archive-com.com » COM » D » DIPLOWEB.COM

Total: 1806

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".

  • Diploweb Audiovisuel Audio Photo Vidéo Accueil Frédéric CHARILLON Biographie mise à jour en 2011 Professeur des Universités en science politique à l Université d Auvergne Clermont 1 directeur de l Institut de recherches stratégiques de l École militaire Irsem Ses articles pour Diploweb com L après Printemps arabe dans les relations internationales De l espoir politique à l inquiétude stratégique Géopolitique du Printemps arabe Dans le cadre de son partenariat avec La documentation Française le Diploweb com est heureux de vous présenter Nouveaux conflits quatre dimensions pour une compétition globale L actuel brouillard de la guerre et la difficulté de la paix que nous connaissons au début du XXIe siècle résultent du chevauchement et de la L IRSEM Institut de recherche stratégique de l école militaire Cette page vous précise comment trouver le programme actualisé de l IRSEM et présente sa mission générale Direction Directeur P Verluise Conseil scientifique Charte du site Faire un don Devenir membre Auteurs Proposer un article Synergies Présenter le site Conférences Partenaires Participer Proposer une synergie Liens conseillés Archives Retrouvez la chaîne Diploweb sur Union européenne États membres Institutions Pays candidats Russie CEI Russie CEI Amérique Amérique du Nord Amérique centrale Amérique du Sud Asie

    Original URL path: http://www.diploweb.com/_Frederic-CHARILLON,167_.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive


  • Les Africains doivent développer leur pensée stratégique - Afrique
    le temps du rapport des forces physiques et morales en jeu 12 Comme on peut le constater la stratégie est un concept en pleine mutation Elle est liée aux caractéristiques d ensemble d une époque si bien qu il est vain de vouloir la transposer à une autre Il s agit donc d un corps de connaissances cumulatives s enrichissant à chaque génération 13 Selon le général André Beaufre la stratégie ne doit pas être une doctrine unique mais une méthode de pensée permettant de classer et de hiérarchiser les évènements puis de choisir les procédés les plus efficaces A chaque situation correspond une stratégie particulière toute stratégie peut être la meilleure dans l une des conjonctures possibles et détestable dans d autres conjonctures 14 De nos jours la pensée stratégique suscite donc un vif intérêt On pourrait même dire qu elle a atteint son âge d or En effet après avoir intégré progressivement les domaines de l activité humaine elle s impose désormais comme un caractère conscient et calculé aux décisions par lesquelles on veut faire prévaloir une politique 15 Composante essentielle de la pensée humaine la pensée stratégique n a pu s épanouir que dans la mesure où l homme fondamentalement transgresseur réagit à des pulsions plus ou moins rationnelles de violence biologique ou réfléchie Cette violence qui se mesure au seuil de l irritabilité pousse les hommes les entreprises et les Etats à s affronter dans les conflits d intérêts et de désirs 16 Dans ce monde en pleine mutation désormais régie par la mondialisation la pensée stratégique doit être appréhendée dans son approche globale afin de faire face à des situations de crise qui sont de plus en plus transverses transnationales et complexes Les Etats africains doivent davantage intégrer cette notion dans la conduite de leurs affaires aussi bien à l intérieur qu à l extérieur du continent Voyons donc dans notre deuxième partie l état de la pensée stratégique sur le continent africain II La pensée stratégique en Afrique entre léthargie et quête de soi A l heure où sur les continents américain européen et asiatique on assiste à une vulgarisation et un véritable essor de la pensée stratégique 17 l Afrique à l exception de quelques pays comme l Afrique du Sud et le Nigéria semble être aux abonnés absents dans ce domaine crucial pour son avenir et son développement Un état des lieux de la situation nous permet de constater que sur le continent noir les questions de stratégie occupent une place peu significative En effet la léthargie dans laquelle la pensée stratégique africaine baigne en ce moment s explique par plusieurs facteurs alimentés par des préjugés et des appréhensions que l organisation militaire et la société civile africaines entretiennent l une envers l autre Il faut souligner que ce sont ces deux univers qui à priori devraient favoriser l émergence de la pensée stratégique en Afrique Pendant longtemps les civils et les militaires africains ont entretenu des relations antagoniques Pourtant dans des pays comme la Côte d Ivoire pour des raisons géopolitiques le Président Houphouët Boigny nommait des officiers militaires à de hautes fonctions dans l administration En agissant ainsi l ancien président ivoirien entendait rapprocher davantage ces deux univers qui jouaient un rôle capital dans l équilibre et la paix sociale en Côte d Ivoire Le journaliste Guy André Kieffer soutenait que Houphouët Boigny avait parfaitement compris cette tension entre société civile et société militaire Il y a répondu de plusieurs manières tout d abord en dotant l armée d un statut privilégié ensuite en lui donnant un rôle dans le fonctionnement de l Etat 18 Sur le continent africain le fossé entre les civils et les militaires s est davantage accentué avec les nombreux coups d Etats dont bon nombre de pays africains ont été le théâtre En fait dans les pays ayant déjà connu un ou plusieurs putschs les militaires se sont le plus souvent attribués le rôle de justiciers et n ont pas hésité à s octroyer le monopole du sentiment patriotique Ceux ci ont par ailleurs souvent accusé les civils de haute trahison et surtout d avoir failli à leurs missions Par contre dans certains pays n ayant pas connu de coups d Etats les intellectuels qui incarnent la société civile seraient parfois perçus par les militaires comme étant des individus qui à force de dénoncer les failles d un système pourraient susciter des révolutions et troubler l ordre établi Ces intellectuels seraient donc considérés par les militaires comme des éléments dangereux et subversifs pour la stabilité de leurs pays A l inverse les militaires seraient vus par une partie de l intelligentsia africaine comme une corporation aux aptitudes intellectuelles limitées et qui obéït aveuglement Ainsi selon ceux ci les militaires ne discutent pas Ils ne font qu obéir aux ordres qu ils reçoivent Pour une partie des intellectuels africains l armée loin de protéger la population serait une machine essentiellement putschiste Voilà autant de préjugés qui pendant des décennies ont régi les relations entre civils et militaires dans plusieurs pays africains Il faut souligner que sur le continent la pensée stratégique et la réflexion sur la défense nationale ont toujours été considérées comme des domaines exclusivement réservés à l armée De ce fait les militaires ont très souvent exclu tout débat sur la défense nationale et ou la stratégie avec la société civile Ceux ci ont toujours considéré que cette thématique était avant tout leur objet exclusif Et c est cet accaparement devenu un réflexe monopolistique sur la pensée stratégique et la défense nationale qui à leurs yeux semble fonder leur spécificité militaire 19 Or la vérité est que contrairement aux idées reçues et d un point de vue historique anthropologique et épistémologique les civils ont toujours joué un rôle capital dans la production stratégique Thierry Widemann et Pascal Reysset font remarquer que C est vraisemblablement davantage dans la mise au point de techniques de chasse que dans les conflits avec ses semblables que les hommes du paléolithiques ont commencé à élaborer des manœuvres pouvant être à l origine de la pensée stratégique 20 Tous les facteurs que nous avons cités plus haut constituent des pesanteurs qui ont empêché et continuent d entraver l émergence de la pensée stratégique sur le continent africain Dans un tel contexte nous sommes d accord avec Louis Ropivia pour constater qu il existe très peu d ouvrages sur l art militaire la défense nationale la stratégie ou la sécurité écrits par des africains Ce qui manque donc à l Afrique comme l écrivait le professeur Joseph Ki Zerbo c est une pensée stratégique et globale avec des objectifs précis Or le paradoxe c est que sur le continent nombreux sont les intellectuels universitaires diplomates hauts fonctionnaires d Etat etc qui formés dans des Universités occidentales se sont familiarisés avec des études relatives à la pensée stratégique pendant leurs formations universitaires Il convient de souligner que l émergence d une pensée stratégique africaine devrait absolument être fondée sur la recherche pluridisciplinaire Une méthode qui tient compte de plusieurs domaines qui concourent à la sécurité et au développement des Etats et des peuples III La recherche pluridisciplinaire moteur de la pensée stratégique Bien qu elle se soit essentiellement développée dans un contexte militaire la pensée stratégique n est concevable que dans une approche pluridisciplinaire Elle ne pourra donc émerger véritablement sur le continent qu à condition que les civils et les militaires travaillent en synergie D ailleurs d un point de vue démocratique le militaire n est il pas toujours subordonné au civil Cette collaboration entre militaires et civils doit être fructueuse Elle devrait être fondée sur des valeurs de convergence et de complémentarité La recherche doit donc être considérée à la fois comme le moteur et le fondement du développement de la pensée stratégique sur le continent africain Pour cela il faut privilégier l approche pluridisciplinaire Cela veut dire qu étant donné qu elle est applicable à tous les secteurs d activités la pensée stratégique doit faire l objet de recherche tous azimuts Elle doit être le centre d intérêt de plusieurs disciplines comme la géopolitique la science politique l économie les relations internationales la sociologie