archive-com.com » COM » D » DIPLOWEB.COM

Total: 1806

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".

  • Ivoirien Directrice de Thèse Professeur Danielle Cabanis Directeur de DK Consulting ex Médiacom International Cabinet Conseil en Géopolitique et Relations Internationales N Siret 49480858700013 Depuis 2010 Responsable de la rubrique pôle Afrique de la revue scientifique Grotius international Géopolitique de l Humanitaire Au sein de cette revue il dirige et anime la rubrique pôle Afrique Ses activités de recherche portent sur toutes les questions relatives à la géopolitique de l humanitaire et aux relations internationales sur le continent africain Rédacteur principal de cette rubrique Depuis 2010 Chercheur au laboratoire ERIAC Equipe de recherche interdisciplinaire sur les aires culturelles de l Université de Rouen Au sein de cette équipe de recherche ses recherches portent sur les conflits en Afrique Mai 2009 Avril 2010 Chercheur associé au Centre d études et de recherche de l Ecole Militaire de Paris CEREM Au sein de ce centre de recherche a appartenu au groupe d études sur la restructuration de l Afrique et contribué à la rédaction des Cahiers du CEREM N 13 sur la sécurité du Sahel Ses articles pour Diploweb com Etre jeune en Afrique Géopolitique d un tsunami La vulnérabilité dans laquelle vivent bon nombre de jeunes africains pourrait faire de la jeunesse du continent le symbole primaire de Défense Sécurité en Afrique quel couple CONTINENT à la fois riche et appauvri l Afrique se définit la plupart du temps par son contraste saisissant Qualifiée souvent de scandale Stratégie africaine quelles voies La guerre en Libye comme la guerre au Mali démontrent la nécessité de développer une connaissance stratégique de l Afrique L auteur plaide ici en Côte d Ivoire la sécurité humaine à l épreuve Géopolitique de la Côte d Ivoire Début 2012 la sécurité humaine n est pas suffisamment prise en compte dans le dispositif sécuritaire ivoirien Une Côte d

    Original URL path: http://www.diploweb.com/_Jean-Jacques-KONADJE_.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive


  • M. FOUCHER Frontières d’Afrique. Pour en finir avec un (...) - Afrique
    se fait d abord sur les cartes par les Etats européens et seulement ensuite sur le terrain à l inverse du découpage de l Europe Le discours sur l artificialité des frontières en Afrique remonte donc à la colonisation et néglige les considérations des réalités politiques locales par les colonisateurs présentes dans 1 6ème des cas L administration coloniale devant s adapter aux configurations locales les tracés sont remaniés et les critiques viennent donc d abord des colonisateurs Conflits et solutions juridiques ou politiques La création de frontières en Afrique par des acteurs extérieurs engendre des conflits frontaliers au cours des années en raison du manque des archives laissées par ces acteurs colonisateurs 43 cas de tensions latentes sur des problèmes frontaliers sont relevés Des ajustements sont donc faits à partir de 1963 les cartes sont remaniées 13 des tracés au moment des indépendances après l échec de compromis fédéraux Cela augmente de 13 000 km les frontières notamment en AOF Afrique occidentale française en AEF Afrique équatoriale française et en Afrique de l Est britannique Ces modifications n empêchent pas les conflits dont l un des plus récents aboutit en 2011 à la sécession du Soudan méridional qui laisse en suspens des questions capitales citoyenneté droit de circulation entre les deux pays partage des revenus du pétrole le Sud détient 70 des gisements L avantage de la CIJ est l objectivité de la décision alors imposée aux différentes parties Face à ces tensions frontalières des solutions juridiques et politiques sont mises en place pour régler les contentieux Depuis 1963 huit conflits ont été réglés par la Cour Internationale de Justice dont un différend sur la frontière maritime entre le Sénégal et la Guinée Bissau en 1995 et un désaccord frontalier entre le Niger et le Burkina Faso en 2013 L avantage de la CIJ est l objectivité de la décision alors imposée aux différentes parties Une alternative existe pour régler ces tensions il s agit du recours à l option diplomatique bilatérale Les deux Etats négocient directement en vue d arriver à un compromis Le dernier moyen est l option économique consistant à composer une gestion commune des ressources présentes dans les pays en désaccord Chacune de ces méthodes doit être précédée d un accord politique Il arrive que dans certains cas la CIJ soit contrainte de traiter des cas d activités armées violant les frontières d un Etat voisin Les frontières africaines sont aussi vues comme une ressource et non comme un obstacle Dans un quatrième point l auteur note que les frontières africaines sont vues comme une ressource et non comme un obstacle En effet le fait que les aires linguistiques ne coïncident pas toujours est un avantage dans la mesure où les familles dispersées maîtrisent plusieurs des 2000 langues recensées sur le continent ainsi que différents codes vestimentaires et franchissent ainsi les frontières plus aisément Cela participe de l intense circulation interne en Afrique marquée par une complémentarité entre régions côtières et intérieures très bénéfique Ces

    Original URL path: http://www.diploweb.com/M-Foucher-Frontieres-d-Afrique.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive


  • Diploweb com M Foucher Frontières d Afrique Pour en finir avec un mythe éd CNRS Voici la présentation d un ouvrage à la jonction du 7e Festival de Géopolitique Les frontières et du 8e Festival de Géopolitique 2016 consacré à Direction Directeur P Verluise Conseil scientifique Charte du site Faire un don Devenir membre Auteurs Proposer un article Synergies Présenter le site Conférences Partenaires Participer Proposer une synergie Liens conseillés

