archive-com.com » COM » D » DIPLOWEB.COM

Total: 1806

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • EUMM - Georgia : the European Union monitoring mission - Institutions
    observers began to patrol Georgian territory however the Russian and de facto South Ossetian and Abkhaz authorities meanwhile continue to deny appropriate access to international monitors 46 The European Security and Defence Assembly mentions that Russia supports the view of the South Ossetian and Abkhazian de facto authorities that the EUMM monitors should be denied access to the two breakaway territories as long as the EU does not recognise their independence 47 The Assembly mentioned that the EU for its part claims that the mission s mandate covers the whole territory of Georgia a legal standpoint which preserves Georgia s legal position 48 According to the article 3 of the Council Joint Action 2008 736 CFSP the main tasks of the Mission are to Stabilisation Monitor analyse and report on the situation pertaining to the stabilisation process centred on full compliance with the six point Agreement including troop withdrawals and on freedom of movement and actions by spoilers as well as on violations of human rights and international humanitarian law Normalisation Monitor analyse and report on the situation pertaining to the normalisation process of civil governance focusing on rule of law effective law enforcement structures and adequate public order The Mission will also monitor the security of transport links energy infrastructures and utilities as well as the political and security aspects of the return of internally displaced persons and refugees Confidence building Contribute to the reduction of tensions through liaison facilitation of contacts between parties and other confidence building measures Contribute to informing European policy and to future EU engagement The mission s task is to provide civilian monitoring of the Parties actions including full compliance with the Agreements of August 12 and September 8 2008 While initially the EUMM was supposed to implement its mandate in close coordination with the UN and the OSCE however after the Russian Federation s veto to extend the OSCE monitors mandate for South Ossetia 49 and the UN monitors mandate for Abkhazia 50 the EU remained alone Thus the EUMM has been the only internationally mandated mission on the ground since June when the UN and OSCE missions closed 51 As the Amnesty International mentions EUMM s mandate and working practices were drawn up when the UN and OSCE missions were still operative and were originally complementary The closure of these missions has meant a reduced capacity for international scrutiny 52 The EUMM is a civilian unarmed mission However EU diplomats debated an EU military interposition or buffer force But Spain and Cyprus made reservations clear and the diplomats considered the idea premature 53 The Mission is composed of the Headquarters in Tbilisi Field Offices in Mtskheta Gori and Zugdidi and the Support Element in Brussels 54 By virtue of article 5 of the Council Joint Action 2008 736 CFSP the Council established a position of Civilian Operation Commander under the political control and strategic direction of the Political and Security Committee and the overall authority of the Secretary General High Representative The Civilian Operation Commander shall exercise command and control of EUMM Georgia at the strategic level Executive functions are given to the Head of EUM Mission which shall assume responsibility for and exercise command and control of the Mission at theatre level Since September 16 2008 55 the position of Head of Mission is held by Mr Hansjörg Haber 56 Current mandate of the Head of Mission expires on September 15 2010 57 On November 3 2008 in Brussels Georgia and the European Union signed the Agreement between the European Union and Georgia on the status of the European Union Monitoring Mission in Georgia 58 The EUMM counts approximately 330 staff members around 250 out of it are monitors from 26 out of 27 European Union Member States There were some attempts to change the EUMM s composition and to add there the United States of America 59 On July 24 2009 the US Assistant Secretary of State Philip J Crowley received following question What is the U S response to Georgia s call for the U S to join the EU civilian monitoring effort along the boundary between undisputed Georgian territory and South Ossetia and Abkhazia Do we have any plans to join such a force His answer was The EU Monitoring Mission in Georgia is doing an excellent job in maintaining stability and we strongly support its continued efforts This is an EU mission and it will determine the make up and mandate At this time the U S has not been asked to participate 60 Members of the EUMM in Georgia have been fired upon for several times during the course of their duties 61 The current budget of the EUMM Georgia is EUR 26 600 000 62 Manuscrit clos en janvier 2011 Copyright Mai 2011 Isakhanyan Diploweb com BIBLIOGRAPHY Governmental bodies 1 The President of Georgia http www president gov ge 2 The Parliament of Georgia http www parliament ge 3 The Government of Georgia http www government gov ge 4 The State Minister for Reintegration of Georgia http www smr gov ge 5 The Ministry of Foreign Affairs of Georgia s site dedicated to the Russian Aggression http www mfa gov ge index php sec 6 The service of the Government of Georgia offering updates on recent developments in Georgia Georgia Update http georgiaupdate gov ge 7 The President of the Russian Federation http www kremlin ru 8 The President of the Russian Federation s site dedicated to the situation around South Ossetia and Abkhazia http www kremlin ru eng events ch 9 The Parliament of the Russian Federation http www duma ru 10 The Government of the Russian Federation http www government ru 11 The President of the United States of America http www whitehouse gov 12 The Department of State of the