archive-com.com » COM » D » DIPLOWEB.COM

Total: 1806

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".

  • Grandes Questions internationales Paris éd Economica 2e éd 2009 Biographie mise à jour en 2014 Ses articles pour Diploweb com Audio Géopolitique et démographie de l UE La démographie est un élément à ne pas négliger pour comprendre les forces ou les faiblesses d un pays ou d un ensemble régional Cette édition des FC Enjeux internationaux 30e anniversaire L émission quotidienne de France Culture Les enjeux internationaux existe depuis 30 ans Dans un document exceptionnel T Garcin nous fait Un monde multipolaire vraiment États Unis repliés Europe en mal de polarité et de plus en plus fragmentée Afrique en voie de dispersion pays émergents aux urgences d abord Feu l Union européenne L UE se dirige vers des Europe à la carte à géométrie variable et à plusieurs vitesses explique Thierry Garcin A l approche du XXe anniversaire de Arctique la géopolitique est de retour Géopolitique de l Arctique Les rapports de force interétatiques seront ici la règle annonce Thierry Garcin La grande géopolitique est de retour Vers une Europe de plus en plus fragmentée Le détricotage de l Europe s effectuera t il dans la foulée du détricotage des États Pour T Garcin la question minoritaire va certainement

    Original URL path: http://www.diploweb.com/_Thierry-GARCIN_.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • UE-Mali : quelles leçons géopolitiques ? P. GOURDIN - Institutions
    Les 27 sont également très impliqués dans la lutte contre la criminalité organisée responsable de prises d otages purement crapuleuses ainsi que du trafic de drogue qui alimente la toxicomanie d une partie de sa population L Afrique du Nord et l Afrique de l Ouest participent de manière significative à la sécurité énergétique pétrole gaz naturel uranium du Vieux Continent comme le rappela de manière sanglante l attaque des Signataires par le sang dissidents d AQMI le 16 janvier 2013 contre le site gazier d In Amenas en Algérie près de la frontière libyenne D autres matières premières transformées par les industries européennes proviennent de cette zone La situation dégradée en Afrique de l Ouest et la criminalité triomphante dans la zone Sahara Sahel facilitent grandement l immigration illégale qui se dirige vers l Europe de l Ouest La présence parmi les 27 de plusieurs anciennes puissances coloniales France et Grande Bretagne mais aussi Belgique ou Portugal notamment a noué des liens historiques et culturels importants Des diasporas issues des pays africains concernés vivent et travaillent parfois depuis des décennies dans plusieurs États membres de l Union européenne Elles demeurent sensibles à l évolution de leurs pays d origine ainsi qu aux politiques africaines de leurs pays d accueil En outre même s ils sont davantage présents en Afrique depuis la fin de la Guerre froide les États Unis semblent recentrer leur priorité stratégique autour de l Asie Quant aux Chinois aux Indiens et aux Brésiliens de plus en plus implantés sur le continent ils s investissent peu dans son développement et pratiquement pas dans sa sécurité Cela confère une responsabilité accrue à l Union européenne L Union européenne a t elle une politique spécifique pour le Sahel L UE a conscience des enjeux et s intéresse au Sahel depuis plusieurs années Dans le document qui fonde sa vision du monde et guide ses éventuelles prises de position la Stratégie européenne de sécurité adoptée le 8 décembre 2003 elle constatait que la sécurité est une condition nécessaire du développement Elle identifiait cinq menaces principales qui à l exception de la prolifération des armes de destruction massive se retrouvent au Sahel en général et au Mali en particulier le terrorisme les conflits régionaux la déliquescence des États et la criminalité organisée Or le document constatait que les voisins engagés dans des conflits violents les États faibles où la criminalité organisée se répand les sociétés défaillantes ou une croissance démographique explosive aux frontières de l Europe constituent pour elle autant de problèmes En 2008 dans le rapport du 10 décembre établissant le bilan de l action extérieure et révisant la stratégie de 2003 de nouveaux risques étaient intégrés piraterie atteinte à la sécurité informatique ou à la sécurité énergétique trafic d armes légères conséquences du changement climatique Les trois derniers se manifestent au Sahel En décembre 2007 dans le prolongement du premier sommet Afrique Union européenne qui s était tenu au Caire en 2000 l Union européenne conclut un Partenariat stratégique avec le continent représenté par l Union africaine Mais cela n a pour l instant produit aucune stratégie commune effective Depuis 2008 l Union européenne préconise pour la région une action combinant sécurité et développement en vertu de quoi elle affecta au Sahel pour la période 2008 2013 des crédits substantiels 533 millions d euros pour le seul Mali dont on se demande au regard de l effondrement du pays en 2012 à quoi ils purent bien servir si du moins ils ont été utilisés aux fins pour lesquelles ils avaient été versés Cet argent est donné par le biais du Fonds européen de développement l institution qui dispense l aide européenne au développement depuis la signature