archive-com.com » COM » D » DIPLOWEB.COM

Total: 1806

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Carte de l'Ukraine, une unité paradoxale et menacée. - CEI
    l Ukraine entre deux pôles l Ouest ukrainophone resté hors de l Empire russe et de l URSS jusqu en 1945 et l Est industriel et russophone théâtre d une forme de melting pot soviétique à l ère de l industrialisation 3 Dans un pays qui présente une forme allongée entre ces deux pôles sur plus de 1200 km et qui s interpose significativement entre la Russie et la Mer noire une telle dichotomie se traduit directement par un clivage géopolitique Depuis l indépendance l Ukraine doit d une part compter avec un héritage russe et soviétique qui ne se laisse pas oublier en particulier dans le domaine des formes politiques oligarques État dysfonctionnel qui n est pas prioritairement au service de la société corruption envahissante tout cela rattache clairement le pays à son ancien conquérant Il y a aussi dans ce sens le poids de l économie dans laquelle l Est industriel et voisin de la Russie tient une place prépondérante D autre part l Ukraine est idéalement placée culturellement et géographiquement pour mesurer l écart qui s est creusé depuis 25 ans avec les anciens pays frères et en particulier avec la Pologne à la veille du conflit avec la Russie les sentiments pro européens étaient ainsi majoritaires parmi la jeunesse y compris dans les oblasts de l Est 4 Cette situation très particulière explique la timidité avec laquelle Kiev s est d abord engagé sur le chemin des réformes autant que l impatience croissante d une population dont le niveau de vie à l inverse de son homologue russe n est pas soutenu par la rente des hydrocarbures Une unité menacée Alors que sous la présidence de V Yanoukovitch le pays avait choisi de tourner le dos à une éventuelle adhésion à l OTAN cette configuration intérieure complexe débouche en 2014 sur une crise majeure avec la Russie Au delà des causes immédiates révolution en faveur de l accord d association avec l UE maladresses des dirigeants ukrainiens à l égard des russophones de Crimée exploitées par V Poutine on peut avancer plusieurs types d explications à celle ci S il ne faut pas écarter l effet des luttes d influence entre puissances il convient de noter que l OTAN s était abstenue d installer des bases sur le territoire des nouveaux pays membres et que le niveau des dépenses d armement des pays européens est historiquement bas La perspective d une Ukraine éventuellement hostile a pu conduire Moscou à défendre la conception qui lui est chère celle d une ceinture d États tampons qui l isolent du reste du continent eurasiatique et plus particulièrement de l Europe Cependant l accord d association avec l UE ne menaçait pas particulièrement celle ci et c est dans d autres directions qu il faut chercher les facteurs d explication principaux La conjonction d un côté d un nationalisme de revanche et de l autre d une contestation portant sur le cœur du modèle politique russe potentiellement déstabilisante pour le

    Original URL path: http://www.diploweb.com/L-Ukraine-une-unite-paradoxale-et.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive



  • en 2014 Ses articles pour Diploweb com La corruption en Europe et sur ses marges orientales La conception de la carte et de la légende est le fruit d un travail de C Bezamat Mantes M Seynaeve et P Verluise La réalisation de la carte Carte L IDH en Europe et sur ses marges orientales La conception de la carte et de la légende est le fruit d un travail de C Bezamat Mantes M Seynaeve et P Verluise La réalisation de la carte Carte de l Ukraine Voici un éclairage géopolitique de la situation en Ukraine Cette carte est commentée sur le Diploweb dans un article de Laurent Chamontin mis en Europe La corruption un facteur de mal développement A travers trois cartes tentons de répondre à cette question la corruption peut elle être un facteur de mal développement La conception des L Ukraine une unité paradoxale et menacée Voici une carte inédite de l Ukraine initiée par Matthieu Seynaeve puis discutée avec Laurent Chamontin et commentée par celui ci L ensemble aide L Union européenne élargie est elle une puissance Voici une carte qui répond à une problématique importante pour toute étude de l Union européenne à la

    Original URL path: http://www.diploweb.com/_Matthieu-SEYNAEVE_.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Les enjeux de l'adhésion du Kazakhstan à l'Union eurasiatique - CEI
    journaliste kazakh Amirjan Kosanov qui souhaite voir son pays coopérer plutôt avec des pays pouvant opérer des transferts de technologie vers son pays par crainte de voir son pays touché par une économie russe en piteux état Les bénéfices attendus de l adhésion du Kazakhstan à l Union eurasiatique Comme le soulignent B Slaski et E Dreyfus dans leur article Quelle Union eurasiatique l Union douanière devait accorder au Kazakhstan un accès facilité et sans taxes aux oléoducs et aux gazoducs russes et biélorusses menant vers l Europe occidentale ainsi qu une meilleure protection face aux produits chinois depuis 2010 Mais sur ce dernier point les données de l Agence pour les statistiques du Kazakhstan n indiquent pas une telle évolution puisque les importations chinoises au Kazakhstan croissaient en valeurs absolues et en pourcentage des importations totales du Kazakhstan Ces importations chinoises atteignaient 7 444 milliards de dollars en 2012 soit 16 1 des importations totales du Kazakhstan puis 8 364 milliards de dollars en 2013 soit 17 1 des importations totales du Kazakhstan et 5 441 milliards de dollars pour les neuf premiers mois de l année 2014 avec une part de 18 dans les importations totales du Kazakhstan L Union eurasiatique quant à elle devrait permettre aux produits kazakhstanais d accéder plus facilement aux infrastructures russes et européennes et ce peut être grâce à la facilitation des transports Asie Europe par voies terrestres alors qu ils se font pour l heure plutôt par voie maritime Mais la signature par les chemins de fer russes et chinois à la mi octobre 2014 d un mémorandum pour le projet de construction de lignes à grande vitesse entre Moscou et Pékin pourrait modifier un peu la donne Par ailleurs ce rapprochement économique avec la Russie qui est le 156ème membre de l Organisation Mondiale du Commerce depuis le 22 août 2012 pourrait simplifier l entrée du Kazakhstan à l OMC de l avis cette dernière et de celui de la Russie De plus les banques centrales des trois pays se sont mises d accord pour échanger des informations et un travail d harmonisation fiscale serait en cours entre les trois pays où la TVA est de 18 en Russie et de 12 au Kazakhstan de 20 en Biélorussie Ce qui marque