archive-com.com » COM » D » DIPLOWEB.COM

Total: 1806

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Comment s'organise le monde aujourd'hui ? Une approche - Transversaux
    géographe britannique Halford J Mackinder 1861 1947 5 avaient pour but d empêcher l Union soviétique de prendre le contrôle des périphéries du continent Eurasiatique qui aurait pu lui donner ensuite la mainmise sur les mers En conséquence les Etats Unis devaient maintenir à tout prix des alliés en Europe occidentale et en Asie orientale les deux principales périphéries convoitées par les Soviétiques Le Royaume Uni protégé par son insularité a bénéficié très rapidement d un partenariat stratégique dès la fin de la Seconde Guerre mondiale Il se met sous la protection de son ancienne colonie désormais beaucoup plus puissante en échange de la fourniture d armements matériels les plus sophistiqués pour se défendre contre toutes velléités communistes de l attaquer Par contre l Europe continentale constituait un point faible qui pouvait être emporté assez facilement par les chars soviétiques En effet du fait de son statut de pays vaincu il était impensable de réarmer de manière importante la RFA d autant plus qu elle se trouvait aux premières loges Il aurait été risqué d y disposer des armes qui auraient pu être utilisées ensuite par les Soviétiques en cas de victoire sur la RFA Le seul autre pays potentiellement réarmable était la France qui bénéficiait de plusieurs atouts un pays malgré tout vainqueur qui avait envie de retrouver son ancienne puissance un pays qui craignait plus que tout l invasion des Soviétiques étant persuadé que les Etats Unis n interviendraient pas ne souhaitant pas créer une guerre atomique un pays contrôlé par un homme fort sous le général De Gaulle 1958 1969 qui ne risquait plus de tomber dans les bras des communistes contrairement aux craintes des années post guerre un pays suffisamment en arrière du front principal lui permettant un temps de réaction assez long en cas d invasion soviétique un pays en pleine croissance économique reconstituant son complexe militaro industriel un pays possédant le plus vaste territoire d Europe occidentale permettant de localiser de nombreuses bases En conséquence les Etats Unis ont fait le choix de s appuyer sur la France pour assurer la défense de l Europe continentale dans une logique de sous traitance Ce choix semble s être effectué dans les années 1960 et s est fortement amplifié dans la décennie suivante avec des dirigeants atlantistes Les autres pays d Europe occidentale étaient soit trop petits pas assez peuplés ou pas assez développés cette situation s appliquant aux deux pays méditerranéens les plus peuplés l Italie et l Espagne La chute du mur de Berlin en 1989 et l effondrement de l Union soviétique en 1991 mettent fin à cette logique géopolitique bipolaire conduisant à un nouveau paysage mondial qui apparaît peu clair pour les spécialistes comme pour le profane certains parlant d hyperpuissance américaine alors que d autres parlent d un monde multipolaire Il convient donc de s interroger sur cette nouvelle logique II Un triumvirat reposant sur une alliance solide Différents indices nous conduisent à considérer que la géopolitique mondiale actuelle est dominée par un triumvirat contesté par des puissances moyennes ou des mouvements sans base spatiale spécifique II 1 Sa composition une organisation pyramidale autour des Etats Unis Le monde est dominé par un triumvirat de nature informelle 6 centré autour d une hyperpuissance les Etats Unis le seul combattant restant de la Guerre Froide qui est soutenue par deux puissances moyennes ses deux principaux alliés dans la période précédente soit un bras droit le Royaume Uni et un bras gauche la France Derrière l idée de bras droit gauche nous voulons dire que le Royaume Uni aligne complètement sa politique sur les Etats Unis alors que la France manifeste des divergences de temps en temps même si sur le fond elle est d accord Ces trois pays ont une puissance considérable pas tant du fait de leur population ou de leur superficie qui est somme toute modeste mais du fait de leur puissance économique la première la cinquième et la sixième mais surtout les principaux foyers d innovation de la planète militaire trois des cinq armées les plus puissantes du monde en tout cas les plus modernes culturelle le fameux soft power qui permet par exemple au cinéma américain d inonder la planète et politique à travers la clientélisation d un nombre non négligeable d Etats de la planète en Amérique latine et en Asie pour les Etats Unis en Afrique pour la France certains petits pays du commonwealth pour le Royaume Uni Ces pays ont donc de facto un poids très supérieur à ce que laisserait croire la lecture unique de certains indicateurs économiques qui font écrire à certains que la Chine est déjà aussi puissante que les Etats Unis II 2 Une alliance qui repose sur la coopération nucléaire militaire A notre avis le témoignage primordial de la pertinence du concept de triumvirat et de loin le plus significatif est la coopération extrêmement poussée entre ces