archive-com.com » COM » D » DIPLOWEB.COM

Total: 1806

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Géopolitique de l'Arctique: jeux de puissances. Comprendre - Transversaux
    été par bien porter son nom même si le tourisme international de masse commence à y exercer ses méfaits irréversibles cette région restera d abord un milieu très spécifique Si l Arctique peut devenir à très long terme une Méditerranée mer au milieu des terres de l hémisphère nord les contraintes naturelles resteront prégnantes éloignement des grands centres de peuplement pauvreté des lignes de communication climat longue nuit hivernale glaces dérivantes si redoutables pour les bateaux conditions de vie si hostiles à l homme Signe des temps la compagnie pétrolière française Total a renoncé à forer à hautes latitudes et à grande profondeur fort inquiète de toute atteinte à sa réputation d excellence en cas de marée noire La catastrophe de BP dans le golfe du Mexique Deepwater 2010 et surtout les immenses difficultés à colmater la fuite dans une mer pourtant chaude ont rappelé les esprits à la raison Bref si l Arctique se rapproche de nous ce n est pas un terrain de jeu comme les autres ni pour les États ni pour les activités commerciales L appétit de conquête et les convoitises multiples s évaluent à l aune de la nature imprévisible Il s agit bien d un nouveau théâtre des relations internationales mais qui gardera son pouvoir de mystère Le temps y est différent et le travail des hommes s inscrit dans une durée particulière On ne banalisera pas l océan Arctique Cela est d autant plus prévisible que les rapports de force interétatiques seront la règle Non seulement tout projet de traité international sur l Arctique à l instar de celui sur l Antarctique était illusoire ou utopique voire naïf mais les différentes nations voudront y peser de tout leur poids Ce qui somme toute renvoie à la grande géopolitique classique d autant plus que la relation entre la mer et la terre y sera première quand bien même la banquise estivale aurait définitivement disparu Le Conseil arctique si encensé et supposé convivial de plus en plus élargi pour flatter l air du temps demeurera une coquille creuse Retour de la géopolitique Trois constatations à dimension prospective 1 En Arctique on retrouve le triptyque ancestral présence influence puissance Présence Les États les plus modestes Islande les plus éloignés Japon Corée du Sud ou les moins bien dotés en moyens Singapour voudront émarger aux grands enjeux de l Arctique Influence Les États les plus ambitieux Chine qui importeront dans le bassin arctique leurs rivalités asiatiques Puissance Quatre des cinq pays riverains Russie États Unis Canada Norvège resteront éminents ou essentiels Le Groenland lui aussi riverain devenu indépendant redeviendra le porte avions américain qu il a toujours été depuis la guerre ou au pire sera mangé tout cru par les appétits étrangers en fait les 57 000 Groenlandais géopolitiquement n existent pas 2 On retrouve aussi le vieil antagonisme Est Ouest ou plutôt américano russe Les États Unis sont les seuls à pouvoir nourrir une vision mondiale de l Arctique tant ils sont ou se sentent propriétaires

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Arctique-la-geopolitique-est-de.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive


  • La politique intérieure chinoise dépasse ses frontières. China (...) - Transversaux
    des régions de l Est Plusieurs analystes s accordent pour dire que ces déplacements de population sont très largement encouragés par Pékin afin de noyer le sentiment national ouïghour Les Hans l ethnie majoritaire du pays constituent aujourd hui plus de 40 de la population du Xinjiang contre seulement 7 en 1949 The Guardian De même les investissements chinois au Népal semblent être liés à la volonté du gouvernement d accroître son contrôle sur la région autonome du Tibet C est ce qu affirme un article du Guardian du 23 avril 2013 intitulé La route de l amitié sino népalaise débouche au cœur du marché indien 2 Le reportage évoque la croissance très rapide des échanges commerciaux entre les deux pays notamment via l autoroute qui relie Katmandou à Lhassa la principale ville du Tibet en Chine La Chine développe également dans ce pays plusieurs grands projets d infrastructures dans les domaines du transport des télécommunications et de production d énergie hydroélectrique détaille le journaliste Il est évident que l incursion chinoise dans un pays traditionnellement lié à l Inde met en jeu des intérêts économiques et stratégiques internationaux Le Népal constitue une porte d entrée vers certains pays d Asie du sud est pour de nombreux produits d exportation chinoise et pourrait être une première étape dans la conquête de l immense marché indien Il semble toutefois que des considérations de politique intérieure chinoise entrent effectivement en jeu dans les relations sino népalaises L article révèle en effet les pressions de Pékin visant à encourager un durcissement des autorités népalaises à l égard des 20 000 réfugiés tibétains vivant sur son territoire En échange de certaines facilités économiques Pékin a demandé au Népal de reconnaître l annexion du Tibet et la légitimité de la répression des opposants politiques dans la région analyse l article Des premiers signes de rapprochement entre les deux pays à propos de la question tibétaine étaient déjà apparus en janvier 2012 au cours d une visite de l ancien premier ministre Wen Jiabao La déclaration commune faite à cette occasion rappelle que Taiwan et le Tibet sont des parties intégrantes du territoire chinois et que les autorités népalaises soutiennent les efforts chinois en vue de maintenir l unité nationale et interdisent tout usage du territoire népalais pour des activités antichinoises ou séparatistes Foreign Policy Plus à l est la province du Yunnan constitue un des principaux accès de la Chine aux pays d Asie du sud est Elle comprend notamment les 2 185 km de frontière commune avec la Birmanie où la Chine a de nombreux intérêts diplomatiques et économiques Les récentes évolutions démocratiques du Myanmar nom donné à la Birmanie par la junte au pouvoir inquiètent fortement les officiels chinois Dans un article 3 du 15 janvier 2013 publiée dans la revue Foreign Policy Yun Sun spécialiste de politique étrangère chinoise exprime les craintes de Pékin de perdre de son influence dans un pays qu il considère comme son pré carré La politique d

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Relations-internationales-06-2013.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Présentation de "Vers un nouvel ordre du monde", G. Chaliand - Transversaux
    l authenticité des enjeux Après tout rien n interdit d élever le niveau du débat et des connaissances dans cette discipline L évolution contemporaine des grandes puissances et des zones aux enjeux devenus primordiaux Après l homme l ouvrage C est donc Vers un nouvel ordre du monde que nous emmène cette fois Gérard Chaliand Ce livre se veut généraliste et plaira en priorité à tous ceux qui souhaitent suivre les grandes évolutions géopolitiques contemporaines Ou plutôt l évolution contemporaine des grandes puissances et des zones aux enjeux devenus primordiaux Après un long chapitre introductif sur les mondialisations d hier et un focus sur l année 1979 le genre d exercices que nous autres enseignants à Sciences Po adorons proposer à nos étudiants l auteur passe successivement au crible l Amérique la Russie les émergents l Europe le monde arabe et l Iran Les ultimes pages rédigées par Chaliand consacrées à l Extrême Orient font transition avec la contribution de Michel Jan spécialiste de la Chine qui nous livre pour sa part un chapitre très complet sur ce grand émergent Chaque titre de chapitre est une affirmation L Amérique en crise Quand l Europe atteint la cote d alerte etc Or fidèle à lui même le géopolitologue entretient constamment la nuance de façon didactique balancée il atténue la portée de chaque démonstration datée et ou chiffrée nous invitant à la prudence Si bien qu on le suivra ou pas sur les perspectives qu il brosse selon le degré d optimisme du lecteur au regard de ses propres craintes préventions ou sympathies mais sans pouvoir accuser l auteur de manquer de méthode ou de connaissances On pourra regretter l absence d un chapitre consacré à l Afrique subsaharienne En même temps le nouvel ordre mondial se fait il réellement avec elle Hélas non en dépit de progrès économiques ici et là avec 2 du commerce mondial pour le 7è de la population et le quart des Etats et aucune réelle puissance technologique et militaire à l exception contestable de l Afrique du sud l Afrique noire aurait peut être pu paraître un peu artificielle sous un tel titre En outre travailler sur l Afrique subsaharienne aurait logiquement nécessité d en faire de même pour l Amérique latine hors le Brésil observé dans le chapitre sur les émergents et l Océanie Alors l ouvrage eut risqué d incarner un commode inventaire Certes on aurait aussi apprécié davantage de cartes et davantage de géographie dans celles que contient l ouvrage Elles existent néanmoins au nombre de 13 jamais superfétatoires dans un essai de géopolitique en appui du texte Les amateurs de cartographies fouillées pourront consulter les atlas auxquels a participé et qu a dirigés Gérard Chaliand Enfin quant à la bibliographie compartimentée par thèmes elle se compose d ouvrages soit classiques soit moins connus mais dans tous les cas sérieux Vers un nouvel ordre du monde livre tout à la fois honnête érudit et pédagogique est à recommander Il ne décevra ni ceux