    Original URL path: http://www.diploweb.com/_Aymeric-MOREAU_.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • L'intangibilité des frontières africaines 1964-2014 Un (...) - Afrique
    Sénégal et la Mauritanie qui ferment la traversée du fleuve à la suite du conflit entre les deux pays en 1988 Ce conflit fixe le fleuve comme une frontière et une ligne de démarcation ethnique entre les Maures et les autres populations noires qui sont refoulées au Sénégal 24 Ainsi les conflits frontaliers entre les Etats prennent une dimension politique Ils riment avec la fermeture et l ouverture des frontières et l expulsion des ressortissants des Etats voisins sans tenir compte des intérêts des populations qui continuent à se déplacer en fonction des connexions socio culturelles et de leurs besoins économiques A la lisière de l Afrique occidentale et centrale le Nigeria et le Cameroun ont été opposés par un conflit frontalier à propos de la péninsule de Bakassi à partir de février 1994 Après une tentative de médiation du président togolais Eyadéma au début de mars de cette année l affaire est portée devant la CIJ de La Haye qui rend un jugement le 10 octobre 2002 attribuant la souveraineté du territoire au Cameroun En Afrique Centrale les relations entre la Guinée Equatoriale et le Gabon sont brouillées par un différend frontalier portant sur la souveraineté des îlots de Conga Cocotier et de Mbanié que le Gabon occupe depuis 1972 et dont l origine remonte à la période coloniale 25 Face à l impasse de la médiation de l ONU la décision de transférer le dossier à la CIJ a été prise par le délégué du secrétaire général de l ONU en charge de celui ci Tout comme dans les affaires du Sahara occidental des îlots de Mbanié de Conga et Cocotier du Bakassi de l Agacher la CIJ est aussi intervenue dans l arbitrage du contentieux frontalier de 1989 entre le Sénégal et la Guinée Bissau Depuis quarante ans 57 des cas de contentieux territoriaux portés devant la CIJ dans le monde entier concernent l Afrique 26 Ces faits appellent des observations évidentes D abord depuis les indépendances l Afrique est le continent le plus affecté par les différends de frontières Mais aussi ils mettent en cause l efficacité des politiques de gestion des problèmes de frontières auxquels sont confrontés les Etats africains et surtout la capacité de l OUA UA en tant qu organisation continentale à les résoudre de manière satisfaisante Les différends de frontières n ont pas non plus épargné l Afrique orientale et australe Ainsi un conflit frontalier lacustre a t il opposé la Tanzanie et le Malawi au sujet du lac Nyassa de 1964 à 1968 27 Outre ce conflit la Tanzanie était aux prises avec l Ouganda entre 1978 1979 au sujet de la zone connue sous le nom de Kagéra 28 Dans cette partie du continent deux conflits d une portée particulièrement grave sont survenus entre la Somalie et l Ethiopie sur les zones de Haud et d Ogaden conclu provisoirement par les armes entre 1961 et 1964 29 puis entre 1977 1978 d une part entre la Somalie 30 et le Kenya d autre part à propos de toute la région frontalière du Nord connue sous le nom de Northern Frontier District N F D habitée par des populations Somalis au Kenya 31 Enfin la résurgence d un vieux conflit territorial sur quelques centaines de mètres au bord du détroit de Bab Al Mandeb lié à une divergence d interprétation de l accord franco italien de 1901 a dégénéré en mini conflit armé entre l Erythrée et le Djibouti en mai 2008 Un plan de médiation du Qatar approuvé par les deux pays le 9 juin 2010 a permis de trouver un accord 32 Les différents conflits susmentionnés constituent un aperçu sommaire des conflits frontaliers interétatiques qui ont émaillé l histoire post coloniale de l Afrique En plus de ce type de conflit plusieurs Etats du continent ont été déstabilisés par des conflits de contestation interne des frontières qui ont ressuscité des homogénéités et convivialités ethniques et identitaires profondes Conflits sécessionnistes et scission d Etats en Afrique Les conflits sécessionnistes constituent une contestation des frontières étatiques venant de l intérieur tandis que les conflits frontaliers interétatiques représentent une contestation de frontières venant de l extérieur Qu on soit dans un cas ou dans l autre il s agit d une menace contre les frontières déjà établies et le principe d intangibilité des frontières africaines déclare solennellement que tous s engagent à respecter les frontières existant au moment où ils ont accédé à l indépendance Par l adoption de ce principe l OUA UA s engage clairement en faveur de la non remise en cause des frontières établies au sortir des indépendances Cependant plusieurs conflits sécessionnistes ont donné lieu à des affrontements intercommunautaires ou des guerres civiles ayant pris des dimensions régionales dans bon nombre de cas En Afrique de l Ouest plusieurs velléités sécessionnistes ont ébranlé la stabilité régionale depuis l adoption du principe de non remise en cause des frontières Il s agit notamment du mouvement sécessionniste Sanwi qui a marqué la Côte d Ivoire En effet tirant argument de la signature d un traité de protectorat avec la France en 1843 une partie de l élite Sanwi exige la séparation de cette partie du sud est de la Côte d Ivoire en vue de son rattachement au Ghana Mais cette exigence n a pu être satisfaite En 1963 puis en 1969 les récidivistes séparatistes Sanwi ont refait surface pour réclamer cette fois ci leur sécession Ceci provoque une sévère répression à leur égard faisant plusieurs morts et la fuite des leaders séparatistes vers le Ghana 33 Dans la même période éclate la guerre du Biafra au Nigéria avec la sécession du sud est du Nigéria et la proclamation de la République du Biafra le 30 mai 1967 par l ethnie chrétienne minoritaire Ibo Cette revendication indépendantiste déclenche une guerre civile meurtrière durant trois ans 1967 à 1970 et fait un à deux millions de morts Si les deux cas précédents ont pu être maitrisés celui du Sénégal demeure plus persistant En effet depuis 1982 le Sénégal est confronté à une rébellion sécessionniste en Casamance 34 où le groupe indépendantiste armé Diola mit sur pied le Mouvement des forces démocratiques de Casamance M F D C A la fin des années 1990 des milliers de personnes ont trouvé la mort et plus de 20 000 Sénégalais ont fui la région L armée sénégalaise est déployée et les combats persistent jusqu à la signature d un cessez le feu en 1993 Depuis lors plusieurs tentatives de résolution effective ont échoué et la crise perdure jusqu à ce jour En Afrique équatoriale la République Démocratique du Congo l ex Zaïre a été déstabilisée par plusieurs conflits sécessionnistes Elle a connu 24 tentatives de sécession entre 1946 et 1998 Katanga Haut Congo Kwilu Kasaï Kivu 35 Indépendante le 30 juin 1960 le premier conflit séparatiste qu elle connut fut celui du Katanga Le pays fut au bord du démembrement car une douzaine de jours après l indépendance le 11 juillet la province du Kantaga se proclama unilatéralement indépendante et prit le nom d Etat du Katanga Les irrédentistes katangais entretenaient le rêve d un Etat Bakongo couvrant en plus du Katanga en République Démocratique du Congo une partie du Congo Brazzaville et du Cabinda dans la région septentrionale de l Angola Cette guerre fut la cause de plusieurs tentatives de sécession 1960 1977 1978 36 La situation fut encore compliquée par une autre sécession au Kasaï où les Luba Kasaï en butte aux persécutions des Luluwa exigeaient la création d un ensemble où ils seraient en sécurité Face à l opposition du gouvernement de Lumumba le 8 août 1960 Albert Kalondji proclame alors l indépendance du Sud Kasaï et fixe sa capitale à Bakwanga Mbuji Mayi depuis 1996 Après la disparition de Lumumba en janvier 1961 des rébellions lumumbistes éclatent dans l Ouest au Kwilu au Mani et au Kivu et cela aboutit même à la création d une République populaire du Congo à Stanleyville où sont massacrés indistinctement Africains et Européens 37 Depuis son indépendance les conflits récurrents et les tentatives de sécession ont fortement contribué à déstabiliser la RDC L instabilité qu elle connait aujourd hui encore est particulièrement accrue à l Est notamment dans les régions frontalières avec le Burundi l Ouganda et le Rwanda Le Rwanda a même exprimé ouvertement ses prétentions annexionnistes sur le Kivu 38 Selon l ONU le Rwanda constituait en 2012 une plaque tournante du commerce illicite des pierres précieuses congolaises Par le biais de mouvements subversifs comme le Congrès national pour la défense du peuple CNDP composé de Tutsi congolais ou Banyamulenges puis du M23 le Rwanda exerce une mainmise sur cette région frontalière afin de parvenir à ses fins politiques et économiques 39 Au contraire des cas restés lettre morte depuis 1964 deux pays notamment l Erythrée et le Sud Soudan ont obtenu un bon de sortie de la part de la communauté internationale