archive-com.com » COM » D » DIPLOWEB.COM

Total: 1806

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Crime organisé et violences en Amérique latine et dans les (...) - Amérique du Sud
    d apprentissage ni d évaluation des résultats qui guide les actions en la matière Dans de nombreux pays de la région les effets de la guerre contre la drogue ont été dévastateurs tandis que cette dernière a eu pour conséquence l effet ballon cf ci dessus M Peceny et M Durnan 23 ont ainsi démontré dans le cas colombien comment la focalisation de la lutte contre certains cartels a produit un déplacement de la production vers les zones occupées par les FARC Ceci a fourni à ces dernières une manne inespérée ce qui explique leur croissance dans les années 1990 alors qu elles couraient le risque de disparaître Plusieurs travaux universitaires ont spécifié les dommages collatéraux de la guerre contre la drogue tels que l instabilité politique et économique la violation des droits de l homme la limitation des libertés civiles et le rôle croissant des militaires dans la région 24 L échec du plan Colombie ou à tout le moins son absence de succès n a nullement empêché que soit signé le plan Mérida qui propose également une stratégie de guerre contre le narcotrafic au Mexique Si le futur incertain du Mexique inquiète les Mexicains et le reste du monde les projections dans le futur divergent pour ce pays Certains prévoient une augmentation de la violence avec le redoutable précédent de la situation colombienne dans les années 1980 et 1990 tandis que d autres sans sous estimer l importance du problème soulignent les différences entre les deux pays Plus proche de ce dernier point de vue F Escalante 25 précise que le phénomène est au Mexique plus urbain que rural qu il est dépourvu d un contenu politique fort et qu il est lié à la constitution des routes de la drogue vers les États Unis plutôt qu à des cartels qui concentreraient l ensemble de la production Les relations entre l Etat et le narcotrafic Les relations entre l État et le narcotrafic font également débat les études affirment qu en Colombie le crime organisé a essayé d infiltrer l État avec succès après sa puissante apparition tandis qu au Mexique pays doté d un État fort il est apparu comme une extension sous contrôle de la sphère du pouvoir 26 Il convient de mentionner l importance de la transformation des États sous l effet de la mondialisation Bartilow et K Eom 27 proposent que l ouverture économique et le libre échange ont diminué les capacités des États consommateurs mais ont augmenté celles des producteurs puisque les incitations à investir dans les secteurs autres que l économie illicite sont désormais plus importantes Le rôle des forces de sécurité en charge du problème mérite un chapitre à part Nombreuses sont les voix dans la région qui dénoncent non seulement l inefficacité mais aussi la complicité voire la compétition entre le narcotrafic et les forces de police Au Mexique la notion de cartel policier désigne ainsi l accord entre les individus ou les forces de police pour se partager le marché de l activité criminelle en plus de leurs fonctions habituelles 28 en Colombie la collusion entre les paramilitaires et les narcotrafiquants est connue et en Argentine des voix ont dénoncé le double pacte entre les forces de police et les gouvernements en échange d un niveau acceptable de sécurité ceux ci assurent à ceux là de ne pas s intéresser à leurs affaires internes et en particulier à leur implication sur les marchés comme celui de la drogue 29 Au Brésil on a étudié le rôle des milices parapolicières appelées commando bleu auxquelles participent des agents en activité et à la retraite Celles ci sont entrées en lutte contre les organisations de narcotrafiquants pour le contrôle de certaines favelas surtout à Rio et pour pouvoir faire payer cette protection aux habitants et aux prestataires locaux de services Selon Zaverucha et Oliveira 30 ceci a provoqué un rapprochement des bandes rivales de narcotrafiquants pour combattre l ennemi commun L intégration du narcotrafic dans les territoires est un autre thème d intérêt Il existe une série d études intéressantes sur les favelas cariocas M Misse a montré comment le mouvement nom du trafic local est parvenu à contrôler les associations d habitants tout en soulignant la diversité des activités professionnelles qui ont été créées localement 31 R Silva de Sousa 32 a décrit comment dans les favelas de Rio les réseaux du narcotrafic s inscrivent dans des relations de parentèle ou d amitié de longue date Desmond Arias 33 s est intéressé à la relation entre le trafic et les réseaux clientélistes Il a étudié les négociations entre les narcotrafiquants et les hommes politiques pour fournir des biens et des services sur place Les premiers obtiendraient ainsi l acceptation locale nécessaire pour que leurs affaires fonctionnent et les seconds des votes Arias et Rodrigues 34 ont mis en cause le mythe de la sécurité personnelle selon lequel le narcotrafic imposerait l ordre dans les favelas À l encontre de cette image ils montrent que seuls les habitants les mieux connectés sont respectés tandis que ceux qui sont les moins intégrés subissent la violence locale de plein fouet Les maras Le rôle des maras bandes dans le narcotrafic est un sujet actuellement débattu en Amérique centrale et en particulier au Guatemala au Honduras et au Salvador Les preuves de ces liens ne sont pas concluantes Pour certains auteurs cette relation n existe pratiquement pas en revanche son postulat servirait à légitimer les politiques répressives mises en œuvre dans la région Dans une recherche très détaillée W Savenije 35 a décrit comment les politiques répressives ont accéléré la professionnalisation des membres des maras dans la région étant donné leur plus grand besoin d armes pour combattre la police et de ressources économiques pour soutenir leurs camarades emprisonnés et leur famille Dans le même sens ils commencent à se mettre au service des réseaux de trafic local Un autre enjeu discuté est si la violence actuelle en Amérique centrale représente une rupture ou si elle s inscrit au contraire dans une certaine continuité avec la violence politique des décennies précédentes D Rodgers soutient cette dernière position dans un travail récent 36 Un cas particulier de la relation entre réseaux politiques et trafic s est produit en Jamaïque La diversification des routes dont nous avons parlé ci dessus a eu pour conséquence un afflux de cocaïne en route vers les États Unis dans le pays Par conséquent dans les quartiers pauvres de Kingston des bandes politiques armées rivales se sont impliquées dans le narcotrafic la violence entre ces dernières a crû pour contrôler le marché local 37 Il est nécessaire de réaliser plus d études sur les formes d organisation locale du narcotrafic dans les différents pays de la région En résumé le narcotrafic et son panorama changeant soulèvent de nombreuses problématiques tant à l échelle régionale qu à l intérieur de chaque pays Il faut ainsi songer à de nouvelles manières d étudier son économie son organisation interne ses connexions politiques et son impact culturel En matière de politiques la région connaît une situation ambiguë d une part il existe un consensus de plus en plus ample sur la nécessité de renoncer à une conception morale du problème et sur le besoin de nouvelles politiques qui abandonnent définitivement l idée de guerre mais d autre part il ne semble pas y avoir d horizon politique international favorable pour continuer dans cette direction La faible visibilité du trafic d armes La dangerosité des armes à feu en Amérique latine est énorme avec moins d un cinquième de la population mondiale malgré l absence de guerres et avec seulement 3 5 ou 4 des armes légères existantes en possession de la population civile 40 des homicides commis dans le monde ont lieu dans la région 38 Bien que l on n accorde pas à ce problème la même priorité qu au trafic de drogue il est très important dans certains pays comme la Colombie le Mexique et l Amérique centrale Non seulement on manque d informations sur le trafic illégal des armes mais il n y a pas non plus de transparence sur les arsenaux publics les propriétaires légaux et le commerce entre les pays Tendances régionales Une étude réalisée en 2007 énumère les tendances régionales en la matière 39 Elle souligne l augmentation des exportations latino américaines et l importance de plus en plus grande du commerce de munitions et de pièces détachées d armes elle signale également que l Amérique latine a exporté des armes à des pays connaissant des conflits graves où les droits de l homme sont violés sous embargo des Nations unies Dans le trafic d armes le licite et l illicite sont étroitement associés le marché illégal se nourrit des ventes légales De nombreuses stratégies de triangulation vers les pays destinataires existent dans la région un pays va ainsi jouer un rôle de transit vers la véritable destinataire qui peut être soit un pays sous embargo soit des organisations criminelles Il existe en outre ce que l on appelle des transferts irresponsables c est à dire des opérations qui sans être illégales peuvent violer les droits de l homme de certaines populations étant donné qui va les recevoir L escalade des dépenses militaires qui auraient augmenté de 91 au cours des cinq dernières années selon l Institut international d études stratégiques à Londres est actuellement un motif d inquiétude 40 Plus la quantité d armes rentrant dans un pays est grande plus la probabilité est grande qu une partie d entre elles ou celles qui sont échangées contre ces nouvelles armes alimente le circuit illégal En ce sens il existe une préoccupation supplémentaire le dénommé excédent d armes dans la région publié par la prestigieuse Small Arms Survey 41 C est un calcul qui met en relation la quantité d armes légères dans les arsenaux publics avec les effectifs des forces de sécurité et des forces armées Une étude de 2007 calcule qu il y aurait 1 3 million d armes en excédent sur un total de 3 6 millions d armes modernes 2 3 millions d entre elles seraient légitimement détenues par les forces armées et les forces de sécurité Il reste ainsi un surplus de 1 3 million d armes dont les trois quarts se situeraient selon les données de cette étude en Argentine et au Brésil C est pourquoi l actuelle escalade de l armement qui ne s accompagne ni de la destruction des armes anciennes ni d une certaine transparence sur ce qu elles deviennent augmente le potentiel de circulation illégale dans la région et des dommages provoqués par l augmentation du nombre d armes Principales routes À la différence du narcotrafic où les principales routes convergent vers le nord il existe des dynamiques sous régionales dans le trafic d armes Au Mexique les armes suivent les routes du narcotrafic mais dans le sens inverse du nord vers le sud et non du sud vers le nord 42 On estime qu il pourrait y avoir plus de 16 millions d armes dans ce pays et étant donné qu officiellement il n y a pas de fabricants nationaux celles ci proviennent d échanges internationaux La plupart d entre elles proviendraient des dénommées sources secondaires comme les foires aux armes aux États Unis au cours desquelles il n existe aucune restriction de vente ainsi que du trafic fourmi de munitions d armes entières ou de pièces détachées Le risque est énorme outre les foires on recense 17 000 points de vente d armes légaux dans la zone frontalière qui ne sont pas obligés d informer les autorités depuis Wall Mart jusqu aux armureries Une controverse entre les deux pays s est élevée lorsque des organisations parmi lesquelles la National Rifle Association sont parvenues à ce que le gouvernement des États Unis boycotte une initiative des pays latino américains pour contrôler le trafic d armes légères en provenance des États Unis La situation est d autant plus grave que trois des quatre États frontaliers Arizona Nouveau Mexique et Texas ont des législations très peu restrictives en matière de vente d armes 43 Ce sont ironiquement les États Unis qui sont le principal fournisseur d armes de la région en dépit de leur inquiétude vis à vis de la sécurité régionale Caraïbes une augmentation du nombre d armes On a enregistré une augmentation du nombre d armes dans les Caraïbes associée en grande partie au rôle de plus en plus important que joue la région dans le narcotrafic en direction des États Unis 44 Ce dernier pays est à son tour le principal fournisseur d armes dans la région mais il existe aussi d autres sources comme les arsenaux constitués lors de conflits à Grenade dans les années 1980 et plus récemment à Haïti Les inquiétudes sont aussi liées au fait que l Amérique centrale et les Caraïbes sont les pays qui importent légalement le plus grand nombre d armes de l Union européenne en proportion du nombre d habitants En Amérique centrale il s agit d un problème particulièrement grave On y souligne l existence d une culture de la violence ou au moins de l usage de la violence pour résoudre les conflits l importance du crime la présence d arsenaux issus des guerres civiles non détruits à quoi s ajoute le trafic en provenance du Mexique 45 Il existe deux dynamiques différentes dans la région celle du Triangle Nord Guatemala Honduras et el Salvador et celle du reste Nicaragua Costa Rica et Panamá Le Triangle Nord présente des caractéristiques de post conflit beaucoup d armes et un taux d homicides très élevé L un des problèmes centraux est la faiblesse des institutions centrales de contrôle ainsi que la porosité des frontières nord et sud de la région pour le trafic Malgré la centralité du thème de la violence en Colombie les informations sur le trafic d armes dans ce pays ne sont pas très précises On a néanmoins détecté un trafic illégal d armes légères de munitions de guerre et d explosifs par petites cargaisons vers la Colombie et la région andine depuis trois centres d approvisionnement Panamá Maracaibo au Venezuela et Manaos au Brésil Depuis Panamá arriveraient des fusils en Colombie issus des arsenaux centraméricains de Maracaibo en grande mesure les détournements des arsenaux vénézuéliens et de Manaos des armes de fabrication brésilienne en direction de la jungle colombienne 46 La Colombie et le Venezuela jouent par ailleurs un rôle de premier plan dans la course à l armement dans la région raison pour laquelle le destin des armes remplacées y est d autant plus important Le Brésil Le Brésil est aujourd hui le principal fabriquant et exportateur latino américain d armes ce qui alimente son grand marché interne comme le montrent les chiffres impressionnants des saisies réalisées par les policiers dans les principaux centres urbains du pays Dans le seul État de Rio de Janeiro entre 1989 et 2004 13 000 armes ont été saisies chaque année ce qui est comparable aux chiffres colombiens en plein conflit armé Une enquête réalisée par une commission parlementaire calculait l existence d environ 17 millions d armes légères dont 90 sont entre les mains de la population civile alors que la moyenne au niveau mondial est de 59 47 Dans le Cône Sud la question a été inscrite sur l agenda dans les années 1990 parallèlement à l augmentation des délits Selon K Derghougassian 48 la demande d armes n y est pas associée aux cartels de drogue ou aux organisations liées au narcotrafic comme au Mexique et en Colombie En Argentine l excédent d armes est très important il est d environ 400 000 suite à l importante réduction des effectifs des forces armées sans destruction parallèle des arsenaux Enfin le cas du Paraguay pays de triangulation vers d autres pays est significatif puisqu on y trouve la ville de Ciudad del Este à la triple frontière avec l Argentine et le Brésil dont les apparences laissent supposer qu elle est le siège d un important trafic impliquant les organisations criminelles de chaque pays En résumé l Amérique latine et les Caraïbes se caractérisent par le grand nombre d armes possédées par la population civile un taux très élevé d homicides une faible transparence du commerce légal des armes et bien sûr du trafic illégal Dans ce contexte un plus grand contrôle de l État ainsi que des politiques publiques de désarmement sont des impératifs catégoriques L agenda de la recherche doit quant à lui inclure plus d études rendant compte de l existence des réseaux des routes et des organisations dédiées à ce trafic et préciser la relation entre le trafic d armes et celui de la drogue Le trafic de personnes Le trafic de personnes est l enjeu le moins visible des trois thèmes abordés dans le dossier il est également peu étudié dans la région Les trois enjeux principaux sont le trafic de personnes l exploitation sexuelle et le travail esclavagiste mais chacun d entre eux n est pas nécessairement synonyme de trafic G Jahic et J O Finckenauer 49 proposent d étudier dans chaque cas concret s il y a crime organisé ou non Ceci est particulièrement important dans le cas des migrations clandestines puisque souvent elles résultent de décisions individuelles dans lesquelles n interviennent pas les réseaux criminels ni aucune coercition Ainsi des études menées en Russie 50 et en Chine 51 ont remis en cause l image des grandes organisations tirant profit de l immigration clandestine et ont essentiellement trouvé des relations dyadiques et des groupes peu organisés Quels flux Les études sur la région donnent surtout à voir des flux de l Amérique latine vers les États Unis et l Europe ainsi qu un trafic interne comme par exemple le trafic de femmes dominicaines vers le Costa Rica et le Panamá à des fins d exploitation sexuelle ou celui des travailleurs boliviens vers le Brésil et l Argentine qui vivent

