des tracés Dans Photoshop les tracés auront deux utilisations principales obtenir une sélection très précise d une zone de l image réaliser un détourage d une image devant être intégrée dans Xpress sans son fond Réalisation d un tracé La réalisation correcte d un tracé demande un certain coup de main qui ne s obtient qu avec une grande pratique La théorie La théorie des tracés est relativement facile à comprendre son application est beaucoup moins aisée Un tracé est constitué de différents points d ancrage reliés entre eux par des courbes ou droites dans certains cas Lorsqu on dessine un tracé on ne fait que poser ces points d ancrage le logiciel se charge de dessiner la courbe reliant deux points mais pour qu il puisse réaliser cette opération il faut lui donner la direction de la courbe en chaque point d ancrage on dit aussi la tangente de la courbe Pour chaque point d ancrage posé il existe deux tangentes une définissant la direction de la courbe avant le point l autre définissant la direction de la courbe après le point Et la pratique Prenez l outil plume faites un cliqué glissé pour poser un premier point et lui attribuez des tangentes Eloignez vous et posez un deuxième point toujours par un cliqué glissé vous venez de dessiner votre première courbe Si dans votre tracé vous avez un changement de direction vous allez devoir modifier l une des tangentes associée à votre point Après avoir posé votre deuxième point par cliqué glissé maintenez la touche ALT et en cliquant glissant sur l extrémité de la tangente de la courbe à venir modifier sa direction Revenez toujours sur votre point de départ pour fermer votre tracé Faites des essais encore et toujours jusqu à piger le truc Du tracé bien fait Les tracés parce qu ils sont constitués de courbes calculées par l ordinateur permettent d obtenir de très belles sélections ou de très beaux détourages dans Xpress A condition de respecter quelques règles Ne positionnez pas vos points trop près les uns des autres Ne créez pas des tangentes trop longues par rapport à la distance séparant deux points en général la longueur des tangentes n excède pas le tiers de la distance entre deux points d ancrage Ne mettez pas trop de points d ancrages un objet de forme arrondie se détoure avec seulement quatre points d ancrage Ne vous énervez pas et recommencez votre tracé plutôt que d essayer de le rattraper en cours Une fois que vous aurez pris le coup ça ira très vite Utiliser les tracés pour récupérer une sélection Etape 1 réaliser le tracé Ouvrez l image portrait Avec l outil plume faites un tracé longeant la fillette revenez le fermer sur votre point de départ Etape 2 mémoriser le tracé Allez dans le menu FENETRE AFFICHER TRACES Dans cette palette apparaît un tracé sous le nom TRACE DE TRAVAIL double cliquez dessus pour lui donner un nom et le mémoriser Etape 3 convertir le tracé en sélection Ensuite allez dans le menu déroulant en haut à droite de la palette et choisissez CONVERTIR EN SELECTION La sélection clignote alors à l écran Etape 4 désactiver le tracé Désactivez le tracé en cliquant dans la partie grise de la palette Etape 5 utiliser la sélection Utilisez la sélection comme vous le souhaitez Vous pouvez faire comme précédemment à savoir inverser la sélection et remplir le fond de l image de couleur Remarque les étapes 2 mémoriser le tracé et 5 désactiver le tracé pourraient vous sembler facultatives elles sont essentielles L étape 2 vous évitera de perdre votre tracé si volontairement ou non vous en commencez un autre L étape 5 vous évitera de copier bien malgré vous un morceau du tracé au lieu du contenu de la sélection et de ne pas comprendre pourquoi rien n apparaît lorsque vous collez le contenu du presse papier Attention ne mélangez pas tracé et sélection une sélection clignote le tracé ne clignote pas Le détourage pour XPress Si vous souhaitez préparer une image de manière à ce qu elle soit détourée lorsqu elle arrive dans Xpress les étapes sont un peu différentes Etape 1 réaliser le tracé Faites votre tracé avec l outil plume et fermez le Etape 2 mémoriser le tracé Mémorisez le et donnez lui un nom en double cliquant sur TRACE DE TRAVAIL dans la palette tracés Etape 3 convertir le tracé en masque Créez un masque de tracé en choisissant MASQUE dans le menu déroulant en haut à droite de la palette Etape 4 désactiver le tracé Désactivez le tracé en cliquant dans la partie grise de la palette tracés Etape 5 enregistrez l image au format Eps Enregistrez l image au format eps menu FICHIER ENREGISTRER choisissez format PHOTOSHOP EPS dans la liste déroulante en bas de la boîte de dialogue Dans le logiciel Xpress créez un bloc image et importez l image seule la zone à l intérieur du tracé est visible Remarque pour enregistrer au format eps il ne faut pas avoir de calques Allez dans le menu FENETRE AFFICHER CALQUES et dans le menu déroulant en haut à droite de la palette des calques choisissez APLATIR L IMAGE Conclusion Toutes les méthodes et outils que nous avons vus précédemment vous permettent une seule et même chose obtenir une sélection d une zone de l image A vous de savoir préférer un outil plutôt qu un autre en fonction de l image et de votre maitrîse des différents outils De manière générale vous pouvez Sélectionner des zones géométriques de l image avec les outils de sélection géométriques rectangle ellipse lasso polygonal Sélectionner les zones de couleurs franches de l image avec les outils de sélection par couleur baguette magique plage de couleurs Sélectionner les zones aux contours indécis cheveux poils avec le masque de sélection Sélectionner tout le reste donc presque tout en utilisant les tracés Montages Vous savez maintenant sélectionner une zone de l image le monde magique de Photoshop est à votre portée Copier coller sur un même document Ouvrez une image et sélectionnez la zone que vous souhaitez reproduire Allez dans le menu EDITION COPIER désélectionnez en utilisant le menu SELECTION DESELECTIONNER puis allez dans le menu EDITION COLLER Vous obtenez une copie de la zone que vous pouvez déplacer avec l outil de déplacement flèche noire en haut à droite de la boîte à outils et positionnez cette copie où vous le souhaitez Vous pouvez l agrandir la réduire ou la déformez en utilisant le menu EDITION TRANSFORMER Le contenu de la copie est stockée dans une zone appelée presse papier tant que vous ne faites pas de nouvelle copie Vous pouvez donc coller cette zone plusieurs fois de suite simplement en utilisant le menu EDITION COLLER Faites FICHIER VERSION PRECEDENTE pour retrouver l image d origine Copier coller sur un autre document Ouvrez maintenant une nouvelle image sans fermer l image précédente Activez la première image en cliquant sur la barre de titre de la fenêtre sélectionnez une zone allez dans le menu EDITION COPIER puis activez la deuxième image en cliquant sur la barre de titre et choisissez le menu EDITION COLLER Si vous souhaitez