Dans le premier cas pendant 40 années de cohabitation difficile et de tensions permanentes l Erythrée n a eu de cesse de livrer des combats contre l Éthiopie Affaiblie au moment de la chute du mur de Berlin l Ethiopie reconnaît le droit de l Erythrée à organiser un référendum Ainsi en 1991 l Erythrée a pu organiser un référendum d autodétermination pour avaliser son divorce avec l Ethiopie et accéder à l indépendance en 1993 Dans le second cas après un demi siècle de conflit armé ayant fait plus de deux millions de morts le Sud Soudan est né à l issue d un référendum d autodétermination intervenu le 9 juillet 2011 La scission du Soudan consacre de fait la partition du plus vaste pays du continent africain 2 505 813 km2 soit 1 7 de la surface des terres émergées Nonobstant la déclaration de son indépendance le 193ème membre des Nations Unies et 54ème Etat membre de l UA n a pas encore connu la stabilité Dans un cas comme dans l autre la séparation consentie n a pas apporté de paix réelle les nouvelles frontières établies sont régulièrement en proie à de vives tensions La paix entre l Ethiopie et son ancienne région d Erythrée est demeurée précaire depuis plus de vingt ans Ils avaient mené une guerre pour le contrôle de la zone frontalière de Badme qui a fait une centaine de milliers de morts de 1998 à 2000 Un accord signé en 2003 prévoyait la démarcation de leur frontière par une commission indépendante Mais en septembre 2003 le tracé de la frontière décidé par ladite commission fut rejeté par l Ethiopie 40 Par ailleurs après avoir voté à 98 pour la partition du Soudan les électeurs du Sud pensaient qu un point final allait être mis à la guerre C était sans compter avec le lourd contentieux territorial et pétrolier opposant les deux Etats Au centre du contentieux territorial se trouve la lutte entre les populations Arabes et Dinka soutenues respectivement par Khartoum et Djouba pour le contrôle de la région frontalière d Abyei Le statut de la région contestée d Abyei un territoire grand comme le Liban à la frontière entre les deux Etats a été une des principales pierres d achoppement et de conflits Laissées en suspens par l accord de paix de 2005 qui a mis fin à des décennies de guerres civiles entre les rebelles du Sud et le gouvernement de Khartoum et débouché sur l indépendance du Sud Soudan les tensions entre les deux pays autour de cette question ont dégénéré en conflits frontaliers Le 21 mai 2011 les forces de Khartoum prirent le contrôle de tout le saillant d Abyei et poussèrent jusqu au Badr el Arab mettant les deux pays en situation de pré guerre Moins d un an plus tard le 10 avril 2012 l armée sudiste envahit Heglig zone produisant 50 de tout le pétrole extrait dans le Nord Soudan et qui touche le saillant d Abyei Le 20 avril de violentes représailles armées permirent ensuite aux forces armées du Nord de reprendre le territoire perdu Le but stratégique du Sud Soudan à travers cette offensive surprise à Heglig était surtout de détruire les infrastructures pétrolières afin d affaiblir davantage le Nord Soudan et pour le contraindre à accepter à la fois ses revendications territoriales et celles portant sur le coût du transit de son pétrole et cela en attendant la construction de nouveaux pipelines sudistes au Kenya et en Ethiopie avec lesquels le Sud a signé deux accords pour favoriser le désenclavement de ses produits pétroliers 41 La persistance des conflits armés même plusieurs années après le référendum d autodétermination consensuel et la constitution de nouvelles entités étatiques conformément aux exigences des mouvements séparatistes montre que ce processus ne garantit pas forcément la stabilité et un climat de coexistence pacifique entre les deux parties de l ancien Etat divisé A cet égard il est nécessaire à l avenir de bien évaluer et de traiter tous les facteurs de risque de conflit ouvert notamment la question de la délimitation précise des frontières avant la tenue de référendum d autodétermination Ce d autant plus que cette question constitue le dénominateur commun des deux conflits post sécession que connaît l Afrique L analyse des conflits de frontières en Afrique et des refontes de frontières étatiques dans la Corne de l Afrique révèlent les limites voire l échec de l intangibilité des frontières qui avait pour objectif de pacifier et de stabiliser les confins des Etats afin d éviter la dislocation des fragiles édifices étatiques hérités de la colonisation Face à ce bilan peu reluisant un demi siècle après il s avère important de déceler les difficultés liées à l application du principe de l intangibilité des frontières en Afrique et en dégager des perspectives de solution II Intangibilité des frontières Défis de paix et de stabilité en Afrique La persistance et la résurgence des conflits de frontières en Afrique permettent d affirmer que la mission de stabilisation et de consolidation des frontières fondée sur le principe de l intangibilité n a pu être réalisée de façon satisfaisante Dès lors il parait nécessaire de relever les difficultés qui ont conduit à ce résultat En effet dès les premières années de son adoption l intangibilité des frontières fut l objet de graves confusions du point de vue sémantique et conceptuel Ceci eut comme résultat immédiat de l assimiler au principe de l intégrité territoriale En l absence d une définition précise et univoque les auteurs ont été amenés à faire des assimilations approximatives voire des confusions conceptuelles confondant l intangibilité avec l uti possidetis et l inviolabilité des frontières 42 De plus au moment de son adoption certains dirigeants africains estimaient que ce principe était en contradiction avec le droit à l autodétermination des peuples inscrit dans la charte des Nations unies dont ils sont membres notamment à l occasion des mouvements touaregs au Mali en 1961 et 1963 au début de la guerre du Sud Soudan et de la célèbre guerre sécessionniste du Biafra qui a failli faire éclater la fédération du Nigeria en 1967 Pour le président Nyerere de la Tanzanie de 1962 à 1985 il s agit d une doctrine cynique dans son anti universalisme selon laquelle le droit d autodétermination ne pourrait être invoqué qu une seule fois à l encontre des puissances colonialistes et en aucun cas à l encontre des Etats décolonisés 43 Au niveau pratique l application d une telle disposition était particulièrement périlleuse car les frontières n avaient pas été clairement délimitées entre les Etats africains et leurs tracés étaient régis par des textes imprécis Antony Reyner dénombre quarante deux frontières qui n ont jamais été démarquées ainsi que quatre jamais délimitées 44 Le Programme frontière de l UA dont l objectif est d œuvrer à la délimitation et à la démarcation précises des frontières en Afrique confirme ces données et va plus loin Il révèle que seulement moins de 1 3 des frontières en Afrique sont précisément définies 45 Dans ces conditions il parait incohérent de consacrer l intangibilité des frontières africaines alors que plus de 67 de celles ci sont inexistantes L histoire montre que les frontières non clairement définies constituent une importante source de conflits entre les Etats Les conflits frontaliers entre l Ethiopie et l Erythrée ou entre le Soudan et le Sud Soudan l attestent bien Au vu de ce qui précède on se rend compte que l intangibilité de frontières n était guère de grand secours car l agrégat de confusions qui l entoure absence de définition claire et univoque délimitation imprécise des frontières entre les Etats ne pouvait que présager le bel avenir des conflits de frontières en Afrique Un demi siècle après l adoption du principe sacro saint de l intangibilité des frontières l Afrique demeure confrontée à de nombreux conflits de frontières Le résultat de paix et de stabilité territoriale qui l a motivé n a pu être réalisé On a noté en revanche une recrudescence des conflits territoriaux faisant des frontières une source majeure de conflits et d instabilité socio politique en Afrique En outre l insuccès des politiques de gestion des frontières tant au niveau étatique qu à l échelle continentale découle de l inadéquation entre celles ci et les exigences ethniques culturelles et socio économiques des peuples qu elles séparent Car ce n est pas seulement la frontière comme ligne de démarcation entre deux espaces politiques qui est le problème c est aussi la gestion des populations dans ces espaces qui pose obstacle Ceci exige donc que la problématique des frontières en Afrique soit réexaminée en tenant compte des spécificités et des réalités dynamiques de chaque peuple concerné et non pas se fier uniquement aux considérations générales politico juridiques Les frontières sont des créations humaines qui doivent être en adéquation avec leurs exigences légitimes au fil du temps D ailleurs en optant pour le maintien des frontières au sortir des indépendances les pères fondateurs partisans du statu quo territorial

