archive-com.com » COM » D » DIPLOWEB.COM

Total: 1806

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".

  • présence russe dans le bassin méditerranéen en s intéressant à l activité de la flotte russe de la mer Noire depuis sa création à la fin du XVIIIe siècle jusqu à nos jours Ce travail soutenu fin 2012 recouvre ainsi de nombreux champs d étude l étude de l espace méditerranéen bien sûr mais également la géopolitique du monde russe et de l espace postsoviétique les relations Russie Occident les questions de sécurité et les relations internationales dans l espace méditerranéen ainsi que l histoire maritime Après avoir soutenu sa thèse en novembre 2012 il a effectué un post doctorat à l université de Harvard au sein de la John F Kenndy School of Government National Security Program et du Ukrainian Research Institute Il a travaillé sur les questions de sécurité et les intérêts des Etats Unis dans la région de la mer Noire ainsi que sur la présence russe en Méditerranée orientale et au Moyen Orient Ses recherches portent aujourd hui sur les questions de sécurité et de défense russe la géopolitique de la mer Noire les intérêts de la Russie en Méditerranée et au Moyen Orient ainsi que la flotte de guerre russe Igor Delanoë enseigne actuellement l histoire au Collège universitaire français de Saint Pétersbourg Il est chercheur associé au Harvard Ukrainian Research Institute université de Harvard et au Center for International and European Studies université Kadir Has Istanbul Il est également blogger pour le Russian International Affairs Council Moscou Biographie mise à jour en 2015 Ses articles pour Diploweb com L avenir des relations entre la Russie et la communauté euro atlantique Géopolitique et géostratégie des relations Russie Communauté euro atlantique Alors que les rencontres diplomatiques au plus haut niveau se Direction Directeur P Verluise Conseil scientifique Charte du site Faire un don Devenir membre Auteurs

    Original URL path: http://www.diploweb.com/_Igor-DELANOE_.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive


  • Géopolitique de la Russie et de son « Étranger proche ». L. (...) - Russie
    la faiblesse des contrepoids démocratiques le véritable lavage de cerveau infligé aux spectateurs des grandes chaînes de télévision russes au sujet de l Ukraine que l on peut sans exagération comparer à la propagande du temps de la Guerre de Corée avec toutefois le style plus contemporain de la télé poubelle Le délire sur les fascistes à mettre en regard de la déroute de l extrême droite aux élections présidentielles ukrainiennes est rendu possible par un fonctionnement en vase clos typique de la société russe 9 l isolement géographique vis à vis du reste du monde est pour le pouvoir un auxiliaire précieux dans son effort pour imposer sa vérité aux dépens de toute autre et au mépris des faits L action de Moscou en Crimée et en Ukraine a fonctionné comme un mécanisme compensateur Il faut s arrêter un peu plus sur cette volonté féroce de ne pas se laisser voler la vedette par la révolution ukrainienne celle ci ne peut en fait se comprendre sans tenir compte du caractère profondément ambivalent de la population russe vis à vis de ses dirigeants comme l explique l un des plus grands sociologues moscovites 10 La montée actuelle du patriotisme ne peut s expliquer sans la sensation très massive d humiliation de dépendance vis à vis des autorités sans le sentiment permanent de discrimination d écrasement d arbitraire d impuissance et de haine vis à vis du pouvoir d irrespect et de haine L action de Moscou en Crimée et en Ukraine a fonctionné comme un mécanisme compensateur Enfin le pouvoir agissait aux yeux de cette majorité comme il devait pas moralement mais comme il faut en défendant les nôtres Mais il n est pas possible de construire un système de gouvernement durable sur cette base Aux premiers signes de crise il commencera assez vite à se déliter On ne saurait mieux mettre en évidence les ressorts internes qui alimentent la fuite en avant du Kremlin menacé par la faiblesse de sa légitimité fonctionnelle vis à vis d une population à laquelle il peine à garantir la santé l éducation la gestion des infrastructures l ordre public 11 Avec l annexion de la Crimée c est si l on peut dire une forme de victoire morale que le pouvoir met en scène qui permet d enrayer l érosion de la cote de popularité de V Poutine mise à mal par une stagnation économique qui se prolonge depuis la crise de 2008 12 Que le droit international fasse les frais de l opération n est pas perçu comme un problème tant dans une société où les garanties juridiques ne signifient pas grand chose ce type de transgression fait partie des prérogatives des puissants B Une crise qui ne survient pas par hasard sur la façade occidentale de la Russie Du côté des États échappés à l orbite de la Russie ce voisin énorme et imprévisible suscite une méfiance inévitable perceptible jusque dans les réactions des dirigeants du Kazakhstan ou de la Biélorussie peu suspects de sentiments pro occidentaux mais néanmoins réservés vis à vis des agissements russes en Crimée et dans le Donbass autant que leur position le leur permet 13 Cette méfiance vient d ailleurs de recevoir un nouvel aliment avec l instrumentalisation des minorités russes héritées de l Empire à laquelle le Kremlin n hésite plus à recourir La société russe poutinienne alliage d autoritarisme de corruption et de stagnation économique en regard duquel l Occident fait toujours aujourd hui figure d Eldorado Cependant au delà de cette constatation les positions des pays de l Étranger proche sont comme nous l avons déjà relevé extrêmement variées il y a les pays baltes protégés par leur appartenance à l OTAN l Asie centrale et l Azerbaïdjan où les régimes autoritaires prédominent où la Russie doit faire preuve de prudence face à un partenaire chinois en position de force et il y a enfin une façade occidentale avec des pays n appartenant pas à l OTAN exposés cependant aux influences de l Ouest Que les crises récentes surviennent dans cette dernière zone n est assurément pas un hasard au delà des causes conjoncturelles et des menées américaines destinées à contester l influence du Kremlin l antagonisme russe avec la Géorgie et l Ukraine met en cause des populations qui grâce à leur relative proximité avec l Europe sont à même de distinguer derrière l intention hégémonique bien visible dans le cas russe le caractère répulsif du modèle de société alliage d autoritarisme de corruption et de stagnation économique en regard duquel l Occident fait toujours aujourd hui figure d Eldorado En dernier ressort c est à n en pas douter cette contestation de la Russie en tant que modèle qui est à l origine de la crise ukrainienne les images du retour de la Crimée dans le giron de la Patrie ou d un mouvement pro russe du Donbass fortement suscité par Moscou ont pour fonction essentielle de masquer au public russe ce que l éviction de V Yanoukovitch ou les infortunes de députés véreux jetés dans des bacs à ordures pourraient fort bien lui rappeler qu en Russie autant qu en Ukraine la légitimité fonctionnelle des pouvoirs en place est des plus douteuses Avec la fin de la Guerre froide et l entrée des pays d Europe centrale dans l UE et l OTAN le Kremlin a perdu le premier glacis de cette frontière épaisse 14 qui le séparait de l Ouest et de ses influences déstabilisatrices presque un quart de siècle après avec l Ukraine c est le second qui vacille ce qui met l État dans une véritable impasse on voit mal comment celui ci qui éprouve les pires difficultés à fédérer la société russe autour d une vision d avenir pourrait en proposer une à ses voisins d où une fuite en avant dans les certitudes rassurantes de la force armée qui contribue à consolider à son encontre la cristallisation de l identité ukrainienne III Une crise à