United States of America http www state gov 13 The hearing Russia s Aggression Against Georgia Consequences and Responses held at the Committee on Foreign Relations of the Senate of the United States of America http foreign senate gov hearings 14 The President of Kosovo http www president ksgov net The websites of think tanks 1 The Nixon Center http www nixoncenter org 2 The Jamestown Foundation http www jamestown org 3 The Heritage Foundation http www heritage org Acts adopted by the International Community 1 The Council of the European Union presidency Conclusions 12594 2 08 REV 2 CONCL 3 of September 1 2008 is available at http www eu2008 fr webdav site PFUE shared import09 0901 conseil europeen extraordinaire Extraordinary 20European 20Council 20 20Conclusions 20of 20the 20Presidency EN pdf 2 The Council of the European Union Joint Action 2009 572 CFSP of July 27 2009 amending and extending the Council of the European Union Joint Action 2008 736 CFSP available at http eur lex europa eu LexUriServ 3 The Council of the European Union Joint Action 2009 294 CFSP of March 23 2009 amending the Council of the European Union Joint Action 2008 736 CFSP available at http eur lex europa eu LexUriServ 4 The Council of the European Union Decision 2008 901 CFSP of December 2 2008 concerning an independent international fact finding mission on the conflict in Georgia available at http eur lex europa eu LexUriServ 5 Agreement between the European Union and Georgia on the status of the European Union Monitoring Mission in Georgia of November 3 2008 available at http eur lex europa eu LexUriServ 6 The Council of the European Union Decision 2008 877 CFSP of October 24 2008 concerning the conclusion of the Agreement between the European Union and Georgia on the status of the European Union Monitoring Mission in Georgia available at http eur lex europa eu LexUriServ 7 The Council of the European Union Joint Action 2008 796 CFSP of October 13 2008 amending the mandate of the European Union Special Representative for the South Caucasus available at http www consilium europa eu uedocs cmsUpload LexUriServ en pdf 8 The Council of the European Union Joint Action 2008 759 CFSP of September 25 2008 amending the Council of the European Union Joint Action 2008 736 CFSP available at http eur lex europa eu LexUriServ 9 The Council of the European Union Joint Action 2008 760 CFSP of September 25 2008 appointing the European Union Special Representative for the crisis in Georgia available at http eur lex europa eu LexUriServ OJ L 2008 259 0016 0018 EN PDF 10 The Council of the European Union Joint Action 2008 736 CFSP of September 15 2008 on the European Union Monitoring Mission in Georgia EUMM Georgia available at http eur lex europa eu LexUriServ 11 The Political and Security Committee Decision EUMM Georgia 1 2009 of July 31 2009 concerning the extension of the mandate of the Head of Mission of the European Union Monitoring Mission in Georgia available at http eur lex europa eu LexUriServ 12 The Political and Security Committee Decision EUMM 1 2008 of September 16 2008 appointing the Head of the European Union Monitoring Mission in Georgia available at http eur lex europa eu LexUriServ 13 Resolution 1866 2009 adopted by the Security Council at its 6082nd meeting on 13 February 2009 the UN Security Council available at http expertclub ge Expertclub pdf UN Resolution 201866 20 282009 29 pdf 14 Report of the Secretary General pursuant to Security Council resolutions 1808 2008 1839 2008 and 1866 2009 the UN Secretary General available at http www un org Docs sc sgrep09 htm 15 Recommendation 1857 2009 The humanitarian consequences of the war between Georgia and Russia the Parliamentary Assembly of the Council of Europe available at http assembly coe int Main asp li 16 Resolution 1648 2009 The humanitarian consequences of the war between Georgia and Russia the Parliamentary Assembly of the Council of Europe available at http assembly coe int Main asp li 17 Report of the Independent International Fact Finding Mission on the Conflict in Georgia available at http www ceiig ch Report html 18 Press release of the Extraordinary Meeting of the Council of the European Union issued on August 13 2008 page 6 available at http www diplomatie gouv fr en IM General Affairs and External Relations meeting August 20008 pdf International organizations 1 The Delegation of the European Commission to Georgia http www delgeo ec europa eu 2 The United Nations official website on the Situation in Georgia http www un org russian news focu 3 The NATO Russia Council http www nato russia council info 4 The NATO s Relations with Georgia http www nato int issues nato geo Legal acts 1 The Constitution of Georgia available at http www parliament ge index php 2 The law of Georgia On Occupied Territories available at http www parliament ge files 69 1 3 Decree of the President of Russian Federation on the recognition of the Republic of Abkhazia available at http document kremlin ru zip 047 4 Decree of the President of Russian Federation on the recognition of the Republic of South Ossetia available at http document kremlin ru zip 047 Analytical papers 1 Russian aggression of Georgia Georgian population in South Ossetia before and after Russian Occupation Map Office of the State Minister of Georgia for Reintegration documented by the Government of Georgia available at http smr gov ge uploads file E 2 pdf 2 Russian aggression of Georgia a summary of Russian attack Office of the State Minister of Georgia for Reintegration documented by the Government of Georgia published on 25 August 2008 available at http smr gov ge uploads file A Su 3 Russian aggression of Georgia after Russia s full scale invasion Office of the State Minister of Georgia for Reintegration documented by the Government of Georgia published on 29 August 2008 available at http smr gov ge uploads file Afte 4 Russian aggression of Georgia on the eve of war The Sequence of events on august 7 2008 Office