la sécurité la défense la diplomatie etc Considérée comme un instrument d aide à la décision politique au service d intérêts des Etats la pensée stratégique en Afrique doit avant tout être cohérente durable et globale Outre le domaine militaire elle doit prendre en compte les domaines politique diplomatique économique commercial culturel et historique propres aux pays africains Cela voudrait dire que désormais les stratèges militaires et les stratégistes civils sont appelés à collaborer en vue du rayonnement de leurs Etats respectifs et d une façon plus générale du continent africain La recherche pluridisciplinaire constitue le socle de la stratégie globale dans la mesure où elle permet d aborder de façon transversale les questions qui touchent aux intérêts des Etats africains Selon Marc Louis Ropivia la mise en œuvre d une pensée stratégique nationale fondée sur la notion de stratégie globale suppose désormais la mise en relation de toutes les structures nationales d intelligence universitaires politiques et militaires afin d échanger l information stratégique nécessaire à la rationalisation de la décision politique et à la sauvegarde des intérêts vitaux de l Etat 21 Le développement de la pensée stratégique sur le continent à travers la recherche pluridisciplinaire implique la définition de concepts et de méthodes qui permettent de concevoir entre autre des doctrines de politique étrangère et de défense nationale L approche pluridisciplinaire combine donc des compétences militaires sécuritaires et civiles Elle permet à la pensée stratégique de s inscrire dans la durée et d être abordée avec philosophie et universalité qui seules permettent d affronter avec succès le tribunal du temps 22 Dans cette perspective pluridisciplinaire la pensée stratégique devrait tenir compte des réalités géopolitiques du continent et être enracinée dans la culture des différents pays africains En gros la recherche pluridisciplinaire donnera son identité à la pensée stratégique Dans une Afrique de plus en plus confrontée aux conflits armés internes qui ont tendance à se régionaliser et face aux menaces de tout genre la pensée stratégique devrait permettre aux pays africains d envisager des solutions axées sur la sécurité globale Ainsi grâce à la recherche pluridisciplinaire elle pourra s articuler autour de la défense nationale la sécurité publique la protection des entreprises la sécurité environnementale etc Selon Kofi Annan ancien secrétaire Général de l Organisation des Nations Unies ONU Ce dont nous avons besoin aujourd hui c est un système global de sécurité collective qui permette d appréhender toutes les menaces anciennes et nouvelles et les problèmes de sécurité de tous les Etats riches et pauvres faibles et forts 23 Le développement de la pensée stratégique en Afrique doit passer par une coopération interétatique et se manifester par des échanges entre secteurs publics et secteurs privés Cela permettra de décloisonner la pensée stratégique de la sortir du domaine militaire et de la situer au cœur de plusieurs domaines Cette approche permettra aussi aux Etats africains de mieux appréhender d anticiper et de gérer les crises militaires et non militaires de coordonner les renseignements préventifs de déceler les signaux faibles et de suivre au plus près l évolution des dangers et menaces qui guettent le continent La recherche pluridisciplinaire doit être la condition sine qua non de la construction et du développement de la pensée stratégique sur le continent africain Elle doit guider toutes les productions intellectuelles qui émergeront dans ce contexte La Côte d Ivoire pourrait servir de plaque tournante à l essor de cette pensée stratégique en Afrique Cf Encadré en pied de page Conclusion Au terme de notre plaidoirie nous retenons qu après s être échappée des champs de bataille la pensée stratégique a connu à la fois une évolution sémantique et une révolution structurelle Elle est désormais intégrée dans plusieurs secteurs d activités et se définit dans une perspective globale A l heure où la mondialisation bat son plein la pensée stratégique suscite plus que jamais un engouement certain Pendant qu elle fait l objet de recherches et de débats dans les milieux intellectuels américains européens et asiatiques elle est en pleine crise sur le continent africain Cette crise est due à la léthargie dans laquelle cette pensée est plongée depuis des décennies En effet jusqu à présent c est un domaine qui souffre du monopole de l univers militaire sur le continent Nous pensons donc que dans ce monde en pleine mutation le moment est venu pour les pays africains de développer leur pensée stratégique et de l intégrer dans leurs différentes politiques de défense de sécurité etc afin de mieux faire face aux différents défis mondiaux Pour cela la pensée stratégique doit être décloisonnée et s étendre à la société civile Elle doit faire l objet d une recherche pluridisciplinaire afin qu elle soit envisagée sous plusieurs angles A cet effet la Côte d Ivoire pourrait jouer un rôle de pionnier dans le développement de la pensée stratégique sur le continent en y mettant en place un Institut de Stratégie et de Défense dont l objectif serait de divulguer cette pensée à travers la recherche et la formation Il est vrai que la pensée stratégique n a pas une valeur marchande dans l immédiat Elle est un investissement sur le long terme L Etat ivoirien et les partenaires au développement devraient donc apporter un appui technique et financier conséquent dans la mise en œuvre de ce projet L Union africaine devrait aussi encourager et soutenir ce projet afin qu il voit le jour car nous sommes persuadés que la création de l Institut de Stratégie et de Défense sur les bords de la lagune Ebrié constituera une étape majeure dans la renaissance africaine Copyright Janvier 2013 Konadje Diploweb com Plus La Côte d Ivoire pionnier de la pensée stratégique en Afrique Par Jean Jacques Konadje L A pensée stratégique ne pourra émerger sur le contient africain que dans un cadre qui lui est propice Il faut qu un pays africain soit porteur de ce vaste projet et qu il se propose d être la locomotive d une réflexion qui à n en point douter contribuera de façon capitale au développement et à la stabilité du continent Nous pensons donc que la Côte d Ivoire peut faire office de plaque tournante pour le développement de cette pensée stratégique En effet de par sa position géopolitique sur le continent la Côte d Ivoire pourrait jouer un rôle de pionnier dans le cadre de l implantation et de la divulgation de la recherche et des études stratégiques en Afrique Longtemps considérée comme un havre de paix la Côte d ivoire a incarné la prospérité le développement et la modernité africaine Pays aux potentiels économiques énormes la Côte d Ivoire a toujours été considérée comme la locomotive de l Afrique de l Ouest Elle représente la base arrière pour la maintenance industrielle de toute la sous région et le couloir d approvisionnement des pays enclavés En tant que membre de plusieurs organisations d intégration régionale le pays dispose de plus de 40 du PIB de l UEMOA contre moins de 20 pour le Sénégal et 8 pour le Burkina Faso et de 25 de celui de la CEDEAO Tous ces atouts ont fait de la Côte d Ivoire un pays incontournable avec une longueur d avance sur les questions relatives à la paix et à la sécurité Cependant depuis plus d une décennie le pays a été confronté à une série de crises coup d Etat rébellions crise post électorale qui ont détruit le tissu social porté un frein au développement économique et ruiné l outil de défense et de sécurité Une situation qui a eu un impact considérable sur l ensemble des pays ouest africains car comme on a coutume de le dire quand la Côte d Ivoire s enrhume c est toute l Afrique de l Ouest qui tousse Aujourd hui le pays a emprunté le chemin de la reconstruction et de la réconciliation nationale Dans ce contexte post conflit la réforme du secteur de la sécurité RSS apparaît comme un processus crucial devant permettre au pays de renouer à nouveau avec la paix la sécurité et le développement On comprend donc qu avec tous ces évènements qui ont jalonné son histoire la Côte d Ivoire apparaît à nos yeux comme un pays qui peut se servir de son expérience passé et présente pour lancer la réflexion sur la pensée stratégique en Afrique Après avoir symbolisé la paix pendant des décennies le pays a été le théâtre de nombreuses crises ces dernières années Pour donner corps à la pensée stratégique en Afrique la Côte d Ivoire se doit de mettre en place un cadre institutionnel adéquat dans lequel évoluera ce projet A ce titre la création d un Institut de Stratégie et de Défense s avère être une étape décisive et un cadre idéal de la recherche de la divulgation et de l enseignement de la pensée stratégique sur le continent Véritable laboratoire d idées cet Institut constituera une entité de recherche d analyse de synthèse et de prospective entre toutes les structures qui concourent à la vie au développement et à la sécurité de la nation Il s agit entre autre des Ministères de la défense de l intérieur des affaires étrangères de l économie de l environnement etc des différents services d intelligence stratégique des structures universitaires de recherche en science politique géopolitique relations internationales etc Cet institut aura pour objectifs entre autre de vulgariser et d insuffler une dynamique à la recherche aux études en sécurité en défense et en stratégie A travers son positionnement il pourra susciter l engouement de la pensée stratégique auprès du grand public De par ses différentes initiatives l Institut pourra contribuer à la consolidation de la paix et au développement de la Côte d Ivoire Il jouera certainement un rôle prépondérant dans la cohésion sociale en Côte d Ivoire Notons également

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Strategie-africaine-quelles-voies.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Découvrir la communauté libanaise en Afrique, acteur clé - Afrique
