archive-com.com » COM » D » DIPLOWEB.COM

Total: 1806

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".

  • Une si longue nuit Editions du Rocher 2003 p 302 331 Le mirage russe en France et en Europe Commentaire n 106 été 2004 p 409 416 Le deuxième mandat du président Poutine Commentaire n 109 printemps 2005 p 63 70 L évolution idéologique de la Russie poutinienne in Stéphane Courtois éd Le jour se lève Permanence et effacement des idées et des pratiques totalitaires en Europe 1953 2005 Editions du Rocher 2006 p 190 206 La naissance de l énergocratie russe Commentaire n 114 été 2006 p 295 300 Les Occidentaux devant la fin de l Union Soviétique Commentaire n 118 été 2007 p 373 392 La campagne contre l adulation de l Occident in J F Sirinelli G H Soutou éd Culture et guerre froide Paris PUPS 2008 Le grand dessein de la Russie poutino medvedevienne Commentaire n 125 printemps 2009 Ses articles pour Diploweb com Russia Europe Reset WHAT strikes a historian when looking at the relationship between Russia and Europe is the unchanging illusions Russia produces in the Russie Europe les risques du redémarrage CE QUI FRAPPE l historien lorsqu il se penche sur les rapports Russie Europe c est la permanence des fantasmes que la

    Original URL path: http://www.diploweb.com/_Francoise-THOM_.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive


  • Voyage au pays des Kalmouks, par Simon Roger, éd. Cartouche - Russie
    Voyage en Russie issu d un voyage de plusieurs mois en 1858 Son intérêt pour le Caucase était imprégné de l imaginaire de l époque ses contemporains gardant en mémoire l entrée dans Paris du tsar Alexandre Ier en 1815 accompagné d un corps de cavalerie kalmouke qui bivouaqua dans les jardins des Tuileries Au delà de ces grandes figures le pays des Kalmouks s incarne dans le livre à travers des personnes moins connues mais néanmoins marquantes qui tissent des liens entre les grandes narrations et les récits individuels les deux niveaux de récits s entremêlant et s éclairant réciproquement Ainsi lorsque plusieurs interlocuteurs affirment être nés dans un train le propos met ici en perspective la déportation massive des Kalmouks vers l Asie Centrale et la Sibérie entre 1943 et 1957 au titre des peuples punis Dans les faits un certain nombre de Kalmouks ont vu le jour dans le train du retour au cours de longs et pénibles voyages A travers la présence d une femme engagée dans des activités associatives on découvre également l existence d une communauté Kalmouke de France composée majoritairement de familles de cosaques devant fuir leur pays d origine après la révolution russe de 1917 De but en blanc on apprend ainsi que le footballer Jean Djorkaeff ancien capitaine de l équipe de France et père de Youri appartient à la diaspora kalmouke de France Voyage au pays des Kalmouks nous donne également à voir le spectacle d une Russie en pleine évolution non depuis les florissantes Moscou et Saint Pétersbourg mais depuis cette région périphérique multiculturelle et en pleine transformation Le brassage des populations est une réalité tangible entre Russes Ukrainiens Kalmouks et autres tandis que les transformations économiques sociales et politiques ont été majeures depuis deux décennies En attendant Kirsan Ilioumjinov En attendant Kirsan Ilioumjinov cette paraphrase de la pièce de Beckett constitue l un des fils rouge de l ouvrage tant le président de la République kalmouke depuis 1993 et riche homme d affaires semble introuvable Cette confusion des genres entre le pouvoir politique et économique est courante dans le monde post soviétique que l on décrit parfois comme la rencontre de l apathie et du cynisme Dans ce contexte l opposition existante peut dénoncer le pouvoir mais ne semble pas à même d offrir une alternative à la personne en place Il est à noter que Kirsan dirige également la Fédération internationale des échecs FIDE discipline que tout enfant kalmouke apprend dès le plus jeune âge Ces dynamiques de changement social s accompagnent d une réinvention de la tradition pour reprendre l idée d Eric Hobsbawm dans la mesure où les élites locales font un usage politique de la tradition dans le sens d une affirmation d une identité Ainsi les temples bouddhistes ont refait leur réapparition depuis 1991 sous l influence des autorités ainsi que l esprit chamanique Outre la religion qui distingue ce peuple des autres qui l entourent la culture kalmouke est fondée sur un