du traité de Rome instituant la Communauté économique européenne 25 mars 1957 De multiples financements pour des programmes spécifiques s ajoutent à cette dotation Environs de l Adrar des Ifoghas au Mali Le sanctuaire d AQMI se trouverait ici en 2012 Serait ce pour cette raison que cette image de Google earth semble floutée Cependant alors que les salafistes djihadistes sévissent au Sahel depuis 2003 et ont enlevé de nombreux ressortissants européens l Union européenne n a défini après plusieurs années de travaux préparatoires une politique spécifique que le 28 septembre 2011 avec l adoption de la Stratégie pour la sécurité et le développement au Sahel Celle ci s organise autour de quelques axes majeurs la promotion du dialogue politique et de l action diplomatique pour une résolution pacifique des différends internes et interétatiques l instauration de l État de droit et la mise en place d une bonne gouvernance condition préalable au développement le renforcement des capacités notamment économiques et sociales des États pour prévenir la radicalisation des populations déshéritées la construction d un espace de sécurité grâce à une politique efficace de prévention ou de résolution des conflits Inscrite dans le cadre d une gestion non militaire des crises et donc financée par l Instrument de stabilité mis en place en 2007 à cet effet cette stratégie suscita autant d intérêt que d espoirs Elle relie l insécurité le sous développement et les défaillances des gouvernements trois éléments indissociables si l on veut espérer résorber les difficultés du Sahel Par surcroît elle entend s attaquer à ces maux simultanément et dans les trois dimensions spatiales pertinentes locale les régions sahéliennes de chaque pays nationale les États incorporant une partie de la zone sahélienne et régionale les États d Afrique de l Ouest la Mauritanie l Algérie la Libye le Tchad et le Nigeria en y associant l Union africaine et la Communauté économique des États d Afrique de l Ouest CÉDÉAO ainsi que la Ligue des États arabes l Union du Maghreb arabe l ONU les États Unis le Canada le Japon Élaboré par le Service européen d action extérieure il s agit d un projet phare pour l affirmation de l Union européenne sur la scène internationale Toutefois l application de ces excellentes intentions demeura limitée En effet la majorité

    Original URL path: http://www.diploweb.com/L-UE-et-le-conflit-malien.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Will the EU Grow Again? From EU-27 to EU-36 and Beyond? - Institutions
    countries should be sorted out by dialogue and compromise as a prerequisite to accession The next section of the report comes under the loaded heading Key challenges The 2011 edition starts off pretty much like the 2012 edition with a focus on the rule of law thus testifying to a spirit of continuity while pointing up the insufficient progress accomplished The Commission warns The experience acquired from the accession negotiations with Croatia will be put to the benefit of the ongoing and future negotiations with other countries To that end the Commission will propose a new approach with respect to issues related to the judiciary and fundamental rights and to justice and home affairs These should be tackled early in the accession process and the corresponding chapters opened accordingly on the basis of action plans as they require the establishment of convincing track records 10 Put more bluntly the Commission has discovered that inertia in social behavior gets the better of willpower in Brussels At a very early point in the accession process it is therefore very important to set up independent judiciaries In 2012 the Commission wrote The pervasiveness of corruption enables infiltration of organized crime groups into the public and private sector The fight against organized crime remains a key priority and signifies a major problem in most enlargement countries 11 Access to information is also a hot potato B Guarantees of freedom of expression in the media A second key guarantee concerns freedom of expression in the media After a reminder that freedom of expression is a fundamental right that is an integral part of the workings of a pluralist democracy the Commission notes that The enlargement countries are characterized on the whole by pluralist media landscapes However in a number of countries negative developments in this area have recently been observed This is a source of serious concern Challenges to freedom of expression and the media include political interference sometimes manifested also through the legal system economic pressure using crime and corruption to influence the media and insufficient protection of journalists against harassment or even violent attacks Economic challenges relate to a lack of transparency and concentration of ownership lack of fair competition and the lack of independence of market regulators In a number of enlargement countries the overall implementation of media legislation is not satisfactory A number of cases of attacks on journalists including killings remain unresolved several years after their occurrence 12 The Commission observes that the media and journalists are often forced into self censorship It exhorts enlargement countries to develop a culture of critical and