un premier point de dissymétrie entre les trois partenaires Des acteurs économiques ainsi que la population kazakhstanaise avaient anticipé un renforcement des taxes douanières et donc une augmentation générale des prix suite à l entrée de leur pays dans l Union douanière En théorie les consommateurs kazakhstanais pouvaient aussi compter sur une augmentation de la concurrence entre produits de consommation Dans les faits force est de constater que l inflation est à la baisse depuis 2011 De l ordre de 7 en 2011 elle atteint 6 en 2012 4 8 en 2013 année où elle était la plus faible depuis 15 ans En revanche elle pourrait remonter pour atteindre les 6 9 fin 2014 5 D autres bénéficiaires d une intégration eurasiatique plus poussée pourraient être des Kazakhs de régions frontalières entre la Russie et le Kazakhstan Des initiatives apparemment locales se font jour notamment dans la région de Saratov en Russie qui compte environ 3 de Kazakhs Elle a vu naître le centre d information Evrazia Povolje Eurasie région de la Volga dirigée par une historienne russe en septembre pour promouvoir la coopération transfrontalière entre la Russie et le Kazakhstan Au niveau national cette intégration se manifeste par le forum annuel de coopération régionale auquel participent les deux chefs d État Le dernier en date s est tenu en septembre 2014 dans la ville pétrolière d Atyrau sur le bord de la mer Caspienne au Kazakhstan Ce forum annuel qui est le onzième du nom Moscou et Astana n ont donc pas attendu la mise en place de l Union douanière en 2007 pour l instaurer et consacré au domaine pétrolier a présenté un projet de création d un pôle d innovation gazo chimique sur la base du complexe d Orenbourg en Russie ainsi qu un projet de centre de formation d ingénieurs pour le secteur des hydrocarbures Ces exemples de développement de l intégration et de la coopération eurasiatique ne doivent pas masquer de remarquables dissymétries structurelles et de diverses natures entre les deux voisins Les plus immédiatement repérables sont celles qui ont trait à leurs superficies démographies et produits intérieurs bruts difficilement comparables La superficie du Kazakhstan 2 7 millions km2 représente 13 5 de celle de l Union douanière soit environ 20 millions de km2 sa population compte pour 10 4 de celle de l Union et son PIB pour 9 3 de celui de l Union en 2013 En raison de ces dissymétries relevées entre le Kazakhstan et la Russie des consensus entre la Russie et le Kazakhstan paraissent difficilement réalisables ce qui alimente encore la méfiance de Kazakhstanais vis à vis de la participation de leur pays à une telle organisation Et les cercles économiques kazakhs n ont du reste pas caché leur réticence envers le projet d Union eurasiatique Quant à l ensemble de la population kazakhstanaise au vu de son soutien à l Union douanière 48 en faveur de l Union douanière contre 55 en Russie en 2011 5 on peut supposer qu elle n est pas plus enthousiaste vis à vis de l Union eurasiatique Les besoins en matière d intégration sont par conséquent divergents entre les deux pays ce qui explique un décalage d agendas des priorités entre les partenaires de la future Union eurasiatique Pour la Russie l intérêt des processus d intégration se mesure sur le long terme tandis qu au Kazakhstan un plus court terme domine L opposition kazakhstanaise et l adhésion à l union eurasiatique À l approche de la signature de l accord sur l Union eurasiatique en mai 2014 s était tenu un forum anti eurasiatique à Almaty Des opposants à l Union douanière dénonçaient l influence de la Russie sur les autorités du

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Le-Kazakhstan-et-l-Union.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive


  • documentation Française ISSN 590 0239 n 1065 janvier février 2008 pp 160 169 Kachagan une illustration de la gestion politique des hydrocarbures au Kazakhstan Samuel Lussac et Hélène Rousselot Revue Regard sur l Est 15 mars 2008 www regard est com La bataille pour le gaz turkmène ne fait que commencer Diploweb 1 octobre 2007 www diploweb com forum gazas Ouzbékistan la ruée de Gazprom Revue Regard sur l Est 4 avril 2007 www regard est com Turkménistan un dentiste pour Président Revue Regard sur l Est 15 février 2007 www regard est com Tadjikistan 2006 Le grand jeu du Président 11 p In Le courrier des pays de l Est La documentation Française ISSN 590 0239 n 1059 janvier février 2007 pp 175 185 Anna Politkovskaïa les derniers écrits de la journaliste russe assassinée Web Courrier International 12 octobre 2006 www courrierinternational com L Asie centrale est le point de rencontre des intérêts entre la Russie et la Chine Entretien avec Sanat Kouchkoumbaev Revue Regard sur l Est 1 octobre 2006 www regard est com Les trois jours qui ont fait tomber Gorbatchev Web Courrier International 7 septembre 2006 www courrierinternational com La Communauté des États indépendants un club de divorce qui se cherche un remplaçant Web Courrier International 24 août 2006 www courrierinternational com Ces femmes qui dirigeront peut être bientôt l Asie centrale Revue Regard sur l Est 2 juin 2006 www regard est com Direction et éditorial pour le Dossier L électricité après Tchernobyl le grand marché européen s organise Revue Regard sur l Est www regard est com 02 avril 2006 Les enclaves de la vallée de Ferghana une bataille de cartes Revue Regard sur l Est 5 mars 2006 www regard est com Résurgence de la polygamie en Asie centrale Revue Regard sur l Est 6 février 2006 www regard est com Le respect dû aux aînés est toujours obligatoire en Asie centrale Entretien avec C Poujol pour le Dossier Choc des générations Revue Regard sur l Est 15 janvier 2006 www regard est com La signature d un Traité d alliance avec la Russie confirme le revirement stratégique de l Ouzbékistan Revue Regard sur l Est 17 décembre 2005 www regard est com Le secteur pharmaceutique russe eldorado pour les laboratoires étrangers Revue Regard sur l Est 14 octobre 2005 www regard est com Les évolutions du système de santé en Russie Revue Regard sur l Est 09 août 2005 www regard est com Contribution à l élaboration de notices pour le Dictionnaire des Peuples Sociétés d Afrique d Amérique d Asie et d Océanie J C Tamisier Paris Larousse 1998 Co auteur Le 850ème anniversaire de Moscou développement urbain et implications économiques 16 p In Le courrier des pays de l Est La documentation Française ISSN 590 0239 n 412 septembre 1996 pp 33 48 L immobilier la construction et la rénovation à Moscou Genève 3 et 4 novembre 1995 compte rendu 2 p In Le courrier des pays de l Est

    Original URL path: http://www.diploweb.com/_Helene-ROUSSELOT_.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Géopolitique. Leçons de Transnistrie pour l'Ukraine. - CEI
