archive-com.com » COM » C » CRIMINOLOGIE.COM

Total: 279

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Tanner, Samuel | criminologie.com
    jour Criminalité de guerre 2010 09 22 10 06 Thèmes agression sexuelle analyse longitudinale carrière criminelle chiffre noir contrôle de la police contrôle social crimes contre l humanité crimes de guerre criminalité organisée criminalité transnationale droit droit international délinquance juvénile détention exécution des peines famille France immigration justice marchés police politique prison prévention surveillance sécurité technologie terrorisme violence État more tags Sous la direction de Benoît Dupont et Stéphane Leman

    Original URL path: http://criminologie.com/auteur/tanner-samuel (2016-04-25)
    Open archived version from archive


  • droit de la guerre | criminologie.com
    penser aux techniques employées pour l extermination physique des Juifs qui des pelotons d exécution ont évolué vers les chambres à gaz Si celles ci ont indiscutablement vu le jour pour permettre d accélérer les exterminations il appert qu elles répondaient également à une nécessité de mettre à distance les bourreaux des conséquences directes et traumatisantes de leurs gestes et qui avaient pour effet de miner leur efficacité En second lieu une appréhension juridique laisse croire à des actes ou violences de guerre comme produit d un big bang intentionnel initié par un pouvoir central plénipotentiaire capable de coordonner à lui seul l ensemble des actions de destruction Sans nier la responsabilité du pouvoir central ne serait ce que dans l autorisation de telles actions il a pourtant été révélé toujours dans le contexte de la Solution finale que les conditions de possibilité d une telle criminalité tiennent avant tout d un jeu d instrumentalité mutuelle entre pouvoir central et acteurs périphériques armée police milices Kershaw 1998 Davantage qu une simple relation d autorité et d obéissance les agressions commises lors de conflits armés mobilisent une pluralité d acteurs aux intérêts variés et constituent plutôt l expression ou cristallisation d un équilibre d intérêts au sein du réseau des agresseurs Ian Kershaw a brillamment montré en quoi l extermination des Juifs constituait la résultante d un travail en direction du Führer Autrement dit la majorité du temps ce sont les subordonnés de l appareil nazi qui prenaient l initiative de mettre en application ce qu ils percevaient être les souhaits d Hitler et ainsi de transformer les vœux du Führer formulés la plupart du temps dans un langage flou en règles d opération standard C est précisément dans cette interprétation d intérêts mutuels au sein de ce réseau d acteurs publics privés lobbys ethniques communautaires criminels etc que les actes de guerre et les violations du droit international humanitaire méritent d être appréhendés Cette perspective révèle une autonomie et un pouvoir discrétionnaire plus grands de la part de protagonistes subordonnés que ne le permet une appréhension strictement juridique Troisièmement l adoption d une perspective juridique des agressions commises lors de conflits armés laisse croire à une intention qui résulterait d une motivation constante et identique sur une période plus ou moins longue et qui ne connaîtrait aucun fléchissement ou transformation en dépit de l impact des événements hors normes dans lesquels sont immergés les acteurs Certains travaux ont mis de l avant l importance de la transformation des cadres de références des exécutants au fur et à mesure de leur progression dans les atrocités cadres qui établissent en grande partie les préférences des acteurs et guident leurs actions Welzer 2007 On peut notamment penser à ces jeunes Allemands participant aux unités mobiles d extermination progressant vers l Est et qui décrivaient dans les détails les tueries auxquelles ils se livraient dans les lettres envoyées à leur famille sans pour autant réaliser l impact qu elles auraient sur des gens épargnés

    Original URL path: http://criminologie.com/categorie/articles-mots-cl%C3%A9s/droit-de-la-guerre (2016-04-25)
    Open archived version from archive

  • Send page by email | criminologie.com
    Ceci m aide à prévenir les soumissions de robots Spam What code is in the image Enter the characters shown in the image Thèmes agression sexuelle analyse longitudinale carrière criminelle chiffre noir contrôle de la police contrôle social crimes contre l humanité crimes de guerre criminalité organisée criminalité transnationale droit droit international délinquance juvénile détention exécution des peines famille France immigration justice marchés police politique prison prévention surveillance sécurité technologie

