archive-com.com » COM » D » DIPLOWEB.COM

Total: 1806

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".

  • informatiques successivement de l Institut national d Études démographiques du Conservatoire national des Arts et métiers CNAM de l Institut Pasteur Il a ainsi participé au démarrage de l Internet en France De 2001 à 2008 RSSI de l Inserm certification Lead Auditor ISO 27001 et publication d un manuel de sécurité informatique chez Eyrolles De 2008 à 2012 DSI de l Université Paris Dauphine Actuellement chercheur en cyberstratégie à l Institut français d analyse stratégique Parallèlement de façon continue activité d enseignement en sciences de la programmation et des systèmes création avec William Saurin d une filière d enseignement de bioinformatique à l Institut Pasteur un cours annuel d algorithmique au CNAM Nombreuses missions de conseil ou d étude à l étranger États Unis Grande Bretagne Éthiopie expert ONU Burkina Faso Thaïlande expert ONU Allemagne contrat de recherche européen Maroc Sénégal Institut Pasteur Madagascar Institut Pasteur Participation à plusieurs créations d entreprises de haute technologie dans les domaines des réseaux informatiques et des biotechnologies Participation à des projets de recherche sur appel d offres européen Spécialiste FOSS Free and OPen Source Software avec des contributions reconnues par la communauté Expérience de longue haleine pour l édition électronique Web et document Mise à jour partielle en 2015 CV complet http www laurentbloch org spip ph Ses articles pour Diploweb com Internet que faire pour défendre nos chances En matière d Internet quels sont les atouts de la France Et de l Union européenne Les atouts de la France et de l Union européenne sont ils Carte de l Internet quelle hiérarchie des puissances La carte de l Internet quelle hiérarchie de puissances Des acteurs inégaux et de remarquables moyens de renseignement Réalisation pour Surveillance américaine sur l Internet Les dispositifs d espionnage de la NSA ne datent pas d hier

    Original URL path: http://www.diploweb.com/_Laurent-BLOCH_.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • 1915-2015 La France face au génocide des Arméniens - États membres
    et la civilisation tous les membres du gouvernement ottoman En novembre 1915 la France s engage en accord avec les Alliés à ne pas oublier les souffrances atroces des Arméniens lorsque viendra l heure des réparations légitimes et à assurer à l Arménie une vie de paix et de progrès Le 24 juillet 1923 a lieu la signature du Traité de Lausanne qui ne fait mention ni de l Arménie ni des Arméniens Le départ des troupes françaises provoque de nouveaux massacres d Arméniens par les troupes kémalistes Enfin en 2001 La France reconnaît officiellement le génocide par la loi du 29 janvier mais sans en spécifier l auteur Lors des grands massacres de 1894 et 1897 Il est convenu que la France ne fera rien écrit Marcel Proust Ainsi après avoir détaillé en profondeur le questionnement face à ces évènements l auteur en vient à critiquer le peu de réaction de la politique française face à la persécution arménienne dans l Empire ottoman En effet tous ces massacres et implications politiques sont le résultat d un long processus de conflits prenant place entre la Grèce et la Turquie bien avant 1915 Vincent Duclert note que la préoccupation française commence à se faire ressentir mais par le biais d une mobilisation intellectuelle Par exemple les récits de voyages en Arménie se multiplient Pourtant lors des grands massacres de 1894 et 1897 Il est convenu que la France ne fera rien comme l écrit Marcel Proust En effet Vincent Duclert pointe du doigt la défaillance des puissances européennes La connaissance de première main issue du travail des diplomates est ignorée rejetée par les ministres des Affaires étrangères européens et leur gouvernement p 62 Mais pourquoi la France est elle particulièrement impliqué dans le cas arménien et détient elle une telle responsabilité envers ce peuple Car Paris refuse de considérer la gravité des massacres dans l empire ottoman et persiste à soutenir le pouvoir hamidien de plus le parlement rejette la protestation grandissante contre l abandon des arméniens Pour un pays qui se prétend soutenir les droits de l homme c est un peu osé C est ainsi que l intervention de grands défenseurs tels que Jean Jaurès Anatole France Paul Cambon expriment un réel engagement parlementaire et commencent à se faire entendre en plus de la France des missions à l appui de personnalités catholique tel que le père Charmetant qui interviennent dans un devoir d humanité et de patriotisme George Clemenceau au nom du droit et de la justice pour tous les hommes sans distinction de race ni de confessions religieuses condamnent les gouvernements qui n ont rien fait Les intellectuels veulent maintenant faire l histoire des Arméniens mobilisant la force politique des historiens Une propagande savante est alors mise à l œuvre Le mouvement Arménophile est en marche Comme le précise Vincent Duclert L attitude publique face aux événements d Arménie révolte ces intellectuels avant la lettre motivés par la recherche et la reconnaissance de la vérité p 138

    Original URL path: http://www.diploweb.com/V-Duclert-La-France-face-au.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive


  • V Duclert La France face au génocide des Arméniens éd Fayard 24 avril 1915 24 avril 2015 Un siècle après le début du génocide arménien il importe de remettre à la fois en perspective les faits et l attitude de Direction Directeur P Verluise Conseil scientifique Charte du site Faire un don Devenir membre Auteurs Proposer un article Synergies Présenter le site Conférences Partenaires Participer Proposer une synergie Liens conseillés