    présent Le Liban mosaïque religieuse contestée avec des frontières contestées et une souveraineté contestée Dumont 2005 445 et à travers ses migrants en Afrique de l Ouest n a pas substantiellement exporté ses déséquilibres Le contexte géopolitique libanais et ses nombreuses composantes imposent tout de même ce point d achoppement récurrent la religion C est par ce prisme qu est perçue la nécessité de se structurer notamment à la fin des années 1970 II Une communauté libanaise indispensable aux pays africains d immigration Avant les indépendances la population arabo chrétienne d Afrique favorisée par la puissance coloniale apparaît comme le liant entre les populations autochtones alors porteuses de revendications émancipatrices et la France Dans un entre deux social spatial économique Taraf Najib Souha 1995 p 3 ces Libanais sont à la fois recherchés marginalisés et critiqués Néanmoins ces intermédiaires négocient si bien leur statut et leurs positions qu ils réussissent généralement à éviter les conflits et ce non seulement avec les populations locales mais également avec les immigrants libanais de confession musulmane chiites et druzes En raison du faible nombre des immigrants libanais et de l encadrement de la puissance coloniale les rivalités socioreligieuses ne sont pas importées dans les pays d accueil Puis à partir des années 1970 ce n est plus le cas lorsque l émigration libanaise devient plus significative et à dominante chiite Au Liban les répressions et guérillas urbaines interconfessionnelles en partie aggravées par l assassinat du garde du corps de Pierre Gemayel 6 le 13 avril 1975 provoquent outre la guerre civile l émigration de centaines de milliers de jeunes libanais Ces immigrants créent dans les pays d accueil ouest africains de multiples organisations officielles et officieuses généralement religieuses Conséquence de l assimilation dans les sociétés sénégalaise ou ivoirienne par exemple ou résultante de certaines rivalités internes les tentatives organisationnelles sont réduites à leur plus simple expression en l occurrence confessionnelle et politique L appartenance à la société d accueil n exclut pas pour autant la recherche ou le sentiment d une certaine libanité cette relative exclusion sociale produite par des représentations autant autocentrées qu étrangères au groupe social À la fin des années 1970 la nécessité réelle ou perçue des immigrants libanais de se structurer en tant que communautés apparaît À Dakar les antagonismes religieux sont si prégnants qu un cheikh d origine libanaise intervient en tant que médiateur moral entre les communautés maronites et chiites Par la suite Il est reconnu grand marabout par ses confrères sénégalais Les diverses organisations musulmanes représentant les immigrants libanais chiites sont contestées par la frange maronite plus aisée et mieux intégrée Cette dernière crée une institution laïque l Alliance 7 ou Mission Notre Dame du Liban 8 Nonobstant ces conflits internes certains Libanais et familles réussissent tout particulièrement Au Sénégal les Borji deviennent incontournables dans le secteur de l immobilier via Abdou Karim 9 ou au sein de l armée s Faez Borji général Preuve de leur intégration l élection des députés Mahmoud Saleh et Samir Abourizk au Parlement sénégalais 10 Au Liberia Monie Ralph Captan est ministre des Affaires étrangères entre 1996 et 2003 En Côte d Ivoire Roland Dagher et Fouad Omaïs nommés par Laurent Gbagbo au Conseil Economique et social ivoirien ou encore auparavant Georges Wognin Directeur du Protocole d État sous le président Félix Houphouët Boigny En Côte d Ivoire toujours le plus célèbre Libanais est certainement Pierre Fakhoury architecte ayant conçu la basilique Notre Dame de la Paix et en charge du Programme spécial de transfert de la capitale à Yamoussoukro De par leurs réussites personnelles familiales et leurs relations étroites avec les acteurs économiques et politiques français et locaux ces familles et individus ont influé et influencent encore la vie économique de certains États ouest africains Indissociables de la croissance des créations d emplois dans l économie formelle et donc de la création de richesses ou de l attractivité de ces États des Libanais parvinrent parfois à conquérir la sphère politique en témoignent les postes obtenus en Côte d Ivoire Souvent stigmatisés comme étrangers ces Libanais se perçoivent essentiellement comme Ivoiriens Sénégalais ou encore Maliens 11 D une manière générale les acteurs économiques et sociaux libanais représentent une partie substantielle du dynamisme ouest africain Au Sénégal ils sont par exemple une centaine de médecins une partie non négligeable des avocats ou ingénieurs des enseignants privés ou des pharmaciens En Côte d Ivoire environ 60 du parc immobilier est détenu par la communauté libanaise notamment à Cocody ou à Marcory La distribution 80 le secteur industriel 40 le commerce 75 ou l exploitation forestière 55 sont également certaines activités prisées Labaki 1993 104 107 Fort de ce poids économique incontestable environ la moitié de l économie ivoirienne une chambre de commerce libanaise a été inaugurée en octobre 2010 à Abidjan Cette communauté économique emploierait environ 500 000 personnes soit autant que la fonction publique Ayant bénéficié des privatisations imposées par les programmes d ajustement structurel du Fonds monétaire international les Libanais ouest africains ont également profité d une relative baisse des investissements français voire d un retrait Côte d Ivoire En effet et malgré l absence de statistiques officielles le parc immobilier du quartier de Marcory à Abidjan ou de la commune résidentielle de Cocody auparavant propriétés des ressortissants français fut en majorité racheté par la communauté libanaise après 2004 2005 profitant du dégonflement de la bulle immobilière après les journées du 6 au 9 novembre 12 Selon les témoignages et articles de l époque plusieurs commerces et logements libanais auraient également été la cible des jeunes patriotes pro Gbagbo Conclusion L implantation des Libanais en Afrique a été initialement organisée par la puissance coloniale qu était France Après les années 1960 elle s est développée davantage en raison de facteurs internes au Liban que du fait des opportunités offertes par l Afrique S il ne convient pas ici d occulter l attractivité certaine du continent et plus précisément de l Afrique de l Ouest l addition et non l enchevêtrement de

    Original URL path: http://www.diploweb.com/La-communaute-libanaise-en-Afrique.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive


  • investissements agricoles chinois en Afrique subsaharienne Il co organise également le séminaire Présences chinoises en Afrique à l EHESS Membre associé du CQEG il a mené sept études de terrain en Afrique de l Ouest en Côte d Ivoire notamment objet de sa thèse Courriel xavierauregan hotmail com http chine afriquedelouest blogsp Biographie mise à jour en 2015 Ses articles pour Diploweb com FOCAC Les enjeux du Forum de coopération Chine Afrique Fin 2015 est organisé au Cap en Afrique du Sud le sixième Forum de coopération Chine Afrique FOCAC Cet article se propose de revenir sur les La communauté libanaise en Afrique de l Ouest 2ème partie Géopolitique de l Afrique et du Proche Orient Cette étude de X Aurégan analyse les présences libanaises en Afrique de l Ouest sous l angle Communauté libanaise en Afrique de l Ouest Géopolitique de l Afrique et du Proche Orient Cette étude de X Aurégan analyse les présences libanaises en Afrique de l Ouest sous l angle La Chine en Côte d Ivoire le double jeu Crise ivoirienne Politiquement la Chine est censée être pro Ouattara Géopolitiquement comme économiquement la Chine serait plutôt pro Gbagbo Direction Directeur P Verluise Conseil scientifique Charte

    Original URL path: http://www.diploweb.com/_Xavier-AUREGAN_.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Sud-Soudan, article et carte pour comprendre - Afrique
    tracèrent une frontière symbolique au sud de laquelle les missionnaires particulièrement l ordre italien des Comboni pouvaient évangéliser librement Et dès l indépendance de 1956 une guerre civile Nord Sud a commencé suite au refus d accorder au Sud les promesses d autonomie La communauté internationale a été la bonne fée de ce processus Le président Obama est allé jusqu à normaliser le 24 septembre 2010 ses relations avec Omar el Béchir Il ne s est pas focalisé sur le statut du président soudanais qui faisait l objet d un mandat d arrêt de la Cour internationale sous l accusation de crimes contre l humanité perpétrés au Darfour et il a même annoncé une levée des sanctions pour faciliter le processus amorcé sous l égide américaine dès 2005 Carte du Sud Soudan Cliquer sur la vignette pour voir la carte en grand format 1200x1066 pixels Des menaces qui durent L opposition entre le Nord majoritairement peuplé de populations arabes nomades et musulmanes et le Sud chrétien et animiste demeure malgré le vote L entrelacs des ethnies Dinka Nuer Chilouk et des religions 18 de musulmans 17 d animistes et 65 de chrétiens pèse sur l avenir Le SPLA mouvement de libération populaire principal acteur politique sud soudanais qui a mené la guerre contre Khartoum depuis 1983 paraît peu préparé à partager son pouvoir Il contrôle les institutions le rythme démocratique de l État avec son président réélu Salva Kiir sans limitation de mandats Un État proclamé n est pas un État régalien rénové La dissidence manipulée par Khartoum perdure dans les régions frontalières du Nord le désarmement des milices tarde la profession nalisation de l armée piétine Le territoire de Abyei est contesté et les armes ne se sont pas tues dans cette région tampon et de plus pétrolière Le Sud Soudan est un État africain sous perfusion internationale le Conseil de sécurité de l ONU y a autorisé l envoi d une nouvelle force de maintien de la paix Le Conseil a également accepté le déploiement d un maximum de 7 000 soldats et de 900 policiers internationaux en plus d un nombre indéterminé d employés civils des Nations unies dont des experts en droit de la personne Des enjeux qui expliquent l ambiguïté des postures La malédiction pétrolière ne plane t elle pas eu égard à l abondance des ressources pétrolières du Soudan 500 000 barils jour polarisées sur le Sud 75 représentant 98 des revenus de l État Des tentatives de corruption ont déjà opposé le Britannique White Nile à Total Le débouché pétrolier du Sud Soudan est source de tensions puisque le seul débouché est un oléoduc qui traverse le Soudan vers Port Soudan Comment sauront ils gérer les royalties nécessaires au paiement du transit par le Soudan Une fois de plus les Chinois qui portent à bout de bras l exploitation pétrolière du Soudan leur première zone d investissement en Afrique et qui pour quelques barils font peu de cas des droits de l homme