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Russie-et-Etranger-proche-retour.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Geopolitics. The EU's relations with Russia. P. VERLUISE (...) - Russie
    Belarus Russia has been asserting itself as an energy superpower ready to use energy as a weapon to both economic and political ends As the same time these crises have revealed the strong energy dependence of the European Union on Russia noted a report by the French Senate s delegation for EU affairs 8 It is true that Russia is the world s leading producer of natural gas owning 25 of proven reserves From one year to another Russia and Saudi Arabia trade places as the world s first and second ranking oil producers Russia s share of global oil reserves ranging from 8 to 10 Russia is the EU s no 1 supplier of both gas and petroleum making it dependent on this export market but also giving it a strong position provided it plays its cards right Russia s new energy driven diplomacy revolves around three goals keep control of export channels buy assets abroad notably via sovereign funds and raise the stakes by announcing its intention to diversify its outlets targeting Asia or the USA while signing rear alliances with other oil and gas producing nations Since the start of the millennium in the name of defending Russian interests the Kremlin has gradually re established itself in a position where it can control the exploitation of raw materials and natural resources on its territory and exert a monopoly on transit while taking advantage of the opening up of European markets by locating there 9 This will enable Russia to establish positions of strength for the future and attain its old goal of anchoring itself to Europe B by controlling the supply chain to the consumer end to end In a geopolitics essay written at the Ecole de Guerre Laurence Gabouleaud France s Chief Armaments Engineer laid bare the Kremlin s strategy aimed at anchoring Russia not only through oil and gas pipelines but also via investment 10 She wrote Aware of the advantage it has built up from hydrocarbon resources Russia is investing in the European Union in a methodic organized way to gain control of the energy supply chain end to end In hydrocarbon transit Russia aims to take control of transport infrastructures a strategy aimed at safeguarding its export business The collapse of the USSR has cost Russia the control of some its transit paths Building new pipelines is one alternative to the possible obstruction of hydrocarbon transit to Western Europe its leading customer Thus the North European gas pipeline project with Germany Nord Stream or the Southern European alternative involving Italy South Stream are part of this strategy Likewise via an agreement between Russia and Austria Gazprom can send its gas directly through Austrian territory given that the volume of Russian gas carried through Austria each year exceeds 30 bn m3 The ability to control transit channels should make Russia an unavoidable player in both the development of new infrastructures and the control of transit tariffs that weigh significantly on the gas company s export costs Moscow s idea is to strongly secure these export routes and find new outlets For gas storage Gazprom and the Austrian firm OMV have signed a cooperation agreement to develop a central European gas hub at Baumgarten Austria close to the Slovakian border This facility would have a storage capacity of some 2 5 bn m3 making it the second biggest gas storage centre in Central Europe It will be built by Gazprom for an estimated cost of 260 million Further north Gazprom Germania is planning to develop Europe s biggest underground natural gas storage facility north of Berlin a site that would be supplied by the Nord Stream gas pipeline In Belgium a Memorandum Of Understanding MOU was signed in 2006 between the gas operators Fluxys a subsidiary of Suez Tractebel and Gazexport a wholly owned subsidiary of the Russian Gazprom aimed at setting up a joint venture that would examine the development of an underground natural gas storage facility in the north of the country In refining Russia negotiated in 2009 with Serbia to buy the NIS refinery With Germany Gazprom via its Gazprom Germania subsidiary headquartered in Berlin signed an agreement in November 2007 with Dow Chemical for the processing of natural gas In petroleum Lukoil Russia s second ranking oil group examined the purchase of a refinery in Italy in 2008 For its distribution needs Gazprom was authorized to buy a large stake in Austria s domestic gas distribution business more specifically in Salzburg and the provinces of Carinthia and Styria accounting in terms of population for half of Austria s nine provinces Gazprom sells its gas at a price of 240 per 1 000 m3 while in 2009 Austrian consumers were being charged nearly 1 000 for the same quantity This is the first agreement of its kind signed by Russia on the European market In France Gazprom and Gaz de France extended their existing natural gas supply contracts till 2030 stepping up procured volumes as soon as Nord Stream goes live in 2011 This contributes to complicating the task for Europe s Nabucco project to access the gas fields in Central Asia without crossing Russia Finally in April 2007 Soteg supplier of natural gas and electricity to the Grand Duchy of Luxembourg announced the signature of a MOU with Gazprom Marketing Trading for the construction of a combined cycle plant CCP at Eisenhüttenstadt Germany The total outlay was assessed at 400 million for this joint venture in which the two operators were to hold equal shares Russia is also looking to diversify its resources and technologies Deficient in liquid gas Gazprom has shares in the Hungarian company MOL and in Croatia finances a deliquifying company thus acquiring the skills that it lacks It is also seeking to buy new technologies that would enable it to tap deposits that are hard to access All these examples show that Russia is no longer content to be an energy producer It is investing in all