    l Etat découle de la diversité interne de la population Pourtant force est de constater que même la Crimée majoritairement peuplée de populations ethniquement russes n était pas favorable à un rattachement avec la Russie avant les événements de Maïdan Ce qui n empêche pas aujourd hui de nombreux civils à l Est de considérer que c est Kiev et non Moscou qui leur fait la guerre et s attaque aux civils La version extrême de cette perspective le conflit de civilisation montre également ses insuffisances 3 On peut enfin faire découler le conflit des caractéristiques internes des régimes post soviétiques C est la troisième grille de lecture Le premier d entre eux la Russie cherche à réaffirmer sa puissance au niveau international depuis plusieurs années L une des modalités de cette puissance consiste pour Moscou à créer une zone économique autour d elle l Union eurasiatique dont l Ukraine était la pierre angulaire Le rapprochement de Kiev avec l UE réduisait les chances de voir advenir ce rapprochement économique que les Etats Unis ont explicitement combattu D où la tentation pour la Russie de jouer la carte de la Nouvelle Russie terme qui désigne l Ukraine de l Est et du Sud afin de conserver sa puissance dans la région Cependant il ne faut pas surestimer l influence du seul Président Poutine ni penser que l oligarchie qui l accompagne est mue par une idéologie De Marx c est plus vraisemblablement la notion de capital que les dirigeants ont retenu Ces trois grilles de lecture dominantes mettent l accent sur différents éléments cohérents souvent pertinents mais n épousant pas totalement les faits C est la raison pour laquelle une grille de lecture transnistrienne du conflit semble pertinente La Transnistrie modèle à Donetsk et contre modèle à Kiev La situation en Moldavie présente des traits comparables à ceux de la situation ukrainienne La Transnistrie est cette région séparatiste de l Est de la Moldavie A l époque la population locale majoritairement slave dans une population latine avait mal accueilli les changements liés à la Perestroïka et aux volontés indépendantistes moldaves à la fin de l Union soviétique 1991 Cette situation avait fait naître un nationalisme réactif que la Russie avait soutenu par le biais de la XIVe Armée dont le chef était Alexandre Lebed un général devenu ensuite un homme politique influent Le cessez le feu signé en 1992 n a pas permis depuis de déboucher sur une paix durable Cet épisode sert de leçon aux différents belligérants aujourd hui Pour diverses raisons la Transnistrie constitue à la fois un modèle et un contre modèle pour les belligérants La Transnistrie située à l Ouest de l Ukraine n est naturellement pas sans lien avec ce pays D abord humain puisque cette région comptait davantage d Ukrainiens que de Russes au moment de l indépendance en 1991 Aux Ukrainiens ruraux présents dans la région se sont ajoutés les Ukrainiens venus dans le cadre de l industrialisation soviétique L actuel Président de

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Qu-apprend-la-Transnistrie-a-l.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • The Geopolitics of Ukraine. P. de SUREMAIN - P. VERLUISE - CEI
    or later On the contrary the Orange Revolution at the end of 2004 during a lull on the international news front captured the full glare of attention and was met with enthusiasm Was this not a success story for the European process The subsequent disappointment was all the greater Yet we would be wrong to consider the incident closed Despite appearances we have not gone back to square one How should we read the Orange Revolution Nobody saw the Orange Revolution coming Neither the people who made it happen nor the pundits It was a happening so spontaneous that it can only be explained with hindsight by exasperation It was a response to ambient corruption and was brought to boiling point by rigged voting in the first and above all second rounds of the 2004 presidential election Many Ukrainians especially in Kiev felt that their vote had been confiscated and hit the streets in mass to reaffirm their dignity and aspiration to democracy freedom and justice The protest movement was not about work money or inequality Ukraine was at that time in the midst of economic growth but was above all the reaction of a middle class disgusted by the cynicism of a parasitic and inefficient political class It revealed the existence of a maturing civil society that had already made its presence felt more discreetly by voting tactically despite a loaded electoral system However badly elected the Parliament was and still is unavoidable and representing so many oligarchic interests the powers that be had to use it Ukraine s leaders have failed to realize the changes in mindset brought about by high levels of temporary emigration and external notably Western influences This change has spread nationwide across a population that we should remember is well educated attracted by consumerism and allergic to the idolization of leaders Suddenly after the street the press and the television discovered freedom of speech The fifth channel belonged to oligarch Petro Poroshenko and immediately played a key role Despite freezing temperatures and snow the capital was suddenly submerged by mobilization on an unprecedented scale in a passionate mood that is hard to conjure up today Now Ukraine was discovering in the eyes of the world that it was after all a normal i e a European country Unforgettably the Maidan was decked out with the flags of the European Union For Russia and Vladimir Putin who had imprudently become entangled in the Ukrainian presidential election the Ukrainian revolution was experienced as a failure worse a humiliation a remote controlled attack on its interests and as serious as 9 11 had been for the USA Unquestionably many Russians had not yet become accustomed to the loss of Ukraine their Alsace Lorraine even less so that of Kiev touted as the mother of all Russian cities Propaganda was prompt to revive dormant imperial nostalgia Above all the sudden emergence so close to home in a country with such high potential of a political regime that could prove contagious was perceived by the Kremlin as an existential threat However the Orange Revolution soon disappointed There is no getting away from it the Orange Revolution has crumbled The touchdown has not been converted and there is deep disillusionment There are reasons for this The transition from communism in the wake of a political earthquake underestimated in the West has been easy nowhere and is unquestionably a work in progress Yet in Central Europe nation states were a reality consolidated by institutions that have been reformed