of the State Minister of Georgia for Reintegration documented by the Government of Georgia available at http smr gov ge uploads file On t 5 Russian aggression of Georgia Russian Ceasefire Agreement Breaches Office of the State Minister of Georgia for Reintegration documented by the Government of Georgia published on 25 August 2008 available at http smr gov ge uploads file Russian Ceasefire Agreement Breaches pdf 6 Russian aggression of Georgia escalation of crises 2004 August 2008 Russian Policy Toward Georgia in the Months Before the Invasion Office of the State Minister of Georgia for Reintegration documented by the Government of Georgia available at http smr gov ge uploads file Esca 7 Russian aggression of Georgia escalation of crisis Detailed chronology of days before the war July August 2008 Office of the State Minister of Georgia for Reintegration documented by the Government of Georgia available at http smr gov ge uploads file Esca 8 Can the EU win the peace in Georgia European Council on Foreign Affairs policy brief by Nicu Popescu Mark Leonard and Andrew Wilson published on 25 August 2008 available at http ecfr eu page documents ECF 9 After August 2008 Consequences of the Russian Georgian War The Caucasus Institute for Peace Democracy and Development analysis paper prepared by a working group created by the Caucasus Institute for Peace Democracy and Development published in September 2008 available at http cipdd org files 35 318 480510 AfterAugust2008 eng pdf 10 Letter by Amnesty International EU mission in Georgia Address gaps in monitoring of human rights available at http www amnesty eu org static ht 11 European Security After the War in Georgia The European Security and Defence Assembly Assembly of Western European Union Report submitted on behalf of the Political Committee by Michael Hancock Rapporteur United Kingdom Liberal Group and Miltiadis Varvitsiotis Rapporteur Greece Federated Group document C 2029 published on 3 December 2008 available at http www assembly weu org en docu 12 Post war Georgia Current Developments and Challenges Ahead Istituto per gli Studi di Politica Internazionale policy brief by Vladimer Papava published in April 2009 available at http www ispionline it it documen 13 Clash in the Caucasus Georgia Russia and the Fate of South Ossetia Origins Current Events in Historical Perspective article published in November 2008 by Stephen Jones available at http ehistory osu edu osu origins 14 War in Georgia Jitters All Around in Current History by Svante E Cornell published in October 2008 pp 307 314 available at http www silkroadstudies org new docs publications 2007 0810CH pdf 15 Russia Legal Aspects of War in Georgia The Law Library of Congress by Peter Roudik Chief Eastern Law Division published in September 2008 available at http www loc gov law help russian 16 Georgian lessons for EU generals European Council on Foreign Affairs article by Nick Witney published on 4 November 2008 available at http ecfr eu content entry commen lessons for eu generals witney 17 Perspectives of the Georgian Russian War Caucasus Analytical Digest 1 produced by the Heinrich Böll Foundation in Tbilisi the Research Centre for East European Studies at the University of Bremen the Jefferson Institute in Washington DC and the Center for Security Studies CSS at ETH Zurich with support from the German Association for East European Studies DGO published on 17 December 2008 available at http www res ethz ch analysis cad 18 Framework document on the establishment of the NATO Georgia Commission the North Atlantic Treaty Organization published on 15 September 2008 available at http www nato int docu pr 2008 p0 19 The Report of the Temporary Parliamentary Commission on Investigation of the Military Aggression and Other Actions of Russia Undertaken against the Territorial Integrity of Georgia Parliament of Georgia published on 7 January 2009 available at http www parliament ge index php 20 The Impact of the Russia Georgia War on the South Caucasus Transportation Corridor the Jamestown Foundation by Mamuka Tsereteli published on March 3 2009 available at http www jamestown org uploads media Full Mamuka RussiaGeorgia pdf 21 The Russian Georgian War Political and Military Implications for U S Policy Central Asia Caucasus Institute Silk Road Studies Program by Jon E Chicky published in February 2009 available at http www silkroadstudies org new docs Silkroadpapers 0902Chicky pdf 22 Lessons of the Russian Georgian War and Its Implications for U S Policy the Nixon Center testimony before the U S Commission on Security and Cooperation in Europe at the Congress of the United States by Paul J Saunders published on September 10 2008 available at http www nixoncenter org georgiat 23 The Russian Georgian War A Challenge for the U S and the World the Heritage Foundation by Ariel Cohen published on August 11 2008 available at http www heritage org Research Ru 24 A Mission for All of Georgia by the Europe programme director at the International Crisis Group Sabine Freizer available at http www crisisgroup org home ind 25 Saving Georgia the Heritage Foundation by Ariel Cohen published on August 12 2008 available at http www heritage org Research Ru 26 Russian Forces in the Georgian War Preliminary Assessment and Recommendations the Heritage Foundation by Ariel Cohen James Jay Carafano and Lajos Szaszdi published on August 20 2008 available at http www heritage org Research Ru 27 U S Should Ensure That Georgia s Sovereignty and Territorial Integrity Are Not Undermined by the United Nations the Heritage Foundation by Sally McNamara and Brett D Schaefer published on August 22 2008 available at http www heritage org Research Ru 28 The EU Must Express Solidarity with Georgia at Its Emergency Summit the Heritage Foundation by Sally McNamara and Ariel Cohen published on August 27 2008 available at http www heritage org Research Eu 29 Russia s Recognition of Independence for South Ossetia and Abkhazia Is Illegitimate They Are Not Kosovo the Heritage Foundation by Sally McNamara published on August 28 2008 available at http www heritage org Research Eu 30 The Return of History Confronting the Russian Bear after the Georgian War the Heritage Foundation

