archive-com.com » COM » D » DIPLOWEB.COM

Total: 1806

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • UE. Le PIB par habitant en SPA a varié en 2009 selon les États (...) - États membres
    et 50 au dessous de la moyenne en Hongrie en Estonie en Pologne en Lituanie et en Lettonie tandis que la Roumanie et la Bulgarie se situaient entre 50 et 60 au dessous de la moyenne de l UE27 Ces données publiées par Eurostat 3 l office statistique de l Union européenne pour 2009 2008 et 2007 sont basées sur des parités de pouvoir d achat révisées 4 ainsi que sur les dernières données de PIB et de population Elles couvrent les 27 États membres de l UE trois pays de l AELE trois pays candidats ainsi que quatre pays des Balkans occidentaux Copyright Décembre 2010 Eurostat Plus le document source avec le tableau en page 2 Eurostat communiqué de presse 195 2010 15 décembre 2010 PIB par habitant en standards de pouvoir d achat Le PIB par habitant a varié en 2009 selon les États membres de 44 à 271 de la moyenne de l UE27 2 pages Voir Pourquoi et comment faire un don au Diploweb Mots clés Union européenne Économie 2009 PIB par habitant Recommander cette page Votre adresse email Destinataire Texte de votre message Tweets de diploweb 1 Le niveau élevé du PIB par habitant au Luxembourg est en partie dû au pourcentage important de travailleurs frontaliers dans l emploi total Bien que contribuant au PIB ils ne sont pas pris en compte dans la population résidente qui sert au calcul du PIB par habitant 2 Le SPA standard de pouvoir d achat est une unité monétaire artificielle qui élimine les différences de niveaux de prix entre les pays Ainsi un SPA permet d acheter le même volume de biens et de services dans tous les pays Cette unité permet des comparaisons en volume significatives des indicateurs économiques entre les pays Les agrégats exprimés en SPA

    Original URL path: http://www.diploweb.com/UE-Le-PIB-par-habitant-en-SPA-a.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive



  • sur des statistiques fiables et objectives D une part celles ci sont nécessaires aux responsables au niveau communautaire national local et aux chefs d entreprises pour prendre leurs décisions D autre part elles permettent à l opinion publique et aux médias de se faire une idée précise de la société contemporaine et d évaluer les résultats notamment de l action politique Bien sûr les statistiques nationales demeurent importantes au niveau des États membres Les statistiques de l UE quant à elles sont indispensables pour toute décision et évaluation au niveau européen Site http epp eurostat ec europa eu po Ses articles pour Diploweb com UE Le PIB par habitant en SPA a varié en 2009 selon les États membres de 44 à 271 de la moyenne de l UE27 Eurostat communiqué de presse 195 2010 15 décembre 2010 PIB par habitant en standards de pouvoir d achat Le PIB par habitant a varié en 2009 L impact de la crise sur le chômage a été jusqu à présent moins prononcé dans l UE qu aux États Unis Au premier trimestre 2010 le taux de chômage corrigé des variations saisonnières s est élevé à 9 6 dans l UE27 juste en dessous du taux des États Unis UE 27 PIB par hab en SPA données 2008 L Union européenne élargie se caractérise par une hétérogénéité économique importante Ces données ont l avantage d être consolidées pour 2008 mais elles Le PIB de la zone euro en baisse de 2 5 et celui de l UE27 en baisse de 2 4 Extraits du communiqué de presse d Eurostat 100 2009 8 juillet 2009 10 p UE 27 Ukraine commerce extérieur excédentaire pour l UE en 2007 À l occasion du sommet Union européenne Ukraine qui s est tenu le 9 septembre 2008

    Original URL path: http://www.diploweb.com/_EUROSTAT,98_.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • France: armature urbaine et dynamique des villes - États membres
    perspective le processus de coopération horizontale entre communes en France Se penchant successivement sur l intercommunalité de gestion puis sur l intercommunalité de projet qui prend son essor avec la décentralisation les auteurs démontrent que les différentes formes de coopération autorisées puis largement encouragées financièrement par l Etat central sont une réponse de ce dernier à l accroissement du champ d intervention des communes En effet l importance du rôle de l acteur ville dans le développement local est devenue telle qu une adaptation des cadres administratifs s est révélée indispensable selon les auteurs Ces derniers n en demeurent pas moins critiques quant aux modalités de mise en œuvre de cette adaptation réglementaire et à l impact des recompositions territoriales engendrées par la mise en place des structures de coopération intercommunale La promulgation des communautés urbaines