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Vers-un-nouvel-ordre-du-monde-G.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive


  • Auteur de nombreux ouvrages de géopolitique Biographie mise à jour en 2013 Ses articles pour Diploweb com Vers un nouvel ordre du monde G Chaliand avec M Jan éd Seuil Voici un livre tout à la fois honnête érudit et pédagogique Il ne décevra ni ceux qui connaissent déjà son auteur ni ceux qui le découvriront Direction Directeur P Verluise Conseil scientifique Charte du site Faire un don Devenir membre

    Original URL path: http://www.diploweb.com/_Frederic-ENCEL_.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Relations internationales : le monde selon Raymond Aron - Transversaux
    la puissance sa méthode d analyse est exemplaire il passe en revue les différentes définitions fournies par différents auteurs avec une érudition confondante les critique pose en passant ses propres critères mais en définitive ne conclut pas comme si le doute devait toujours bénéficier à son objet Il n est nullement cartésien dans la mesure où Descartes utilise le doute pour en tirer des certitudes Il n est pas non plus kantien parce que historien et sociologue plus que métaphysicien il ne pose pas l espace et le temps comme formes a priori de la sensibilité pas davantage que sur un autre registre il ne croit à la paix perpétuelle Il est socratique dans la mesure où ses questionnements et analyses passent au prisme des pensées d autrui et de leur réfutation Et comme Socrate philosophe du concept il n a pas formulé de concepts Si Raymond Aron n a guère de certitudes il a des convictions Un antitotalitarisme absolu un anticommunisme résolu un attachement indéfectible au libéralisme politique qu il ne dissocie pas du libéralisme économique à la démocratie représentative une solide méfiance à l égard de toute révolution dont les résultats sont immanquablement désordre et risque de dictature Cet attachement aux valeurs occidentales classiques héritées de la philosophie des Lumières en fait un atlantiste convaincu et un penseur en garde contre tout nationalisme Intellectuellement élitiste il partage un certain pessimisme aristocratique une vision tragique de l histoire avec Tocqueville dont il a largement contribué à faire redécouvrir l œuvre alors injustement méconnue en France Ce pessimisme explique t il son dédain à l égard du droit international qu il méconnaît et sous estime II L ignorance l oubli ou le mépris du droit international Raymond Aron ne s intéresse guère au droit lacune dans sa curiosité humaniste généralisée En particulier le droit international ne retient pas son attention sinon pour le disqualifier Il évoque son imperfection essentielle mais il n a pas dialogué avec les experts En revanche les juristes internationalistes se sont intéressés à Raymond Aron le plus souvent pour déplorer son dédain Est ce l influence sur lui des auteurs américains en relations internationales eux mêmes pour la plupart ignorants ou méprisants en la matière Cette distance l éloigne en toute hypothèse d un Kant et le rapproche curieusement de Marx le droit n est qu une vaine superstructure une apparence un langage destiné à masquer des rapports réels ceux de la puissance Ne pas confondre idéologie juridique et droit international Paix et guerre comporte certes un Chapitre