with the support of the European Union and prospects of accession that have been fulfilled This has not been the case in Ukraine despite the appeal of the European Union that underpinned the Orange Revolution Europe s response has been inadequate Above all Ukraine has lacked an institutional framework its Constitution has been produced by a series of compromises that each reads in their own way with no clear allocation of responsibilities a faulty legal system and an administration that is a throwback to the Soviet era equally inefficient at national and regional levels To address a situation that is nothing unusual in Eastern Europe there was a need for fast and far reaching reforms driven by new faces This is what none of the Presidents governments or the Parliament have been able to deliver with the required determination continuity and vista Even though the population was probably broadly ready to take it on board Words are all very well but the pro European rhetoric has done little to close the gap between a cynical ruling class dominated by pork barreling and a disoriented public opinion deprived by years of purges of leaders programs and structured political parties Political life is still incubating Nobody with the moral authority of a Lech Walesa Poland or a Vaclav Havel Czech Republic has stepped up to the plate A suicidal rivalry opposed the two winners of the Orange Revolution that in fact carried them rather than having been initiated by them This rivalry has led Ukraine into an impasse President Viktor Yushchenko held all the trump cards but inexplicably failed to play them wastefully passing over a historic opportunity Maybe the poisoning attack that he survived prior to being elected had more serious effects than was believed Yulia Tymoshenko s pugnacity and considerable strength of character were not enough for her to gain the upper hand and she was probably isolated Ultimately it was the Orange Revolution s loser Viktor Yanukovich who won the next presidential election in 2010 indisputably and uncontested but by default with fewer votes than he had gathered when he was defeated in 2004 Since then his popularity has been on the slide and he will have his work cut out to reverse the trend The scandal of the Tymoshenko affair and the unreal court cases of spring 2012 destroyed his credibility both domestically and abroad However he has done some groundwork He is wary of Russia but fascinated too and has already altered the institutions to work in his favor in an attempt to emulate Vladimir Putin s vertical power He did this via a quasi coup d état that was hard for Parliament to approve and has been supported by shadowy networks that have been more active than ever He has also taken care to create a financial base independent from the clans who had hitherto supported him His gambits are bold not only in view of the state of public opinion whose endurance is not boundless but also because of the hypersensitivity of the business world that is no longer getting its payback The Orange Revolution was part of a complex movement that has been dubbed the colorful revolutions on the edges of Russia and Europe What are the results so far The colorful revolutions are not all the same color and you would have to be color blind not to see this The Orange Revolution was the work of a middle class buoyed by economic growth and aspiring to the rule of law In Georgia the lead appears to have come from the lower reaches of the social pyramid In Central Asia the conditions were completely different and though the demands were comparable the underpinning motivational factors ranged from hope to despair That Russia should be concerned by the instability of its frontiers and the desire to safeguard its regional influence is understandable but to claim that it should have an acknowledged vital interest zone on its doorstep to ensure its security is surely illusory if this claim is based on hard power The question is less about the future of Russia than about that of its regime Turning back to Ukraine what about its oligarchs Because the world of the oligarchs is opaque this does not make it tightly knit Often with a background as industrial entrepreneurs the oligarchs have become magnates talented but often with few scruples about how they do things some with a dubious past their interests diverge So far those in power have only managed to influence the clans by playing them off against each other at the expense of the general good thus contributing to the pluralism by default that is so characteristic of Ukraine Will President Yanukovich manage to keep control over them Nothing could be less certain His success in building up his own financial network has been achieved at the expense of a number of others who are asking questions about what will come next Public opinion is not fooled by his very open family spirit while the garish luxury of a residence that would not look out of place at Disneyland has tongues wagging The pressing competition from the Russian business community operating in familiar territory carries a threat Those who are counting on the western blueprint for management and technology to the point of bringing in European or American experts are worried However the night of August 4 1789 2 is not about to repeat itself How should we interpret Ukraine s European tropism As we have seen most Ukrainians have a favorable view of Europe and fail to understand why we are offering no prospects of accession to the EU They take this as a snub Successive authorities have played on this remaining unspecific about the constraints that joining would entail failing to undertake the required reforms and leaving public opinion in a state of deep frustration Why should the Ukrainians who consider themselves more advanced than others be refused what is being offered to the Western Balkan nations Neighborhood and Eastern partnership policies have been perceived as surrogates while at the same time Russian pressure increases However to deflect responsibility on to the Europeans on one hand and the Russians on the other is not enough to define a strategy Multi vectoral diplomacy or a policy based on going where the wind blows are only a fig leaf Crisis or no crisis in the present conditions the majority of Ukrainians see no alternative to Europe None that is but despair Against this backdrop how should we see relations between Poland and Ukraine Poland and Ukraine go back Theirs is a long and painful history that has created deep affinities but also resentment the legacy of a relatively recent past namely the period before during and after World War II Reconciliation has since been actively pursued on both sides and Poland has been able to