archive-com.com » COM » D » DIPLOWEB.COM

Total: 1806

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".

  • 2012 Doctorat de Sciences politiques Université Jean Moulin Lyon 3 Sujet Dimension militaire de la présence chinoise en Afrique noire contribution à l étude de l outil militaire dans la politique étrangère des Etats 2007 Master 2 de Sciences politiques mention relations internationales Université Jean Moulin Lyon 3 2006 Maîtrise de Sciences politiques mention relations internationales Université Jean Moulin Lyon 3 2005 Licence de Sciences politiques Université Lumière Lyon 2 2002 2004 DEUG d Histoire Université de Bretagne Sud Centres d intérêt Adhérent au Groupe de Recherche et d Information sur la Paix et la Sécurité GRIP Bruxelles Adhérent au Centre de Documentation et de Recherche sur la Paix et les Conflits CDRPC Lyon Membre du Centre d Etudes Stratégiques de l Afrique CESA Washington Contact Courriel baudick yahoo fr Téléphone 0033663060543 Ses articles pour Diploweb com La Chine en Afrique quel soutien aux mouvements de libération nationale Cet article se propose de prendre la mesure exacte de l engagement chinois dans la lutte de libération des peuples africains A t il été aussi Direction Directeur P Verluise Conseil scientifique Charte du site Faire un don Devenir membre Auteurs Proposer un article Synergies Présenter le site Conférences Partenaires Participer Proposer

    Original URL path: http://www.diploweb.com/_Diassonama-Kiesse-BOUZANDA_.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • L'Union Africaine: quelles contradictions ? Réponse - Afrique
    homme mobiliser en toute autonomie et de façon crédible des actions afin de trouver une solution dans le strict respect de ses objectifs et principes les crises et conflits Le séminaire organisé du 14 au 16 décembre 2010 à Hawassa en Ethiopie par l Union Africaine et deux centres de recherche l African Peace and Security Programme APSP et l Institut for Peace and Security Studies IPPS auquel nous avons pris part est à inscrire dans cette logique Ce séminaire ayant pour thème la solution africaine pour la paix et la sécurité African Solution for Peace and Security a réuni de nombreux experts civils et militaires africains Il a conclu à la promotion de solutions africaines aux crises et conflits africains fondées sur la construction des institutions démocratiques fortes et la défense des pratiques démocratiques rechercher de manière permanente une position commune consensuelle dans les prises de position au niveau internationale Ce dernier point renvoie à l exigence de cohérence diplomatique de l UA II La renaissance africaine un pari impossible avec l UA A Le strict respect des principes et objectifs de l UA au cœur du défi La volonté des Africains d offrir aux yeux du monde une nouvelle image faite d action d efficacité de modernité politique gages de la propulsion économique du contient est au cœur du défi de la renaissance africaine Au regard de la Déclaration de Syrte c est elle qui doit structurer la construction de l UA Elle postule que l Afrique doit quitter ses vieux habits c est en tout cas ce qui apparaît à l analyse des déclarations des différents responsables africains Dans cette perspective Ahmed Salim secrétaire général de l OUA déclarait à l issue du 37ème et dernier sommet de cette l organisation tenu du 9 au 11 juillet 2001 à Lusaka en Zambie que l UA devrait faciliter l établissement d un nouveau type de relations avec les partenaires de la communauté internationale basées sur le respect mutuel 4 Pour cela ses pères fondateurs ont tenu à ce qu elle ne soit une simple réplique de l OUA 5 symbole d un continent incapable de s assumer et de s arrimer à la modernité politique économique sociale et culturelle C est justement cette recherche d efficacité et de modernité qui explique que l architecture de l UA ait été calquée sur celle de l Union européenne Cependant sans toutefois vouloir briser les espoirs suscités parmi les dirigeants et les peuples d Afrique au cours de ce même sommet Kofi Annan secrétaire général des Nations Unies mettait quant à lui les Africains en garde Il rappelait à juste titre que le défi de la renaissance africaine symbolisé par la création de l UA requiert leadership courage et volonté pour se départir des errements du passé en faisant de l Afrique ce que l Union européenne a accompli en Europe nous devons nous unir au delà des divisions anciennes pour construire un continent caractérisé par la paix la coopération le progrès économique et la règle de droit 6 Pour relever le défi de la renaissance africaine l une des clefs réside donc dans le respect de la règle de droit Le système de gouvernement autocratique et répressif institué par le colonel Kadhafi entrait en conflit avec les objectifs et les principes d essence démocratique de l Acte constitutif de l UA Ce système et encore plus l incapacité de l UA à le dénoncer à défaut de le sanctionner constitue les errements du passé que l Afrique devait dépasser pour afficher en acte et non par les intentions sa détermination à s inscrire définitivement dans la modernité politique Depuis l entrée en fonction en 2002 de l UA le régime libyen était régulièrement épinglé pour sa violation institutionnelle des droits de l homme sans pour autant que les dirigeants africains se souviennent de leur engagement à rompre avec des pratiques politiques archaïques La mise en place du CPS a laissé espérer un peu plus de vigueur dans les actions de l UA en matière de prévention de règlement et de gestion des conflits Cependant la fréquente présence au sein de cette structure de pays dont les régimes sont restés prisonniers de leurs vieilles habitudes politiques faites de mépris pour la pratique démocratique du refus quasi systématique du respect des règles institutionnelles et de la règle de droit 7 a jusqu ici fait craindre que l UA ne soit finalement qu une simple réplique de l OUA A titre d illustration en février 2011 au moment où l UA faute d avoir voulu pu prévenir la crise comme le lui permettaient ses textes doit régler ou gérer la guerre civile libyenne le CPS est ainsi composé Afrique du sud Benin Congo Burundi Djibouti Guinée Equatoriale Kenya Mali Mauritanie Namibie Nigeria Rwanda Tchad et Zimbabwe A l exception de l Afrique du sud du Benin du Mali de la Namibie et du Nigeria ses autres pays membres ne se distinguent pas particulièrement par leurs pratiques démocratiques Certains tels la Guinée Equatoriale 8 et le Zimbabwe 9 ont des systèmes politiques dont les pratiques sont la négation même des valeurs démocratiques que le CPS prétend défendre B La défense des valeurs démocratiques emportée par des pratiques politiques que veut faire oublier la renaissance africaine En chargeant des Etats membres dont les systèmes politiques sont contraires à ses valeurs d assurer la prévention des conflits par la mise en branle de la police démocratique qu aurait dû être le CPS l UA ne donne pas des gages de crédibilité sur sa détermination à impulser la renaissance politique Que ce soit lors du vote de la Résolution 1973 au Conseil de Sécurité de la reconnaissance du Conseil National de Transition CNT ou dans l attitude à adopter quant au respect de la légalité internationale sur la Libye l UA a brillé par son incohérence Ses membres qui ont voté la résolution l ont fait en contradiction avec la position commune arrêtée La critique à peine

    Original URL path: http://www.diploweb.com/UA-et-crise-libyenne.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • La sécurité humaine en Côte d'Ivoire: comment l'améliorer (...) - Afrique
    Dans son dernier rapport qu il a présenté sur la Côte d Ivoire le 21 mars 2012 Doudou Diène expert indépendant de l Organisation des Nations Unies ONU révèle que la majorité des violations des droits de l homme en Côte d Ivoire sont la conséquence des carences de l Etat à les prévenir En effet les affrontements nés de la crise post électorale ont occasionné le sous équipement des forces régulières en charge de la sécurité intérieure du pays Ce manque d équipement créé une faille dans la mission des forces régalienne qui ont de plus en plus du mal à mettre un terme aux violences Dans une interview qu il a accordée à la télévision nationale ivoirienne RTI 1ère chaîne le 30 mars 2012 le président Ouattara a reconnu que Quelques fois les coupeurs de route sont mieux armés que la police ou la gendarmerie Selon le rapport du juriste sénégalais ces différentes violations auxquelles les ivoiriens sont exposés se manifestent sous forme d actes de torture de traitement inhumains et dégradants d arrestations arbitraires de viols d atteintes à la liberté d expression d attaques et d actes de violence contre des personnes des édifices et des responsables religieux Le comble c est que la plupart des auteurs de ces violations sont des éléments issus des rangs des Forces républicaines de Côte d Ivoire FRCI Autrement dit ces militaires qui en principe devraient apporter la sécurité aux populations sont devenus une source d insécurité notoire Les nombreux incidents auxquels des éléments issus des rangs des FRCI se sont rendus coupables auprès des populations dans certaines localités ont parfois viré en pugilats occasionnant des blessés et des morts Les évènements des villes de Bonon Arrah Sikensi Bonoua etc en disent long sur les rapports que les populations civiles entretiennent avec ces éléments FRCI La création d une police militaire a permis de mettre 400 individus se revendiquant abusivement des FRCI aux arrêts Cela n a cependant pas mis fin à certaines pratiques déplorables que les