trois pays dans le domaine du nucléaire militaire élément le plus stratégique dans la géopolitique mondiale L échange par des Etats des données les plus sophistiquées et les plus récentes dans ce domaine signifie qu ils sont des alliés très proches Cette coopération comme vont le montrer les quatre exemples suivants a beaucoup plus de signification que des disputes sur certains dossiers de politique internationale qui ne révèlent que des visions divergentes du règlement de certains problèmes et des priorités à avoir Les premiers témoins de cette coopération poussée remontent aux années 1960 avec une coopération franco britannique pour la maîtrise de la bombe à hydrogène Robert Dautray considéré comme le père de la bombe à hydrogène française révèle dans un ouvrage faisant office de Mémoires 7 qu en 1967 les britanniques ont aidé les français dans la mise en place de la bombe à hydrogène qu ils avaient du mal à concevoir William Cook ingénieur militaire britannique livre alors des informations primordiales au général Thoulouze ce qui n a pu se faire sans l intervention des plus hauts dirigeants des deux pays dans une logique de Guerre Froide qui était d empêcher les Soviétiques de se trouver à Calais Ensuite à la fin des années 1970 la France engage une coopération avec les Etats Unis concernant la bombe à neutron comme l a montré les révélations de l inventeur même de la bombe l américain Sam Cohen qui a travaillé sur sa conception avec les Français à cette époque et pense que les dirigeants américains ont plus ou moins donné le secret de la bombe aux français 8 Ces affirmations rejoignent les conclusions des travaux de Bruno Bourliaguet qui montrent l existence d une coopération active dans le domaine nucléaire militaire sous la présidence de Valéry Giscard d Estaing 9 Cette coopération ne s est pas arrêtée après la fin de la Guerre froide mais s est au contraire accentuée Les résultats des derniers essais nucléaires français qui se sont tenus dans le Pacifique en 1995 et 1996 sont partagés avec les américains 10 dans l optique de préparer la simulation En effet pour la mise en place de son simulateur des essais nucléaires le laser Mégajoule LMJ au Barp en Gironde géré par le Commissariat à l Energie Atomique CEA la France a des relations fortes avec les Etats Unis 11 et en particulier avec le Lawrence Livermore National Laboratory LLNL en Californie l équivalent de l installation française géré par le United States Department of Energy DOE Plusieurs accords bilatéraux de coopération ont été signés et les publications scientifiques communes sur le sujet entre le CEA et le DOE sont nombreuses Pour terminer concernant le degré de coopération au sein du triumvirat dans son article portant sur les opérations spéciales françaises le général de corps d armée André Ranson 12 cite l exemple d une opération des forces spéciales françaises en Afghanistan en 2003 qui montre que la coopération dépasse le domaine du nucléaire Mais surtout la présence des forces françaises à cet endroit dans une relation bilatérale sous leadership américain est un signal donné au plus fort de la tension entre la France et les Etats Unis signifiant que l on peut être en désaccord frontal sur le sujet irakien tout en continuant d être des alliés fidèles pour la lutte contre le terrorisme entamée à la suite des attentats du 11 septembre 2001 II 3 Une alliance qui s appuie sur le contrôle des pouvoirs décisionnels mondiaux et un leadership militaire Néanmoins le concept de triumvirat peut se vérifier à travers d autres arguments géopolitiques D abord trois des cinq pays du triumvirat siègent au Conseil de Sécurité de l ONU ayant en conséquence un poids important sur les destinées du monde D ailleurs il est très rare qu ils s opposent à leurs propres projets alors que chinois et russes menacent de manière courante de mettre leur veto à un projet soutenu par ces trois pays comme début 2012 à propos de la situation en Syrie Dans ce cas le triumvirat est uni Seul contre exemple l invasion de l Irak de 2003 semble surtout être l exception qui confirme la règle D ailleurs on peut se poser des questions sur la volonté réelle du gouvernement français de mettre son veto puisqu il n a pas eu l occasion de s exprimer Finalement il a probablement été bien content que l intervention américano britannique court circuite l ONU Le deuxième argument est l existence d une structure militaire intégrée l OTAN héritée de la Guerre froide qui loin de s être dissoute s est au contraire élargie avec l adhésion de nombreux pays d Europe orientale anciennement membre du Pacte de Varsovie y compris les trois républiques baltes anciens territoires soviétiques Cette institution est dominée par les Etats Unis Le Royaume Uni et la France qui a réintégré le commandement de l OTAN en avril 2009 sont les deux autres pays qui y jouent le rôle le plus important Enfin autre argument sur le plan militaire derrière les Etats Unis qui possèdent incontestablement la première armée de la planète celles du Royaume Uni et de la France figurent parmi les cinq plus puissantes de la planète faisant bien