independent journalism Progress however seems sluggish as in 2012 it notes that in a number of countries freedom of expression remains a serious concern 13 In 2011 as in 2012 the Commission again highlights other essential priorities that we shall only refer to briefly strengthened regional cooperation and reconciliation in the Western Balkans notably in Bosnia Herzegovina and Kosovo economic recovery the 2012 edition notes that The protracted depression has most visibly aggravated already difficult social conditions Unemployment continued rising and is now on average 21 in the Western Balkans but much higher in Bosnia and Herzegovina Serbia the Former Yugoslav Republic of Macedonia and Kosovo The young are particularly affected More worrying still favorable results in poverty reduction from the pre crisis period are being reversed 14 So while the Commission does make demands it also digs its hand into its pockets For the period 2007 2013 the Instrument for Pre Accession Assistance IPA received an allocation of 11 6 bn In 2012 the European Commission announced a renewed commitment For the next multi annual financial framework 2014 2020 the Commission has proposed a financial allocation of 14 1 billion under the new IPA II instrument a similar level of funding in constant prices compared to the current financial framework 15 Let us now focus our attention on the countries concerned II OFFICIAL AND POTENTIAL CANDIDATES The fact that five official candidates are currently knocking on the door testifies to the European Union s abiding appeal A These are 16 in alphabetical order the Former Yugoslav Republic of Macedonia FYROM Montenegro Iceland Serbia and Turkey To this list must be added three potential candidates in the Western Balkans Albania Bosnia Herzegovina and Kosovo B A The official candidates The following are the official candidates in alphabetical order As its name suggests the Former Yugoslav Republic of Macedonia FYROM used to be part of Yugoslavia It covers an area of some 26 000 km² 10 000 sq miles Its population borders on 2 1 million The rate of fertility stands at 1 6 live births per woman but the population is expected to remain stable between now and 2025 In 2011 FYROM s GDP per capita in purchasing power standards EU 27 100 amounted to 36 less than that of Bulgaria 45 Its Corruption Perceptions Index was still poor 3 9 out of 10 The 2012 report did not see much visible progress More than twenty years after gaining independence FYROM is still divided by inter community and political tension in a context that is multi ethnic and multi confessional In its 2011 report the European Commission noted that FYROM globally fulfilled the political accession criteria The 2012 report did however single out challenges in the areas of freedom of expression rule of law ethnic relations electoral reform the reform of public administration the strengthening of the market economy and good neighborly relations The College of Commissioners again regretted that Relations with Greece continued to be adversely affected by the unresolved name issue 17 To anyone but a Greek or FYROM national the bickering over a name probably appears surreal Because the north of Greece has three regions whose name references Macedonia West Central and East Athens refuses to allow FYROM to call itself Macedonia arguing that this would imply a territorial claim on its own homonymous province This is a stumbling block in FYROM s accession to both the EU and NATO and explains its current convoluted moniker Despite this the Macedonian State has been bilaterally acknowledged by 131 States as the Republic of Macedonia Since the start of 1990 the UN is supposed to be helping to sort out the imbroglio Brussels considers with resounding understatement that A solution to the name issue is long overdue In the 2011 report FYROM takes a rap on the knuckles for taking advantage of the visa free regime following the lifting of the visa requirement some EU Member States witnessed significantly increased numbers of asylum applications by citizens from the countries concerned in particular Serbia and the former Yugoslav Republic of Macedonia pointing towards abuse of the visa free regime 18 As a result the 2012 report specifically mentions the requirement for continued targeted measures by each country in the region adding More generally new proposals to allow for temporary suspension of existing visa free regimes with a third country in case of a sudden influx of persons have been adopted 19 The Commission remains undaunted and recommends for a fourth time that accession negotiations be opened with the former Yugoslav Republic of Macedonia 20 In the list of candidates the Republic of Iceland is the odd one out on more than one count It is not only geographically but also economically and culturally a very long way from the Balkans Moreover Iceland suspended EU accession negotiations in mid January 2013 Located between Scotland and Greenland the island covers an area of around 103 000 km² 39 770 sq miles However the island s interior is only sparsely populated Most of the 300 000 residents live around the coast Unlike the other candidates Iceland could boast an above average GDP per capita in purchasing power standards EU 27 100 of 110 in 2011 Icelanders