populations imputent de gré ou de force à ces militaires L insécurité humaine à laquelle les populations sont confrontées en Côte d Ivoire s explique aussi par la prolifération anarchique et la circulation illicite des armes légères et de petit calibre ALPC sur toute l étendue du territoire ivoirien Selon le Small Arm Survey SAS institut de recherche suisse basé à Genève il existe en ce moment environ un à trois millions d ALPC en circulation illégale sur le territoire ivoirien Des chiffres qui interpellent et qui font croire que la Côte d Ivoire serait devenue une véritable poudrière à ciel ouvert malgré l embargo sur l importation des armes qui frappe le pays depuis le 15 novembre 2004 Il faut noter que depuis la fin de la crise post électorale ces armes continent de circuler malgré quelques actions de sensibilisation et opérations de collectes menées par la Commission nationale ivoirienne de lutte contre la prolifération et la circulation illicite des ALPC COMNAT ALPC avec l appui des partenaires au développement Il est vrai que des centaines d armes ont été collectées à la suite de ces actions Mais il faut reconnaître que nous sommes loin des résultats escomptés par la COMNAT ALPC Au regard du bilan des activités de cette structure étatique l on pourrait être tenté de dire qu il existe un réel manque de volonté politique du gouvernement ivoirien dans la mise en œuvre de stratégies efficaces en vue de réduire de façon considérable la circulation de ces armes sur toute l étendue du territoire ivoirien Il faut aussi souligner que conformément à la mission délicate et de longue haleine qui lui sont dévolues la COMNAT ALPC manque énormément de moyens financiers pour mener à bien ses actions et activités dont les résultats contribueront à n en point douter à la réduction de la violence à la consolidation de la paix et au développement de la sécurité humaine dans tout le pays La disponibilité et la circulation illégale d ALPC constituent un frein à la libre circulation des hommes et des biens dans tout le pays à cause de l émergence du phénomène des coupeurs de route Il s agit en effet de criminels qui utilisent des armes légères pour racketter les opérateurs économiques et rançonner les populations Opérant sur tous les tronçons à tout moment de la journée avec des armes dont ils ont hérité des différents affrontements de ces derniers mois voire ces dernières années ces coupeurs de route sont souvent plus armés que les forces de défense et de sécurité régulières censés protéger les populations civiles Dans sa dimension extrapolée l insécurité humaine en Côte d Ivoire touche plusieurs domaines et se manifeste sous plusieurs formes Dans le secteur sanitaire par exemple nombreux sont les ivoiriens qui éprouvent davantage de difficultés à accéder aux soins adéquats malgré la politique de gratuité de soins prônée par le gouvernement Les établissements publics de santé sont en état de délabrement si bien que les soins qui y sont prodigués sont le plus souvent de moins bonne qualité Les conditions salariales et de travail du personnel médical ne motivent guère les médecins qui depuis des années demandent que leur statut y compris leur salaire soit revalorisé L insécurité humaine touche par ailleurs des dizaines de milliers d ivoiriens déplacés en interne ou à l extérieur des frontières du pays et qui peinent à mener une vie correcte Loin de faire l inventaire des différents domaines nous comprenons à travers ces éléments analysés que la sécurité humaine ne fait pas l objet d une attention particulière dans la mise en œuvre de la politique de sécurité intérieure en Côte d Ivoire Nous pensons donc que c est le moment plus que jamais de prendre en compte cet aspect de la sécurité dans le dispositif sécuritaire du pays Et cela peut être fait dans le cadre de la réforme du secteur de la sécurité RSS La Réforme du secteur de sécurité cadre de

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Cote-d-Ivoire-la-securite-humaine.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Al Qaida dans les pays du Maghreb islamique AQMI dans l’espace (...) - Afrique
    traditionnelles s appliquent les normes spécifiques aux réseaux omniprésents commerciaux mafieux miliciens terroristes notamment Nous nous trouvons en présence d une zone grise de plusieurs millions de kilomètres carrés régie selon ses propres lois Cette fragmentation et cette instabilité obèrent toute politique publique unificatrice DES PROJETS ANTAGONISTES Le destin de l espace saharo sahélien dans lequel évolue AQMI est appréhendé de manière contradictoire par les acteurs locaux ce qui offre aux djihadistes un vaste champ de manœuvre politique L identité touarègue La culture riche et originale portée par la langue tamasheq le farouche esprit d indépendance encore entretenu par une partie d entre eux le rapport fusionnel au désert et leurs qualités guerrières fondent l identité des Touaregs Mais leurs querelles intestines profondément ancrées dans leur passé et qu il n est souvent nul besoin d instrumentaliser de l extérieur les ont empêché jusqu à nos jours de s affirmer comme nation Ils ne constituèrent jamais un État unitaire et jusqu à ce jour ils s avèrent incapables de dégager un projet politique commun un vouloir vivre ensemble transcendant leurs divisions Ces dernières facilitèrent durant la période coloniale et facilitent aujourd hui encore les manipulations comme celle des Lamhar et des Imghad dépendants par le gouvernement du Mali pour affaiblir les Ifoghas aristocrates fer de lance des révoltes dans la région de Kidal 3 En dépit de leur valeur au combat les Touaregs se trouvèrent longtemps exclus des armées nationales du Mali et du Niger Aujourd hui ces dernières en incorporent un petit nombre mais dans le cadre de programmes de pacification et non sans susciter des sentiments mitigés parmi les autres militaires qui les ont parfois combattus durant des années Ceci ne favorise guère leur sentiment d appartenance donc leur identification et leur allégeance à la nation malienne ou à la nation nigérienne Dès les années 1960 les gouvernements contestèrent voire nièrent les spécificités des Touaregs d où la frustration de ceux ci et leurs révoltes assorties d une revendication d indépendance ou d autonomie à partir de 1974 La structure hiérarchique de leur société déjà ébranlée par la colonisation entra en contradiction avec les idéologies socialisantes en vogue après les indépendances par exemple au Mali sous la présidence de Modibo Keita 1960 1968 Elle se pervertit dans les dérives consécutives aux démocratisations introduites dans les années 1990 l intégration d une partie des notables touaregs dans le système parlementaire créa de nouvelles rentes de situation et suscita de nouvelles insatisfactions Ignorant la propriété privée les Touaregs ne détinrent jamais de titres garantissant la possession des terrains qu ils parcouraient ce qui entraîna des spoliations durant la période coloniale puis après l indépendance Les terres réputées inexploitées devinrent propriété de l État Autre obstacle à l osmose nationale en tant que descendant des razzieurs d esclaves tout Touareg même s il a la peau foncée s estime supérieur à un Noir Or il se retrouve ou estime se retrouver en situation de citoyen de seconde zone ce qu il supporte d autant plus mal que les programmes de sédentarisation plus ou moins forcés que l on tente de lui imposer l humilient profondément De son point de vue cette déchéance morale et sociale résulte pour partie au moins d une trahison dont se serait rendue coupable la France lors de la décolonisation Selon la logique du système tribal la soumission et le paiement du tribut obligeaient la France à protéger les Touaregs ce qu elle fit partiellement durant la période coloniale respect de leur mode de vie même s il était soigneusement encadré soins médicaux aide alimentaire en cas de disette Mais le processus de décolonisation ne s accompagna d aucune garantie de pérennisation de cette assistance Il en résulta un sentiment d abandon qui explique peut être pourquoi les Touaregs semblent éprouver aussi peu de scrupules que possible à s en prendre à des ressortissants ou à des intérêts français ou à laisser faire Or le programme d AQMI dénonce et cible explicitement la France Une convergence ou une passivité complice s avèrent donc possibles en dehors de toute proximité idéologique Les Noirs entre crainte et ressentiment Dans la mémoire collective des populations noires domine une image négative et conflictuelle des Touaregs Oubliant un peu vite la part très active qu y prit l empire Songhaï VIIe XVIe siècles elles leur reprochent la pratique de l esclavage et la participation à la traite négrière vers le monde musulman avant la période coloniale Les Noirs considèrent à tort ou à raison comme du racisme à leur égard le sentiment de supériorité nourri chez les Touaregs par leur passé de razzieurs Ignorant la dureté de la conquête française et du contrôle auquel les nomades furent soumis les Noirs jugent parce que les Touaregs purent conserver leur mode de vie moyennant l abandon de la traite esclavagiste que ceux ci surent s assurer un sort meilleur que le leur durant la colonisation De même parlant de trahison ils soulignent l absence des Touaregs durant les luttes menées pour l indépendance voire leur engagement au service de la France Celle ci en effet les favorisa dans les années 1950 pour pallier la défection d une partie des recrues arabes ralliées au Front de libération nationale FLN algérien Les chefs tribaux craignaient de perdre leurs prérogatives et la liberté de déplacement Les unités