archive-com.com » COM » D » DIPLOWEB.COM

Total: 1806

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Classique géopolitique. "Le vrai choix", Z. Brzezinski, Ed. O. (...) - Amérique du Nord
    compte la dimension politique du terrorisme et à restituer celui ci dans son contexte politique 4 Outre la guerre contre le terrorisme c est bien les interventions unilatérales qui mettent en péril la sécurité des Etats Unis Le discours du Président G W Bush à l académie de West Point le 1er juin 2002 a largement justifié le concept d attaque préemptive lorsqu un acteur estime qu un autre Etat est sur le point de mener une action offensive à l encontre d Etats voyous Une telle attitude sur la scène mondiale ne peut qu entraîner une détérioration des rapports avec les Européens et donner à penser que la guerre contre le terrorisme peut être réduite à une initiative exclusivement américaine aux fortes connotations antimusulmanes Le conflit des civilisations de Samuel Huntington adviendrait alors à titre de prophétie auto réalisatrice Au final la sécurité des Etats Unis seraient encore moins garantie vu que l acquisition clandestines d armes de destruction massive prendrait vite le rang de priorité parmi les Etats déterminés à ne pas se laisser intimider Ils trouveraient là une incitation supplémentaire à soutenir les groupes terroristes lesquels animés par la soif de vengeance seraient alors plus enclins que jamais à utiliser de façon anonyme ces armes contre l Amérique 5 Bref on passerait du paradigme MAD mutual assured destruction de la Guerre Froide à celui de SAD solitary assured destruction ce qui pour Zbigniew Brzezinski s assimile à une régression stratégique Loin de poursuivre dans une posture dominatrice et isolante les Etats Unis doivent redéfinir leur position sur la scène internationale Le premier volet de cette redéfinition concerne l identification des zones sensibles de la planète La première est celle des Balkans mondiaux 6 qui avec le Moyen Orient en particulier doit être traitée avec le plus grand soin sous peine de détériorer les relations entre les Etats Unis et l Europe et les Etats Unis et le monde musulman Vient ensuite l Asie qui est une réussite économique un volcan social et une bombe politique 7 constat plus que jamais d actualité avec les rivalités économiques et territoriales exacerbées sans parler de vieux contentieux historiques colonisation du Japon et timide repentir pour ses crimes de guerre relations indo chinoises conflit latent entre le Japon et la Russie à propos des îles Kouriles et Sakhaline le dossier nord coréen Taïwan 23e province chinoise Une approche régionale sur tous ces points chauds devrait permettre une résolution et une prévention des conflits qui y sévissent surtout de ceux dont on parle peu L auteur pointe ainsi la question assez peu posée du Cachemire occulté par le conflit israélo arabe Avec 1 2 milliards d habitants deux Etats nucléaires et des populations très sensibles aux rengaines nationalistes la zone mérite plus d attention que celle dont elle bénéficie actuellement Les Etats Unis ont besoin d alliés et réciproquement Une fois les situations à risques identifiées les Etats Unis ont besoin d alliés pour y faire face Selon Zbigniew Brzezinski le seul partenaire digne de ce nom est à la vue de son potentiel politique militaire et économique l Union européenne Leur association au delà de l utilité pratique permettrait de désamorcer les critiques d unilatéralisme ou au moins de les affaiblir Ensemble Europe et Etats Unis sont le noyau de la stabilité mondiale Cela ne veut pour autant pas dire que leur entente aille de soi Deux menaces planent au dessus de leur entente cordiale Les questions de défense et le partage du fardeau sont primordiales Les Américains se plaignent souvent du manque d investissement des Européens dans leurs dépenses militaires tandis que le Vieux Continent dénonce souvent sa tutelle américaine Toutefois l un autant que l autre sortent gagnant du statu quo En effet l Europe ne doit sa cohésion interne qu à la présence américaine tandis que la prééminence américaine ne pourrait s accommoder d une Europe militairement autonome L observation se vérifie surtout dans des régions telles que le Moyen Orient qui accueillerait l Europe à bras ouvert vu la détérioration des rapports avec les Etats Unis ou encore l Amérique latine qui a des liens historico culturels importants avec l Espagne la France et le Portugal La seconde entrave à un rapprochement du couple Europe Etats Unis concerne la question des règles qui sous tendent l ordre mondial Brzezinski le reconnaît sans détour c est en fonction de son utilité ponctuelle que telle ou telle doctrine est mise en œuvre de façon sélective Pour le monde extérieur le message est clair lorsqu un accord international contredit l hégémonie américaine et pourrait brider sa souveraineté l engagement des Etats Unis en faveur de la mondialisation et du multilatéralisme atteint ses limites 8 Ainsi fut ce le cas pour le protocole de Kyoto ou encore la Cour pénale internationale Pour parvenir à ses fins l Amérique doit s évertuer à sauvegarder des institutions démocratiques et capables de produire du consensus sur la diplomatie à mener Selon Zbigniew Brzezinski l évolution de la composition ethnique des Etats Unis risque à terme de compliquer la définition de la politique étrangère américaine En effet si le pays à longtemps été dominé par une majorité WASP White Anglo Saxon Protestant la progression des communautés tierces qui réclament et qui obtiennent une reconnaissance politique est un phénomène tendant à s amplifier Ainsi la victoire du Président J F Kennedy en 1960 seul président catholique des Etats Unis à ce jour la nomination d Henry Kissinger au poste de secrétaire d Etat réfugié juif d origine allemande en 1973 ou encore celle de Colin Powell au même poste en 2001 en sont divers exemples la présidence Obama n étant pas citée car postérieure à l écriture de l ouvrage La diplomatie américaine pourrait bien devenir un exercice de haute voltige politique compte tenu de l évolution des composantes de la société Le bât blesse lorsque chaque communauté vise à travers des groupes de pression à faire prévaloir son influence sur celle des autres Avec la