XXIII Au delà de la politique de puissance I La paix par la Loi Mais ce chapitre quoique long et documenté repose sur une confusion majeure Plus précisément il repose sur une double erreur ou sur une erreur à tiroir parce que la première renferme la seconde La première consiste en ceci que lorsqu il croit traiter du droit international il traite en réalité de l idéologie juridique internationaliste à partir de quelques doctrines en négligeant de considérer le droit positif Tout se passe comme si cet auteur socratique n avait pas en l occurrence détaché son regard du fond de la caverne et ne s était attaché qu à une illusion au reflet du droit international déformé par la doctrine sans l analyser dans sa réalité juridique On n en prendra qu un exemple mais au cœur de la problématique de Paix et guerre Aron fait sienne la doctrine de sir Hersch Lauterpacht auteur britannique de l entre deux guerres suivant laquelle la paix est un postulat légal En d autres termes un prétendu système juridique qui ne peut discriminer entre les recours légaux et les recours illégaux à la force armée ne mérite pas la qualification de système juridique Or il est constant que le droit international classique celui du droit public de l Europe reposait sur le droit inconditionné des Etats d utiliser la guerre comme moyen de politique nationale Les évolutions de ce droit au XXe siècle surtout avec la Charte de l ONU n impressionnent pas Aron parce qu en définitive chaque Etat conserve un droit de légitime défense individuelle ou collective qu il peut qualifier discrétionnairement de tel Sir Hersch en conclut que le droit international est le point où le droit s évanouit Mais ce postulat légal relève de l idéologie juridique non du droit international positif Il est vrai que ce postulat peut être découpé en deux branches l une maximaliste l autre minimaliste Dans la première il s agirait d une interdiction complète du recours à la force armée par les Etats avec une autorité internationale dotée des moyens juridiques et militaires permettant de la faire respecter C est le schéma théorique du Conseil de sécurité ce qui signifie que même aux yeux d un juriste comme sir Hersch la novation de la Charte devrait conférer la plénitude du caractère juridique au droit international sur cette base Sans entrer dans une discussion ici hors de propos le postulat légal est respecté du moins sur le plan normatif Dans la seconde branche l interdiction complète n est pas nécessaire mais ce qui importe est de pouvoir distinguer de façon obligatoire pour tous entre usages illicites et usages licites Là encore la Charte le permet puisque la compétence de qualification appartient au Conseil de sécurité Dans les deux branches donc le caractère juridique du droit international n est pas contestable En toute hypothèse ce postulat légal ne semble nullement nécessaire Pourquoi un système qui autorise le recours à la force ne serait il pas un système juridique Il y a là une pétition de principe infondée ou fondée sur l idéologie pacifiste qui oublie que dès sa fondation avec l apparition des Etats modernes le droit international a été un droit de la guerre et de la paix L intitulé du canonique ouvrage de Grotius en 1625 De Jure belli ac pacis l atteste La vie du droit international s est largement structurée autour du problème de la guerre de sa