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Crime-organise-et-violences-en.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive


  • Sociología del temor al delito Buenos Aires Siglo XXI 2009 Ses articles pour Diploweb com Crime organisé et violences en Amérique latine et dans les Caraïbes Géopolitique de l Amérique latine et des Caraïbes Après une solide introduction conceptuelle l auteur présente la place centrale du narcotrafic le Direction Directeur P Verluise Conseil scientifique Charte du site Faire un don Devenir membre Auteurs Proposer un article Synergies Présenter le site

    Original URL path: http://www.diploweb.com/_Gabriel-KESSLER_.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Le Brésil et la coopération Sud-Sud : l’Amérique du Sud (...) - Amérique du Sud
    Au sein du Mercosur Brasilia s accommode d un dispositif très léger et peu contraignant Lula comme Fernando Henrique Cardoso s est toujours montré réticent à mettre en place un schéma qui ressemblerait à celui de l Union européenne avec en particulier un organisme équivalent à la Commission de Bruxelles Le Brésil a toujours refusé une intégration qui supposerait une perte de souveraineté la supranationalité est un mot tabou L Unasur ne dispose que d un simple secrétariat Le leadership brésilien a une très forte composante économique et commerciale Pour les entreprises brésiliennes les pays voisins représentent des possibilités d affaires en termes d exportations de contrats d ingénierie et de travaux publics et d investissements Le renforcement des liens diplomatiques et politiques ouvre la voie aux entreprises Le Venezuela en est le meilleur exemple Lula et le Parti des travailleurs PT ne partagent pas les idéaux et encore moins les méthodes nationalisations par exemple de la révolution bolivarienne même si des coïncidences existent Le Brésil a œuvré activement pour l adhésion du Venezuela comme 5ème membre de plein droit du Mercosur et Lula lui même a toujours défendu publiquement Hugo Chavez Le projet de création de la Banque du Sud est né à Caracas et Brasilia s y est rallié sans grand enthousiasme tout en réussissant à poser ses conditions limitation du champ d activité à l Amérique du Sud par exemple La contrepartie économique a été très avantageuse Les exportations brésiliennes vers le Venezuela sont passées de 537 millions de dollars en 1999 à 5 2 milliards en 2008 ce pays devenant le 7ème client du Brésil Certes la crise a provoqué un recul de ces exportations sur les huit premiers mois de 2009 28 4 par rapport à la même période de 2008 mais le Venezuela demeure le 8ème pays client Les entreprises brésiliennes ont obtenu plusieurs grands contrats significatifs Le groupe Odebrecht a réalisé le deuxième pont sur l Orénoque 3 15 km 4 voies et une voie ferrée au milieu et a obtenu le contrat du 3ème pont en plus d autres projets irrigation assainissement métro de Caracas il pilote le consortium international chargé de la construction de la grande centrale hydroélectrique de Tocoma 2160 MW En juin 2009 un autre grand du BTP brésilien Camargo Correa a obtenu le contrat d adduction d eau Tuy IV un projet d une valeur de 476 millions de dollars Tableau 1 Structure géographique du commerce extérieur brésilien année 2008 millions de et Structure géographique du commerce extérieur brésilien L Argentine occupe une place particulière dans la relation du Brésil avec l Amérique du Sud en raison de sa proximité géographique de l appartenance des deux pays au Mercosur et de la taille de son économie La première visite officielle de Lula en 2003 concerne ce pays La relation avec le voisin du Sud est difficile elle est émaillée par les conflits commerciaux et les protestations lancinantes de Buenos Aires à propos des importations brésiliennes Brasilia calme le jeu négocie et refuse d entrer dans une logique de confrontation Mieux encore le ministre des Affaires étrangères Celso Amorim prend l initiative de publier dans le quotidien La Nacion un article appelant au partenariat entre les entreprises des deux pays Ici aussi les enjeux économiques et commerciaux sont décisifs L Argentine était le 2ème client du Brésil en 2008 avec des exportations de 17 6 milliards de dollars 8 9 des exportations totales du Brésil et le 3ème fournisseur avec des importations de 13 3 milliards de dollars 7 7 du total Surtout les entreprises brésiliennes ont acquis des positions dans des secteurs clés de l économie argentine à la faveur de la crise de 2001 2002 Lourdement endettés et confrontés à une récession brutale du marché intérieur les grands groupes privés argentins sont passés sous le contrôle des capitaux brésiliens AmBev a racheté 36 1 du capital du leader argentin de la bière Quilmes 2002 puis a acquis des participations supplémentaires jusqu à atteindre 91 2 2006 Petrobras a pris le contrôle du pétrolier Perez Companc 2002 la filiale brésilienne d Arcelor est devenu leader de la sidérurgie argentine en portant sa participation dans Acindar de 20 5 à 66 2004 Camargo Correa en a fait de même dans le ciment avec la reprise du numéro un local l argentin Loma Negra 2005 le producteur de viande Friboi a acquis le premier exportateur argentin Swift Armour 2005 Ces opérations industrielles aboutissent en fait à de véritables restructurations de certaines branches industrielles à l échelle du Mercosur Faute d avoir pu établir à froid une intégration industrielle c est à chaud en pleine crise que les entreprises brésiliennes règlent le problème en prenant le contrôle des leaders argentins et en organisant les filières dans le sens de la création de véritables pôles industriels compétitifs au niveau mondial Le secteur de la viande en est de ce point de vue le meilleur exemple La relation Sud Sud est donc ici synonyme à la fois d intégration régionale et d ouverture sur le monde Une nouvelle étape dans les relations avec le monde arabe et l Afrique La priorité accordée à l Amérique du Sud ne signifie pas pour autant un oubli du reste du monde en développement Depuis 2003 la diplomatie brésilienne considère que le renforcement des liens avec le Sud est une priorité Le Brésil se veut le porte parole et le défenseur des intérêts du monde en développement particulièrement des plus démunis comme ceux d Afrique subsaharienne par exemple dans les instances internationales Le Brésil a œuvré pour ce rapprochement en impulsant des modalités réellement novatrices En 2005 il a organisé à Brasilia le premier Sommet Amérique du Sud Pays arabes ASPA afin d étudier les modalités de développement de la coopération culturelle scientifique et technique entre les deux ensembles ainsi que du commerce et des investissements Au cours d une conférence à l IFRI à Paris en juin 2009 le ministre des Relations extérieures du Brésil Celso

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Le-Bresil-et-la-cooperation-Sud.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive


  • Asie Chine Inde Zone asiatique Afrique M O Afrique Moyen Orient Monde Livres géopolitiques Transversaux Compil Diploweb Audiovisuel Audio Photo Vidéo Accueil Daniel SOLANO Biographie mise à jour en 2010 Économiste spécialiste de l Amérique latine Daniel Solano dirige le cabinet de conseil spécialisé Norte Sur Consulting basé en Espagne qui compte parmi ses clients des entreprises européennes présentes dans la zone Il est aussi éditeur des lettres Marchés d Amérique latine mensuelles et Mercados Latinoamericanos en espagnol bimensuelles Contact info nor sur com Ses articles pour Diploweb com Le Brésil et la coopération Sud Sud l Amérique du Sud prioritaire En mettant davantage l accent que son prédécesseur sur les relations Sud Sud le président Lula a réussi à renforcer la place du Brésil dans un monde Direction Directeur P Verluise Conseil scientifique Charte du site Faire un don Devenir membre Auteurs Proposer un article Synergies Présenter le site Conférences Partenaires Participer Proposer une synergie Liens conseillés Archives Retrouvez la chaîne Diploweb sur Union européenne États membres Institutions Pays candidats Russie CEI Russie CEI Amérique Amérique du Nord Amérique centrale Amérique du Sud Asie Chine Inde Zone asiatique Afrique M O Afrique Moyen Orient Monde Livres géopolitiques Transversaux Compil