take on the role of Ukraine s most convincing advocate and role model Undoubtedly Poland s accession to the Schengen Area momentarily slowed down cross border exchanges as Poland became part of the EU s frontier However by osmosis the EU is increasingly present in Ukraine and its influence is spreading via Poland Lithuania also embodies a historical relationship with Ukraine despite the distance that now separates the two countries Vilnius is a blueprint for what Kiev aspires to be a success story from which there are many lessons to be learned Since we are talking history a word about past present relations What place does the great famine of 1932 1933 hold today in Ukrainian memories The tragedy was denied then blanked out by Soviet historiography and the suppressed memories were handed down from generation to generation before resurfacing with independence The Holodomor is now the subject of a debate as to its actual nature and who caused it This carries a risk of political exploitation that does not help to shed light on the facts Nobody today dares to pretend that it did not happen The sore points in today s already overheated political climate are the scale and above all the causes The decidedly very conservative left the Communist Party threatened in its legitimacy and the Regional Party portray it as a mishandled climatic accident or in an even more uncritical light as a drama that hit the whole of the USSR and especially Ukraine southern Russia and Kazakhstan The opposite viewpoint lays responsibility at the feet of the Soviets headed by Joseph Stalin accused of deliberately attempting to destroy Ukrainian identity It would probably have been wiser to let historians dig towards the truth rather than give political leaders on all sides free rein to interpret the story to their own ends Documents available today tend to give credit to the theory whereby Ukraine was indeed the butt of a specific operation to eradicate the peasant roots of Ukrainian society the intellectual elite not having been spared either Whether Stalin was reacting to the failure of collectivization or had from the outset planned to subjugate a region in which contestation was a leitmotif the outcome is incontrovertible a mass massacre very probably genocide Viktor Yushchenko saw it as a reference to if not the symbol of Ukrainian identity and his supporters upped the ante His opponents however no sooner reelected wasted no time in repealing the previously voted bill defining the Holodomor as genocide Was this to appease the Kremlin By reducing the issue to one of semantics is there not a risk of sidestepping the problem of collective responsibility and the ensuing compromises Should the blame be laid at the feet of Russia or the Soviet regime It is really totalitarianism that should be standing trial and not everyone is prepared to accept this As for the number of victims of the Great Famine given the mass migration that it provoked it is hard to assess Current estimates range from at least three million which is terrifying enough to an unlikely eight million Whatever the case the scale is huge After the revolution the civil war that raged through the region the post war repression the German occupation which inflicted massive suffering on the civilian population not to mention the bullets of the Holocaust Ukraine endured a terrifying sequence of tragedies If today s youth is to avoid sinking into resentment or indifference and build a future they deserve an explanation of the past What is Ukraine s stance with respect to the North Atlantic Treaty Organization At the onset of the Orange Revolution President Yushchenko made NATO his priority seeing it like the Soviet satellites of yore or today s Baltic States as the necessary gateway to the European Union Maybe we could have been more accommodating The mistake on his part was however to maintain the confusion Ukrainian public opinion unlike that of its Central European neighbors still has a negative image of NATO perhaps a legacy of the Cold War also because it sees it as an instrument of the USA The latter is scarcely popular and the operation in Iraq like the pressure exerted by President George W Bush on Ukraine to become involved did nothing to improve this perception If NATO had renamed itself in 1991 Ukrainians would perhaps have seen it in a better light Whatever the case there are enough ongoing disputes with the Russians to avoid pouring oil on the fire especially given that Paris and Berlin have a cool view of this chapter This does not prevent Ukraine from cooperating with NATO However the state of its army with professionalization on hold for want of means is at best a source of concern What are the prospects for President Yanukovich The unlikely return to power of Victor Yanukovich was explained above all by the disarray of public opinion after the Orange Revolution and not by genuine support A twofold risk is now palpable firstly that the disillusionment entails a loss of interest in politics secondly and worse for democracy the rise of extremism especially nationalism in a country where tolerance has traditionally prevailed However the opposition is gathering its forces getting organized and may have a chance of success in a fair electoral campaign We should not overlook the role played by the middle classes They have interests to defend especially the Small and Medium Sized Enterprises The spectacular rise of the Internet new forms of mobilization and the belated but very real development of awareness among young people are factors of change in Ukraine as elsewhere It is not certain that those in power in Kiev right now are gauging the extent of this Preferring the Russian language at the expense of Ukrainian has unnecessarily rekindled a linguistic issue This is a miscalculated risk that no leader had yet taken Despite this Russia will not give an inch Concessions made to Russia in April 2010 by the Kharkov agreement with nothing in exchange the naval base at Sebastopol is an example have not gone down well in Ukraine The prevailing sentiment in Ukraine is that the national interest has been sold down the river We should underestimate neither the deep undercurrents at work in Ukrainian society nor an endurance that is made up of more than passivity Clearly corruption will solve nothing What about Gorbachev s project for a common European home In a multipolar world that shows every sign of instability the Europeans have no choice but to stand united many Russians who look to the west rather than the east subscribe to this view To depict the European Union as a threat is only to bolster a regime that is losing credibility among Russian public opinion The aim of perpetuating the nostalgia for Russia s former power is to deflect attention away from the real challenges facing Russia for its long term development the income from raw material and hydrocarbon exports will not be enough The need for successful modernization tops the agenda and Russia has all the assets first and foremost intellectual With so much empty space in Siberia the rise of China gives food for thought Moreover Russian culture is a major component of European civilization It makes no sense to hang on to a Westphalian vision of Europe based on an antiquated balance of power For Russia to play on its potential to inflict damage as a means of getting its way is myopic What greater hope could there be than