que moins nombreuses jeu égal dans certains domaines comme la marine avec les armées russes et chinoises leurs seules concurrentes potentielles qui pour l instant restent derrière sur le plan technologique En effet récemment les dirigeants de la marine russe se plaignaient qu elle ne se situe même pas au niveau de celles britannique et française la commande de bateaux Mistral par la Russie à la France venant confirmer ce point Les exemples de la coopération dans le domaine nucléaire et militaire nous renforcent dans notre conviction que le monde est aujourd hui encore dominé par un triumvirat composé des Etats Unis du Royaume Uni et de la France ce qui génère sa contestation III Les objectifs du triumvirat et ses contestations Comme toute organisation géopolitique à visée mondiale le but du triumvirat est de maintenir sa domination du reste de la planète dans l optique de pouvoir poursuivre son développement économique et de conserver son indépendance énergétique domaine qui constitue l une de ses principales faiblesses étant relativement dépourvu de ressources énergétiques pour la France et le Royaume Uni ou alors surconsommant pour les Etats Unis Dans cette optique il faut empêcher l accès d autres puissances émergentes à ces ressources en les cantonnant au rôle de puissance régionale III 1 Ses objectifs le contrôle des ressources naturelles de l île mondiale et éviter l anarchie Le principal objectif du triumvirat est de contrôler les ressources naturelles de l Eurasie Afrique et d empêcher en conséquence l émergence de toute grande puissance résurgente à l instar de l Union soviétique 13 qui viendrait la concurrencer dans ces territoires Le Moyen Orient demeure la principale zone stratégique par ses ressources mais aussi car il est historiquement contrôlé depuis la chute de l empire ottoman par les membres du triumvirat L Afrique laissée à la France devient un enjeu du fait de ses immenses ressources inexploitées en particulier au niveau de certains métaux rares comme le cobalt ou le coltan qui sert à fabriquer les téléphones et ordinateurs portables L Asie centrale et ses ressources pétrolières intéressent aussi le triumvirat mais il y est historiquement hors jeu cette région étant dans la sphère d influence russe Dans ce cadre suivant la doctrine romaine diviser pour mieux régner le triumvirat cherche la balkanisation du Moyen Orient montant les pays ou les groupes humains les uns contre les autres les chiites contre les sunnites actuellement Le triumvirat a aussi besoin d une relative stabilité politique qui lui permette la sécurisation de ses approvisionnements Il a donc tout intérêt à s appuyer sur des régimes forts même si leur respect des droits de l homme laisse à désirer qui lui sont soumis car ils permettent de contrôler le pays A l inverse les régimes faibles plongent dans l anarchie comme le montre l exemple de la Somalie qui constitue le modèle de ce qu il faut éviter Les dirigeants du triumvirat ont de plus en plus tendance à considérer ces pays comme des zones de non droits où les règles des pays dits civilisés ne s appliquent pas pour reprendre la vision du diplomate britannique Robert Cooper 14 conseiller de Tony Blair Cependant cette politique connaît des ratés certains comme le montre les Révolutions Arabes de 2011 guère les bienvenues dans les chancelleries occidentales III 2 Ses moyens une présence militaire planétaire La principale force du triumvirat assurant son contrôle de la planète est la présence de bases militaires sur tous les continents lui permettant d intervenir n importe où n importe quand ce qui lui donne un avantage considérable sur les autres puissances mondiales dont les armées sont cantonnées dans une seule région du globe limitant fortement le mouvement de leurs troupes Les Etats Unis ont en permanence 662 bases militaires à l étranger localisées dans pas moins de 38 pays en 2010 15 auxquelles s ajoutent une vingtaine de bases britanniques et françaises Le triumvirat est particulièrement présent dans les zones géostratégiques comme les détroits En outre le nombre de bases à tendance à augmenter même si certaines ont été fermées En effet l augmentation des conflits entraîne souvent l installation dans de nouvelles régions qui jusqu ici étaient dépourvues d une présence militaire du triumvirat Par exemple suite à la guerre d Afghanistan l armée américaine s implante en Asie centrale alors que les français ouvrent une base aérienne au Tadjikistan Les interventions militaires constituent l autre moyen d action Elles permettent l installation de troupes dans de nouveaux pays et de contrôler les zones environnantes Elles se sont multipliées depuis la fin de la Guerre froide Irak I Somalie Bosnie Kosovo Afghanistan depuis 2001 Irak II et Libye On constatera que les trois pays du triumvirat ont participé à ces interventions à l exception de la Somalie une intervention limitée et surtout de l Irak II où la France a été absente probablement du fait des liens personnels établis par le président Jacques Chirac avec le régime de Saddam Hussein L objectif à chaque fois est de mettre au pas des