enjoyed an even higher relative standard of living at the turn of the century We shall come back to this later The fertility index reached 2 2 live births per woman and forecasts suggest a population increase by 2025 despite a negative migratory rate Iceland is the least corrupt of the candidates with a Corruption Perceptions Index of 8 3 out of 10 in 2011 Put more eloquently Iceland ranks above Germany 8 and France 7 The Icelanders were very long quite happy to remain outside the EU drawing numerous advantages from belonging to the European Economic Area EEA and having signed the Schengen Agreement without forfeiting their sovereignty notably over their vast fishing zones Their European vocation is recent as it has developed in the wake of the economic collapse in 2008 based largely on financialization The guarantees offered by the EU particularly the euro zone were suddenly more attractive One of the world s oldest democracies with legislation akin to the European canon Iceland could see the doors of the EU open up quite easily The 2012 report enthuses The EU will be enriched by Iceland s strong democratic credentials 21 Its citizens however are entitled to wonder whether this will be enough to compensate for the political repercussions of accessions in the Balkans In October 2012 more than half of all negotiation chapters had been opened and of these 10 were provisionally closed However as time passes Icelanders appear to be cooling on accession Like Norway and Switzerland in the past Iceland may refuse to enter the open door Failure to restart accession negotiations after the suspension announced in mid January 2013 could well be a rebuff for Brussels Montenegro used to be part of Yugoslavia It is the smallest of the candidate countries with an area of 14 000 km² 5 400 sq miles It has a population of around 600 000 with a fertility rate of 1 9 Its population may grow between now and 2025 as a consequence of positive natural growth Montenegro has a GDP per capita in purchasing power standards EU 27 100 of 43 Montenegro has a Corruption Perceptions Index of 4 out of 10 Officially a candidate since December 2010 Montenegro is making progress but the Commission noted in 2011 that Sustained efforts are needed however in further developing a track record in the area of rule of law in particular with respect to high level corruption and organized crime cases 22 This did not prevent accession negotiations from opening on June 29 2012 However the 2012 report points out that Montenegro will need to further develop a track record in this area with the aim of irreversible reform implementation in particular with respect to the fight against organized crime and corruption including at high level 23 The Commission added Tackling organized crime through all means of the legal system presents particular challenges for the country 24 Make sense of that Serbia officially submitted its candidature on March 1 2012 This territory formally part of Yugoslavia covers an area of 88 000 km² 34 000 sq miles Serbia is remembered as one of the leading protagonists in the recent Balkan wars The arrest of Ratko Mladić and Goran Hadžić and their transfer to the International Criminal Tribunal for the former Yugoslavia ICTY have removed a major obstacle to Serbian accession to the EU Between 1992 and 1995 Ratko Mladić took part in a Joint Criminal Enterprise aimed at permanently expelling Bosnian Muslims and Croats from the territory claimed by Bosnian Serbs Between 1991 an 1995 Hadžić took part in a Joint Criminal Enterprise aimed at using persecution to expel the majority of Croats and other non Serbs from a large part of the territory of the Republic of Croatia Today Serbia has a population of 7 3 million making it the most populated of the candidates in the Western Balkans Based on a rate of fertility of 1 4 live births per woman and a negative natural growth not offset by a positive migratory rate demographers are forecasting a population of around 6 8 million in 2025 Serbia has a GDP per capita in purchasing power standards EU 27 100 of 35 making it the poorest of the official candidates To make matters worse it has entered a recession It is also the most corrupt with a Corruption Perceptions Index of 3 3 out of 10 in 2011 Like the Former Yugoslav Republic of Macedonia Serbia has been milking the visa free regime with inordinate abuse of EU asylum applications On May 20 2012 the populist nationalist Tomislav Nikolic thumbed his nose at Brussels by winning the Serbian Presidential election A former ally of Serbia s erstwhile strong man Slobodan Milosevic Nikolic immediately let it be known that Serbia was still up for EU membership He is of course aware of all the benefits to be gained from pursuing the process After being elected his first port of call was however Moscow Serbia appears set to play the tune called by Russia in its strategy for supplying energy to the EU The 2012 report noted that Serbia had gone backwards in the area of independence impartiality and efficiency of the judiciary The status of Kosovo remains a major stumbling block as does organized crime In July 2012 Ivan Mrkić a close ally of the sinister Mr Milosevic was appointed Minister of Foreign Affairs Turkey has for a long time been a member of NATO and officially