méharistes touarègues bloquèrent efficacement la wilaya 7 par exemple Elles mêmes démunies les populations noires estiment trop importants les modestes efforts faits depuis l indépendance en faveur d hommes et de femmes dont elles dénoncent l ingratitude à l occasion de chacun de leurs soulèvements Elles ressentent de la frustration lorsque dans le cadre des accords de réconciliation des postes sont attribués à des Touaregs qui déjà sous scolarisés à l époque coloniale à l exception des aristocrates Kel Ansar du Goundam ils refusèrent d envoyer leurs enfants à l école française ce qui explique le manque dramatique de cadres parmi eux lors de l accession à l indépendance et depuis demeurent aujourd hui moins qualifiés ou pas qualifiés du tout Elles passent en revanche sous silence le fait qu une meilleure qualification leur permet d accéder plus aisément à des emplois comme le montre l embauche de nombreux Haoussa et Djerma de préférence aux Touaregs sur les sites miniers du nord du Mali par exemple Bref les populations noires n éprouvent guère de sentiment de proximité avec les habitants du Nord La notion de destin commun indispensable composante du sentiment d appartenance nationale fait nettement défaut Dans ces conditions les dirigeants maliens ou nigériens peuvent compter sur l indifférence voire l antipathie de la majorité noire vis à vis de la minorité touarègue Ils ne risquent guère d être contredits lorsqu ils imputent à cette dernière des activités criminelles de droit commun et ou un soutien à AQMI Cela autorise des politiques discriminatoires et répressives tout comme cela contribue à entretenir les préjugés négatifs à l encontre des Touaregs L incompréhension les tensions les mécanismes d exclusion et d affrontements semblent avoir encore de l avenir pour le plus grand bénéfice d AQMI L héritage colonial Dans la mesure où les limites et les découpages des possessions africaines découlèrent des intérêts des métropoles et des traités notamment Berlin 1885 convention franco anglaise sur le Sahara et le Soudan 1899 Entente cordiale France Grande Bretagne 1904 accord franco allemand sur le Maroc 1911 ou des rapports de force établis entre elles l administration coloniale légua des frontières inadaptées à l ensemble des États de l Afrique contemporaine Afin d éviter l embrasement généralisé du continent l Organisation de l unité africaine se rallia par la résolution du Caire juillet 1964 au principe de l intangibilité des frontières héritées de la colonisation Les signataires s engagèrent à respecter les frontières existant au moment où les États avaient accédé à l indépendance nationale Cette décision paraissait d autant plus nécessaire que la guerre des sables qui venait d opposer l Algérie au Maroc octobre novembre 1963 portait précisément sur un litige frontalier né du partage colonial et faisait prendre conscience du caractère hautement belligène de toute tentative de redécoupage Pour les États de la zone saharo sahélienne outre l éloignement des centres de décision situés très au sud du Sahara l héritage comportait entre autres inconvénients des frontières qui entravaient le mode de vie nomade et ignoraient la répartition spatiale des ethnies Il résulte de tout cela qu il n existe pas d État touareg Plus grave les États nés de l indépendance sont dirigés par des non Touaregs et nous l avons vu plus haut ne placent pas les ex nomades du Nord au cœur de leurs priorités Cela entretient une immense frustration D autant que la France avait conçu dans les années 1950 le projet d une Organisation commune des régions sahariennes OCRS L Assemblée nationale créa celle ci par une loi adoptée le 10 janvier 1957 Cette instance destinée à définir et conduire une politique commune à l ensemble du Sahara français devait englober les départements sahariens d Algérie des Oasis et de Saoura créés en août 1957 les régions saharo sahéliennes du Soudan devenu le Mali en 1960 du Niger et du Tchad Dès février 1959 le champ fut restreint aux seuls départements algériens car le statut d autonomie des territoires d Afrique subsaharienne adopté en 1956 interdisait d interférer dans l administration de leur bande saharo sahélienne L entreprise fut rejetée par le FLN qui conformément à la ligne définie au Congrès de la Soummam en octobre 1956 refusait toute amputation du territoire de l Algérie indépendante pour laquelle il combattait Cette dernière devait recouvrir l ensemble des territoires de l Algérie coloniale Les militaires français souhaitaient conserver les hydrocarbures les centres d essais nucléaire d In Ekker et balistique d Hammaguir Toutefois pour ne pas compromettre les pourparlers de paix de Gaulle abandonna publiquement le projet lors de sa conférence de presse du 5 septembre 1961 il n y a pas un seul Algérien je le sais qui ne pense que le Sahara doit faire partie de l Algérie et il n y aurait pas un seul gouvernement algérien quelle que soit son orientation par rapport à la France qui ne doive revendiquer sans relâche la souveraineté algérienne sur le Sahara Tandis que certains Touaregs approchaient en vain le FLN pour lutter en commun pour leurs indépendances respectives les des chefs des grandes fédérations avaient écrit en 1960 au Président de la République française une lettre destinée à demander un statut politique au sein de l OCRS Puisque vous quittez le pays touareg rendez nous notre bien tel que vous nous l avez arraché Nous ne voulons pas que les Noirs ni les Arabes nous dirigent Puisque l indépendance s annonce et que vous la donnez alors nous les Touaregs nous voulons nous diriger nous mêmes et rassembler notre société tout entière là où elle se trouve dans notre pays Nous voulons que notre pays soit un seul pays 4 Mais leur appel demeura sans écho L OCRS constitue encore aujourd hui la référence nourrissant l espérance d un État touareg Elle alimente aussi de la part des Noirs les procès d intention sécessionniste au profit de la France L exil s imposa comme l une des réponses à ceux qui souffraient ou estimaient souffrir d une intolérable discrimination Ils donnèrent ainsi naissance à une diaspora peu nombreuse mais active restée très liée à son territoire et à sa communauté d origine Eux aussi peuvent le cas échéant épauler les djihadistes Le califat saharo sahélien envisagé par AQMI peut séduire certains Touaregs comme moyen de réaliser leur rêve d émancipation vis à vis d une domination rejetée Mais le mode de vie salafiste leur conviendrait il et surtout les acteurs extérieurs laisseraient ils faire LA FOIRE AUX CONVOITISES L espace saharo sahélien apparaît comme particulièrement convoité tant par des États que par des entités non étatiques légales ou non Les États riverains La Mauritanie le Mali et le Niger veulent mieux contrôler leur espace saharo sahélien Il s agit tout à la fois pour eux d affirmer leur souveraineté sur l ensemble de leur territoire national d assurer leur sécurité et de tirer parti des ressources naturelles hydrocarbures minerais l uranium localisé dans le nord du pays assure 90 des recettes du Niger à l exportation par exemple Mais les moyens leur font cruellement défaut particulièrement aux deux derniers Même s il manque les preuves formelles ce dénuement étaye l hypothèse d un pacte tacite ou formalisé de non agression conclu par Bamako et ou Niamey avec AQMI La France et les États Unis combattent ce penchant en fournissant une aide Mais alors une autre tentation risque de se fait jour celle de la rente stratégique Les États peuvent chercher à entretenir la situation afin de continuer à en percevoir les dividendes Ajoutons que ces trois États qui eurent à pâtir des menées libyennes auprès des populations sahariennes se méfient également des ambitions régionales de l Algérie ce qui obère la coopération antiterroriste au grand dam de Paris et de Washington Le Maroc outre la rivalité de puissance au Maghreb qui l oppose depuis 1962 à l Algérie surveille très étroitement les 266 000 km2 du Sahara occidental ex colonie espagnole du Rio de Oro et de Saguia el Hamra Annexé de fait entre 1976 et 1979 ce territoire dont l indépendance est revendiquée par le Front Polisario soutenu par Alger connaît un calme précaire depuis le cessez le feu négocié par l ONU en 1991 Selon des sources invérifiables une coopération opérationnelle existerait entre les des indépendantistes sahraouis et AQMI qui par ailleurs tente de s implanter dans le royaume chérifien Mais la monarchie marocaine n a t elle pas intérêt à discréditer les Sahraouis tout en percevant sa part de la rente stratégique assurée par sa participation à la lutte contre le terrorisme Cela jette la suspicion sur l enlèvement de trois coopérants européens le 23 octobre 2011 dans le camp de réfugiés sahraouis d Hassi Rabuni près de Tindouf en Algérie En effet comment ne pas s interroger sur la coïncidence qui fait qu un groupe inconnu le Mouvement pour l unicité et le djihad en Afrique de l Ouest MUDAO présenté comme une dissidence d AQMI agisse précisément là où se trouve le siège du gouvernement de la République arabe sahraouie démocratique Rabat entretient depuis l indépendance 1956 de très étroites relations avec la France et les États Unis notamment en matière de défense et de sécurité Cela contribue à entretenir la méfiance d Alger à son encontre et ne facilite pas la coordination régionale des actions contre AQMI Pour les mêmes raisons que le Niger le Mali ou la Mauritanie l Algérie berceau d AQMI entend mieux contrôler la partie saharienne de son territoire La caste qui accapare le pouvoir et les richesses du pays depuis l accession à l indépendance 1962 cherche