archive-com.com » COM » D » DIPLOWEB.COM

Total: 1806

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Comment penser l'habitat en zone à risque ? Y. Veyret, Prof. (...) - États membres
    qui peuvent être des limites à la résilience comme la taille du groupe ou le statut du foncier Dans tous les cas un retour d expérience est indispensable qui doit permettre de mieux gérer le risque pour empêcher au maximum que ne se produise la crise Risque développement durable et habiter Des modes d habiter durable nécessitent de traiter le risque avant que ne survienne la catastrophe Les risques ne sont pas extérieurs au lieu au groupe ou à l individu Ils sont ancrés dans une société qui doit connaître les menaces d origine naturelle ou technologiques qui l affectent Il y a aujourd hui des solutions multiples pour cela l éducation aux risques et les programme d enseignement les actes de vente ou de location des documents fournis par l Etat ou les communes DDRM DICRIM Encore faut il accepter l existence d un danger notamment pour la population qui n a pas de pratiques anciennes d un lieu et peu de liens étroits avec la nature en général D autres solutions relèvent d aspects techniques elles renvoient à l adaptation de l habitat aux contraintes du risque construction parasismiques habitat adapté aux avalanches ou aux inondations sur pilotis avec étage obligatoire règle du duplex voire habitat flottant ces adaptations s inscrivent dans la durabilité Le choix du lieu d implantation de l habitat et son aménagement souvent effectué avec soin pour s éloigner des espaces connus comme dangereux dans le passé pourrait être aujourd hui systématique on peut même privilégier des constructions sur des paliers surélevés aménagés pour réduire les effets des inondations le projet existe pour la réhabilitation du quartier des Ardoines à Vitry sur Seine La construction de bassins de stockage des eaux de pluie peut être une autre réponse qui favorise le développement d espace vert dans la ville en période de basses eaux Les zones d expansion des crues devraient être systématiquement réhabilitées quand cela est possible autrement dit quand elles ne sont pas construites Ces choix émanent le plus souvent des pouvoirs publics impliquent des financements appropriés ils résultent de la mise en application de lois ou de réglementations et de choix d aménagement par les pouvoirs publics Dans bien des cas les populations qui refusent d envisager la crise se considèrent néanmoins protégées grâce à la présence de digues de murettes et de barrages Ces constructions qui relèvent de la protection justifient le maintien de populations peu soucieuses des dangers dans les espaces à risque Or de nombreux exemples montrent que la présence de protections augmente le risque pour les populations implantées derrières les digues l exemple de la Faute sur mer en témoigne 27 28 février 2010 29 morts L habiter en zone à risque nécessite aussi que les activités et la vie puissent continuer y compris quand survient la crise une attention particulière doit être accordée aux infrastructures critiques aux réseaux de circulation indispensables aussi bien pour la vie dans la zone à risque elles mêmes que pour relier d autres espaces C est le cas des réseaux électriques d eaux potables et usées des réseaux distribuant l énergie du ramassage et du traitement des déchets La continuité d activités en cas de crise paraît aussi nécessaire pour éviter de grands déplacements de population toujours mal vécus et souvent dommageables à plus d un titre social économique Des plans de continuité d activités doivent être établie dans les zones à risque et mis en œuvre dès que se profile la crise Se pose donc la question des conflits entre intérêt collectif et intérêt individuel entre la place de l Etat et le comportement des particuliers Les lois françaises de 1982 1995 2003 précisent l interdiction de s installer dans les zones à risque fort ce qui aurait dû et devrait éviter bien des difficultés Cette question de la gestion des espaces dangereux n est pas nouvelle décret loi de 1935 et décret d application de 1937 instituant les plans des surfaces submersibles PSS Les PSS prescrivent un régime d autorisation lorsque le risque de crue présenté par les cours d eau le justifie ils nécessitent le dépôt d une déclaration avant réalisation de travaux susceptibles de nuire à l écoulement naturel des eaux tels plantations constructions Or au cours des dernières décennies les zones inondables le long des cours d eau ou sur les littoraux n ont cessé de se peupler bien que les zonages associés aux Plan de Prévention des risques PPR concernent de très nombreuses communes Rappelons que sur 36 000 communes 18 600 sont reconnues soumises au risque d inondation 14 200 au mouvements de terrain et sécheresse retrait des sols 21 400 sont sismiques 616 soumises aux avalanches 6 000 aux feux de forêt 62 aux phénomènes volcaniques sans compter les phénomènes atmosphériques sont le déroulement peut varier géographiquement fortement selon leur nature Ces données signifient en outre que de nombreuses communes sont affectées par plusieurs risques source INSEE données du 1er janvier 2013 L aménagement du territoire qui intègre ces risques par le biais des zonages est généralement très mal perçu par les populations menacées Pourquoi cela Les territoires de risque sont pluriels Ils ne se limitent pas au tracé d une ligne sur une carte à l intérieur de laquelle s appliquent un règlement et une autorité A côté des limites et d un contenu matériels ces territoires offrent des symboles et des valeurs qui participent à la diversité du processus d acceptation et de territorialisation des risques Dans de nombreux exemples soit la population qui habite en zone à risque minimise celui ci ou le refuse soit elle considère que la sécurité est l affaire de l Etat soit enfin elle ne peut accepter l idée de devoir vivre ailleurs et autrement L exemple des habitants des iles de la Marne pourtant en zone rouge du premier PPR en témoigne île Fanac à Joinville Sainte Catherine et Brise Pain de Créteil île des Loups de Nogent sur Marne Île d Amour de Bry