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Frontieres-africaines-1964-2014.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive


  • Chine Inde Zone asiatique Afrique M O Afrique Moyen Orient Monde Livres géopolitiques Transversaux Compil Diploweb Audiovisuel Audio Photo Vidéo Accueil Ladji OUATTARA Doctorant en histoire à l Institut d études européennes et en Master de Sciences politiques à l Ecole des sciences politiques et sociales de l Université Catholique de Louvain Belgique Sa Thèse de Doctorat porte sur le thème Intangibilité des frontières et minorités en Afrique La question touarègue 1964 1996 Son Mémoire de master porta sur La coopération politique entre l Union européenne et l Union africaine Biographie mise à jour en 2015 Ses articles pour Diploweb com Frontières africaines 1964 2014 Géopolitique de l Afrique Au moment des indépendances africaines il a été décidé de ne pas changer les frontières pourtant héritées de la Direction Directeur P Verluise Conseil scientifique Charte du site Faire un don Devenir membre Auteurs Proposer un article Synergies Présenter le site Conférences Partenaires Participer Proposer une synergie Liens conseillés Archives Retrouvez la chaîne Diploweb sur Union européenne États membres Institutions Pays candidats Russie CEI Russie CEI Amérique Amérique du Nord Amérique centrale Amérique du Sud Asie Chine Inde Zone asiatique Afrique M O Afrique Moyen Orient Monde Livres géopolitiques Transversaux Compil

    Original URL path: http://www.diploweb.com/_Ladji-OUATTARA_.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive


  • meilleure thèse de droit public Auditeur du Centre d études et de recherche en droit international et relations internationales de l Académie du droit International de La Haye lors de la session 2012 consacrée à la Criminalité en mer Chercheur au Centre de Recherche sur le Droit des Marchés et des Investissements Internationaux CREDIMI UMR 6295 CNRS Université de Bourgogne Franche Comté Recherches portant sur les rapports entre le droit et les phénomènes de violence sur la prolifération des armes nucléaires sur le droit des peuples à disposer d eux mêmes sur la théorie du droit international ainsi que sur la théorie de l Etat Spécialiste des questions liées aux sociétés militaires et de sécurité privées chercheur associé 2008 2011 au sein du projet Priv War projet initié par la Commission Européenne et coordonné par l Institut Universitaire Européen de Florence ayant pour objet l analyse du recours aux sociétés militaires et de sécurité privées Biographie mise à jour en 2015 Ses articles pour Diploweb com Iran Crise nucléaire le compromis permanent La dégradation des relations Iran Arabie saoudite survient à un moment clé Si en choisissant la voie du compromis Barack Obama a réussi le tour Iran Crise nucléaire vers le dépassement Géopolitique de l Iran La crise iranienne marque un échec des politiques de non prolifération Cet échec se formalise par un blocage des mécanismes Dissuasion nucléaire quelle transparence environnementale Géopolitique du nucléaire H Cherief présente les tensions qui existent entre le principe de transparence en matière d environnement et la protection Les équivoques de la lutte contre la prolifération nucléaire Géopolitique des armes nucléaires La mise en place d une série de conventions cristallisant le déséquilibre stratégique entre Etats dotés et Etats Direction Directeur P Verluise Conseil scientifique Charte du site Faire un don Devenir membre Auteurs