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Zbigniew-Brzezinski-Le-vrai-choix.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Un classique: J. Vaïsse, "B. Obama et sa politique étrangère" - Amérique du Nord
    à modifier le processus de décision au sein de la Maison Blanche Il redessine de fait le leadership présidentiel Selon la représentation définie par James Mann 5 plusieurs cercles concentriques se forment autour de lui Le premier le plus influent est celui dit des obamiens soient les conseillers d Obama anciens assistants du Sénat ou s étant imposé lors de la campagne Le second et le troisième cercle ne sont consultés que pour avis et servent de caution technique ou militaire à Obama On y trouve tout d abord les outsiders tels que l amiral Dennis Blair qui chargé de la direction du renseignement sert à pallier le manque d expérience du jeune président Ensuite se situent les rivaux que l on cherche à ménager du fait de l influence politique qu ils détiennent Joe Biden et Hillary Clinton en font évidemment partie On a au final un système relativement centralisé autour d Obama et des obamiens C est donc un système moins dysfonctionnel que sous Georges W Bush où les luttes d influence étaient très vives et où le vice président pouvait court circuiter le processus sans que les conseillers à la sécurité arrivent à y mettre de l ordre 6 Pour mieux reconstruire son leadership à l extérieur Barack Obama commence par réorganiser son leadership à l intérieur Au delà de cette volonté de renouveau le Président Obama a incarné avec plus ou moins de succès diverses facettes tout au long de son mandat Obama apparaît tout d abord comme un président diplomate la main tendue à l Iran et le reset avec la Russie sont autant d initiatives qu il lance d emblée Pour la République islamiste si Barack Obama mène une véritable offensive de charme la Révolution verte de juin 2009 va mettre fin à tous ses espoirs le régime ne souhaitant pas se montrer conciliant aussi bien à l intérieur qu à l extérieur Alors même qu un rapport de l Agence Internationale de l Énergie Atomique AIEA révèle en 2011 la finalité militaire du programme nucléaire iranien la main tendue est remplacée par un poing fermé Le reset connaîtra un destin similaire en étant entretemps plus productif avec notamment la signature du traité New Start le 8 avril 2010 réduisant l arsenal militaire de chacun à 1550 têtes nucléaires La lune de miel prend fin avec le retour au pouvoir de Vladimir Poutine et surtout la guerre en Syrie Obama en tant que diplomate semble avoir peu de succès à son actif La figure du libérateur ambivalent lui sourit plus en particulier lors du Printemps arabe Obama est libérateur lorsqu il appelle assez vite le dirigeant égyptien Hosni Moubarak à quitter le pouvoir celui ci étant pourtant un grand allié des Etats Unis et reçoit en conséquence une aide militaire annuelle d environ 1 3 milliards de dollars Son ambivalence transparaît véritablement lorsqu il laisse la répression se dérouler sans lever le petit doigt comme au Bahreïn En effet un changement de pouvoir des Sunnites vers les Chiites serait aussi dommageable pour l Arabie Saoudite que pour les États Unis eux mêmes le quartier général de la Ve flotte américaine se situant à Manama Diplomate malheureux et libérateur ambivalent Obama est enfin un chef de guerre aux méthodes pour le moins controversées Ainsi est ce le cas concernant les frappes de drone au moment du discours du Prix Nobel à Oslo le 10 décembre 2009 il avait déjà autorisé un plus grand nombre de frappes que Georges W Bush pendant ses huit années de présidence 7 Si ces outils permettent d intervenir discrètement et de décapiter des mouvements terroristes voire de les décimer leur efficacité apparaît douteuse sur le long terme tant elles empêchent de recueillir notamment par le renseignement humain des informations sur les prochains attentats susceptibles d être menés Outre les drones Obama peut et va utiliser activement deux autres outils Tout d abord viennent les forces spéciales Emblématiques dans leur assaut victorieux contre le refuge d Oussama Ben Laden leur fréquence est multipliée par dix de 2008 à 2010 avec un taux de réussite extrêmement élevé Ensuite le programme de cyber attaques est poursuivi notamment contre Téhéran Olympic Games visant à ralentir ses progrès dans l obtention de l arme nucléaire Un président et une politique étrangère impossibles à ranger dans une catégorie Pivot non pas seulement du Moyen Orient vers l Asie mais aussi des vieilles puissances européennes vers les puissances émergentes L attribution d une ligne de politique étrangère à Barack Obama semble ainsi constituer un obstacle infranchissable Néanmoins en y regardant de plus près une tendance celle du Pivot semble se dégager Cette dernière désigne communément le redéploiement d efforts diplomatiques et militaires du Moyen Orient vers l Asie C est le cas lorsque Barack Obama désengage les forces américaines d Irak et d Afghanistan et en contrepartie installe une nouvelle base de Marines à Guam à Darwin en Australie organise des alliances militaires avec les Philippines le Vietnam et Singapour et prévoit à l horizon 2020 que 60 de ses forces navales soient positionnées dans le Pacifique contre 50 actuellement Justin Vaïsse donne pour sa part une définition plus large du Pivot pivot non pas seulement du Moyen Orient vers l Asie mais aussi des vieilles puissances européennes vers les puissances émergentes ou tout au moins du monde du G8 au monde du G20 des questions militaires vers les questions diplomatiques et géoéconomiques de l unilatéralisme vers la coopération et l engagement 8 Il est vrai que l administration Obama esquisse un retour diplomatique sur la scène asiatique au début du mandat d Obama ce que Justin Vaïsse appelle la stratégie de Jakarta Les enceintes de dialogue du Pacifique sont investies au cours de l année 2011 avec l ASEAN où est nommé un ambassadeur l APEC à Hawaï ou encore le Sommet de l Asie orientale Par ailleurs des gestes de bonne volonté en faveur des émergents vont notamment se manifester au sommet de Pittsburgh en