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Afrique-Sud-Soudan-un-miroir.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • « Communauté » libanaise en Afrique de l’Ouest - Afrique
    1990 entraine effectivement un exil massif Durant le conflit et outre les dommages humains et matériels inhérents 150 000 morts 800 000 personnes déplacées des centaines de milliers de départs se déroulent L insécurité du territoire libanais les perspectives économiques aléatoires emplois et opportunités raréfiées le climat politique instable et les clivages religieux politiques et sociaux internes comme régionaux Syrie Palestine Israël et Liban sont plusieurs facteurs contribuant à l émigration Particulièrement touché le Sud Liban voit ainsi un flux continu et dense de jeunes Libanais trouver refuge en Afrique de l Ouest la Côte d Ivoire et son miracle économique et le Sénégal notamment Certains à l image des maronites fuyant la conscription ottomane avant la Première Guerre mondiale cherchent à se soustraire de tout embrigadement militaire ou milicien En 1970 à Abidjan la communauté libanaise compte environ 10 000 personnes En 1979 elle double pour atteindre 20 000 puis 60 000 en 1987 Document 1 À la même époque au Sénégal elle compte environ 30 000 personnes et environ 15 000 en Sierra Léone et au Nigéria 80 usines des 800 que compte la Côte d Ivoire appartiennent à des Libanais Labaki 1993 106 À l échelle régionale ces acteurs libanais devenus incontournables contrôlent 80 de la commercialisation du diamant et environ 60 du commerce global sierra léonais Labaki 1993 107 En Gambie État peu touché par l immigration les centaines de ressortissants libanais encouragés par les faibles tarifs douaniers se sont spécialisés dans le commerce de réexportation vers les États sous régionaux Sénégal Mali et Guinée Au Sénégal les Syro libanais possèdent environ la moitié des petites et moyennes entreprises Estimation des communautés libanaises en Afrique de l Ouest Cliquer sur la vignette pour voir le tableau en grand format 625x254 pixels Le tableau du document 1 montre que la présence des acteurs libanais en Afrique de l Ouest est croissante Seul le Mali a perdu plusieurs centaines de ressortissants libanais essentiellement au profit du Sénégal De fait leur implantation fut profondément marquée par la guerre de 1975 En 2011 les statistiques faisant défaut pour de multiples raisons crise ivoirienne fiabilité des sources recensements ne tenant pas compte des Libanais nationalisés la communauté libanaise en Afrique de l Ouest peut être estimée à environ 400 000 personnes L amplitude est de 1 à 100 entre le Burkina Faso et la Côte d Ivoire L émigration libanaise massive des décennies 1970 et 1980 ne s est pas arrêtée malgré les accords saoudiens de Taëf de 1989 Les dynamiques diasporiques entraînent toujours de nombreux départs vers un étranger perçu comme le gage d une réussite socio économique inconcevable à Beyrouth Tripoli Sidon ou Tyr Entre 1974 et 2000 près d un million de Libanais auraient émigré dont 90 000 vers l Afrique de l Ouest La diaspora libanaise dans le monde compterait en 2011 près de 8 millions de personnes de nationalité ou d origine c est approximativement le double de la population totale du Liban Par leur nombre leur attachement aux pays d accueil et au territoire d origine leur influence économique les représentations qu ils créent et dont ils sont parfois victimes les Libanais d Afrique sont devenus une catégorie socio économique distincte atypique au sein des États de l Afrique de l Ouest tributaires de leur présence Souvent recherchée parfois stigmatisée la communauté libanaise est ainsi et malgré elle située dans un entre deux social économique voire politique Un statut particulier malgré leur nationalité sénégalaise ivoirienne ou plus exactement leur binationalité dont la France maintient l ambigüité en 2000 lors de l élection présidentielle remportée par Abdoulaye Wade Paris comme Beijing avait dépêché un navire dans le cas où les ressortissants français et libano sénégalais se seraient trouvés confrontés aux violences postélectorales Le parallèle avec les extraditions au large de Beyrouth durant l été 2006 est frappant Leur présence voire la concurrence qu ils imposent aux commerçants historiques locaux et informels Maures locuteurs dioula sont d ailleurs source de conflits et de représentations desservant parfois cette communauté organisée de manière hétérogène localement II L organisation sociospatiale libanaise et les représentations induites par la présence libanaise En filigrane des migrations les réseaux migratoires imposent une lecture plus fine Pour le Liban entre 1940 et 1980 deux principales régions ou mohafazah d émigration se dégagent la Beqaa Bekaa et le Liban Sud Dans ces mohafazah les cazas districts de Tyr Sour et de Zahleh ont été particulièrement actifs dans le phénomène global d émigration libanaise comme le mohafazah du Mont Liban le fut au début du XXe siècle Ces particularités se retrouvent donc assez logiquement dans les capitales ouest africaines À Dakar par exemple si la communauté libanaise n est pas regroupée spatialement telle une lebanese town ce qui laisse présager d une bonne intégration l organisation spatiale est plutôt le fait de territoires de familles Taraf Najib Souha 1995 p 2 Il est donc commun qu un immeuble associe à la fois l activité commerciale au rez de chaussée et les appartements Les premières générations de migrants s organisèrent ainsi et selon leur confession ou origine géographique Dans l imaginaire collectif libanais la proximité entre le commerce et l habitat créait un réel sentiment d appartenance aux territoires devenant de fait semi privatisés Si les dernières générations tendent davantage à s extraire de ce mode de vie en louant et ou en acquérant un logement plus éloigné de leurs activités diversifiées et plus conforme à leurs attentes l identification aux territoires reste prégnante Contrairement à leurs homologues chinois les commerçants libanais n inscrivent que rarement leurs enseignes dans un caractère ethnique ou culturel leurs commerces ne proposent pas de marquages visuels Ni communautarisme ni exclusion socio économique les boutiquiers libanais n ont nul besoin de se démarquer de leurs semblables En revanche ils peuvent emprunter des dénominations surprenantes Foire de Chine à Abidjan La pratique de la langue française comme leur implantation pluridécennale ne justifient aucunement ces symboles ethniques Plusieurs hauts dirigeants africains et malgré leurs relations

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Communaute-libanaise-en-Afrique-de.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Comprendre la géopolitique du Mali, les fondamentaux - Afrique
    Les Dogon environ 8 de la population région administrative de Mopti forment une branche du groupe mandingue qui se réfugia sur la falaise de Bandiagara au XIVe siècle pour fuir l islamisation forcée Chaque composante conserve son identité sa culture et ses traditions En outre les ethnies se trouvent fragmentées de l intérieur par des structures tribales et des hiérarchies sociales complexes toujours vivaces En effet partout où fait défaut un État équitable et puissant les formes traditionnelles de solidarité et de protection perdurent et la cristallisation d un sentiment national base de l État nation ne se produit pas B Diverses nuances de l islam Aujourd hui 94 des Maliens sont musulmans 4 chrétiens et 2 animistes Introduit par le biais du commerce caravanier l islam est attesté dès le IXe siècle à Gao Véhiculé par des marchands ou imposé par des guerriers il s implanta progressivement Le pèlerinage à La Mecque de l empereur du Mali Moussa en 1324 frappa les contemporains arabes par son faste Au siècle suivant l empire Songhaï s affirma comme un État musulman Toutefois jusqu à la colonisation par la France à la fin du XIXe siècle subsistèrent des chefferies animistes Le colonisateur pour sa part tenta sans grand succès d enraciner le christianisme Cependant l islam ne garantit pas la cohésion si tous les Maliens se rattachent au sunnisme diverses nuances coexistent et l influence du soufisme confréries Qadirriya et Tidjaniyya professant un islam pacifique privilégiant la méditation et le recueillement se fait fortement sentir La majorité des saints maliens appartiennent à ce courant Des traces d animisme subsistent dans la pratique des Malinké des Songhaï et des Dogon Les Bambara et les Peul se distinguent par leur modération Dioula Maures et Arabes Bérabich se rattachent à l école malékite et professent un islam des plus traditionnalistes Toucouleur fondateurs de l empire d El Hadj Omar au XIXe siècle et Arabes Kounta participèrent à l islamisation forcée et se singularisent par un rigorisme très marqué Parmi les Touaregs se retrouvent des tenants des diverses sensibilités susmentionnées Ajoutons les différences qui existent entre l islam soufi imprégné d animisme des populations rurales isolées peu ou pas alphabétisées et l islam des urbains mieux éduqués guidés par des