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Habiter-en-zone-a-risque-et.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive



  • publications dont une douzaine d ouvrages publiés comme seul auteur ou en collaboration Elle est membre du comité scientifique de plusieurs revues Annales de géographie Territorium Y Veyret est présidente du Comité National Français de Géographie Membre du conseil scientifique du GICC du MEEDDAD Elle est déléguée scientifique adjoint à l AERES depuis septembre 2008 Publications Veyret Y et Pech P 1993 L homme et l environnement PUF 420 p deuxième édition 1997 et traduction en Espagnol Veyret Y 1999 Géoenvironnement Coll Campus SEDES 180 p 2004 Deuxième édition 186 p Veyret Y 2000 La France milieux physiques et environnement Coll Cursus Colin 188 p Veyret Y 2001 Géographie des risques naturels Numéro de la documentation photographique Veyret Y 2003 Les risques A Colin Ouvrage collectif traduit en portugais brésilien Veyret Y 2004 La géographie physique des vingt cinq dernières années en France Belgeo n 2 Geographical marks at the dawn of the 21st century P 145 157 Veyret Y sous la direction de Le développement durable approches plurielles Hatier coll Initial 284 p Veyret Y 2006 Risques et prévention in les catastrophes naturelles Questions internationales La documentation française Veyret Y et Simon L 2006 La biodiversité approche géographique Annales des Mines n 44 Veyret Y et GRANIER G 2006 Développement durable Quels enjeux géographiques Documentation photographique n 8053 Veyret Y et Ciattoni A 2006 Les fondamentaux de la géographie CURSUS Colin ed 2e édition revue et augmentée Veyret Y sous la direction de 2007 Dictionnaire de l environnement Colin Veyret Y sous la direction de 2007 Le développement durable SEDES Veyret Y 2008 Menaces environnementales A qui profite le crime in Hors série revue Diplomatie Veyret Y et Laganier R directeurs Atlas des risques en France Paris Editions Autrement ouvrage collectif 2013 Ses articles pour Diploweb com Habiter en

    Original URL path: http://www.diploweb.com/_Yvette-VEYRET_.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Géopolitique du référendum écossais du 18-09-2014. - États membres
    Royaume Uni Ce référendum a provoqué un vaste débat au delà des limites de l Écosse sur les fondements identitaires politiques et institutionnels du Royaume Uni qui reste ouvert Il a également poussé les principaux dirigeants unionistes à s engager à redéfinir les relations de l Écosse avec le reste de l union suscitant convoitises et ressentiments dans les autres composants nationales du Royaume Uni S il n a pas fait imploser le Royaume Uni ce référendum entrainera de nombreuses conséquences géopolitiques même si elles sont pour le moment difficilement mesurables mais de nombreuses questions en suspens Une analyse à plusieurs échelles à celles de l Écosse du Royaume Uni et de l Europe apparait incontournable pour étudier les conséquences géopolitiques du référendum écossais La question écossaise reste posée En effet si ce référendum a rejeté ou repoussé l indépendance de l Écosse le débat sur sa place au sein du Royaume Uni reste ouvert La devo max promise par le gouvernement et l opposition travailliste devrait en effet redéfinir les liens entre Edimbourg et Londres De plus cet engagement pris en urgence pour contrer la montée du oui ne garantit pas pour autant d apporter une réponse définitive à la question écossaise En effet la dévolution des années 1990 n a pas entrainé le recul du nationalisme écossais alors que le gouvernement Blair l avait présentée comme un moyen de garantir l unité du Royaume Uni en satisfaisant les revendications autonomistes des Écossais Au contraire le SNP a profité de ces institutions autonomes pour arriver au pouvoir en 2007 et ainsi pour montrer sa crédibilité politique et sa capacité à gouverner L évolution du contexte géopolitique économique et électoral du Royaume Uni pourrait également avoir des conséquences sur la question de l Écosse Par exemple quelle serait la réaction des Écossais si les conservateurs se maintenaient au pouvoir après les élections générales de 2015 et s engageaient dans une voie encore plus libérale ou revenaient sur la promesse de devo max Quelle serait leur position si à la suite d un référendum promis par David Cameron le Royaume Uni quittait l Union européenne Au contraire est ce que l arrivée au pouvoir à Londres d un gouvernement travailliste plus soucieux des affaires écossaises ne favoriserait pas un rapprochement des liens entre les deux capitales L avenir des institutions écossaises apparait relativement incertain à la suite de ce référendum La campagne a créé des clivages dans la société écossaise et certaines tensions politiques dont les conséquences restent pour le moment difficilement mesurables Quel sera par exemple l impact de ce référendum sur le vote aux prochaines élections écossaises prévues pour 2016 Est ce que le SNP