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Justin-Vaisse-Barack-Obama-et-sa.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • La mondialisation vue par les anglo-américains. C. Ghorra-Gobin - Amérique du Nord
    du global les Anglo Américains font d abord référence à la révolution numérique autorisant les acteurs individus ou entreprises indépendamment de leur localisation géographique de communiquer et de coordonner leur action en temps réel Ce qui représenterait un caractère pratiquement inédit Globalization évoque également l idée d un renforcement du transnational compte tenu de l intensification des flux d échanges qu ils relèvent du matériel produits marchandises voyageurs ou de l immatériel information connaissance capitaux alors que mondialisation ne l évoque pas vraiment Le global indique également l émergence de nouveaux acteurs dits globaux ou transnationaux comme par exemple les firmes ou les réseaux terroristes qui véhiculent certes une représentation du monde mais qui se donnent surtout les moyens d assurer multi localisation et proximité La firme globale détient son siège social dans une ville les unités de production dans différentes localités et le secteur de la conception ou du design dans une localisation autre Cette répartition géographique éclatée repose sur des échanges et des liens étroits et quotidiens associant Internet Si avec le terme globalization il n est pas vraiment question du monde et encore moins de territoire monde chez les Anglo Américains en France la mondialisation apporte un nouvel éclairage sur le monde Il est question de nouvelle échelle géographique à laquelle il convient désormais de se référer pour expliciter les processus sociaux économiques et culturels Pour les géographes français il y aurait même un emboîtement des échelles qui inclurait le local le régional le national l Europe le continental et le monde Le monde devient en quelque sorte un référentiel spatial Les chercheurs partagent en outre l idée d une continuité historique remontant à la mondialisation prémoderne au moment de la découverte du monde En s appuyant sur les travaux de Fernand Braudel l historien Patrick Boucheron souligne la vision du monde véhiculée par les Européens dès le XVème siècle Il y aurait ainsi une continuité historique au cours des siècles même si le principe du basculement du monde est pris en compte du fait que l Europe n assurerait plus une position centrale Au 21ème siècle le monde serait post colonial L intérêt de l usage de globalization et de globalisation provient notamment du fait que penser le global autorise à prendre en compte le local Saskia Sassen qui s est inspirée des travaux sur l organisation des entreprises des années 1980 a été la première à associer l adjectif global à la ville Elle a ainsi démontré qu avec l accélération des flux d échanges notamment des capitaux l avènement de l économie globale s organisant a priori dans les flux était paradoxalement ancrée dans les grandes villes dont New York Son analyse a également conduit à penser le progressif processus de dénationalisation des villes au profit de l interférence avec le global Pour évoquer cette tension local global Olivier Mongin utilise l expression la ville des flux et Michel Lussault celui de monde urbanisé Le global présente également l avantage de faire référence explicitement