en priorité à perdurer ce qui constitue sa principale motivation pour mener une lutte impitoyable contre ceux qui veulent la renverser C est parce qu il s agit de l assurance vie de cette faction qu Alger peut être considéré comme un partenaire fiable dans la lutte contre le terrorisme par les États Unis et l Union européenne Cela importe d autant plus que le pays joue un rôle essentiel puisqu il se situe géographiquement en position intermédiaire entre les cibles occidentales et le sanctuaire saharo sahélien d Al Qaida À cela s ajoute la volonté d affirmer sa prépondérance régionale Tout comme l implication dans la question touarègue la présence d une filiale de la SONATRACH la compagnie pétrolière nationale dans la prospection au sud du Sahara s inscrit dans cette logique Notons que des liens historiques se nouèrent avec le Mali durant la guerre d indépendance 1954 1962 En 1958 après la mise en place par la France de barrages efficaces aux frontières du Maroc et de la Tunisie le Sahara devint une zone de transit essentielle pour les renforts et le ravitaillement de l armée de libération nationale ALN La wilaya 7 ou wilaya des sables sous le commandement d Abdelaziz Bouteflika basé à Gao couvrait l Adrar des Ifoghas le Hoggar et l oasis de Tindouf à partir de Tessalit Kidal et Gao Cela crée un contexte a priori favorable à une action concertée en particulier pour contrôler les turbulences touarègues Mais cela peut également jouer en faveur d AQMI ses membres n ont ils pas réactivé des itinéraires et des filières hérités de la guerre d indépendance Cela rendrait encore plus nécessaire une coordination de l action antiterroriste des États confinant la bande saharo sahélienne Or ce n est guère le cas Alger soutenu semble t il par Washington voulant en assurer la direction alors que le Mali et le Niger préfèrent un pilotage français Le rapprochement s avère donc laborieux Il fallut attendre avril 2010 pour la mise en place d un Comité opérationnel conjoint Mauritanie Mali Niger Algérie basé à Tamanrasset et septembre de la même année pour le lancement d un Comité central du renseignement des pays saharo sahéliens sis à Alger La Libye du colonel Kadhafi 1969 2011 nourrissait également des ambitions régionales Elle joua sur tous les registres politique avec le panafricanisme étayant le projet de création d États Unis d Afrique économique avec des investissements y compris dans la prospection pétrolière dans la bande sahélienne et une aide au développement Sans oublier la dimension militaire malencontreusement dépourvue d hommes elle recruta des mercenaires dans l ensemble de l Afrique subsaharienne et recourut à tout l arsenal de la stratégie indirecte du terrorisme au soutien à diverses rébellions Notamment Kadhafi usa non sans sinuosités de la carte du soutien actif aux divers soulèvements touaregs en septembre 1980 le premier congrès des mouvements de résistance touaregs se tint à Homs et Kadhafi parlait de la Libye comme de la patrie d origine des Touaregs Sur le terrain politique il

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Al-Qaida-au-Sahara-et-au-Sahel.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Afrique-Chine-Inde. L’économie politique tricontinentale : le cas (...) - Afrique
    avec des ressources primaires dont les prix et la demande sont volatiles une captation de la rente de fortes vulnérabilités des populations des inégalités un chômage croissant des jeunes et une faible diversification du tissu productif Le dualisme demeure entre le secteur primaire exportateur lié à la demande extérieure et le secteur domestique lié à la demande intérieure avec peu de dynamique intersectorielle La diversité des relations avec la Chine et l Inde selon les pays africains Les relations avec la Chine et l Inde sont contrastées entre 5 types de pays 1 I Les pays pétroliers ou miniers peu diversifiés et ouverts Algérie Angola Congo Gabon Guinée équatoriale Libye Mauritanie Nigeria RDC Soudan et miniers Guinée Namibie Niger RDC Zambie où la Chine et à un moindre degré l Inde ont des relations de coopération importantes liées à l accès aux ressources du sous sol et du sol et une balance commerciale fortement déficitaire sauf avec l Algérie l Egypte et le Nigeria Ces pays africains sont caractérisés par des économies de rente croissance extravertie enclaves minières ou pétrolières importations alimentaires et des régimes politiques rentiers Leur croissance tirée par l exportation s accompagne de liens accrus avec la Chine et l Inde II La puissance régionale semi industrialisée et démocraties forte Afrique du Sud qui est le premier partenaire africain de la Chine et surtout de l Inde Ses échanges avec ces deux pays augmentent très rapidement aux dépens de ceux avec l UE La balance commerciale est relativement équilibrée mais elle subit la concurrence de certains produits manufacturés et exporte majoritairement des produits miniers III Les économies agro industrielles à forte croissance plus de 6 annuel durant la décennie 2000 à taux moyen d ouverture et à diversification croissante Ghana Kenya Mozambique Ouganda Tanzanie Leurs relations avec l Asie augmentent principalement du fait des marchés solvables Leur balance commerciale est déficitaire La Chine premier partenaire commercial et premier bailleur de fonds bilatéral et à un moindre degré l Inde concurrencent des segments productifs mais favorisent l investissement et la consommation principaux facteurs de croissance Les diasporas chinoises ou indiennes y sont souvent anciennes IV Les petits émergents dont le régime d accumulation ouvert Botswana Maroc Maurice Tunisie se rapproche le plus des trajectoires asiatiques avec constitution de classes moyennes et aspiration démocratique forte L Inde et la Chine ont avec ces pays des relations de moyenne intensité une balance commerciale excédentaire et des exportations concurrençant les systèmes productifs africains V Les pays pris dans des trappes à pauvreté fragiles faillis ou en conflits Somalie Zimbabwe ou peu ouverts et peu diversifiés Madagascar Mali Sierra Leone dont les enjeux pour les géants asiatiques sont liés soit aux coopérations anciennes soit aux enjeux stratégiques cas de l Ethiopie siège de l UA puissance militaire et démographique soit à l accès au foncier L impact de ces relations sur les économies africaines En quoi elles ces relations entre la Chine et l Inde et les 54 Etats d Afrique sont

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Afrique-Chine-Inde-L-economie.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Libye : espions et renseignement - Afrique
    Waddington une cérémonie marquant le retrait officiel en présence du dernier Nimrod R1 survivant le XV249 Mais les trois RC 135 Rivet Joint doivent quant à eux n être livrés qu entre 2014 et 2018 Que faire entretemps pour éviter l indignité d une rupture capacitaire Comme à l accoutumée les Britanniques appellent leurs cousins d outre Atlantique à la rescousse Il est alors prévu qu à partir de l été 2011 quatre équipages de la Royal Air Force soient déployés conjointement à leurs coreligionnaires de l US Air Force sur des quadriréacteurs Rivet Joint américains En échange de quoi le Pentagone s engage à faire profiter Londres des informations acquises Un accord qui a fait dire à un aviateur de l Oncle Sam interrogé par un journaliste d Aviation Week dans le futur les Etats Unis et la Grande Bretagne vont coopérer de manière plus étroite que jamais depuis la Seconde Guerre mondiale Sans doute faut il croire que cette coopération ne démarre pas comme espéré à Londres car début mars 2011 sur la base aérienne de Waddington la routine est brutalement interrompue par un message dont les termes ne laissent aucune place à l interprétation un de deux Nimrod R1 promis à la casse est prolongé jusqu en juin 2011 au moins Aux alentours du 20 mars le XV249 est repéré sur le tarmac de la Royal Air Force Station Akrotiri à Chypre Puis quelques jours plus tard un porte parole du Ministry of Defence confirme que oui la mesure a bel et bien été prise en réponse à l escalade des activités militaires en Libye Pendant ce temps le deuxième appareil quant à lui référencé XW664 promène ses antennes en Afghanistan Et cette volte face ne concerne pas que l appareil ROEM elle englobe également deux avions de transport ainsi qu une frégate l HMS Cumberland Aussitôt les comptables se ruent sur leurs calculettes combien tout cela va t il coûter Pas loin de 4 millions pour un seul Nimrod R1 environ 15 000 pour les deux C 130K et à peu près 575 000 pour le navire 5 Mais foin de chiffres cette affaire pose clairement la question dans sa hâte à réduire les dépenses de défense le gouvernement britannique n est il pas allé un peu trop loin Une question légitimée par une autre mesure d économie annoncée à son de trompe et qui elle aussi suscite la perplexité Une sentinelle qui a du plomb dans l aile Nom Sentinel R1 Fiche signalétique avion biréacteur Global Express modifié pour satisfaire des besoins ressentis en matière de surveillance du champ de bataille Signe particulier emporte sous le fuselage un radar optimisé pour la détection des cibles terrestres Basé à Waddington le 5 Army Cooperation Squadron en détient cinq exemplaires Sont ils vraiment utiles à une époque où l on ne craint plus un déferlement de blindés soviétiques dans les plaines d Europe occidentale Pour répondre à cette question faisons un petit retour en arrière Au mois

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Libye-espions-et-renseignement.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive


  • l unité où il a été chargé de planifier des opérations spéciales Il s est ultérieurement investi dans des actions de formation d officiers ainsi que de sous officiers en matière de renseignement Ses fonctions l ont ensuite amené à créer puis à animer au profit du Secrétariat général de la Défense nationale organisme de coordination dépendant du Premier ministre une cellule d analyse systématique des informations télévisées il a enfin rejoint le Bureau renseignement à l état major de la 1e Armée Dans le cadre de sa carrière militaire sa principale expérience de terrain si l on excepte les épisodes sur lesquels la discrétion est encore de rigueur consiste à avoir séjourné pendant plusieurs mois en République démocratique allemande où il a participé contre les troupes soviétiques à des opérations d espionnage sous couvert d appartenance à la Mission militaire française de liaison MMFL Ayant entamé une seconde carrière en tant que journaliste indépendant Jean Jacques Cécile collabore régulièrement avec deux revues Assaut Commando Magazine ainsi qu avec une lettre d information exclusivement disponible sur abonnement TTU Parallèlement Jean Jacques Cécile a rédigé dix ouvrages documentaires Pirates en eaux somaliennes éditions Nouveau Monde octobre 2010 Histoire secrète des SAS éditions Nouveau Monde septembre 2009 Les chiens de guerre de l Amérique éditions Nouveau Monde octobre 2008 Espions et terroristes les liaisons dangereuses éditions Nouveau Monde mars 2008 La guerre des robots éditions Ellipses septembre 2006 Espionnage business éditions Ellipses mars 2005 Les commandos marine français Marines Editions 2003 Du Golfe au Kosovo renseignement action spéciale et nouvel ordre mondial éditions Charles Lavauzelle 2000 Le renseignement français à l aube du XXIe siècle éditions Charles Lavauzelle 1998 Les SAS commandos secrets de Sa Majesté éditions Histoire Collections 1997 Ses articles pour Diploweb com Libye espions et renseignement L affaire libyenne

    Original URL path: http://www.diploweb.com/_Jean-Jacques-CECILE_.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Une lecture géopolitique du Sénégal par deux experts - Afrique
    crise politique une importante révision constitutionnelle en 1963 avec la suppression du poste de premier Ministre et l instauration d un régime présidentiel Les révisions constitutionnelles suivantes sont nettement moins importantes en 2001 suppression du Sénat et mandat présidentiel ramené de 7 ans à 5 ans avec effet pour les futurs mandats donc à compter de 2007 en 2007 rétablissement du Sénat en 2009 création d un poste de vice président du Sénégal Mais elles suscitent diverses réactions au sein de la classe politique sénégalaise entre partisans et opposants d une part et entre les intellectuels et constitutionalistes du pays d autre part Ensuite en juin 2011 la tentative d une nouvelle modification de la Constitution du pays irrite nombre de Sénégalais ainsi que la communauté internationale Cette modification vise à instaurer un ticket Président et Vice président à l Américaine à l élection présidentielle avec une possibilité pour le couple qui obtiendrait 25 des suffrages d être élu au premier tour Le 23 juin 2011 jour du vote de ce projet des milliers de Sénégalais prennent d assaut l Assemblée nationale La manifestation se transforme très vite en une quasi insurrection La France par l intermédiaire du porte parole du Quai d Orsay indique sa surprise qu une réforme aussi importante présentée à moins d un an d une échéance électorale majeure n ait pas été précédée d une large concertation avec l ensemble des acteurs politiques Et quelques heures après l ambassade des États Unis à Dakar indique que son pays se range aux côtés du peuple Le pouvoir ne peut que retirer le projet L instauration du multipartisme L autre changement majeur intervenu bien avant les dernières péripéties constitutionnelles concerne les partis politiques De 1964 à 1974 il n existe au Sénégal qu un parti politique le parti au pouvoir de Senghor l Union progressiste et socialiste UPS qui s intitule ensuite Parti socialiste PS En 1974 le multipartisme commence à être établi Me Abdoulaye Wade crée la même année le PDS Parti Démocratique Sénégalais parti de contribution aux débats politiques avant de devenir après le départ de Senghor en 1981 un véritable parti d opposition En effet en 1978 Senghor remporte les élections présidentielles mais quitte le pouvoir deux ans plus tard et est remplacé par son Premier ministre d alors Abdou Diouf Ce dernier est élu en 1981 pour un nouveau mandat de 5 ans désormais De 1981 à la première entrée de Me Abdoulaye Wade dans un gouvernement en 1995 la géopolitique interne du Sénégal est marquée par quelques crises politiques En particulier le résultat des élections de 1993 remportées par le Président Abdou Diouf 15 est contesté par le principal opposant Me Abdoulaye Wade qui est alors arrêté et emprisonné en compagnie de plusieurs autres dirigeants de l opposition Ces élections sont également marquées par l assassinat du premier vice président du Conseil constitutionnel Me Babacar Seye en charge de la proclamation définitive des résultats Et les deux camps s accusent mutuellement du meurtre du vice président du Conseil constitutionnel Le motif de l interpellation de Wade tient à sa déclaration suivante je ne donne aucun crédit aux décisions du Conseil constitutionnel qui se trouve sous l influence des hommes d Abdou Diouf en particulier de son vice président Me Babacar Sèye qui a été pendant longtemps un député socialiste Ce n est pas sérieux 16 Cependant faute de preuves concrètes le reliant au meurtre le 18 mai 1993 Me Wade est relâché Deux ans plus tard en 1995 la situation politique du pays s apaise Le président Diouf forme un gouvernement d union nationale où Me Wade occupe le poste de Ministre d Etat auprès du Président de la république Mais à la veille des élections législatives de 1998 soit deux ans avant l élection présidentielle Me Wade démissionne avec les ministres de son parti de ce gouvernement Alternance démocratique En 2000 le champ politique sénégalais connaît une évolution majeure et fort rare en Afrique avec l alternance dans une ambiance presque euphorique dans le tout le pays Le 19 mars lors du deuxième tour des présidentielles Me Abdoulaye Wade à la tête d une coalition de partis politiques met fin à 40 ans de règne socialiste Avant même la proclamation des résultats définitifs le Président sortant Abdou Diouf très soucieux de la paix sociale prend de court ses partisans et les membres de son directoire de campagne en téléphonant à Me Abdoulaye Wade pour le féliciter Ce geste renforce l image du Sénégal sur le plan international en tant que pays de référence en matière de démocratie en Afrique 17 La défaite du Président sortant Diouf peut s expliquer d une part par la situation économique difficile que traverse le Sénégal et d autre part par la défection dans son parti le PS de figures emblématiques comme Djibo Kâ ancien directeur de cabinet du Président Senghor et Moustapha Niasse ancien Premier ministre Ces deux personnalités se sont présentées au premier tour de l élection présidentielle obtenant respectivement plus de 7 et près de 17 des voix puisées essentiellement dans l électorat du Parti Socialiste Malgré le revirement de Djibo qui appelle à voter Diouf au second tour l alternance survient grâce au report des voix de Moustapha Niasse pour le candidat de l opposition Les quatre années qui suivent l alternance politique sont marquées par une situation politique calme Le Président Wade dirige le pays sans grande difficulté et plusieurs ténors de l ancien régime rejoignent le Parti au pouvoir Mais cette transhumance politique crée des tensions dans la mouvance présidentielle Et la coalition qui a porté Wade au pouvoir commence à s effriter notamment avec le limogeage du ministre Ahmet Dansokho dirigeant du parti Marxiste Léniniste PIT Parti de l Indépendance et du Travail D autres membres de la coalition au pouvoir dénonçant le non respect du programme de campagne du Président Wade ainsi que la corruption et le népotisme s éloignent du pouvoir En 2004 la situation politique du pays connaît un conflit ouvert au sommet de l Etat entre le Président Wade et son sherpa à l occurrence Idrissa Seck ancien directeur de campagne ancien ministre d Etat et directeur de cabinet du Président et alors Premier ministre Pour cause de dualité d opinion au sommet de l Etat Idrissa Seck est limogé Il est accusé de détournement de fonds dans les chantiers de la ville de Thiès située au centre ouest du pays et d atteinte à la sûreté de l Etat Il fait ensuite 7 mois de prison avant de bénéficier d un non lieu partiel en 2006 puis d un non lieu total en 2009 Cet imbroglio politico judiciaire très suivi par l opinion publique a failli remettre en cause la stabilité du pays Néanmoins en 2007 le président Wade est réélu pour un deuxième mandat La nouvelle carte politique Deux ans plus tard le 22 mars 2009 une nouvelle carte politique du Sénégal se dessine lors des élections municipales et régionales En effet ces élections se soldent par la perte des grandes villes du pays dont la capitale Dakar par le parti au pouvoir Ce dernier connaît l échec en face d une coalition des partis d opposition renforcée par l ancien numéro 2 du parti présidentiel et Premier ministre 2004 2007 Macky Sall Plusieurs observateurs imputent cette défaite à l incapacité du gouvernement en place de répondre à la demande sociale ainsi qu aux ambitions officiellement cachées du Président Wade de voir lui succéder son fils Karim Wade La liste sur laquelle ce dernier