a candidate for the EU since 2005 With an area of 784 000 km² 302 700 sq miles it is by far the biggest of the candidate countries It had a population of 74 million in 2011 with a rate of fertility of 2 1 live births per woman In 2025 its population might reach 85 4 million 25 Turkey has a GDP per capita in purchasing power standards EU 27 100 of 52 26 With a Corruption Perceptions Index of 4 2 the country cannot claim to be free of corruption Turkey s EU accession negotiations appear to have hit the wall no new chapter was opened between 2010 and 2012 In 2011 the Commission asked for significant further efforts to be made to guarantee the effective respect for fundamental rights notably freedom of expression women s rights and freedom of worship The 2012 report is unequivocal Concerns are growing regarding Turkey s lack of substantial progress towards fully meeting the political criteria 27 Neither does the European Commission appreciate in 2012 any more than the year before the threatening tone adopted by Turkey notably on the question of Cyprus Turkey has frozen its relations with the rotating Presidency of the Council of the EU during the second half of 2012 including by refusing to attend any meeting chaired by the Cyprus Presidency The Commission reiterates its serious concerns with regard to Turkish statements and threats and calls for full respect of the role of the Presidency of the Council which is a fundamental institutional feature of the EU provided for in the Treaty 28 Surely it is not asking too much of a candidate that they respect the European institutions especially given that a positive agenda for EU Turkey relations was previously launched in May 2012 with the aim of supporting the accession negotiation process 29 Brussels is seeking to to ensure the EU remains the benchmark for reforms in Turkey 30 This basically boils down to saying that the issue has not gone away These then are the official candidates None are sure to become members Let us now cast a rapid eye over the three potential candidates B The potential candidates The concept of potential candidates may appear strange but has been used for several years to designate Western Balkan countries to which the European Union wishes to offer perspectives without forcing an agenda They are presented in alphabetical order Though Albania is part of the Western Balkans group it was not part of the former Yugoslavia It did however have a communist regime that lasted from the end of World War II to the start of the 1990s It has an area of 29 000 km² 11 200 sq miles It has a population of 3 2 million with a fertility rate of 1 4 live births per woman Demographic forecasts for 2025 see a slight rise to 3 3 million With a GDP per capita in purchasing power standards EU 27 100 of 31 Albania is a very poor country explaining its negative migratory rate The country has a Corruption Perceptions Index of 3 1 out of 10 on a par with the Kingdom of Swaziland A member of NATO since April 2009 Albania immediately followed up by submitting its candidature for candidature to the EU At the end of 2010 the Albanians secured visa exemption enabling its citizens to enter the Schengen zone The 2012 report is less critical than that of 2011 The Commission deems that Albania has made good progress towards fulfilling the political criteria for membership of the EU 31 It has delivered on priorities in the proper functioning of parliament the adoption of pending laws the appointment of an Ombudsman and the hearing and voting procedures in parliament for major appointments In view of this progress the Commission recommends that the Council should grant Albania the status of a candidate country subject to completion of key measures in the areas of judicial and public administration reform and revision of the parliamentary rules of procedure 32 Albania could therefore be promoted to the group of official candidates Bosnia Herzegovina formerly part of Yugoslavia covers an area of 51 000 km² 19 700 sq miles It has a population of 3 8 million and a fertility rate of 1 3 Demographers are predicting a slight decrease in population to 3 7 million by 2025 Bosnia Herzegovina has a GDP per capita in purchasing power standards EU 27 100 of 31 making it the poorest of the potential candidates a situation compounded by the entry into recession in 2012 With a Corruption Perceptions Index of 3 2 out of 10

    Original URL path: http://www.diploweb.com/The-Geopolitics-of-the-European.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Biélorussie Ukraine Moldavie Géorgie Arménie Azerbaïdjan - Institutions