modifier sa taille utilisez le menu EDITION TRANSFORMATIONS Attention les outils de transformations dégradent forcément la qualité de l image rappelez vous la définition d un logiciel bitmap Il importe donc au moment du scan de numériser ces images à la bonne taille par rapport au montage à effectuer et dans la même résolution Les calques Apparition d un calque Dès que vous effectuez un COPIER COLLER et plus précisément un coller Photoshop place le contenu de la sélection sur un calque à part comme une feuille de papier calque sur laquelle vous dessinez C est ce qui vous permet de déplacer la zone après avoir effectué le COLLER Si le calque n est pas au dessus d autre chose ses zones transparentes sont représentées par un quadrillage gris et blanc Ouvrez la palette des calques dans le menu FENETRE AFFICHER LES CALQUES pour les visualiser Nommer un calque Double cliquez sur un calque pour le nommer Cela vous permettra de vous repérer entre tous vos calques Calque actif Un calque est activé quand il est surligné coloré dans la palette des calques cliquez une fois sur le nom du calque Dès qu un calque est actif ou activé cela signifie que vous travaillez sur ce calque Par exemple si vous utilisez l outil pinceau vous peignez sur ce calque et non sur le fond ou sur d autres calques Propriété d un calque Vous pouvez régler pour chaque calque le degré de transparence grâce à l opacité en haut de la palette et le mode d édition pour réaliser des effets particuliers dans la liste déroulante indiquant normal en haut de la palette Ordre des calques Vous pouvez modifier l ordre des calques en sélectionnant un des calques et le faisant glisser au dessous ou au dessus des autres toujours dans la palette des calques Rendre un calque invisible Vous pouvez masquer temporairement un calque en cliquant sur l icône de l oeil qui lui est associée Les calques causes d erreurs Un outil ne fonctionne pas une copie ne veut pas se faire vous obtenez un message du type la zone sélectionnée est vide ayez le réflexe vérifiez que vous êtes bien sur le bon calque dans la palette des calques Le coller dedans On peut vouloir coller à l intérieur d une zone et non pas au dessus Supposons qu on ait deux images la première représentant un personnage la deuxième représentant une fenêtre Vous souhaitez coller le personnage derrière la fenêtre soit dans l embrasure de celle ci Etape 1 copier le personnage Sélectionnez le personnage sur la première image et copiez le avec le menu édition copier Etape 2 préparer la zone d atterrissage Activez la deuxième image la fenêtre sélectionnez l embrasure de la fenêtre Etape 3 coller dedans Allez dans le menu EDITION COLLER DEDANS Remarque Ce menu n est disponible non grisé que si vous avez réalisé une sélection sur l image Le personnage est collé à l intérieur de la sélection effectuée on a l impression qu il est derrière celle ci Vous pouvez le positionnez différemment en utilisant l outil de déplacement et éventuellement le modifier en utilisant le menu EDITION TRANSFORMATION Les outils de maquillage Le tampon Présentation de cet outil génial Le tampon est probablement l outil le plus utilisé de Photoshop en effet il permet de faire disparaître rapidement poussières déchirures poteaux électriques décharges sauvages En fait il effectue une petite copie d une zone de l image et vient la placer à l endroit souhaité Prenons un exemple vous avez réalisé une superbe photographie de hautes montagnes sauvages où nul n a mis le pied etc Votre image ne comporte qu un tout petit défaut la superbe ligne très haute tension qui traverse le ciel azuré Le tampon va vous permettre de prendre des petits morceaux de ce superbe ciel azuré et de les copier sur la ligne haute tension pour la faire disparaître Ceci dit si vous le souhaitez vous pouvez aussi faire l inverse et multipliez les lignes hautes tensions dans votre ciel Tout dépend de l image que vous souhaitez obtenir Utilisation Sélectionnez l outil tampon pour pouvoir l utiliser il faut d abord donner l origine de la copie à effectuer par exemple une zone du ciel bleu Maintenez la touche ALT et cliquez sur la zone que vous souhaitez recopier Déplacez votre souris et positionnez vous sur ce que vous souhaitez effacer faites un clic ou un cliqué glissé Vous pouvez varier la taille du tampon utilisée en affichant la palette FORMES dans le menu FENETRE Faites de nombreux essais et constatez que la source de la copie représentée par une croix suit votre mouvement Conseils d utilisation Le tampon demande surtout une grande pratique avant d obtenir un résultat invisible sur une retouche Néanmoins quelques conseils vous permettront de progresser plus vite Variez souvent l origine de la copie pour éviter les répétitions de motifs Changez de forme régulièrement et utilisez des formes diffuses de préférence sauf pour redessiner des contours très nets à des objets géométriques Ne prenez pas la source trop près de l endroit où vous souhaitez l appliquer Dans certains cas n hésitez pas à utiliser des formes assez larges en particulier lorsque vous copiez un fond diffus et sans motif précis Lorsque vous effectuez une retouche compliquée refaites au tampon d abord les lignes principales de manière à poser votre dessin avant de refaire l intérieur des formes Densité plus et densité moins Densité moins Cet outil permet d éclairer des zones par un cliqué glissé directement sur la zone de l image à éclaircir Il fonctionne aussi avec la palette des formes qui vous permet de choisir la taille de l outil De plus si vous double cliquez sur l outil vous obtenez les options liées à l outil ainsi vous pouvez travailler sur les zones de tons sombres de tons clairs de tons moyens Densité plus Cet outil main percée permet d assombrir localement certaines zones par un cliqué glissé Il fonctionne exactement comme le précédent L éponge L éponge vous permet de saturer ou désaturer certaines zones choisissez l option voulue dans la palette correspondante options que vous obtenez par un double clic sur l outil Pensez à choisir la forme souhaitée dans la palette formes Gouttes d eau Flou La goutte d eau vous permet de flouter une zone par cliqué glissé sur l image Netteté Le deuxième outil goutte d eau triangulaire vous permet de durcir la zone sur laquelle vous travaillez Vous accentuez ainsi la netteté mais veillez à ne pas forcer l effet car cela dégrade aussi l image Le doigt Ce dernier outil vous permet d étaler vos couleurs un peu comme si vous passiez un doigt dans de la peinture fraiche sans le nettoyage derrière Les outils de dessin Exploration des outils

    Original URL path: http://www.cours-photophiles.com/index.php/le-traitement-d-image/60-cours-photoshop-adobe (2016-05-01)
    Open archived version from archive

  • Cours Photoshop Adobe