régimes qui refusent de se plier au nouvel ordre mondial peu importe leur capacité de nuisance réelle Il est probable que l Iran soit une prochaine cible si la montée des puissances contestataires ne vient pas changer la donne III 3 Les acteurs de la contestation Bien évidemment cette vision du monde est contestée par un certain nombre d acteurs géopolitiques qui se sentent menacés dans leurs intérêts vitaux ou ont eux mêmes des ambitions géopolitiques à la domination mondiale Les deux éléments peuvent d ailleurs se combiner pour certains pays L ensemble de ces acteurs sont d accord et parfois alliés même si leurs intérêts et leurs idéologies sont très divergentes sur un point écarter le triumvirat du cœur du continent eurasiatique Dans ce cadre trois principaux opposants se distinguent la Russie et ses alliés la Chine et la nébuleuse islamiste Le premier pays contestataire est l Etat qui a repris le flambeau de l ancienne superpuissance Union soviétique la Russie qui puissance continentale par excellence se sent menacée par les menées du triumvirat dont le but non avoué est de l affaiblir au maximum En conséquence grâce à un renouveau économique depuis le début des années 2000 et à un président ambitieux Vladimir Poutine la Russie commence à manifester son désaccord comme au niveau du bouclier anti missile que les Américains veulent installer en Europe orientale dirigé vers la Russie pense t on à Moscou même si les Américains démentent mais aussi au niveau de l Iran qu elle soutient discrètement Elle a osé mener en août 2008 une intervention militaire en Géorgie pays allié au triumvirat remettant en cause pour la première fois depuis la fin de la Guerre froide la prédominance planétaire des Etats Unis La Russie constitue toujours la seule menace existentielle du triumvirat du fait de son arsenal nucléaire et a conservé des visions impérialistes 16 Le deuxième grand pays contestataire la Chine puissance émergente de l Extrême Orient qui a des besoins considérables en ressources énergétiques pour poursuivre son développement économique effréné a l impression d entrer dans un monde ou les cartes ont déjà été distribuées devant se contenter des miettes Pour l instant sa contestation est relativement faible Son retard technologique sur le plan militaire son armement est largement issu des technologies soviétiques et l étendue des problèmes internes comme en témoignent les récentes émeutes du Tibet et du Xinjiang limitent ses ambitions extérieures l Etat devant pour l instant concentrer ses forces pour maîtriser les problèmes irrédentistes et sociaux Cependant elle renforce son potentiel militaire et agit déjà discrètement dans l optique d affaiblir l influence du triumvirat dans le monde comme elle le fait au Pakistan La Chine devrait s affirmer de plus en plus dans les décennies à venir Enfin le troisième acteur n est pas

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Du-monde-bipolaire-au-triumvirat.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive


  • Abkhazie et Abkhazes - Transversaux
    Russie l Abkhazie a quitté le giron de Tbilissi pour celui de Moscou Régis Genté journaliste français installé depuis 10 ans Tbilissi nous emmène découvrir ce territoire et son histoire mais accessible Un ouvrage accessible parce que l auteur sait utiliser toutes les astuces de l écriture journalistique pour emballer sa solide connaissance de la région Il a eu la sagesse de se faire relire et corriger par d autres experts sans tomber dans tous les travers de l écriture universitaire Son propos débute cependant par une petite note terminologique qu un sorbonnard ne renierait pas Nous prenons à ses côtés le train à Tbilissi passons la frontière vivons Pâques à Djgiarda touchons du doigt les tensions identitaires et voyons l argent couler de Russie sur cet espace stratégique qui permet à Moscou de mettre une épine dans le pied du président géorgien M Saakachvili Délicieuses contradictions Régis Genté sait nous faire sentir les ambitions et les contradictions des Abkhazes notamment en matière identitaire leur relation à la fois viscérale et instrumentée à l histoire la proximité et l éloignement de Moscou la foi et la corruption la sincérité et la mauvaise foi la richesse de quelques uns et le manque de perspectives de beaucoup la souffrance du chômage et la complaisance à l égard de la paresse l espoir et l inquiétude mêlées pour les lendemains la crainte à l égard du président géorgien Saakachvili et une admiration sincère pour son combat contre la corruption L ouvrage se termine même par des Conseils pratiques pour voyager en Abkhazie Notons cependant que le site du ministère des Affaires étrangères précise le 30 avril 2012 dans sa rubrique Conseils aux voyageurs Géorgie Les voyages sont formellement déconseillés dans deux régions séparatistes qui échappent au contrôle du pouvoir central Abkhazie et Ossétie du Sud Toutes les zones proches des lignes de démarcation avec les régions sécessionnistes sont potentiellement dangereuses et sont déconseillées aux touristes Profitons donc de l ouvrage de Régis Genté Copyright Mai 2012 