    Original URL path: http://www.diploweb.com/R-Aron-Paix-et-guerre-entre-les.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • International : l’actualité internationale de mai 2013. (...) - Transversaux
    d ailleurs un travail d esclave ces ouvriers du textile sont payés moins de 40 dollars par mois pour environ 60 heures de travail hebdomadaire Le Bangladesh est devenu le deuxième fournisseur de produits textiles pour l Union européenne après la Chine en raison de ses très bas coûts de production L Inde est aussi à l heure de scandales multiples Calcutta est le siège d une escroquerie qui touche l épargne confiée par les Bengalais qui n est autre qu une pyramide de Ponzi Ce scandale financier a des répercutions politiques qui obligent le premier ministre Manmohan Singh à intervenir L Inde est aussi secouée par un scandale dans un secteur très sensible de ce pays le cricket Il s avère que des matchs sont truqués pour le plus grand profit de ceux qui organisent des paris sportifs illégaux dans ce pays Elections en Asie Pakistan Au Pakistan Nawaz Sharif à la tête de la Ligue musulmane remporte les élections parlementaires Les violences orchestrées par les Talibans n ont pas réussi à empêcher une alternance pacifique et démocratique dans le pays Cette élection laisse espérer un réchauffement des relations entre Islamabad et New Delhi La Malaisie a reconduit le parti au pouvoir depuis l indépendance La Syrie et l hypothèque d une régionalisation du conflit Syrie Alors que le conflit se prolonge en Syrie un attentat à la voiture piégée à Reyhanli Turquie les frappes israéliennes sur Damas et l envoie de troupes d élites par le Hezbollah libanais laissent craindre une régionalisation du conflit syrien Ankara Riyad et Doha dont la médiation a permis la libération des casques bleus détenus par les rebelles soutiennent la rébellion alors que Téhéran est le principal allié de Damas Les réfugiés syriens affluent dans toute la région aucun voisin de la Syrie ne peut rester à l écart du conflit Les grandes puissances sont elles mêmes davantage concernées du fait de l utilisation très probable d armes chimiques par Damas comme par des rebelles de plus en plus dominés par djihadistes John Kerry multiplie les visites pour essayer de dénouer l écheveau syrien Hassad affirme que Moscou honore les commandes d armes passées avant le conflit En France le bilan aigre doux de l an I Hollande France Cette première année du quinquennat de François Hollande est marquée par l engagement de la France au Mali responsabilité que d autres n ont pas voulu assumer mais aussi le plan de compétitivité pour essayer de renouer avec davantage de croissance plan basé sur le rapport Gallois voir Actualité du mois de novembre et donc un souci accru du destin industriel de la France Il n en reste pas moins que cette première année est sous le signe de la crise économique la recrudescence du chômage ce qui pèse sur la côte de confiance du chef de l Etat comme la division de la société à propos du mariage pour tous L industrie pharmaceutique se désengage des antibiotiques Economie de la santé A Berlin

    Original URL path: http://www.diploweb.com/05-2013-Actualite-internationale.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • International: l'actualité internationale d'avril 2013. (...) - Transversaux
    et le fait qu Al Qaïda a des adeptes ouvertement déclarés au sein de l opposition au pouvoir alaouite La France entre sinistrose et réussite France Selon un sondage Viavoice 38 des Français veulent partir à l étranger la consommation en France a reculé certes très faiblement de 0 1 en 2012 mais c est une première depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale Le cap des 3 2 millions de chômeurs a été dépassé soit près de 10 9 de la population active à titre de comparaison l Espagne compte 6 millions de chômeurs 27 2 de la population active et le Royaume Uni 7 9 Le FMI prévoit une récession de 0 1 pour la France en 2013 et une croissance atone de 0 9 pour 2014 La France sort pourtant la tête haute de la guerre du Mali et va commencer à rapatrier une partie de ses troupes Si la France ne sera pas pour autant absente le relai sera pris par des troupes de l ONU Minusma déployée à partir de 1er juillet 2013 L affaire Jérôme Cahuzac ne finit pas de susciter des remous l ancien ministre délégué chargé du Budget a été contraint de démissionner suite à de très fortes présomptions d évasion fiscale Le président François Hollande décide de mener un politique de moralisation de la vie politique les élus doivent déclarer leur patrimoine certaines activités leur sont interdites pour éviter les conflits d intérêts Cette politique est loin de faire l unanimité au sein de la classe politique française Disparition de Margaret Thatcher Royaume Uni Celle qui a gagné en son temps le surnom de Dame de fer est décédée à l âge de 87 ans Personnage politique autant adulé que détesté elle a été premier ministre britannique entre 1979 et 1990 et le pays n a plus jamais été le même tant son empreinte est restée forte Elle a marqué ses mandatures de son intransigeance mort par grève de la faim de Bobby Sands IRA elle brise durablement le syndicalisme britannique en tenant un an face à la grève des mineurs son fameux there is no alternative mais aussi de ses convictions modération fiscale rigueur budgétaire et monétaire effacement de l Etat et des syndicats au profit du marché Sa politique accélère la désindustrialisation du berceau de la 1ère révolution industrielle et donne un poids sans précédent à la City Elle est à la source avec son compère américain Ronald Reagan de la révolution néoconservatrice dont nous restons toujours tributaires aujourd hui Cette eurosceptique obtient après avoir proclamé haut et fort I want my money back lors du sommet européen de Fontainebleau 1984 un rabais que le Royaume Uni conserve jusqu aujourd hui F Mitterrand disait d elle Elle a les yeux de Caligula et la bouche de Marylin Monroe Ses funérailles font polémiques Elle n a pas le droit à des funérailles nationales mais aux honneurs militaires Ken Loach proposant même de faire des économies sur les hommages liés