    Original URL path: http://www.diploweb.com/_Clementine-KERFRIDEN_.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Géopolitique des Roms, sans frontières ? - États membres
    difficultés dans l accès à l éducation et à l emploi l assimilation de la population rom à la population majoritaire des pays dans lesquels ils vivent a eu pour effet un sentiment d hostilité à l égard des Roms L absence de perspectives économiques et le souhait d une vie meilleure ont pour conséquence l émigration des Roms vers l Europe de l Ouest à partir des années 1990 Quelles solutions pour la France La France semble être un des pays préférés par les Roms en raison de sa proximité géographique avec la Roumanie et la Bulgarie comme de son origine latine Les Roms constituent 80 de la population vivant dans des bidonvilles en France Selon le Ministre de l Intérieur en 2014 il y avait 400 campements de Roms dont les deux tiers installés en Ile de France La solution trouvée par les autorités françaises est l expulsion des personnes vivant dans ces camps L année 2014 s est soldée par 13 483 expulsions selon le European Roma Rights Centre ERRC et la Ligue des Droits de l Homme LDH Ce qui signifie pour Philippe Goossens rapporteur à la LDH 80 de la population vivant dans des bidonvilles en France Les expulsions de campements de Roms sont décidées par la justice Ensuite les maires font appel aux forces de l ordre pour procéder aux expulsions Après l arrivée au pouvoir de François Hollande mai 2012 le gouvernement publie une circulaire le 26 août 2012 qui propose des solutions de relogement en cas d évacuations de campements illicites En fait il existe un vrai décalage entre le texte de loi et la réalité du terrain seule une partie des maires propose des solutions de relogement aux personnes expulsées Malgré l existence d un problème social réel les Roms se retrouvent souvent instrumentés dans le discours des hommes politiques de droite comme de gauche surtout à l approche des élections municipales ou nationales On se souvient des propos de Manuel Valls à l automne 2013 les Roms ont vocation à rester en Roumanie ou à y retourner qui ont suscité des critiques de la part de la société civile et des prises de position dans le champ politique A la suite de cette déclaration le gouvernement a nuancé son discours en déclarant que la politique menée à l égard des Roms doit marcher sur deux jambes lutte contre les occupations illégales de terrain mais aussi accompagnement de ces familles Mais ce n est pas la première fois que les autorités françaises envisagent des solutions à l égard de cette minorité ethnique L ancien président de la France alors ministre de l Intérieur Nicolas Sarkozy avait décidé en 2005 l instauration d un dispositif qui permettait à tout ressortissant de l UE en grande précarité de toucher 300 euros par adulte et 100 euros par enfant pour rentrer dans son pays d origine Ces retours au pays étaient enregistrés comme des expulsions du territoire français Mais cette mesure s est avérée

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Les-Roms-sans-frontiere-s.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive


  • M O Afrique Moyen Orient Monde Livres géopolitiques Transversaux Compil Diploweb Audiovisuel Audio Photo Vidéo Accueil Camelia NASTASE Ancienne journaliste au sein des quotidiens roumains Adevarul et Prahova et experte en intelligence Economique Camelia Nastase a notamment exercé la fonction de Chargée d analyses stratégiques au sein de la Direction de la Stratégie du Groupe La Poste Son parcours a débuté en Roumanie par un voyage dans l histoire sciences politiques géopolitique et continue en France aujourd hui par la découverte des enjeux de l information et de la communication Biographie mise à jour en 2015 Ses articles pour Diploweb com Les Roms sans frontière s Les Roms sont 10 à 12 millions en Europe mais qui sont ils L auteur présente leur histoire et le fracas des échelles entre l Union européenne et Direction Directeur P Verluise Conseil scientifique Charte du site Faire un don Devenir membre Auteurs Proposer un article Synergies Présenter le site Conférences Partenaires Participer Proposer une synergie Liens conseillés Archives Retrouvez la chaîne Diploweb sur Union européenne États membres Institutions Pays candidats Russie CEI Russie CEI Amérique Amérique du Nord Amérique centrale Amérique du Sud Asie Chine Inde Zone asiatique Afrique M O Afrique Moyen

    Original URL path: http://www.diploweb.com/_Camelia-NASTASE_.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Pour une École Française du Renseignement, G. Arboit, (...) - États membres
    il salue toutes les actions qui visent à ouvrir la société française à la culture du renseignement Il en va selon lui de l intérêt de la D G S E A ce propos il souligne qu une véritable révolution culturelle a été engagée sur cette question depuis 2008 Nicolas Wuest Famo se prévient néanmoins que c est une relation nouvelle qui doit se construire sur la confiance et dont la maturation est un processus lent p 29 Par ailleurs s il est conscient de ce que la science notamment l histoire peut apporter à la D G S E il est très critique vis à vis des récits d anciens du S D E C E ou de la D G S E qui auraient oublié leur devoir de réserve Enfin il n oublie pas de rappeler que le secret est nécessaire à l exercice normal des activités d un service de renseignement C est l une des limites qu il pose à l étude du renseignement Dans le même registre l Ancien directeur du renseignement militaire D R M de 2002 à 2008 le général Michel Masson estime que la recherche universitaire a son importance Elle doit selon lui reprendre la main sur cette matière longtemps laissée aux journalistes à la fois peu soucieux d exposer leurs sources au travail critique et davantage intéressés par les affaires et les scandales que par l analyse du fonctionnement des services secrets L apport de la géographie Peut être plus pragmatique le professeur des universités en géographie à l université Paris Sorbonne André Louchet affirme et ce dans un discours très technique que le progrès notamment en termes d imagerie aérospatiale a beaucoup à apporter aux services secrets Plus précisément il souligne que des progrès sont possibles dans la définitions des images dans l acquisition de nuit dans l acquisition par mauvais temps dans l acquisition selon la gamme de longueurs d onde p 77 Il ajoute qu une étape décisive serait la conception d engins circulant très légèrement au dessus des 62 miles afin d échapper à la violation de l espace aérien Finalement André Louchet démontre l aspect vertueux pour les services de renseignement de la recherche L apport du droit et de l éthique Sur un autre ton Bertrand Warusfel et Patrick Klaousen prennent la plume Le premier évoque la nécessité de légiférer l ensemble des activités de renseignement et pense que cette démarche de clarification législative ira à l avantage des services en question Peut on trouver un équilibre entre la moralité et la clandestinité qu exige le métier En somme il considère que le juriste a son mot à dire et peut contribuer favorablement aux services de renseignement Le second déplace le curseur juridique vers l éthique Il tente en effet de formuler un équilibre entre la moralité et la clandestinité qu exige le métier Pour lui ce travail philosophique est d une importance non négligeable puisqu il permet de fournir un cadre déontologique non sans