qui a porté le camp du oui conservera sa majorité Dixon 2013 ou est ce que le parti travailliste écossais qui a activement participé à la campagne du non aux côtés des conservateurs retournera au pouvoir La démission d Alex Salmond figure de proue du SNP depuis 1990 annoncée au lendemain du référendum contribuera si elle se confirme à renouveler la donne politique et électorale en Écosse Et maintenant une question anglaise Les équilibres institutionnels et géopolitiques du Royaume Uni apparaissent totalement bouleversés à la suite de ce référendum Les promesses d une devo max pour l Écosse pourraient en effet raviver certaines revendications dans les autres composantes nationales du Royaume Uni comme l ont montré certaines réactions d élus locaux et de parlementaires au lendemain du référendum Ainsi le travailliste Carwyn Jones first minister gallois a dors et déjà réclamé une nouvelle dévolution pour le pays de Galles comparable à celle de l Écosse En Irlande du Nord les républicains du Sinn Fein ont réitéré leur revendication d un référendum sur la réunification avec l Irlande alors que des unionistes se sont mobilisés en faveur du non en Écosse Enfin en Angleterre de multiples voix appellent à une véritable réforme institutionnelle En effet l Angleterre qui regroupe 84 de la population britannique est restée à l écart de toute dévolution demeurant extrêmement centralisée après l échec de la création d assemblées régionales en 2004 Bailoni 2010 De la question écossaise pourrait ainsi naître une véritable question anglaise Les aspirations autonomistes écossaises et galloises et la dévolution des années 1990 avaient révélé aux Anglais les différences de perceptions identitaires au sein du Royaume Uni et leur avaient rappelé le caractère multi national de leur État Ils se sont alors interrogés sur la définition et les contours de l identité anglaise de l anglicité eux qui avaient tendance à la confondre avec l identité britannique Cette introspection identitaire a abouti sur l apparition ou la réapparition de plus en plus fréquente de certains symboles spécifiquement anglais comme le drapeau de la croix de St George ou des célébrations le jour de la fête du saint patron anglais imitant les parades de la St Patrick en Irlande ou de la St Andrew en Écosse Le débat ouvert en Écosse et le résultat relativement serré du référendum pourraient ainsi contribuer au réveil d un certain nationalisme anglais construit en défaut Mais la question anglaise se pose également à l échelle des régions Ainsi le petit parti nationaliste Mebyon Kernow réclame pour le comté de Cornouaille à la pointe sud ouest du pays une reconnaissance politique et un statut comparable à celui du pays de Galles Dans le Nord de l Angleterre de nombreux élus locaux essentiellement travaillistes s inquiètent de la devo max pour l Écosse En effet ces vieux territoires industriels où la reconversion a été difficile souffrent de profondes difficultés socio économiques et supportent mal la domination politique et économique de Londres dont les valeurs sont perçues comme trop libérales et contraires à leur idéal d État providence Bailoni 2010 Le Nord de l Angleterre partage ainsi de nombreux points communs avec l Écosse Toutefois l autonomie écossaise y est considérée comme une forme d injustice grâce à ses compétences politiques le gouvernement d Edimbourg disposerait d instruments de concurrence déloyale pour attirer firmes et

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Apres-le-referendum-ecossais-quels.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive


  • maître de conférences à l Université de Lorraine LOTERR Co responsable de Licence Contact mark bailoni univ lorraine fr Domaines de recherche Géopolitique locale et aménagement du territoire renouveau des territoires par la culture renouveau des régions post industrielles contestations et conflits d aménagement Enjeux géopolitiques internes et gouvernance des territoires régionalismes transfert de compétences rivalités territoriales identités et constructions identitaires Iles Britanniques Europe Publications récentes BAILONI M 2013 Europe le vieux monde en crise Ellipses Paris Pref Hubert Védrine BAILONI M APPERT M et PAPIN D 2012 Atlas de Londres Editions Autrement Paris BAILONI M et PAPIN D 2009 Atlas géopolitique du Royaume Uni Editions Autrement Paris Ses articles pour Diploweb com Après le référendum écossais quels enjeux pour le Royaume Uni Le 18 septembre 2014 les Écossais ont donc fait leur choix Ils ont répondu non à 55 3 à la question l Écosse doit elle être un pays indépendant Direction Directeur P Verluise Conseil scientifique Charte du site Faire un don Devenir membre Auteurs Proposer un article Synergies Présenter le site Conférences Partenaires Participer Proposer une synergie Liens conseillés Archives Retrouvez la chaîne Diploweb sur Union européenne États membres Institutions Pays candidats Russie CEI Russie CEI Amérique

    Original URL path: http://www.diploweb.com/_Mark-BAILONI_.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Crise ukrainienne: conséquences pour la Suède ? Réponse - États membres