    Original URL path: http://www.diploweb.com/_Daniel-SOLANO_.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • President Lula’s international ambitions and the Franco-Brazilian (...) - Amérique du Sud
    seeks quite simply to help Brazilian industry develop to the point where it can compete with the best performing businesses in the relevant sectors If purchasing from national sources is not possible acquisition from abroad should in exchange include technology transfer For the South American giant an important role on the international scene implies fuller participation in UN peacekeeping operations At regional level therefore Brazil has taken command of the MINUSTAH force 2 in Haiti Brazilian authorities would welcome an increasingly important role in such operations A training school has been created in Brazil for this purpose and the country cooperates notably with France in training for its soldiers in this area This determination to cooperate with the UN is directly linked to the Brazilian candidature for a seat as a Permanent Member of the UN Security Council Brazil is also seeking a regional defence grouping by developing the idea of a South American Defence Council The concept is already under discussion within the Union of South American Nations UNASUL The Brazilian government would like the region s countries to have a forum dedicated to analysis and discussion of defence subjects Such a forum would contribute to the consolidation of the continent as a peace and cooperation zone and would confirm Brazil in its regional leadership role Nuclear submarines an old dream of the Brazilian Navy Brazil has recently discovered huge deep water oil reserves 3 and it wants to put these new explorations under full protection The Brazilians need therefore an ocean going capability that allows them to exert sovereignty over their economic exclusion zone EEZ in the South Atlantic in conformity with the Blue Amazonia concept developed by the Navy 4 hence the interest in acquiring a nuclear submarine force using a locally designed and manufactured reactor 5 The Navy s nuclear programme set up in 1979 and dormant for many years for budgetary reasons could at last be realised to the Navy s great satisfaction Brazil today is in favour of building a naval nuclear propulsion installation LABGENE technology Laboratorio de Geração de Energia Nucleo Elétrica could certainly become operational in the near future The LABGENE project seeks to develop and build a nuclear reactor producing electrical energy With suitable modifications that would be used in a submarine propulsion system The originator of the Blue Amazonia concept Admiral Guimarães Carvalho former Chief of Naval Staff revealed it in three articles published in 2004 and 2005 Faced with a government style marked by continental vision Blue Amazonia is intended to show that Brazil is also a maritime power and this has implications for its economic development its future in terms of energy resources and its regional and strategic responsibilities The discovery of offshore oil reserves in 2006 offering Brazil the prospect of oil self sufficiency encouraged the Brazilian Navy s belief in the pertinence of its views As with Green Amazonia and its resources the Atlantic Ocean and its exploitation require protection Until now a tacit pact between nuclear powers had accepted the non diffusion of nuclear attack submarine SSN know how But the lease of this type of submarine by Russia to India and now the strategic alliance proposed by Brazil and accepted by France opens the first door to an SSN export market Before long supply and demand could well coincide notwithstanding certain risks The big fear is of marine environmental damage with more nuclear powered navies multiplying the number of accidents They are already reckoned in dozens from simple collisions and radioactive leaks to dramas like the Kursk in 2000 and the Nerpa in 2008 The new generation combat aircraft acquisition programme Brazil wants to develop an air force capable of defending its airspace this is an effort in parallel with the development of its naval capabilities The South American giant has called for tenders for the modernisation of its fighters and will make its choice in the second half of 2009 The three competitors Dassault with the Rafale Boeing F 18 and Saab Gripen NG are supposed to submit their bids in February As with submarines and helicopters technology transfer could be the decisive factor The American Congress has always been reticent on this issue Paris on the other hand is ready to play the game to the great satisfaction of President Lula who does not hide his preference for the French aircraft As for the new generation Gripen it has recently suffered a setback with Oslo s choice of the Lockheed Martin JSF Excluding weaponry this indicates a contract of e3 3 5 billion in which Dassault would be associated with Embraer On 12 September 2008 Brazilian Chief of Air Staff General Saïto flew in a Rafale out of Orange At this point the Rafale and the Gripen were best placed Saab however is proposing a plane that exists only on paper Compared with Rafale the Gripen is single engined with shorter range basically less adapted to the vast spaces of Brazil The contract envisages 120 aircraft 36 in 2014 a packet in 2020 and a further packet in 2023 However the FX 2 contract was not discussed during President Sarkozy s visit to Rio last December Some saw this as a bad sign for the Rafale but others prefer to note that the French President s next visit to Brazil is planned for September 2009 which corresponds to the period in which the final choice of the future Brazilian fighter will be announced A coincidence A victory in the end for Rafale would in any case have great symbolic significance for both countries since Dassault has never up to now succeeded in selling this plane abroad French support for Brazil s geopolitical ambitions Ranking fifth in the world for surface area and population and tenth as an economic power with a GDP of US1 314 billion Lula s Brazil has set itself two main objectives in its foreign policy the maintenance of its decisional autonomy and acquiring greater weight on the world

    Original URL path: http://www.diploweb.com/President-Lula-s-international.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive


  • University Ses articles pour Diploweb com President Lula s international ambitions and the Franco Brazilian strategic partnership Rediscovering democracy after more than 20 years of military dictatorship 1964 85 Brazil had until recently neglected its defence policy Direction Directeur P Verluise Conseil scientifique Charte du site Faire un don Devenir membre Auteurs Proposer un article Synergies Présenter le site Conférences Partenaires Participer Proposer une synergie Liens conseillés Archives Retrouvez la