hommes qui maîtrisent l arabe et ont parfois suivi à l étranger Niger Nigeria Soudan Arabie Saoudite un enseignement religieux dispensé par des wahhabites donc très austère et rigoriste Sous la pression d un mouvement issu de ces milieux urbains le gouvernement dut annuler la réforme jugée contraire à la charia du code des personnes et de la famille discutée en 2009 2010 L animateur de cette contestation était Mahmoud Dicko président du Haut conseil islamique HCI la plus haute autorité religieuse du Mali Célèbre pour ses prêches contre l occidentalisation de la société malienne il refusa la nouvelle législation car elle prévoyait l égalité entre les hommes et les femmes en matière de succession ou de gestion du foyer Qu il se pose aujourd hui en médiateur avec les extrémistes d Ansar Eddine tient à sa proximité idéologique avec eux ce qui n est pas forcément rassurant Il faut d ailleurs s interroger sur cette montée en puissance de courants fondamentalistes signalée parmi les musulmans de l ensemble de l Afrique de l Ouest les difficultés économiques et sociales persistantes combinées à la malgouvernance semblent y avoir leur part C Un paysage politique complexe De 1962 à 1992 l espace politique du Mali fut des moins encombrés régime du parti unique Union soudanaise Rassemblement démocratique africain US RDA jusqu en 1968 Union démocratique du peuple malien de 1976 à 1992 ou interdiction totale des partis 1968 1976 Depuis l instauration du pluralisme politique en 1992 de nombreux partis sont apparus 48 prirent part aux premières élections législatives libres 1992 plus d une centaine sont officiellement déclarés aujourd hui Toutefois 10 seulement avaient des élus au Parlement de 1992 15 à celui de 2007 Chaque campagne électorale voit se constituer des coalitions de circonstances L Alliance pour la démocratie au Mali ADÉMA que créa Abderhamane Baba Touré en 1990 en regroupant plusieurs organisations parmi lesquelles l on retrouve le parti historique US RDA domine la vie politique depuis 1992 La défiance vis à vis des partis et des hommes politiques est largement répandue Elle se traduit entre autres par la faible participation aux élections depuis 1992 L explication officielle incrimine le manque réel d éducation de la grande majorité des Maliens Il est permis de se demander si ce n est pas aussi le fait de l usure du pouvoir tout comme d une gouvernance qui laisse fort à désirer L inefficacité le dispute à la corruption et cause entre autres maux le retard éducatif sanitaire et économique du pays Or sans satisfaction des besoins dans ces domaines il ne peut y avoir de vie démocratique véritable la population se préoccupe alors avant tout de sa survie au jour le jour Le président Touré renversé par le putsch militaire du 22 mars 2012 se voit reprocher par ses détracteurs d avoir élevé un écran de fumée démocratique devant ces réalités L agression le 21 mai 2012 de Dioncounda Traoré chef de l État à titre provisoire révèle le rejet du personnel politique traditionnel par une partie de la population notamment ceux qui soutiennent la Coordination des organisations patriotiques du Mali COPAM créée le 6 avril 2012 avec la participation d un seul des principaux partis traditionnels Solidarité africaine pour la démocratie et l indépendance SADI du médecin Omar Mariko Une part des Maliens semble juger les membres des instances de transition insuffisamment représentatifs Ce que la junte militaire qui reste active en dépit de son retrait officiel en avril 2012 exploite selon toute vraisemblance pour entretenir l instabilité et préserver son influence Durant la dictature de Moussa Traoré 1968 1992 l interdiction des partis politiques poussa les opposants à s organiser dans le cadre d associations Depuis cette époque la société civile malienne est particulièrement active Ainsi la Coalition pour le Mali créée le 26 mai 2012 regroupe non seulement des partis politiques mais aussi des intellectuels des personnalités indépendantes de toutes origines ainsi que le Collectif des élus du Nord le Collectif des ressortissants du Nord COREN les associations des ressortissants des sept cercles du Sahel occidental et la Coordination des communautés arabes du Mali Délaissant les clichés habituels ils tentent de convaincre leurs compatriotes que les problèmes du Nord concernent la nation tout entière et appellent à une réflexion collective pour élaborer une solution de compromis acceptable par toutes les parties Alors que le Grand guide spirituel de la communauté des Soufis du Mali El Hadj Cheick Soufi Bilal prit position pour le dialogue et la paix dès le 27 mars 2012 le Mali n échappe pas au phénomène milicien observable dans toutes les zones troublées de la planète En 1994 Muhammad n Tissa Maiga fonda avec d anciens militaires une milice d autodéfense des ethnies noires Songhaï Peul Bozo et Bella contre les bandes armées touarègues mais aussi arabes ou maures les Ganda Koy Maîtres de la terre Officiellement dissoute après l accord de paix de 1996 elle ne disparut jamais totalement La création du mouvement Ganda Iso Fils de la terre par Seydou Cissé en 2006 semble t il serait son dernier avatar en date Il se trouve actuellement sous le commandement d Abdoulaye Nadjim Maïga et prit part à la création en juillet 2012 des Forces Patriotiques de Résistance FPR une coalition de six groupes armés d autodéfense 4 à dominante songhaï ayant pour but de libérer le nord du Mali et d unir les forces de la résistance Toujours à Mopti se regroupent et s entraînent quelques centaines de volontaires enrôlés parmi les réfugiés des territoires perdus dans les Forces de libération du Nord FLN du colonel en fait un ancien officier qui prospérait dans l épicerie à Gao et qui a tout perdu lors de l offensive d avril 2012 Moussa Maiga À Gao Al Hadj Tandjina a formé le Mouvement populaire Sonni Ali Ber du nom du fondateur de l empire Songhaï À Bamako les groupes armés surgissent également comme par exemple Bouyan Ba Hawi Plutôt la mort que la honte que commande Mahamadou Dioura Ces forces ne semblent guère opérationnelles pour le moment En témoigne la capture sans coup férir de miliciens de Ganda Iso par les combattants islamistes lors de la prise de Douentza le 1er septembre 2012 Toutefois la prolifération de ces milices dont on voit mal comment Bamako ou la CÉDÉAO pourront les contrôler accroît les risques de violence et d installation d un état de guerre prolongée dans le pays voire dans la région La guerre civile menace d autant plus que la population malienne est tiraillée entre des projets incompatibles III DES ASPIRATIONS CONCURRENTES Alors que la majorité noire aspire à un État nation sorti du sous développement des Touaregs souhaitent le faire éclater et s en détacher tandis que d autres combattent pour une théocratie obscurantiste A La Mali de la majorité noire Depuis l indépendance la majorité noire de la population sous la direction des Bambara cherche à bâtir un État nation et à enclencher un processus de développement permettant d échapper à la pauvreté En Afrique subsaharienne lorsque prit fin la domination coloniale le territoire préexistait à la fois à la nation et à l État Le processus de création des États nation dans ce cas s avère des plus complexes car il faut construire simultanément la conscience du destin commun et un cadre politique unitaire efficace Dans l ensemble cela ne fonctionna a priori pas si mal on observe une affirmation de la souveraineté même si elle s avère partielle et partiale Il existe une politique d aménagement du territoire même si les réalisations demeurent insuffisantes L enseignement et l armée enracinent dans la population le drapeau l hymne national et les contours du territoire Certains voient dans la communion qui accompagne la Coupe africaine des nations le signe que l État nation prend consistance qu une identité collective nationale s affirme Toutefois de multiples tensions existent et peuvent s exacerber pour dégénérer en affrontements intercommunautaires signe que le sentiment national demeure fragile Les Maliens Noirs se souviennent avec fierté des grandes constructions politiques précoloniales édifiées en Afrique de l Ouest dont leur pays fit partie et fut souvent l épicentre Divers peuples mandingues tirèrent parti des richesses générées par les courants commerciaux qui traversaient alors la région Les Soninké furent à l origine de l Empire du Ghana à la fin du VIIIe siècle puis du royaume de Sosso à la fin du XIe siècle Les Malinké sous la direction de Soundiata Keita 1230 1255 mirent fin à ce dernier et lui substituèrent l empire du Mali XIIIe XVIIe siècle qui déclina face à la montée de l empire non mandingue Songhaï 1464 1591 La destruction de celui ci par le Maroc instaura un émiettement qui se prolongea jusqu à la colonisation française entamée par le général Faidherbe en 1855 Le choix par Modibo Keita d origine malinké du nom de Mali lors de l accession du pays à l indépendance le 22 septembre 1960 ne doit donc rien au hasard Toutefois aucun dirigeant n est parvenu à rendre au pays son lustre d antan Le socialisme autoritaire et non aligné de Modibo Keita 1960 1968 échoua La dictature militaire imposée par le sous lieutenant Moussa Traoré 1968 1991 ne fit pas mieux et la libéralisation économique amorcée en 1981 sur injonction du Fonds monétaire international s avéra pour le moins inefficace En dépit d une répression violente les troubles sociaux la contestation étudiante et lycéenne ainsi que la résurgence de la rébellion touarègue menèrent au putsch du lieutenant colonel Amadou Toumani Touré 26 mars 1991 L instauration du pluripartisme et le retour de civils au pouvoir Alpha Omar Konaré président de 1992 à 2002 Amadou Toumani Touré qui avait quitté l uniforme pour entrer en politique président de 2002 à 2012 ne suffirent néanmoins pas pour sortir le Mali de ses difficultés Le putsch plus ou moins improvisé le 22 mars 2012 par le capitaine Amadou Haya Sanogo et son Comité national pour le redressement de la démocratie