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Comment-les-Anglo-Americains.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive


  • centré sa recherche sur la ville en prenant en compte la forme urbaine les modèles d urbanisme les représentations sociales et culturelles et le jeu des acteurs à partir d un travail de terrain observation participante et entretiens semi directifs mené dans les villes aux États Unis Depuis une dizaine d années ses travaux portent sur la métropolisation définie comme la dynamique spatiale et infranationale de la mondialisation globalisation et mettent l accent sur les coûts sociaux inégalités d accès au marché du travail et environnementaux étalement urbain d une politique privilégiant l avantage comparatif à court terme et négligeant la perspective du développement durable Sa réflexion sur la mondialisation se donne pour objectif de contribuer à la théorisation du binôme local global à partir d une démarche comparative Principales publication sur la mondialisation 2015 La métropolisation en question PUF 2012 Dictionnaire critique de la mondialisation Paris Armand Colin 2ème édition 2010 Métropoles les vitrines de l économie globalisée in Atlas des mondialisations 2010 Les grandes villes la globalisation et les relations internationales Questions Internationales n 43 p 107 113 2008 La contribution de la géographie au débat scientifique sur la mondialisation Bulletin de l Association des Géographes Français vol 85 n 3 p 299 307 2007 Une ville mondiale est elle forcément une ville globale L Information Géographique volume 71 32 43 2000 Les États Unis entre Local et Mondial Paris Presses de Sciences Po Ses articles pour Diploweb com De la métropole une figure urbaine en quête d une réflexion géopolitique Deux traditions scientifiques France Etats Unis convergent pour expliquer le caractère inédit de la métropole Celle ci présente des enjeux Comment les Anglo Américains comprennent la mondialisation et voient le monde En France la mondialisation est centrée sur le principe d une continuité historique Ce monde est