communautés d agglomération et communautés de communes qui structurent aujourd hui le paysage géopolitique français pose plusieurs questions au rang desquelles les motivations réelles des élus le rapport des citoyens face à ces nouveaux territoires ou encore l efficacité de ces structures en terme de développement économique Ce raisonnement agrémenté de nombreux tableaux récapitulatifs des compétences de chaque établissement public étudié conduit Gérard François Dumont et Laurent Chalard à considérer le processus de mise en place des structures de coopération intercommunale comme une révolution tranquille à leur devoir de gouvernance Ayant abordé la transformation des cadres réglementaires français à travers la décentralisation et la mise en place des structures intercommunales Gérard François Dumont se tourne vers l examen du champ de la coordination des politiques de développement économique en analysant ce qu il qualifie de devoir de gouvernance économique pour les villes L auteur attribue l émergence de cet enjeu économique à deux facteurs essentiels Le premier d entre eux est la totale inversion de la réglementation identifiée par ses soins Cette démonstration est effectuée en se fondant sur une analyse du processus sur le long terme Gérard François Dumont examine ainsi le passage en une soixantaine d années d une interdiction formelle d agir dans le domaine économique pour les villes sous le régime de la loi Le Chapelier à une plus large initiative en matière d animation économique offerte dans les années 1980 Le second facteur est l avènement d un environnement fondamentalement nouveau marqué par les processus de globalisation d internationalisation et de mondialisation Ce phénomène se traduit par des changements profonds dans la nature économique de la ville mais aussi par l émergence d une demande nouvelle de la part des citoyens tout autant que par la reconnaissance du fait que la réalité géoéconomique des villes se joue pour une large part à l échelle locale La nécessaire réorganisation de la stratégie de l acteur ville face à ce nouveau contexte a selon l auteur rendu inéluctable la mise en œuvre de nouvelles pratiques au sein de son territoire qui ne saurait échapper à la nécessité de se positionner dans une compétition devenue mondiale Développement durable et politique de la

    Original URL path: http://www.diploweb.com/La-France-en-villes-G-F-Dumont.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive


  • articles pour Diploweb com La France en villes G F Dumont Sedes Présentation du livre dirigé par Gérard François Dumont La France en villes Paris Sedes 2010 352 p L ouvrage analyse les concepts éclairant Direction Directeur P Verluise Conseil scientifique Charte du site Faire un don Devenir membre Auteurs Proposer un article Synergies Présenter le site Conférences Partenaires Participer Proposer une synergie Liens conseillés Archives Retrouvez la chaîne Diploweb

    Original URL path: http://www.diploweb.com/_Maite-VERDOL_.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • De la Bulgarie et de quelques grandes questions européennes - États membres
    que les Roms de cette ville vouent une telle admiration à l action européenne de l ancien monarque alors que nationalement son parti a atteint 4 des voix à peine La communauté rom est vraiment en marge Elle vit dans des quartiers particuliers que l on peut parfois qualifier de ghettos et dans lesquels les conditions d hygiène de service public sont souvent inexistantes pas d eau pas d électricité routes non asphaltées animaux vivant au milieu des habitants etc Il s agit de Fakulteta à Sofia Stolipinovo à Plovdiv Nadejda à Sliven etc Je m y suis rendu cf site de l ambassade de France en Bulgarie et blog vues de Sofia Ce sont des situations qu on imagine dans certains pays du tiers monde mais là nous sommes au cœur de l Union européenne Les conditions de vie y sont extrêmement difficiles Subsistent également de fortes discriminations vis à vis des Roms de la part du reste de la population Il existe aussi des discriminations entre roms eux mêmes ceux ci étant répartis en différents clans ou castes les nus les musiciens etc Un enjeu principal est également l éducation de cette population Les efforts accomplis par les autorités sont méritoires J ai rencontré les équipes pédagogiques et visité plusieurs écoles qui accueillent une population rom Malheureusement de nombreux parents retirent leurs enfants de l école notamment les fillettes à partir de 10 11 ans par crainte des enlèvements suivis de mariages forcés L enjeu de l éducation est crucial car c est à l école que ces enfants apprennent le Bulgare la plupart ne le parlent pas chez eux Pour qu ils aient par la suite des chances de