    Original URL path: http://criminologie.com/printmail/289 (2016-04-25)
    Open archived version from archive

  • Immigration irrégulière | criminologie.com
    dans le monde dont selon le calcul de l organisation des Nations Unies 15 millions ont été transportés par des passeurs professionnels Le trafic de migrants implique quatre millions de personnes et sept milliards de dollars annuellement à travers le monde 3 En Europe les cas d immigration illégale les plus nombreux ont été rapportés par la Grèce l Italie l Espagne et la France qui représentent ensemble 80 pour cent du nombre total de cas de la région 4 En 2007 3633 cas d entrée illégale ont été détectés en Belgique et 5 748 en France 5 Au Canada on estime qu il y aurait entre 200 000 et 500 000 personnes sans papiers 6 Selon la Alien Smuggling Unit du Department of Justice des États Unis 7 la contrebande des personnes du Canada vers les États Unis représente environ 10 milliards de dollars par année La Gendarmerie royale du Canada GRC estime qu entre 8 000 et 16 000 personnes entrent chaque année au pays avec l aide de passeurs clandestins 8 Tous ces chiffres qui sont majoritairement des estimations sont imprécis et représentent une image partielle de la nature du phénomène car l information est notamment rassemblée par des forces de l ordre des agents frontaliers et d immigration et parfois elles reflètent uniquement des cas d immigration irrégulière qui ont échoués Les statistiques actuellement disponibles proviennent des cas d interception d arrestations aux frontières des dossiers judiciaires ou même des découvertes des corps sans vie des migrants L immigration irrégulière source de préoccupation pour les États Lorsque les flux de migrants ont commencé à arriver les États ont défini le phénomène comme un problème où les migrants et les demandeurs d asile sont perçus comme une menace pour la sécurité nationale et la stabilité des pays d accueil L immigration irrégulière s avère une problématique où s entrecroisent les inquiétudes contemporaines relatives à la diversité ethnique et sociale au multiculturalisme à la croissance de la population à la corruption politique au crime transnational aux abus des droits de la personne et à l incapacité des agences de l État et des organisations internationales de contrôler le tout efficacement Elle est perçue également par les États de destination comme une forme d abus du système d immigration et du régime de protection des réfugiés queue jumping où les migrants et les demandeurs d asile n attendent pas leur tour D ailleurs une fois arrivés à destination le marché de travail clandestin constitue la seule opportunité de revenu pour les immigrants en situation irrégulière Le climat autour du thème de l immigration n a cessé de se dégrader notamment après les attentats terroristes du 11 septembre 2001 Crépeau F et Jiménez E 2002 Les migrants irréguliers non documentés ou sans autorisation de même que les demandeurs d asile sont considérés comme des étrangers non désirés Partout ils se heurtent à la méfiance et à la suspicion L idée se répand que l immigration constitue plus qu une contrainte

    Original URL path: http://criminologie.com/article/immigration-irr%C3%A9guli%C3%A8re (2016-04-25)
    Open archived version from archive