    Original URL path: http://www.diploweb.com/_Cynthia-GHORRA-GOBIN_.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Comment les Etats-Unis surveillent Internet ? L. BLOCH (...) - Amérique du Nord
    américains On trouvera des exemples d utilisation à ces fins des interceptions Echelon dans un article de Claude Delesse négociations ALENA GATT concurrence entre Boeing et Airbus pour la vente d avions à l Arabie Saoudite en 1994 concurrence entre Raytheon Corporation et Thomson CSF en 1994 pour un système de surveillance de la forêt amazonienne Cette activité dans le domaine économique est intitutionnalisée au sein de l Office of Executive Support du Département du Commerce américain L espionnage économique des communications téléphoniques au moyen du système Echelon s est bien sûr prolongé avec PRISM amplifié grâce aux possibilités techniques supérieures des systèmes informatiques Même si aucun fait précis n est encore apparu sur la place publique les différents acteurs ont commencé à adapter leurs pratiques à cette menace La Cloud Security Alliance a mené une enquête auprès de ses membres européens qui montre que 10 d entre eux renonceraient à des projets de contrats avec des opérateurs américains d informatique en nuage Cloud Computing à la suite des révélation de Snowden James Staten analyste de Forrester Research écrit que le chiffre évoqué ci dessus de 35 milliards de dollars de pertes annuelles pour les fournisseurs du Cloud est une estimation trop faible et il prédit un manque à gagner de 180 milliards de dollars Ces événements et leurs rebondissements pourraient devraient conduire à une remise en question du projet en cours de négociation de traité de coopération économique entre l Union et les États Unis le Transatlantic Trade and Investment Partnership Topologie du cyberespionnage Pour capter les données et les communications de tout le monde la NSA n a pas hésité à contraindre les grands opérateurs américains qui maintenant s en mordent les doigts et à se brancher sur des fibres optiques transocéaniques avec la complicité du GCHQ britannique Mais il faut bien dire que ces interceptions sont grandement facilitées pour un État par exemple les États Unis sur le territoire duquel une grande partie du trafic mondial de l Internet transite sans qu il soit besoin d aller le chercher à l autre bout de la planète Josh Karlin Stephanie Forrest et Jennifer Rexford dans leur article Nation State Routing Censorship Wiretapping and BGP se sont penchés sur cette question Ils ont élaboré un indice de centralité d un pays dans l Internet qui correspond peu ou prou si l on considère le trajet d un paquet de données entre deux points quelconques du réseau à la probabilité que ce trajet passe par le territoire du pays considéré Ils ont aussi construit un indice de centralité forte Strong Country Centrality qui estime la difficulté qu il y a à éviter de passer par le territoire d un État pour aller d un point à un autre dans le réseau cet indice est construit comme la somme divisée par le nombre de chemins de variables qui vaudront 1 si le pays en question est un point de passage obligé entre les deux points par le chemin considéré 0 sinon Un pays doté d un indice de centralité élevé et a fortiori d un indice de centralité forte élevé sera bien placé pour espionner les échanges entre d autres pays et en outre en bonne position pour échapper à l espionnage Inversement les pays à faible indice seront plus facilement espionnés et ne pourront guère espionner les autres Pour des raisons historiques et économiques les États Unis qui ont créé l Internet et ses principaux opérateurs commerciaux que ce soit dans le domaine des publications ou dans celui des infrastructures bénéficient du privilège du premier entrant et leurs indices sont supérieurs à ceux de tous les autres pays Voici les résultats des calculs de Josh Karlin de Stephanie Forrest et de Jennifer Rexford CC Country Centrality SCC Strong Country Centrality CC SCC États Unis 0 740695 1 0 546789 1 Grande Bretagne 0 294532 2 0 174171 2 Allemagne 0 250166 3 0 124409 3 France 0 139579 4 0 071325 4 Pays Bas 0 128784 5 0 051139 5 Canada 0 104595 6 0 045357 6 Japon 0 072961 7 0 027095 11 Chine 0 069947 8 0 030595 10 Australie 0 066219 9 0 037885 8 Hongrie 0 064767 10 0 023094 14 Singapour 0 063522 11 0 043445 7 Italie 0 047068 12 0 027088 12 Espagne 0 043248 13 0 025370 13 Russie 0 043228 14 0 035191 9 Autriche 0 024632 15 0 010501 17 Suède 0 023350 16 0 009785 19 Afrique du Sud 0 019294 17 0 013778 15 Danemark 0 015684 18 0 008101 21 Serbie 0 014935 19 0 012312 16 Suisse 0 013302 20 0 003865 35 Ce tableau donne une idée de la présence d un pays dans l Internet pondérée positivement par la situation géographique cf le bon rang de la Hongrie et de Singapour et négativement par la propension à censurer les communications Nos auteurs donnent un tableau spécial consacré aux indices des pays connus pour leur censure systématique de l Internet CC SCC Chine 0 069947 8 0 030595 10 Vietnam 0 007087 30 0 003916 34 Corée du Sud 0 003548 44 0 001044 54 Arabie Saoudite 0 003286 47 0 001722 49 Émirats Arabes Unis 0 000839 65 0 000541 63 Pakistan 0 000274 81 0 000265 74 Iran 1 12e 05 105 9 48e 06 101 Yémen 1 06e 07 131 7 50e 08 130 Oman 2 64e 08 138 2 64e 08 133 Myanmar 0 0 Corée du Nord 0 0 Soudan 0 0 Syrie 0 0 Les indices égaux à 0 correspondent à des pays qui ne voient passer aucun trafic international Outils du cyberespionnage La NSA peut recueillir à peu près toutes les données qu elle souhaite La divulgation du mode opératoire de projets tels que PRISM et Muscular ainsi que de projets liés tels Upstream 2 montre que la NSA peut recueillir à peu près toutes les données qu elle souhaite Ceci fait se pose la question de savoir