    Original URL path: http://www.diploweb.com/The-EU-s-relations-with-Russia.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Quelle est la politique eurasiatique de la Russie ? Réponse - Russie
    de l île de Taïwan dont Pékin réclame la réintégration En termes de coopération technologique surtout dans le domaine militaire le principal partenaire asiatique de la Russie n est cependant pas la Chine Cette dernière a longtemps été un client important de l industrie militaire russe notamment pour l équipement de son aviation de chasse dans la période 1990 2010 La Russie a à certains moments apporté une aide aux programmes nucléaires et spatiaux chinois mais aujourd hui dans ces deux domaines comme dans celui de l aviation de chasse Pékin vole de ses propres ailes et avec des budgets très supérieurs à ceux mis en œuvre par la Russie dans les mêmes domaines La Russie ne vend plus le dernier cri de sa technologie à la Chine depuis l affaire du Su 33 J 15 La Chine avait acheté quelques exemplaires de la version aéronavale du chasseur russe Sukhoï 33 Depuis les essais menés par la Chine avec son premier porte aéronefs 1 le Liaoning on y a vu apparaître un chasseur de conception chinoise le J 15 copie conforme du Su 33 Dans le même registre en octobre 2013 la Russie et les autres pays en lice France Etats Unis pour l appel d offre lancé par la Turquie pour des systèmes de missiles sol air ont enregistré une autre déconvenue A la surprise générale c est la Chine qui a emporté le marché pour un prix inférieur de un milliard de dollars 2 en proposant un système chinois développé à partir de missiles achetés il y a quelques années à la Russie Depuis 1988 cas unique dans le monde la Russie loue un sous marin nucléaire d attaque SNA à l Inde Le véritable partenariat stratégique eurasiatique de la Russie fonctionne avec l Inde Les marines et armées de l air indiennes sont depuis longtemps principalement équipées de matériels russes Mais ce sont surtout deux éléments particuliers qui montrent le niveau du partenariat D une part l assistance russe a permis à l Inde d entrer dans le club très fermé des pays capables de construire des sous marins à propulsion nucléaire Etats Unis Royaume Uni France Russie Chine Depuis 1988 cas unique dans le monde la Russie loue un sous marin nucléaire d attaque SNA à l Inde Ce type de bâtiment est le nec plus ultra des flottes de guerre Bénéficiant d une aide des chantiers navals russes l Inde a pu concevoir fabriquer et mettre à l eau en 2009 son premier sous marin nucléaire lance engins SNLE Elle compte en construire cinq qui constitueront le pilier de sa dissuasion nucléaire D autre part la Russie et l Inde sont associées à plusieurs programmes d armement à la pointe de la technologie mondiale Une co entreprise russo indienne a développé un missile de croisière supersonique le Brahmos spécialisé dans l attaque des navires Les deux pays sont actuellement les seuls à disposer dans leur arsenal de missiles de croisière de ce type les autres

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Geopolitique-de-la-Russie.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive


  • sur la Russie dont Atlas géopolitique de Russie Autrement Géopolitique de la Russie PUF Biographie mise à jour en 2014 Ses articles pour Diploweb com Géopolitique de la Russie Quelle est la politique eurasiatique de la Russie Pascal Marchand apporte ici des éléments de réponse datés et localisés Le texte est accompagné Direction Directeur P Verluise Conseil scientifique Charte du site Faire un don Devenir membre Auteurs Proposer un article

    Original URL path: http://www.diploweb.com/_Pascal-MARCHAND_.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive


  • Lycée Molière Paris 16e Contact margaux schmit hotmail fr Expériences professionnelles Membre de la délégation envoyée dans le Nagorno Karabakh par l ONG Humanitarian Aid Relief Trust HART à l été 2015 Stage à la Rédaction Irak du Ministère des Affaires étrangères 2014 Stage à la Chancellerie du Consulat général de Los Angeles 2014 Stage à la Direction comptable de THALES Corporate 2013 Expériences associatives Membre active de l Association de Négociations Internationales de Paris II 2013 2015 que Margaux Schmit a représenté au Comité European Council du London International Model United Nations LiMUN en 2014 et représentera au World MUN de Rome en 2016 Trésorière du Bureau des Etudiants du Centre Juridique Franco Allemand CJFA de l Universität des Saarlandes 2011 2013 Ses articles pour Diploweb com Daech Syrie Irak Kurdistan irakien Voici une fiche synthétique pour comprendre un conflit dans lequel la France est partie prenante et prise à partie Margaux Schmit présente La crise en Ukraine Alors que la Russie fait tout pour faire passer l Ukraine au deuxième plan en intervenant militairement en Syrie il importe de ne pas perdre Direction Directeur P Verluise Conseil scientifique Charte du site Faire un don Devenir membre Auteurs Proposer