    Original URL path: http://www.diploweb.com/_Bruno-MUXAGATO_.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • La ressource eau au Brésil: analyse géopolitique - Amérique du Sud
    constant le Parnaiba qui constitue la frontière avec le Maranhão L Etat de Bahia dont l approvisionnement est légèrement supérieur à 2 500 m3 personne an arrive à avoir d avantage d eau que l Etat de São Paulo car il bénéficie de l apport du fleuve São Fransisco La situation des autres Etats nordestins Sergipe Alagoas Pernambuco Paraíba Rio Grande do Norte et Ceará est préoccupante avec un approvisionnement inférieur à 2 500 m3 personne an Deux Etats se distinguent tout particulièrement dans l adversité le Paraíba avec 1437 m3 personne an et le Pernambuco avec 1320 m3 personne an 16 L inégalité de la répartition dans le pays avec un désavantage évident du Nordeste brésilien est la conséquence de caractéristiques géo environnementales de la région surtout avec la présence du bouclier cristallin sur près de 70 de la superficie semi aride nordestine ce qui rend difficile la constitution de réserves dans le sous sol de la topographie avec le manque de percées fluviales pouvant être fermées et des sécheresses qui ravagent habituellement la région Au delà des inégalités dans la répartition géographique de l eau d autres problèmes sont venus aggraver la rareté des ressources hydrologiques la hausse de la température moyenne augmentant le taux d évaporation la déforestation autour des sources la pollution l accroissement des villes l augmentation de la demande pour la consommation humaine et l irrigation ainsi que la mauvaise gestion des ressources hydrologiques Tout ces points constituent autant de menaces à l endroit de la richesse en eau du Brésil 22 UNE FORTE INTERACTION HOMME EAU PORTEUSE DE MENACES Comme cela l a été souligné précédemment la richesse hydrique du Brésil a conduit ce pays a appuyer de façon considérable son expansion économique et humaine sur cette ressource en eau facilement accessible et peu onéreuse Une forme d interaction très poussée voire de dépendance s est donc instaurée entre l homme et l eau Mais cette dépendance induit une faiblesse réciproque susceptible d affecter en miroir la ressource et l activité humaine Ce phénomène peut notamment s observer au travers de trois manifestations la variation dans le débit des fleuves la dépendance énergétique et la pollution 221 La variation dans le débit des fleuves Les sérieuses variations qui se sont faites sentir dans le débit de l Amazone apparaissent emblématique du problème rencontré Il faut tout d abord reconnaître que cela trouve pour une part son explication dans le phénomène naturel El Niño à l instar de l année 1963 qui a provoqué une importante sécheresse Ce phénomène climatique est connu sous le nom d ENSO El Niño Southern oscillation 17 En effet le débit des eaux du fleuve Amazone est corrélé à une pluviométrie très influencée par les variations des températures de surface de l océan Pacifique tropical et de l océan Atlantique tropical La baisse du débit de l Amazone correspond à une tendance lourde constatée depuis 1999 Les mesures réalisées à la station brésilienne d Obidos située à 800 km de l Atlantique le montrent Le volume maximal des eaux roulées par le fleuve alimenté par le rio Solimoes qui prend sa source au Pérou par le rio Madeira Bolivie et par le rio Negro est ainsi passé de 267 000 mètres cubes par seconde en 1999 à 226 000 mètres cubes par seconde en 2003 18 El Nino n est pas la seule cause des variations de débit Selon certains experts la déforestation serait la principale cause des basses eaux enregistrées En effet elle aurait entraîné un dérèglement du régime d évapo transpiration de la forêt qui génère 50 des pluies sur le bassin amazonien Ces variations emportent bien entendu de nombreuses conséquences Au plan humain l accès à l eau potable s en trouve raréfié sur certaines zones et s accompagne de pathologies caractéristiques diarhée hépatite typhoïde 19 Par ailleurs au plan économique des incidences se font clairement sentir sur la capacité à maintenir le trafic fluvial et les flux économiques associés dans une région où le trafic routier et a fortiori aérien est très réduit Cela compromet notamment par une certaine forme d ironie du sort l export de bois L assèchement des cours d eau pourrait en outre avoir des répercussions notables sur certaines populations animales déjà menacées Le ministère de l environnement brésilien s inquiète ainsi du sort de deux espèces protégées le boto petit dauphin d eau douce et le lamantin 222 Une situation de dépendance énergétique Avec une production hydroélectrique à hauteur de 92 de la production totale nationale cf 133 le Brésil s est mis en situation d étroite dépendance économique vis à vis de la ressource hydrique En effet les statistiques mettent en évidence une corrélation entre la demande électrique et le niveau du produit intérieur brut Le phénomène de variation du débit des fleuves décrit au paragraphe précédent génère des contraintes très importantes sur la capacité de production issue du harnachement des eaux et peut déboucher sur des situations de pénurie Cela a notamment été le cas en 2001 avec ce que les brésiliens ont appelé l apagao c est à dire la coupure A l époque cela s est traduit par un grave rationnement électrique de l ordre de 20 de la consommation nationale et par deux coupures complètes 20 223 Un niveau de pollution parfois inquiétant La pollution des cours d eau et des nappes souterraines illustre à nouveau une forme d interaction négative entre l homme et son milieu Trois facteurs principaux contribuent à ce phénomène l activité agricole l activité minière et les rejets domestiques 2231 La pollution liée à l activité agricole L activité agricole sous sa forme intensive en particulier génère une pollution des réserves hydriques du faits de l utilisation des intrants engrais et pesticides Le Brésil n échappe bien sûr pas à cette règle et l importance de la production agricole pour la balance commerciale du pays est même de nature à favoriser des schémas productivistes qui s accomodent souvent mal des considérations écologiques A titre d illustration l exemple de l Etat de Bahia peut être cité Depuis dix ans la culture du cacao y est gravement touchée par un champignon appelé balai de sorcière Cripinellis perniciosa qui a fait chuter la production Aussitôt des traitements à base de cuivre ont été utilisés pour enrayer la maladie Le cuivre en partie lavé par les eaux de pluie se retrouve dans l eau de la rivière Cachoeira où vivent crevettes et crabes consommés par les populations locales Mais quand on parle de pollution au Brésil on pense surtout au mercure Tout d abord il convient de préciser que le mercure est naturellement présent dans la nature Projeté hors des volcans il s évapore des plans d eau et s échappe de l écorce terrestre sous forme de gaz Il retombe sur terre dans l eau de pluie et se dépose dans les sols et les sédiments dans les océans et les lacs Cependant le Brésil est dans une situation défavorable face à cette menace car les sols amazoniens sont très vieux de 500 000 ans à un million d années Le mercure présent dans l atmosphère s y dépose donc depuis très longtemps et l on en trouve de fortes concentrations dans le sol des teneurs dix fois plus élevées que celles enregistrées dans les pays tempérés Or cette région a connu une colonisation massive au cours des quarante dernières années et la majorité des colons ont adopté l agriculture comme mode de subsistance Ils ont donc abattu de larges pans de forêts habituellement par brûlis De même lorsque ces sols défrichés perdent leur fertilité après quelques années les agriculteurs défrichent les parcelles adjacentes en abattant les arbres et en les brûlant Étant donné que les chemins sont souvent rares dans des régions accessibles principalement par voies navigables l agriculture sur brûlis et la déforestation qui en résulte se produisent surtout le long des rives Le sol contaminé par le mercure étant ainsi exposé le ruissellement des grandes pluies entraînent les contaminants vers les systèmes fluviaux Là les micro organismes et les plantes aquatiques absorbent le mercure et le transforment en méthylmercure substance très nocive pour les humains Les petits poissons consomment ces plantes aquatiques contaminées et le methylmercure passe ainsi dans la chaîne alimentaire jusqu aux prédateurs supérieurs 2232 Les effets pervers de l activité minière Célèbre pour ses chercheurs d or le Brésil l est aussi pour la pollution que cette activité génère En effet l orpaillage s est très sensiblement développé depuis une quarantaine d années dans cette région du monde Or pour séparer l or des particules prélevées dans les alluvions déposées par les rivières les orpailleurs utilisent du mercure Très dense le mercure a la propriété de s amalgamer aux fines paillettes d or qui sont ainsi isolées des autres particules Un chauffage au chalumeau permet ensuite de séparer le mercure de l or le mercure se vaporise sous l effet de la chaleur tandis que l or insuffisamment chauffé reste