est candidat à la mairie de Dakar essuie une défaite Ces résultats électoraux poussent depuis le Président Wade à reconsidérer sa stratégie politique Son parti au pouvoir le Parti Démocratique Sénégalais PDS cherche à se restructurer à la manière de l UMP en France et un rôle important en vue des élections présidentielles et législatives de 2012 semble assignée à l ancien Premier ministre Idrissa Seck Mais le retour de ce dernier dans le camp présidentiel ne s est guère concrétisé et dès début 2010 il conteste la validité de la candidature du Président sortant Sa position lui a valu une nouvelle exclusion au sein du Parti Démocratique Sénégalais PDS Il a depuis reformé son ancien Parti Rewmi le Pays en français créé en fin 2006 à l occasion de l élection présidentielle de 2007 Il est aujourd hui avec Macky Sall ancien Premier Ministre de 2004 2007 l un des principaux adversaires du Président Wade En dépit d une grave crise politique dans les toutes premières années de l indépendance et des tensions politiques périodiques dues au jeu des rapports de force le Sénégal se caractérise par une remarquable continuité institutionnelle et par une stabilité politique qui méritent des explications L une d entre elles tient au contexte religieux Le rôle et la place d un Islam atypique La population du Sénégal est pour l essentiel musulmane à 95 selon la Direction de la statistique et des prévisions DSP même si ce pays connaît deux minorités chrétienne et animiste qui représentent respectivement environ 4 et 1 de la population La religion dominante se caractérise par un Islam atypique et par d importantes confréries religieuses La vie quotidienne des Sénégalais est fortement marquée par l Islam dans toutes leurs activités sociales culturelles dans les arts dans l architecture dans le langage comme dans la vie politique Cette forte influence de l Islam tire ses origines d une longue histoire plus de dix siècles de diffusion d un Islam qui tout en restant ancré dans les traditions sunnites les plus orthodoxes emprunte ses traits caractéristiques aux cultures locales 18 En réalité la population musulmane est répartie entre différentes confréries religieuses soufis Quadiriya Tidjanes Mouride et Layenne Certaines confréries sont d origine arabe Quadiriya et la Tidjaniya d autres comme les Layennes et le Mouridisme sont de création locale Les confréries ont chacune leurs villes saintes leurs dignitaires et disciples Le Mouridisme est la seconde confrérie sur le plan numérique après les Tidjanes mais il est le plus dynamique sur le plan économique culturel politique Le grand Magal de Touba jour célébrant le retour de l exil du fondateur en 1893 regroupe chaque année plus de 3 millions de personnes à Touba la ville sainte du mouridisme Les confréries des régulateurs sociaux et politiques Les confréries musulmanes du pays apparaissent comme des régulateurs sociaux mais aussi politiques et leur rôle dans la géopolitique interne du pays s est accru depuis l indépendance Leurs dignitaires très écoutés par les disciples interviennent souvent dans le champ politique soit pour apaiser les tensions entre les hommes politiques soit pour donner un mot d ordre en faveur d un homme politique ou pour régler une situation critique Du Président Senghor au Président Wade en passant par le Président Diouf les chefs d Etat sénégalais ont tous joué la carte des confréries pour mieux asseoir leur légitimité ou pour bénéficier de leur soutien Les confréries entretiennent et confortent des relations spécifiques avec l Etat L attachement des populations à leurs marabouts qui détiennent un pouvoir de décision fort sur leurs fidèles a favorisé cette situation L État sénégalais s est consolidé en les utilisant pour renforcer sa légitimité et en retour leur octroie des avantages 19 Par exemple en 2000 après sa première élection à la présidence de la République le Président Wade accorde la primeur de sa première sortie au khalife général des Mourides à Touba L image du président s agenouillant devant le marabout suscite alors beaucoup de débats au sein de la classe politique et parmi les observateurs du pays puisque le Président Wade contrairement à son prédécesseur affirme ainsi ouvertement son appartenance à la confrérie des Mourides ce qui crée un climat de malaise et frustration dans les autres confréries Notamment en raison du rôle des confréries le Sénégal depuis 1960 connaît malgré les crises internes au sein des partis au pouvoir une situation politique globalement stable Néanmoins cette stabilité du pays a traversé deux crises majeures hormis la première de 1962 Des deux principales crises à la géopolitique régionale et mondiale Une première crise est interne La seconde se situe à la frontière sénégalaise avec la Mauritanie Le conflit casamançais La région de la Casamance séparée d une grande partie du reste du territoire du Sénégal par un État étranger la Gambie occupe la partie méridionale du Sénégal et couvre trois régions administratives Ziguinchor Kolda et Sédhiou Sa situation géographique lui vaut d être la région la plus verdoyante du Sénégal avec le climat le plus humide du pays la végétation la plus forestière et le réseau hydrographique le plus dense de tout le pays Dès 1960 année de l indépendance du Sénégal une partie de la population de la Casamance souhaite l autonomie pour leur région au nom de son identité spécifique Ainsi la Casamance dans les siècles passées a t elle rejeté aussi bien l esclavage arabe qu européen Elle s est aussi farouchement opposée aux ambitions de l administration coloniale En outre l enclave gambienne sous forme de doigt de gan à l intérieur du territoire sénégalais souligne sa marginalité géographique et explique son sentiment d insuffisante considération par le pouvoir central De plus les Diolas qui habitent la Casamance n apprécient pas d y voir arriver des Wolofs souhaitant pouvoir venir y cultiver de l arachide Dans ce contexte le 26 décembre 1982 des manifestants séparatistes avec à leur tête l abbé Diamancoune Senghor armés de coupe coupe et autres armes blanches pénètrent à Ziguinchor la capitale régionale de la Casamance pour réclamer l indépendance Les forces de l ordre arrêtent leur dirigeant avec plusieurs de ses compagnons Le Sénégal découvre alors l existence de cet homme d église qui prend la tête d un mouvement séparatiste dénommé MFDC Mouvement des forces démocratiques de Casamance En 1987 l abbé est libéré de sa prison Trois ans plus tard en 1990 d importants affrontements causant environ 150 morts opposent l armée sénégalaise et les séparatistes Puis le 31 mai 1991 un premier cessez le feu est signé entre le gouvernement sénégalais et les rebelles tandis que l abbé Augustin Diamacoune Senghor emprisonné une seconde fois en 1990 est libéré Cependant cet accord n empêche pas les troubles de reprendre en 1993 causant environ mille morts Le 8 juillet 1993 un deuxième cessez le feu intervient Deux ans plus tard l année 1995 marque la disparition de quatre touristes français dans la région les rebelles et les forces gouvernementales s en rejettent la responsabilité De 1996 à 2009 des pourparlers de paix se déroulent périodiquement entre le MFDC et une commission nationale Après différents nouveaux combats un nouvel arrêt est décidé le 26 décembre 1999 Puis la maladie du dirigeant charismatique du MFDC crée des luttes de pouvoir au sein du mouvement Elles aboutissent en 2003 au meurtre de l un de ses fidèles lieutenants Sidy Badji Toutefois un accord de paix est signé le 20 décembre 2004 À la fin de l année 2006 l abbé Diamacoune Senghor rongé par la maladie est évacué à Paris par les autorités sénégalaises afin d y subir des soins et il meurt en janvier 2007 à Paris à l hôpital militaire du Val de Grâce Depuis la situation géopolitique de cette partie méridionale du Sénégal semble apaisée Cependant les anciennes zones d affrontement sont semées de mines antipersonnel et le conflit a poussé une partie des populations à migrer vers l intérieur du pays ou dans les pays voisins où des rebelles se réfugiaient en temps de combats avec les militaires Le conflit casamançais a donc eu des répercussions externes car il a également touché des pays voisins comme la Guinée Bissau et la Gambie En outre en France en Espagne et même aux États Unis certains immigrés en provenance de la Casamance ont demandé et obtenu le statut de réfugiés politique Depuis 2004 la Casamance cherche à se reconstruire même si la paix y reste fragile Le gouvernement du Sénégal les intellectuels et dignitaires religieux du pays œuvrent pour la consolidation de la paix Toutefois depuis 2010 des combats périodiques opposent les militaires sénégalais à quelques factions rebelles Ces affrontements ont fait 5 morts parmi les militaires et plus d une dizaine côté rebelles Au conflit casamançais épisode marquant de la géopolitique du Sénégal indépendant s est ajoutée une crise avec un pays voisin la Mauritanie La crise sénégalo mauritanienne De 1989 à 1991 ce conflit oppose le long du fleuve Sénégal les deux pays mitoyens En avril 1989 à Diawara localité frontalière avec la Mauritanie située dans la région de Tambacounda sud est sénégalais des affrontements opposent des bergers peuls mauritaniens et des paysans Soninkés sénégalais L armée mauritanienne intervient deux Sénégalais sont tués et plusieurs blessés En représailles à ces attaques des centaines de boutiques détenues par des Mauritaniens au Sénégal sont pillées et des Mauritaniens vivant au Sénégal sont même tués par des populations sénégalaises en colère Fin avril le bilan à Nouakchott indique des centaines de Sénégalais tués ou