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Renseignement-une-Ecole-francaise.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive


  • Etranger a pour vocation de préparer les étudiants à la grande variété des métiers ouverts sur la vie internationale Ses articles pour Diploweb com Renseignement une Ecole française Clair simple et facile d accès voici un livre particulièrement intéressant pour ceux qui souhaitent avoir un premier contact avec le monde du Direction Directeur P Verluise Conseil scientifique Charte du site Faire un don Devenir membre Auteurs Proposer un article Synergies

    Original URL path: http://www.diploweb.com/_Nicolas-KANDEL_.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Comment déradicaliser les islamistes ? P. Conesa #jesuischarlie - États membres
    assassinat du dessinateur Kurt Westergaard La stratégie fut définie par un groupe de travail interministériel après une consultation associant 74 entités sélectionnées En 2009 fut publié le document A common and safe future An action plan to prevent extremist views and radicalisation among young people 2 originalités Parmi les principes retenus une Action de contact PET continu avec les élites musulmanes quelles que soient leurs vues qui se sont parfois chargés de faire comprendre les avantages d être musulmans au Danemark en situation de crise Les Exit Talks confidentiels avec des radicaux qui veulent quitter d la Norvège Le pays d Anders Behring Breivik connut peu de menace terroriste venant des 150 000 musulmans Somalis Pakistanais mais le pays avait offert l asile politique depuis 1991 à Najmuddin Faraj Ahmad Mullah Krekar fondateur d Ansar al Islam Il avait brièvement été arrêté en 2012 pour des menaces contre des officiels norvégiens L axe principal de la politique norvégienne s appuie sur la police de proximité et les excellents contacts avec la communauté musulmane devenus active dans la lutte contre la radicalisation Les Conversations de responsabilisation Empowerment Conversations confiées à la police semblent avoir été efficaces e la Belgique c est un cas particulièrement intéressant car son taux de recrutement au Jihad serait le plus élevé d Europe 27 par million d habitants contre 15 au Danemark 9 aux Pays Bas et 6 en France Le Programme de prévention de la radicalisation violente 2013 vise à intervenir de manière précoce dans le processus de radicalisation par le biais d une orientation positive et sociale Ce programme exécute la stratégie et le plan d action dans la lutte contre la radicalisation approuvés en décembre 2005 par le Conseil de l Union européenne élaboré sur la base de recherches scientifiques d expériences et de consultations avec des partenaires étrangers Les objectifs stratégiques du programme se focalisent sur le renforcement de la cohésion sociale et sur le développement de mesures spécifiques avec un enracinement au niveau local Le programme s articule autour de 6 axes connaissance et sensibilisation collective sur la radicalisation violente et son impact sur la société plan d action contre les frustrations susceptibles de déboucher sur la radicalisation accroissement de la résistance morale des individus groupes et communautés vulnérables identification et soutien aux autorités locales dans la prévention de la polarisation et de la radicalisation violente implication des communautés de la diaspora lutte contre le radicalisme sur Internet et l organisation des contre discours Enfin des actions de déradicalisation en prison f L Allemagne Un centre de documentation avec publication de guides et manuels divers par le Radicalization Advice Center relevant de l Office des Migrations and Réfugiés en contact avec tous les acteurs offre des conseils et des avis gratuits notamment aux familles d enfants convertis qui n ont pas les connaissances indispensables Le travail de sensibilisation et de détection est mené avec les proches qui sont souvent les premiers détecteurs Une campagne d affichage a fait débat elle montre des images de jeunes gens avec la mention MISSING en gros caractères et le commentaire suivant C est mon fils Ahmad Nous ne le reconnaissons plus il est de plus en plus absent devenant plus radical chaque jour Nous craignons de le perdre dans des groupes fanatiques terroristes Conclusions partielles Les expériences des pays mentionnés ci dessus démontrent d abord l adaptation de chaque programme aux réalités nationales Il apparait cependant des caractéristiques communes dans les pays démocratiques une organisation centrale information publication conseils en liaison avec des acteurs locaux publics et privés l importance donnée à la formation des acteurs et d autre part à la communication publique L approche théologique a également été valorisée et les Salafistes quiétistes en ont été exclus sauf cas exceptionnels Les discours sur la cohésion et les valeurs sociales ont été déconnectés du discours anti radical L évaluation constante des choix et des actions a conduit rapidement à une réduction des ambitions premières très larges pour se concentrer sur le noyau dur des radicaux à risque Une philosophie commune de la contre radicalisation devrait être énoncée au niveau des pays de l Union qui affrontent les mêmes problèmes voir ci après l exemple de la Burqa C est l objet du programme Radicalisation Awareness Network RAN auquel la France n a peut être pas apporté toute l attention nécessaire 3 2 En France que faire 3 2 1 Une politique globale une parole publique une cible une organisation d ensemble La lutte contre le radicalisme tel que nous l avons décrite ici devrait relever d une politique et non se limiter à un dispositif centralisé et descendant associé à la délinquance sous l égide du Comité interministériel de Prévention de la délinquance CIPD La politique déjà menée porte ses premiers fruits mais il faudrait simultanément modifier l organisation administrative et la tonalité générale de la politique La parole publique Les autorités doivent désigner précisément la cible non pas le terrorisme global comme cela a été énoncé pour justifier l intervention en Afghanistan ou au Mali Bien que le Salafisme soit la matrice principale du recrutement il n est pas le