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Surveillance-americaine-sur-l.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • L'usage de drones pose des questions juridiques et éthiques - Amérique du Nord
    retrouve ici la nature criminelle et le traitement judiciaire qui s ensuit puisqu il s agit ni plus ni moins que d évaluer la responsabilité pénale du terroriste supposé Il s agit de s en prendre aux individus posant une menace significative aux intérêts américains selon les termes de John Brennan conseiller en contre terrorisme du Président Obama 6 Cela peut être un dirigeant opérationnel d Al Qaïda ou d une organisation associée ou un opérateur en train de s entraîner ou de planifier une attaque contre les intérêts américains Par exemple Anwar Al Aulaki était suspecté d avoir aidé le Nigérian Umar Farouk Abdulmutallab dans sa tentative d attentat avortée sur le vol 253 Northwest Airlines Flight reliant Amesterdam à Détroit le 25 décembre 2009 Il lui aurait notamment appris à utiliser un explosif à bord d un avion Il aurait également joué un rôle clé dans la direction stratégique d Al Qaïda Péninsule Arabique en participant au recrutement et à la mise en place de camp d entraînement 7 Par ailleurs la logique de précision permettrait de minimiser les dommages collatéraux L emploi de drone surveillant la cible en continu permet de définir le moment où l individu n est pas entouré de civils Des munitions guidées avec précision alliées à un processus d arsenalisation weaponeering gérant notamment les risques liés à l impact de l explosion complètent le dispositif de minimisation des dommages civils Des libertés prises avec le droit international humanitaire Pourtant les pertes civils ne sont pas rares comme l indiquent les chiffres du Bureau of investigative journalism Le processus d identification est loin d être infaillible Selon une étude 70 des dommages collatéraux sont le fait d une identification ratée en Afghanistan et en Irak 22 sont attribués à un dysfonctionnement de l arme et 8 au test de proportionnalité 8 Ces échecs corroborent les informations disponibles sur la façon dont les dommages civils sont évalués par les autorités américaines Celles ci considèrent que tous les hommes en âge de porter les armes se trouvant dans la zone de frappe de la cible sont considérés comme des combattants jusqu à preuve du contraire 9 C est une violation manifeste du droit international humanitaire qui dispose qu en cas de doute la personne sera considérée comme civil art 50 du Protocole Additionnel I aux Conventions de Genève du 8 août 1977 ou PAI Une telle méthode de décompte est également susceptible de conduire à des dommages civils excessifs par rapport à l avantage militaire direct et concret attendu de l attaque soit une violation du principe de proportionnalité art 51 5 b PAI Par ailleurs si la méthode de ciblage individualisé vaut pour les frappes portées contre les dirigeants d Al Qaïda les leadership targets ou personality strikes il ne semble pas que la même rigueur soit adoptée pour les signature strikes Celles ci visent les individus supposés être associés aux groupes terroristes mais dont l identité n est toujours pas connue et dont la

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Assassinats-par-drones-un-cadre.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive


  • Afrique Moyen Orient Monde Livres géopolitiques Transversaux Compil Diploweb Audiovisuel Audio Photo Vidéo Accueil Thierry RANDRETSA Biographie mise à jour en 2012 Doctorant en sécurité internationale et défense rattaché au Centre lyonnais d études de sécurité internationale et défense CLESID de l université Lyon 3 Lauréat du Prix René Mouchotte 2010 pour la rédaction d un mémoire sur la gestion et la prévention des dommages collatéraux dans le cadre des conflits asymétriques lors des opérations aéroterrestres A récemment été publié dans le supplément numérique Cyberstratégie de la revue Défense Nationale pour un article intitulé la violence et le cyberespace Ses articles pour Diploweb com Assassinats par drones un cadre juridique ambigu L usage de drones par Israël dans son combat contre le Hamas pointe l importance d une réflexion sur cette pratique Thierry Randretsa se concentre Direction Directeur P Verluise Conseil scientifique Charte du site Faire un don Devenir membre Auteurs Proposer un article Synergies Présenter le site Conférences Partenaires Participer Proposer une synergie Liens conseillés Archives Retrouvez la chaîne Diploweb sur Union européenne États membres Institutions Pays candidats Russie CEI Russie CEI Amérique Amérique du Nord Amérique centrale Amérique du Sud Asie Chine Inde Zone asiatique Afrique M O

    Original URL path: http://www.diploweb.com/_Thierry-RANDRETSA_.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Les Etats-Unis, une hyperpuissance maritime. Pourquoi (...) - Amérique du Nord
    faible délai en n importe quel point critique qui fait leur force Cette double capacité tient au réseau de bases qu ils entretiennent sur leurs propres territoires dans le Pacifique où l US Navy prévoit de déployer 60 de ses unités à la fin de la décennie confirmant le basculement du centre de gravité mondiale ou chez leurs alliés ces bases permettent le prépositionnement d unités d intervention interarmées et leur ravitaillement mais aussi pour les plus importantes d entre elles l entretien et la réparation des navires qui n ont donc pas besoin de retourner aux Etats Unis régulièrement Carte Les Etats Unis thalassokrator Carte extraite de l ouvrage de P Royer Géopolitique des mers et des océans coll Major PUF 2012 Cliquer sur la vignette pour voir la carte en grand format Pour autant comme l a souligné H Coutau Bégarie 1956 2012 dans son article Le problème de la thalassocratie les Etats Unis ne constituent pas une thalassocratie au sens où l était le Royaume Uni par exemple Certes leur économie est comme toutes les économies mondialisées dépendante de ses importations mais certainement moins que celle des pays européens ou plus encore asiatiques leurs importations d hydrocarbures viennent d abord d Amérique leur taux d ouverture ratio commerce extérieur PIB est bien plus faible que ceux des pays d Europe et contrairement à la Chine leur croissance est d abord portée par leur marché intérieur Paradoxalement le maître de la mer pourrait sans doute se passer plus facilement des échanges maritimes que n importe quelle autre puissance actuelle Copyright texte Octobre 2012 Royer Diploweb com Copyright carte Pierre Royer Géopolitique des mers et des océans Coll Major PUF 2012 Voir un autre article de Pierre Royer Géopolitique de la mer et des océans Voir Plus Pierre Royer Géopolitique des mers et des océans Qui tient la mer tient le monde Coll Major PUF octobre 2012 4e de couverture Les océans ont beau constituer 70 de la surface terrestre leur rôle est souvent sous estimé Qui a conscience que plus de 80 du commerce mondial se fait par voie maritime Que 90 des communications internationales empruntent des câbles sous marins Qui se doute des effets cataclysmiques qu aurait l interruption du trafic maritime en quelques semaines Les routes maritimes sont pourtant les artères de la mondialisation et c est ce qui justifie l intérêt constant que leur portent les grandes puissances maritimes Loin d être un luxe hors de prix la puissance navale est une condition impérative de la liberté liberté de commercer d agir pour protéger ses intérêts de résister aux chantages sur l accès aux ressources car comme le disait Walter Raleigh Qui tient la mer tient le commerce du monde qui tient le commerce tient la richesse qui tient la richesse du monde tient le monde lui même Une analyse à la fois très actualisée et ancrée dans le temps long puisque mers et océans sont particulièrement soumis au principe d inertie Une description géoéconomique

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Etats-Unis-thalassokrator-mais-pas.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive



  •