  • mondialisation | criminologie.com
    quelques estimés il existe actuellement 200 millions de migrants dans le monde dont selon le calcul de l organisation des Nations Unies 15 millions ont été transportés par des passeurs professionnels Le trafic de migrants implique quatre millions de personnes et sept milliards de dollars annuellement à travers le monde 3 En Europe les cas d immigration illégale les plus nombreux ont été rapportés par la Grèce l Italie l Espagne et la France qui représentent ensemble 80 pour cent du nombre total de cas de la région 4 En 2007 3633 cas d entrée illégale ont été détectés en Belgique et 5 748 en France 5 Au Canada on estime qu il y aurait entre 200 000 et 500 000 personnes sans papiers 6 Selon la Alien Smuggling Unit du Department of Justice des États Unis 7 la contrebande des personnes du Canada vers les États Unis représente environ 10 milliards de dollars par année La Gendarmerie royale du Canada GRC estime qu entre 8 000 et 16 000 personnes entrent chaque année au pays avec l aide de passeurs clandestins 8 Tous ces chiffres qui sont majoritairement des estimations sont imprécis et représentent une image partielle de la nature du phénomène car l information est notamment rassemblée par des forces de l ordre des agents frontaliers et d immigration et parfois elles reflètent uniquement des cas d immigration irrégulière qui ont échoués Les statistiques actuellement disponibles proviennent des cas d interception d arrestations aux frontières des dossiers judiciaires ou même des découvertes des corps sans vie des migrants L immigration irrégulière source de préoccupation pour les États Lorsque les flux de migrants ont commencé à arriver les États ont défini le phénomène comme un problème où les migrants et les demandeurs d asile sont perçus comme une menace pour la sécurité nationale et la stabilité des pays d accueil L immigration irrégulière s avère une problématique où s entrecroisent les inquiétudes contemporaines relatives à la diversité ethnique et sociale au multiculturalisme à la croissance de la population à la corruption politique au crime transnational aux abus des droits de la personne et à l incapacité des agences de l État et des organisations internationales de contrôler le tout efficacement Elle est perçue également par les États de destination comme une forme d abus du système d immigration et du régime de protection des réfugiés queue jumping où les migrants et les demandeurs d asile n attendent pas leur tour D ailleurs une fois arrivés à destination le marché de travail clandestin constitue la seule opportunité de revenu pour les immigrants en situation irrégulière Le climat autour du thème de l immigration n a cessé de se dégrader notamment après les attentats terroristes du 11 septembre 2001 Crépeau F et Jiménez E 2002 Les migrants irréguliers non documentés ou sans autorisation de même que les demandeurs d asile sont considérés comme des étrangers non désirés Partout ils se heurtent à la méfiance et à la suspicion L idée se

    Original URL path: http://criminologie.com/categorie/articles-mots-cl%C3%A9s/mondialisation (2016-04-25)
    Open archived version from archive

  • Send page by email | criminologie.com
    m aide à prévenir les soumissions de robots Spam What code is in the image Enter the characters shown in the image Thèmes agression sexuelle analyse longitudinale carrière criminelle chiffre noir contrôle de la police contrôle social crimes contre l humanité crimes de guerre criminalité organisée criminalité transnationale droit droit international délinquance juvénile détention exécution des peines famille France immigration justice marchés police politique prison prévention surveillance sécurité technologie terrorisme

    Original URL path: http://criminologie.com/printmail/281 (2016-04-25)
    Open archived version from archive