solide Au cours de ces manipulations 5 à 45 du mercure est rejeté directement dans les rivières Le reste s évapore sous forme de mercure élémentaire dans l atmosphère et finira par retomber contaminant l environnement jusque dans des sites éloignés des lieux d émission Les techniques industrielles de recherche de l or sont également polluantes en raison d une part des déchets de cyanures qu elles produisent D autre part l usage de pompes et de puissants jets d eau pour désintégrer les sols et les réduire en boue qu on mélange au mercure pour en extraire l or est source d une pollution par destruction du sol par augmentation de la turbidité de l eau et par la mise en suspension de métaux lourds ou minéraux indésirables certes naturellement présents mais normalement fixés dans les sols D autres types d exploitations minières telles que les mines de fer et de diamants dans l Etat du Minas Gerais peuvent aussi être incriminées en raison de leur impact néfaste sur la ressource hydrique 2233 La pollution issue des rejets domestiques Les centres urbains ont fréquemment eu un développement anarchique au Brésil Cette croissance désordonnée a souvent eu pour conséquence des réseaux d eau approximatifs voire inexistants C est ainsi que dans le domaine des eaux usées très sensible au plan environnemental des carences dramatiques sont constatées On estime qu environ 96 millions de personnes ne disposent pas d un réseau d égout 21 De même 45 de la population du pays n a pas accès à l eau traitée quand dans le même temps les réseaux de distribution défectueux entraînent une perte de 46 de l eau acheminée soit l équivalent des besoins d approvisionnement en eau cumulés de la France de la Belgique de la Suisse et du nord de l Italie 22 Par ailleurs divers rejets contribuent à polluer de manière dramatique les réserves hydriques Pour exemple le Brésil consomme en moyenne 100 millions de lampes fluorescentes par an Considérées comme des déchets très toxiques 94 sont jetées sans traitement particulier ce qui entraîne la pollution par des métaux lourds des nappes phréatiques et de l air D une manière générale l industrialisation du pays et le peuplement urbain ne se sont pas accompagnés de la nécessaire installation des stations d épuration des égouts Cette dette sociale passive constitue à n en pas douter un des défis majeurs de la société brésilienne pour l avenir 23 L EAU SOURCE DE LUTTES ET DE CONVOITISE A l heure où nul n ignore plus l enjeu représenté par la possession et l exploitation des réserves hydriques trois catégories d acteurs outre l Etat fédéral et les Etats fédérés rivalisent au Brésil pour conforter leur positionnement respectif la population les entreprises privées et certains Etats étrangers 231 Les conflits entre usagers à buts multiples Les conflits entre usagers multiples sont fréquents au Brésil et prennent des formes diverses Relevant parfois des traditionnels incidents entre les usagers d amont accusés de sur utiliser les cours d eau ou de les contaminer et les usagers d aval les conflits revêtent parfois des formes plus complexes Il en va ainsi des des conflits très sérieux entre les compagnies d assainissement chargées de l alimentation en eau des villes et l industrie en général agro alimentaire en particulier De même les tensions entre gros exploitants et les micropropriétaires sont récurrentes Ce type d antagonisme s est parfois traduit par des morts d hommes comme par exemple lors du conflit opposant les petits irrigants et les grands propriétaires dans le bassin hydrographique du fleuve Salitre affluent du fleuve São Franscisco dans le territoire de l État de Bahia Mais l exemple le plus répandu concerne les fortes rivalités entre les usagers du secteur hydroélectrique et la population C est en fait la problématique des constructions de barrages et de leurs multiples conséquences qui sous tend ce type de conflit Au Brésil dont on a constaté le volontarisme dans le développement du secteur hydroélectrique la tension est exacerbée et a donné lieu à certaines formes de résistance de populations locales qui se sont organisées pour faire entendre leur voix C est l origine de mouvements très représentatifs de l opposition populaire tels que le MAB Movimento dos Atingidos por Barragens ou Mouvement des personnes affectées par les barrages Les conséquences tant positives que négatives de la construction d un barrage important sont effectivement nombreuses Trois foyers principaux de résistance peuvent être considérés comme le berceau du MAB en premier lieu dans la région Nord Est à la fin des années 70 la construction de l usine hydroélectrique UHE de Sobradinho dans la localité de Rio São Francisco où plus de 70000 personnes ont été délogées et plus tard celle de l UHE d Itaparica théâtre d une grande mobilisation populaire deuxièmement au Sud presque simultanément en 1978 débute un important processus de mobilisation contre la construction de l UHE d Itaipu dans la baie du Fleuve Paraná et des usines de Machadinho et d Ità dans la baie du Fleuve Uruguai enfin dans la région du Nord à la même période la population locale s est organisée pour revendiquer ses droits lors de la construction de l UHE de Tucuruí Tous ces ouvrages ainsi que d autres au Brésil qu ils soient réalisés ou en projet donnent encore lieu aujourd hui à une forme d opposition populaire 232 Les stratégies d implantation des multinationales de l eau Elles aussi conscientes des enjeux de profit liés à l eau dans un pays comme le Brésil les sociétés privées multinationales spécialisées dans le traitement de l eau la mise en place de réseaux d adduction et la production hydroélectrique rivalisent sur ce marché et développent des stratégies d implantation soit sous forme d investissements directs à l étranger IDE soit en créant des joint ventures L exemple de la société Suez et de sa filiale belge Tractabel particulièrement active au brésil est de ce point de vue très instructif La force des sociétés du niveau de Suez repose tout d abord dans l accumulation et la synergie de compétences et de techniques industrielles différentes Ainsi Suez c est l eau les métiers dérivés comme l épuration ou la désalinisation l énergie l ingénierie le traitement des déchets et de manière générale les sous compétences de ses sous filiales Ainsi la construction du barrage brésilien de Cana Brava a été confiée à l entreprise française Coyne et Bellier qui est une filiale de Tractebel 23 Par ailleurs la tendance actuelle des pouvoirs publics nationaux et supranationaux à édicter des normes environnementales et sanitaires de plus en plus sévères s avère profitable pour les sociétés transnationales En effet elles sont les mieux armées pour répondre à ces exigences étant entendu que les surcoûts sont susceptibles d être externalisés pris en charge par la collectivité ou par le consommateur Ce type de perspectives de durcissement de la réglementation est de nature à inciter le Brésil à ouvrir à la privatisation ses réseaux de captage de stockage de distribution et de traitement de l eau De ce point de vue les sociétés comme Suez ou Veolia bénéficient d ailleurs de l action de la Banque mondiale et de la Banque interaméricaine de développement qui facilitent indirectement leur entrée sur le marché latino américain En effet les prêteurs multilatéraux font souvent des progrès structurels dans la distribution de l eau dans le domaine sanitaire et dans la préservation de l environnement une condition à l allègement de la dette ou à de nouveaux prêts Enfin certaines entreprises s associent ponctuellement à des organisations non gouvernementales ONG pour favoriser leur implantation Ainsi au Brésil l ONG Essor présente sur un site intitulé Human village le portail de la solidarité ses réalisations de terrain Parmi celles ci on peut noter le partenariat Essor Aguas Amazones filiale de Suez visant à accompagner cette dernière lors de la mise en place du réseau d eau dans les quartiers défavorisés sensibilisation à la problématique de l eau recherche de solutions personnalisées animation de groupe de jeunes 24 etc Les sociétés de l eau développent donc des stratégies et utilisent l ensemble de leurs atouts pour pénétrer les marchés Outre les luttes d influence auxquelles se livrent ces sociétés dans un secteur extrêmement concurrentiel cette démarche génère des tensions car le mouvement d opposition à la privatisation de la ressource hydrique n a cessé de prendre de l ampleur avec une structuration théorique autour de notions tel que le bien public par exemple La tension est d autant plus forte que de façon plus pragmatique la privatisation de la gestion de l eau doit répondre à des critères de rentabilité qui suscitent l inquiétude des usagers craignant une hausse de leur facture 233 La convoitise de certains Etats étrangers Bien entendu en termes géopolitiques le Brésil dispose avec son capital hydrique d un avantage comparatif considérable par rapport à d autres Etats Cette situation se traduit par une certaine convoitise avérée ou présumée à l échelle régionale et au delà Au plan régional certaines rivalités inter étatiques surtout liées à la