seul vivier c est pourquoi nous proposons le terme de Mouvance radicale salafiste voire le Salafisme Jihadiste Il nous parait maladroit de parler de Mouvance radicale islamiste car le terme islamiste trop vague et trop connoté par rapport à l Islam est rejeté par certaines organisations Le Salafisme n est pas un parti tous les interviewés ne se disent pas toujours salaf et ne présentent pas une carte d adhérent Bien au contraire les nouveaux comportements de dissimulation notamment en milieu carcéral rendent les signes visibles de radicalisation moins détectables Il reste que si le salafisme n est pas le seul vivier des radicaux violents c est une idéologie dangereuse qu il faut cibler et dénoncer nommément Les termes sont importants La polysémie des termes guerriers qui opposent monde occidental et monde arabo musulman mérite qu on s y attarde l islamisme est un mot générique qui a recouvert plusieurs sens et conceptions politiques qui vont depuis la révolution iranienne jusqu à la démocratie turque d Erdogan en passant par les assassins de la guerre civile algérienne Il ressort dans son pire sens aujourd hui avec les horreurs de l Etat Islamique en Irak et au Levant qui ressemble étrangement aux pratiques de l Arabie saoudite wahhabite Il choque les musulmans toutes catégories confondues qui considèrent non sans raison qu ils n y reconnaissent pas leur Islam De la même façon le terme de Laïcité renvoie pour beaucoup de Musulmans aux heures sombres des répressions antireligieuses d Ataturk abolissant le Califat de Nasser emprisonnant les Frères musulmans de Hafez el Assad les massacrant en Syrie ou de Saddam Hussein Pour la France la laïcité est le principe légal de la tolérance religieuse Le terme de Croisade si malencontreusement employé par G W Bush pris dans une signification morale est valorisant pour les Occidentaux il est par tradition historique structurellement agressif et négatif pour le monde arabo musulman N en est il pas de même du terme Jihad vu par les décideurs du monde occidental mais pas par les théologiens musulmans qui y voit l effort individuel de rectitude morale et religieuse Il est donc essentiel de pondérer les termes et de désigner la cible de la politique contre radicale La république doit être sereine et pas médiatique dans l application de la loi remarque un journaliste entendant par là que la médiatisation de quelques rares cas ne doit pas faire sur réagir Les lois de 2004 et de 2011 existent il faut les appliquer de manière sereine et apaisée contre des situations qui restent extrêmement minoritaires Le rapport d étape de l Observatoire de la Laïcité de Juin 2013 rappelle qu en 2004 2005 639 cas d élèves en infraction était constaté ils n étaient plus que 3 dont un Sikh l année suivante Depuis 2008 les recours contre les décisions d exclusion ont quasi disparus Ces chiffres tout à la fois l utilité de la loi républicaine et le respect de la règle légale Certains des interlocuteurs dans le cadre de cette étude souhaitent tout d abord que le débat sur le radicalisme soit désidéologisé et deséthnicisé Un des interlocuteurs du Conseil général 93 a employé l expression d hystérisation du débat En effet la radicalisation est un prurit de la crise que traversent toutes les grandes démocraties dont certaines formes sont logiquement plus préoccupantes que le Jihadisme Le Rapport Europol 2012 recense 219 attentats 26 par rapport à 2011 et 17 victimes civiles dont 7 pour Mohamed Merah et 37 attentats religieux seulement contre 16 en 2011 Autre critère l Education nationale qui recense les incidents dans les lycées et collèges s inquiète beaucoup plus des violences faites aux filles et de la cyber violence que des refus de scolarité liés à la pratique religieuse Le marché de l angoisse auquel contribue nombre de personnalités n a pas besoin de nouvelles analyses sur des sujets déjà largement explorés ex le récent rapport explosif de M Larrivé sur la radicalisation en milieu carcéral La modération et le calme manifesté par le ministre de l Intérieur ont été largement appréciés chez tous les interlocuteurs rencontrés lors de cette étude L organisation dédiée doit contribuer à rassurer la communauté Le Bureau des Cultes qui apparait comme la cheville ouvrière du dispositif administratif doit expressément quitter le ministère de l Intérieur et être rattaché à Matignon ou au ministère de la Justice C est un préalable indispensable pour conduire avec les élites musulmanes une action qui ne les fasse pas considérer par leurs coreligionnaires comme des auxiliaires de police Les accusations volent bas dans le monde virtuel du militantisme musulman émanant parfois de responsables qu on pourrait considérer comme sérieux et posés ex attaque de Youssouf Leclerc contre Tareq Oubrou Le monde des représentants officiels et autres entrepreneurs politiques qui prétendent parler au nom des Français Musulmans doivent se demander ce que le reste de la communauté nationale pensent de termes comme traitre enjuivé ou majordome tout juste bon à régenter les domestiques La tolérance et le respect réclamés du gouvernement français n a semble t il pas place entre Musulmans Le numéro vert organisé autour des préfets apparait comme une réponse extrêmement utile mais il agit comme réseau d appel d urgence et qui donne à nouveau un tour policier à la politique publique Il est indispensable comme cela se fait déjà d y adjoindre un réseau d alerte avancé agissant comme détecteur Coordonner l action avec les autorités locales qui sont les plus au contact du problème au front en quelque sorte avec ses différents services un maire peut tout savoir déclarait un magistrat soucieux de bien détecter les évolutions de sa communauté musulmane Dès 2004 Éric Raoult maire du Raincy attirait l attention du ministre de l intérieur sur les difficultés rencontrées par les communautés musulmanes pour la réalisation de lieux de culte dignes et adaptés Nombre de collectivités locales concernées gèrent sans conseil ni expertise de manière très empirique ce genre de dossiers sensibles Ces situations donnent encore lieu à des polémiques locales très vives et dommageables Les pouvoirs publics devraient donc permettre à ces interlocuteurs