    Original URL path: http://www.diploweb.com/_Hamza-CHERIEF_.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Géopolitique des migrations: Syrie et Irak, sans précédents (...) - Moyen-Orient
    l intrusion d un acteur étranger à toute règle internationale le jeu trouble d une puissance régionale une faute incompréhensible de la coalition contre l État islamique face à une offensive décisive et le caractère multiscalaire du conflit La nature plurielle des combats D abord lors d exodes antérieurs dans l histoire des populations civiles se trouvaient soit confrontées à un affrontement généralement dual soit subissaient les violences d un acteur géopolitique unique La guerre d Espagne opposait deux parties le camp nationaliste franquistes et le camp républicain Même si le camp républicain était assez divisé entre anarchistes communistes socialistes il se présentait comme l unique adversaire des franquistes et déclarait que son seul adversaire était le camp nationaliste franquiste En 1945 les allemands de Prusse orientale ont subi la violente pression d un acteur géopolitique unique l armée rouge En 1962 les Européens d Algérie ont été confrontés à la volonté d un seul acteur le FNL de les chasser d Algérie Dans les guerres de l ex Yougoslavie chaque phase a opposé pour l essentiel des actions militaires de Serbes à des non Serbes La situation en Mésopotamie est beaucoup moins claire et nettement plus complexe depuis 2011 de nombreux groupes militaires participent an conflit Ces groupes sont tantôt alliés tantôt opposés Par exemple les chrétiens d Irak subissent à la fois les violences perpétrées par des groupes djihadistes et les vexations 14 du pouvoir politique 15 En Syrie en 2011 certains gouvernements occidentaux ont cru voir une banale guerre civile entre deux camps selon un modèle binaire traditionnel le régime du président Bachar el Assad au pouvoir depuis plusieurs décennies et ses opposants C était une illusion car dès 2011 il y a une multitude de groupes en Syrie Certes ils déclarent tous s opposer au régime mais leurs objectifs sont fort différents selon qu il s agit de laïcs partisans d une évolution démocratique de liberté politique et de justice sociale ou de groupes islamistes radicaux voulant détruire des éléments du patrimoine historique de la Syrie et instaurer une république islamique fondée sur la charia D ailleurs même si la plupart des opérations militaires de l opposition à Bachar el Assad et des groupes islamistes armés sont initialement dirigés contre le régime les conflits entre les groupes militaires pour le contrôle de territoires les armes le partage du butin ou l obtention du soutien de tel ou tel pays étranger émergent rapidement Dans ce contexte la supposée bataille principale initialement évoquée contre le régime n est plus nécessairement la priorité Or cette complexité est souvent négligée à cause d une vision dualiste du monde Pourtant dans le conflit syrien il faut différencier de nombreux acteurs militarisés Outre le régime et ses différentes forces ou milices une armée syrienne libre ASL née en juillet 2011 considérée par des pays occidentaux comme une opposition modérée a été initialement et largement formée par des soldats déserteurs puis affaiblie par des départs ou des désertions de ces troupes vers des groupes islamistes comme le Front al Nosra affilié à Al Qaeda ou le Front Islamique Il convient notamment d ajouter le YPG Yekîneyên Parastina Gel Unités de protection du peuple bras armé du PYD Parti de l union démocratique parti politique kurde syrien Certes il a eu des guerres civiles comme celle du Liban dont le nombre des acteurs géopolitiques n était pas limité à deux Mais en Mésopotamie le caractère multiple de la guerre est très accusé d autant plus qu il se déploie à une échelle transnationale couvrant à la fois des territoires irakiens et syriens Outre le fait que le conflit civil en Mésopotamie comprend de nombreux groupes et factions en guerre avec d autres en dépit des trêves et alliances temporaires qui changent périodiquement une autre caractéristique tient à l intrusion d une composante militaire d une nature nouvelle L intrusion d un pouvoir géopolitique dénué de scrupules Comprendre les raisons de l émergence de cette composante suppose de rappeler qu en 2003 le protectorat qu installent les États Unis sur l Irak se caractérise par la mise à bas de toute l organisation de l État irakien sans trier entre ce qui mériterait d être conservé et ce qui devrait être banni En mai 2006 la situation s aggrave lorsque Nouri al Maliki est investi Premier ministre à la tête d un gouvernement de coalition Soutenu par l Iran il apparaît rapidement qu il privilégie presque systématiquement la majorité chiite au détriment de la minorité sunnite 16 Les Irakiens sunnites brimés par le nouveau gouvernement et écartés des postes administratifs ou militaires s opposent de plus en plus au pouvoir de Bagdad Ils se trouvent dans le même combat qu un Conseil consultatif réunissant différents groupes djihadistes qui en octobre 2006 décide de se proclamer État islamique d Irak Ses dirigeants soutenus au moins indirectement par des puissances sunnites du Moyen Orient se considèrent comme les vrais représentants politiques de l Irak Et l ensemble parvient à contrôler une partie occidentale du territoire irakien Puis les dirigeants de cet État islamique d Irak font preuve d opportunisme lorsque la Syrie se trouve à son tour déstabilisée en 2011 Recourant à une violence extrême utilisant des kamikazes pour détruire les défenses de l adversaire et du nettoyage ethnique ils font passer sous leur contrôle des territoires syriens Affirmant leur souveraineté de fait sur le cœur géographique de la Mésopotamie le 9 avril 2013 ils prennent le nom d État islamique en Irak et au Levant EIIL soit en arabe Daech D pour État a pour islamique e pour Irak et ch pour Levant 17 Bénéficiant de volontaires venus de nombreux pays Daech considère qu il a en son sein des représentants de l ensemble de l oumma la communauté des musulmans indépendamment de leur nationalité Puis il continue de progresser notamment en s emparant de gisements pétroliers ou des villes irakiennes de Falloujah janvier 2014 et de Mossoul juin 2014 face à une armée irakienne mal organisée essentiellement chiite et dont beaucoup d officiers sunnites sont passés à l ennemi Daech devient immensément riche par suite du pillage des territoires conquis et notamment des banques de Mossoul mais aussi du pétrole qu il vend aisément à un prix inférieur à celui des marchés surtout à des clients turcs Ses moyens militaires s élargissent avec du matériel états unien abandonné par l armée irakienne En outre Daech sait user des moyens de communication pour faire la promotion du djihadisme c est à dire d une conception religieuse selon laquelle les vrais musulmans doivent tuer les hérétiques comme les chiites quant aux infidèles chrétiens ou yézidis ils doivent se convertir ou être tués Le 29 juin 2014 L organisation prend dans ses communiqués le nom d État islamique et annonce le rétablissement du califat Son chef Abou Bakr al Baghdadi se proclame calife successeur de Mahomet sous le nom d Ibrahim Une des principales caractéristiques de Daech dont l idéologie est celle d un totalitarisme islamiste est son manque total de scrupules Certes les totalitarismes du XXe siècle nazi ou communiste n étaient pas tendres Toutefois ils ne repoussaient pas totalement l héritage du droit international humanitaire Rappelons en effet que la bataille de Solferino du 24 juin 1859 épisode décisif de la lutte pour l unité italienne constitue la source d inspiration pour la création de la Croix Rouge et ensuite pour des conventions concernant les lois et coutumes de la guerre 1864 Convention de Genève sur les blessés et malades soit en temps de guerre la neutralité des secours et le soin aux blessés sans distinction de nationalité 1874 conférence de Bruxelles 1899 conférence de La Haye concernant la guerre sur terre avec pour objet la révision de la Déclaration concernant les lois et coutumes de la guerre élaborée en 1874 par la conférence de Bruxelles et restée non ratifiée 1907 Conférence de la Haye révisant légèrement la Convention de 1899 En juillet 1929 une nouvelle conférence révise les textes précédents et régit la question des prisonniers de guerre Or même les pays totalitaires ont signé et ratifié ces conventions dont l ensemble est dénommé Conventions de Genève 18 Ainsi pour celle de 1929 l Allemagne l a ratifiée en 1934 et l URSS en mai 1931 En conséquence lors de la Seconde Guerre mondiale l Allemagne pourtant nazie la respecte en partie Ainsi l Allemagne hitlérienne fait des prisonniers français puis en libère environ un tiers sous diverses conditions Quant aux officiers et sous officiers prisonniers conformément aux Conventions de Genève l Allemagne les regroupe dans des camps spéciaux où ils n ont pas à travailler pour l ennemi Dans ces camps les officiers s organisent par exemple en