    tort et on change ses idées Aujourd hui toutes les parties sont donc pour une augmentation substantielle du budget de la défense La question est combien et pour quoi faire Les besoins sont grands mais il va falloir cinq à dix ans avant qu on ait un résultat Il y a aussi un risque qu on se limite à une défense fondée sur un service militaire et des forces à mobiliser Le livre blanc comprenant une proposition pour une loi de programmation devait être présenté fin mars Maintenant il faut l attendre l été 2014 On aurait pu croire que les Suédois voudraient rejoindre l OTAN maintenant Cela d autant plus qu il y a depuis longtemps un courant dans le débat qui prône une adhésion à l alliance comme un remède contre les lacunes de la défense Au contraire le nombre de ceux qui n en veulent pas a drastiquement augmenté jusqu à 50 Plusieurs ambassadeurs bien connus je laisse leurs noms de côté ont évoqué des risques pour la stabilité de la région si la Suède demandait à être membre de l OTAN Ils ont aussi proposé que la Suède joue les arbitres entre les Occidentaux et la Russie Comme si la Suède n était pas un pays occidental Mais finalement il faut se réjouir que la Suède maintenant aille participer aux exercices de NRF NATO Response Force La coopération nordique un pas en arrière Depuis longtemps le gouvernement suédois s intéresse beaucoup à la coopération nordique Un volet important en est la coopération entre les armées de l air Récemment elles se sont vues en Islande pour Iceland Air Meet 2014 avec la participation des avions de la Norvège de la Suède de la Finlande des États Unis des Pays Bas et de l OTAN Le pays hôte qui n a pas d armées participa avec des moyens de sauvetage Pendant deux semaines les aviateurs se sont attaqués et défendus entre eux Cependant officiellement il ne s agissait pas d un exercice mais d un événement d entraînement training event Il est clair que côté OTAN on n a pas voulu faire une grande affaire de cet événement Pour la Suède cela est clairement une désillusion En effet l année dernière le comité de défense chargé d élaborer un Livre blanc pour la défense avait proposé que la coopération nordique existante principalement dans le domaine d entrainement puisse être élargie pour aussi inclure l alerte avancée aérienne contre des intrusions Or là la Suède se veut trop proche de l article 5 de l OTAN la défense collective En effet la résistance vient dit la rumeur des pays baltes et des pays de l Europe de l Est L argument est que si on admet la participation suédoise pourquoi pas la Russie Se rapprocher de l OTAN sans y adhérer Il est intéressant de voir que c est l OTAN et pas la Suède militairement non alignée qui impose une limite à la coopération En effet la

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Crimee-la-Suede-conduite-a-changer.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive


  • des destroyers Breveté d études militaires supérieures du Collège de Défense à Stockholm et de l École Supérieure de Guerre Navale à Paris promotion 85 86 À partir de 1990 spécialisé dans les questions politico militaires et la maîtrise des armements Il a notamment travaillé comme conseiller militaire auprès la délégation suédoise de l OSCE auprès du Ministère suédois des affaires étrangers comme chef du bureau stratégique dans l Etat major de l Union Européenne et comme directeur du Service Historique des Armées suédois En retraite de la Marine suédoise dès 2005 il est aujourd hui chercheur à l Institut Français d Analyse Stratégie IFAS à Paris Il est aussi Member of the Board of Directors European Rim and Policy Investment Council ERPIC un think tank indépendant à Chypre Il est l auteur de La pensée militaire française du dix huitième siècle à nos jours Économica 2011 qui a reçu le prix Edmond Fréville de l Académie des sciences morales et politiques en 2012 Décorations Médaille or de l Académie Royale des Sciences de la Guerre Suède Médaille de Nit och Redlighet 30 ans de service Suède Médaille de la Défense Nationale échelon or France Membre International Institute of Strategic Studies London Institut de Stratégie et des Conflits Paris Société de Stratégie Paris Académie Royale des Sciences de la Guerre Stockholm Académie Royale des Sciences Navales Stockholm US Naval Institute Annapolis Royal United Services Institut London Biographie mise à jour en 2014 Source IFAS strato analyse org fr spip php article36 lang fr Ses articles pour Diploweb com Crimée la Suède conduite à changer sa politique de Défense Comment la crise ukrainienne est elle perçue en Europe du Nord L auteur suédois nous offre un bel exercice de décentrage indispensable à Direction Directeur P Verluise Conseil scientifique Charte du site

    Original URL path: http://www.diploweb.com/_Lars-WEDIN_.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • La France dans l'UE: pourquoi un tel malaise ? P. VERLUISE - États membres
    son candidat Wim Duisemberg pour la première moitié du mandat laissant au candidat de Paris la seconde moitié Présentant ce succès diplomatique à la presse le président Jacques Chirac doit lui même préciser on ne rit pas À son retour en Allemagne le chancelier Helmut Kohl essuie une forte critique pour cet étrange partage de présidence Ainsi les négociations monétaires européennes démontrent combien la marche à la monnaie unique loin d apaiser les tensions nées entre la France et l Allemagne lors de la chute du mur de Berlin révèlent au contraire des tensions persistantes entre Paris et Berlin Notons à la marge que durant toutes ces années 1990 l Union européenne a amplement démontré à la face du monde son incapacité à stopper des guerres civiles atroces en ex Yougoslavie pour finalement demander aux États Unis de venir ramener la paix à deux heures et demi d avion de Paris Considérons maintenant les élargissements post guerre froide Je ne reviens pas sur le débat approfondissement ou élargissement remporté par l Allemagne 5 Concentrons