archive-com.com » COM » D » DIPLOWEB.COM

Total: 1806

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • "L’exécution des Ceausescu", R. Portocala, éd. Larousse - États membres
    seulement étaient au courant de l imminence des évènements mais participaient à leur préparation se livrant ainsi qui sait depuis combien de temps à un double jeu soumises à la volonté de Ceausescu d une part et acceptant les règles du jeu de la dictature elles complotaient contre lui d autre part non pas animées par des considérations de morale politique mais dans l espoir de récupérer une partie du pouvoir qu il allait perdre p 34 Le chapitre 2 Jeu de miroirs présente les acteurs du coup de théâtre de décembre 1989 Il s agit de cadres roumains du deuxième cercle pressentis pour assurer la relève Ion Iliescu Silviu Brucan Dumitru Mazilu Nicolae Militaru un agent du service soviétique d espionnage militaire GRU Virgil Magureanu Petre Roman Gheorghe Radulescu Ce dernier grand cacique du pouvoir proche de Moscou assure la protection des autres Ils sont en somme la partie visible ostentatoire même de ce qu on peut appeler le complot p 45 La mise à feu débute le 15 décembre 1989 à Timisoara une ville située à l Ouest de la Roumanie près des frontières de la Hongrie et de la Yougoslavie Chacun lira dans l ouvrage les détails de l opération Opération légitimation Le chapitre 3 Timisora les vrais morts met à jour le rôle plusieurs milliers de touristes soviétiques athlétiques et armées A Timisoara leur mission est double servir de catalyseur dans un premier temps inciter les manifestants les pousser à aller aussi loin que possible dans leur colère ensuite donner à la manifestation un caractère agressif produire des dégâts déclencher la réaction brutale des forces de l ordre p 53 Au bout de deux jours on compte dans cette ville 73 morts et 296 blessés Certains collaborateurs de la Securitate contribuent à enflammer les esprits L auteur présente en détail ces journées et s interroge Il est sans doute indispensable de savoir qui a tiré Mais il est tout aussi indispensable de se demander pourquoi a t on tiré et de surcroît avec l intention manifeste de faire des morts Fallait il quel qu en soit le prix qu il y ait des martyrs pour que la ville entière et finalement le pays se soulèvent Les tirs visaient ils un but monstrueux de catalyse Etant donné l importance de l enjeu il est fort probable que ce soit le calcul qui a été fait p 61 Parce que les tueries de Timisoara ont été utiles parce qu elles on justifié et légitimé tout ce qui a suivi il est fort probable que les responsables ne seront jamais recherchés et encore moins châtiés D autant plus que certains d entre eux doivent avoir après les évènements renoncé à leur statut de faux touristes pour rentrer en toute impunité chez eux pp 63 64 Le chapitre 4 Timisoara le faux massacre met en perspective l affaire du faux charnier de Timisoara et analyse les méthodes de désinformation utilisées Notons que celles ci ont été optimisées par la glasnost

    Original URL path: http://www.diploweb.com/L-execution-des-Ceausescu-R.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive


  • Elections présidentielles en Roumanie sur fond de crise (...) - États membres
    Géopolitique de la Roumanie Revue de presse vers des articles en français anglais allemand espagnol et italien Le président sortant Traian Băsescu et son rival social démocrate Mircea Geoană ont tous deux revendiqué la victoire au second tour des élections présidentielles en Roumanie le 6 décembre 2009 Alors que son rival Mircea Geoana était annoncé favori par les sondages c est Traian Băsescu qui obtient cependant une courte victoire 50 43 conservant ainsi son poste Sa première mission sera de désigner un gouvernement capable de mettre un terme à une grave instabilité politique doublée d une récession qui a contraint la Roumanie longtemps championne de la croissance européenne mais durement touchée par la crise économique à contracter un prêt de 20 milliards d euros auprès du Fonds Monétaire International FMI Bien que cette réélection soit contestée par la gauche d opposition qui parle de fraude électorale l Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe OSCE a estimé que la Roumanie avait respecté ses engagements quant à l organisation du scrutin Vingt ans après la chute et l exécution du dictateur staliniste Nicolae Ceaucescu cette élection était considérée comme l une des plus importantes de l histoire de la Roumanie membre de l Union européenne depuis 2007 Afin de ne pas produire de liens cassés les URL sont ôtés après 6 mois Nous vous remercions de votre compréhension Consultez l ensemble des revues de presse de l ISIT Voir Pourquoi et comment faire un don au Diploweb Mots clés Union européenne Roumanie Géopolitique Opposition politique 2009 Contestations Elections présidentielles Crise économique Revue de presse internationale ISIT Victoire Fraude électorale Traian Basescu Mircea Geoana Recommander cette page Votre adresse email Destinataire Texte de votre message Tweets de diploweb Direction Directeur P Verluise Conseil scientifique Charte du site Faire un don

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Elections-presidentielles-en.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • "La mort des Ceausescu. La vérité sur un coup d’état communiste", (...) - États membres
    garde rapprochée d un côté et une fraction au moins des élites dont le soutien est indispensable à la durée du régime de l autre En 1789 la même divergence avait provoqué en France la scission entre Louis XVI resté fidèle à une vision absolutiste de la monarchie et une assemblée monarchique mais réfractaire aux contraintes qu impose un régime fondé sur le droit divin et l irresponsabilité du souverain La même fracture frappe en Roumanie les sommets de l Etat Tandis que les cadres du parti se sont laissé séduire par les initiatives gorbatcheviennes Ceausescu reste attaché de manière compulsive à l idéal stalinien L irritation aggravée par des conditions économiques et sociales désastreuses croît jusqu à provoquer le soulèvement de la Roumanie du 17 au 25 décembre 1989 et la mise en place d un nouveau gouvernement L impatience la frustration de la génération des Petre Roman maintenue en deçà de ses ambitions par la rigidité du système porte la tension à son paroxysme La perestroïka est tentante Dans le même temps Occident et bloc soviétique d un même mouvement désavouent publiquement un Ceausescu impavide que la même la chute du Mur de Berlin 9 novembre 89 n ébranle pas Déjà en novembre 1987 la jacquerie industrielle de Brasov où les cris de à bas Ceausescu avaient retenti n avait obtenu d autre réponse que la répression Mais plus grave dès les premiers mois de 1989 une opposition s esquisse au sein du parti communiste des apparatchiks prennent à l égard de Ceausescu une attitude redoutable La Lettre des Six signée par d anciens dirigeants en mars 89 connaît un grand retentissement Mais Ceausescu reste aveugle Les évènements de Timisoara 16 19 décembre 1989 voient des soldats se joindre aux manifestants Les jours suivants à Bucarest de grandes manifestations permettent l invasion du siège du comité central et de la télévision L armée ne bouge pas et le chef de la Securitate demande à ses hommes de ne pas tirer sur les manifestants Tandis que Ceausescu d enfuit en hélicoptère la confusion est totale Des journaux se déclarent libres le Front du Salut National et Iliescu sont rejoints par des éléments de la Securitate Jugés expéditivement Ceausescu et sa femme sont froidement exécutés 25 décembre 1989 Alors commencent les rivalités entre les partis historiques et le Front qui désormais se constitue en parti politique et forme avec ses rivaux d hier un Conseil provisoire d Union Nationale Les élections de mai 1990 sont un succès pour le Front Iliescu 85 législatives 66 31 Ecrit très allègrement De la démonstration de Catherine Durandin une conclusion semble s imposer Il est difficile de soutenir que décembre 1989 répond aux exigences d une véritable révolution populaire bien qu elle ait mobilisé ouvriers et étudiants Peut on pour autant parler de coup d état communiste plus ou moins téléguidé par Moscou Le rôle joué par les dignitaires du parti de l armée de la Securitate enlève au mouvement populaire beaucoup de sa

    Original URL path: http://www.diploweb.com/La-mort-des-Ceausescu-La-verite.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive


  • Afrique M O Afrique Moyen Orient Monde Livres géopolitiques Transversaux Compil Diploweb Audiovisuel Audio Photo Vidéo Accueil Guy CHAUSSINAND NOGARET Biographie mise à jour en 2009 Directeur d études honoraire à l École des hautes études en sciences sociales Spécialiste éminent du XVIIIe siècle Guy Chaussinand Nogaret est l auteur de nombreux ouvrages fondamentaux sur cette période Il a récemment publié Casanova Fayard 2006 Les Grands Discours parlementaires de la Révolution Armand Colin 2005 et D Alembert une vie d intellectuel au siècle des Lumières Fayard 2007 Ses articles pour Diploweb com La mort des Ceausescu La vérité sur un coup d état communiste Catherine Durandin Bourin 2009 A lire pour ne pas commémorer idiot Alors que le 20e anniversaire de la révolution roumaine de décembre 1989 se profile présentation du livre de Direction Directeur P Verluise Conseil scientifique Charte du site Faire un don Devenir membre Auteurs Proposer un article Synergies Présenter le site Conférences Partenaires Participer Proposer une synergie Liens conseillés Archives Retrouvez la chaîne Diploweb sur Union européenne États membres Institutions Pays candidats Russie CEI Russie CEI Amérique Amérique du Nord Amérique centrale Amérique du Sud Asie Chine Inde Zone asiatique Afrique M O Afrique Moyen Orient

    Original URL path: http://www.diploweb.com/_Guy-CHAUSSINAND-NOGARET_.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Anniversaire de la chute du Mur de Berlin. Pierre Verluise - États membres
    franco allemands l élargissement puis les défis de la nouvelle Union européenne L auteur examine ainsi les arcanes des processus et des forces en présence Par une démonstration claire et structurée il expose de façon accessible comment se sont construites les décisions et stratégies qui ont façonné le visage de l Europe que l on connaît influençant considérablement les alliances économiques et diplomatiques d aujourd hui Après un bref état des lieux de l après guerre Pierre Verluise examine dans un premier temps les stratégies tant soviétiques qu américaines qui sont déployées en vue d affaiblir le bloc adverse La force de cette partie tient sans aucun doute aux révélations que nous livre l auteur sur les manœuvres tactiques des deux blocs et les intentions qui les sous tendent Faire un clic pour activer la vidéo Une argumentation solide une fois objectivement critique Une authentique référence François Géré Président de l IFAS L auteur est particulièrement novateur dans les réflexions qu il consacre à l action de Gorbatchev lors de la mise en place de la perestroïka et de la glasnost L effondrement du bloc de l Est en 1989 et de l URSS en 1991 entraîne une incursion plus importante des États Unis dans les décisions européennes et en Europe où ils ont un pouvoir d action Les intégrations dans l OTAN de certains pays issus de l éclatement du bloc de l Est interfèrent par ailleurs considérablement sur l élargissement de l Union européenne La nouvelle configuration des rapports change radicalement la donne et pose des difficultés aux membres de l Union européenne devant aussi compter avec la Russie et ses ressources L Europe demeure donc un terrain stratégique où chaque événement politique majeur implique de nouvelles orientations La deuxième partie s axe sur deux piliers de l Union européenne la France et l Allemagne Pierre Verluise s interroge sur l évolution des relations du couple afin d en comprendre les enjeux actuels Il s avère que la chute du mur de Berlin n a pas naturellement renforcé les relations entre ces deux pays Au contraire les ambiguïtés que l auteur met en lumière sur les rapports entre les deux pays sont éclairantes pour comprendre l évolution de l Europe communautaire Paris n a pas su anticiper et réagir au moment de la chute du Mur ne pouvant se départir de sa défiance vis à vis de la RFA et des États Unis L évolution européenne prouve l erreur d appréciation de la France au constat des diverses alliances instituées avec des pays d Europe balte centrale et orientale Les tensions du couple franco allemand demeurent prégnantes dans le contexte géopolitique international bien que les efforts tendent vers des décisions communes et cohérentes dans un souci d entente et de renforcement d un vrai pôle unitaire européen Cet essai précis documenté et à résonance historique renseigne aussi bien l honnête homme que l expert Les problématiques quant à la place occupée par l Europe sur l actuelle scène

    Original URL path: http://www.diploweb.com/20-ans-apres-la-chute-du-Mur-L,407.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Géopolitique du Mur de Berlin, vie, mort, héritage - États membres
    territoire contrôlé par la RDA communiste s en trouve confortée Elle s avère insupportable pour les Soviétiques car chaque jour des Allemands de l Est y votent avec leurs pieds 8 en fuyant le régime soviétique Pour la police de RDA il devient difficile de contrôler chaque jour les 500 000 personnes qui traversent la ligne de démarcation berlinoise à pied ou par les réseaux de communication ferroviaire et métropolitain pour se rendre au travail pour faire des achats ou pour visiter de la famille Berlin Ouest est donc le principal espace de transit des Allemands de l Est émigrant à l Ouest En 1958 déjà plus de trois millions d allemands de l Est ont fui la RDA pour la RFA la plupart via Berlin Pour le gouvernement de l Est cette hémorragie humaine montrant à la face du monde la faible adhésion à la soviétisation de l Allemagne de l Est et privant le pays de main d œuvre est inacceptable S y ajoute le risque si les flux se prolongent de ne plus guère avoir de peuple à gouverner Certains imaginent même une sorte de réunification de l Allemagne par le départ de l Est de tous ses habitants Le 27 novembre 1958 l URSS tente une nouvelle fois de contrôler Berlin Ouest en lançant un ultimatum exigeant le départ des troupes occidentales dans les six mois pour faire de Berlin une ville libre soi disant démilitarisée Les alliés occidentaux refusent Et les Allemands de l Est continuent à fuir En août 1961 l émigration cumulée depuis la création de la RDA concerne désormais 3 6 millions de personnes En 1960 la RDA compte à nouveau un solde migratoire négatif chiffré à 216 642 personnes 9 Cette émigration massive qui a déjà fait perdre à la RDA près du cinquième de sa population a une forte signification géopolitique le refus de la légitimité de cet État imposé qu est la RDA Les Soviétiques prennent alors la décision de faire supprimer par la RDA la ligne de démarcation berlinoise afin d empêcher toute nouvelle émigration c est le mur de Berlin appelé rapidement le mur de la honte Ses prémices que l Ouest n interprète pas dans l instant commencent en fait les 12 et 13 juin 1961 avec la pose de grillages et de barbelés autour de Berlin Ouest pose à laquelle les occidentaux n ont aucun moyen de s opposer sauf à déclencher une guerre Puis les Soviétiques choisissent une date idéale pour l érection du mur le 13 août 1961 soit en plein pont estival pendant lequel nombre de chancelleries et de chefs d Etat occidentaux sont en vacances et donc pris de cours La RDA annonce avoir l agrément du pacte de Varsovie et présente la construction selon une rhétorique communiste courante comme un mur de protection antifasciste Des unités armées de la RDA encerclent Berlin Ouest de façon hermétique et l érection du mur fruit d une préparation longue et minutieuse se réalise dans un temps record Le mur beaucoup plus qu un mur Le mur est davantage qu un simple mur pour quatre raisons D abord sa construction s accompagne d autres réalisations devant lui donner un caractère totalement infranchissable Au mur stricto sensu que voient les habitants de l Ouest sont adjointes pas moins de huit installations parallèles en commençant au pied du mur côté Est par des obstacles empêchant de l approcher en voiture une route pour les patrouilles puis un réseau de lampes pour éclairer le mur et un réseau de tours de surveillance Ensuite toujours en allant vers l Est on trouve des mines anti personnelles des pièges pour tanks des barrières d alarme et enfin un mur faisant barrière coté Est Après 1965 le mur est rendu plus efficace encore il est remplacé par des blocs de béton de 3 5 m de hauteur surmontés d un tuyau pour empêcher la prise de mains ou de grappins En deuxième lieu au mur courant sur 155 km autour de Berlin Ouest s ajoutent ensuite les murs créés par la fermeture des réseaux de communication ferroviaires et métropolitains entre Berlin Ouest et Berlin Est Les caractéristiques techniques du mur de Berlin et de ses protections Longueur totale de la ceinture autour de Berlin ouest 155 kilomètres dont longueur entre Berlin Ouest et Berlin Est 43 1 km longueur entre Berlin Ouest et la RDA 111 9 km Mesures d un segment de mur Hauteur 3 6 m au minimum Largeur 1 20 m Profondeur au sol 2 10 m Tours de contrôle 302 Unités de chiens de garde 259 Miradors 93 Bunker 20 En troisième lieu l encerclement réalisé par le mur est rendu plus efficace par la diminution considérable des points de passage il y en avait 81 avant août 1961 69 sont fermés dès le 13 août 1961 avec des barbelés et des murs de briques La porte de Brandebourg est fermée le 14 août et quatre autres points de passage le 23 août Il n en reste donc plus que 7 Aussi les échanges économiques cessent ils pratiquement entre les deux Berlin 63 000 berlinois de l Est perdent leur emploi à l Ouest et 10 000 de l Ouest perdent leur emploi à Berlin Est Toutefois après un accord quadripartite en 1971 le nombre des points de passage sera porté à dix Enfin l érection du mur s accompagne aussi du murage de fenêtres des immeubles et maisons situés à Berlin Est à proximité des aménagements liés au mur Une des conséquences du mur est de faire perdre encore davantage de vie au centre historique Mitte de Berlin situé du côté Est Il se trouve alors placé en quelque sorte en état d hibernation d autant que l entretien urbain laisse à désirer quand il n est pas abandonné En particulier les magnifiques bâtiments situés sur l île des musées y compris l important musée de Pergame souffrent du temps et des intempéries Photo 1 Un joyau du musée de Pergame à Berlin un lion de Babylone Cliché Gérard François Dumont 2007 Néanmoins au fil des années la RDA ressent le besoin de récupérer des devises touristiques Elle décide donc d accorder des permis de séjour journaliers valables 24 heures et autorise l organisation de visites essentiellement accompagnées de Berlin Est moyennant le paiement d une taxe pour les visiteurs étrangers ou originaires de la République fédérale d Allemagne Pour ces visiteurs étrangers un point de passage unique ouvert jour et nuit est assigné sur la Friedrich Strasse Chekpoint Charlie En outre la RDA instaure une obligation de change lors de chaque excursion touristique Pour que les choses soient claires le guide 10 précise des devises en deutschemarks ainsi que toutes les autres devises occidentales peuvent être emportées sans limitation En revanche la sortie de marks de la RDA ou de devises de pays du bloc socialiste de l Europe de l Est est interdite En 1965 pour illustrer sa supériorité et accroître les rentrées touristiques Berlin Est construit une haute tour de 361 5 mètres sur l Alexanderplatz La boule de la tour comprend un restaurant pivotant toutes les heures sur son axe Cette tour sert également de relais télévision et de poste d observation militaire Outre les différents aspects précisés ci dessus le mur se dédouble d une multitude de murs fruits de la coupure géographique et politique de la ville construction orientée vers des modèles de société différents perte de l unité du corps urbain constitution d une périphérie intérieure à la ville des deux cotés du mur perte du centre ville pertes de structures économiques innovantes des deux côtés coûts de fonctionnement élevés par le dédoublement des grands équipements concernant la culture deux opéras l éducation deux universités les sciences deux parcs zoologiques 11 Entrouvert dans le sens Ouest Est pour récupérer des devises auprès de touristes occidentaux le mur de Berlin est il totalement hermétique dans le sens Est Ouest Les passe muraille du mur Pour le général des armées RDA Karl Heinz Hoffman le mur de Berlin est le système de sécurité des frontières le meilleur au monde en raison de ses qualités techniques incontestables et de l ampleur des moyens de surveillance Mais tout au long des 28 ans de l histoire du mur l appel de la liberté reste constant Aussi pendant ces années des milliers d allemands de l Est tentent néanmoins de le franchir au péril de leur vie Au total d août 1961 au 8 mars 1989 5 075 personnes réussissent à s évader de l Est pour Berlin Ouest par tous les moyens possibles escalade pour la plupart d entre eux mais aussi souterrains voitures spécialement transformées fuites à la nage sur la Spree Toutefois 588 périssent dans cette tentative dont quelques modestes tombes se voient du côté ouest près de la porte de Brandebourg Parmi les dernières victimes 13 février 1989 Winfried Frundenbereg est mort de froid dans la nacelle d un ballon en plastique qu il avait fabriqué Photo 2 Près de la porte de Brandebourg la tombe d une des dernières personnes tuées alors qu elle tentait de passer le mur de Berlin Chris Geoffroy le 5 février 1989 Cliché Gérard François Dumont 2007 L imperméabilité très partiellement imparfaite du mur résulte donc de la volonté de fuir le régime liberticide de la RDA et en outre de l attitude de divers garde frontières anonymes négligeant de viser en faisant feu Au fil des années certains d entre eux détestant avoir à tirer sur leurs compatriotes désertent d ailleurs pour ensuite apporter leur aide aux passeurs de l Ouest où une organisation d aide se met en place En particulier le musée Haus am Checkpoint Charlie inauguré dès le 14 juin 1963 à Berlin Ouest permet d observer les mouvements des gardes et d accueillir les émigrés passés clandestinement La mort du mur En 1989 le gouvernement de la RDA ne parvient plus à enrayer l émigration car celle ci utilise un nouvel espace de transit la Tchécoslovaquie pour se rendre en Hongrie Et ce pays finit sous la contrainte des milliers de voitures fuyant l Est par ouvrir ses frontières avec l Autriche Cette ouverture est définitivement actée le 10 septembre 1989 par le démantèlement définitif du rideau de fer à la frontière austro hongroise 12 Le mur de Berlin puisqu il peut être et est contourné par ces Allemands de l Est qui fuit avec leurs voitures trabans perd largement de son utilité initiale Sa fin se trouve programmée bien qu encore non datée Puis le 9 novembre 1989 Günter Schabowski membre du bureau politique annonce la décision du gouvernement de RDA vis à vis des Allemands de l Est les voyages privés à destination de l étranger peuvent désormais être demandés sans aucune condition particulière Quelques heures plus tard seulement les douaniers de Berlin ne parviennent plus à faire face à la demande et ne peuvent faire autrement de que de laisser simplement passer Le mur est vaincu Ensuite fin 1989 et en 1990 le mur est démantelé à raison de 100 mètres en moyenne par nuit avant l organisation d une démolition officielle qui se termine fin 1991 La ville de Berlin réunifiée semble avoir tourné la page de la division La circulation s effectue désormais sans contrainte de l Est à l Ouest comme de l Ouest à l Est sur des réseaux métropolitain ferroviaire et de bus totalement modernisés au cours des années 1990 Dans les années 2000 une nouvelle gare centrale flambant neuve symbolise la fin de l œuvre de réunification par la réalisation d un nœud central pour les réseaux de transports publics Le mur toujours présent Le mur physique c est à dire la distinction entre Berlin Ouest et Berlin Est a donc disparu à l exception de six pans de mur conservés pour mémoire et de marques sur la chaussée rappelant son existence 13 L ex Berlin Ouest et l ex Berlin Est forment un unique Land Mais existe toujours une sorte de mur géopolitique que tout observateur attentif peut constater À l Ouest le legs du nazisme marque les cicatrices de la ville et plus particulièrement avec cette ruine impressionnante de l église commémorative de l empereur Guillaume Kaiser Wilhelm appelée dent creuse par les Berlinois Le Reichstag incendié le 27 février 1933 et transformé en ruine en mai 1945 lors de la bataille de Berlin n est pas reconstruit à l identique de son architecture de la fin du XIXe siècle La réalisation par Norman Foster d une coupole en verre se voulant symbole d une démocratie transparente laisse deviner au cœur de Berlin les stigmates hitlériennes de l histoire de l Allemagne En revanche à l Est ne subsiste aucun trait du nazisme même si ce passé est désormais rappelé dans le quartier juif où la synagogue a été reconstruite Photo 3 Le siège du Bundestag la chambre des députés de la république fédérale d Allemagne dans l ancien Reichstag remis en état et repensé après la réunification de 1990 avec sa coupole en verre symbolisant la démocratie Cliché Gérard François Dumont 2007 Photo 4 Des pans conservés du mur de Berlin et des panneaux sur l histoire du mur devant la gare de métro de la Postdamer platz Cliché Gérard François Dumont 2007 Photo 5 Près de la Postdamer platz une plaque au sol rappelant que le mur de Berlin passait à cet endroit sur laquelle est écrit Berliner mauer 1961 1989 Cliché Gérard François Dumont 2007 Une deuxième différence entre les deux Berlin est également architecturale à l Ouest les immeubles d habitations de grande hauteur se trouvaient de facto bannis et d ailleurs en rien justifiés par la faible pression foncière sur un territoire de 484 km2 soit près de cinq fois la superficie de Paris Ainsi Berlin Ouest comporte t elle de vastes espaces de campagne et évidemment ne s est pas étendue En revanche l Est a voulu faire preuve de modernité par exemple avec l Alexanderplatz et par la construction des lambeaux successifs de banlieues grandiosement répétitives 14 Le maintien de la division de Berlin se lit également dans la statuaire socialiste bien entendu absente de l Ouest mais toujours présente ci et là à Berlin Est avec Marx Lénine ainsi que la faucille et le marteau En outre l empreinte de la RDA demeure avec le palais de la république de RDA bâtiment sans âme des années 1950 construit à la place de l ancien palais impérial détruit en 1950 sur l ordre de Walter Ulbricht sur une place alors dénommée Marx et Engels Un lambeau omis lors de la destruction et une exposition réalisée par les partisans de la reconstruction du palais impérial permettent de juger des dégâts causés par cette destruction de bâtiments d un grand intérêt architectural et artistique La question de sa reconstruction n est toujours pas réglée d autant que les finances berlinoises ne sont guère excellentes En quatrième lieu le mur demeure effectivement une cicatrice économique et humaine Avant la Seconde Guerre modiale Berlin est le plus gros et le plus innovant pôle économique et surtout industriel d Allemagne Après 1945 Berlin Ouest en raison de son statut d exception accessibilité limitée position par rapport aux fournisseurs et aux débouchés départ de la population et des ouvriers qualifiés se trouve contrainte et écartée de tous les secteurs d entreprise innovants L économie berlinoise devient morose reposant sur les prébendes de l Ouest et prenant l habitude d être une économie aidée et protégée À Berlin Est le système d économie planifié socialiste avec des entreprises étatisées et une organisation en grandes entreprises entraîne déficience dans l organisation et la rentabilité de l économie Depuis 1990 Berlin bénéficie de l apport d administrations politiques nationales de l implantation d institutions allemandes diverses de l installation d établissements voire de sièges sociaux d entreprises renommées et surtout d un essor touristique Berlin a retrouvé ses Champs Elysées avec l avenue Unter den linden sous les tilleuls artère Ouest Est allant de la porte de Brandebourg jusqu à la place du château détruit Mais le développement économique de Berlin demeure modeste et plutôt inférieur à ce qui était généralement escompté lors de la réunification de 1990 Car quarante années de régime communiste ou d économie bridée par le maintien du mur ne s effacent pas rapidement Sur l île des musées ou à proximité devenu un haut lieu touristique toujours guère de commerces En revanche un marché propose essentiellement tous les restes de la période socialiste insignes militaires sculptures miniatures de Lénine Les comportements ont la vie dure les employés issus de l Est conservent souvent une attitude peu ouverte et peu inventive Photo 6 La nouvelle chancellerie de la république fédérale d Allemagne construite à Berlin redevenue la capitale politique après la réunification de 1990 Cliché Gérard François Dumont 2007 Photo 7 Le siège du Bundesrat l assemblée parlementaire des Länder de l Allemagne à Berlin redevenue la capitale politique après la réunification de 1990 Cliché Gérard François Dumont 2007 En outre le démantèlement du mur a été pour les berlinois de l Ouest l élargissement de leur espace de liberté Nombre d entre eux sont partis habiter au delà des frontières de Berlin La population de la ville a diminué certaines années sous l effet d un solde migratoire négatif tandis que le solde naturel est également négatif en raison d une faible fécondité comme dans l ensemble de l Allemagne 15 De façon générale l Allemagne reste encore divisée 16 car la frontière Est Ouest continue à se lire sur de nombreuses cartes concernant la fécondité les migrations le niveau de vieillissement l économie Le paradoxe géopolitique berlinois Les murs entre les hommes sont faits pour être détruits Celui de Berlin qui exprimait le refus de toute liberté migratoire dans les pays communistes 17 n a pas manqué pas à la règle Mais il

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Mur-de-Berlin-vie-mort-et-heritage.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • "Les Cantemir", S. Lemny, Complexe, 2009 - États membres
    des Capucins d Astrakhan Il fréquente dès son plus jeune âge les grandes familles russes à l instar des Cheremetiev des Orlov des Troubetskoï etc Il est nommé ambassadeur à Londres à l âge de vingt deux ans Là comme à Paris il doit faire reconnaître le statut de nouvelle puissance de la Russie Il y reste de 1732 à 1738 ayant pour mission de rapprocher les deux pays Il y parviendra notamment en œuvrant à un accord commercial et en veillant à l image de la Russie Là encore la description du club diplomatique que fait Stefan Lemny retrace la sociabilité particulière de la haute société britannique de l époque Paradoxalement sa mission à Paris de 1738 à 1744 se trouve compliquée après ses succès dans le rapprochement anglo russe Il y est accueilli très froidement en dépit de sa parfaite maîtrise du français Son rôle consiste là aussi à améliorer des relations naissantes empreintes de méfiance alors que les deux pays se trouvent dans des alliances opposées C est à Paris qu il s éteint en avril 1744 avant que son corps ne soit rapatrié en Russie Polyglottes et passeurs de culture Plus encore que leur destin politique et géopolitique c est la contribution à la vie culturelle européenne qu il convient de retenir Le thème de l environnement multiculturel des Cantemir revient à plusieurs reprises dans l ouvrage Démétrius et Antiochus partageant un même talent de polyglotte En effet il peuvent parler ou écrire en latin grec ancien et nouveau turc russe français italien allemand et bien sûr en roumain leur langue maternelle Cette atmosphère se retrouve notamment à Constantinople ville immense à l époque 700 000 habitants Démétrius est alors au contact des traditions byzantines de la culture ottomane et des influences européennes L idiome parlé à Istanbul auquel il est initié est un mélange connu sous le nom de jargon macaronique turc arabe et persan dans lequel le turc est écrasé par la vénération pour l arabe respectée dans tout l Orient musulman en tant que langue de la religion et de la justice et par le prestige du persan parlé par une Cour impériale raffinée et admiré comme la langue de la poésie Avec persévérance Démétrius apprend à parler à lire et à écrire dans cette langue p 68 Grâce à ses qualités de polyglotte il participe à l expédition guerrière de Pierre le Grand dans le Caucase En effet il utilise sa connaissance de l arabe et du turc afin de convaincre les peuples musulmans de se rallier à la Russie Plus marquant encore les deux hommes laissent une œuvre importante derrière eux Démétrius s intéresse à des champs d études variés qui ont évolué au cours du temps Lorsqu il vit dans l empire des sultans ses préoccupations sont principalement littéraires et philosophiques dans celui du tsar l histoire est au centre de sa pensée p 127 Il écrit notamment L histoire hiéroglyphique passant de la langue latine au roumain Cela constitue

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Les-Cantemir-S-Lemny-Complexe-2009.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive


  • the Eastern Partnership countries European energy policy and soft power issues He has recently published Les chemins de l Etat de droit La voie étroite des pays entre Europe et Russie Paris Presses de Sciences Po 2014 Moldavie Les atouts de la francophonie Paris Non Lieu 2010 He is the co author or L empire au miroir Stratégie de puissance aux Etats Unis et en Russie Geneva Droz 2007 with Didier Chaudet and Benoît Pélopidas The book was published in Romanian by Edtions Cartier 2008 and in English by Ashgate When Empire Meets Nationalism Power Politics in the US and Russia 2009 Previously he published La Moldavie à la croisée des Chemins 2003 out of stock and has written a couple of articles He is also co founder of the websites www euro power eu and www moldavie fr Biographie mise à jour en 2014 Ses articles pour Diploweb com Front uni franco russe contre Daech L alliance franco russe tant vantée ces dernières heures ne sera sans doute qu une coopération militaire provisoire et circonscrite Des travaux de Qu apprend la Transnistrie à l Ukraine Le sommet de l OTAN invite à se pencher à nouveau sur l Ukraine ici avec un regard novateur Pour mieux comprendre la mêlée ukrainienne on peut Vidéo Le partenariat oriental de l UE Florent Parmentier IEP Vidéo géopolitique Enseignant à l IEP de Paris Florent Parmentier répond aux questions de Katia Zhuk GEM au sujet du partenariat oriental de l UE EU The Eastern Partnership Launched officially in 2009 the Eastern Partnership involves six countries on the eastern edge of the European Union Belarus Ukraine UE quel partenariat oriental Biélorussie Ukraine Moldavie Géorgie Arménie et Azerbaïdjan sont les six pays concernés par le Partenariat oriental de l Union européenne Conflits et sécurité dans

    Original URL path: http://www.diploweb.com/_Florent-PARMENTIER_.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive



  •