    Original URL path: http://www.diploweb.com/_Margaux-Schmit_.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Géopolitique de l'eau en Asie centrale. Environnement - CEI
    en amont respectivement de l Amu Darya et du Syr Darya ont entrepris de réaliser des centrales hydrauliques sous forme de barrages de grande hauteur sur ces fleuves destinés à combler leur déficit énergétique chronique Le Tadjikistan a ainsi repris ces dernières années la construction de la centrale de Rogun sur la rivière Vakhsh affluent de l Amu Darya dont la conception remonte à l époque soviétique et dont les travaux commencés dans les années 1970 avaient été interrompus peu avant l indépendance du Tadjikistan 3 S il était mené à bien Rogun serait le barrage le plus haut du monde 335 m Le Kirghizistan pour sa part compte notamment sur les financements russes pour réaliser la centrale géante de Kambarata 1 sur la rivière Naryn affluent du Syr Darya 4 Le Tadjikistan et le Kirghizistan sont également associés dans le cadre du projet CASA 1000 qui vise à bâtir une infrastructure permettant à ces deux Etats d exporter vers l Afghanistan et le Pakistan leurs surplus d énergie électrique durant les mois d été 5 Pierre Emmanuel Dupont Directeur du département de droit international public et de contentieux international London Centre of International Law Practice Le droit international de l environnement dans le discours ouzbek L Ouzbékistan a fait part de ses graves réserves concernant ces différends projets qu il estime de nature à rompre l équilibre hydrographique et partant écologique des fleuves concernés ainsi qu en dernière analyse de toute la région qu ils irriguent et de la Mer d Aral qu ils alimentent Il invoque également l importance du risque sismique dans la région Par ailleurs sur le plan des principes l Ouzbékistan s appuie sur les principes de droit international affirmés dans deux conventions multilatérales auxquelles il est partie la Convention européenne sur la protection et l utilisation des cours d eau transfrontaliers et des lacs internationaux élaborée sous les auspices de la Commission économique des Nations Unies pour l Europe 1992 et la Convention des Nations Unies de 1997 sur l utilisation des cours d eau internationaux à des fins autres que la navigation 6 Ces textes consacrent les principes fondamentaux d utilisation équitable et raisonnable des eaux transfrontalières l impératif de prévention des dommages ainsi que la règle de notification préalable sur les grands projets envisagés sur les cours d eau dès lors qu ils sont susceptibles d avoir un impact transfrontalier C est en vertu de ces instruments que l Ouzbékistan juge inacceptable la construction d usines hydrauliques sur des fleuves transfrontaliters par ses voisins dès lors que celle ci n a pas fait l objet d un accord regional Il réclame l intervention d experts internationaux sous les auspices des Nations Unies pour conduire une évaluation indépendante de l impact prédictible de projets tels que Rogun and Kambarata 1 sur les flux en eau les populations locales la faune et la flore 7 Bras de fer autour des financements de la Banque Mondiale Au delà même du gouvernement la société civile en

    Original URL path: http://www.diploweb.com/L-Ouzbekistan-et-les-defis-de-la.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive


  • Moyen Orient Monde Livres géopolitiques Transversaux Compil Diploweb Audiovisuel Audio Photo Vidéo Accueil Pierre Emmanuel DUPONT Directeur du département de droit international public et de règlement des différends au London Centre of International Law Practice et est chargé de cours à la Faculté Libre de Droit d Economie et de Gestion de Paris FACO Il conseille plusieurs gouvernements sur des problématiques de droit international public en particulier sur des questions de délimitations frontalières mais aussi sur le droit applicable aux ressources transfrontalières et aux cours d eaux internationaux Biographie mise à jour en 2015 Ses articles pour Diploweb com L Ouzbékistan et les défis de la coopération environnementale en Asie Centrale Voici un bel exemple des problématiques de l eau à une échelle régionale La gestion durable des ressources transfrontalières en eau est l un des Direction Directeur P Verluise Conseil scientifique Charte du site Faire un don Devenir membre Auteurs Proposer un article Synergies Présenter le site Conférences Partenaires Participer Proposer une synergie Liens conseillés Archives Retrouvez la chaîne Diploweb sur Union européenne États membres Institutions Pays candidats Russie CEI Russie CEI Amérique Amérique du Nord Amérique centrale Amérique du Sud Asie Chine Inde Zone asiatique Afrique M O

    Original URL path: http://www.diploweb.com/_Pierre-Emmanuel-DUPONT_.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive



  •