  • Policing transnational | criminologie.com
    criminologie mais aussi en relations internationales et en science politique Les premiers pas des services d Interpol Deflem 2002 les groupes de travail de l UE Anderson 1995 Bigo 1996 les groupes d experts du G8 Scherrer 2009 l internationalisation de certains services de police Andreas Nadelmann 2006 ont ainsi fait l objet de nombreuses études offrant une compréhension plus fine de la genèse et des développements de ces acteurs du policing transnational Échanges collaborations coopérations Les activités de ces groupes d acteurs se sont d abord concentrées sur les thématiques suivantes trafic de stupéfiants d armes à feu crimes liés à l immigration clandestine corruption Les moyens d actions pour contrer et prévenir ces crimes ont surtout été mobilisés dans ces domaines lutte contre blanchiment d argent et la falsification des documents d identité et de transports l échange de renseignements la coopération judiciaire dans les affaires pénales la mise en place de structures opérationnelles transfrontalières et la promotion de techniques spéciales d enquête Plus récemment sont apparus de nouveaux secteurs de prédilection liés notamment au renouveau de la lutte contre le terrorisme après les attentats du 11 septembre 2001 et à la diffusion massive des nouvelles technologies Dupont 2003 le financement du terrorisme la radicalisation la protection des infrastructures le cyberterrorisme cybercriminalité mais aussi la protection des enfants contre l exploitation sexuelle sur Internet les fraudes et délits économiques et enfin les crimes environnementaux Les agents chargés de ces questions sont bien souvent des fonctionnaires issus des services de police de justice mais aussi de la diplomatie et des finances Parmi ces groupes d acteurs du policing transnational certains sont professionnellement uniformes réunions de magistrats pour les groupes spécialisés dans les coopérations judiciaires ou seulement de policiers pour des aspects plus opérationnels et d autres font délibérément intervenir différentes compétences et expertises professionnelles à l instar du groupe de Lyon Rome du G8 spécialisé dans les questions de criminalité et de terrorisme Scherrer 2009 tout comme le tout récent Comité permanent de coopération opérationnelle en matière de sécurité intérieure COSI de l UE qui regroupe à la fois des acteurs des États membres issus de ministères reconnus compétents et des représentants des agences européennes Europol Eurojust et Frontex Les services diplomatiques ont par ailleurs un rôle souvent central dans l organisation de ces groupes dans la négociation des réunions et dans les processus de centralisation des archives D ailleurs la plupart des gouvernements occidentaux se sont munis au sein de leurs diplomaties respectives de pôles ou de départements dédiés aux questions de sécurité internationale Comme souligné précédemment ces acteurs du policing transnational travaillent de concert à la facilitation des échanges de savoir faire que ce soit en termes d apprentissage de bonnes pratiques de knowledge transfer dans les champs d activité concernés ou de données policières plus confidentielles et à la mise en place d accords bilatéraux ou régionaux afin de favoriser légaliser et d entériner les formes de coopération et de collaboration L échange de bonnes pratiques et de savoirs constitue un aspect très important de ce policing transnational créant un fond de références et de normes communes au niveau international Dans le domaine de la justice il s agit surtout d homogénéisation des procédures d enquête et de poursuite La mise en place d instruments uniformisés est ainsi centrale dans l adoption de traités d extradition ou dans les modalités des enquêtes transfrontalières Les débats anciens sur le mandat d arrêt européen ou les débats plus actuels sur la mise en place d un procureur européen sont autant de signes que le policing transnational adopte des contours de plus en en plus formels au niveau européen mais aussi par le biais de traités inter étatiques ou d accords de principes négociés lors de ces réunions internationales Dans le domaine de la police stricto sensu le policing transnational s organise autour là encore de l échange des expériences et des savoirs et de la mise en commun de la formation mais aussi des activités de renseignement C est l UE qui offre à ce niveau les exemples les plus aboutis de ces pratiques Outre la coopération opérationnelle ponctuelle notamment au cours d enquêtes transfrontalières l UE a mis en place un Collège Européen de Police le CEPOL visant à harmoniser les pratiques policières mais aussi à éduquer les fonctionnaires de police des États membres à l harmonisation et à l européanisation de la lutte contre la criminalité et le terrorisme Souvent critiqué pour son absence de visibilité et pour le manque de transparence de son budget le CEPOL est néanmoins en passe de devenir avec l adoption du programme de Stockholm en 2010 un instrument primordial du policing transnational au niveau européen L importance croissante de l intelligence led policing est également à prendre en compte dans le travail des services de renseignement au niveau international Ce type de policing axé sur la prévention des crimes et notamment des actes terroristes s assimile de plus en plus à de la prédiction basée sur le recueil la centralisation et ou l échange de renseignements Malgré le caractère moralement contestable de ces mesures et les inhérentes difficultés juridiques entourant ces notions de prévention prédiction préemption de nombreuses négociations et accords ont été promus et mis en place afin d organiser ce recueil et ces échanges de données Au sein de l UE cela prend la forme de systèmes d information formalisés et opérationnels Système d Information Schengen SIS II Visa Information System VIS EURODAC fichier d empreintes digitales Au niveau bilatéral un exemple qui ne cesse de susciter la polémique notamment au niveau du Parlement Européen concerne le transfert aux autorités nord américaines de fichiers des passagers détenus par les compagnies aériennes Passenger Name Records PNR qui a fait l objet d accords successifs entre l UE et les États Unis l Australie et le Canada L absence de transparence entourant l organisation et les bases légales de cet intelligence led policing au niveau transnational et la question de

    Original URL path: http://criminologie.com/article/policing-transnational (2016-04-25)
    Open archived version from archive

  • Scherrer, Amandine | criminologie.com
    Articles Titre Dernière mise à jour Policing transnational 2011 04 04 10 59 Thèmes agression sexuelle analyse longitudinale carrière criminelle chiffre noir contrôle de la police contrôle social crimes contre l humanité crimes de guerre criminalité organisée criminalité transnationale droit droit international délinquance juvénile détention exécution des peines famille France immigration justice marchés police politique prison prévention surveillance sécurité technologie terrorisme violence État more tags Sous la direction de Benoît

    Original URL path: http://criminologie.com/auteur/scherrer-amandine (2016-04-25)
    Open archived version from archive



  •