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Geopolitics-of-Ukraine.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive


  • for Europe at the Central Administration 1989 1991 Extraordinary and plenipotentiary Ambassador in Vilnius 1991 1996 deputy general director for political and security matters at the Central Administration 1996 1998 Extraordinary and plenipotentiary Ambassador in Tehran 1998 2001 Co president of the Minsk Group at the Central Administration 2001 Ministre plénipotentiaire hors classe Ambassadeur de France en Ukraine de 2002 à 2005 Carrière à l Administration centrale Europe 1964 1965 Deuxième secrétaire à Bucarest 1965 1966 Sous les drapeaux 1966 1967 à l Administration centrale Afrique du Nord 1967 1968 Deuxième secrétaire à Moscou 1969 1972 Premier secrétaire à Budapest 1972 1976 Premier secrétaire à Bruxelles 1976 1979 à l Administration centrale adjoint au chef du protocole 1979 1981 Conseiller culturel à Moscou 1981 1985 Premier conseiller à Tel Aviv 1985 1989 à l Administration centrale directeur adjoint d Europe 1989 1991 Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire à Vilnius 1991 1996 à l Administration centrale directeur général adjoint des affaires politiques et de sécurité 1996 1998 Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire à Téhéran 1998 2001 à l Administration centrale Co président du Groupe de Minsk 2001 Ambassadeur de France en Ukraine de 2002 à 2005 Ses articles pour Diploweb com Geopolitics of Ukraine An interview with Philippe de Suremain French Ambassador in Ukraine from 2002 to 2005 Ukraine lies on the Eastern frontier of four EU member L Ukraine une crise politique qui révèle les tensions qui traversent le continent européen Géopolitique de l Ukraine P de Suremain met brillamment en perspective la crise politique ukrainienne dans son contexte géopolitique Cette crise Euro 2012 Pologne Ukraine Russie les clés du match Géopolitique de l Ukraine Philippe de Suremain Ambassadeur de France en Ukraine de 2002 à 2005 répond aux questions de Pierre Verluise directeur Direction Directeur P Verluise Conseil scientifique Charte du

    Original URL path: http://www.diploweb.com/_Philippe-de-SUREMAIN_.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Antoine Arjakovsky. Russie-Ukraine : de la guerre à la paix (...) - CEI
    Ukrainiens vivant dans la seule Italie Aussi sont ils au fait par exemple des difficultés qu ont les Italiens à mettre en pratique à Lampedusa leurs discours sur les droits de l homme Mais l important pour un peuple est d avoir un horizon d avenir qui soit juste et fondé sur la démocratie ce que les Européens de l Ouest continuent à soutenir malgré l érosion de leur participation aux élections européennes L ex président ukrainien Victor Yanoukovytch a provoqué la colère de son peuple en novembre 2013 parce qu il a voulu mettre un terme à l espérance collective des Ukrainiens de rejoindre un espace politique dont l idéal juridique est la Convention européenne des droits de l homme En faisant bastonner sur ordre de Moscou le 30 novembre 2013 de jeunes manifestants pacifiques il a réveillé la conscience européenne et chrétienne des Ukrainiens P V Depuis le dernier trimestre 2013 quelles ont été les méthodes et les objectifs de la guerre de l information au sujet de l Ukraine A A Tout le chapitre 3 de mon livre est consacré à ce sujet J ai été très surpris cet hiver 2013 2014 que les médias occidentaux relayent sans discernement les informations des agences de presse russe C est la raison pour laquelle j ai voulu réagir par mon livre et par quantité d articles parus dans Le Figaro Le Monde Libération La Croix Ouest France ou encore sur les plateaux télévisés Pourtant malgré tout ce travail d information réalisé avec d autres experts américains ou européens comme Timothy Snyder Galia Ackerman ou Anne Applebaum même après les élections présidentielles en Ukraine du 25 mai 2014 qui ont révélé contre la thèse martelée par les médias pro russes d une révolution fasciste à Kiev que 2 seulement des Ukrainiens soutenaient des partis extrémistes les médias occidentaux ont continué à relayer les informations venant d organes de presse russe Le président Poutine affirme lui même vouloir restaurer une URSS 2 0 Cette naïveté a une double cause Selon moi les médias occidentaux ont cru depuis vingt ans que le communisme s était effondré en Russie et qu en conséquence l information en régime démocratique devenait nécessairement objective Mais ce sont deux mythes Le communisme ne s est pas du tout effondré malgré ce qu en disent les diplomates et les politologues patentés Bien au contraire le président Poutine affirme lui même vouloir restaurer une URSS 2 0 La meilleure preuve de cet attachement au léninisme est que le corps du fondateur de l Union soviétique se trouve toujours au Kremlin Ce n est pas un hasard non plus que l un des premiers gestes des manifestants à Kiev en décembre 2013 fut de déboulonner la statue du dictateur russe sur l avenue centrale de la capitale ukrainienne Il aurait suffi pourtant que les journalistes et les experts occidentaux lisent un seul livre d Anna Politkovskaïa la journaliste russe assassinée en 2006 Qu ai je fait Paris Gallimard 2008 pour comprendre que le système d information en Russie repose entièrement sur les principes de la propagande et non pas sur ceux de l information Même les blogueurs sur internet sont aujourd hui pourchassés par le Kremlin Il faut dire qu à l ouest sans que nous ayons la distance suffisante pour l admettre notre information repose également sur l idéologie critique des Lumières ce qui a le don d exaspérer les élites qui à l Est sont pour la plupart devenues anti modernes P V Comment définiriez vous la Russie de Vladimir Poutine Comment comprenez vous ses relations avec l Eglise orthodoxe russe et réciproquement A A Ici encore c est tout un chapitre de mon livre que je ne peux résumer en quelques phrases Ma thèse principale est que nous ne pouvons répondre à ces questions que si l on fait appel à la théologie