Verluise Diploweb com A titre exceptionnel le texte de cette présentation peut être reproduit gracieusement sous réserve de mentionner qu il s agit d un Livre recommandé par le Diploweb com et de préciser l URL de la page source Plus Régis Genté Voyage au pays des Abkhazes Caucase début du XXIe siècle éditions Cartouche avril 2012 180 p 4e de couverture Le pays des Abkhazes la formule est embarrassante Voyager dans cette contrée des rivages septentrionaux de la mer Noire c est voyager dans un pays qui n existe pas en tout cas aux yeux des institutions internationales Entre 1992 et 1993 la zone a été le théâtre d une guerre meurtrière entre Abkhazes et Géorgiens les premiers parce qu ils revendiquent l indépendance de leur foyer national les seconds parce qu ils considèrent que la région est partie intégrante de la nation géorgienne Dix mille morts et presque un quart de siècle plus tard un statu quo précaire règne sur la province rebelle devenue de

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Abkhazie-et-Abkhazes.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Comment définir le concept de puissance en géopolitique ? (...) - Transversaux
    l échelle internationale Observons d ailleurs que les modèles de développement sont divers La Chine le Brésil ou Singapour constituent des cas de figure différents certes mais qui ont en commun d être soutenus par une forte volonté étatique conjuguée à un abandon de l autarcie La mondialisation a été pour eux une aubaine Prenons le cas emblématique de la Chine qui a modifié en profondeur la donne dans la sphère des relations internationales Dressant le constat de l échec du maoïsme Deng Xiaoping qui était un pragmatique et non un idéologue a opté en 1979 pour une nouvelle voie Résultat entre 1979 et 2001 le PIB chinois a été multiplié par 4 5 et le PIB par habitant par 3 4 Souvenons nous qu il a fallu trois quarts de siècle de 1820 à 1895 à la Grande Bretagne pour multiplier par 4 5 son PIB et 115 ans de 1820 à 1935 pour faire progresser le PIB par habitant dans les mêmes proportions que la Chine en 22 ans Même le Japon qui a connu une montée en puissance industrielle soutenue a eu besoin de 43 ans 1897 1940 pour réaliser un saut équivalent à celui de la Chine La mondialisation constitue l un des facteurs explicatifs majeurs de cette évolution Produisez avec une main d œuvre dix fois moins chère affrétez un cargo et les marchés du monde entier s ouvrent à vous La révolution numérique a cependant bouleversé la donne D ailleurs pour élargir le débat quid de la puissance sous sa forme de soft power En outre n assiste t on pas à l émergence de nouvelles puissances qui ne sont pas des Etats mais des grandes entreprises par exemple réalisant des chiffres d affaires supérieurs au PIB de certains pays Ou encore des mafias C est indéniable la révolution numérique affecte en profondeur les paramètres et les variables de la puissance Elle s est étendue sur un demi siècle N oublions pas qu elle est née de la Guerre froide en particulier des travaux menés par le Pentagone qui cherchait à ouvrir des capacités de communication résilientes en cas d échange nucléaire Bien des années après ces tâtonnements allaient donner naissance à internet le langage numérique à la différence de l analogique permettant à tout le monde de communiquer Si l on ajoute à cela que la capacité de traitement d un micro processeur double tous les deux ans que les coûts baissent également au fur et à mesure que se développent les systèmes et les vecteurs et que tous les réseaux peuvent désormais être interconnectés on mesure bien l impact exponentiel de la révolution numérique Les potentiels ainsi ouverts ont eu trois conséquences Tout d abord la mondialisation de la production via des dispositifs éclatés permettant de gérer en temps réel cette complexité avec une optimisation des coûts et des profits Souvenons nous que les mille plus grandes entreprises mondiales assurent les 3 5èmes de la production industrielle mondiale Elles voient la planète

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Geopolitique-les-nouveaux-visages.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Conflit autour des métaux rares pour hautes technologies - Transversaux
    seraient beaucoup moins efficaces si on devait les remplacer par leurs équivalents en ferrite Pour favoriser leurs produits industriels d ailleurs largement exportés vers les Etats Unis l Union européenne et le Japon les autorités chinoises ont restreint les quotas d exportation de terres rares pour ne pas léser leurs industries Elles on aussi fait suspendre les exportations des terres rares parmi les plus recherchées Le dernier projet chinois de réglementation le Rare Earths Industry Development Plan 2009 2015 prévoit d interdire l exportation du terbium du dysprosium de l yttrium du thulium et du lutetium Les autres terres rares seraient soumises à un quota d exportation de 35 000 tonnes par an La Chine cherche aussi à attirer des industriels employant les terres rares pour exporter des produits finis à forte valeur ajoutée La volonté de limiter les dégâts