nous sur un aspect moins connu les incidences institutionnelles des élargissements de 2004 6 2007 et 2013 Considérons deux incidences la formation de la Commission européenne et le nombre de voix au Conseil pour chaque État La formation de la Commission européenne Initialement les pays les plus peuplés de l Europe communautaire disposaient de deux commissaires et les moins peuplés d un seul commissaire Le traité de Nice 2001 devenu effectif avec l élargissement du 1er mai 2004 change la donne La nouvelle Commission initialement prévue pour le 1er novembre 2004 a pour caractéristique de compter un seul commissaire par État membre quelle que soit sa population La nouvelle règle induit donc la perte d un des deux commissaires pour les cinq États les plus peuplés l Allemagne l Espagne la France l Italie et le Royaume Uni Il semble difficile de défendre que les cinq États les plus peuplés de l UE réalisent ainsi une opération qui se traduirait automatiquement par un gain d influence voire de puissance Bien au contraire tout laisse à penser que cette concession contribue à diminuer leur poids relatif dans le processus décisionnel communautaire Le nombre de voix au Conseil pour chaque État La France à perdu à la faveur des élargissements post guerre froide un quart de son poids politique Celui ci est recalculé à chaque nouvel élargissement afin de faire de la place aux nouveaux entrants puisqu on ne pourra jamais distribuer plus de 100 de droits de vote À travers les élargissements successifs de 2004 2007 et 2013 le poids politique relatif de la France est passé de plus de 12 à un peu plus de 8 Autrement dit la France a perdu à la faveur des élargissements post guerre froide un quart de son poids politique Ces deux observations peuvent être interprétées de deux façons différentes également exactes Une première interprétation avance que tous les pays les plus peuplés ont perdu autant de voix et que cela est donc sans importance sauf que les pays les moins peuplés ont de manière relative essuyé une perte moins importante que les plus peuplés Une deuxième interprétation consiste à se recentrer sur le calcul de la France à l égard de la construction européenne précédemment et à constater que cette redistribution des pouvoirs est à l opposé de ce qui avantagerait Paris Terminons en mentionnant que la crise de 2008 ouvre à l Allemagne d Angela Merkel en meilleure santé économique que tous les autres partenaires un véritable boulevard pour affirmer sa puissance C est la chancelière qui décide seule du tempo et du périmètre des concessions faites aux pays les plus affaiblis pour les forcer à tourner la page des dépenses excessives et les contraindre à prendre des mesures de rigueur qui finissent par étouffer la croissance économique ce que Madame Merkel finit par admettre en 2013 à la veille de nouvelles élections III ce qui produit un malaise Dès le milieu des années 1990 l ambassadeur Gabriel Robin s interroge sur la pertinence pour la France de tant miser sur la construction européenne Il invite les autorités à voir plus large et tout en restant dans l UE à valoriser les atouts de la France comme État nation dans le vaste monde post guerre froide 7 Il écrit je le rappelle en 1995 Pour compenser les effets centrifuges de l élargissement il faudra étendre le champ de compétence de l Europe accroître les pouvoirs des institutions communautaires et soumettre de plus en plus les États à la discipline de votes majoritaires Plus on ira dans ce sens plus la France verra sa marge d autonomie se réduire et son sort dépendre d autorités qu elle ne contrôle pas plus nombreuses seront pour elle les occasions de se trouver rejetée dans la minorité par des majorités de rencontre voire des majorités systématiques On se rassurera en pariant que l Europe gagnera en puissance ce que la France perdra en liberté que les décisions communautaires seront toujours bonnes que la France entraînera l Europe au lieu d être entraînée par elle Mais c est un pari et tout indique qu il est déjà perdu y compris le soin qu on met à le dissimuler Pour qui veut voir les signes ne manquent pas d une lente mais inexorable diminutio capitis qu aucune contrepartie ne vient balancer Étrange attitude en tout cas que celle de ce pays c est au moment où l Europe est entrée dans la phase des rendements décroissants qu elle choisit de s y investir à fond plus le pari est risqué plus l espoir de gain s éloigne plus il augmente sa mise moins il reçoit plus il se croit tenu de donner et moins l Europe est française plus la France s y déclare attachée 8 Que l on soit d accord ou pas avec Gabriel Robin que l on reconnaisse ou non à ce texte des prémonitions fulgurantes au sujet des incidences des élargissements post guerre froide peu importe L essentiel est de convenir que ce texte témoigne pour le moins d un malaise français à l égard de la construction européenne à l heure du premier élargissement post guerre froide 1995 L Europe enlisée une France paralysée c est un triste tandem 18 ans plus tard le temps de faire d un nourrisson un électeur l ambassadeur Francis Gutmann ancien Secrétaire Général du Quai d Orsay écrit en 2013 sur Diploweb L Europe était un grand rêve et elle a apporté la paix L Europe était un grand dessein elle n est plus qu un marché offert à tous les appétits D élargissement en élargissement elle n a plus de vision La technocratie lui tient lieu de politique Elle n a plus de voix elle n a pas de défense elle n a plus de croissance Son ambition désormais est d exister seulement et non plus d