communautaires et élus locaux d affronter des scénarii de sortie de crise pour qu un schéma de solution concrète soit mis en place dans ce genre de situations conflictuelles Le texte de la réponse du ministre de l époque est intéressant En raison du principe de laïcité posé par l article 1er de la Constitution et l article 2 de la loi du 9 décembre 1905 il est interdit aux personnes publiques de subventionner la construction ou l aménagement d édifices du culte L intervention des communes dans le type de situation évoquée a été ouverte par l article 11 de la loi de finances du 29 juillet 1961 qui permet aux départements et communes de garantir les emprunts contractés par les associations cultuelles pour la construction des édifices du culte dans les agglomérations en voie de développement Bref la loi rien que la loi là où devait naitre une politique et une prise de parole publique et une coopération ouverte avec les collectivités locales La question reste d actualité aujourd hui pour ce qui concerne la radicalisation Les élus locaux sont le centre d un réseau qui regroupe les Services sociaux les écoles la police municipale formée à une fonction diplomatique et pas répressive UTEC formés en ethnopsychiatrie les Centres de réussite éducative 25 en Seine Saint Denis Mais la réforme Borloo les a limités aux ZEP ce qui mérite peut être d être revu Les autorités locales sollicitées parfois avec succès parfois sans n osent souvent pas prendre position publique faute de politique sur le sujet Chaque édile gère sa collectivité en fonction de la situation locale On retrouve parfois l isolement constaté auprès des enseignants par le rapport Obin Pourtant avec les travailleurs sociaux et les milieux éducatifs les polices municipales un maire peut savoir beaucoup de choses aider s il faut fournir une grille de lecture nouvelle Les familles restent souvent le dernier contact du jeune avec son ancien monde Les acteurs associatifs qui se sont investis sur le sujet du terrorisme de la déradicalisation de l intégration des musulmans de la défense et l aide aux victimes du terrorisme sont nombreux quelques exemples Madame Ibn Ziaten et son association IMD Mme Dounia Bouzar avec son CPDSI Mr Camel Bechikh avec l association Fils de France Mr M hamed Henniche avec l UAM 93 Mr Anouar Kbibech et le RMF Mr Guillaume Denoix de Saint Marc avec l Association française d Aide aux Victimes du Terrorisme AfVT Le réseau se densifie mais les acteurs sont nombreux et dispersés Disposés à contribuer à la politique publique ils doivent constituer un tissu plus coordonné générateur d idées et d initiatives relayées par l organisme central chargé de la politique publique Qui peut agir et comment Mener une politique sollicitant tant d acteurs de la société civile musulmane et non musulmane doit avoir la dimension d une politique interministérielle La multiplicité des questionnements comme quels messages concevoir comment diffuser des discours contre radicaux sur quels média quelle contribution attendre des théologiens peux t on collaborer avec des communicants spécialistes d Internet peut on attendre une aide de salafistes quiétistes Si oui sous quelle forme Ce sont les initiatives privées coordonnées qui donneront sa véritable dimension à la politique de contre radicalisation La législation antisectes a fini son cycle biologique concernant le phénomène sectaire dans son ancienne mouture La Miviludes existe mais elle ne souhaite pas par tradition interférer dans la gestion du culte d un des grands monothéismes qui a fortiori ne parvient pas à s unir Est ce d ailleurs son rôle tant les caractéristiques du salafisme ne prêtent pas le flanc à son intervention dans le champ d application de la Loi Il reste que la structure interministérielle existe a un savoir faire certain des équipes et une association avec différents acteurs de la société civile musulmane peut se concevoir Le recours à une fondation constituée à cet effet peut aussi se concevoir La FAVT qui a permis cette étude a pour vocation de financer des projets mais n est pas un opérateur elle ne comporte que des bénévoles et n est pas dotée d une structure opérationnelle Faut il revivifier la Fondation pour les œuvres de l Islam de France qui a le mérite d exister en tant que Fondation reconnue d Utilité publique Il faudrait probablement en changer la mission et l organisation Faut il concevoir un nouvel outil Il s agit là d un choix politique qui doit être tranché dans un débat public 3 2 3 Approfondir les connaissances En l état du dossier il nous semble qu il faut sans tarder dresser un recensement aussi complet et actualisé que possible des lieux et modalités de radicalisation écoles internet mosquée associations prison Si le phénomène des conversions est préoccupant il reste d ampleur limitée bien que très médiatisé et mal connu Excepté une étude non publique menée par le bureau des Cultes aucun ouvrage ne dresse une étude un peu construite de l argumentaire quotidien des sites salafistes Or l ambiance et les orientations qui vont mobiliser un loup Solitaire motivé par la future intervention française en Irak y trouvera sa légitimité Le Jihad terroriste de Merah et de Nemmouche dont l amateurisme facilite l arrestation n a pas d importance aux yeux de leurs commanditaires puisque le seul but réel de leur action est le sacrifice public sur le bûcher médiatique Quand on sait que certains sites salafistes comptent près de 43 millions de consultations il y a là matière à connaissances A cet égard il peut paraitre étonnant que les ressources académiques et les budgets publics de recherche soient divisés entre les spécialistes du monde arabe financés par le ministère des Affaires étrangères et le ministère de la Défense et les sociologues qui analysent l évolution de la communauté nationale relevant du maigre budget de recherches du ministère de l Intérieur Le continuum intellectuel est pourtant patent preuve en est l impossibilité de trouver une analyse systématique des thématiques géopolitique des sites radicaux L étude en cours menée par Mr Khosrokavar pour la FAVT sur l écho des crises du monde arabo musulman dans la communauté française musulmane devrait permettre