causés à leur environnement a aussi joué mais ce ne fut pas l élément déterminant de la politique chinoise En réaction le Japon a signé à l été 2009 un accord avec le Kazakhstan pour exploiter ses gisements de terres rares Le Bureau de recherche géologique et minière français BRGM a aussi conclu avec KazAtomProm entreprise minière du Kazakhstan spécialisée dans l uranium un accord de partenariat stratégique sur les terres et métaux rares lors de la visite en France du 19 septembre 2011 du président de la République du Kazakhstan Nursultan Nazarbaev Cet accord vise à développer les échanges scientifiques entre le BRGM et KazAtomProm et identifier des opportunités de production de terres et de métaux rares Il prévoit aussi la création d un laboratoire commun sur les terres et métaux rares qui conduira des programmes de recherche sur la géologie et la métallogénie des terres et des métaux rares leur analyse la mise au point de procédés pour les extraire le développement et la certification de méthodes analytiques l éducation et la formation des personnels les études de préfaisabilité sur des projets miniers et des procédés de traitement Egalement consciente de ce problème la Commission européenne a proposé le 4 novembre 2008 de lancer une stratégie visant à assurer aux entreprises européennes un accès aisé et équitable aux matières premières dont elle ont besoin 1 La Commission a souhaité établir avec les Etats membres et les entreprises concernées une liste complète des ressources minérales critiques La Commission a aussi demandé à assurer des conditions non faussées d échange sur les marchés mondiaux à établir un cadre propice à un approvisionnement durable et à renforcer l efficacité dans l exploitation des ressources en particulier la promotion du recyclage Un rapport sur les métaux critiques nécessaires à l Union européenne a été rendu public en juin 2010 2 Parmi la liste des 41 matériaux énumérés une bonne partie est impliquée dans l industrie des technologies de l information et de la communication de même que dans les industries de pointe de l énergie du secteur aéronautique des transports et de la défense Comme le rappellent Michel Catinat et Paul Anciaux dans leur article du numéro 59 de la revue Géoéconomie la Commission européenne a ensuite décidé de renforcer cette stratégie en relevant les défis posés par les marchés des produits de base et les matières premières Elle a proposé en février 2011 différentes actions fondées sur l accès équitable et non discriminatoire aux matières premières sur les marchés globaux une meilleure exploitation des ressources disponibles en Europe et une réduction de la demande par un usage plus efficace des ressources et un effort de recyclage 3 Pour se donner les moyens de cette politique la Commission européenne a créé le projet ERA MIN sur les ressources minérales non énergétiques pour une durée de quatre ans Coordonné par le CNRS ce consortium lancé officiellement le 8 novembre 2011 constitue le socle d un futur réseau européen de la communauté des matières minérales appelé ENERC ou European non energy mineral raw materials research community Comment fonctionne le système de plaintes devant l OMC La plainte des Etats Unis de l Union européenne et du Japon devrait être traitée dans le cadre de l Organe de règlement des différends ORD de l OMC Très concrètement l ORD est formé par tous les pays membres de l OMC lesquels sont représentés par des ambassadeurs ou des fonctionnaires de rang équivalent Ceux ci forment un Conseil général qui institue un Organe d appel L Organe d appel est composé de sept membres qui ont un mandat de quatre ans renouvelable une fois Il est situé à Genève L Organe d appel peut confirmer modifier ou infirmer les constatations et les conclusions juridiques préalablement traitées au sein de groupes spéciaux en charge du traitement du différend en première instance Les groupes spéciaux ont en effet pour tâche d aider à énoncer des décisions ou des recommandations leur rapport ne pouvant être rejeté que par consensus Lorsqu ils sont adoptés les rapports de l Organe d appel doivent être acceptés par les parties au différend Un différend naît lorsqu un gouvernement estime qu un autre gouvernement viole un accord de l OMC ou un engagement contracté dans son cadre Les différends soumis concernent pour l essentiel des promesses non tenues Les membres de l OMC doivent donc recourir au système multilatéral de règlement des différends au lieu de prendre des mesures unilatérales Ils doivent appliquer les procédures convenues et respecter les jugements rendus La procédure complète jusqu à la décision de la première instance ne doit pas durer plus d un an ou 15 mois s il y a appel En cas d urgence la procédure est accélérée Il empêche également un pays désavoué de bloquer une décision Les décisions sont adoptées automatiquement Un pays désireux de bloquer la procédure doit amener tous les autres membres de l OMC y compris la partie adverse à partager ses vues La première étape est celle de la consultation entre les gouvernements concernés S il n y a pas d accord un groupe spécial est créé Son rapport final doit