mutilés et près de 20 victimes mauritaniennes au Sénégal Face à cette situation les deux pays décident de rapatrier leurs ressortissants grâce à l appui de l Algérie et le Maroc qui mettent en place un pont aérien pour évacuer de Mauritanie 70 000 Sénégalais et du Sénégal 170 000 Mauritaniens Le 21 août 1989 le Sénégal rompt ses relations diplomatiques avec la Mauritanie Hormis le bilan humain cette crise exerce des conséquences géopolitiques majeures dans la région de la vallée du fleuve Sénégal Les déplacements et migrations forcées perturbent les modes de vie de gestion de la production de ressources des deux côtés Par exemple en Mauritanie les secteurs du bâtiment de la pêche largement exploités par les Sénégalais souffrent de leur départ Du côté sénégalais l arrivée de réfugiés accroît la population de certains villages jusqu à plus de 10 dans des villes comme Podor et Matam Par ailleurs cette crise favorise l ascension du président actuel Abdoulaye Wade qui critique sa mauvaise gestion par le régime en place Le pays se trouve également fragilisé vis à vis de ses voisins comme la Gambie et la Guinée Bissau En avril 1992 l apaisement vient avec le rétablissement des relations diplomatiques Cette normalisation explique que le Sénégal puisse jouer depuis un rôle majeur dans le dialogue politique en Mauritanie négociations sur la transition après un coup d État en 2008 rencontre entre putschistes et opposants organisation des élections Malgré les deux crises géopolitiques internes et externes qu il a traversées depuis son indépendance le Sénégal a su surmonter les épreuves en faveur d une cohésion sociale à l intérieur et d une paix durable avec ses pays voisins ce qui est un des éléments qui lui vaut une forte présence dans la géopolitique régionale et mondiale L aura internationale du Sénégal se mesure par son ouverture internationale à travers des réussites comme des tentatives sans suite et par le rôle de sa diaspora Un pays actif dans les organisations régionales et internationales Le Sénégal est intégré au sein des instances de plusieurs organisations internationales et d intégration régionales et sous régionales Malgré une population et des moyens limités le pays entend jouer un rôle important en s appuyant sur sa position géographique stratégique sur sa stabilité politique et sur la qualité de ses ressources humaines Ainsi le Sénégal est il membre de l ONU adhésion du 28 septembre 1960 du groupe des 15 G15 20 de l Organisation internationale pour la francophonie OIF de l Organisation de la conférence islamique OCI de l Organisation mondiale du commerce OMC etc Il entretient des relations privilégiées avec l Union européenne dans le cadre du Groupe Afrique Caraïbes Pacifique ACP 21 Le Sénégal est également membre de l Union Africaine de l Union économique et monétaire ouest africaine UEOMA À l échelle régionale le pays joue un rôle significatif dans les différentes organisations dont il est membre fondateur La diplomatie sénégalaise au sein de ces différentes organisations est souvent reconnue L union faisant la force le Sénégal souhaite avant même son indépendance la création d organismes régionaux entre les pays africains Dans ce dessein en janvier 1959 la Fédération du Mali regroupant le Sénégal le Soudan français futur Mali le Dahomey futur Bénin et la Haute Volta futur Burkina Faso est créée sous l impulsion des fédéralistes Léopold Sédar Senghor et Modibo Keita qui sera ensuite premier Président du Mali Cependant le Dahomey et la Haute Volta se retirent de ladite fédération deux mois après Le Gouvernement de la Fédération est alors présidé par Modibo Keita et l Assemblée par Senghor Puis durant l été 1960 les divergences sur les orientations politiques entre Sénégalais et Maliens entraînent l éclatement de la Fédération du Mali et chaque pays déclare son indépendance le Soudan français sous le nom de Mali Néanmoins le souci d ouverture géopolitique régional du Sénégal demeure Par exemple en 1974 il participe à la création de la Communauté économique des Etats de l Afrique de l Ouest CDEAO Quelques années plus tard le 17 décembre 1981 le Sénégal crée une confédération dénommée la Sénégambie avec un autre pays voisin la Gambie Cette confédération a pour objectif de resserrer les liens entre les deux pays de promouvoir la coopération dans les domaines des affaires étrangères et de la communication interne Pour le Sénégal l objectif est aussi de géopolitique interne il s agit aussi de désenclaver la Casamance dont plus de la moitié de la superficie se trouve isolée du reste du Sénégal par la Gambie Mais d une part les intérêts trop divergeant entre le Sénégal et la Gambie et d autre part l éclatement de la crise avec la Mauritanie sonnent le glas de la Sénégambie qui est dissoute le 30 septembre 1989 Depuis 2000 année de l arrivée du Président Wade au pouvoir le Sénégal continue de s activer pour faire entendre sa voix dans les relations internationales En 2003 la fusion du plan Omega 22 de Wade et du Millenium African Plan de l ancien Président Sud africain Tabo Mbeki est à l origine de la création du Nouveau partenariat pour le développement de l Afrique NEPAD Même si ce dernier tarde à atteindre ses objectifs il est le premier véritable plan de développement économique du continent africain élaboré par et pour les Africains Le Sénégal s active également pour la réalisation effective d une Union africaine qui posséderait une véritable gouvernance et des instances fonctionnelles Voulant valoriser ses fonctions internationales en 2005 le Sénégal déclare sa candidature pour l obtention d un siège au Conseil de sécurité de l Onu afin de porter la Voix de l Afrique Cette candidature est motivée par la stabilité politique du pays son modèle démocratique son armée républicaine sa longue expérience dans le domaine du maintien de la paix plus de trois généraux sénégalais ont commandé des forces onusiennes sa diplomatie et son engagement en faveur des causes africaines Le rayonnement international du Sénégal et le dynamisme de sa diplomatie sont renforcés par le rôle majeur de sa diaspora La diaspora sénégalaise acteur géopolitique externe et interne Comparé à nombre de pays du continent africain le Sénégal est assez pauvre en ressources naturelles Ses principales recettes d exportation proviennent de la pêche et du tourisme Mais compte tenu de sa situation géographique et de sa stabilité politique le Sénégal fait partie des pays africains les plus industrialisés avec la présence de multinationales majoritairement d origine française et dans une moindre mesure américaine Néanmoins l essentiel de la production se concentre dans les services et la construction et se localise à Dakar et dans sa périphérie Le secteur agricole emploie environ 70 de la population sénégalaise mais la part du secteur primaire dans le Produit Intérieur Brut est en constante diminution Dans les années 2000 la baisse de la pluviométrie et la crise du secteur de l arachide principale culture de rente du pays ont réduit la contribution de l agriculture à moins de 20 du PIB La pêche qui reste cependant un secteur clé de l économie familiale sénégalaise subit également les conséquences de la dégradation des ressources halieutiques due à la surexploitation qui peut provenir de flottes originaires de pays très éloignés comme le coût de la facture énergétique Le développement économique 23 limité du Sénégal malgré une aide internationale conséquente pousse depuis l indépendance du pays une frange importante de la population à émigrer La volonté de partir répond aussi à des facteurs de repoussement dus aux difficultés éprouvées dans les régions de départ 24 marquées par une pauvreté endémique un sous développement chronique et une politique économique nationale insuffisamment efficace L émigration internationale est considérée comme un moyen de lutte contre la pauvreté et un gage de sécurité sociale pour les populations demeurant au pays Ces dernières bénéficient amplement des retombées économiques de l émigration En effet les transferts financiers venus de la diaspora sénégalaise représentent une rente non négligeable puisqu on estime que le flux financier généré par l émigration sénégalaise est au moins égal au volume d aides de la coopération internationale soit 37 dollars par habitant et par an Néanmoins quantifier le volume de l émigration sénégalaise depuis l indépendance est un exercice difficile en raison de la spontanéité de son caractère et de la suppression depuis 1981 de l autorisation préalable de sortie de territoire national Au fil des années la géographie de cette émigration s est étendue sur l ensemble du territoire national En conséquence son centre de gravité s est déplacé de la vallée du fleuve Sénégal région de Matam Tambacounda et Saint Louis vers le bassin arachidier région de Louga et Diourbel Il faut noter par ailleurs la participation active de groupes qui auparavant émigraient peu en l occurrence les Mourides Auparavant orienté pour des raisons historiques et linguistiques vers la France et les anciennes colonies françaises d Afrique le champ migratoire sénégalais est devenu multipolaire et fluctuant Si l Afrique reste la principale destination des Sénégalais devant la France certains pays occidentaux comme l Italie les Etats Unis et l Espagne occupent depuis les années 2000 une place de choix dans le champ migratoire sénégalais Les statistiques estiment à près de 3 millions le nombre des Sénégalais installés hors des frontières du pays dont environ la moitié en Afrique 20 à 30 en Europe 10 en Amérique et le reste dans les autres pays La diaspora sénégalaise