exister vraiment L Europe devait porter la France aux dimensions nouvelles du monde Aspirant à décider de presque tout elle est devenue l alibi commode de trop de ses renoncements Elle devait l agrandir elle l a émasculée L Europe enlisée une France paralysée c est un triste tandem Comment en est on arrivé à ce qu une personnalité de cette envergure écrive cela L UE est longtemps fantasmée à Paris comme une caisse de résonnance de nos desiderata avec cependant une contradiction cette politique remet en question l État nation son identité ses marges de manœuvre D où les intérêts marqués de Paris pour les avant gardes J Chirac ou la défense du thème de la coopération renforcée Nice c est à dire un groupe de quelques pays en phase sur un projet D où le succès d une formule pourtant pleine d ambiguïté d un Jacques Delors pour la formation d une fédération d États nations La culture historique française ne va pas dans le sens d une communautarisation accrue qui repose sur la recherche d alliances et du consensus en orientant les prises de décisions si possible en amont alors que la France recherche prioritairement un avantage de position dominante sans intégrer que le principe communautaire repose d abord sur le principe d une compétition à chances égales puis la recherche d alliances et de compromis En fait les autres pays membres ne sont pas idiots Ce qui devrait nous rassurer nous surprend Par ailleurs l ambition de transformer la construction européenne un multiplicateur de la puissance française s est heurté à l incompréhension des autres pays membres pour deux raisons soit parce qu ils n étaient pas dupes voire qu ils avaient eux mêmes leurs propres objectifs par exemple les Britanniques soit parce qu ils ne partageaient pas la conception française de la puissance notamment dans sa relation volontiers contestataire des aspirations hégémoniques des États Unis ce fut le cas de l Allemagne fédérale avant comme après l unification sauf en 2002 pour des raisons électorales Gerhard Schröder flattant le pacifisme de l opinion allemande pour être réélu à l automne alors que les États Unis brûlaient d en découdre en Irak Durant toutes les années 1990 l absence diplomatique de l Europe communautaire sur les grands dossiers politiques internationaux de l après guerre froide à commencer par les guerres dans les Balkans ont été vécus comme des échecs humanitaires et politiques pour l UE Ils ont relativisé d autant l ambition française de voir l Europe jouer un rôle international de premier plan Il faut bien en convenir notre bilan n est pas aussi brillant qu escompté Côté français cette situation produit un profond malaise pour partie non dit parce que les élites politiques qui ont porté les paris sous jacents de la France à l égard de la construction européenne soit ne sont plus en responsabilité le temps passe pour tout le monde soit n ont généralement pas le courage d assumer l échec relatif de leurs brillants brillants évidemment calculs Est ce exagéré de parler d échec relatif Non si on veut bien faire ce que beaucoup préfèrent passer sous silence à savoir le bilan point par point Ce bilan le voici Avis à la population on recherche un champion pour faire des démonstrations délicates La construction européenne était supposée permettre de ligoter l Allemagne Il faudrait être très fort pour arriver à démontrer que depuis l ouverture du Mur 1989 Paris domine et maîtrise l Allemagne fédérale La construction européenne était supposée transformer l Europe communautaire en moyen de contester les tentations hégémoniques des États Unis Il faudrait être très fort pour arriver à prouver que l Union européenne dont 22 membres sur 28 à la date du 1er juillet 2013 sont membres de l OTAN est devenue un outil pour contester la puissance américaine En revanche il serait facile de démontrer que beaucoup de pays à la fois membres de l OTAN et de l UE sont prêts à sacrifier beaucoup de leur crédit politique et de leurs moyens financiers pour satisfaire a minima il est vrai aux demandes de Washington en Afghanistan ou et en Irak Et la France n en a t elle pas pris acte en revenant dans le commandement militaire intégré de l OTAN 2009 En revanche on attend encore le décollage de l Europe de la défense Que Nicole Gnesotto publie en 2014 à la Documentation française un livre intitulé Faut il enterrer la défense européenne montre l état du projet Enfin la construction européenne était supposée être un multiplicateur de la puissance française dans le monde un substitut à l empire colonial perdu Il faudrait être vraiment très fort pour démontrer que la France d aujourd hui pèse plus dans le monde que celle de la première moitié du XXe s Alors que reste t il des brillants calculs de Paris Il reste le marché unique et des transferts de souveraineté de l échelle nationale à l échelle sous continentale de l UE Comment s étonner que les élites politiques ou intellectuelles ne se bousculent pas au journal télévisé pour l expliquer aussi simplement Il n y a que des mauvais coups à prendre à expliquer qu on a été mauvais Alors mieux vaut faire comme la plupart silence radio et silence télé tant qu à faire Les promesses de lendemain qui chantent se terminent en un couac disgracieux Sauf que les Français ne sont pas idiots Certes ils ont longtemps laissé faire dans un consensus permissif dont ils n ont pas à être fiers mais les années 1990 marquent une rupture Certes ils ne connaissent pas dans le détail les traités les annexes des traités les dates et les citations les calculs non dits et le fonctionnement des institutions Mais ils sont semble t il capables de comprendre intuitivement que le compte n y est pas que les promesses de lendemains qui chantent se terminent en un couac disgracieux que la France d aujourd hui pèse moins qu hier Et ça ça ne passe pas Parce que la France rêve toujours de grandeur et a minima de maîtriser son devenir Alors pour dire leur malaise les Français participent peu aux élections pour le Parlement européen tous les cinq ans Alors pour dire leur malaise puisqu on ne leur a pas demandé leur avis sur le grand élargissement de 2004 qui qu on le dise ou non change la nature de l UE ils se saisissent du premier référendum européen qui se présente celui de 2005 Le référendum de 2005 porte sur le projet de traité constitutionnel pour l Union européenne né de la Convention présidée par Valéry Giscard d Estaing Après le demi échec du sommet et du traité de Nice il s agit de donner un tournant plus fédéraliste aux institutions européennes par exemple en instituant un Ministre européen des Affaires étrangères Il s agit d adapter les institutions à un nombre de plus en plus élevé de pays membres ce qui semble cohérent Sur la foi de sondages qui lui laissent penser que les Français voteront Oui le président J Chirac annonce le 14 juillet 2004 qu il choisit la voie référendaire pour ratifier ce texte et non pas la voie plus sûre du Congrès c est à dire la réunion du Sénat et de l Assemblée nationale Il est vrai que la procédure référendaire peut sembler plus proche du peuple plus démocratique et depuis le temps qu on reproche à l UE son déficit démocratique puisque les sondages annoncent que le peuple s apprête à voter oui autant lui demander son avis Jacques Chirac étiqueté gaulliste manque cependant de conviction pour défendre ce texte et en une forme d acte manqué il le présente avec maladresse lors d une émission télévisée en public À l occasion des échanges avec des citoyens invités sur le plateau il donne l impression de découvrir l existence du chômage de masse et de longue durée Ce qui produit un effet fâcheux presque insultant pour les millions de Français concernés Et les partisans du non ont déjà pris de vitesse les partisans du oui Les nonistes sont majoritaires sur la Toile multiplient les blogs les liens les forums Un professeur d histoire géographie du sud de la France devient une référence dans l exégèse de ce texte long et complexe on peut le citer dans les discussions entre amis Un mois avant l échéance du référendum une cartographie de Toile consacrée aux affaires européennes faite pour le site touteleurope montrent que les partisans du non ont gagné la bataille de l Internet Les partisans du oui partis trop tard maladroits et peu dynamiques sur Internet sont tétanisés Le 29 mai 2005 le résultat est édifiant avec une participation élevée pour une question européenne 69 3 la réponse est non à 55 Un non franc et massif Un non qui est interprété comme le coup de frein brutal d un pays fondateur de l Europe communautaire qui pèse d un poids significatif dans ses institutions et s attribue un rôle actif Un non suivi quelques jours plus tard d un non des Pays Bas Le texte est mort du moins sous cette forme Le journaliste spécialisé Jean Quatremer déclare que l Europe est en coma léger Coma léger parce que le président de la République française n a pas été capable d obtenir un oui des français Coma léger parce qu il lui reste deux ans de mandat à faire de surcroît dans une cohabitation qui a vu la gauche se diviser elle aussi entre partisans du non dont un certain Laurent Fabius et ceux du oui Coma léger parce que les jeunes ont pour la première fois voté majoritairement non alors qu ils étaient jusque là traditionnellement pro européens Coma léger parce que personne ne voit comment l UE va sortir de cette impasse institutionnelle née des élargissements post guerre froide 1995 2004 Ce texte a été il est vrai payé cher par les politiques qui se sont engagés dans sa rédaction puis dans sa présentation au public Ils ont l impression d avoir perdu du temps de l énergie et du crédit Il va sans dire que le poids politique de la France dans l UE diminue d autant Comment pourrait il en être autrement Comment un pays qui bloque l adoption d un texte supposé améliorer le fonctionnement institutionnel de l UE pourrait il maintenant donner des leçons Après l échec de la Communauté européenne de défense CED en 1954 la France porte avec l échec du referendum de 2005 la responsabilité d une crise européenne majeure À tort ou à raison la France parait un frein et non plus un aiguillon de la construction européenne Dès lors il est difficile de se hausser du col faire des mouvements de menton donner des leçons et tracer des perspectives avantageuses Les politiques français ne se bousculent plus pour porter les idées européennes parce qu ils sentent bien qu il n y a que des bulletins de vote à perdre Pourtant

    Original URL path: http://www.diploweb.com/France-UE-le-malaise-pourquoi.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Les relations entre la Pologne et la Russie. Géopolitique - États membres