gestion et à l exploitation de fleuves frontaliers voient parfois le jour Les tensions qui ont entouré pendant des années le projet du barrage d Itaipù voir 133 entre le Brésil et le Paraguay illustrent parfaitement ce type de conflit d intérêts La convoitise peut aussi se mesurer à l échelle du continent D aucuns considèrent ainsi que l activisme militaire des Etats Unis dans la région dite de la triple frontière qui unit le Brésil l Argentine et le Paraguay est ambigu En effet les Etats Unis dans le cadre de leur lutte contre le terrorisme international et le narco trafic affirment avec insistance que cette zone est un refuge d activistes ou de sympathisants d organisations à vocation terroriste 25 Ils ont donc déployé des troupes avec l accord des Etats concernés qui redoutent d éventuelles actions criminelles néfastes à localement vitale du tourisme Or il se trouve également que c est dans ce corridor transfrontalier que se trouve une des plus importante zone de recharge et de décharge de l aquifère Guaraní voir 112 Certains auteurs traditionnellement hostiles à la politique étrangère américaine il est vrai 26 voient là plus qu une simple coïncidence mettant notamment en perspective cette présence avec d une part le constat de réduction des réserves hydriques des Etats Unis voir à ce sujet les travaux des Canadiens Barlow et Clark auteurs du désormais célèbre ouvrage L or bleu et d autre part le rapport intitulé Santa Fe IV 27 Ce dernier établi en 2000 par les néo conservateurs au sein du Parti républicain présentaient les principaux éléments stratégiques susceptibles de jouer à leurs yeux un rôle fondamental dans la sécurité nationale des Etats Unis Dans ce cadre il soulignait la nécessité pour les pays où se trouve le Guaraní de promulguer des lois protégeant l aquifère en tant que patrimoine Parallèlement il affirmait la nécessité pour les Etats Unis de s assurer de la disponibilité des ressources naturelles pour répondre à leurs priorités nationales En tout état de cause et si les vues des Etats Unis sur les réserves du Guaraní ne sont pas avérées il n en demeure pas moins que le capital hydrique du Brésil ne peut qu aiguiser les appétits de voisins plus ou moins éloignés potentiellement en proie à plus ou moins long terme à un manque de ressources hydriques Une analyse un peu plus poussée montre que le Brésil malgré une richesse incontestable au plan des réserves en eau n est pas à l abri de difficultés majeures dans la gestion des ressources hydriques Ces dernières mal réparties sur le territoire et exposées à de nombreuses menaces sont susceptibles de fragiliser certains pans de l activité humaine et économique du pays et sont source de luttes intestines et de convoitise Soucieux de protéger et de rationaliser la ressource le gouvernement brésilien recherche activement les voies permettant une saine gestion des réserves TROISIÈME PARTIE PROJETS ET PERSPECTIVES On l a compris le défi que doivent relever les autorités brésiliennes est considérable notamment au regard de l interpénétration des enjeux humains et économiques du pays avec les questions relatives à la préservation et à l exploitation des ressources en eau potable Conscients de la nécessité d agir pour améliorer la situation les décideurs se sont engagés depuis plusieurs années et parfois sur fond de querelles politiciennes et idéologiques dans une démarche de valorisation de la ressource disponible Cette démarche s articule autour de trois axes principaux d une part une série de projets destinée à mieux protéger les réserves à gommer certaines inégalités géographiques ou à améliorer le potentiel des cours d eau d autre part la mise en place d un cadre législatif cohérent encadrant l exploitation des ressources hydriques et définissant les responsabilités respectives dans ce domaine des différents acteurs institutionnels ou privés et enfin le développement de modes de gestion innovants susceptibles de favoriser une exploitation réfléchie et durable des réserves 31 D AMBITIEUX PROJETS POUR VALORISER LA RESSOURCE HYDRIQUE Le Brésil cherche à protéger sa ressource notamment en luttant contre une déforestation incontrôlée dont il a été montré que les conséquences sont particulièrement néfastes sur les réserves d eau de surface et souterraines voir 221 et 223 Par ailleurs ce pays poursuit sa politique de grands travaux afin d une part de mettre en valeur le potentiel économique offert par la puissance et la ramification des cours d eau dont il dispose et d autre part d améliorer l approvisionnement de certains zones géographiques victimes d un stress hydrique structurel Deux ensembles de projets apparaissent emblématiques de cette volonté le projet Madeira et le projet de soutien au Nordeste 311 La lutte contre le déboisement illégal Le problème de la déforestation légale et illégale au Brésil et surtout en Amazonie constitue à lui seul un immense sujet qui mériterait des développements importants Cependant au regard des interactions déjà décrites entre cette problématique et la capacité à préserver la ressource hydrique il est nécessaire d évoquer très brièvement la démarche entreprise par le gouvernement brésilien Ce dernier parfaitement conscient des enjeux est néanmoins balloté entre les intérêts économiques implantation de systèmes agricoles productifs focalisés sur le soja et la viande bovine qui constituent une source importante de devises pour le pays et les gros efforts en faveur de la protection de l environnement L Etat brésilien semble néanmoins engagé dans une recherche d organisation rationnelle du territoire prenant en considération les deux intérêts contradictoires Cependant devant la rapidité des mutations en cours et le fait que pour la plupart elles ne sont pas impulsées par l Etat mais dirigées par des acteurs privés on peut se demander quelle est la capacité réelle du gouvernement à atteindre ce but Les initiatives basées sur la valorisation économique de la forêt en pied rencontrant peu d écho il ne lui reste souvent comme ressource que de classer d amples surfaces en Unités de Conservation seule barrière qui semble à peu près retenir la progression du front agricole et de la déforestation sauvage mais au prix de conflits locaux parfois violents et d une incompréhension croissante et proportionnelle à leur efficacité entre les services du ministère de l Environnement et les populations locales Ainsi le gouvernement a créé de nombreuses réserves forestières de protection et d exploitation durable comme le parc du Xingu les Terres Indigènes connexes ou la Terre Indigène Yanomami Ces zones représentent 7 7 millions d hectares Par ailleurs depuis 2003 le gouvernement met en place une série d opérations de contrôle et les sanctions adoptées se sont intensifiées En 2005 ce ne sont pas moins de 52 000 m3 de bois illégalement coupés qui ont été saisis Plusieurs bases ont été installées en Amazonie à cet effet Il a également été annoncé l emploi d un nouveau système de contrôle par satellite Deter permettant de balayer la zone plus fréquemment Il sera ainsi possible de renforcer la réactivité dans l envoi d unités dédiées pour enrayer la déforestation avant que celle ci ne devienne effective 28 312 Le projet Madeira Le projet Madeira du nom du fleuve devant faire l objet d aménagements a pour but de favoriser le développement économique du Brésil de la Bolivie et du Pérou en facilitant la navigation et en produisant de l électricité pour le Brésil Présenté en décembre 2003 par l entreprise brésilienne Furnas Centrais Electricas le projet consiste à noyer les cataractes et les rapides du secteur moyen du Madeira obstacles à la navigation continue Par ailleurs deux centrales hydroélectriques seraient intégrées au projet l une à Santo Antonio en aval et l autre à Jirau en amont toutes deux en territoire brésilien Le coût de l aménagement est estimé à 7 5 milliards de dollars US 29 soit 5 7 milliards de dollars pour la construction des deux barrages 1 6 milliard pour la ligne haute tension de raccord au réseau brésilien au niveau de la ville de Cuiabá et 200 millions de dollars pour les deux écluses correspondant aux deux barrages Avec un tel prix de revient et les productions électriques envisagées le prix d un kwh Madeira s établit à 0 02 contre 0 07 pour un kwh type pétrole 30 Ce projet constitue également un enjeu important au plan géopolitique En effet c est potentiellement 4000 nouveaux kilomètres de voie navigable reliés au réseau de l Amazone en territoire brésilien péruvien et bolivien Pour la Bolivie ce projet est capital en l absence actuelle de sortie fluvio maritime ce qui pénalise la compétitivité de ses produits Cependant pour rendre le Madeira totalement navigable un troisième barrage dont la construction se heurte encore à des obstacles législatifs internes à la Bolivie sera nécessaire à la frontière boliviano brésilienne Pour le Brésil l importance de ce projet est également de portée stratégique car il permettrait d améliorer le débouché vers le Pacifique dans des proportions considérables Ainsi il faciliterait l export des excédents agricoles de l Etat de Rondônia et du nord du Mato Grosso