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Geopolitique-des-terres-rares.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Pierre Buhler et Olivier Zajec - Transversaux
    Et de rappeler la formule d Aron La puissance n est pas un absolu mais une relation humaine La puissance au XXIème siècle constitue une véritable somme qui n a aujourd hui de comparable en France que Géopolitique d Aymeric Chauprade Ellipse et Le Monde dirigé par Pascal Gauchon PUF Il retrace les grandes évolutions de la puissance depuis l Antiquité en insistant sur le rôle fondamental de l innovation le gagnant est toujours celui qui change les règles du jeu Pierre Buhler examine les fondements actuels de la puissance en insistant sur trois points qui lui paraissent essentiels la compétition en matière d innovation la dissémination du nucléaire et l essor des réseaux un point déjà mis en valeur dans Le Monde Il s efforce aussi de tracer quelques hypothèses pour l avenir proche Comme le souligne la préface d Hubert Védrine un seul est exclu celui du rétablissement du monopole de la puissance occidentale Le fil rouge de ce livre est la puissance Voici la façon dont David Simonnet président de la société Axyntis qui est l un des deux partenaires du prix avec Fusions et Acquisitions Magazine a justifié le choix de l ouvrage de Pierre Bulher lors de la remise du prix lors du Festival de Géopolitique et de Géoéconomie de Grenoble Le fil rouge de ce livre est la puissance qui en tisse la trame et qui aujourd hui comme hier définit l ordre du monde Vous examinez la place dans la puissance de chacun de ses déterminants l Etat le droit la géographie la démographie l argent Mais il y a surtout ces lignes de fuite qu emprunte aujourd hui la puissance Vous en explorez trois principales L abaissement du coût d accès à la puissance nucléaire Les réseaux nés de la révolution numérique qui ont permis à des pans entiers de l activité humaine financière politique intellectuelle et même criminelle d échapper au contrôle des Etats La troisième ligne de fuite est l intensité de la compétition scientifique Pierre Buhler remercie le jury et explique sa démarche Crédits P Verluise Extrait du discours de P Bulher Je suis heureux et fier d être lauréat d un prix qui a pour vocation de stimuler dans notre pays la réflexion géostratégique géopolitique Celle ci procède nous le savons d une approche délibérément transversale qui a le mérite d abattre les cloisons entre les disciplines les relations internationales bien sûr mais aussi le droit international l histoire la géographie politique l économie la philosophie voire l anthropologie Je m y suis efforcé dans mon livre Et je me félicite sincèrement de ce que cette discipline de la géopolitique indispensable pour appréhender la complexité du monde ait trouvé sa place dans les programmes des classes préparatoires dont elle était absente lorsque j y étais moi même étudiant il y de cela 4 décennies As tu fiché le Buhler La puissance écrivez vous appartient à ceux qui en comprennent les règles qui savent en assembler les ressources et

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Prix-Anteios-Livre-geopolitique-a.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Repenser l'humanitaire par une désoccidentalisation - Transversaux
    par rapport au gouvernement de leur pays Les ONG françaises s inspirent plutôt de ce modèle théorisé par Tocqueville au XIXème siècle Le monde change les contextes d intervention aussi Les ONG évoluent pourtant dans un contexte mondial qui s est transformé Les relations internationales s organisent aujourd hui sur les logiques d un monde multipolaire De grandes puissances se réveillent sur tous les continents Ainsi voit on émerger le poids démographique scientifique économique et militaire des pays qui composent les BRICS Brésil Russie Inde Chine Afrique du Sud L Afrique n est pas en reste dans les nouvelles prétentions à peser sur la gouvernance politique mondiale Sur ce continent trois pays briguent un siège de membre permanent du Conseil de sécurité l Egypte le Nigéria et l Afrique du sud De même la question identitaire dans ses dimensions ethnique et ou religieuse est dorénavant mêlée avec le politique qui la manipule parfois Certains conflits internes récents ou contemporains Kenya Côte d Ivoire Guinée Ossétie Nigéria utilisent ainsi les dynamiques et les tensions identitaires à des fins politiques Cette difficulté de décentration des ONG internationales pour remettre en cause ce qui caractérise leur code génétique et leur ancrage dans les pays occidentaux n a d égal que la sereine évidence que constituent ces spécificités du mouvement humanitaire dans l esprit des dirigeants de l IRIC Et pourtant de l Afghanistan à l Irak de la Corée du Nord à Haïti de la Somalie aux pays du Sahel du Darfour à la Syrie les exemples se succèdent qui nous encouragent à questionner et à analyser les difficultés voire les impossibilités à agir sur des terrains de plus en plus vastes Il convient dès lors d imaginer des pistes qui ne conduiraient pas toutes de