s intégrer il faut donc d abord qu ils aillent à l école Comment sont perçus les retours de Roms bulgares vivant en France Les gouvernements français et bulgares coordonnent ils leurs actions EdP Le gouvernement bulgare fait preuve de compréhension vis à vis de la politique française de retours volontaires de ressortissants bulgares dans leur pays quelques centaines par an pour non respect des conditions d établissement en France Il y a donc des échanges entre les deux pays mais pas de coopération en tant que telle Le gouvernement bulgare n a pas eu la même attitude politique que le gouvernement roumain Il comprend la distinction entre le droit de circulation qui est bien sûr fondamental dans l UE et celui d établissement d installation qui lui est soumis à des conditions Le premier ministre Borissov a d ailleurs publiquement indiqué qu il soutenait la politique française La politique conduite par la France comme par d autres pays en Europe est menée depuis plusieurs années et n a pas récemment évolué Les chiffres sont de plusieurs centaines de retours par an mais cela reste assez modeste par rapport à la population que j évoquais de 700 000 Roms en Bulgarie Et cette politique n a pas conduit à des protestations ou des réactions particulières de la part des autorités bulgares Comment la Bulgarie intervient elle en faveur de sa communauté Rom Mène t elle des actions particulières EdP Le sujet était en fait assez peu évoqué par la presse et les médias C est pour cela d ailleurs que j ai conduit au printemps 2010 des actions de sensibilisation sur la réalité des conditions de vie des Roms On peut malheureusement vivre en Bulgarie presque sans rencontrer de Roms puisqu il n y a pas cette élite que j évoquais précédemment et qu ils vivent dans des quartiers séparés Si vous n y allez pas vous ne les rencontrez pas Et c est un peu un non sujet pour le reste de la population alors que cette population existe vit dans des conditions parfois déplorables et en plus a tendance à s éloigner des autres communautés parce que la connaissance de la langue bulgare s y perd du fait d une mauvaise scolarisation ou d une absence de scolarisation des enfants Ceci dit un des avantages de l attention actuelle est d avoir suscité une sensibilisation nouvelle Une prise de conscience est en cours Cette catégorie de la population connaissant des difficultés particulières il serait légitime qu elle bénéficie d une attention particulière par exemple par le biais de l instauration d un secrétariat d Etat en charge de ces questions Une partie des fonds européens devrait également être spécifiquement réservée à l amélioration des conditions de vie d intégration et de scolarisation de cette population Ces idées commencent à cheminer mais jusqu à présent elles étaient écartées Le gouvernement envisage par exemple de créer une structure de coordination pour conduire une politique active d intégration Si ces populations ne sont pas intégrées chez elle elles migreront C est donc un enjeu européen Quelle est la position de la Bulgarie par rapport à la politique de l énergie de l Union notamment au regard des projets Nabucco et South Stream EdP La Bulgarie espère être à l arrivée des deux principaux tuyaux du gaz d Asie centrale Nabucco passant par la Turquie et South Stream traversant la mer Noire La Bulgarie fait donc partie des deux projets Géographiquement elle devrait bénéficier au moins de l un ou de l autre voire des deux South Stream a l avantage d être conduit par les Russes et d avoir du gaz puisque la source d approvisionnement est connue Nabucco a pour lui d avoir le soutien de l Union européenne de ne pas nécessiter un financement excessif en revanche l approvisionnement n est pas garanti Mais du côté des Bulgares la position est de dire que quelque soit le projet qui l emporte la Bulgarie en bénéficiera Donc c est une bonne chose La Bulgarie est très dépendante sur le plan énergétique de la Russie d où viennent 92 du pétrole 100 du gaz le combustible nucléaire également puisque les centrales sont de conception russe Il y a des liens historiques solides entre les Bulgares et les Russes la

    Original URL path: http://www.diploweb.com/De-la-Bulgarie-et-de-quelques.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive


  • Cabinet des Ministres déléguées aux Affaires européennes Claudie Haigneré puis Catherine Colonna de mars 2005 à mai 2007 De février 2002 à septembre 2003 il fut membre du Secrétariat de la Convention européenne seul Français du Secrétariat a travaillé directement aux côtés du Président Giscard d Estaing tout au long de la Convention européenne En 2008 il publie aux éditions Lignes de repères Le Traité de Lisbonne en 27 clés ouvrage qui sera réédité en octobre 2010 dans sa version mise à jour Le site des éditions Lignes de repères Il a précédemment publié La Constitution européenne en 25 clés éd Lignes de repères Vers une Constitution européenne éd 10 18 Ses articles pour Diploweb com De la Bulgarie et de quelques grandes questions européennes En partenariat avec Pierre Verluise Toute l Europe a interviewé Etienne de Poncins Ambassadeur de France en Bulgarie et grand spécialiste des Le traité de Lisbonne en 27 clés Quelle est la genèse de ce traité Quel est son degré de parenté avec le projet de Constitution européenne rejeté en 2005 Quels sont les progrès Direction Directeur P Verluise Conseil scientifique Charte du site Faire un don Devenir membre Auteurs Proposer un article Synergies Présenter

    Original URL path: http://www.diploweb.com/_Etienne-DE-PONCINS_.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • L'Allemagne fédérale et l'Europe: comment ça marche ? - États membres
    réserve de sa faisabilité L autorité de la chancelière pâtissait des ratés d un gouvernement qui cherchait encore sa ligne et son style La crise grecque est dans ce contexte apparue à la chancelière comme une bonne occasion de rétablir son autorité en faisant preuve de fermeté au moins jusqu à la date fatidique des élections en Rhénanie du Nord Westphalie On peut encore ajouter qu Angela Merkel n a pas trouvé au sein de la coalition chrétienne libérale les compétences en politique monétaire qu elle avait au sein de la Grande coalition ne serait ce qu en la personne de son ministre des Finances Au bout du compte il lui a bien fallu entendre raison et souscrire début mai 2010 au plan de sauvetage de l Euro qui sollicite le budget de l Union européenne à concurrence de 60 milliards d euros et les principaux pays de la zone euro pour un montant de 440 milliards dont 123 pour la seule Allemagne La part prééminente de l Allemagne qui certes ne fait qu être proportionnelle à sa force économique et monétaire explique que c est un Allemand Klaus Regling qui a été nommé à Luxembourg à la tête de l organisme européen de stabilisation des marchés financiers Sans doute est ce le souci de l Allemagne de partager la note qui l a conduite à imposer à ses partenaires qui n en voulaient pas que le FMI participe à concurrence de 250 milliards d euro à l opération Autrement l apport allemand aurait sans doute facilement été doublé même s il ne s agit pour l instant que d argent virtuel sous forme de garanties L Allemagne est elle devenue moins européenne Ne se comporte t elle pas plutôt comme elle s est toujours comportée depuis 20 ou 30 ans quand il s agit de payer Même si c est globalement à son avantage sur le plan commercial et économique l Allemagne a toujours eu tendance à adopter une attitude défensive dont le chancelier G Schröder a donné le meilleur exemple quand il s est agi de prévoir le budget de l Union européenne sur le long terme Cela fait bien longtemps que l Allemagne ne souhaite plus être le payeur dans un simple souci d apaisement Le vrai problème c est que l Allemagne n a pas été à l initiative des grandes mesures prises pour réagir aux crises il a fallu la prier la convaincre là où elle aurait dû prendre la tête du mouvement et cela est bien à mettre au compte des déficits imputables à la chancelière Mais qu en est il maintenant que la croissance allemande retrouve du moins pour un temps son rôle de locomotive en Europe L Allemagne à nouveau locomotive de la croissance en Europe La croissance allemande a été au deuxième trimestre 2010 de 2 2 par rapport au trimestre précédent En comparaison la France s est contentée d une croissance de 0 6 ce qui est peu par rapport à l Allemagne mais tout à fait honorable dans l ensemble de l Union européenne et semblable à la croissance enregistrée pour la même période par les Etats Unis La croissance allemande est tirée par les exportations qui ont augmenté plus vite que les importations dans le contexte favorable de la reprise mondiale On relève en Allemagne que la croissance du pays a permis à la France d augmenter ses exportations vers l Allemagne d environ 6 et à l Espagne jusqu à 12 4 Tout serait il rentré dans l ordre puisque l Allemagne aiderait à nouveau ses voisins Le retour à la croissance relativise assurément bien des jugements passés plutôt péremptoires Encore faut il voir comment en matière de croissance l Allemagne s est comportée sur la longue durée et vérifier si le retour à la croissance observé en 2010 est durable et le signe d un réajustement de la politique allemande Globalement sur les dix dernières années les résultats de l économie allemande restent mitigés Selon la Banque centrale européenne BCE les exportations allemandes ont certes crû plus vite que dans l