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Voyage-au-pays-des-Kalmouks-par.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Russie Europe : les risques du « redémarrage » - Russie
    de voir les axes de cette modernisation pour s en convaincre Le système politique demeure inchangé et les fraudes massives aux élections continuent de plus belle En revanche le régime russe a entrepris une réforme militaire radicale dont les grandes lignes ont été définies par le président D Medvedev en septembre 2008 amélioration de la capacité de déploiement des troupes des systèmes de commandement et de contrôle de l entraînement développement d un armement de haute technologie amélioration de la situation matérielle des militaires développement d une flotte de sous marins armée de missiles de croisière création d un système de défense dans l espace La guerre peut éclater subitement et devenir tout à fait réelle Des conflits locaux larvés que l on appelle même parfois conflits gelés peuvent se transformer en véritable conflagration militaire Un système garanti de dissuasion nucléaire répondant à diverses circonstances militaires et politiques doit être mis en place d ici 2020 a déclaré Medvedev aux généraux russes en introduisant la réforme 4 La loi sur la Défense a été modifiée en octobre 2009 Désormais le président russe a le droit d engager les forces armées sans l autorisation du Conseil de la Fédération Il peut faire intervenir les troupes en cas d attaque contre les forces armées russes à l étranger pour défendre les citoyens russes à l étranger défendre un Etat qui a demandé l aide de la Russie 5 Ce dernier point est particulièrement important car il montre que la Russie est prête à des interventions militaires même si le territoire russe n est pas menacé Précisons que la nouvelle doctrine militaire russe stipule aussi que la Russie est en droit de recourir à l arme nucléaire pour repousser une agression faisant appel aux armes conventionnelles et réserve à la Russie le droit de lancer des guerres préventives et la possibilité d employer les armes nucléaires même dans un conflit local Ainsi la Russie se dote d un arsenal législatif justifiant les interventions militaires contre des Etats tiers N oublions pas non plus que Moscou a suspendu sa participation au Traité sur les forces conventionnelles en Europe FCE Qu on compare le raffut médiatique qui avait accompagné l annonce de la doctrine G W Bush et le silence presque total de la presse occidentale sur l évolution de la doctrine militaire russe et on peut mesurer l efficacité de la machine de propagande poutinienne Rappelons d ailleurs à ce propos que le budget prévu pour la propagande à l étranger en 2010 atteint 1 4 milliards de dollars dépassant celui de l aide aux chômeurs Ce qui montre une fois encore les priorités du Kremlin 6 L innovation du régime medvedevien consiste en ceci la Russie a décidé d atteler les Européens de l Ouest à la construction de son secteur de puissance Nous retrouvons ici la politique de Pierre le Grand Le contrat d achat des Mistrals présente un triple avantage Premièrement la Russie acquiert des armements de haute technologie sans avoir à faire l effort de les développer elle même Deuxièmement elle réduit à néant la solidarité atlantique et la solidarité européenne Troisièmement elle accélère la vassalisation du deuxième grand pays européen après l Allemagne Les déboires accumulés des géants de l industrie française le dernier en date étant la préférence donnée par Abou Dhabi à la filière nucléaire coréenne ne peuvent que renforcer cette dépendance à l égard de la Russie pour laquelle les transactions économiques sont des instruments d influence les considérations proprement économiques et commerciales ne jouant qu un rôle secondaire Un expert russe a récemment comparé cette politique russe à celle de la Chine face aux Etats Unis selon lui à Washington le lobby pro chinois intéressé aux affaires avec la Chine est devenu si puissant que les Etats Unis sont désormais incapables de s opposer à Pékin La même chose est déjà vraie pour l Allemagne face à la Russie et elle le sera pour la France après la signature du contrat sur les Mistrals 7 Déjà la France ne sait plus dire Non à Moscou elle rend la cathédrale Saint Nicolas à Nice à l Eglise orthodoxe russe elle s engage à voler au secours d Avtovaz la compagnie automobile au déficit abyssal soutenue par Poutine elle accepte de faire défiler ses troupes sur la place Rouge oubliant comme l y invite l historiographie poutinienne que la victoire de l Armée rouge a entraîné un nouvel asservissement pour la moitié de l Europe Nos gaullistes autrefois si soucieux d indépendance nationale quand il s agissait des Etats Unis ne trouvent rien à redire à cette politique pourtant autrement dangereuse à terme pour notre liberté et celle de l Europe Car la schröderisation de la classe politique européenne avance à pas de géant et le traité de Lisbonne qui fait la part belle aux grands Etats risque d accélérer ce processus C est d ailleurs l analyse faite à Moscou Car il ne s agit pas que de la menace militaire Encore que celle ci ne doive pas être sous estimée au moment où les Mistrals seront livrés à la Russie en 2012 V Poutine risque d être de nouveau président avec une Constitution taillée sur mesure comme nous venons de le voir et le doigt prompt à la gâchette comme le montre l expérience Le plus dangereux pour l Europe est l influence délétère qu exercent sur les élites européennes les idéologues russes Ce sont eux qui ne cessent de répéter que la nature des systèmes politiques importe peu pourvu qu ils soient pragmatiques De susurrer que le souci des libertés fondamentales n est qu une hypocrisie utilisée par les Anglo Saxons pour camoufler leur volonté de détruire les nations Qu en relations internationales seule l approche réaliste et égoïste est payante c est à dire celle qui se fonde sur la prise en compte cynique du rapport de force En Europe seuls doivent compter les grands pays en partenariat bien sûr avec la Russie