    Original URL path: http://www.diploweb.com/EUMM-Georgia-the-European-Union.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive


  • Sciences Politiques Laurea Magistrale Master Institutions et politiques des droits de l homme et de la paix Georgian Foundation for Strategic and International Studies Cours en relations internationales et la sécurité nationale Filiale de Sukhumi de l Université d Etat Javakhichvili de Tbilissi Géorgie Faculté de droit et d histoire Master en Jurisprudence Fonctions 2005 2008 L adjoint juridique du Primat du Diocèse de l église apostolique arménienne de Géorgie le coordinateur du bureau informatique du Diocèse 2002 2006 Président du Centre des droits de l homme et du droit humanitaire Themis Langues Arménien langue maternelle géorgien courant anglais courant russe courant italien courant français professionnel État civil Né le 13 août 1981 à Tbilissi Géorgie English Levon ISAKHANYAN E mail isakhanyan yahoo com Bioghraphy undated in 2010 Formation Institut d Études Politiques de Grenoble Certificat d Études Politiques University of Padua Italy Faculty of Political Sciences Laurea Magistrale MA in Institutions and Politics of Human Rights and Peace Georgian Foundation for Strategic and International Studies Training Course in International Relations and National Security Sukhumi Branch of Ivane Javakhishvili Tbilisi State University Georgia Faculty of History and Law MA in Jurisprudence Functions 2005 2008 Legal assistant to the Primate of the Diocese of Armenian Apostolic Church in Georgia Coordinator of the Information Office 2002 2006 President of the Human Rights and Humanitarian Law Centre Themis Languages Armenian mother tongue Georgian fluent English fluent Russian fluent Italian Fluent French professional Civil status Born on August 13 1981 in Tbilisi Georgia Ses articles pour Diploweb com EUMM Georgia the European Union monitoring mission On September 15 2008 the EU External Relations Council decided on the mandate composition and financing of the EU mission to Georgia The Direction Directeur P Verluise Conseil scientifique Charte du site Faire un don Devenir membre Auteurs Proposer

    Original URL path: http://www.diploweb.com/_Levon-ISAKHANYAN_.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Euro zone – Estonia, the economic profile of a newcomer - Institutions
    joined in 2004 and which are showing better results Hungary and Slovakia 73 euro zone members since 2009 Malta 81 euro zone member since 2008 the Czech Republic and Slovenia 88 euro zone members since 2007 and Cyprus 98 euro zone member since 2008 By comparison France has had a GDP per capita in PPP of 108 EU 27 base 100 since 2009 Estonia has nonetheless enjoyed the advantages of a tight economic policy adopted prior to the crisis the guarantee of the Scandinavian banks the population s extraordinary ability to face up to difficulties and an increased injection of funds from the EU In 2010 transfers from the EU may have amounted to nearly 8 of Estonian GDP with a sharp increase in funds from the Common Agricultural Policy budget Happily Estonia has stood out for several years as one of the least corrupt of the twelve new EU entrants It is therefore reasonable to hope that these community funds will be put to good use In the mean time the forecasts for growth of GDP in volume for 2010 show Estonia in 9th place among the EU members with a predicted rise of 2 4 on the previous year Its relative geographical and economic proximity to Sweden which has the highest forecast figure for the EU probably goes some way to explaining this Whatever the case Estonia is doing better than the EU 27 average 1 8 and better than France Above all Estonia is emerging from the crisis with a budgetary deficit standing at less than 3 of GDP and a public debt that is also less than 10 of GDP This did not prevent Estonia from having an unemployment rate of 16 2 of its active population at the end of 2010 as defined by the

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Euro-zone-Estonia-the-economic.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Partenariat euroméditerranéen : quelle refondation ? - Institutions
    Barcelone en 1995 qui constituait une stratégie régionale globale visant à créer une zone de prospérité et de paix partagée et la Politique de Voisinage mise en place en 2004 pour adapter le dispositif à l élargissement de l Union européenne à l Est En 2007 l Union pour la Méditerranée prenait cependant acte de l échec relatif ces deux dispositifs de plus en plus poussifs et qui devaient régulièrement être relancés Elle changeait la philosophie du partenariat en étant plus politique et surtout en s appuyant sur six projets concrets la dépollution de la Méditerranée la création d autoroutes terrestres et maritimes développement de la protection civile la construction d universités euro méditerranéennes le soutien aux petites et moyennes entreprises et enfin le Plan Solaire Méditerranéen Le Plan Solaire Méditerranéen Ce dernier projet est certainement le plus prometteurs et le plus structurant à long terme Il s inscrit dans les défis environnementaux de l après pétrole et est un moyen intéressant de répondre à l augmentation des besoins électriques au sud de la Méditerranée Il est supporté par les consortia industriels puissants comme MedGrid et Desertec Il vise à construire des capacités de production d électricité solaire dans le désert afin d exporter des électrons verts en Europe Toute proportion gardée ce projet pourrait jouer un rôle similaire à ce que fut la CECA la Communauté Economique du Charbon et de l Acier mise en place en 1951 dans la construction de l Union européenne Mis à part le Plan Solaire Méditerranéen les projets actuels de l Union pour la Méditerranée sont très loin de répondre à l ampleur des révolutions arabes Le problème aujourd hui pour refonder un projet est que l empilage antérieur des politiques euro méditerranéennes a provoqué auprès de nos partenaires au sud une profonde fatigue institutionnelle Certains pays commencent à se lasser d une succession rapide de programmes méditerranéens décidés en Europe où ils se sentent de moins en moins partie prenante Au lieu de reproduire des échecs s interroger sur les cadres Mais toutes ces considérations sont presque aujourd hui obsolètes Elles ne sont utiles que si la refondation en cours prend le temps d examiner en détail les raisons pour lesquelles les politiques antérieures depuis 1995 ont eu des résultats décevants Le conflit israélo arabe est une cause La faiblesse de l aide publique au développement notamment si on la compare avec l Europe de l Est en est une autre Mais plus fondamentalement il est peut être nécessaire de concentrer l action sur un ensemble de pays plus réduits et plus proches de l Europe comme l a fait par exemple le dispositif 5 5 qui réunissait seulement les états riverains de la Méditerranée occidentale Il est un autre point sur lequel nous voulons insister La référence constante à la Méditerranée est peu pertinente pour les pays de la zone sud Si la Méditerranée est pour nous profondément enracinée dans notre imaginaire il n en est rien pour nos voisins qui

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Partenariat-euromediterraneen.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive


  • 2007 Rédacteur en chef adjoint de la revue Maghreb Machrek Paris Choiseul Ses articles pour Diploweb com Partenariat euroméditerranéen quelle refondation Les éléments de la refondation ne peuvent être définis à l avance Celle ci se fera avec l accord des nouveaux gouvernements des pays arabes entrés dans Direction Directeur P Verluise Conseil scientifique Charte du site Faire un don Devenir membre Auteurs Proposer un article Synergies Présenter le site

    Original URL path: http://www.diploweb.com/_Jean-Yves-MOISSERON_.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Où se trouve le Pouvoir dans l’Union européenne à 27 membres (...) - Institutions
    aussi quelque peu paradoxalement une illustration de mécanismes de pouvoir supranational Le principe de vote à la majorité qualifiée en est l exemple par excellence Par ce système l Etat membre perd son pouvoir de dire non D ailleurs les débats longs et houleux sur les réformes successives du vote à la majorité qualifiée en témoignent Le traité de Lisbonne reprend à son compte un élément de lisibilité du traité constitutionnel la définition de la majorité qualifiée à partir d un vote favorable de 55 des Etats représentant 65 de la population Mais il faudra attendre encore un peu Cependant bien que le traité entre en vigueur le 1er décembre 2009 le nouveau système de vote entrera en vigueur au mieux en 2014 au pire en 2017 et encore si les Etats maîtres des traités ne décident pas d une nouvelle révision Ce n est pas une hypothèse d école lorsqu on sait comment les Etats se sont mis d accord pour revenir finalement sur la réduction du nombre de commissaires Rappelons qu ils décident ainsi alors que l on cherche des pistes pour que le peuple irlandais qui avait initialement rejeté le traité de Lisbonne vote à nouveau Il suffira d utiliser une base juridique que les Etats avaient imaginé d emblée permettant de changer le nombre de commissaires Cette réforme ne devait en vertu du traité n entrer en vigueur qu en 2014 Les Etats ont donc le temps d adopter le texte pertinent et nul doute que l unanimité requise pour cette disposition sera aisément trouvée Il s agit sans conteste d un enjeu de pouvoir majeur puisque nonobstant le caractère officiellement supranational du mandat de commissaire européen les Etats tiennent à avoir leur commissaire C est dans le même temps une formidable reconnaissance de ce que la Commission européenne est devenue un vrai lieu de pouvoir sans quoi la bagarre ne serait pas si rude Et les gens comme vous et moi Outre ce triangle à l équilibre fragile on serait incomplet sur les lieux de pouvoirs dans l Union européenne en omettant d évoquer la société civile dont le traité de Lisbonne consacre l existence dans son titre entièrement dédié à la notion même de démocratie européenne mais aussi la Cour de justice de l Union européenne dont les premières décisions avaient pu être qualifiées de putsch juridique Sur la société civile les groupes d intérêt ou lobbies ont rapidement eu conscience que des enjeux de pouvoir se créaient à Bruxelles Leur présence très forte est encore une fois le témoin du déplacement du lieu de pouvoir Il a même fallu légiférer afin de moraliser la présence des groupes d intérêts en marge du jeu institutionnel Sur la Cour on peut dire que ses décisions d abord critiquées sont pourtant de plus en plus et de mieux en mieux respectées par les Etats et par leurs juges devenus juges de droit communs du droit européen Là encore le lieu de pouvoir se déplace vers le

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Ou-se-trouve-le-Pouvoir-dans-l.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive


  • 19 rue du Banquier 75013 Paris Déléguée à l Agence nationale de la Recherche Ses articles pour Diploweb com Où se trouve le Pouvoir dans l Union européenne à 27 membres Le vocable présidentiel est sans doute trop présent dans les traités européens pour que l identification du Pouvoir dans l Union européenne soit Direction Directeur P Verluise Conseil scientifique Charte du site Faire un don Devenir membre Auteurs Proposer

    Original URL path: http://www.diploweb.com/_Florence-Chaltiel_.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Quelle Europe en 2030 ? - Institutions