ensemble de la zone euro 7 3 contre 5 5 mais sa croissance 1 5 est restée en deçà de celle de la zone euro 2 2 l évolution de l emploi 0 1 est resté inférieur à celle de la zone euro 1 3 tout comme les investissements 1 3 contre 2 4 Ces chiffres rappellent deux choses pour retrouver sa compétitivité alors qu elle était un pays de haut salaire jusque dans les années 1980 90 l Allemagne a effectivement pratiqué une politique de réduction réelle des salaires Ceux ci n ont augmenté nominalement sur les dix dernières années que de 21 8 contre 29 5 dans la zone euro et 35 5 dans l ensemble de l Union européenne mais cette augmentation représente une diminution du salaire réel de 0 8 A titre de comparaison les salaires réels ont augmenté en France pour la même période de 9 6 5 Cette politique de reconstitution de la compétitivité allemande a concerné les salaires mais elle a également grevé les investissements Cet état de fait induit un besoin de rattrapage des salaires affirmé haut et fort début septembre 2010 par les syndicats allemands un point de vue soutenu par la ministre fédérale du Travail Ursula van der Leyen sans que celle ci défende pour autant le montant des augmentations salariales revendiquées par ceux ci Les partenaires de l Allemagne n en seront que plus heureux puisque ainsi l Allemagne va satisfaire à leur demande de stimuler davantage sa demande intérieure par l augmentation des salaires Si l Allemagne a bien délibérément pratiqué une politique de bas salaires et d investissements réduits pour rester compétitive sur un marché toujours plus mondialisé un des objectifs affichés par le chancelier Schröder dans le cadre de l Agenda 2010 de la Grande coalition on peut se demander quelle est la part de cette politique dans son retour à la croissance Sebastian Dullien estime que le tiers de la croissance enregistrée en 2010 est à mettre au compte des programmes de relance conjoncturelle et des baisses d impôts décidés en 2009 par la Grande coalition Prises plus tard que dans d autres pays ces mesures n auraient développé tous leurs effets qu en 2010 6 C est donc une politique social démocrate de relance qui expliquerait pour une bonne part l embellie que connaît en 2010 l Allemagne Ce n est pas pour mettre la chancelière à l aise puisque son actuel partenaire libéral au gouvernement défend une toute autre politique économique C est aussi la politique de maintien des emplois pendant la crise par un soutien sans équivalent en Europe de la part de l Etat qui expliquerait la relative rapidité de la reprise 1 500 000 emplois ont été préservés par des mesures que l on appelle en Allemagne de travail à durée réduite Kurzarbeit là où l on parle en France de chômage partiel La solution vient de la croissance et de la politique économique de relance préconisée par les sociaux démocrates La situation actuelle ne signale pas un changement de paradigme dans la politique économique et commerciale de l Allemagne Celle ci continue de miser sur les exportations sans accepter de voir que ses excédents sont les déficits des autres Pourtant quand il était en fonction comme ministre des Finances et de l Economie 1972 74 ou comme chancelier 1974 82 Helmut Schmidt rappelait qu il ne fallait pas seulement poursuivre les objectifs formulés dans le fameux triangle magique croissance plein emploi stabilité monétaire parce qu il y en avait un quatrième formant avec les autres un carré magique magisches Viereck il convenait d atteindre dans la mesure du possible à l équilibre de la balance commerciale Au risque sinon de provoquer des tensions avec les partenaires commerciaux de l Allemagne Intérêts commerciaux et politique étrangère de l Allemagne Miser sur l exportation conduit naturellement l Allemagne à adapter sa politique étrangère en conséquence Comme les Etats Unis elle est intéressée à ce que le commerce international se fasse sans entraves et à l inverse de la France elle ne pense pas l Europe en termes de bastion à défendre Ses entreprises se comprennent comme des intervenants sur un marché mondial global players C est peut être là la source de ce qui a été jugé comme une maladresse de la part du Président fédéral Horst Köhler quand de retour d un voyage en Afghanistan celui ci a déclaré le 21 mai 2010 au Deutschlandfunk que l Allemagne misant sur le commerce extérieur se devait de défendre militairement ses intérêts la liberté du commerce et des échanges en même temps que de lutter contre l instabilité de régions entières parce que cela a des conséquences sur nos échanges commerciaux notre emploi nos revenus Ces paroles qu il n a pas pensées jusqu au bout de leur formulation a conduit H Köhler à démissionner Elles étaient politiquement incorrectes parce que l Allemagne se conçoit d abord comme une puissance civile pour laquelle la guerre est l ultime recours quand tous les autres moyens ont échoué Pourtant ces propos disent non sans une certaine forme d innocence ce qui est le ressort de l Allemagne et en même temps une partie de ses motivations en matière de politique étrangère Ce n est pas un hasard si la participation de la marine allemande à l opération Atalanta contre les actes de piraterie le long des côtes de la Somalie et dans l Océan indien n est l objet d aucune contestation en Allemagne alors que celle en Afghanistan est de plus en plus contestée il s agit d assurer le bon fonctionnement du commerce international L Allemagne n est actuellement représentée qu avec 330 hommes mais le mandat accordé par le Bundestag l autorise à envoyer jusqu à 1 400 hommes Est ce à dire que l Allemagne se conçoit de plus en plus comme une puissance interventionniste Les mots comme les chiffres peuvent être trompeurs Depuis l unification réalisée en 1990 les gouvernements allemands qui se sont succédé ont eu le souci de prendre de plus en plus de responsabilités sur la scène internationale et se sont faits un devoir d habituer une opinion allemande rétive à ce que l Armée fédérale participe à toujours plus d opérations au départ de type humanitaire puis de plus en plus évidemment militaires Le jugement rendu en juillet 1994 par le Tribunal fédéral constitutionnel a réinterprétée la Loi fondamentale la constitution de l Allemagne de sorte que ce qui semblait interdit du temps de la Guerre froide soit désormais possible dans l après guerre froide dès l instant que cela s effectue dans le cadre d organisations de sécurité collective et dans le respect de la Charte des Nations Unies On ne peut pas parler dans ce contexte de la levée du tabou militaire en Allemagne il y a eu une simple clarification des termes de Loi fondamentale dans un contexte historique différent L Allemagne se refusant en raison de son passé à tout cavalier seul en matière d opérations militaires cette interprétation lui a permis de répondre favorablement aux demandes de ses alliés et partenaires et de réagir aux sollicitations de l ONU H Kohl avait ouvert la voix G Schröder a poursuivi sur sa lancée jusqu à la guerre d Irak de 2003 à laquelle il a refusé que participe l Allemagne parce que tous les moyens de la diplomatie n avaient pas été épuisés et que l Irak ne constituait pas un danger immédiat On y a vu une remise en cause des fondamentaux de la politique étrangère allemande depuis 1949 là où il y avait en fait continuité du principe du seul recours à la guerre comme ultima ratio Sous le chancelier G Schröder la Bundeswehr était représentée sur de multiples théâtres d opération avec environ 12 000 hommes En arrivant à la chancellerie A Merkel a précisé qu il n y avait pas d automatisme pour l Allemagne à participer aux opérations extérieures pour lesquelles elle était sollicitée En août 2010 ce sont seulement 6 830 hommes qui participent à des opérations extérieures le plus fort contingent plus de la moitié étant en Afghanistan 4 660 h 1 400 hommes sont intégrés dans la KFOR au Kosovo 240 participent aux opérations de contrôle de l embargo sur la côte libanaise au sein de l UNIFIl à la demande conjointe du Liban et d Israël ce qui en soi n est pas sans importance 7 Cette opération présentée par la chancelière comme historique 8 devait dans l esprit de beaucoup lever le dernier tabou à peser sur la politique étrangère allemande donc lui donner le statut d une puissance normale Il s en faut de beaucoup Bien au contraire il est apparu lors des débats de l été et de l automne 2006 que l Allemagne pour faire respecter un embargo certes dirigé d abord contre les forces du Hezbollah ne pouvait courir le risque d un affrontement entre soldats de la Bundeswehr et soldats israéliens On s est donc replié sur une solution maritime autrement moins délicate De l avis de divers observateurs dans le monde l Allemagne serait aujourd hui en train de réduire inconsidérément ses forces Chargé d économiser en quatre ans 2011 14 4 milliards d euros le ministre de la Défense Karl Theodor zu Guttenberg n aurait de cesse de renoncer au service militaire obligatoire et de réduire de près de 90 000 les effectifs Les faits sont exacts même si la question n est pas encore tranchée Le projet ministériel prévoit en effet une réduction des effectifs de 252 000 chiffre de 2010 à 163 500 dont 156 000 soldats de métier et 7 500 engagés 9 L objectif est moins de faire des économies même si c est là aussi un objectif déclaré que de disposer d une armée hautement professionnalisée davantage susceptible de répondre aux besoins d une armée mobile qui sert moins désormais à défendre le pays et le territoire couvert par l OTAN qu à intervenir dans des missions extérieures ponctuelles telles que définies par l OTAN et la politique européenne de sécurité et de défense PESD En cela l Allemagne suit la voie tracée par la France et comme elle se voit reprocher par ses alliés de ne pas consacrer un pourcentage suffisant de son PIB à la défense Mais cela c est pour elle aujourd hui comme hier l affaire de l OTAN Puissance de médiation civile autant que faire se peut l Allemagne a donc aussi le souci de s impliquer dans la prévention et la gestion des crises sous couvert de l UE de l OTAN et de l ONU Elle cherche à faire entendre sa voix et à introduire des éléments de ses analyses dans les décisions internationales mais elle n est pas en mesure de se concevoir comme une puissance régionale et a fortiori comme une puissance globale Elle est comme ne cesse de le dire Egon Bahr depuis des années une puissance européenne moyenne au poids économique supérieur à celui des autres puissances européennes située au cœur même de l Europe et marquée par son passé Qu elle voudrait être autre elle n aurait pas les moyens de son ambition Une Allemagne apaisée vingt ans après son unification Vingt ans après son unification l Allemagne est elle une puissance à l aise dans sa normalité A l approche de ce vingtième anniversaire qui sera célébré le 3 octobre 2010 jour de l unité le ministre président social démocrate du Brandebourg Matthias Platzeck déclare que nous avons fait les 2 3 du chemin mais que les Länder de l Est ont encore besoin de l aide de ceux de l Ouest 10 Ce constat est d autant plus remarquable que M Platzeck en 1989 90 aurait voulu que l unité de l Allemagne soit réalisée non par l adhésion de la RDA à la RFA mais au terme d une négociation sur un pied d égalité entre RFA et RDA pour construire un nouvel Etat Quelques chiffres permettent d apprécier l évolution sur vingt difficiles années En août 2010 l Allemagne enregistre encore 3 188 millions de chômeurs soit un taux global de 7 6 mais il y a 2 2 millions de chômeurs à l Ouest soit un taux de 6 6 tandis qu à l Est il y en a 970 000 soit un taux de 11 5 Le différentiel est ouest est donc encore en gros de 1 à 2 Mais c est en même temps le même taux de chômage à l Est qu en 1991 soit le moins élevé Avec des taux de chômage qui d un nouveau Land à l autre varie entre 9 et 12 on est malgré tout loin des 20 du milieu des années 2000 Un net progrès a donc été fait Qu il faut toutefois nuancer dans la mesure où en vingt ans l Allemagne de l Est a perdu environ deux millions d habitants au profit de l Ouest mais pas semble t il pour accroître le contingent des chômeurs L Office fédéral de la statistique ne fournit pas de chiffre totalisant les migrations d est en ouest C est presque curieux dans la mesure où l argument principal invoqué en son temps par le chancelier H Kohl pour hâter la mise en place d une union monétaire avec la RDA avait été de dire qu il fallait empêcher les Allemands de l Est de venir s installer à l Ouest alors qu ils scandaient dans les rues Si le deutschemark ne vient pas à nous c est nous qui irons à lui Les transferts financiers et sociaux considérables qui ont été effectués d ouest en est ont à peu près mis l Allemagne de l Est à niveau même si ce fut au prix d une désindustrialisation massive

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Une-embellie-pour-l-Allemagne-une.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Afghanistan : les Européens s’interrogent - États membres
    en train d accepter progressivement que dans le doute et en cas de nécessité un engagement militaire peut être nécessaire pour protéger nos intérêts par exemple la liberté des voies commerciales par exemple en empêchant l instabilité dans des régions entières qui aurait des effets négatifs sur nos échanges nos emplois et nos revenus Une partie de l opinion y a vu une justification de l engagement militaire de l Allemagne à l étranger par la défense de ses intérêts économiques Ce qui a produit une vaste polémique et conduit à la démission du président Köhler Déjà préoccupée par la crise de la dette grecque la chute de l euro la définition d un début de gouvernance économique de l UE et la préparation du sommet du G20 la chancelière Angela Merkel a donc été contrainte de s engager dans l élection pleine de contradictions d un nouveau président de la RFA Les Pays Bas avaient précédemment démontré que l engagement en Afghanistan peut avoir un coût politique La décision de proroger le mandat de la mission néerlandaise participant à la FIAS a entrainé la chute du gouvernement 14 néerlandais le 19 février 2010 Pour les rapporteurs cela démontre que l absence de cohésion entre les partis au