facto à une restriction drastique des capacités d action Le mouvement humanitaire doit se désoccidentaliser Mais de quel Occident parle t on Pas de celui de Huntington 5 et de son choc des civilisations celui que G Corm historien et homme politique libanais qualifie de construction mythologique aux conséquences funestes Non il s agit ici de défendre l idée d un Occident compris en tant qu entité politique 6 L aide humanitaire non gouvernementale est dominée par un modèle d organisation des financements et une visibilité opérationnelle qui l identifient clairement comme issue des pays occidentaux Pour être en phase avec les nouvelles réalités internationales ce modèle doit évoluer et s adapter Le prix à payer est une certaine forme de désoccidentalisation Cela ne signifie ni un reniement ni un travestissement mais une mixité des hommes et des savoirs librement consentie par les acteurs de la solidarité internationale Désoccidentaliser ne signifie pas tomber dans un culturalisme caricatural et dangereux mais sortir d une situation de monopole Chercher des partenaires et des alliés en dehors des pays occidentaux Chercher des ressources humaines financières et techniques là où elles se trouvent aujourd hui dans des pays comme l Inde l Afrique du Sud le Brésil Désoccidentaliser l aide humanitaire

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Pratique-de-l-humanitaire-pour.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Qui sont - vraiment - les pays émergents ? Géopolitique - Transversaux
    avancés ou pays développés Les puissances émergentes n ont en effet pas encore émergé leur chemin vers la gloire reste semé d embûches et qui sait peut être trébucheront elles comme le Japon avant d atteindre la première place La classification aide aussi et c est sa vocation première les milieux financiers à juger des meilleurs investissements repérer les talents de demain c est assurer sa fortune Les pays que les banques et autres agences de notation adoubent peuvent par l incantation même attirer des investisseurs et ainsi émerger pendant que les PIGS se débattent en vain dans la boue Le phénomène d émergence s autoalimente ainsi si l on s en tient à l économie du moins Mais ce qui nous intéresse ici c est la géopolitique des pays émergents leurs armes leurs stratégies leur environnement régional leurs doutes leurs réelles capacités à opérer ce basculement du monde dont on nous parle tant L économie tient ainsi une place réelle puisqu elle est bien souvent la source de la puissance mais le propos s attachera ici davantage à analyser la capacité des pays émergents à s imposer à tout niveau à devenir une puissance complète et non simplement à connaître un take off L intérêt est aussi de considérer cette nouveauté le dynamisme et l avenir radieux semblent être irrémédiablement passés du côté du Sud Le déclin de l Occident déjà prédit par Oswald Spengler en 1918 est aujourd hui présenté comme une réalité immédiate et l émergence des puissances du Sud apparaît comme la première responsable de ce basculement La tête hors de l eau Arrêtons nous un peu sur ce concept d émergence Les pays émergents sont ceux qui littéralement sortent la tête de l eau Alors que dans les années 1990 ces pays semblaient émerger dans la souffrance dans les crises à répétition qui comme un plafond de verre les empêchaient de s extirper des eaux troubles on les présente aujourd hui comme ceux qui résistent à toutes les tempêtes L émergence est devenue le concept facile pour évoquer ces pays aujourd hui solidement assis sur leurs bases économiques alors même qu on pourrait les considérer comme déjà émergés si l on conservait la définition littérale du concept Mais s ils sont émergents c est qu ils connaissent encore leur ascension ils ne sont pas encore posés sur leurs réussites passées comme le sont aujourd hui les Occidentaux ou les Japonais leur gloire reste encore avenir c est là toute la promesse de l émergence Si l on file la métaphore maritime les pays émergents ne sortent plus seulement la tête de l eau ils semblent s élever tels d imposants icebergs prêts à couler le Titanic occidental certes majestueux certes encore robuste mais terriblement fragilisé par l ouragan de la crise Cet ouvrage s est donc fixé pour objectif de savoir si oui ou non nous vivons le grand basculement ou si ce n est qu un mirage que l histoire jugera comme une crise

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Geopolitique-des-emergents.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive


  • P U F Parution le 21 mars 2012 Co directrice du Dictionnaire de géopolitique et de géoéconomie Paris PUF 2011 Ses articles pour Diploweb com Géopolitique des émergents En avant première mondiale Sylvia Delannoy présente l ouvrage qu elle a dirigé Géopolitique des pays émergents Ils changent le monde Paris Direction Directeur P Verluise Conseil scientifique Charte du site Faire un don Devenir membre Auteurs Proposer un article Synergies Présenter

    Original URL path: http://www.diploweb.com/_Sylvia-DELANNOY_.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive



  •