    les modes de production et la qualité de vie en général 7 Alors que les économies émergentes sont en train de rattraper les niveaux des pays industrialisés avancés la concurrence pour l accès aux ressources énergétique s accroît La crise a mis en évidence les faiblesses structurelles qui affectent la majeure partie de l économie européenne productivité plus faible chômage structurel flexibilité insuffisante du marché du travail compétences dépassées et faible croissance Ainsi au terme de cinquante années de consolidation par élargissement autant que par approfondissement l UE est confrontée à un choix fondamental soit 2010 pourrait marquer le début d une nouvelle phase pour l UE et les cinquante prochaines années pourraient voir l Europe s affirmer en tant qu acteur mondial soit l Union et ses États membres pourraient s enfoncer dans la marginalisation et devenir une péninsule occidentale de plus en plus négligeable du continent asiatique 8 Autrement dit pour les auteurs du rapport le choix se pose clairement pour l UE la réforme ou le déclin Renouveler le modèle économique et social européen Le modèle économique et social de l UE est définit par le traité de Lisbonne comme une économie sociale de marché hautement compétitive Pour autant la crise a eu l effet d un signal d alarme et l UE doit engager un nouveau programme de réformes ambitieux visant une plus grande efficacité économique 9 Les auteurs souhaitent à la fois la quête de croissance durable et d emplois adaptés à la société de la connaissance Ils précisent que Dans un monde en mutation rapide ce ne sont pas les emplois qui doivent être protégés mais bien les personnes qui perdent leur emploi au moyen d un renforcement de leur employabilité La flexisécurité est le meilleur moyen d assurer cette protection en permettant aux travailleurs de tirer parti des évolutions du marché du travail et d accéder à des emplois de meilleure qualité 10 Le rapport invite à une meilleure gouvernance économique dans l intérêt de la stabilité et de la convergence Il souhaite voir confier au Conseil européen la responsabilité de piloter la coordination économique renforcer les procédures de surveillance des budgets nationaux optimiser la coordination macro économique améliorer la crédibilité budgétaire et surveiller davantage les établissements financiers La croissance par la connaissance permettre aux personnes de se réaliser pleinement Alors que l Asie menace de prendre la tête du développement scientifique et technologique le rapport somme les Européens d assurer l excellence à tous les stades du processus d enseignement afin d améliorer en permanence le socle de connaissance de la population Apprendre à apprendre doit devenir un principe directeur dans l ensemble du système éducatif 11 En revanche Les systèmes universitaires caractérisés par le clientélisme et le corporatisme doivent être combattus sans relâche 12 Surtout il faudrait atteindre un objectif fixé depuis longtemps investir 3 du PIB dans la Recherche Développement au lieu de 1 8 actuellement En outre il convient d inventer de nouvelles formes de partenariats entre chercheurs travaillant au sein d universités à financement publics et chercheurs salariés d entreprises privées Plus largement le groupe de réflexion invite à faciliter une culture de la prise de risque et de l esprit d entreprise Ce n est que de cette manière que l UE récoltera pleinement les fruits de la recherche et de l expérimentation et créera ainsi des emplois 13 Le défi démographique vieillissement migration et intégration Le diagnostic démographique est le suivant La combinaison du vieillissement de la population et de la contraction de la main d œuvre intérieure devrait avoir de graves conséquences pour l Europe Laissée en l état cette situation se traduira par une pression intenable sur les systèmes de retraite de santé et de protection sociale et aura des conséquences négatives pour la croissance économique et dans le domaine de la fiscalité 14 Les auteurs avancent d abord deux priorités mettre en place des politiques adaptées au besoin des familles visant à stabiliser ou augmenter les taux de fécondité et l accroissement de la productivité Pour ajouter aussitôt Néanmoins compte tenu de la persistance des schémas démographiques européens ces mesures ne sont pas suffisantes En définitive seules deux séries de mesures complémentaires permettront de relever le défi démographique auquel est confrontée l Union européenne il faudra d une part stimuler les taux de participation au marché du travail et d autre part mettre en œuvre une politique d immigration équilibrée équitable et proactive 15 Ce qui passerait par un accroissement du taux d activité notamment des femmes une plus grande mobilité de la main d œuvre au sein de l UE la possibilité de travailler jusqu à 70 ans la prise en compte des expériences de l Australie du Canada ou des États Unis en matière d immigration notamment pour attirer les immigrants qualifiés Sécurité énergétique et changement climatique une nouvelle révolution industrielle Déjà significative aujourd hui la dépendance énergétique de l Union européenne devrait augmenter à l horizon 2030 Ce qui inquiète les sages La dépendance énergétique entre en synergie avec l impact du changement climatique sur l économie mondiale Elle multiplie aussi les risques de déstabilisation sociale économique et politique Aussi le rapport invite t il à une nouvelle révolution industrielle transformant ce défi en réelle opportunité Il convient d accroître la sécurité énergétique de l UE en particulier vis à vis de la Russie Les pistes proposées sont notamment le développement d une économie verte et durable la suppression des goulets d étranglement du réseau énergétique et l abandon progressif du pétrole comme principale source de carburant pour le transport Le groupe va à l encontre d une part de l opinion publique notamment allemande au sujet du nucléaire La recherche d une palette énergétique plus viable suppose aussi obligatoirement un recours à l énergie nucléaire 16 Le rapport invite à la fois à développer des relations stables et durables avec la Russie et à diversifier ses