    servira à amener une partie de la première image sur la deuxième image permettra d éviter l effet découpage au ciseau Les outils de sélection avancés Si vous débutez avec Photoshop et que vous souhaitez sans plus attendre faire vos premiers montages sautez ce chapitre et passez directement au chapitre 4 Montages Il sera toujours tant de revenir ensuite sur les outils de sélection avancés Le masque de sélection Avec les outils de sélection vus précédemment il n est pas toujours facile de sélectionner une zone aux contours compliqués ou mal définis tels que des cheveux ou des poils Le masque de sélection offre alors un meilleur résultat Pour expliquer la procédure nous allons utiliser l image portrait dans le dossier des exemples Photoshop Nous allons sélectionner la fillette en utilisant un masque de sélection Etape 1 réaliser une sélection approchée Réalisez tout d abord au lasso une sélection grossière de la fillette Nous allons l affiner en mode masque avec des outils de dessin Etape 2 travailler sur le masque avec les outils de dessin Passez en mode masque en cliquant sur le bouton correspondant en bas de la boîte à outils celui de droite sur la copie d écran ci dessus La zone non sélectionnée apparaît masquée elle est recouverte de la couleur de remplissage du masque par défaut le rouge Les outils de dessin comme le pinceau vont vous permettre d agrandir ou de diminuer la zone masquée suivant si vous peignez en noir ou en blanc Ouvrez la palette des formes dans le menu FENETRE AFFICHER FORMES pour pouvoir choisir la taille de votre pinceau Les couleurs de premier plan et arrière plan apparaissent en bas de la palette d outils Les deux petits carrés noir et blanc en dessous des carrés de couleur de premier et arrière plan vous permettent de revenir aux couleurs par défaut à savoir noir en premier plan et blanc et en arrière plan La double flèche vous permet ensuite d inverser les couleurs de premier et arrière plan Définissez le premier plan comme noir et peignez sur les bords de la fillette pour étendre la zone masquée Si vous débordez sur la fillette inversez les couleurs de premier et arrière plan et peignez avec le blanc en premier plan pour enlever du masque Remaque il s agit là des réglages par défaut Si vous avez modifié vos préférences ce sera l inverse Sur un masque de sélection vous avez la possibilité de faire dans certains endroits des contours très nets en utilisant des formes de pinceau dures par exemple pour le contour des vêtements ou au contraire de créer une bordure plus douce en utilisant des formes de pinceau diffuses par exemple pour le contour des cheveux Etape 3 récupérer la sélection issue du masque Repassez ensuite en mode normal en cliquant sur l icône correspondante en bas de la boîte à outils Vous récupérez une sélection précise de la fillette et bien adaptée aux différents contours Du moins si vous avez fait votre masque avec soin Etape 4 utiliser la sélection Pour le vérifier intervertissez la sélection dans le menu SELECTION INTERVERTIR et remplissez la sélection obtenue de couleur Observez les contours de la fillette et la manière dont la couleur s est appliquée en fonction des différentes propriétés de la sélection Mémoriser une sélection Le masque de sélection est temporaire ce qui signifie que si vous désélectionnez votre sélection vous devrez la refaire entièrement si vous en avez à nouveau besoin Pour éviter tout travail inutile vous pouvez mémorisez votre sélection dans le menu SELECTION MEMORISER LA SELECTION Vérifiez que NOUVELLE COUCHE est cochée et donnez un NOM à votre sélection puis validez en tapant OK Désélectionnez puis allez dans le menu SELECTION RECUPERER LA SELECTION dans la liste déroulante COUCHES vous retrouvez votre sélection Validez en tapant OK la sélection apparaît à nouveau à l écran La technique des tracés Dans Photoshop les tracés auront deux utilisations principales obtenir une sélection très précise d une zone de l image réaliser un détourage d une image devant être intégrée dans Xpress sans son fond Réalisation d un tracé La réalisation correcte d un tracé demande un certain coup de main qui ne s obtient qu avec une grande pratique La théorie La théorie des tracés est relativement facile à comprendre son application est beaucoup moins aisée Un tracé est constitué de différents points d ancrage reliés entre eux par des courbes ou droites dans certains cas Lorsqu on dessine un tracé on ne fait que poser ces points d ancrage le logiciel se charge de dessiner la courbe reliant deux points mais pour qu il puisse réaliser cette opération il faut lui donner la direction de la courbe en chaque point d ancrage on dit aussi la tangente de la courbe Pour chaque point d ancrage posé il existe deux tangentes une définissant la direction de la courbe avant le point l autre définissant la direction de la courbe après le point Et la pratique Prenez l outil plume faites un cliqué glissé pour poser un premier point et lui attribuez des tangentes Eloignez vous et posez un deuxième point toujours par un cliqué glissé vous venez de dessiner votre première courbe Si dans votre tracé vous avez un changement de direction vous allez devoir modifier l une des tangentes associée à votre point Après avoir posé votre deuxième point par cliqué glissé maintenez la touche ALT et en cliquant glissant sur l extrémité de la tangente de la courbe à venir modifier sa direction Revenez toujours sur votre point de départ pour fermer votre tracé Faites des essais encore et toujours jusqu à piger le truc Du tracé bien fait Les tracés parce qu ils sont constitués de courbes calculées par l ordinateur permettent d obtenir de très belles sélections ou de très beaux détourages dans Xpress A condition de respecter quelques règles Ne positionnez pas vos points trop près les uns des autres Ne créez pas des tangentes trop longues par rapport à la distance séparant deux points en général la longueur des tangentes n excède pas le tiers de la distance entre deux points d ancrage Ne mettez pas trop de points d ancrages un objet de forme arrondie se détoure avec seulement quatre points d ancrage Ne vous énervez pas et recommencez votre tracé plutôt que d essayer de le rattraper en cours Une fois que vous aurez pris le coup ça ira très vite Utiliser les tracés pour récupérer une sélection Etape 1 réaliser le tracé Ouvrez l image portrait Avec l outil plume faites un tracé longeant la fillette revenez le fermer sur votre point de départ Etape 2 mémoriser le tracé Allez dans le menu FENETRE AFFICHER TRACES Dans cette palette apparaît un tracé sous le nom TRACE DE TRAVAIL double cliquez dessus pour lui donner un nom et le mémoriser Etape 3 convertir le tracé en sélection Ensuite allez dans le menu déroulant en haut à droite de la palette et choisissez CONVERTIR EN SELECTION La sélection clignote alors à l écran Etape 4 désactiver le tracé Désactivez le tracé en cliquant dans la partie grise de la palette Etape 5 utiliser la sélection Utilisez la sélection comme vous le souhaitez Vous pouvez faire comme précédemment à savoir inverser la sélection et remplir le fond de l image de couleur Remarque les étapes 2 mémoriser le tracé et 5 désactiver le tracé pourraient vous sembler facultatives elles sont essentielles L étape 2 vous évitera de perdre votre tracé si volontairement ou non vous en commencez un autre L étape 5 vous évitera de copier bien malgré vous un morceau du tracé au lieu du contenu de la sélection et de ne pas comprendre pourquoi rien n apparaît lorsque vous collez le contenu du presse papier Attention ne mélangez pas tracé et sélection une sélection clignote le tracé ne clignote pas Le détourage pour XPress Si vous souhaitez préparer une image de manière à ce qu elle soit détourée lorsqu elle arrive dans Xpress les étapes sont un peu différentes Etape 1 réaliser le tracé Faites votre tracé avec l outil plume et fermez le Etape 2 mémoriser le tracé Mémorisez le et donnez lui un nom en double cliquant sur TRACE DE TRAVAIL dans la palette tracés Etape 3 convertir le tracé en masque Créez un masque de tracé en choisissant MASQUE dans le menu déroulant en haut à droite de la palette Etape 4 désactiver le tracé Désactivez le tracé en cliquant dans la partie grise de la palette tracés Etape 5 enregistrez l image au format Eps Enregistrez l image au format eps menu FICHIER ENREGISTRER choisissez format PHOTOSHOP EPS dans la liste déroulante en bas de la boîte de dialogue Dans le logiciel Xpress créez un bloc image et importez l image seule la zone à l intérieur du tracé est visible Remarque pour enregistrer au format eps il ne faut pas avoir de calques Allez dans le menu FENETRE AFFICHER CALQUES et dans le menu déroulant en haut à droite de la palette des calques choisissez APLATIR L IMAGE Conclusion Toutes les méthodes et outils que nous avons vus précédemment vous permettent une seule et même chose obtenir une sélection d une zone de l image A vous de savoir préférer un outil plutôt qu un autre en fonction de l image et de votre maitrîse des différents outils De manière générale vous pouvez Sélectionner des zones géométriques de l image avec les outils de sélection géométriques rectangle ellipse lasso polygonal Sélectionner les zones de couleurs franches de l image avec les outils de sélection par couleur baguette magique plage de couleurs Sélectionner les zones aux contours indécis cheveux poils avec le masque de sélection Sélectionner tout le reste donc presque tout en utilisant les tracés Montages Vous savez maintenant sélectionner une zone de l image le monde magique de Photoshop est à votre portée Copier coller sur un même document Ouvrez une image et sélectionnez la zone que vous souhaitez reproduire Allez dans le menu EDITION COPIER désélectionnez en utilisant le menu SELECTION DESELECTIONNER puis allez dans le menu EDITION COLLER Vous obtenez une copie de la zone que vous pouvez déplacer avec l outil de déplacement flèche noire en haut à droite de la boîte à outils et positionnez cette copie où vous le souhaitez Vous pouvez l agrandir la réduire ou la déformez en utilisant le menu EDITION TRANSFORMER Le contenu de la copie est stockée dans une zone appelée presse papier tant que vous ne faites pas de nouvelle copie Vous pouvez donc coller cette zone plusieurs fois de suite simplement en utilisant le menu EDITION COLLER Faites FICHIER VERSION PRECEDENTE pour retrouver l image d origine Copier coller sur un autre document Ouvrez maintenant une nouvelle image sans fermer l image précédente Activez la première image en cliquant sur la barre de titre de la fenêtre sélectionnez une zone allez dans le menu EDITION COPIER puis activez la deuxième image en cliquant sur la barre de titre et choisissez le menu EDITION COLLER Si vous souhaitez modifier sa taille utilisez le menu EDITION TRANSFORMATIONS Attention les outils de transformations dégradent forcément la qualité de l image rappelez vous la définition d un logiciel bitmap Il importe donc au moment du scan de numériser ces images à la bonne taille par rapport au montage à effectuer et dans la même résolution Les calques Apparition d un calque Dès que vous effectuez un COPIER COLLER et plus précisément un coller Photoshop place le contenu de la sélection sur un calque à part comme une feuille de papier calque sur laquelle vous dessinez C est ce qui vous permet de déplacer la zone après avoir effectué le COLLER Si le calque n est pas au dessus d autre chose ses zones transparentes sont représentées par un quadrillage gris et blanc Ouvrez la palette des calques dans le menu FENETRE AFFICHER LES CALQUES pour les visualiser Nommer un calque Double cliquez sur un calque pour le nommer Cela vous permettra de vous repérer entre tous vos calques Calque actif Un calque est activé quand il est surligné coloré dans la palette des calques cliquez une fois sur le nom du calque Dès qu un calque est actif ou activé cela signifie que vous travaillez sur ce calque Par exemple si vous utilisez l outil pinceau vous peignez sur ce calque et non sur le fond ou sur d autres calques Propriété d un calque Vous pouvez régler pour chaque calque le degré de transparence grâce à l opacité en haut de la palette et le mode d édition pour réaliser des effets particuliers dans la liste déroulante indiquant normal en haut de la palette Ordre des calques Vous pouvez modifier l ordre des calques en sélectionnant un des calques et le faisant glisser au dessous ou au dessus des autres toujours dans la palette des calques Rendre un calque invisible Vous pouvez masquer temporairement un calque en cliquant sur l icône de l oeil qui lui est associée Les calques causes d erreurs Un outil ne fonctionne pas une copie ne veut pas se faire vous obtenez un message du type la zone sélectionnée est vide ayez le réflexe vérifiez que vous êtes bien sur le bon calque dans la palette des calques Le coller dedans On peut vouloir coller à l intérieur d une zone et non pas au dessus Supposons qu on ait deux images la première représentant un personnage la deuxième représentant une fenêtre Vous souhaitez coller le personnage derrière la fenêtre soit dans l embrasure de celle ci Etape 1 copier le personnage Sélectionnez le personnage sur la première image et copiez le avec le menu édition copier Etape 2 préparer la zone d atterrissage Activez la deuxième image la fenêtre sélectionnez l embrasure de la fenêtre Etape 3 coller dedans Allez dans le menu EDITION COLLER DEDANS Remarque Ce menu n est disponible non grisé que si vous avez réalisé une sélection sur l image Le personnage est collé à l intérieur de la sélection effectuée on a l impression qu il est derrière celle ci Vous pouvez le positionnez différemment en utilisant l outil de déplacement et éventuellement le modifier en utilisant le menu EDITION TRANSFORMATION Les outils de maquillage Le tampon Présentation de cet outil génial Le tampon est probablement l outil le plus utilisé de Photoshop en effet il permet de faire disparaître rapidement poussières déchirures poteaux électriques décharges sauvages En fait il effectue une petite copie d une zone de l image et vient la placer à l endroit souhaité Prenons un exemple vous avez réalisé une superbe photographie de hautes montagnes sauvages où nul n a mis le pied etc Votre image ne comporte qu un tout petit défaut la superbe ligne très haute tension qui traverse le ciel azuré Le tampon va vous permettre de prendre des petits morceaux de ce superbe ciel azuré et de les copier sur la ligne haute tension pour la faire disparaître Ceci dit si vous le souhaitez vous pouvez aussi faire l inverse et multipliez les lignes hautes tensions dans votre ciel Tout dépend de l image que vous souhaitez obtenir Utilisation Sélectionnez l outil tampon pour pouvoir l utiliser il faut d abord donner l origine de la copie à effectuer par exemple une zone du ciel bleu Maintenez la touche ALT et cliquez sur la zone que vous souhaitez recopier Déplacez votre souris et positionnez vous sur ce que vous souhaitez effacer faites un clic ou un cliqué glissé Vous pouvez varier la taille du tampon utilisée en affichant la palette FORMES dans le menu FENETRE Faites de nombreux essais et constatez que la source de la copie représentée par une croix suit votre mouvement Conseils d utilisation Le tampon demande surtout une grande pratique avant d obtenir un résultat invisible sur une retouche Néanmoins quelques conseils vous permettront de progresser plus vite Variez souvent l origine de la copie pour éviter les répétitions de motifs Changez de forme régulièrement et utilisez des formes diffuses de préférence sauf pour redessiner des contours très nets à des objets géométriques Ne prenez pas la source trop près de l endroit où vous souhaitez l appliquer Dans certains cas n hésitez pas à utiliser des formes assez larges en particulier lorsque vous copiez un fond diffus et sans motif précis Lorsque vous effectuez une retouche compliquée refaites au tampon d abord les lignes principales de manière à poser votre dessin avant de refaire l intérieur des formes Densité plus et densité moins Densité moins Cet outil permet d éclairer des zones par un cliqué glissé directement sur la zone de l image à éclaircir Il fonctionne aussi avec la palette des formes qui vous permet de choisir la taille de l outil De plus si vous double cliquez sur l outil vous obtenez les options liées à l outil ainsi vous pouvez travailler sur les zones de tons sombres de tons clairs de tons moyens Densité plus Cet outil main percée permet d assombrir localement certaines zones par un cliqué glissé Il fonctionne exactement comme le précédent L éponge L éponge vous permet de saturer ou désaturer certaines zones choisissez l option voulue dans la palette correspondante options que vous obtenez par un double clic sur l outil Pensez à choisir la forme souhaitée dans la palette formes Gouttes d eau Flou La goutte d eau vous permet de flouter une zone par cliqué glissé sur l image Netteté Le deuxième outil goutte d eau triangulaire vous permet de durcir la zone sur laquelle vous travaillez Vous accentuez ainsi la netteté mais veillez à ne pas forcer l effet car cela dégrade aussi l image Le doigt Ce dernier outil vous permet d étaler vos couleurs un peu comme si vous passiez un doigt dans de la peinture fraiche sans le nettoyage derrière Les outils de dessin Exploration des

    Original URL path: http://www.cours-photophiles.com/index.php/le-traitement-d-image/60-cours-photoshop-adobe?tmpl=component&print=1&layout=default&page= (2016-05-01)
    Open archived version from archive

  • Raw? Comprendre le format RAW
    souplesse du format RAW Le même sujet en deux expositions d un écart de presque 3 diaphragmes EV Appareil Canon EOS 1DS développement dans Bibble 4 7 à gauche F5 6 1 640s ISO 320 à droite F5 6 1 100s ISO 320 Cette particularité du format RAW peut nous amener à considérer ses fichiers tels des bruts de scan Ces derniers doivent enregistrer toutes les nuances de l original du sujet photographié le photographe décidera lors de la conversion quelles informations il souhaite garder Nous nous éloignons donc de l esprit du film diapositive le RAW doit être capable d enregistrer un maximum d information avec la meilleure qualité possible Ces extraits agrandis à 100 des images précédentes prouvent que la souplesse du format RAW est toute relative l image sous exposée dispose d un niveau de bruit élévé l image surexposée est par contre parfaitement lisse sans bruit Il vaut donc mieux surexposer que sous exposer une image La plupart des photographes ont intériorisé qu il vaut mieux ne pas surexposer une image les zones ainsi écrêtées étant irrécupérables Une sous exposition modérée s avère souvent efficace pour éviter un écrêtage éventuel des hautes lumières Mais je suis intimement convaincu que cette stratégie s avère plutôt contre productive lorsque vous utilisez le format RAW Voici les deux arguments pour vous faire changer d avis Nous avons vu dans le chapitre précédent que l appareil capte l information selon un mode de fonctionnement linéaire Le mode linéaire fait que les hautes lumières du sujet occupent davantage de niveaux de pixel que les ombres qui se contentent elles de quelques niveaux peu nombreux Dans le cas d un appareil reflex numérique et un sujet avec une dynamique sur six diaphragmes la zone d exposition la plus lumineuse rassemble 2048 niveaux contre seulement 64 niveaux pour la zone la plus sombre Si vous sous exposez votre sujet vous déplacez les pixels vers les zones les moins riches en niveaux ce qui vous fait perdre un grand nombre d informations utiles Une sous exposition augmente le niveau de bruit d une image Et ce bruit devient très visible dans les ombres que vous tentez d éclaircir par la suite Gare aux artefacts Il est donc nettement plus intéressant de surexposer ses images autant que possible sans pourtant écrêter les hautes lumières Vous pouvez ainsi optimiser la dynamique du capteur et minimiser le bruit avec des résultats parfois spectaculaires Une image prise à une sensibilité ISO 800 et bien exposée cela veut dire exposée correctement possède souvent un niveau de bruit inférieur à une autre sous exposée et prise à ISO 200 Toute la difficulté repose donc dans l exposition de nos chers fichiers RAW Vu les progrès constatés sur les afficheurs LCD de nos appareils reflex récents on pourrait penser que ce contrôle d exposition se fait en direct en consultant l image sur l écran arrière de l appareil Et non ce n est pas une stratégie adapté malgré leur aspect flatteur ces aperçus ne sont pas suffisamment fidèles pour afficher les couleurs la luminosité ou le contraste de nos images La seule façon de contrôler l exposition reste actuellement l histogramme outil trop souvent encore caché dans les profondeurs du menu utilisateur Pourtant l histogramme est capable de donner de précieux renseignements quant à la distribution des pixels de l image et il affiche