    l évaluation de la qualité des infrastructures classent ces pays au milieu du peloton mondial du fait d un manque d investissements prolongé De nombreux facteurs peuvent expliquer ces résultats économiques relativement décevant malgré la tendance au rattrapage observée avant la crise La question énergétique si elle est essentielle dans tous les pays concernés se pose selon des modalités différentes Ces pays sont globalement marqués par une faible efficacité énergétique et l importance du gaz dans le mix énergétique à l exception de la Géorgie Ce dernier point est important si l on se souvient des particularités du marché du gaz dont le fonctionnement est régional et requiert en outre des investissements importants Leur position sur le marché diffère l Azerbaïdjan est un pays producteur de gaz important tandis que l Ukraine et la Biélorussie apparaissent comme des pays de transit essentiels pour l UE et la Géorgie dans une moindre mesure Ce dernier pays présente la spécificité de s être détourné du gaz russe depuis 2006 en réorientant sa politique étrangère vers l Azerbaïdjan qui lui est autonome de ce point de vue et entend en profiter dans sa politique étrangère tant avec la Russie qu avec l UE Les indicateurs démographiques montrent également une relative homogénéité de ces pays À l exception de l Azerbaïdjan juste au dessus de deux enfants par femme l indice de fécondité montre une démographie peu dynamique inférieure à la démographie européenne pourtant connue pour sa relative atonie L Azerbaïdjan se caractérise outre par sa natalité par une assez faible espérance de vie et un taux de mortalité infantile élevé Par contraste la Biélorussie présente les caractéristiques des pays développés son indice de développement humain est le plus élevé des pays du voisinage alors que son taux de mortalité infantile est comparable à la moyenne de l UE Si la Géorgie a une espérance de vie à la naissance inférieure d un an et demi en dessous de la moyenne européenne les autres sont relégués de 5 à 11 ans de celle ci En d autres termes leur situation démographique varie avec malgré tout des similitudes notables Les indicateurs politiques montrent l émergence de deux groupes distincts de pays D une part ceux dont les ambitions européennes permettent d éviter tout glissement trop autoritaire composé de la Géorgie de l Ukraine et de la Moldavie D autre part ceux qui se tiennent plus loin de ce processus et dont le pouvoir est plus centralisé à savoir l Azerbaïdjan la Biélorussie et à un degré moindre l Arménie Parmi les bons élèves la Géorgie a fait un effort particulier dans la lutte contre la petite corruption et obtenu des résultats tangibles L essentiel des résultats a cependant été réalisé dans la foulée de l arrivée de M Saakashvili avant même la mise en place de la PEV Il faudra un peu de temps pour évaluer les résultats des élections législatives de l automne 2012 en Géorgie Pour sa part la Moldavie apparaît comme un

    Original URL path: http://www.diploweb.com/UE-quel-partenariat-oriental.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • UE : Il faut une réforme structurelle du système bancaire (...) - Institutions
    marche en avant vers l Union bancaire dépasse la simple question de la nationalité ou de la supranationalité de la gouvernance bancaire européenne Ce projet fait ressortir la fragilité persistante des structures bancaires de la zone euro elle perdure mais ne peut malheureusement pas être réglée d un simple coup de baguette magique par le mécanisme de l Union bancaire DES STRUCTURES BANCAIRES HETEROGENES ET FATIGUEES Jusqu où le mandat de supervision doit il s étendre Vouloir bâtir une Union bancaire ne suffit pas encore doit on faire preuve de réalisme en assainissant les structures d un système sérieusement ébranlé par la crise 3 À ce jour en effet la Banque Centrale Européenne est devenue l un des principaux instruments de lutte contre la crise européenne de l endettement Peut on raisonnablement envisager de mutualiser les éléments d une structure aussi hétérogène que celle composée d environ 6000 banques sans travailler à l assainissement profond de ce système miné et lézardé par la crise La réponse est évidemment négative Avec le nouveau rôle de soutien aux pays surendettés que s est attribué la BCE plus ou moins en contradiction avec ses propres statuts son bilan n en serait que plus fragilisé Un mandat total de supervision bancaire de l Eurozone étendu à l ensemble des banques risquerait nettement d alourdir le risque bilanciel de la BCE Certes malgré la complexité représentée par une telle mission il y a un véritable avantage à confier à un superviseur unique la vision d ensemble du problème Mais en contrepartie faire peser sur les seules épaules de la banque centrale la résolution de ces difficultés menaçantes au dessus des gouvernements et surtout au dessus de leur implication financière n est ce pas mettre la charrue avant les bœufs N est ce pas mutualiser la gestion d un système bancaire intimement lié à chaque dette souveraine et donc à des politiques budgétaires nationales pour l instant disparates sans chercher simultanément à tendre vers la convergence qui s impose en matière budgétaire et fiscale sur le continent En somme ce que l on nous propose c est de nommer un général pour superviser un ensemble de poudrières Mais qui s occupe de réduire le risque d explosion de ces poudrières Cette belle histoire ne le dit pas Pourtant le risque est permanent 4 Ceci met en lumière la question de l ampleur du mandat de supervision qui vient d être élaboré Faut il se donner l ambition d un mandat total sur l ensemble du système Pourra t on se contenter d une solution couvrant uniquement les banques dites systémiques à savoir quelques dizaines au mieux les 200 plus grandes Un mandat plus restreint suffira t il à assurer la stabilité financière de la zone Voilà les interrogations qu il convient d énoncer La sacro sainte règle de la subsidiarité et du respect des