voies et modes d approvisionnement L UE devrait aussi devenir chef de file dans la lutte contre le changement climatique Sécurité intérieure et extérieure l éternel défi Les auteurs sont critiques à l égard de la politique de sécurité et de défense commune Ils notent que les dépenses militaires cumulées des pays membres représentent la moitié du budget militaire des États Unis et que leur capacité de projection de forces représente entre 10 et 15 de celles de Washington En outre Les États membres de l UE ne parviennent pas à maximiser l effet d échelle et les synergies qui sont nécessaires pour obtenir les meilleurs résultats globaux envisageables 17 La nature fondamentalement nationale des systèmes de défense européens est présentée comme la principale limitation structurelle dont souffre l UE En outre il n y a pas toujours de consensus dans les capitales européennes sur l utilité d augmenter les capacités de défense de l Europe communautaire À l inverse du discours institutionnel d usage le rapport dénigre les opérations militaires et civiles de l UE peu de moyens pas de cohérence aucun moyen de financement commun et manque de personnel qualifié sur le terrain Aussi le rapport croît il nécessaire de créer un état major d opération européen réellement opérationnel et doté d un personnel suffisant charger de planifier de déployer et de superviser les opérations civiles militaires à l étranger 18 Il demande aussi la création d un marché unique européen de la défense la mise en place un régime commun d acquisition et la rédaction d un livre blanc en mesure d établir notamment une répartition cohérente des responsabilités entre l OTAN et l UE L Europe dans le monde s affirmer en tant qu acteur Les auteurs souhaitent que l UE se donne les moyens de jouer un rôle majeur dans la définition des nouvelles règles de la gouvernance mondiale Afin d éviter que le cœur de son héritage une interdépendance responsable un commerce loyal et un système de gouvernance multilatérale ne soit dilapidé ils proposent une forme de deal entre l ancien monde et les pôles émergents Le rapport invite à conclure un nouveau marché d envergure qui tienne compte des préoccupations des pouvoirs émergents et existants à l égard des règles en vigueur tout en insistant sur l importance du multilatéralisme de l inclusion de l équité du développement durable de la sécurité collective du respect des droits de l homme et de l État de droit et des pratiques commerciales loyales 19 Après avoir affirmé sans le démontrer que l UE est un multiplicateur de puissance 20 les auteurs admettent que Une Union de vingt sept États membres mettant en commun leur souveraineté afin d adopter des décisions communes n est pas pour autant une puissance mondiale 21 Afin d accroître son pouvoir d influence ils invitent l UE à poursuivre ses efforts pour parvenir à une plus grande coordination afin de parler d une seule voix ou au moins à orchestrer sa polyphonie La diversité doit devenir une force et non plus une faiblesse Les sages souhaitent voir l UE honorer ses engagements à l égard des candidats officiels dont la Turquie Ils gardent la porte de l Europe communautaire largement ouverte Ils invitent à la formulation d un concept stratégique européen commun Ce concept devrait regrouper l action de l UE dans les domaines diplomatique militaire commercial et du développement et le volet extérieur de ses politiques économiques communes Union économique et monétaire énergie transports etc Ce n est qu en combinant tous les instruments dont elle dispose que l Union pourra changer les choses et contribuer à redéfinir les règles de la gouvernance mondiale Au moyen d un livre blanc qui serait régulièrement mis à jour le concept stratégique permettrait de définir les priorités de l UE à long terme et deviendrait le cadre de référence pour l action extérieure au quotidien 22 Pour cela le rapport propose la création d une unité de prévision et d analyse dans le cadre du service européen pour l action extérieure Alors l UE pourrait mettre au point sa stratégie pour la réforme de la gouvernance mondiale L UE et ses citoyens Le rapport admet que durant toute l histoire de l intégration européenne les relations entre l Europe communautaire et les citoyens ont été généralement caractérisées par un consensus passif Les auteurs déclarent que ce procédé a trouvé ses limites s appuyant sur les résultats négatifs des référendums en France et aux Pays 2005 puis en Irlande 2008 C est pourquoi Renforcer le sentiment d adhésion à l UE doit devenir le moteur de l ensemble de notre action collective 23 Pour cela ils invitent à pratiquer la bonne gouvernance à toutes les échelles et à mettre en œuvre une politique de communication qui ne confine pas à la propagande L UE gagnerait à expliquer en termes simples quelle est sa valeur ajoutée pour les citoyens Les auteurs regrettent qu il n existe pas de véritable espace public européen mais ils conviennent que les dimensions locale régionale et nationale resteront encore longtemps les principaux points d ancrage de l identité des citoyens européens Tirer parti des atouts de l UE Cette dernière partie se veut à la fois conclusive et mobilisatrice Les sages invitent à réfléchir à long terme mais agir avec détermination dès aujourd hui D une certaine manière leurs objectifs sont résumés dans ce paragraphe Au cours des prochaines années l UE devra mettre en œuvre un programme ambitieux Il faudra rapprocher l UE ses États membres et ses citoyens renouveler le modèle économique et social européen alors que des forces internes et externes mettent en péril sa viabilité créer une société de la connaissance en permettant aux personnes de faire entendre leur voix tirer le meilleur parti de la mutation des structures démographiques et de l immigration transformer les problèmes de pénurie d énergie et de changement climatique en chances à saisir pour le développement sociétal et économique trouver un juste équilibre entre liberté et sécurité et