vers l Amazone première étape avant l export Le flux annuel sur le Rio Madeira est estimé à 35 millions de tonnes Le Brésil envisage d ailleurs le développement d infrastructures portuaires à Itacoatiara au confluent de l Amazone et du Madeira qui prendraient le nom de Puerto Bolivár Ces facilités s inscriraient dans un schéma de transport fluvial entre le Brésil la Bolivie la Colombie l Equateur et le Pérou Par ailleurs les minerais pondéreux brésiliens fer manganèse et bauxite trouveraient également un débouché naturel via le Pérou vers les clients montants d extrême orient Chine Corée Japon etc Il convient enfin de préciser dans une perspective géopolitique que le projet Madeira ne constitue qu un maillon de l axe Pérou Brésil Bolivie de l initiative majeure d Intégration de l Infrastructure Régionale Sud Américaine IIRSA 31 lui même partie du projet d hidrovía Orénoque Amazone Plata visant à relier le delta de l Orénoque Venezuela au réseau Amazonien puis à l hidrovía Paraná Paraguay voir 134 englobant ainsi toute l Amérique du Sud à l exception du Chili 313 Le soutien au Nordeste La situation de fort stress hydrique dans le Nordeste est à l origine de différentes initiatives visant d une part à valoriser les réserves existant localement et d autre part d acheminer dans les zones les plus défavorisées un volume d eau plus important 3131 Le projet sur les eaux souterraines dans le Nord est du Brésil Le projet sur les eaux souterraines dans le Nord est du Brésil PROASNE est un programme de transfert de technologie financé par l Agence canadienne de développement international ACDI qui vise à favoriser l approvisionnement en eau à partir des ressources souterraines locales En effet les roches dures et imperméables rencontrées dans le Nordeste socle précambrien cristallin 32 rendent les réserves souterraines peu abondantes et difficiles à localiser Mais de multiples difficultés contribuent par ailleurs à rendre la situation difficile pour les populations Ainsi les pluies sont localement faibles et les taux d évaporation sont très élevés Les eaux de surface qui sont généralement polluées la population est très peu sensibilisée aux problèmes d écologie et saumâtres ne sont consommables qu après traitement or l approvisionnement énergétique nécessaire au transport et au pompage de l eau est insuffisant Par le biais du PROASNE des technologies modernes sont fournies à trois Etats du Nordeste afin de promouvoir un développement soutenable des ressources existantes De bons résultats ont d ores et déjà été obtenus grâce à une action combinant un renforcement des capacités institutionnelles un volet éducatif et de développement communautaire et un programme technique Ce dernier décline plusieurs moyens cartographie de la distribution des eaux souterraines par géophysique aéroportée établissement d une base de données sur les réserves ou encore technologie solaire de traitement de l eau saumâtre Modèle de coopération internationale ce projet ne permet cependant pas à lui seul de compenser le déficit structurel en eau du Nordeste Un apport extérieur s avère nécessaire 3132 Le projet de transfert partiel des eaux du São Francisco L idée de ce chantier gigantesque n est pas nouvelle mais suscite d importantes polémiques Déjà au XIXème siècle l empereur Dom Pedro II avait vu dans cette entreprise le moyen de compenser les sécheresses désastreuses qui touchaient la région Cependant faute de ressources financières et de compétences techniques le projet n avait pas vu le jour En 1943 sous la présidence de Getúlio Vargas puis en 1994 le projet était revenu dans le débat public Techniquement le chantier consiste à détourner un débit maximal de 127 m3 seconde en élevant l eau à une altitude de 160 mètres au dessus du niveau de captation pour atteindre les bassins récepteurs qui se trouvent dans quatre Etats Ceará Pernambouc Paraíba et Rio Grande do Norte Deux canaux achemineraient l eau sur 2000 km jusqu aux cours d eau intermittents des zones semi arides du Sertão Le pompage n aurait pas vocation à la continuité sa mise en œuvre correspondant aux phases de déficit hydrique La moyenne des quantités pompées s établirait alors à plus d un milliard et demi de tonnes annuellement soit environ 50 m3 seconde 33 Les polémiques sur ce projet vont bon train sur fond de clivages politiques Initialement soutenu par Fernando Henrique Cardoso rival politique de Luiz Inácio Lula da Silva le projet a finalement été repris par ce dernier au grand dam des opposants traditionnels Ceux ci dénoncent un projet qui leur paraît en fait destiné aux latifundistes cultivant fruits tropicaux et coton dans une optique d exportation et non aux populations en difficulté contournées ou non desservies par les canaux qui seraient construits Et même en supposant que le capital ne soit pas le bénéficiaire des travaux certains soulignent l état de souffrance du São Francisco captages d irrigation barrages déforestation des berges et érosion pollution faune menacée d après eux incompatible avec un tel projet Leader de cette opposition l évêque Cápio grêviste de la faim pendant 11 jours en septembre octobre 2005 à ce sujet a illustré cette approche dans un article du quotidien A Tarde de Salvador Bahia en déclarant Comment une personne anémique pourrait elle donner du sang à des malades Les contestations relatives au rapport sur les conséquences environnementales et au processus de consultation publique n ont en tout état de cause pas dissuadé le gouvernement en place qui a validé le projet en début d année 2007 Malgré les polémiques cette entreprise n en demeure pas moins une parfaite illustration des ambitions des autorités brésiliennes quant à la valorisation du potentiel hydrique du pays Au delà des réalisations techniques ambitieuses envisagées le gouvernement brésilien s est également engagé dans la démarche de rationalisation et de valorisation de la ressource hydrique à la faveur d une réforme structurelle des organes de gestion par voie législative 32 UN CADRE LEGAL RENFORCE Conscient des difficultés rencontrées dans la gestion de la ressource le gouvernement fédéral a entrepris le dépoussiérage d un droit de l eau très sectorisé et soumis à de multiples tutelles ministérielles Cet effort de rationalisation a débouché sur la mise en place d une loi cadre en 1997 321 Le contexte juridique L apparition de textes légaux sur l eau au Brésil remonte à 1934 avec la rédaction du Code de l eau Exclusivement axé sur la production d énergie électrique et la garantie des intérêts des investisseurs étrangers ce texte a donné le coup d envoi à la construction des grands aménagements hydroélectriques du pays Cette situation monopolistique du secteur hydroélectrique a perduré pendant près d une quarantaine d années mais dès le début des années soixante dix le développement socio écononomique du pays a rendu nécessaire la prise ne compte des intérêts d autres secteurs tels que l irrigation la navigation l alimentation en eau le traitement des affluents urbains et industriels le secteur du tourisme et du loisir la pêche etc Cette prise en compte progressive a pris des formes diverses création dans l Etat de São Paulo d une entreprise pour contrôler la pollution environnementale particulièrement la pollution des eaux fondation à la même occasion de l Institut national de l environnement IBAMA dont les fonctions étaient auparavant détenues par un secrétariat spécial attaché au Gouvernement fédéral création en 1978 des comités exécutifs d études intégrées aux bassins hydrographiques CEEIBH édition de la loi sur la Politique nationale d irrigation en 1979 en 1981 loi n 6 938 relative à la politique nationale d environnement résolution du Conseil national de l environnement en 1986 exigeant l élaboration d études d impact environnemental pour les barrages hydroéléctriques La Constitution brésilienne de 1988 établit pour sa part dans son article 21 incise XIX qu il revient au gouvernement fédéral d instituer un système brésilien de gestion de ressources en eau Elle dispose par ailleurs des règles suivantes les lacs les fleuves et tous les cours d eau sur les terrains de son domaine ainsi que ceux qui touchent plus d un Etat servent de frontière internationale ou débouchent en territoire étranger ou en proviennent relèvent de la compétence fédérale Hors ces cas de figure les eaux de surface ou souterraines courantes émergentes ou mortes sont de la compétence des Etats sauf dans le cas de ressources produites par des travaux de l Union La Constitution édicte de façon très claire certaines règles de gestion les objectifs poursuivis et plusieurs clés de répartition des responsabilités à l échelle de l Union les services gouvernementaux ont l obligation d exiger auprès des différents propriétaires et entrepreneurs des études d impact environnemental préalables à la réalisation d un quelconque aménagement l exploitation des ressources en eau dans les territoires autochtones ne peut être effectuée sans la permission du Congrès national après avoir entendu les communautés concernées en matière de gestion des eaux les objectifs majeurs sont la protection