du politique Bien souvent la science politique classique et j ajouterais la géopolitique aussi 2 sont devenues aveugles pour avoir mis de côté la part symbolique comprise seulement comme ténébreuse de l intelligence humaine et de la vie des peuples Or ce n est pas parce que nous avons à faire à du mythe qu il faut immédiatement congédier l irrationnel de nos analyses La Russie est une nation qui déboussolée après la chute de l URSS a voulu retrouver dans le tsarisme et sa théologie politique autocratie orthodoxie peuple les fondamentaux de son identité Si la réalité était uniquement faite de rationalité et si des philosophes n avaient pas attiré l attention de leurs contemporains sur les énigmes du monde intelligible l humanité aurait disparu depuis longtemps Heureusement des historiens comme Raoul Girardet ancien professeur l IEP de Paris ont montré la voie par leurs analyses sur les mythologies politiques nationalistes Mais selon moi ce dernier n est pas allé assez loin dans la compréhension de la logique propre au mythe C est pourquoi je suggère d inventer avec certains de mes collègues chercheurs au Collège des Bernardins une nouvelle discipline la théologie du politique Pour répondre brièvement à votre question ce ne sont pas des arguments uniquement conceptuels qui permettent de définir le régime poutinien et ses liens avec l Eglise orthodoxe russe Certes Vladimir Poutine est un ancien membre du KGB soviétique instrumentalisant la hiérarchie de l Eglise russe 3 qui collabora elle même avec les organes afin d asseoir son pouvoir Mais il y a plus que cela Il y a aussi une nation qui déboussolée après la chute de l URSS a voulu retrouver dans le tsarisme et sa théologie politique autocratie orthodoxie peuple les fondamentaux de son identité Il y a aussi une Eglise qui s interroge sur son rapport à l Etat après la chute de la théologie pseudo chrétienne de la symphonie byzantine P V Pourquoi le projet russe d Union eurasiatique n attire t il pas l Ukraine Pourquoi préférez vous un accord d association avec l Union européenne Les deux projets Union eurasiatique et Union européenne sont ils incompatibles Pourquoi A A Les Ukrainiens depuis vingt ans ont souhaité tenir ensemble leur attachement à la civilisation européenne et leurs affinités historiques avec la Russie Mais Vladimir Poutine a voulu que cela cesse en raison de son projet de constitution d une Union eurasiatique en janvier 2015 Union eurasiatique pensée comme un contre modèle huntingtonien à la civilisation décadente de l Occident C est la raison pour laquelle il a engagé en août 2013 une guerre douanière avec l Ukraine pour éviter que celle ci signe le traité d association avec l Union européenne Pour lui le rapprochement à ses frontières de la civilisation occidentale qu il associe à tort ou à raison avec l OTAN est intolérable car il considère que si l UE levait ses barrières douanières en matière commerciale et de visa avec l Ukraine la Russie perdrait son leadership et sa liberté Elle ne serait plus en mesure de créer un marché concurrent à celui des 506 millions d habitants de l UE Antoine Arjakovsky lors d une conférence au Collège des Bernardins P V Depuis le début de cette nouvelle crise ukrainienne quels ont été les idiots utiles du Kremlin en Europe occidentale A A Lénine qualifiait d idiots utiles ceux qui à l Ouest soutenaient l Union soviétique sans comprendre que cette dernière ne partageaient pas du tout leurs idéaux démocratiques et pacifiques Dans mon livre je ne mentionne que quelques uns des Européens qui prennent fait et cause pour la Russie poutinienne sans comprendre qu ils se tirent une balle dans le pied Vous trouverez quelques noms dans l ouvrage Mais j aurais pu en ajouter bien d autres Je pense en particulier à l interview délirante donnée par Vladimir Poutine à Gilles Bouleau de TF1 et Jean Pierre Elkabach d Europe 1 à l occasion de la venue en France le 6 juin 2014 du président russe Non seulement en 40 minutes d entretien les deux hommes n ont pas été capables d interroger le président russe sur les mensonges avérés de ce dernier lors de son annexion de la Crimée mars 2014 mais ils ont tout fait pour le faire apparaître malgré ses propos impérialistes et mysogines comme un homme d Etat respectable et respectueux cf les propos en making off de G Bouleau sur le site mytf1 fr La seule lecture de La Russie selon Poutine d Anna Politkovskaïa ou des travaux de Marie Mendras sont en mesure de convaincre le plus virulent des anti poutinophobes pourvu qu il soit honnête intellectuellement Ici encore il faut faire appel à la mythologie dominante dans la science politique actuelle selon laquelle il faut laisser dans le monde globalisé un espace civilisationnel au monde russe quelle que soit l étrangeté barbare de ses gouvernants Cette théorie civilisationnelle qui a séduit autant le président Poutine que le président Chirac est très difficile à discuter car il s agit d un mythe porteur d antinomies Huntington dit que d un côté le monde devient civilisationnel mais que d un autre côté ces civilisations sont toutes nécessairement porteuses de conflit Il dit cela parce qu il croit que l homme est un loup pour l homme et qu il n existe pas de valeur universelle C est ce genre de croyances pavées de bonnes intentions que je cherche à démasquer Car elles sont sources de guerres Comme je ne pratique pas la langue de bois je sais que mes propos peuvent irriter certaines personnes C est pourquoi je tiens à préciser deux points D une part je ne suis pas russophobe Bien au contraire c est par fidélité à mes origines russes que je tiens à ce que la vérité soit dite et c est par souci de construire la paix que je propose dans mon livre des alternatives politiques au président Poutine alors que beaucoup d experts ne lui voient plus aucune alternative que la violence D autre part je comprends parfaitement qu on puisse être perplexe par rapport à une réalité fort complexe et difficile à comprendre dans un contexte de guerre de l information Aussi je ne reprends pas l expression de Lénine pour accabler les personnes incriminées mais uniquement pour les pousser à se remettre en question et retrouver le chemin de l intelligence critique P V Avez vous des preuves de l action de services secrets étrangers russes mais aussi américains voire polonais etc en Ukraine A A Les services secrets européens américains et russes sont tous présents en Ukraine Mais il faut ici encore faire preuve de discernement logique par rapport à tous les mythes sur le rôle des services secrets occidentaux dans le déclenchement de la révolution orange en 2004 ou de la révolution de la dignité en 2013 Comment sincèrement croire que les révoltes ukrainiennes aient pu être téléguidées de Paris