de largement débroussailler le sujet Le rapport du Professeur Messner sur la formation des cadres religieux musulmans qui vient d être déposé sur les bureaux du ministre de l intérieur et de celui de l enseignement supérieur propose d ailleurs la création de pôles d excellence bien identifiés et structurés en sciences humaines et sociales de l Islam et en capacité de mobiliser les unités et les formations existantes à Paris et en province s impose comme une urgence Son objectif serait de fédérer les meilleurs spécialistes français de ce champ d études tout en développant des réseaux associant des enseignants chercheurs et des chercheurs d universités étrangères Les recherches menées s appliqueraient à toutes les facettes du fait religieux musulman histoire de l Islam droit musulman finance islamique fondements doctrinaux culture arabo musulmane approches des sources fondatrices courants de pensée dans l Islam sciences sociales de l Islam Ces pôles d excellence bien que généralistes pourraient être mobilisés pour mener des recherches entre autres sur le statut des établissements de formation des imams dans une perspective comparatiste en pays musulman et dans les pays où l islam est minoritaire et sur la radicalisation religieuse qui reste un sujet peu étudié Les parcours de radicalisation relèvent d une adhésion à une idéologie relevant d une sous culture religieuse complexe qu il conviendrait d explorer en analysant notamment les idéologies sous jacentes et leurs liens avec l élaboration des doctrines Ces pôles de compétence pourraient être mobilisés par le biais d un Groupement d intérêt public GIP dont l objectif serait de financer des projets relatifs à la thématique Islam Etat Société et Formation des cadres religieux 3 2 4 Définir le Jihadisme avec les élites de la communauté Il est suffisamment évident que les actions violentes des Jihadistes qui en tirent l essentiel de leur légitimité doivent obliger les élites de la communauté à tracer une claire ligne de démarcation Aucun responsable ne peut se décharger de la question en se contentant d opposer les bons musulmans et les autres ou en se bornant à déclarer que cela n a rien à voir avec l Islam Si l Islam ne doit pas être diabolisé il reste qu il est largement responsable de son propre procès par la passivité de ses élites constate Abdennour Bidar dans l Islam face à la mort de Dieu Nombre d intellectuels rappellent que les accusations d Islamophobie ne suffiront pas à se défaire de cette lancinante question Le Salafisme n est qu une des multiples versions vaguement islamisée des sectes de l Apocalypse une sorte de No future des punks d autres temps une nouvelle mode qui succèdent aux Grunge et autres Gothiques en offrant une perspective transcendante Il faut ramener cette pseudo théologie à sa juste réalité Les élites de la communauté musulmane en particulier religieuses doivent être sollicitées pour participer à la définition de ce qu il convient d appeler le radicalisme et borner clairement la foisonnante revendication religieuse par rapport à la laïcité Une politique de contre radicalisation qui ne fait pas appel aux élites de la communauté entretient le sentiment de stigmatisation A l inverse le reste de la collectivité nationale peut légitimement avoir le sentiment de revendications sans fins implicitement acceptées par tous les musulmans français Les entretiens menés dans le cadre de cette étude montrent que les élites françaises musulmanes peuvent et veulent contribuer à définir ce qu on va appeler la radicalisation c est à dire selon une approche assez consensuelle d une part les attitudes ouvertement antirépublicaines voile intégral refus de l école et d autre part l inadmissible légitimation religieuse de la violence Le débat sur la nécessité d une loi semble aujourd hui dépassé Par contre le débat public parait plus adapté Les élites musulmanes ressentent tout à la fois la montée du communautarisme sans obligatoirement en trouver certains critères inquiétants ex marché du Hallal port du voile pour les femmes mais aussi la montée d un salafisme de plus en plus intolérant dont le seul souci est de contester leur représentativité et d enclaver la communauté autour de demandes religieuses clivantes afin de la couper de la communauté nationale Les plus exposés sont les Imams prêchant la tolérance et le respect de la République qui se heurtent de front aux Salafistes sur certains lieux de culte refus de suivre la prière conduite par l Imam menaces de mort Ils se disent peu ou pas sollicités sur les conversions qui se font hors de l espace de la Mosquée Ces leaders religieux qui ne sont que désignés par les fidèles ont besoin de se sentir adossés aux pouvoirs publics Ces élites sont prêtes à ouvrir un débat public afin de définir ensemble une Charte de l Islam Français qui donnerait une caution communautaire et religieuse à la politique publique de contre radicalisation Ce débat des Etats Généraux selon l expression d un interlocuteur doit se tenir dans un espace de neutralité pas au ministère de l intérieur ou sous la forme d un rapport parlementaire sans suite Le CFCM vient d ailleurs de publier un remarquable texte intitulé Convention Citoyenne des Musulmans de France pour le vivre ensemble Juin 2014 qui démontre l urgence de la démarche Certains théologiens vont plus loin estimant que dans certaines mosquées se tiennent des discours contraires à la loi racisme intolérance religieuse appel au meurtre et proposent de lancer une Fatwa délégitimant le Jihad contre la France et les Français En Islam c est le théologien qui seul peut légitimer le Jihad contrairement aux appels de Ben Laden et Al Zawahiri sur le petit et le grand Jihad La Grande Bretagne a obtenu de ses responsables religieux une Fatwa condamnant le départ en Syrie Un contre discours offensif articulé sur les différents aspects du problème Un contre discours doit se construire à partir du discours et non pas comme une leçon d instruction civique D abord la manière les fondamentalistes et surtout les Salafistes adorent donner le sentiment qu ils sont persécutés ce serait la preuve de leur rectitude morale et une promesse de victoire future Or leur idéologie mélange de