créant des sortes d universités comme celle dont l un des prisonniers était le philosophe et écrivain français Jean Guitton devenu ensuite membre de l Académie française L État islamique n étant pas un État reconnu internationalement il n a certes pas ratifié les conventions de Genève Mais se désignant État rien ne lui interdirait de les appliquer 19 ce qui aurait été le cas si son ambition se limitait à devenir l État des sunnites de la Mésopotamie centrale Mais son objectif totalitaire est mondial Aussi avec l État islamique pas de prisonniers mais des otages qui sont assassinés dans des conditions atroces chaque fois que l État islamique veut marquer les esprits 20 L État islamique ne permet pas à la Croix Rouge ou à des organismes semblables d intervenir sur les territoires qu il contrôle En conséquence son usage et son recours à la terreur engendrent pour les populations une répulsion encore plus grande que celles d autres guerres et donc un exode particulièrement intense Le jeu particulièrement trouble d une puissance régionale En raison de sa doctrine de géopolitique interne la Turquie se vit depuis sa création comme un pays qui devrait être homogène sur le plan humain et qui se veut centralisé Une priorité du gouvernement turc est donc d étouffer toute demande d autonomie de la part des territoires à majorité kurde ou toute affirmation de divergence religieuse d où des vexations vis à vis des alevis ou des chrétiens pourtant désormais très peu nombreux 21 Il n est pas contestable que depuis le début de la guerre civile de Syrie en 2011 la Turquie a effectivement choisi le camp des partisans du renversement du régime de Bachar el Assad et les a donc soutenus mais sans l avouer elle a favorisé l organisation qui s est ensuite désignée État islamique La Turquie permet en effet à ce dernier de vendre du pétrole de soigner ses combattants dans des hôpitaux turcs et d organiser le passage de djihadistes étrangers à sa frontière Pourtant quand il s agit de gêner les Syriens kurdes Ankara sait contrôler sa frontière Par ailleurs la Turquie n a jamais hésité à bombarder des régions kurdes 22 Il a fallu attendre le 23 juillet 2015 pour que La Turquie déclare ouvrir sa base aérienne d Incirlik 23 au sud du pays aux avions américains qui bombardent des cibles du groupe djihadiste État islamique EI en Syrie et en Irak Les détails sur les conditions d utilisation de cette base justifiées par la présence de la Turquie dans l Otan et les contreparties accordées par les États Unis n ont pas été précisés Personne ne sait si la Turquie a vendu ou vend des armes à l État islamique mais deux journalistes 24 qui ont publié des documents et des photos de camions des services de renseignements turcs allant en Syrie camions dit humanitaires mais qui transportaient aussi des armes ont été mis en prison le 26 novembre 2015 Ils sont inculpés d aide à une organisation terroriste d espionnage politique et militaire et de révélation d informations devant rester secrètes Le procureur a fait savoir qu il demanderait 20 ans de prison Les déclarations officielles des dirigeants turcs signifient que ce pays fait des Kurdes son principal ennemi même avant le régime de Bachar el Assad en revanche l État islamique n est éventuellement désigné qu en troisième position La Turquie annonce parfois des frappes contre l État islamique mais est ce pour amadouer les États Unis et leurs alliés sont elles réelles et si oui l État islamique est il prévenu des cibles Certes la Turquie évoque souvent les nombreux Syriens ayant fui la guerre civile et qui sont sur son territoire La connaissance de leur nombre et de leur situation réelle est très imparfaite car la Turquie refuse la présence de l UNHCR comme des ONG internationales sur son sol et rend très difficile la possibilité pour des chercheurs de conduire des enquêtes En revanche il est certains que les personnes soumises à l exode de Mésopotamie n ont guère de droits en Turquie impossibilité de déposer une demande d asile interdiction de travailler pas de scolarisation des enfants etc Dans ce contexte nombre de ces personnes ne peuvent que souhaiter partir vers des pays où davantage de droits leur seraient octroyés La Turquie le sait bien et a d ailleurs utilisé sa marge de manœuvre pour laisser partir des Syriens vers l Union européenne Le passage maritime vers la Grèce n est souvent possible que parce que le gouvernement turc laisse agir des passeurs ayant pignon sur rue par exemple à Izmir Mais ce laisser faire est contrôlé Ainsi la Turquie sait ouvrir plus grand les vannes chaque fois qu elle veut obtenir davantage de l Union européenne comme à la veille de l accord du 29 novembre 2015 et les réduire quand il s agit de plaire à l Union européenne Outre la nature spécifique de l exode dû au jeu de la Turquie l émigration de Syriens s est trouvée particulièrement accrue en 2015 par l attitude guère compréhensible de la coalition contre l État islamique dont on ne sait si elle a commis une négligence donc une faute non intentionnelle ou le contraire Une faute de la coalition contre l État islamique Pourtant le 20 août 2014 les Syriens qui craignent la politique de terreur de l État islamique et la poursuite de la guerre sous l effet de l intrusion de l État islamique en Syrie peuvent être relativement rassurés Le Président des États Unis Barack Obama prononce un discours appelant à éradiquer l État islamique qu il assimile à un cancer Il promet d agir de façon implacable et organise une coalition internationale arabo occidentale en Irak et en Syrie coalition dont font officiellement partie dix huit pays même si leur engagement est très variable en fonction du potentiel militaire utilisé du champ géographique retenu seulement certains territoires irakiens ou également des territoires syriens et du caractère plus ou moins hypocrite de leur adhésion à cette coalition Néanmoins penser alors que l État islamique va cesser d étendre les territoires qu il contrôle et probablement devoir reculer de façon significative n est pas utopique Effectivement dans les semaines qui suivent la crainte de l État islamique peut diminuer En effet les YPG kurdes aidées par les frappes aériennes de la coalition internationale malgré les réticences de la Turquie à permettre aux Syriens kurdes d être approvisionnés ou secourus par des Irakiens kurdes passant la frontière syro turque reprennent entièrement le 25 janvier 2015 la ville de Kobané Cette dernière n est plus au moins aux trois quarts qu un amas de ruines et de bâtiments éventrés témoignant de la violence des affrontements ayant eu lieu durant plusieurs mois Mais les mois suivants de 2015 sont moins encourageants Malgré son échec à Kobané l État islamique continue de progresser en Syrie parvenant à conquérir Palmyre Certaines de ses troupes se trouvent même au sud de Damas Ainsi en mai 2015 les Syriens demeurés dans leur pays ne peuvent que constater qu aucune puissance de la coalition n a empêché l État islamique de diriger ses troupes vers Palmyre alors qu il aurait été facile de les bombarder durant les centaines de kilomètres de désert qu elles ont traversées Est ce une négligence ou une faute intentionnelle Personne ne le sait Mais pour les Syriens restés en Syrie la conclusion de ce nouveau drame est désespérante si la communauté internationale a laissé progresser l État islamique jusqu à Palmyre le jour où d autres villes syriennes voire Damas aujourd hui non conquises par l État islamique seront sous la pression militaire de cette organisation qui il faut le rappeler utilise des kamikazes personne ne viendra les secourir La conquête de Palmyre a donc une portée fondamentale même si les médias traitent surtout de la dimension patrimoniale de Palmyre Car il y avait des civils à Palmyre Certains ont été assassinés par l État islamique parfois dans des conditions abominables comme la décapitation le 18 août 2015 de l ancien directeur des Antiquités de Palmyre Khaled al Assad expert de renommée mondiale du monde antique Ainsi dans la période 2014 2015 non seulement l État islamique n a pas été combattu de façon implacable mais il n a même pas été contenu Pour les Syriens qui se trouvent en Syrie à leur domicile ou déplacés à l intérieur du pays ou déjà dans un pays de premier refuge Jordanie Liban ou Turquie le message est clair l espoir de pouvoir à court terme retourner chez soi est mince Il en résulte une intensification à compter de mai 2015 de l exode soit depuis la Mésopotamie soit depuis le pays de premier refuge En outre les Syriens constatent la quasi absence de mobilisation internationale pour la reconstruction de Kobané ce qui contraste par exemple avec les aides apportées lors de catastrophes naturelles D ailleurs le 2 septembre 2015 le drame mondialement médiatisé de l enfant syrien Aylan Kurdi trouvé mort ainsi que sa mère et son frère sur la plage de la station balnéaire de Bodrum en Turquie témoigne du manque d implication des pays étrangers pour reconstruire Kobané En effet sa