ou de New York alors qu elles ont mobilisé à chaque fois des millions d Ukrainiens pendant des mois sous la neige prêts à risquer leur vie Les Russes ont voulu financer une manifestation pro Yanoukovytch au mois de janvier 2014 Elle a duré une demi journée et on a su immédiatement combien de grivnas monnaie ukrainienne les manifestants avaient été payés Je trouve ridicules les médias occidentaux qui se permettent de donner du crédit à de tels scénarios En revanche la découverte des archives du président Yanoukovytch à Mejguirie les communications interceptés entre les mercenaires russes et tchétchènes en Ukraine avec les services secrets de l armée russe ou encore les armes laissées par les terroristes russes à Sloviansk ont révélé de façon tangible les liens étroits entre le précédent régime ukrainien et le Kremlin Toutes ces preuves ont été publiées dans la presse ukrainienne P V Quels sont les pays de l OTAN et ou de l UE qui apportent à l Ukraine de la révolution de la dignité le soutien le plus franc A l inverse quels sont les pays les plus réservés voire ceux qui seraient prêts à jouer les idiots utiles du Kremlin A A D une façon générale il n y a que dix pays au sein de l assemblée des Nations Unies qui aient soutenu la Russie sur l annexion de la Crimée des pays comme l Ouganda ou la Corée du Nord Il y a un rapport évident entre l indépendance énergétique et la liberté politique De même au printemps dernier l Assemblée parlementaire du Conseil de l Europe a été très claire dans sa condamnation du régime de Poutine en excluant la Russie de tous ses organes décisionnels Cela dit il y a un rapport évident entre l indépendance énergétique et la liberté politique Les Américains sont les plus clairs dans leur soutien au nouveau gouvernement ukrainien Tandis que le gouvernement serbe a clairement affirmé le 6 juillet 2014 qu en raison de sa dépendance énergétique il s opposait à toute sanction à l égard de la Russie Et pourtant des pays comme la Pologne ou les pays Baltes savent qu il vaut mieux trouver des alternatives au gaz russe que de céder sur la question du soutien à l Ukraine quitte à être moins bien chauffé durant l hiver 2014 2015 Pour eux le combat des Ukrainiens est un combat pour l avenir de l Europe pour l avenir du modèle européen pour l avenir de valeurs comme la justice la liberté et la vérité Il est heureux que les Britanniques malgré leur euro scepticisme soient très clairs également sur ce point Leur combat contre le fascisme dans les années 1930 40 les a instruit qu il vaut mieux être très honnête aujourd hui même si c est douloureux que victime demain P V La France doit elle livrer à la Russie les deux navires de guerre de classe Mistral suite au contrat signé à l époque de N Sarkozy Sinon que faire A A Pour la raison que je viens d exposer je m oppose résolument à la livraison des deux navires de guerre par la France à la Russie Comment la France en tant qu Etat membre de l OTAN peut elle à la fois cesser toute coopération militaire avec la Russie comme elle l a annoncé au mois de mars 2014 et en même temps donner à la Russie de la corde pour se faire pendre C est juste impensable Sans parler du fait que la France a signé le Mémorandum de Budapest en 1994 La France a donné sa parole d honneur à l Ukraine qu elle garantirait l intégrité de ses frontières en contrepartie de sa dénucléarisation Les diplomates français ont beau vouloir minimiser aujourd hui ce document en expliquant qu il ne s agit que de garanties négatives ce type de discours est inutile Car il ne convaincra personne De plus il y a des solutions alternatives L OTAN pourrait acheter ces navires Et pourquoi pas avec l aide de certaines banques comme la BNP Dans le pire des cas si le gouvernement français devait les vendre il serait impératif que ne soit pas installé le suréquipement de pointe de ces navires En tous cas j invite la diplomatie française à soutenir toutes les initiatives en faveur d un règlement international du statut de la Crimée Je compte organiser au mois d octobre 2014 à Paris avec l appui de plusieurs institutions une conférence qui traitera de ce sujet Et j invite tous les experts à se joindre à la proposition d Arsène Yatséniouk qui consiste à promouvoir un nouveau référendum en Crimée supervisé cette fois par l Ukraine et par la communauté internationale Russie comprise qui permettrait aux Criméens de déterminer leur avenir en toute liberté P V Pour l évolution à venir de l Ukraine quelle différence faites vous entre la fédéralisation voulue pas V Poutine et la décentralisation préférée par le chef du gouvernement A Yatséniouk A A Dans un cas la fédéralisation la Russie demande à l Ukraine ce qu elle n est pas prête de réaliser pour elle même c est à dire une autonomisation de ses régions où les gouverneurs pourraient même avoir une action internationale Tandis que dans l autre cas la décentralisation l Ukraine propose la formation d un Etat nation où le pouvoir ne fonctionnerait pas uniquement du haut vers le bas mais aussi de bas en haut puisque les préfets seraient remplacés par les présidents des conseils régionaux P V Faut il envisager une forme de finlandisation de l Ukraine Quels en seraient les contraintes et les avantages A A La finlandisation de l Ukraine a été le modèle adopté par la communauté internationale lors de la signature en 1994 du Mémorandum de Budapest par Boris Eltsine Léonide Koutchma John Major Bill Clinton puis par François Mitterrand et Jiang Zemin L Ukraine ne faisait partie d aucune alliance devenait neutre et même renonçait pour la première fois dans l histoire à l arme nucléaire Ce modèle a manifestement échoué J expose dans mon livre les alternatives possibles aujourd hui P V A long terme la Russie n a t elle pas un intérêt stratégique à se rapprocher géographiquement de l UE et à pouvoir faire plus facilement des affaires avec l UE via l Ukraine A A Bien sûr Le mythe eurasiatique n a de vérité que dans la mesure où la Russie se souvient de ses sources européennes P V Quel est le véritable objectif de Maïdan et du gouvernement Yatséniouk l association ou l adhésion à l UE Quels seraient les pays de l UE les plus réservés sur une adhésion de l Ukraine à l UE Quels seraient les pays les plus favorables A A Aujourd hui il est question d association avec l Union européenne et c est déjà énorme pour les Ukrainiens Ils ont un grand travail à réaliser pour parvenir à une association heureuse Pour l avenir je suis assez favorable aux thèses de Philippe Herzog sur une construction politique européenne à plusieurs cercles Pour cela il faudrait que nous

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Russie-Ukraine-de-la-guerre-a-la.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive



  •