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Russie-Europe-les-risques-du.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • La Russie menace-t-elle l’Occident ? J.-S. Montgrenier, éd. (...) - Russie
    est aussi la conséquence des énormes pertes que l URSS a subies durant la Seconde Guerre mondiale 26 millions de morts d où vingt ans quarante ans et soixante ans plus tard des générations très creuses du fait des enfants et petits enfants qui autrefois ne sont pas nés sur la pyramide des âges La Russie qui compte actuellement 142 millions d habitants n en comptera sans doute plus qu une centaine en 2050 J S Mongrenier fait une critique féroce de l idée du Heartland qui est pourtant toujours considérée comme fondamentale par de nombreux soi disant théoriciens de la géopolitique tant en Europe et aux États Unis qu en Russie Alors que la géopolitique fut absolument proscrite car considérée comme une composante spécifique de l idéologie nazie à l époque soviétique elle avait été fort à la mode lors du pacte germano soviétique de 1939 puis diabolisée après l offensive allemande de 1941 les géopoliticiens russes en font aujourd hui l usage le plus simpliste Ils dissertent sur l eurasiatisme dont la Russie serait la base puisqu elle forme selon eux la partie la plus vaste de ce qu ils appellent l Eurasie en faisant abstraction du Moyen Orient de l Inde et de l Asie du Sud Est N est ce pas en son milieu disent ils c est à dire au milieu de la Russie que se trouve le fameux Heartland le cœur de l Eurasie Mais il s agit d un cœur très faiblement peuplé J S Mongrenier rappelle que ce mot fut lancé par Halford MacKinder pour qui le cœur de l île mondiale que serait l Eurasie se trouverait au milieu de l empire russe entre la Sibérie occidentale et la Caspienne c est à dire entre des forêts presque vides et des steppes presque sans grandes oasis Pourtant MacKinder dit que là se trouve le pivot géographique de l histoire Mais s agit il vraiment de l histoire du monde En fait c est une histoire régionale celle d une vaste région vide une histoire réduite aux invasions vers l ouest des Mongols et Turco mongols puis à la poussée des Russes vers l est J ajouterais que c est en 1904 que le professeur d Oxford MacKinder qui est alors directeur de la London School of Economy publie après une conférence dans The Geographical Journal l article intitulé The Geographical Pivot of History conférence et article qui provoquent une grande attention dans les milieux dirigeants britanniques Or il faut tenir compte du fait qu à cette époque l Afghanistan continue de poser problème entre l Empire britannique des Indes et l Empire russe qui veut pousser vers le sud est Certes leurs dirigeants sont tombés d accord vers 1890 pour neutraliser ce pays carrefour mais les Russes continuent d y agir en sous main pour tenter d atteindre les mers chaudes et l océan Indien Or dans le même temps l empire allemand monte en puissance et se dote d une