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Syrie-et-Irak-une-migration-sans.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Syrie. Palmyre, une géopolitique des ruines. J-P PAYOT - Moyen-Orient
    d autres conquérants comme Tamerlan au tout début de XVe siècle la cité s enfonça peu à peu dans l oubli ne laissant subsister d elle que ses monuments dégradés témoignant à eux seuls de son passé glorieux La présence de missions archéologiques sous mandat français après la Première Guerre mondiale contribua à la mise au jour de nombreux vestiges Une fois indépendante la Syrie sut tirer un profit touristique non négligeable de ces fabuleux trésors Si l intérêt historique de Palmyre ne fait aucun doute sa richesse culturelle constitue pour la Syrie un élément phare de son patrimoine D un point de vue culturel Palmyre constitue en effet un des joyaux culturel du pays Les vestiges concentrés sur le site sont inscrit au patrimoine mondial de l UNESCO depuis 1980 Ils constituent par là même non seulement une marque de dimension fortement identitaire pour les Syriens mais aussi une trace du génie humain développé dans cette région comme un marqueur fort dans l universalité humaine Temples colonnes arc de triomphe théâtre tétrapyle camp légionnaire tours funéraires Le capital archéologique est considérable Il représente à n en pas douter une partie du noyau dur du patrimoine syrien et sans doute un fragment majeur de la mémoire nationale A ce titre il représente un enjeu de premier ordre dans le conflit qui oppose les différents belligérants du conflit syrien depuis 2011 Un chantage aux ruines Ce qui se joue à Palmyre est une sorte de jeu de patience Un jeu de patience à différentes échelles Localement et depuis longtemps déjà les tensions sont vives entre une population en majorité sunnite et le régime en place depuis longtemps décrié La guerre civile a depuis peu augmenté ces tensions en faisant de Palmyre un des points stratégiques sur la carte du conflit A l échelle nationale les offensives et contre offensives autour du site démontrent s il était nécessaire l importance du contrôle de la ville Mais le grand jeu de Palmyre si l on peut oser cet emprunt à Rudyard Kipling met aux prises des acteurs qui opèrent non seulement sur le terrain mais aussi plus largement à l échelle du monde Disons à l échelle des grandes puissances du monde Les islamistes inaugurent un tout nouvel usage des ruines Expliquons nous Si Palmyre est devenue un enjeu géopolitique c est bien parce que sa survie qui est en péril interroge directement les deux forces opposées en présence Il y a ceux qui depuis peu contrôlent la ville et son site archéologique en menant sur place une véritable politique de terreur DAESH il y a ceux qui ont vu ce même site leur échapper perdant du même coup une sorte de verrou stratégique le régime en place et puis il y a les arbitres du moins en apparence c est à dire les Occidentaux qui se gardent jusqu à présent d entrer explicitement dans le conflit à la différence de la Russie qui vient d y opérer une entrée fracassante mais qui de loin distribuent les bons ou mauvais points à des adversaires qui bien qu opposés représentent somme toute le même degré de nocivité politique Or ces observateurs dont l activité dans le conflit reste plutôt limitée n ont pas manqué de pousser des hauts cris lorsque le joyau palmyrénien est tombé aux mains de l Etat Islamique en mai 2015 Sachant le comportement destructeur des djihadistes à l égard des ruines archéologiques en général comportement qu ils ont amplement montré sur de nombreux théâtres d opération que ce soit en Irak ou au Mali qu allait il advenir de la belle cité de Palmyre Et aussitôt les occidentaux de s alarmer comment sauver Palmyre Car de toute évidence la mainmise des islamistes sur le site ne serait pas sans conséquences sur l intégrité des lieux Il faut sauver Palmyre Voilà le mot d ordre qui fit bientôt de nombreux échos dans toutes les chancelleries et dans toutes les rédactions des grandes capitales du monde libre Sauver Palmyre oui pour la culture pour la culture de l humanité L intention contenue dans le mot d ordre fut et demeure encore largement humaniste Pour les Occidentaux Palmyre est en effet ce qu on peut appeler un résumé un succédanée un précipité une synthèse du génie humain dans son ensemble sans distinction de races d ethnies ou de religion En ce sens Palmyre est à tout le monde Palmyre est à l humanité C est justement à ce titre que le site est classé au patrimoine de l Unesco Or dans ce discours légitime s il en est on sent poindre l universalisme qui est un trait tout aussi dominant de la culture occidentale L universalisme culturel qui englobe tout qui se veut tolérant constitue précisément une sorte de marqueur de cette culture occidentale qui à l évidence se revendique comme telle à l échelle mondiale Dès lors le message est codé Défendre les ruines de Palmyre c est défendre une conception du monde universelle à connotation occidentale Les détruire revient obligatoirement à prendre le contre pied de cette conception c est anéantir l universalisme englobant et partant étouffant de l occident sur le monde c est nier l irréductibilité d une certaine idéologie religieuse qui elle ne se partage aucunement Donc le jeu est simple l occident avec son représentant docile qu est l UNESCO d un côté contre Dieu tel que perçu aux fondements de l Islam irréductible non sécable non dispersable de l autre Le jeu est subtil Ceux qui le pratiquent en connaissent les codes Mais de toute évidence les atouts sont du côté de celui qui a les meilleures cartes Or dans la partie c est bien DAESH qui est en position de force Les ruines sont à sa merci Sa stratégie dans le dialogue avec l Occident est simple elle se fonde sur la patience ou si l on préfère sur le chantage Il faut tenir son monde en haleine détruire oui mais pas d un coup

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Palmyre-une-geopolitique-des.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive



  •