et la restauration de l État fut contre productif Loin de résorber l immense frustration sociale et politique de la population il acheva de désorganiser le pays et précipita sa partition il perdit les deux tiers nord en moins de deux semaines En dépit de l arrestation de quelques hauts responsables il ne parvint pas davantage à éradiquer le népotisme le clientélisme et la corruption qui minent l État dans son ensemble et les forces armées en particulier elles mêmes profondément divisées comme le montrèrent les affrontements du 30 avril et du 21 mai 2012 Une fois le chaos instauré et le nord perdu la junte sous la pression internationale céda du moins en apparence ce qui restait du pouvoir à un président intérimaire Dioncounda Traoré investi le 12 avril 2012 et à un gouvernement de transition dirigé par Modibo Diarra nommé Premier ministre le 17 avril 2012 Le premier est un politicien peu populaire tandis que le second s est révélé très peu efficace et que la junte garde une forte influence En effet elle pesa sur la désignation des deux gouvernements intérimaires et s oppose avec succès jusqu à ce jour au déploiement de forces interafricaines sur ce qui reste du territoire malien Cette atmosphère délétère favorise l émergence d un repli identitaire et certains s inquiètent de ce nationalisme bambara qui mettrait à mal la coexistence pour l instant pacifique entre les différentes composantes de la population malienne L État nation demeure un horizon pour l instant inatteignable par le Mali B L Azawad Depuis la décolonisation une partie des Touaregs revendiquent la création d un État Les dirigeants maliens successifs n ont ni voulu ni su ni pu gérer de manière satisfaisante les problèmes de cette fraction de leur peuple Aussi la rébellion sévit elle de manière endémique depuis 1959 avec des poussées plus graves lorsque les difficultés s accentuent sécheresses de 1973 1974 et 1983 1984 par exemple Les accords de paix signés à Tamanrasset en 1991 prévoyaient pour le Nord un statut spécial qui ne vit jamais le jour Des sommes non négligeables furent investies au Nord depuis 1992 dans le cadre de l application de la nouvelle Constitution instituant la décentralisation et des clauses économico sociales du Pacte national conclu avec les rebelles touaregs Mais au lieu de financer des projets concrets de développement elles semblent avoir été versées en argent liquide à des groupes et groupuscules qui reprenaient les armes une fois leur crédit épuisé Durant plusieurs décennies le colonel Kadhafi entretint et instrumentalisa le mécontentement d une partie des Touaregs pour appuyer ses entreprises déstabilisatrices en Afrique subsaharienne Sa chute au printemps 2011 précipita le retour au Mali de ceux qu on appela les revenants les estimations varient de quelques centaines à quelques milliers ex rebelles des années 1990 recrutés dans l armée libyenne lourdement équipés grâce au pillage des stocks d armes libyens La mort accidentelle le 26 août 2012 d Ibrahim Ag Bahanga figure centrale de la rébellion touarègue au Mali retarda le lancement d un soulèvement de grande ampleur Mais d autres prirent sa suite car la conjoncture les encourageait à exploiter une chance historique pour la première fois depuis 1960 le rapport de force défavorisait les troupes loyalistes Ainsi en octobre 2012 les intellectuels et militants politiques du Mouvement national de l Azawad s unirent aux anciens combattants de l Alliance Touareg Niger Mali et aux revenants pour fonder le Mouvement national de libération de l Azawad MNLA Il s agit donc de l amalgame d éléments hétéroclites ce qui explique en partie les contradictions dans les déclarations comme dans les actes relevées par les observateurs attitude vis à vis des salafistes objectif politique par exemple Belal Ag Sharif en dirige le Bureau politique Mohammed Ag Najim son chef militaire rebelle exilé dans les années 1990 commandait précédemment une unité de l armée libyenne spécialisée dans la guerre en milieu désertique Le déclenchement de l offensive n eut rien d une surprise six mois durant d intenses discussions se déroulèrent publiquement au sein de la communauté touarègue quant à l opportunité et aux modalités d un nouveau soulèvement Les partisans comme les adversaires d une entente avec Bamako y participèrent et le pouvoir malien n en ignorait rien Le 6 avril 2012 après une campagne éclair lancée le 17 janvier et qui avait vu tomber entre ses mains toute la partie du territoire malien située au nord du fleuve Niger le MNLA proclama l indépendance de l Azawad terme qui signifie en langue tamasheq terre de transhumance pâturage Il s agit d une référence explicite au nomadisme pastoral caractéristique de la société touarègue traditionnelle et base affichée de l identité touarègue Ce succès inattendu effaçait l échec des rébellions de 1960 1964 1990 1992 et 2006 2009 Les districts de Tombouctou de Kidal et de Gao soit 822 000 km2 échappaient au contrôle de Bamako Le Mali était amputé des deux tiers de son territoire Au cœur de ce nouvel ensemble se trouve l Adrar des Ifoghas massif granitique et volcanique de 250 000 km2 très découpé par les oueds censé être le berceau de la civilisation tamasheq Ce territoire investi d une très forte valeur symbolique pourrait constituer le point d attraction des groupes touaregs résidant dans les pays voisins Niger et Algérie en particulier et r éveiller chez eux des revendications indépendantistes Mais les Touaregs ne soutiennent pas tous ce projet Leur société repose sur de complexes structures tribales et sur une hiérarchie très marquée Cette segmentation alimente d interminables rivalités et de multiples querelles intestines Rien d étonnant à ce qu une nation touarègue n ait pas émergé D ailleurs depuis l indépendance les pouvoirs maliens successifs manipulent habilement cette fragmentation Bamako accorda une certaine reconnaissance culturelle à la communauté touarègue et l associa au gouvernement ainsi qu au développement économique du nord à partir des années 1990 Les modalités de cette ébauche d intégration politique et économique soulèvent de multiples questions et alimentent le mécontentement de certains L État s appuie par ailleurs sur des milices dont certaines sont recrutées parmi les Touaregs les autres étant constituées d Arabes pour mener la contre insurrection dans le nord Ainsi la garnison de Kidal était composée de Touaregs ralliés sous le commandement du colonel El Hadj Ag Gamou Afin de combattre le MNLA ce dernier créa le 13 mai 2012 le Mouvement républicain pour la reconstruction de l Azawad Peut être veut il également prendre date dans la perspective d un futur règlement négocié Le factionnalisme touareg a de beaux jours devant lui Le MNLA serait un mouvement recrutant avant tout parmi les habitants des villes dans la région de Kidal et celle de Gao Il représenterait donc peu voire pas du tout les populations rurales ou les habitants de la région de Tombouctou Par surcroît ses membres n appartiendraient pas à l ensemble des tribus et autres fractions de la communauté touarègue En outre les habitants 1 300 000 de l Azawad ne sont pas tous Touaregs Il s y trouve notamment des Maures des Arabes majoritaires à Tombouctou des Songhaï majoritaires à Gao ainsi que des Peul Ils ne manifestent nulle appétence pour l État touareg et certains se seraient engagés dans le groupe du colonel Ag Gamou De plus les Arabes de Tombouctou sont organisés en milices créées par l ex président Touré pour lutter contre AQMI Certains observateurs assurent qu elles comptent dans leurs rangs des hommes de main contrôlés par des marchands liés au trafic de drogue et qu elles pourraient faire le coup de feu contre les indépendantistes L écheveau des intérêts des allégeances et des alliances s avère donc des plus complexes et la faiblesse insigne de l État malien n arrange rien d autant que certains de ses représentants en tirent profit C L islamisme endogène Outre les multiples divisions internes traditionnelles qui segmentent depuis toujours la société touarègue et font douter de l existence d une nation touarègue des divisions de nature religieuse se manifestent Les différentes variantes de l islam rencontrées chez les Maliens se retrouvent parmi les Touaregs Seule une partie d entre eux adhère au salafisme Ce courant de l islam sunnite auquel appartient le wahhabisme exige le respect absolu de la Tradition Coran sentences et manières d agir de Mahomet Il tire son nom du mot arabe salaf prédécesseur ou ancêtre parfois traduit par pieux prédécesseurs ou pieux ancêtres qui désigne les compagnons de Mahomet et les deux générations qui les suivirent Il se partage entre un courant axé sur l imitation du modèle de vie de premiers musulmans car ils furent directement guidés par Mahomet un courant orienté vers l action politique et une tendance djihadiste Les adeptes de cette dernière suivant à la lettre l histoire du prophète de l islam pensent que le pouvoir se conquiert par les armes et que la loi de Dieu ne peut s imposer que par la guerre sainte Par conséquent ils considèrent cette dernière comme une obligation absolue un sixième pilier de l islam en quelque sorte qui s ajoute à la profession de foi aux cinq prières quotidiennes au jeûne du Ramadan au pèlerinage à La Mecque et au paiement de l aumône Ils entendent reconstruire la théocratie originelle celle de Mahomet et rétablir l unité initiale de la communauté musulmane celle d avant la Grande Discorde Fitna 655 661 qui donna naissance au sunnisme et au shiisme Pour l instant du moins septembre 2012 ce sont des Touaregs partisans du salafisme djihadiste qui contrôlent le nord du Mali le MNLA a perdu la maîtrise de la situation au profit d une organisation jusqu alors inconnue Ansar Eddine Un ex rebelle touareg de 2006 artisan de la paix Iyad Ag Ghali avait été nommé consul du Mali à Djedda Arabie Saoudite en 2008 Ce séjour entraîna semble t il sa conversion au salafisme Dès lors on le retrouva comme intermédiaire entre AQMI et