contribuer à façonner le monde de manière à ce que les valeurs et les intérêts de l Europe soient dûment pris en compte 24 Le rapport invite aussitôt les dirigeants nationaux à prendre leurs responsabilités pour sortir d une forme d inconséquence qui affaiblit à la fois les parties et le tout La réalisation de ces objectifs et ambitions nécessitera une modification radicale de l attitude des gouvernements nationaux à l égard de l UE Trop souvent ils ne se rendent pas compte que dans un monde toujours plus interdépendant et multipolaire leurs intérêts à long terme sont mieux servis au niveau européen qu au niveau national 25 Enfin le propos s achève par une interrogation mobilisatrice sommes nous capables de tirer parti des atouts de l Union pour servir notre intérêt commun 26 Et d appeler au courage politique à l ambition collective au pragmatisme et à une perception claire des idéaux à défendre Que penser du rapport Lors de sa venue à Paris pour présenter ce rapport 27 Vaira Vike Freiberga a fait valoir la volonté des sages de rédiger un document à la fois court et accessible afin que les citoyens puissent s en emparer pour inciter les gouvernements à suivre ses recommandations Il est vrai que le rapport ne fait qu une cinquantaine de pages sur deux colonnes mais il compte tout de même 136 000 signes Ce qui représente environ la moitié d un ouvrage d une centaine de pages Pour autant chacun conviendra que l exercice était très difficile Le niveau d expression reste accessible et l on apprécie l usage restreint de la langue de bois Globalement ce rapport constitue un document de référence de bon niveau pour qui veut réfléchir aux défis à relever pour l Union européenne Sa principale limite est de ne pas intégrer les effets des élargissements récents et à venir à sa réflexion sur la puissance présente et future de l Union européenne Pourtant les élargissements de 2004 et 2007 ont été lourds de conséquences aussi bien sur le plan stratégique économique démographique qu institutionnel Sur le plan stratégique l Union européenne à 27 compte 21 pays membres de l OTAN La plupart des nouveaux pays membres ont été ou restent franchement atlantistes ce qui pèse nécessairement sur les développements de l Europe de la défense Ce n est pas un hasard si le traité de Lisbonne resserre les liens entre l UE et l OTAN Le retour de la France dans le commandement militaire intégré de l OTAN en 2009 résulte pour une part de ce contexte Avec l adhésion de la Croatie le ratio UE OTAN augmenterait encore Certes les sages abordent franchement la nécessité d une répartition cohérente des responsabilités entre l OTAN et l UE fondée sur une évaluation objective des avantages comparatifs de chacune d elles 28 Pour autant ils ne proposent pas de répartition des missions entre ces deux institutions Il est vrai que la réflexion sur la nouvelle stratégie de l OTAN était encore en cours au moment de la remise de ce rapport Sous l angle économique les élargissements récents de l UE se soldent par un appauvrissement statistique relatif Pour le Produit intérieur brut PIB moyen par habitant de l UE en standards de pouvoir d achat SPA UE 27 100 le passage de l ex UE 15 à l UE 27 se traduit par une perte relative de 10 8 points 29 La productivité et la compétitivité de l UE ont été amoindries par ces élargissements accentuant l écart avec les grands concurrents notamment les États Unis Chacun sait que la compétitivité insuffisante des économies européennes est au cœur des difficultés présentes de l UE En matière démographique l Europe communautaire est longtemps restée sourde aux préoccupations des experts mais cette période semble dépassée depuis 2005 30 Ce rapport témoigne d une connaissance précise du sujet Il s agit peut être d une influence d un des sages Rainer Munz économiste autrichien spécialiste des questions démographiques ainsi que de la prise en compte de l audition par le groupe du recteur Gérard François Dumont Professeur à la Sorbonne Pour autant le rapport final élude combien les élargissements ont renforcé la tendance antérieure de l UE au vieillissement Ainsi non seulement ils ne résolvent pas les faiblesses démographiques notoires de l UE faible fécondité et vieillissement mais ils les accentuent et ajoutent des régions menacées de dépeuplement 31 De manière assez classique les sages reviennent à une hiérarchie des solutions antérieure à la crise économique privilégier le recours à l immigration peut être parce ses effets sont supposés plus rapides que ceux d une politique familiale Sur le plan institutionnel le rapport passe sous silence les incidences des élargissements récents en matière de corruption Or 9 des 13 pays les plus corrompus de l Union européenne restent en 2009 de nouveaux États membres Il est vrai cependant que 10 des 12 pays de l UE où la corruption a diminué entre 2004 et 2009 sont aussi de nouveaux membres En revanche la situation s est dégradée dans 12 anciens États membres On est en droit de se demander s il s agit d une forme maligne de convergence 32 Il va sans dire que corruption et puissance ne font pas bon ménage D une part la corruption offre à des acteurs extérieurs mal intentionnés des moyens de pression faciles D autre part le détournement des fonds communautaires enrichi et consolide les réseaux criminels Ce qui ne saurait favoriser le développement économique et améliorer la dimension démocratique du projet européen À ce propos il faut bien reconnaître que les propositions faites pour renforcer les relations entre les citoyens et l UE semblent un peu courtes mais qui a la solution Les sages ne s interrogent pas d avantage sur les effets des adhésions possibles de nouveaux pays à l Union européenne qu il s agisse des candidats officiels ou potentiels Or sans véritablement résoudre ses faiblesses démographiques les adhésions de la Turquie 33 ou des

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Quelle-Europe-en-2030.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive



  •