souvent les hautes lumières grillées écrêtées via un affichage clignotant desdites zones L histogramme se réfère à une image finalisée dans l appareil et affiche ainsi l aspect visuel et la répartition des pixels d un fichier JPEG codé en 8 bits couche On distingue deux types d affiche pour cet histogramme L histogramme de luminance n affiche qu une moyenne des valeurs des trois couches Ce type d histogramme est encore très répandu tout en étant moins précis que l histogramme RVB L histogramme de luminance est hélas incapable de distinguer un écrêtage d une seule couche provoqué par exemple d une teinte très saturée d une surexposition affectant deux ou trois couches Ce dernier point est à l avantage de l histogramme RVB qui affiche les informations sur trois graphiques séparés selon les couches rouge vert et bleu L histogramme RVB est à ce jour encore réservé à l élite des appareils reflex numériques Pour le format RAW sa précision devient toute relative et vous devez interpréter ses données en tenant compte des particularités de votre capteur Certains appareils permettent une récupération aisée des zones surexposées par exemple les Canon 1D Mk2 1DS et 1Ds Mk2 d autres sont intransigeants et ne permettent de récupérer qu une très légère surexposition Exposer à droite d après l expression anglaise expose to the right est la méthode pour exploiter au mieux la dynamique du capteur et le chapitre suivant y sera entièrement dédié Bien exposer vos fichiers RAW 2 Nous l avons évoqué dans l article précédent il vaut mieux éviter de sous exposer de façon systématique nos photos numériques pour éviter une surexposition Bien que moins grave qu une perte de détails dans les hautes lumières la sous exposition révèle le bruit d une image et risque de faire apparaître un effet de banding et des aplats disgracieux dans les parties les plus sombres de nos images Afin de mieux exploiter toute la dynamique du capteur le photographe peut exposer le plus à droite possible sans toutefois tomber dans l autre extrême l annihilation brutale des informations dans les hautes lumières Cette stratégie appelée outre atlantique expose to the right tente de placer les détails sombres d une image le plus possible vers le milieu de la gamme dynamique plus riche en niveaux Canon EOS 1DS EF 4 70 200 L USM F10 1 4s 160 ISO Mais au lieu de vous précipiter à appliquer une correction d exposition de 2 3 où 1EV je tiens à vous dire que la méthode décrite est loin d être aussi simple qu elle ne parait Tout dépend

    Original URL path: http://www.cours-photophiles.com/index.php/le-traitement-d-image/65-raw-comprendre-le-format-raw (2016-05-01)
    Open archived version from archive

  • Raw? Comprendre le format RAW
    Nikon disposent d une marge de manœuvre réduite leurs capteurs CMOS et CCD de format APS C n offrent qu une dynamique plus étroite Suivent les capteurs du format 4 3 handicapés par leur petite taille Les appareils reflex numériques modernes possèdent tous un système de mesure perfectionné censé nous épargner des images mal exposées En pratique ils sont souvent calés en sous exposition pour éviter les hautes lumières grillées Il est possible d utiliser une cellule à main en connaissance de cause une fois déterminée la vraie sensibilité de nos capteurs Car ces derniers oscillent autour de la sensibilité nominative avec une tolérance plus au moins grande un bon exemple l EOS 5D plus sensible d environ 2 3 de diaphs ou les appareils Nikon souvent un peu moins sensibles En outre l histogramme de l appareil n offre pas toujours la précision requise pour évaluer l exposition Les histogrammes composite qui affichent une moyenne des valeurs de pixels des trois couches sont à écarter d emblée Bien qu ils fonctionnent plutôt bien lorsque le sujet dispose d une distribution des couleurs équilibrée ils ne savent pas détecter l écrêtage du à une dominante colorée Il est ainsi possible de découvrir une surexposition forte d une ou plusieurs couches une fois le fichier ouvert dans votre logiciel de conversion tandis que l histogramme de l appareil ne détecte aucune anomalie Les histogrammes RVB affichent la répartition des pixels couche par couche RVB trois couches et se prêtent ainsi à la surexposition contrôlée Mais ils ne se trouvent que sur les appareils haut de gamme Le contraste de la scène photographiée joue également un rôle important Plus le contraste est fort plus il sollicite toute la dynamique du capteur Et dans ce cas il n existe qu une seule exposition idéale la surexposition contrôlée est donc identique à l exposition proposée par le système d exposition d un bon appareil Si le contraste de la scène est inférieur à la dynamique du capteur moins de six diaphragmes vous pouvez appliquer la méthode exposer à droite La technique dans la pratique Pour apprendre à exposer à droite vous pouvez prendre une série de vues bracketées en surexposition par exemple 1 3 2 3 1 EV à partir de la valeur d exposition proposée par votre appareil photo Cette méthode vous procure la sécurité de détenir la bonne exposition parmi celles effectuées Mais pour économiser de l espace sur votre carte de stockage vous pouvez simplement faire un essai autour de 0 5 à 1 5 EV en scrutant l histogramme au dos de l appareil Activez l avertissement de surexposition qu offre votre appareil seules doivent clignoter les hautes lumières de votre image hautes lumières spéculaires avec un des capteurs full frame de chez Canon vous pouvez aller un peu plus loin Exposition normale Exposition à droite Les deux premiers exemples ci dessous ont été pris à main levée ce qui explique le cadre différent pour chaque vue et vous montrent les limites de la technique L image exposée selon notre méthode 1 2 3 EV par rapport à l image exposée normalement perd des détails dans les hautes lumières nuages qui restent irrécupérables Pourtant le Nikon D200 utilisé n affichait que peu de zones écrêtées La surexposition du deuxième exemple pris avec un Canon EOS 1DS ne montre aucun effet néfaste Bien que nous ayons réduit le bruit dans les ombres les hautes lumières restent détaillées Le troisième exemple pris sur un trépied ne montre malgré l écart de deux diaphragmes pas la moindre différence visuelle entre les deux photos 1er exemple Nikon D200 NEF exposition normale F11 1 100s exposition à droite F11 1 40s 2ème exemple Canon EOS 1Ds RAW TIFF exposiition normale F11 1 250s exposition à droite F11 1 125s 3ème exemple CANON EOS 1D RAW CR2 exposition normale F11 1 250s exposition à droite F11 1 60s L import de vos photos dans un catalogueur tel I View Media Pro ou un logiciel de conversion montre des résultats à première vue décevants Les images ont visiblement besoin d être retravaillées pour devenir exploitables Adobe Camera Raw probablement le logiciel de conversion le plus utilisé dispose de puissants automatismes qui tentent coûte que coûte de récupérer une mauvaise exposition Mais