les pays occidentaux dans plusieurs négociations en vue de libérer des otages moyennant rançon Associé aux tractations qui précédèrent la création du MNLA il semble qu il n obtint pas les responsabilités auxquelles il prétendait Dans le même temps il se vit refuser d être désigné comme successeur de l amenokal des Ifoghas dignité suprême dans cette prestigieuse confédération tribale à laquelle il appartient En cause dans les deux cas son passé ralliement au pouvoir malien lors de la rébellion de 2006 assimilé par certains à une trahison et peut être surtout son engagement religieux radical loin de faire l unanimité dans sa communauté et incompatible avec la laïcité affichée pour s assurer du soutien de l Occident par le MNLA En réaction il fonda sa propre organisation Ansar Eddine Combattants de la foi Même s il guerroya aux côtés du MNLA pour chasser les forces fidèles à l État malien son objectif n est pas la sécession mais l instauration de la charia sur l ensemble du territoire malien ce qu attestent le franchissement du Niger et la prise de contrôle de la ville de Douentza le 1er septembre 2012 Probablement financé par AQMI qui préfèrerait laisser agir des Touaregs en territoire touareg et se consacrer exclusivement à ses activités djihadistes il renforça ses positions dès le mois de mars 2012 puis se retourna contre ses alliés fin mai et les chassa de tous les centres urbains de l Azawad Il semble qu Ansar Eddine dirige Kidal tandis que des groupes islamistes étrangers tiennent Gao et Tombouctou À l instar des talibans afghans dans les années 1990 ou des Shebab somaliens Ansar Eddine s efforce d apparaître comme une force de stabilisation r établissant à l aide de la charia la loi et l ordre largement mis à mal par les combattants du MNLA si l on en croit les rares témoignages à notre disposition De plus alors que le MNLA dispose de peu de moyens Ansar Eddine peut nourrir équiper et rémunérer ses combattants Aussi n éprouve t il aucune difficulté à recruter et parvient il à débaucher massivement semble t il dans les rangs de son rival Néanmoins la fiabilité de troupes recrutées sur cette base paraît sujette à caution le gîte et le couvert ne garantissent pas l adhésion idéologique D autant que l islam des origines qu Ansar Eddine entend imposer diverge profondément de celui pratiqué par la majorité des habitants de la région Touaregs ou non Les informations relatives aux réactions hostiles d une partie de la population contre l application de la charia pourraient si elles sont confirmées en témoigner Il en va de même avec la protestation contre la destruction des mausolées de saints vénérés à Tombouctou Ces dévotions sont pratiquées dans toute l Afrique musulmane et au delà dans l ensemble du monde musulman En effet pour la majeure partie des adeptes de l islam des hommes voire des femmes par leur piété leur sagesse et ou leur enseignement ont acquis une dimension exemplaire qui ne peut que plaire à Allah et en faire des intercesseurs A contrario pour les salafistes l unicité de Dieu doit être préservée absolument et par conséquent aucun autre nom ne doit être associé au sien de même qu aucun être humain ne doit s interposer entre le croyant et lui La destruction des monuments des saints récurrente dans l histoire de l islam résulte donc d une conviction religieuse profonde Mais elle remet en cause des pratiques adossées à des croyances ancrées depuis des siècles et héritées de l époque anté islamique Une poignée de salafistes fussent ils inflexibles et lourdement armés semble bien présomptueuse lorsqu elle prétend éradiquer immédiatement des éléments aussi profondément gravés dans la conscience des hommes D ailleurs rien ne semble gagné pour les iconoclastes Une personnalité immensément respectée au Nord le chef traditionnel amenokal des Kel Adagh Intallah Ag Attaher a désavoué par une lettre rendue publique Iyad Ag Ghali un membre de son propre groupe Un désaveu similaire a été prononcé par une haute autorité traditionnelle kounta le groupe arabe le plus prestigieux du Nord Mali Ces déclarations rappellent à quel point est clivant le positionnement fondamentaliste d Iyad Ag Ghali au sein de la communauté touareg Quant à la destruction de mausolées de saints soufis à Tombouctou à partir du 30 juin 2012 assortie de l application des châtiments corporels y compris semble t il la lapidation comme à Aguelhok le 29 juillet 2012 elle susciterait des réactions de rejet manifestations à Gao voire des mouvements d autodéfense Arabes de la brigade de vigilance mise sur pied le 11 juillet 2012 pour protéger les édifices religieux de Tombouctou par exemple Sans que l on puisse déterminer si cela pourrait remettre en cause la mainmise d Ansar Eddine D autant que le Mali ne peut guère compter jusqu ici tout du moins sur un réel soutien extérieur Outre sa propre incapacité à constituer un gouvernement crédible et à élaborer une solution politique acceptable il se heurte au désaccord entre ses voisins aux difficultés de ses grands alliés occidentaux et à la vitalité des groupes criminels qui ont investi sa partie nord IV VERS LA CONSOLIDATION D UNE ZONE GRISE L intervention occidentale en Libye 19 mars 31 octobre 2011 accéléra la déstabilisation du Mali Conscients des risques de contagion les pays voisins tentent de trouver une solution consensuelle et réaliste sous l œil attentif des Occidentaux Pendant ce temps les entités criminelles prospèrent A Des voisins désunis Pays limitrophe le plus riche et doté des forces armées les plus importantes l Algérie nourrit des ambitions de puissance régionale Elle redoute à tort ou à raison que Paris n y fasse obstacle Par conséquent elle est hostile à la présence française dans la bande saharo sahélienne et tente de coordonner sous son contrôle la lutte contre AQMI Certains de ses partenaires pour leur part préféreraient une plus grande implication française ce qui réduit l efficacité de la lutte antiterroriste Depuis les années 1960 Alger favorise un règlement négocié de la question touarègue mais sans jamais avoir pu ou voulu faire appliquer les accords signés par Bamako Ceci pourrait expliquer la froideur manifestée à son encontre par le MNLA qui affiche une plus grande proximité avec la Mauritanie et la France Nombre d observateurs s accordent pour qualifier sa politique malienne d attentiste au printemps 2012 la présence des forces de sécurité fut renforcée à la frontière saharienne du pays mais celles ci n intervinrent pas contre le MNLA pas plus que contre AQMI ou ses alliés Plusieurs facteurs expliquent ce comportement D abord le Mali sert de déversoir à une partie des combattants d AQMI ce qui soulage d autant la sécurité algérienne Ensuite de hauts dirigeants algériens et maliens sont connectés aux réseaux mafieux qui utilisent le nord du Mali pour leurs trafics De plus Alger veut éviter une contamination des Touaregs du sud algérien et le renforcement de la contestation des Kabyles autre population berbère dont certains militants apporteraient un soutien actif aux militants du MNLA en France Enfin sur les 7 diplomates capturés le 5 avril 2012 à Gao par des islamistes radicaux 3 furent libérés le 14 juillet 2012 mais le vice consul fut assassiné le 1er septembre 2012 et 3 demeurent otages Le Niger est tout aussi déshérité que le Mali donc très fragile Il craint de subir à son tour une déstabilisation irréversible D autant qu au sud il constate impuissant l infiltration d islamistes du mouvement Boko Haram venus du Nord Nigeria pour rejoindre la zone du Nord Mali Le président Issoufou soutient donc ardemment une politique de fermeté Il souhaiterait une intensification de la lutte antiterroriste régionale avec l appui des puissances occidentales La France forme une partie de ses troupes à cette fin depuis 2011 Il n est pas exclu que l actuel gouvernement nigérien cherche également à bénéficier de la rente antiterroriste récent avatar depuis le 11 septembre 2001 de ces rentes stratégiques que les deux Grands versaient à leurs alliés respectifs du Tiers Monde durant la Guerre froide Le Burkina Faso affiche depuis les années 1990 des ambitions régionales La médiation que lui a confiée la CÉDÉAO dans cette crise lui offre une occasion de s affirmer Le président Compaoré dispose de plusieurs atouts son amitié avec le président en exercice de la CÉDÉAO l Ivoirien Alassane Ouattara et avec Sadio Lamine Sow qui dirigea la diplomatie malienne entre avril et août 2012 ses connexions avec certains rebelles touaregs comme avec AQMI par l intermédiaire de son controversé conseiller spécial le Mauritanien Moustapha Chafi Au Mali cet activisme suscite la suspicion voire l hostilité d une partie de la classe politique et de l opinion publique Les rumeurs les plus malveillantes circulent il serait derrière le putsch du capitaine Sanogo la rébellion touarègue et la nomination de l inefficace premier ministre par intérim Modibo Diarra il serait le relais principal des intérêts de la France en Afrique de l Ouest et l allié principal des États Unis dans leur lutte contre le terrorisme dans la région il tremperait dans de sombres intrigues maçonniques et entretiendrait des liens d affaire avec AQMI Il est bien difficile de vérifier et trier des assertions aussi contradictoires Cela semble néanmoins dénoter une influence non négligeable Convalescente la Côte d Ivoire sort de plusieurs années de guerre civile plus ou moins larvée 2002 2012 et la situation demeure instable Elle préside la CÉDÉAO et encourage la recherche d une solution négociée La Côte d Ivoire contrôle la principales ouverture du Mali sur l extérieur la route jusqu au port d Abidjan pratiquement coupée durant la longue crise ivoirienne Elle pourrait donc redevenir un partenaire économique essentiel Cela peut lui conférer un certain poids dans les négociations La Guinée qui contribue au désenclavement du Mali par le port de Conakry brille par son absence mais nourrit de très vives préoccupations à l image du Niger Le Sénégal grâce au chemin de fer