    Original URL path: http://www.diploweb.com/04-2013-Actualite-internationale.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Pakistan News 2013 - Actualité du Pakistan, 2013 - Transversaux
    de sa souveraineté territoriale Les dirigeants du pays doivent faire face d une part aux accusations de la communauté internationale de complicité avec les réseaux terroristes et d autre part aux critiques internes de l opinion publique et des médias pakistanais qui vivent les interventions américaines sur leur sol comme une humiliation Depuis le début de la guerre d Afghanistan en 2001 le Pakistan sert à la fois de base arrière aux troupes américaines et de refuge aux réseaux terroristes soutenant l insurrection talibane à Kaboul Alors que Washington a longtemps collaboré avec l ISI dans la lutte contre les groupuscules islamistes les autorités militaires pakistanaises sont régulièrement soupçonnées de collusion avec certains de ces mouvements extrémistes Daniel S Markey rappelle que le chef de l état major américain Mike Mullen déclarait en 2011 que le Pakistan se servait du réseau terroriste Haqqani lié aux talibans comme une véritable arme au service de l ISI De même il écrit que comme l Inde l a dénoncé à plusieurs reprises le groupe terroriste Lashkar e Toiba LeT interdit au Pakistan depuis 2002 a simplement changé de nom et s est remis au travail Cette entité placée sur la liste officielle des organisations terroristes des Etats Unis et de l Inde est considérée comme responsable des attentats de Bombay de novembre 2008 et de nombreuses attaques meurtrières au Cachemire région que se disputent Islamabad et New Dehli depuis l indépendance des deux pays Ces accusations de complaisance du Pakistan envers des réseaux terroristes qui pourraient servir ses intérêts stratégiques n ont cessé d empoisonner les relations entre Washington et Islamabad depuis 2011 Les Américains menacent régulièrement de réduire leur aide financière alors que le Pakistan utilise comme moyen de pression la fermeture des routes d approvisionnement des troupes américaines en Afghanistan Dans ce contexte les récentes orientations géopolitiques pakistanaises sont scrupuleusement analysées par Washington et ses alliés régionaux La prise de contrôle le 18 février 2013 par l entreprise d état chinoise China Overseas Port Holding Company COPHC de la gestion du port pakistanais de Gwadar a été interprétée comme une conséquence d un revirement stratégique Situé à 400 kilomètres du détroit d Ormuz par où transite 20 du pétrole mondial le port de Gwadar est vu par les analystes comme un des maillons du fameux collier de perles constitué par la Chine dans l Océan Indien Cette stratégie d acquisition de ports commerciaux dans des pays voisins de l Inde Pakistan Sri Lanka Bangladesh et Birmanie permettrait à la Chine de sécuriser ses approvisionnements en énergie en provenance du Golfe Business Standard L évènement a été très commenté par la presse indienne où la possibilité d une entente commerciale entre la Chine et le Pakistan qui serait un prélude à une alliance militaire constitue une crainte majeure au sein de l opinion publique Le vice amiral Premvir Das ancien commandant en chef de la marine indienne a notamment publié une analyse 3 dans le quotidien Business Standard le 14 février 2013

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Relations-internationales-04-2013.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive