archive-com.com » COM » D » DIPLOWEB.COM

Total: 1806

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".

  • a complété par des études de relations internationales En 1988 elle a été membre fondateur du front populaire de Lettonie mouvement de lutte contre l occupation soviétique Elle a donc été à la fois témoin et acteur du recouvrement de l indépendance de son pays en 1991 En 2000 elle a d ailleurs publié à Riga ses mémoires sur le Front populaire ouvrage qui n a malheureusement pas encore été traduit en français Sandra Kalniete a été ambassadeur auprès des Nations unies Genève de 1993 à 1997 puis ambassadeur en France de 1997 à 2002 En novembre 2002 elle a été nommée ministre des Affaires étrangères poste qu elle a occupé jusqu en mars 2004 Elle a été brièvement Commissaire européen 1er mai 20 novembre 2004 Depuis mars 2005 elle est ambassadeur et conseillère spéciale du Commissaire européen à l énergie Andris Piebalgs En 2003 est paru en français son ouvrage En escarpins dans les neiges de Sibérie Ed des Syrtes Paris dans lequel elle narre l histoire de ses grands parents et de ses parents durant la période d occupation soviétique et de déportation Ses articles pour Diploweb com Etre Européens Evidemment Un document très précieux pour comprendre comment

    Original URL path: http://www.diploweb.com/_Sandra-KALNIETE,66_.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive


  • L'ancien directeur de la CIA à Paris analyse la France... - États membres
    républicain installé dans les meubles de l Ancien Régime ne connaît pas de véritables contre pouvoirs Seul représentant du peuple le président monarque règne et gouverne entouré de sa cour le Parlement enregistre l autorité judiciaire est sous influence tandis que les Français oscillent entre obéissance servile et rébellion sporadique L élaboration de la politique étrangère se fait à l Elysée et au Quai d Orsay le pouvoir législatif et l opinion publique n y jouent qu un rôle négligeable Les décisions se prennent au sein d une élite administrative restreinte brillante et sûre d elle même issue des grandes écoles De l Ancien Régime les Français dans leur ensemble ont hérité quelques tendances profondes méfiance envers le capitalisme l argent qui corrompt disait François Mitterrand goût aristocratique pour le faste et le panache mais aussi fond de bon sens paysan Des accidents de l histoire moderne et contemporaine dont ils sont pénétrés les Français retirent un patrimoine ambigu C est d abord un sentiment de supériorité et une volonté de puissance héritées de Louis XIV et de Napoléon ce qu Alain Lempereur appelle la culture de guerre française Mais en même temps les Français ont le sentiment justifié d un déclin ininterrompu depuis 1815 déclin dont la défaite de 1940 est le plus cuisant épisode ils se savent devenus un petit pays mais refusent de l admettre L Amérique leur est odieuse car elle a comme la France un message universaliste et des ambitions mondiales mais elle avec les moyens de ses ambitions La France empire manqué est réduite au rôle d éternel opposant mêlant complexe de supériorité et complexe d infériorité Contradictions La position diplomatique actuelle de la France découle de cet héritage historique et culturel Tout en restant l alliée de l Amérique elle prend le plus souvent le contre pied des positions déterminées outre Atlantique et souhaite le retrait des troupes américaines hors d Europe ce protectorat militaire de facto des Etats Unis suivant la formule de Zbignew Brzezinski Pour conserver un rayonnement mondial pour faire pièce à l impérialisme américain la Grande Nation n a d autre choix que d entretenir une alliance étroite avec l Allemagne et de privilégier la coopération européenne D où une contradiction entre volonté d indépendance et nécessité de l interdépendance Dans la première phase d une négociation phase de préparation l édifice étatique français révèle toutes ses qualités L absence de contre pouvoirs fait que l Etat agit comme un seul homme et que les objectifs à atteindre sont clairement définis L Elysée impose sa volonté à l ensemble de l appareil d Etat et le Quai d Orsay joue un rôle majeur les autres ministères notamment la Défense ne peuvent entrer en conflit avec lui En outre les Français sont comme les Asiatiques dit un colonel américain Ils visent un objectif de long terme et sont très patients En revanche dans la seconde phase celle de la présentation des positions des partenaires les lacunes apparaissent Le négociateur français

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Diplomatie-a-la-francaise.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive


  • la France un regard extérieur mais averti Sa thèse est présentée très Histoire de l Europe du Centre Est par N Aleksiun D Beauvois M E Ducreux J Kloczowski H Samsonowicz P Wandycz Paris Presses Universitaires de France 2004 coll Nouvelle Clio 998 pages Un livre de grande qualité accompagné d une vaste bibliographie et Direction Directeur P Verluise Conseil scientifique Charte du site Faire un don Devenir membre Auteurs

    Original URL path: http://www.diploweb.com/_Thierry-SARMANT_.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • « Londres et le monde. Stratèges et stratégies britanniques », J. (...) - États membres
    à une intégration politique lâche et se satisfont du statu quo institutionnel actuel tout en déplorant la lourdeur de la machine institutionnelle bruxelloise p 12 Dans sa contribution intitulée L axe Est Ouest de la politique intérieure britannique Agnès Alexandre Collier présente notamment le rôle incontournable des think tanks et des médias p 27 Puis elle étudie les réticences de l opinion publique Si l adhésion à l Union européenne est acquise et approuvée par 50 des personnes interrogées les réticences envers la nouvelle Constitution européenne et la monnaie unique sont flagrantes puisque seules 31 des personnes interrogées soutiennent l adoption du traité constitutionnel contre 50 qui s y opposent p 34 Voici pourquoi le Non français et néerlandais ne fut pas une mauvaise nouvelle pour T Blair Une relation spéciale et inégale L intitulé du chapitre rédigé par Robert Boyce pose une question douloureuse pour Londres Grande Bretagne Etats Unis une relation spéciale à sens unique Cette relation spéciale avec l Amérique est un des mythes les plus puissants de la politique britannique depuis la Seconde Guerre mondiale W Churchill en a été l initiateur M Thatcher et T Blair y ont fait référence Depuis le 11 septembre 2001 T Blair ne cesse de réaffirmer le rôle de la Grande Bretagne en tant que pont entre les Etats Unis et l Europe Pour la plupart des gouvernements britanniques la France l Allemagne l Italie et l Espagne ont en commun un point de vue régional européen qui les rapproche En tant que puissance mondiale la Grande Bretagne partage avec les Etats Unis un point de vue global qui l empêche de s associer complètement avec les pays européens tout en lui permettant de servir de truchement entre l Amérique et l Europe p 42 Cependant la relation spéciale reste essentiellement une aspiration britannique qui ne prend corps que lorsque les Etats Unis choisissent de l activer p 46 Par ailleurs cette posture est inégale T Blair fait preuve de moins d empressement à expliquer l Europe à l Amérique qu à persuader ses partenaires européens de renoncer à leur modèle social distinctif et à toute prétention de défier le leadership américain sur les affaires mondiales p 50 Officiellement et officieusement Washington fait clairement savoir qu il considère l Union européenne comme une menace potentielle à l autorité de l Amérique dans le monde Si Tony Blair veut maintenir la relation spéciale on attend de lui qu il s oppose à la position franco allemande en faveur d une Europe politique et d une capacité militaire indépendante On trouve là une exigence officieuse mais insistante des cercles néo conservateurs p 58 Compte tenu des difficultés traversées par les relations franco allemandes Washington a t elle vraiment des raisons d être inquiète L auteur termine son propos par d intéressantes réflexions sur l avenir de la relation spéciale Chaque jour Londres marque des points Le titre du chapitre rédigé par Jacques Leruez pose une question délicate Vers une Europe anglo saxonne

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Londres-et-le-monde-Strateges-et.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Quel avenir pour l’Union européenne après le référendum français du (...) - États membres
    directeurs généraux de la Commission qui consacre tout à la fois une marginalisation de la France dans l appareil administratif communautaire et une main mise des anglo saxons Les effets de cet affaiblissement conjugué du couple franco allemand et de la France ont été rapidement visibles lors du sommet européen de juin 2005 consacré aux perspectives financières de l Union pour la période 2007 2013 Le Premier ministre britannique Tony Blair en a tiré parti pour remettre en cause le financement de la PAC afin de mieux défendre son chèque avec le succès que l on sait A la crise constitutionnelle et institutionnelle s est donc ajoutée une crise budgétaire qui n aurait sans doute pas eu lieu dans une Union renforcée par un oui français En juin et juillet 2005 les attaques contre l euro se sont multipliées de la part de responsables européens italiens et français un fait sans précédent Compte tenu des difficultés budgétaires de l Allemagne et de la France cette remise en cause de l Union économique et monétaire risque de reprendre de plus belle à tout instant D autant qu il est douteux qu une zone monétaire intégrée puisse survivre longtemps à l absence de tout projet politique la Banque centrale européenne BCE n a pas les moyens d être l ancre solitaire du navire européen Pourquoi ne pas en profiter Sur le plan de la politique étrangère c est aussi au lendemain du non français que les Américains ont rompu les négociations sur le financement d Airbus en attaquant l Union devant l Organisation mondiale du commerce De même les Iraniens ont mis en difficulté la diplomatie communautaire en reprenant la construction de leur bombe atomique La puissance européenne n existe qu autant qu il existe un accord entre les Etats membres de l Union L échec constitutionnel a mis en évidence les divergences fondamentales qui existe entre les Vingt cinq et partant la faiblesse du projet européen et il n est guère étonnant que les puissances tierces en profitent Enfin dernier élément de la panne actuelle les institutions européennes sont gravement affaiblies leur réforme prévue par le traité constitutionnel étant devenue largement improbable Leur fonctionnement va donc être régi pour longtemps par le traité de Nice qui organise leur impotence Ainsi la nouvelle Commission compte un Commissaire par Etat membre ce qui signifie que la France pèse autant que la Lituanie ou Malte et qu une coalition des commissaires des six plus petits Etats a autant de poids que les six plus grands Etats On est loin de l exécutif européen des origines où les trois grands comptaient six commissaires alors que les trois petits pays n avaient droit qu à un représentant chacun Quel est la légitimité d un tel exécutif qui donne prééminence aux petits Etats Paralysie Le Conseil des ministres lui est paralysé par le système de vote à triple clefs prévu par Nice les compromis autre qu a minima deviennent rarissimes Les Etats n hésitent désormais plus à brandir leur droit de veto pour défendre ce qu il croît être leur intérêt national Cette tendance délétère ne fera que croître avec le temps le projet européen n ayant plus de direction précise L adoption du traité constitutionnel même si ses dispositions les plus novatrices en la matière ne seraient entrées en vigueur que dans quelques années aurait conforté leur légitimité et leur aurait donné un nouvel élan comme cela s est passé lors de l adoption de l Acte unique avec l extension de facto du vote à la majorité qualifiée Continuité Pour autant l explosion en vol de l Union malencontreusement pronostiquée par certains tenants du oui n a pas eu lieu Tout simplement parce que l Union repose sur une base solide Si le rejet de la Communauté européenne de défense CED en août 1954 par l Assemblée nationale française a enterré pour longtemps toute idée de défense européenne il a fallu attendre 1998 avec le sommet franco britannique de Saint Malô pour que la question cesse d être tabou le rejet du traité constitutionnel ne remet pas directement en question le marché unique ou l euro En quelque sorte Bussiness as usual grâce à la fameuse partie III du projet la plus critiquée durant la campagne française alors qu elle n était en réalité qu un recueil des traités actuels Cette continuité n est pas le moindre des paradoxes du non de gauche français puisque pour reprendre la vulgate des opposants au traité la Commission peut continuer à s assurer que la concurrence est libre et non faussée ou l Union poursuivre la déréglementation des différents secteurs économiques comme si de rien n était La situation s est même aggravée de ce point de vue puisque le contrepoids politique fait défaut alors que le but du projet de traité constitutionnel était justement de le renforcer Non seulement les referenda français et néerlandais ont stoppé ce rééquilibrage mais la direction politique de l Europe est décapitée car délégitimée par l échec constitutionnel Tout le monde n est pas perdant dans cette opération Les partisans d une zone de libre échange vaguement organisée sont renforcés la présidence britannique de l Union du second semestre 2005 qui s est caractérisée par une inactivité sans précédent en a tiré le parti maximum La Commission est à l image de la nouvelle Europe auquel les non ont malencontreusement laissé le champ libre elle est libérale et dérégulatrice La relance proposée en septembre 2005 par la Commission présidée par José Manuel Durao Barroso n a ainsi absolument pas porté sur le projet constitutionnel elle a annoncé qu elle allait désormais moins légiférer afin de ne pas indisposer les citoyens et retirer une série de directives jugées incompatibles avec la compétitivité des entreprises Toujours plus La course folle à l élargissement loin d avoir été stoppée comme l espéraient les partisans du non s accélère alors même que les institutions de l Union n ont pas été renforcées ce qui accroîtra la

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Quel-avenir-pour-l-Union.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive


  • la profession mais qui montre au moins une constance dans mes sujets d intérêt J ai pour l instant écrit deux livres tous deux consacrés à l Europe le premier en collaboration avec Thomas Klau journaliste au Financial Times Deutschland raconte les coulisses de la construction de l Europe monétaire vu des deux côtés du Rhin Ces hommes qui ont fait l euro querelles et ambitions européennes paru aux éditions Plon en mars 1999 L autre en collaboration avec Yves Clarisse journaliste à l agence de presse Reuters décrit la grandeur et les misères de l Union européenne entre 1995 et 2005 c est à dire entre la fin des années Delors et le référendum français sur la Constitution européenne Les maîtres de l Europe paru aux éditions Grasset en mai 2005 Outre de nombreuses collaborations extérieures pour d autres journaux et radios en France ou à l étranger j ai aussi réalisé ou écrit toute une série de documentaires pour la télévision Arte France 2 France 5 Le blog Coulisses de Bruxelles lancé en décembre 2005 a obtenu le prix Louise Weiss du journalisme européen le 9 mai 2006 C est la première fois qu un blog reçoit un tel prix Le 13 février 2009 j ai reçu le prix Konstantinos Kalligas un prix remis par la presse grecque pour ma couverture européenne et mon éthique journalistique le 27 mars 2010 le prix Richelieu remis par l association Défense de la langue française et le 30 juin 2010 le prix de l initiative européenne remis par la Maison de l Europe et le Club de la presse européenne pour souligner les efforts que je déploie pour présenter dans la presse les questions européennes d une manière claire précise et vivante Je préside depuis septembre 2008 la section française de

    Original URL path: http://www.diploweb.com/_Jean-QUATREMER_.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • La corruption en Europe - États membres
    d image Pour une entreprise dont la marque est souvent le premier actif il devient déraisonnable de prendre le risque de ce genre de pratique Il existe bien des signes qui montrent un changement d attitude des entreprises Plus de 370 entreprises françaises ont signé un engagement public le Global compact des Nations unies L entreprise s engage par le 10e principe de ce texte à lutter activement contre la corruption sous toutes ses formes Le jeu serait terminé si Transparency International voit maintenant des entreprises venir lui demander une aide afin d établir des programmes d action contre la corruption et contre le blanchiment analyse de risques formation des commerciaux mise en place de systèmes d alerte évaluation des programmes Nous considérons que cette évolution de l entreprise doit retenir toute notre attention Si les cinq plus grandes entreprises pétrolières du monde décidaient d un commun accord de ne plus pratiquer la corruption et de mettre en place un système de surveillance mutuelle ce petit jeu cesserait rapidement Si les princes saoudiens s entendaient dire on ne paie plus le jeu serait terminé Même chose si les cinq plus grandes entreprises d armement s accordaient pour cesser les pratiques corruptives Nous incitons les grandes entreprises à former des coalitions pour changer les règles du jeu La légitimité de notre action vient du soutien de l opinion publique En effet l opinion publique internationale joue un rôle déterminant dans cette affaire Elle ne se résigne pas à la corruption Dans aucun pays on ne considère que la corruption est un ingrédient normal de la vie économique et sociale Même dans les pays où la corruption est endémique nos enquêtes montrent qu elle provoque indignation rejet et condamnation morale Nous en voyons le signe dans beaucoup d élections dans le monde Ces dernières années beaucoup de responsables politiques sont tombés pour faits de corruption Fin 2004 en Ukraine la bataille de l opinion publique a été gagnée sur le thème de la corruption de l équipe précédente Voilà donc les nouvelles réalités les règles de droit ont changé le monde de l entreprise évolue et l opinion publique exerce une forte pression La classe politique s inquiète de la chute considérable de sa crédibilité A l inverse l opinion publique accorde une grande confiance aux Organisations non gouvernementales comme TI Pourquoi Parce qu on y trouve à la fois le désintéressement et l expertise Il faut prendre conscience que dans bien des domaines de la vie collective le meilleur de l expertise se trouve maintenant dans le monde des ONG Il en va ainsi dans le domaine du climat ou des droits de l homme Et les entreprises viennent de plus en plus au contact des ONG pour bénéficier de leur expertise En Europe la situation est plus hétérogène que jamais Pour autant quelle est la situation en Europe D abord l Europe n a pas à donner de leçon à d autres en matière de corruption Nous établissons chaque année un Indice de perception de la corruption par pays de 0 à 10 Pour cela nous nous basons sur des études d opinion et des sondages auprès de décideurs Parmi les pays du monde les plus vertueux nous trouvons dans le classement 2004 quelques pays du Nord de l Europe Numéro 1 la Finlande n 3 le Danemark n 4 l Islande n 6 la Suède n 8 la Norvège n 10 les Pays Bas Voilà des pays qui ont généralement de bonnes pratiques en terme de transparence et d intégrité Globalement l Union européenne n a pas de quoi pavoiser La France est 22e l Italie 43e la Pologne 68e Sur les 25 pays de l Union européenne 10 sont actuellement en dessous de la moyenne mondiale soit moins de 5 sur 10 dans notre système de notation Il ne suffit pas que les nouveaux Etats membres adoptent officiellement des textes pour lutter contre la corruption encore faut il qu ils les appliquent La régulation ne suffit pas il faut se donner les moyens de vérifier l application des textes L Europe communautaire est donc hétérogène écartelée entre la Finlande n 1 et la Pologne 68e Il serait trop simple de penser que la frontière se trouve entre l Est et l Ouest Il est vrai que parmi les nouveaux entrés dans l UE certains pays ont des progrès à faire Chypre par exemple est aujourd hui une des lessiveuses des pays d Europe de l Est notamment pour le blanchiment de l argent sale de Russie d Ukraine de Biélorussie ou du Moyen Orient Personne ne peut prétendre que Chypre dispose aujourd hui d un système de régulation et de contrôle de ses banques et de ses établissements financiers au niveau qu on est en droit d attendre d un Etat membre de l Union européenne Malte a fait de grands efforts tout comme les Baltes Pays candidats Quant aux candidats la Roumanie et la Bulgarie tout leur système est gangrené par la corruption la justice les médias l administration l entreprise Il existe donc à l Est de l Europe des pays qui ne remplissent pas les critères de vie démocratique tels que nous sommes en droit d attendre d un pays membre de l UE au début du XXIe s Cependant nous constatons à l Ouest de l Europe des situations à peine plus brillante Au sein de l Union européenne ou liés à l UE par des accords étatiques nous trouvons la moitié des paradis fiscaux du monde Il existe actuellement 35 à 40 sur la planète Un transfert financier sur deux transite par un centre off shore ce qui ouvre le risque d une rencontre entre des flux d origine irréprochable et des flux d argent sale La moitié des centres off shore se trouve en Europe dont Monaco Andorre le Luxembourg et Londres La capitale du Royaume Uni est la principale place de production de sociétés écrans du monde C est en partie

    Original URL path: http://www.diploweb.com/La-corruption-en-Europe.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive


  • financier près de l Ambassade de France au Japon De retour à la Direction du Trésor il occupe successivement les postes de Chef de bureau de la balance des paiement et des changes Chef de bureau de la trésorerie sous Directeur en charge du service épargne et marché financier En 1981 il est nommé Conseiller technique auprès du Cabinet du Premier Ministre chargé des affaires économiques et financières Il devient Directeur adjoint de la Direction du Trésor en 1983 puis directeur du Trésor de 1984 à 1987 En 1987 il rejoint la Banque Nationale de Paris en tant qu administrateur Directeur Général puis devient Administrateur Vice Président en 1996 De 1998 à 2002 Daniel Lebègue occupe les fonctions de Directeur Général de la Caisse des Dépôts et Consignations Depuis 2003 il est administrateur de Gaz de France Alcatel Thales Technip Coflexip Scor et est membre du Conseil de Surveillance d Areva Parallèlement il est Président de l Institut du Développement Durable et des Relations Internationales président de la section française de Transparency international Co Président d Eurofi Depuis juillet 2003 il préside l Institut Français des Administrateurs IFA association professionnelle des administrateurs de sociétés exerçant leurs fonctions en France Marié et père de deux enfants Daniel Lebègue est Chevalier dans l Ordre National de la Légion d Honneur et dans l Ordre National du Mérite Ses articles pour Diploweb com La corruption dans le monde Selon la Banque mondiale 1 000 milliards de dollars de pots de vin seraient versés dans le monde chaque année soit 3 des transactions UE corruption que faire Saluée par la presse européenne la décision des Vingt Sept à l exception du Royaume Uni d annoncer le 9 mai 2010 un mécanisme d assistance La corruption en Europe L Union européenne élargie à 25 est

    Original URL path: http://www.diploweb.com/_Daniel-LEBEGUE_.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive



  •