souverainetés nationales risque à l usage de mettre à rude épreuve la BCE en cas de crise majeure La cohabitation actuelle d une régulation européenne et de pouvoirs nationaux toujours en place risque de déboucher sur de sérieux problèmes Rappelons nous qu entre octobre 2008 et octobre 2011 les pays européens ont mobilisé 4 500 milliards d euros en aides et en garanties publiques à leurs banques Ce qui a donc chaque fois impliqué très fortement les Etats Pour l instant nous nous trouvons au milieu du gué avec une BCE qui va superviser et bientôt gouverner les banques sans avoir les moyens incontestables de leur imposer son autorité Des forces de frottement et de résistance ne vont pas tarder à apparaître Regardons le passé les lobbies bancaires et financiers européens ont ils vraiment facilité la tâche de l Autorité Bancaire Européenne Il y a là sérieuse matière à réflexion Au demeurant une difficulté supplémentaire vient corser le tout la dispersion qui règne actuellement entre les métiers bancaires et les risques qui en découlent La nécessité d une muraille de Chine bancaire Dans l univers bancaire européen un problème majeur de structures n a toujours pas reçu de réponse celui de la séparation de la banque commerciale et de la banque d investissement et de marché C est ce qu avait institué le Glass Steagall Act américain instauré en 1933 et abrogé en 1999 Cette loi dans sa sagesse avait eu pour résultat d assurer durablement la stabilité du système financier Sa suppression est l une des causes importantes de la crise économique et financière qui nous agite depuis 2008 Désormais cette préoccupation de la séparation taraude de façon incessante le monde financier et les gouvernants Pour le moment les États Unis par le Dodd Frank Act et la Volker Rule et la Grande Bretagne à travers les conclusions de la Commission Vickers sont en train de faire un pas en avant vers un retour à cette séparation 5 la France leur emboîtant le pas Et dans ce domaine que fait le reste de l Europe L Union européenne est fondamentalement hétérogène et n ayant pas tranché la question de la différenciation elle continue de laisser cohabiter des systèmes bancaires très différents Des travaux très sérieux ont pourtant été menés sur ce sujet Le rapport Liikanen notamment montre tout l intérêt d une telle démarcation L existence d une espèce de muraille de Chine permettrait d écarter les dangers d une confusion entre les risques inhérents aux banques de dépôt et de crédits dites banques commerciales ou de détail et ceux émanant des banques d investissement et de marché Car est il besoin de le souligner la crise actuelle démontre de manière éclatante que les activités de marché qui demeurent largement incontrôlées sont de véritables bombes à retardement Principaux responsables de la crise de 2008 les produits dérivés que l on y traite à chaque instant parfois imprudemment ont vu leur valeur de réalisation de gré à gré atteindre la somme faramineuse de 639 000 milliards de dollars le notionnel fin juin 2012 pour une valeur marchande brute de plus de 25

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Union-bancaire-europeenne-quelles.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive


  • l Université de Paris en Economie Activités d enseignement Enseigne actuellement l économie internationale à l Université Paris 1 Panthéon Sorbonne A également enseigné la macroéconomie la comptabilité nationale l économie financière l économie bancaire et la stratégie aux Universités Paris Dauphine et Paris 1 Panthéon Sorbonne Activités de conseil Outre ses activités d enseignant Henri Spitezki réalise régulièrement des missions d expertise et de conseil dans différents secteurs Expert auprès de la Commission européenne Conseiller d institutions publiques Conseiller de grandes firmes internationales Ses domaines d expertise sont les études économiques la prospective et la stratégie Responsabilités scientifiques Membre du Conseil Scientifique de l AFCET 1985 1996 Président du Comité Economie cultures et organisations de l AFCET 1988 1996 Président et co organisateur de trois colloques scientifiques Publications et communications Henri Spitezki est l auteur de deux livres et de nombreux articles Livres La stratégie d entreprise compétitivité et mobilité éditions Economica Paris 1995 316 pages De quoi sont faites les imperfections du marché Quelles sont les opportunités qui en découlent pour la stratégie des entreprises L économie du chaos chronique d une faillite annoncée éditions Unicomm Paris 2011 471 pages Un livre qui passe au crible les incohérences d un système économique mondial devenu hors de contrôle et plonge le lecteur jusqu aux racines les plus profondes d une crise sans précédent depuis 1929 Articles Revue d Economie Financière BANQUE La Revue du Financier Vie et Sciences Economiques Défense Ses articles pour Diploweb com Union bancaire européenne quelles ombres au tableau Géopolitique de l Union européenne L Europe poursuit son chemin vers une Union bancaire A première vue on ne peut que s en réjouir Cependant la Direction Directeur P Verluise Conseil scientifique Charte du site Faire un don Devenir membre Auteurs Proposer un article Synergies Présenter le