construit entre les deux guerres mondiales par la France assure au Mali un débouché extérieur appréciable Son rôle crut durant la longue crise ivoirienne ce qui en fait un partenaire économique indispensable pour Bamako il est son premier client absorbant 13 des exportations maliennes Mais les difficultés sociales et les tensions politiques qui accompagnèrent les élections présidentielles du printemps 2012 amenèrent Dakar à demeurer en retrait Toutefois il devra probablement agir car il commence à être touché par le salafisme et AQMI utiliserait selon des sources militaires françaises relayées par la presse son territoire comme base logistique et zone de repos pour ses combattants Lorsqu Amadou Toumani Touré présidait le Mali la Mauritanie divergeait dans l approche sécuritaire face à AQMI le président Mohamed Ould Abdel Aziz lui aussi ancien militaire pratiquait la fermeté alors que son voisin temporisait et peut être pactisait Selon certains analystes la fin de la sanctuarisation du Mali par AQMI incomberait à la Mauritanie lorsque le 22 juillet 2010 de conserve avec la France qui forme une partie de ses troupes à la lutte antiterroriste depuis 2008 elle mena une opération antiterroriste ratée sur le sol malien dans le but de libérer le Français Michel Germaneau enlevé au Niger le 19 avril 2010 Nouakchott voit dans l évolution du Nord Mali la démonstration que sa politique de fermeté constituait la réponse idoine à la menace AQMI Bien qu elle ne fasse plus partie de la CÉDÉAO depuis 2000 5 elle pousse à une intervention de celle ci et se refuse à agir seule La Communauté économique des États d Afrique de l Ouest CÉDÉAO Bénin Burkina Faso Cap Vert Côte d Ivoire Gambie Ghana Guinée Guinée Bissau Liberia Mali Niger Nigeria Sénégal Sierra Leone Togo créée le 28 mai 1975 traité de Lagos en vue de l intégration économique de ses États membres ajouta sous la contrainte des conflits survenus depuis la fin de la Guerre froide la gestion des problèmes de sécurité à ses objectifs Elle mit en place en 1990 un groupe chargé de surveiller l application des cessez le feu l Economic Community of West African States Cease Fire Monitoring Group ECOMOG Ce groupe de supervision transformé en force d interposition permanente en 1999 intervint à plusieurs reprises notamment au Liberia 1990 1999 en Sierra Leone 1997 2000 en Guinée Bissau 1999 et en Côte d Ivoire 2003 2012 La CÉDÉAO peine à dégager une politique commune car 8 États francophones y côtoient 5 États anglophones parmi lesquels le Nigeria Ce dernier s impose comme chef de file par sa taille son poids démographique et ses ressources économiques Mais les pays francophones de la zone sahélienne lui reprochent de méconnaître les réalités de la sous région La crédibilité de la CÉDÉAO ainsi que la consolidation du processus démocratique en Afrique de l Ouest dépendaient en partie de l efficacité de sa réaction au coup d État du 22 mars 2012 Elle réussit par l embargo à imposer aux putschistes le transfert au moins en apparence du pouvoir à un gouvernement civil de transition Ensuite elle entama des discussions avec l ensemble des groupes armés pour tenter de trouver une solution négociée au conflit L organisation régionale qui semble en rivalité avec l Union africaine pour diriger le processus défend deux principes le rétablissement de l ordre constitutionnel et le maintien de l intégrité territoriale Le projet d envoyer une force de 3 000 hommes reconquérir le nord semble plus déclaratoire que crédible comment réussir avec des effectifs aussi modestes et généralement étrangers à la guerre dans le désert là où l armée malienne a toujours échoué sur un territoire immense difficile et parfaitement connu des combattants touaregs En outre ce déploiement virtuel pour l instant suscite de vives réactions au Mali et

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Geopolitique-du-Mali-un-Etat.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Quel engagement chinois dans la libération des Africains (...) - Afrique
    mais contre tous les hommes blancs 11 L approche stratégique De nombreux travaux sur la politique étrangère de la Chine ont démontré la prééminence de Mao Tsé toung dans la prise de décision 12 C était lui qui prenait les décisions majeures sur le plan intérieur et extérieur la Chine maoïste est une dictature ou les institutions politiques sont faibles et où les décisions politiques sont dominées par un système hiérarchisé au sommet duquel se trouve le ʺgrand timonierʺ 13 L outil militaire étant subordonné et consubstantiel à la politique étrangère il est probable que Mao qui avait en outre une parfaite connaissance des questions militaires ait décidé de l approche stratégie chinoise du soutien aux mouvements de libération nationale La Chine n a pas mené d actions militaires directes sur le continent contrairement à Cuba et à l Union soviétique Opération Carlota en Angola en 1976 et Protestation de Baragua en Ethiopie en 1978 Cette option stratégique est bien conforme à la doctrine maoïste de la guerre révolutionnaire 14 D après cette doctrine officielle la Chine devait se garder de toute intervention militaire hors de ses frontières pour soutenir un mouvement de libération nationale Son effort devait se porter essentiellement sur l aide nous le verrons plus loin la mobilisation politique les enseignements militaires et l endoctrinement comme nous l avons précédemment évoqué Pour les Chinois la guerre contre l oppression doit être menée et gagnée par les peuples opprimés eux mêmes En 1967 le maréchal Lin Piao 1907 1971 dans son traité intitulé la guerre du peuple 15 motive idéologiquement l inopportunité des interventions militaires Toutefois il y a eu des transgressions de cette doctrine C est dans son contexte régional que la Chine s est fortement engagée militairement en Corée 1950 1953 où elle a déployée 3 millions d hommes et en a perdu 900 000 16 et au Viêtnam en 1979 pour lutter contre l influence soviétique Elle a engagé 450 000 hommes dans cette guerre et en a perdu 60 000 L opposition de la Chine aux interventions militaires peut également s expliquer de façon plus concrète Ce pays n avait aucune capacité réelle de projection de forces et de puissance son armée de l air était réduite et sa marine quasi inexistante Déjà lors de l invasion japonaise en 1937 la Chine n avait pas le potentiel militaire nécessaire pour opposer une résistance victorieuse à son agresseur La rupture des relations diplomatiques avec l Union soviétique en 1960 a stoppé la modernisation de l Armée populaire de libération APL et de l industrie de défense Aussi la Chine pays sous développé n avait pas les ressources pour mener des guerres longues et coûteuses hors de ses frontières avec pour adversaires principaux les États Unis et l Union soviétique On retrouve là le sens de la prudence que Mao Tsé toung demande il ne faut pas se battre si l issue du combat est incertaine déclarait il ou encore nous pouvons accroitre les forces de l armée rouge en n engageant le combat que si nous sommes sûrs de remporter la victoire 17 C est en partie à cause de son opposition aux interventions militaires que la Chine n a pas contribué de façon déterminante à la lutte victorieuse des peuples africains contre la colonisation et l oppression L assistance militaire transferts des armes et formation L armement des mouvements de libération était l une des préoccupations majeures des dirigeants chinois Mao déclarait à ce propos Nous ne devons pas nous contenter d être le centre de la révolution mondiale nous devons en devenir aussi le centre militairement et technologiquement Nous devons armer les autres avec les armes chinoises où sera gravé notre nom Nous devons devenir l arsenal de la révolution mondiale 18 Mais cette volonté aussi forte soit elle ne s est pas traduit dans le volume des armes exportées vers l Afrique Seulement 2 des armes conventionnelles exportées vers le Tiers monde étaient chinoises 19 Il faut rappeler ici que la part de l Afrique dans les exportations des armes vers le Tiers monde était insignifiante Les pays du Moyen Orient viennent en tête des acheteurs d armes A eux seuls ils ont absorbé 35 6 de ces exportations Ils sont suivis par l Extrême Orient 35 6 le sous continent indien 29 7 l Amérique latine 12 5 et l Afrique 8 8 20 Pendant la Guerre froide la Chine était de loin surclassée par l Union soviétique les États Unis la France et la Grande Bretagne qui étaient les principaux fournisseurs des armes du continent elle était classée 13eme en 1971 10eme en 1979 13eme en 1980 9eme en 1982 et 7eme en 1986 21 Ce rapport de force défavorable s explique par l état embryonnaire de l industrie de défense chinoise La Chine en est même arrivée à réexporter certaines armes soviétiques vers l Afrique Ces armes étaient sans doute acquises avant la rupture des liens diplomatiques Lors de la guerre d Angola la Chine a envoyé des armes d une valeur de 1 million au Front national de libération de l Angola FNLA et à l Union nationale pour l indépendance totale de l Angola UNITA alors que l aide soviétique était chiffrée à 150 millions de dollars celle de Cuba à 2 millions et celle des Etats Unis à 32 millions 22 En 1964 la Chine et le Ghana avaient signé un accord pour équiper les ʺ combattants de la libertéʺ africains basés au Ghana La Tanzanie et le Zaïre étaient les principaux destinataires des armes chinoises Ils soutenaient également des mouvements de libération nationale Il est vraisemblable que Pékin soit passé par eux pour les armer Car ces deux États comptaient plusieurs camps de formation sur leur territoire comme nous le verrons et étaient frontaliers des territoires sous domination à libérer Les armes chinoises étaient généralement fournies gracieusement aussi bien aux mouvements de libération nationale qu aux États Mais il arrivait quelquefois que les armes aient

    Original URL path: http://www.diploweb.com/La-Chine-en-Afrique-quel-soutien.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive



  •