merveilleux d annonce de l Apocalypse de No Future et de garantie multirisque du Paradis entourée de règles de comportement d une extraordinaire banalité est tout à fait identique à celles qu on retrouve dans les dérives sectaires de tous les grands monothéismes juif évangéliste ou adventiste Dès lors quel crédit religieux lui accorder sauf celui d une escroquerie intellectuelle comparable à toutes celles qu on peut trouver dans les Supermarchés de la Foi Désigner la cible ne signifie pas à lui donner de la consistance et du sérieux Il est aussi important de la banaliser en le comparant mot pour mot à d autres offres identiques y compris aux propos de G W Bush L objectif des radicalismes surtout religieux est transcendant et il est difficile de faire redescendre sur terre un transcendant Négliger l impact de la dérision comme méthode de contre discours serait se priver d un formidable outil voir la lettre du ministre canadien en Annexe Le contre discours ne doit pas se limiter à valoriser les avantages de la tolérance mais démontrer le caractère profondément dangereux surtout pour la communauté musulmane du Jihadisme Les Salafistes sont aujourd hui responsables du Takfir la pire des divisions partout où ils se sont implantés La machine infernale s est aujourd hui déréglée et le terrorisme tue dix fois plus de musulmans que de non musulmans à la surface de la planète Les élites de la communauté peuvent elles se désintéresser de ce phénomène Les théologiens musulmans se doivent de se prononcer sur ces différents sujets Le Salafisme est une idéologie raciste en crise qui a généré partout où il s est implanté à la plus grande guerre de religion que le monde arabo musulman a connue dans son histoire Qu on en juge ils se sont opposés à tous les Printemps arabes en particulier contre les Frères musulmans démocratiquement élus en Egypte Ils sont en état d insurrection en Tunisie La Guerre de religion sunnite chiite fait rage dans 9 pays Afghanistan Pakistan Irak Syrie Liban Malaisie Yémen Somalie et Bahrein Les Salafistes dénoncent et menacent physiquement les élus et représentants de la communauté en France De quelle Oumma se réclament ils donc Le rite malikite majorit aire au Maghreb a directement été visé au Mali par la destruction des sites maraboutiques qui comptent parmi les plus anciens et les plus remarquables de l Islam Les départs en Syrie Les départs en Syrie doivent être condamnés mais par une loi nouvelle plus générale qui interdise également tout départ de citoyens français pour combattre vers des zones de guerre qui ont fait l objet de résolutions de l ONU Les cas se multiplieront tant les guerres civiles deviennent une constante des crises actuelles militants d extrême droite partant combattre en Croatie ou islamistes en Bosnie jeunes d origine arménienne vers le Haut Karabakh binationaux vers l Algérie des années noires hier Juifs français servant Tsahal dans les territoires occupés ou aujourd hui Français partant en Ukraine Inutile de relever la multiplicité des opportunités de mercenariat idéologique ou religieux à venir On ne peut toujours détecter les départs soudains au Jihad en Syrie mais par contre on peut les traiter plus efficacement au retour Rien ne permet de penser que tous les jihadistes rentreront aussi convaincus qu au départ Il y aurait en ce moment 350 individus concernés par des procédures 113 ont déjà été arrêtés 51 sont écroués et 74 mis en examen dont 20 concernent des convertis L apport des différents acteurs privés évoqués plus haut peut s avérer extrêmement utile dans ce cas théologiens acteurs associatifs édiles locaux Le classement sans suite par le parquet reste très exceptionnel 2 cas concernant un faux départ et un départ dans l Armée régulière Mais il reste que dans des cas plus difficiles des classements associés à des stages de suivi organisés par des associations citoyennes venant en appui aux Préfets exemples l AFVT Solidarité citoyenne permettraient de mieux appréhender le profil et les risques que présenterait le jeune qui revient La judiciarisation si elle échoue fait apparaitre le jeune homme un héros dans son quartier Enfin les mesures de retrait du passeport pour empêcher des candidats au Jihad de partir vers le Moyen Orient présentent un effet pervers qui s est manifesté aux Etats Unis et au Canada Michael Zehaf Bibeau l auteur de l attaque du Parlement s était vu retirer son passeport Il a retourné ses armes contre son propre pays Une urgence la formation des Imam et surtout la question des aumôniers en milieu carcéral Tous les observateurs et les experts reconnaissent le rôle particulier joué par la prison dans le processus de radicalisation L offre religieuse musulmane est visible dans l espace public alors qu elle est insuffisante en milieu carcéral Les aumôniers sont rarement présents dans les institutions pénitentiaires Les lacunes sont notamment dues à un manque d encadrement un problème institutionnel et peut être à une certaine inertie de la part de l administration L aumônier musulman est manifestement comme tous les autres sans être tout à fait comme eux il n échappe pas au contexte international qui met à mal ses interventions du fait de la suspicion de part et d autre Il doit être le garant d une offre religieuse modérée or s il permet aux détenus l accès à certaines ressources biens matériels culte etc il réduit l islam à un simple ensemble de codes et de normes Aujourd hui le problème n est plus seulement intellectuel il n y a que 167 aumôniers musulmans dans les 190 prisons françaises là où il en faudrait trois fois plus formés rémunérés et dotés d un statut Bien plus après l affaire Nemmouche dont la dangerosité était signalée par l administration pénitentiaire nombre de journalistes ont assiégé de question les Imams pénitentiaires comme s ils en indirectement étaient responsables Ils refusèrent finalement de répondre aux questions de la presse Les aumôniers travaillent dans un contexte particulièrement difficile qu il faut contribuer à apaiser 3 2 6 Prendre la mesure géopolitique du problème La France a pu mesurer avec les manifestations de soutien à la population de Gaza les risques que la permanence du conflit israélo palestinien