    Original URL path: http://www.diploweb.com/_Henri-SPITEZKI_.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Vers une Europe fragmentée par les nationalismes régionaux (...) - Institutions
    si comme le souligne Ernest Gellner 1 les nations relèvent de la contingence et non de la nécessité universelle Ensuite s affirmer comme nation dans le contexte de construction européenne et de supranationalité qu elle sous tend apparaît comme l unique moyen viable de l émancipation nationale les nationalistes semblant trouver plus rassurant de devenir autonome ou indépendant au sein d une institution supranationale telle que l UE où le respect du droit et des normes est légion L émancipation nationale rime donc souvent en Europe avec intégration européenne La valorisation par l Union européenne de l échelon régional y a considérablement contribué charte européenne d économie locale développement de la coopération transfrontalière ou politique régionale la mise en place par l Union européenne de relations directes avec les collectivités territoriales régions provinces etc en a fait des acteurs importants des politiques européennes et leur a donné une visibilité accrue L impact de la prolifération étatique En moins d un siècle on a assisté à une importante fragmentation de l espace mondial par la multiplication des États En 1900 il n y avait dans le monde que 46 États souverains le reste des territoires étant sous domination coloniale En 2012 on recense à l échelle mondiale près de 200 États dont 193 sont membres des Nations Unies L Europe est sans doute la région du monde qui a connu les transformations les plus importantes en termes de frontières au cours du XXe siècle puisque 48 6 exactement des kilométrages de frontières datent d après 1945 selon le géographe Michel Foucher 2 Le morcellement est donc à l œuvre sur le continent européen Parmi les derniers États à être parvenu à l indépendance deux sont européens le Monténégro à l issue d un référendum d autodétermination organisé en mai 2006 et le Kosovo en février 2008 même s il n est pas reconnu par l ensemble de la communauté internationale D ailleurs le processus de fragmentation semble loin d être terminé si l on prend en considération l émergence de pseudo États en Europe c est à dire de territoires qui se sont unilatéralement déclarés indépendants mais ne sont pas reconnus internationalement tels la République turque de Chypre du Nord la République moldave de Transnistrie le Haut Karabakh Azerbaïdjan l Abkhazie et l Ossétie du Sud Géorgie Les mouvements identitaires voire séparatistes apparus à l échelle de ses États nations membres comme en Catalogne en Flandre en Écosse en Italie du Nord au Pays Basque espagnol ou en Corse basent leurs aspirations nationales sur un certain nombres d éléments communs territoire bien identifié culture et souvent langue distinctes histoire singulière et institutions spécifiques 3 qui dépassent le plus souvent la seule reconnaissance d une personnalité culturelle économique ou politique régionale au sein de leurs États d origine Ils se distinguent en cela du régionalisme car non seulement leur demande d autonomie remet parfois en cause la légitimité des États dont ils dépendent mais le référent de leurs revendications est celui de

    Original URL path: http://www.diploweb.com/UE-Nationalismes-regionaux-vers.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive


  • de Kaliningrad sujet de sa thèse publiée aux PUPS ainsi que sur les nationalismes régionaux en Europe qui ont fait l objet d une publication en 2009 Partant du constat que les revendications nationales restent au cœur de l actualité internationale il cherche à montrer que le réveil des nationalités qui a donné lieu à l émergence d États nations au XXe siècle se poursuit aujourd hui soulignant au passage la permanence de la nation une représentation géopolitique essentielle élément de base pour comprendre les rapports entre territoire population et État et les évolutions du phénomène étatique Outre de nombreux articles sur Kaliningrad il a aussi récemment publié sur le Golfe persique l enjeu du tourisme en Antarctique et a participé à des ouvrages collectifs sur la géopolitique de l Europe et la mondialisation Le dernier ouvrage qu il a dirigé Géographie des conflits associe tout un ensemble d études régionales destinées en particulier aux candidats aux concours de l enseignement public Principales publications Géographie des conflits dir Sedes CNED Paris 320 p 2011 Les nationalismes régionaux un défi pour l Europe De Boeck Louvain 2009 112 p Géopolitique de Kaliningrad une île russe au cœur de l Union européenne Paris Presses de l Université Paris Sorbonne PUPS 2007 La géopolitique en 50 fiches dirigée par Delphine Papin Bréal Paris 2010 Géopolitique de l Europe en fiches dirigé par René Eric Dagorn Paris Nathan 2008 La géopolitique outil d analyse de la mondialisation Chap 7 in La mondialisation collectif sous la direction de Laurent Carroué Paris CNED SEDES 2006 pp 269 302 Les réveils identitaires régionaux en Europe Revue Questions Internationales n 51 septembre 2011 Kaliningrad tête de pont de l armée russe face au bouclier antimissile américain Hérodote n 128 1 trimestre 2008 p 43 56 Le tourisme en

    Original URL path: http://www.diploweb.com/_Franck-TETART_.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive



  •