reste fortement attachée à son pays d origine et est souvent dynamique dans les pays d accueil Prenons l exemple des États Unis où l émigration sénégalaise y est récente par comparaison à la France Dans ce pays la place économique et culturelle des Sénégalais a joué un rôle clé sur le choix porté sur le Sénégal lors du voyage du Président Bush en Afrique en 2003 visite qui avait suscité beaucoup d interrogations auprès des autorités françaises ces dernières considérant toujours le Sénégal comme étant le pré carré de la France Certes cette visite répondait aux intérêts géostratégiques des Etats Unis en Afrique mais elle a également été motivée par l émergence de la diaspora sénégalaise au pays de l Oncle Sam Par ailleurs la communauté sénégalaise de nationalité américaine installée aux Etats Unis a voté massivement pour les candidats du parti démocrate donc pour Barak Obama aux élections de novembre 2008 D ailleurs le président des Jeunes Démocrates est un Sénégalais Thione Niang 25 qui a émigré au Etats Unis seulement en 2000 La diaspora sénégalaise constitue également un acteur majeur pour la géopolitique interne du Sénégal car elle est un porteur de voix Non seulement elle vote lors des élections sénégalaises dans son pays de résidence mais elle donne également des consignes de vote aux parents restés au pays En outre notamment en raison de l importance de la communauté sénégalaise en France une grande partie des décisions politiques du Sénégal qui concernent les Sénégalais est prise à Paris par le Président actuel ce qui ne fait que perpétuer une habitude instituée par ses prédécesseurs depuis 1960 Le Sénégal est un pays faiblement peuplé dans le monde mais pouvant être considéré comme relativement peuplé dans son environnement régional proche et comme disposant de la plus grande ville de la sous région Il apparaît à plusieurs égards depuis son indépendance en 1960 comme un pays à la géopolitique interne stable ce qui contraste fortement avec celle de la plupart des pays du continent africain Par exemple en un demi siècle d indépendance contrairement à la plupart des Etats africains le pays n a jamais connu ni de régime militaire ni une domination de la vie politique par les militaires Depuis l accession à la souveraineté internationale la situation politique et géopolitique du Sénégal est marquée à l exception de deux crises très localisées par une paix civile quasi totale ce qui contraste là encore avec la plupart des autres pays africains Cette situation peut s expliquer entre autres par la maturité de sa classe politique et le rôle politico social des confréries et de leurs chefs au sein de la société sénégalaise Au tournant des années 2010 le Sénégal apparaît sans menace extérieure comme ce fut le cas pendant quelques années avec le conflit avec la Mauritanie Il lui faut cependant continuer de gérer avec doigté la question de la Casamance Peut s ajouter le manque de bon sens de certains hommes politiques de l opposition ou du pouvoir qui sont parfois prêts à prendre le pays en otage en créant des tensions pour satisfaire leurs intérêts personnels Ainsi en ces années 2009 et 2010 au moment où le Sénégal doit faire face à nombreuses difficultés financières où le chômage touche trois jeunes sur quatre certains hommes politiques et leurs proches affichent ils une opulence injuste et injustifiée Cette situation présente un risque d attiser la tension sociale et d entraîner des mouvements sociaux qui pourraient déstabiliser le pays alors que le niveau de développement du Sénégal est encore très insatisfaisant qu il soit mesuré par le PIB par habitant ou par l indice de développement humain Au plan géopolitique externe le Sénégal diversifie ses soutiens en modérant ses liens avec l ancienne métropole coloniale et en s approchant davantage des pays du Golfe ou des Etats Unis Dans le contexte de la mondialisation 26 la diaspora sénégalaise bien qu encore très présente en France se trouve de plus en plus dispersée à travers le monde Aussi joue t elle un rôle important dans cette nouvelle stratégie du pays vis à vis d autres pays que l Hexagone Copyright Janvier 2012 Dumont Kanté Diploweb com Repères chronologiques sur la géopolitique du Sénégal 1857 Fondation de Dakar point de départ de la conquête coloniale 1895 Création de l Afrique Occidentale Française AOF 1895 1902 Exil de Cheikh Ahmadou Bamba fondateur du Mouridisme au Gabon 1902 Dakar devient la capitale de l AOF 1903 1907 Exil de Cheikh Ahmadou Bamba en Mauritanie 1906 Début de la construction du chemin de fer Dakar Niger 1914 1918 Première Guerre Mondiale des milliers de Sénégalais sont enrôlés 1923 Achèvement de la ligne de chemin de fer Dakar Niger 1927 Mort de Cheikh Ahmadou Bamba 1939 Deuxième Guerre Mondiale enrôlement de troupes sénégalaises dans l armée française 1944 Mutinerie au Camp Thiaroye dans la ville du même nom dans la banlieue de Dakar le 1er décembre de soldats sénégalais réprimée de manière sanglante 1946 Léopold Sédar Senghor En 1946 je proclamais en France notre volonté d indépendance au besoin par la force mais en même temps notre volonté d entrer dans une communauté de langue française Liberté 3 p 80 1948 Novembre Léopold Sédar Senghor émet le vœu de voir se créer un Commonwealth à la française 1958 Léopold Sédar Senghor qui dès le mois de juin est l un de ses ministres conseillers de De Gaulle renouvelle son vœu de 1948 alors que le Général s apprête à lancer son projet de Communauté franco africaine Ainsi s impose dès la fin des années 1950 l idée d une Francophonie fille de la liberté et sœur de l indépendance rassemblant autour de la langue française les pays libérés de la tutelle coloniale 1958 Dissolution de l AOF et transfert de la capitale du Sénégal de Saint Louis à Dakar 1959 Assemblée fédérale du Mali Soudan et Sénégal Léopold Sédar Senghor en est le président 1960 Le 4 avril signature à Paris de l accord d indépendance du Sénégal et du Soudan Français actuel Mali au sein de la Fédération du Mali Le 4 avril est la date officielle retenue par le Sénégal pour célébrer l anniversaire de l Indépendance du pays Le 20 juin 1960 marque l indépendance effective de la Fédération du Mali avant son éclatement le 20 août 1960 en raison des divergences entre le Sénégal et le Mali Le 31 août 1960 Léopold Sédar Senghor est élu Président de la République du Sénégal et Mamadou Dia devient le Premier Ministre 1962 En décembre une crise constitutionnelle entraîne l arrestation et l incarcération de Mamadou Dia 1963 Création de l Organisation de l Unité Africaine OUA dont le Sénégal est un membre fondateur Inauguration de la Grande mosquée de Touba la ville sainte de la confrérie des Mourides Le 3 mars 1963 approbation de la Seconde Constitution qui instaure un régime présidentiel 1966 Premier festival mondial des arts nègres à Dakar 1968 Réélection du Président Léopold Sédar Senghor à Dakar mouvements lycéens et étudiants suivis par les syndicats 1969 Le 25 septembre création de l Organisation de la conférence islamique OCI dont le Sénégal est l un des pays fondateurs 1969 Janvier intervenant sur le thème La Francophonie comme contribution à la Civilisation de l Universel Léopold Sédar Senghor affirme que la langue française tout en aidant à l éclosion de la Négritude a vocation à fonder un grand projet politique à édifier entre nations majeures une véritable communauté culturelle L heure est désormais à la coopération La Francophonie n est pas une idéologie c est un idéal qui anime des peuples en marche vers une solidarité de l esprit Liberté 3 p 193 194 En vue de donner un nouvel élan à ce grand dessein se tient du 17 au 20 février la Conférence de Niamey Sous l impulsion notamment de Hamani Diori Habib Bourguiba et Léopold Sédar Senghor respectivement présidents du Niger de la Tunisie et du Sénégal les pays francophones affirment à cette occasion le besoin de se doter d un instrument de coopération interne 1970 Approbation par référendum de la troisième Constitution qui restaure le poste de Premier ministre auquel Abdou Diouf est nommé Le 20 mars 1970 le Sénégal participe à la création à Niamey de l Agence de coopération culturelle et technique ACCT future Organisation internationale de la Francophonie 1971 Colloque sur la Négritude à Dakar sous l initiative de Léopold Sédar Senghor 1972 Réforme territoriale et création des communautés rurales sécheresse 1974 1er janvier naissance officielle de la Communauté Economique des Etats de l Afrique de l Ouest CDEAO libéralisation progressive du régime amnistie des prisonniers politiques dont Mamadou Dia création du Parti Démocratique Sénégalais PDS par Abdoulaye Wade transfert du siège de la Banque centrale des États de l Afrique de l Ouest BCEAO de Paris à Dakar 1976 Le multipartisme politique est autorisé au Sénégal 1978 Élections législatives et présidentielles Léopold Sédar Senghor est réélu 1980 Le 31 décembre le Président Léopold Sédar Senghor quitte volontairement le pouvoir et Abdou Diouf lui succède 1981 En juillet tentative de coup d Etat en Gambie intervention de l armée sénégalaise et création par suite de la Confédération de Sénégambie 1982 Création du Mouvement des forces démocratiques de Casamance MFDC 26 décembre manifestations pour l indépendance de la Casamance 1983 Élection d Abdou Diouf à la présidence du Sénégal en décembre début du conflit en Casamance 1988 Réélection contestée d Abdou Diouf violents affrontements entre les forces de l ordre et les manifestants 1989 Conflit

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Geopolitique-du-Senegal-une.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive



  •