fait peser sur la communauté nationale surtout après des déclarations officielles d une incroyable maladresse Après le naufrage des régimes de Ben Ali et de Moubarak les seules épaves flottantes de la politique arabe de la France restent aujourd hui les relations ambigües avec les pays du Golfe C est un chantier menaçant ruine dont les débris risquent de retomber sur le pays L envoi de forces armées n est pas une politique et ses effets sont plus dramatiques que les causes qui le justifieraient Les responsables français semblent avoir été pris de court par l écho rencontré par la crise syrienne dans la communauté salafiste D abord parce que personne n assure un suivi de ce qui se dit sur leurs sites ensuite parce que les déclarations intempestives d intervention militaire non suivies d effets sont mises au passif de la France accentuant encore l effet de mobilisation chez les Radicaux Trop de Jihad tue le Jihad constate Gilles Kepel La critique de l islam politique dressé par Olivier Roy sur l Iran en d autres temps est aujourd hui reprise y compris par le grand Imam irakien Al Sistani Contrairement à ce que pourrait laisser penser les postures bravaches des Jihadistes leur cause s est mise elle même en grande difficulté La proclamation du Califat par Abou Bakr Al Baghdadi chef de l EIIL désavoué par Ayman Al Zawahiri chef désigné d Al Qaida en lutte contre Al Nosra autre faction jihadiste dans des combats qui aurait déjà fait près de 6000 morts devrait se terminer par une balle dans la tête promise aux traitres par la porte parole du nouveau Califat Les serments d allégeance à EIIL qui se multiplient en Afghanistan en Algérie au Pakistan aux Philippines etc fragilise Al Qaida qui ne se laissera pas faire On assiste à une transformation de ces radicalismes religieux comme le préfigurent les cas de l Iran et de l Algérie ou récemment de la Tunisie où l on peut déjà parler du désenchantement de l utopie religieuse radicale mais les spasmes de l agonie à venir seront encore douloureux Dans la guerre de religion qui déchire le monde arabo musulman la France doit elle prendre position entre les extrémistes sunnites et les extrémistes chiites En d autres temps l Empire ottoman avait soutenu les Protestants contre les Catholiques Cela ne lui a pas apporté un gain diplomatique significatif Personne ne regardera jamais une intervention d une puissance occidentale comme neutre bien au contraire elle sera dénoncée par les deux parties Et l Alliance en cours de constitution contre l EIIL ressemble fort à une nouvelle Croisade puisqu aucun des pays musulmans de la région n engage des troupes combattantes a fortiori au sol Enfin il reste l incroyable mutisme à l encontre de l Arabie Saoudite Le Frankenstein que Riyad a créé en lançant ses prédicateurs salafistes se retourne aujourd hui contre son maitre Dans le roman de Mary Shelley le créateur meurt avec le monstre Faut il aujourd hui défendre le Docteur Frankenstein Si tout homme politique peut se permettre de rappeler les droits de l homme à Beijing ou à Moscou aucun n a jamais exprimé la moindre critique à l encontre de Riyad sorte de Corée du Nord de l intolérance religieuse et qui plus est longtemps propagandiste du salafisme qui maintenant se retourne contre elle Un dignitaire religieux chiite Nimr Baqer al Nimr et bête noire des dirigeants saoudiens vient d être condamné à mort mercredi pour sédition par un tribunal religieux de Riyad spécialisé Il a aussi été condamné pour désobéissance au souverain et port d armes Y a t il donc une conditionnalité politique à l intervention occidentale contre l EIIL Si oui quelle est elle La tolérance religieuse La signature du traité international contre la Torture L envoi de troupes au sol pour défendre le régime chiite de Bagdad 3 2 7 La politique répressive peut s enrichir de quelques avancées nouvelles Près de 200 imams auraient été expulsés depuis 2001 selon le journal Marianne 15 mai 2004 pour avoir prôné le Jihad la violence contre les femmes ou la lapidation De même certains musulmans français s étaient insurgés lorsque le président de la République Nicolas Sarkozy avait refusé le visa au Cheikh Sheikh Yousuf Al Qaradhawi regardé comme un des plus grands théologiens Cela faisait suite aux propos négationnistes tenus par le Cheikh dans un meeting en soutien à Roger Garaudy lui aussi ancien grand intellectuel condamné pour négationnisme concernant la Shoah Les mêmes causes doivent produire les mêmes effets Dès lors il appartient aux élites musulmanes françaises d inviter de grands savants qui ne se mettent pas en porte à faux par rapport à la législation nationale La politique du droit d asile devrait donc être harmonisée en Europe Les fondamentalistes poursuivis dans les pays arabes pour fait de terrorisme ne sont pas des combattants de la liberté L exemple du Londonistan qui accueillait dès les années 90 des prédicateurs islamistes vient de fermer ses dernières boutiques Le droit d asile dont l Europe est si fière est né de la Convention de Genève sur les réfugiés de Juillet 1951 pour protéger Toute personne qui craignant avec raison d être persécutée du fait de sa race de sa religion de sa nationalité de son appartenance à un groupe social ou de ses opinions politiques se trouve hors du pays dont elle a la nationalité et qui ne peut ou du fait de cette crainte ne veut se réclamer de la protection de ce pays Le Code de l Entrée et du Séjour des Etrangers et du Droit d Asile art 711 1 français reconnait La qualité de réfugié à toute personne persécutée en raison de son action en faveur de la liberté Ces dispositions permirent de sauver nombre de militants persécutés par les régimes communistes ou autoritaires qui cherchaient à développer les droits de l homme Est ce le cas en l espèce Donnons quelques contre exemples d application aberrantes de ces normes juridiques Abou Qatada célèbre prédicateur raciste du Londonistan condamné par la cour jordanienne de sûreté de l État à deux reprises en 1998 et 2000 à 15 ans de travaux forcés pour financement d un groupe

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Contre-radicalisation-que-faire.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive



  •