    Original URL path: http://www.diploweb.com/L-eau-au-Bresil-Les-paradoxes-de-l.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive


  • BOUDIER Biographie mise à jour en 2007 Frédéric Boudier est né le 20 février 1971 Chef d escadron de la gendarmerie nationale France Ancien élève de l Ecole Spéciale Militaire de Saint Cyr 1991 1994 Titulaire d un diplôme universitaire de Sciences criminelles de l université Paris XI Diplômé de l enseignement militaire supérieur du second degré 14e promotion du Collège Interarmées de Défense 2006 2007 A précédemment exercé des commandements opérationnels en tant que commandant de peloton puis d escadron de gendarmerie mobile 1995 2001 et commandant de compagnie de gendarmerie départementale 2001 2004 Officier d état major à la direction générale de la gendarmerie nationale 2004 2006 Ses articles pour Diploweb com L eau au Brésil Les paradoxes de l abondance A l heure où l eau potable est de plus en plus considérée comme une ressource rare de valeur stratégique le Brésil possède avec environ 12 des Direction Directeur P Verluise Conseil scientifique Charte du site Faire un don Devenir membre Auteurs Proposer un article Synergies Présenter le site Conférences Partenaires Participer Proposer une synergie Liens conseillés Archives Retrouvez la chaîne Diploweb sur Union européenne États membres Institutions Pays candidats Russie CEI Russie CEI Amérique Amérique du

    Original URL path: http://www.diploweb.com/_Frederic-BOUDIER_.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive



  •