cette correction automatique homogénise l apparence des photos prises avec différents paramètres d exposition ce qui rend leur comparaison impossible Il est donc nécessaire de désactiver les paramètres par défaut en les remplaçant avec un réglage entièrement manuel des paramètres de l onglet Réglages Voici la démarche à suivre Ouvrez une image RAW dans Camera Raw Par défaut le logiciel procède à une correction automatique assez flatteuse Désactivez ensuite les réglages automatiques et remplacez les par les réglages manuels par défaut Enregistrez ensuite ces réglages Paramètres puis Par défaut de Camera Raw Ce réglage manuel sera sollicité chaque fois que vous ouvrez des fichiers RAW en provenance de cet appareil la procédure sera à répéter pour chacun de vos appareils Si vous utilisez d autres logiciels de conversion vous pouvez faire confiance à ce que vous voyez Camera Raw est le seul logiciel qui applique cette optimisation sans demander votre accord Maintenant que vous avez importé vos fichiers RAW soigneusement exposés selon la maxime exposer à droite vous devez leur rendre un aspect équilibré plus dense Camera Raw dispose d outils particulièrement adaptés Exposition et Luminosité qui y arrivent très bien L outil exposition éclaircit ou assombrit tous les pixels de votre image Déplacez d abord le curseur à gauche tout en surveillant l avertissement d écrêtage pour les tons clairs raccourci O et les tons foncés raccourci U Vous devez faire disparaître les zones surexposées affichées en rouge tout en évitant les zones sous exposées affichées en bleu Ce dernier point est très important et avec l outil Luminosité vous pouvez diminuer la luminosité de votre image tout en épargnant les pixels sombres et clairs de votre image Luminosité affecte surtout les tons moyens Bibble est un autre logiciel très doué pour récupérer une surexposition L outil Highlight Recovery HR est capable de récupérer des détails dans les hautes lumières sinon ils sont perdus à jamais HR reste cependant un peu capricieux d emploi et génère parfois des hautes lumières de couleur magenta phénomène que le logiciel tente de combattre à l aide des options Threshold seuil et Monochromatic recovery récupération monochromatique pour réduire les artefacts lorsque l image ne possède que deux couches écrêtées Les autres logiciels DxO Optics Pro excepté n offrent pas la même souplesse pour récupérer les hautes lumières mais il vous incombe de faire vos propres tests avec votre appareil et votre logiciel de conversion favori Pour un bruit plus discret Comme mentionné plus haut exposer juste vous permet d exploiter toute la plage dynamique de votre capteur avec pour résultat un bruit moindre ainsi que des artefacts réduits dans les ombres Parfois ce gain n est pas aussi spectaculaire qu on le souhaite mais il est bien réel L exemple suivant montre deux images la première prise selon les indications de la cellule interne et une deuxième surexposée de deux diaphragmes exposée à droite On aperçoit très bien l absence de bruit dans la couche bleue pour l image exposée à droite rangée du bas malgré une sensibilité ISO peu sensible au bruit Exposer à droite une option gagnante Malheureusement je ne peux pas vous répondre à cette question Tout dépend de votre mode de travail votre appareil photo et votre logiciel de conversion Choisir le format RAW comme format d enregistrement représente déjà une démarche décisive pour obtenir des fichiers de grande qualité Passer à une vitesse supérieure signifie de changer votre façon de travailler Vous devez comprendre l histogramme et savoir l interpréter La bonne exposition est cruciale ce qui implique souvent de débrayer les automatismes de votre appareil photo L aperçu de votre fichier brut n est point attractif et seule l image finale est présentable Il est ainsi difficile de justifier face à un client que vous prenez des Polaroid calés en surexposition Les avantages d exposer à droite ne sautent pas toujours aux yeux et son emploi se justifie uniquement pour des images nécessitant une qualité maximale pour une postproduction intensive La balance des blancs La prise de vue en format RAW facilite bien les choses en ce qui concerne la prise de vue oubliez nombre de paramètres accentuation contraste saturation balance des blancs etc et ne tenez compte que de l exposition les parties 1 à 3 de cette série montrent bien l enjeu de la bonne exposition ainsi que de la sensibilité ISO La balance des blancs pourrait être ajustée au sein de votre logiciel de conversion mais pour votre confort et surtout avec le but d alléger votre travail je vous conseille de l effectuer lors de la prise de vue Canon EOS 1Ds EF 2 100 USM balance des blancs lumière du jour Les photographes ayant déjà travaillé en argentique connaissent la notion de température de couleur La plupart de sources de lumière ne sont pas composées d un blanc à 100 et possèdent une certaine température de couleur exprimée en degré Kelvin Cette valeur décrit le spectre de lumière émis par un corps noir possédant cette température de surface Un corps noir est un objet absorbant toute lumière incidente Pour trouver un exemple illustrant ce propos on pourrait chauffer un objet en métal ou en pierre l objet devient d abord rouge lorsqu il atteint une température donnée puis blanc Dans la photographie argentique on utilise des films de type lumière du jour équilibrés à 5500 K ainsi que des films tungstène de type A 3200 K et plus rares type B 3400 K Ci joint les valeurs des sources de lumières les plus répandues Habituellement notre œil et notre cerveau compensent des variations de température de couleur et nous laissent facilement oublier cette problématique tant redoutée des photographes Ces derniers jonglaient souvent à l aide de filtres correcteurs de type Kodak Wratten pour trouver un bon compromis lorsque plusieurs sources et types de lumière furent de partie Bien que cette pratique rigoureuse thermocolorimètre filtres CC puisse être employée dans la photo numérique les appareils numériques nous facilitent bien les choses et offrent davantage de souplesse Tous les appareils proposent en effet plusieurs préréglages permettant d effectuer la balance des blancs dès la prise de vue Les icônes utilisées sont devenues standard L appareil règle la balance des blancs automatiquement selon des algorithmes qui agissent habituellement entre 3000 et 7000 K Ce réglage est valable pour es photos en lumière du jour par beau temps Il correspond à une température entre 5200 et 5500 K Lorsque vous prenez des photos à l extérieur et à l ombre ce réglage s avère utile puisqu il élimine une dominante bleue provoquée par la reflexion d un ciel bleu Environ 7000 K Ce réglage s apparente à l emploi d un filtre de style 81 il réchauffe les couleurs légèrement et se prête à des photos prises sous un ciel nuageux brumeux Environ 6000 K Lorsque vous prenez des photos sous un éclairage