    Les traces de l histoire sont faciles à retrouver dans des problèmes très récents Parmi eux la catastrophe aérienne de Smoleńsk Le 10 avril 2010 l avion polonais TU 154 s écrase lors d une tentative d atterrissage sur l aéroport à Smolensk en Russie Des 96 personnes à bord toutes sont mortes parmi eux le président polonais Lech Kaczyński son épouse les membres du gouvernement de la Diète et du Sénat les hauts fonctionnaires de l Armée La délégation polonaise était en route pour Katyń en Russie afin de rendre hommage aux 22 000 officiers polonais assassinés par NKVD sur l ordre de Staline en 1940 Ce problème historique lui aussi n a pas été encore clos 8 L accident a été un coup terrible pour la Pologne et une coïncidence douloureuse Selon certains observateurs cet accident pouvait devenir un pas vers une amélioration des relations Pologne Russie grâce aux gestes de bonne volonté du côté russe et grâce à la coopération mutuelle sur le lieu de catastrophe au moins au début C était en réalité une occasion illusoire Les accusations envers la Russie et même plusieurs thèses d attentat ont bientôt apparues D ailleurs les Russes ont multiplié des difficultés formelles durant l enquête par exemple l épave de l avion n a jamais été rendu au côté polonais Les experts russes Comité interétatique sur l aviation MAK ont attribué toute la faute à l équipage polonais sans mentionner des erreurs commises par des services de l aéroport En réponse le comité polonais Komisja Badania Wypadków Lotniczych Lotnictwa Państwowego a publié un rapport plus objectif 9 C était un exemple de la guerre de l information entre la Pologne et la Russie En effet la catastrophe de Smoleńsk fait toujours l objet des jeux politiques intérieurs en Pologne et peut être en Russie et elle est devenue en même temps un obstacle sérieux dans des contacts polono russes entre leurs gouvernements Visons stratégiques différentes La Pologne essaie de mener une politique orientale indépendante fondée sur la vision de Confins orientaux Son but minimiser l influence russe sur les pays d Europe centrale et orientale Un exemple son appui aux mouvements pro européens en Ukraine en 2004 Révolution orange 10 et en 2013 2014 Un autre exemple une sympathie pour la Géorgie pendant la guerre avec Russie en août 2008 La Pologne veut faire partager ses idées à l Union européenne par exemple par le partenariat oriental et des appels à construire une sorte de politique énergétique commune afin de limiter sa dépendance de ressources russes La réaction russe à ces initiatives n a pas été amicale 11 D autre part cette politique n est pas vraiment effective car il y a trop d émotions dans l argumentation polonaise En plus elle consiste surtout en réactions ad hoc à des évènements courants Il manque alors une vraie réflexion stratégique à longue terme Malgré la volonté d amélioration des relations mutuelles qui est déclarée de temps en temps par le côté polonais 12 sa conception de politique étrangère est totalement contradictoire à celle de la Fédération Russe Les objets de la stratégie russe en Europe s appuient sur l étranger proche Chaque action polonaise et non seulement polonaise sur ce territoire est interprétée par Moscou comme une menace pour les intérêts russes ou pour la raison d état de la Fédération 13 La Russie ne veut pas admettre ni la Pologne ni l Union européenne ni l OTAN à la proximité de ses frontières De ce point de vue l étranger proche c est un sanctuaire politique l Ukraine est un pays à la haute valeur stratégique pendant que la Pologne est perçue comme un obstacle sur la voie russe en Europe de l Ouest surtout quand il s agit du transport de ressources énergétiques et d échanges commerciaux Russie UE 14 Dimension atlantiste Il faut souligner que ce sont les États Unis qui sont considéré en Pologne depuis 1989 comme un allié stratégique peut être unilatéralement Après la chute du bloc de l Est la Pologne a choisi l intégration à l OTAN en utilisant les États Unis afin de contrebalancer l influence russe 15 Des améliorations dans la rivalité globale Etats Unis Russie n étaient pas bienvenues à Varsovie où on craint plutôt des perturbations russo américaines 16 Le reset du premier mandat d Obama était alors peu confortable pour la Pologne Alors elle ne s est pas fait de souci après l échec de cette initiative Varsovie supporte Washington au moins verbalement dans le jeu global Il est difficile d attendre une reconnaissance de la part de Moscou pour cela En revanche les États Unis ne soutiennent pas la Pologne très souvent les bénéfices polonais découlant de cette alliance ne semblent pas très visibles Les Polonais ont aussi certaines attentes envers l Union européenne aussi mais en même temps la politique étrangère de la Pologne est souvent ressentie dans l UE comme trop proaméricaine atlantiste et trop peu européenne continentale En conséquence la Pologne a beaucoup de difficultés à convaincre l Union européenne d accepter son avis sur la Russie L exemple de l Ukraine La situation en Ukraine depuis automne 2013 a suscité beaucoup d intérêt en Europe de l Ouest Même si la rupture avec l UE de Ianoukovytch faite sous influence russe était une sorte de surprise pour Bruxelles il semble que la majorité des observateurs européens a conclu qui cet événement n a pas eu de grande importance pour l Union européenne En même temps l attention des hommes politiques des politologues et des médias en Pologne a été concentrée sur cette affaire et ses conséquences Durant les mois après le Maïdan les luttes et puis les négociations où participaient les Ministres des Affaires étrangères de la Pologne R Sikorski de l Allemagne F W Steinmeier et de la France L Fabius constituaient en Pologne un sujet international attirant Ensuite les mouvements de la Russie envers le gouvernement à Kiev par exemple l

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Pologne-Russie-quelles-relations.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive



  •