gouvernement peut avoir des conséquences graves mais L opinion publique néerlandaise est moins fortement opposée à la guerre qu en Allemagne Au 15 août 2010 les Pays Bas comptent tout de même 24 soldats morts en Afghanistan Ce contingent est annoncé sur le départ Les cas de l Allemagne et des Pays Bas démontrent donc que la participation à la guerre d Afghanistan peut avoir des conséquences majeures en politique intérieure Français et Italiens sont peu convaincus Au 15 août 2010 la France compte 45 soldats morts en Afghanistan 15 Le rapport de l Assemblée de l UEO est assez imprécis pour l Hexagone Il note cependant que la majorité des Français est favorable au retrait Au printemps 2010 le chef d état major des armées avait confié lors d une conférence à l École de Guerre qu avec environ 9 000 hommes dans diverses opérations extérieures la France gardait un peu de marge pour augmenter la participation française en Afghanistan sous réserve que le politique le décide Ce qui a été annoncé durant l été 2010 portant à terme les effectifs français à près de 4 000 Le 25 août 2010 le président Nicolas Sarkozy a ainsi défendu l engagement de la France en Afghanistan lors de son discours annuel aux ambassadeurs notre action au service de la paix ne doit pas être soumise à des calendriers artificiels ou à ce que j appellerais les humeurs médiatiques Les humeurs médiatiques on sait ce que cela a donné durant le XXème siècle tous ceux qui se passionnent un peu pour l histoire connaissent parfaitement cela Nous avons des objectifs politiques me semble t il réalistes et ces objectifs cette ligne politique c est une transition progressive et ordonnée entre les alliés et les autorités afghanes La France restera donc engagée en Afghanistan avec ses alliés aussi longtemps que nécessaire et aussi longtemps que le souhaitera le peuple afghan 16 Reste à savoir si cette déclaration est en mesure de convaincre une majorité de l opinion Au 15 août 2010 l Italie compte 27 soldats morts en Afghanistan La Constitution italienne proscrit la guerre comme moyen de résolution des conflits C est pourquoi la Force internationale d assistance à la sécurité FIAS a été présentée comme une mission de maintien de la paix Bien que la classe politique italienne soit généralement atlantiste les divergences se développent L opinion publique a été choquée par le tribut payé par les soldats italiens Ce qui a porté le slogan ramenez les nous au sein même de la coalition gouvernementale Les sondages indiquent désormais que plus de 58 des Italiens sont hostiles à la poursuite de la participation à ce qui apparaît davantage comme une guerre qu une mission de maintien de la paix Pour des raisons différentes l Espagne et la Pologne semblent faire exception Au 15 août 2010 l Espagne compte 28 soldats morts en Afghanistan 17 L Espagne engage 1 576 soldats plus une quarantaine de gardes civils Frappée par l attentat terroriste de la gare de Madrid 2004 l opinion publique espagnole paraît relativement favorable à la participation du contingent espagnol à la FIAS Le 17 février 2010 le Parlement a approuvé sans débat l envoi supplémentaire de 511 militaires Au 15 août 2010 la Pologne compte 20 soldats morts en Afghanistan 18 Ce pays consacre 2 600 soldats au conflit afghan Il s agit d un effort significatif pour un pays dont les forces armées ont été réorganisées depuis la fin de la Guerre froide Le rapport résume ainsi la complexité de la posture polonaise Bien que l opinion publique soit en grande partie sceptique sur l issue de la mission fin 2009 75 des personnes interrogées se sont prononcées contre la poursuite des opérations le gouvernement polonais paie en quelque sorte le prix de son entrée en 1999 et de sa contribution à l OTAN qui reste l institution largement plébiscité comme première ligne de défense du pays 19 Une partie des dirigeants polonais reste attachée à l idée qu il faut savoir payer le prix du sang Reste à savoir quelles seront à moyen terme les incidences des élections présidentielles de juillet 2010 sur l engagement de la Pologne en Afghanistan En Suède et en Belgique les gouvernements doivent rendre des comptes Au 15 août 2010 la Suède compte 4 soldats morts en Afghanistan 20 Ici le gouvernement est sommé de rendre des comptes sur la tactique choisie En effet le contingent suédois rassemble environ 500 hommes chargés essentiellement d effectuer des patrouilles à pied dans le but de rapprocher les soldats de la population et de faire comprendre à cette dernière le sens de la mission de maintien de la paix 21 Il en résulte des risques réels puisque

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Afghanistan-les-Europeens-s.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive



  •