tungstène ce réglage annule la dominante orangée habituelle Environ 3200 K Réglage passe partout pour des éclairages fluorescents il ne parvient pas toujours à corriger les dominantes générées par ce type d éclairage difficile Environ 4000 K Proche du réglage lumière du jour le réglage flash est particulièrement adapté à l emploi des flashs de type cobra légèrement plus froids environ 6000 K K pour Kelvin Vous pouvez choisir via ce réglage manuellement une température de couleur précise d habitude entre environ 2800 et 10000 K La balance des blancs manuelle permet un ajustement le plus précis possible via une photographie d une charte de référence grise Feuille blanche ou mieux QP Card ou charte Colorchecker Après avoir pris connaissance de ces préréglages divers et variés on se pose bien évidemment la question du préréglage à adopter Fuyez d abord la solution tout automatique qui réussit ou pas selon le sujet et le cadrage choisi Tout algorithme automatique a ses limites et la balance des blancs automatique fonctionne plutôt bien lorsque votre image dispose d une plage de référence en gris neutre sinon elle peut aussi bien échouer lamentablement Autre inconvénient de ce réglage selon le cadrage choisi il peut y avoir d importantes dérives entre les photos d une série Cela vous fait perdre un temps fou lors du traitement de vos images brutes Vu les possibilités d ajustement au sein de votre logiciel de conversion on pourrait complètement sécher le réglage de la balance des blancs à la prise de vue d autant plus que ce réglage nous détourne de notre sujet Mais cette décision s avère mauvaise lorsque vous ne disposez point de plage de référence dans votre image difficile alors d établir une balance des blancs cohérente lors du développement de votre fichier RAW Si vous possédez un gris ou blanc de référence vous pouvez adopter un réglage aussi proche que possible de la température de couleur de votre source d éclairage principale par exemple lumière du jour pour des photos en extérieur Il sera alors facile de peaufiner le réglage de départ dans votre logiciel de conversion toutes les photos d une série possèdent une dérive identique Canon EOS 1 Ds EF 4 70 200 L USM lumière du jour Canon EOS 1 Ds EF 4 70 200 L USM réglage Tungstène La dominante de certaines sources disposant d un spectre atypique certains éclairages fluorescents ne peut pas être corrigée avec les moyens dont nous disposons Mais le fait de travailler en format RAW permet de s approcher d une représentation visuelle acceptable sans infliger au fichier une perte de qualité Surexposez les images prises dans une lumière tungstène De telle façon vous éviterez un moutonnement assez important dans les ombres phénomène déjà visible dans la photographie argentique Les résultats sont souvent meilleurs car plus chaud pour la photo au flash électronique lorsque vous choisissez le réglage lumière du jour à la place du réglage dédié Un mélange de plusieurs sources de lumière mène encore souvent au tâtonnement Réglez votre appareil sur la température de couleur de la source prédominante et effectuez ensuite un réglage fin dans votre logiciel de conversion Photographiez idéalement une charte grise de référence lors de chaque commencement d une nouvelle séquence de prise de vue et enregistrez un réglage personnalisé Ainsi vous obtenez le summum en matière de balance des blancs Cette méthode est évidemment possible à la prise de vue et dans votre logiciel de traitement Parmi les chartes existantes il convient d en choisir une qui permette de remplir le champ de la visée facilement ce qui favorise les chartes de taille confortable du style Kodak Grey Card Lastolite Ezybalance etc Si vous voulez effectuer la balance des blancs ultérieurement vous pouvez également choisir les petites chartes du type QP Card ou Ref Card qui ont l avantage d être moins onéreuses jetables et autocollantes Dans tous les cas évitez la sous exposition de la charte surexposez donc légèrement en cas de doute pour ne pas générer du bruit pouvant tromper l outil pour la balance des blancs les pixels colorés du bruit chromatique simulent en fait une dominante colorée inexistante Trois chartes grises Ezybalance à gauche Colorchecker milieu et QPCard à droite Suivez pour la création d une balance des blancs personnalisée les indications du mode d emploi de votre appareil photo numérique je vous indique ci dessous la procédure une fois l image importée sur votre disque dur L information concernant la balance des blancs est enregistrée par votre appareil parmi les métadonnées de votre fichier RAW En principe tout logiciel capable de lire ce fichier RAW spécifique devrait être capable de l interpréter correctement mais parfois ce n est qu un voeu pieux Certaines métadonnées sont encryptées par le fabricant pour empêcher une compatibilité entière avec les logiciels de conversion tiers L exemple le plus connu qui a provoqué de vives critiques en 2005 est le cryptage des données à l intérieur du fichier NEF des appareils Nikon D2X Hs et D50 Mais ne nous voilons pas la face Nikon n est point le seul fabricant ayant recours à ce genre de mesures anticoncurrentielles Sony Canon et Phase One en font également partie Quoi qu il en soit les logiciels répandus sont tous capables de détecter la balance des blancs enregistrée au moment de la prise de vue et de l afficher correctement La charte Colorchecker est intéressante pour tous ceux qui souhaitent exercer un contrôle sur les couleurs non seulement pour la balance des blancs mais également sur la restitution des couleurs d un sujet Bien exposée la plage no 20 Neutral 8 située à droite de la plage blanche no 19 se prête parfaitement à la balance des blancs dans Camera Raw ou dans un autre logiciel de conversion Du fait qu elle est plus claire que le gris moyen plage no 22 exclut l influence du bruit plus marqué dans les zones sombres d une photo L exemple suivant démontre son intérêt Du fait de sa position dans l ombre d un arbre et de l absence d un gris de référence ce monument ne pouvait pas être neutralisé en utilisant un des préréglages de l appareil J ai fait une prise de vue de la charte Colorchecker puis neutralisé l image à l aide de la pipette de Camera Raw plage no 20 J ai ensuite sélectionné la série d images à l intérieur de Bridge et y appliqué la balance des blancs Conversion précédente Voir l image suivante pour apprécier la différence des rendus Version normale Version neutralisée Les logiciels de conversion performants intègrent tous un dispositif pour neutraliser une puis toutes les photos d une série Cela vous évite de recourir à une manipulation de chaque image L exemple suivant montre la correction d une série d image

    Original URL path: http://www.cours-photophiles.com/index.php/le-traitement-d-image/65-raw-comprendre-le-format-raw?tmpl=component&print=1&layout=default&page= (2016-05-01)
    Open archived version from archive