    Original URL path: http://www.diploweb.com/La-Russie-menace-t-elle-l-Occident.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive


  • Atlas géopolitique Larousse 2007 et Géopolitique La longue histoire d aujourd hui Larousse 2009 Ses articles pour Diploweb com La Russie menace t elle l Occident J S Montgrenier éd Choiseul Géopolitique de la Russie Cet ouvrage solidement documenté et très bien rédigé a remporté le prix du Festival de Géopolitique et de Géoéconomie de Direction Directeur P Verluise Conseil scientifique Charte du site Faire un don Devenir membre Auteurs

    Original URL path: http://www.diploweb.com/_Yves-LACOSTE_.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Russie : l’orthodoxie, une idéologie de substitution ? - Russie
    protestante Alors que pendant le régime communiste 1917 1991 la richesse était considérée comme honteuse après l effondrement du pouvoir soviétique la pauvreté se trouve stigmatisée et ressentie comme une tare Ces deux démarches parallèles aboutissent à une crise profonde de la société loi de la jungle règlements de comptes patriotisme en berne cynisme dépression et corruption En 2000 lorsque l ancien colonel du KGB Vladimir Poutine est élu président de la Fédération de Russie il hérite d un pays profondément traumatisé qui a perdu confiance en son avenir Le président Eltsine avait consacré la réconciliation entre l Eglise et l Etat amorcée timidement par Mikhaïl Gorbatchev 1985 1991 Toutefois s il se réclamait de l orthodoxie il assumait plutôt timidement ses convictions religieuses Vladimir Poutine Avec Vladimir Poutine 2000 2008 les choses changent radicalement Le chef de l Etat s affirme un orthodoxe fervent et se rapproche du patriarcat En outre il soutient ouvertement les efforts du Patriarche Alexis pour redonner à l Eglise sa place dans la société et récupérer les communautés russes séparées de Moscou depuis la Révolution d Octobre 1917 C est le chef de l Etat lui même qui a initialisé le rapprochement avec l Eglise hors frontières qui a aboutit à l acte de réunification canonique Par ailleurs le ministère des Affaires étrangères soutient activement les tentatives du patriarcat de Moscou pour mettre la main sur les églises russes et les monastères appartenant aux autres juridictions que ce soit en Terre sainte ou en Europe Toutefois en dépit de leur implication personnelle tant V Poutine que D Medvedev ont toujours pris soin de souligner leur adhésion au principe de séparation de l Eglise et de l Etat ainsi qu au caractère laïc de l Etat russe D un autre coté des idéologues proches du Kremlin ont tenté de mettre au point des idéologies de substitution laïques Première tentative celle de Sourkov avec le concept de démocratie souverainiste défendue par V Poutine lors de son discours de Munich 10 février 2007 En bref il s agit d aménager le concept démocratique aux réalités politiques et à l héritage culturel de la Russie Plus tard au moment de l élection à la présidence de Dimitri Medvedev 2008 certains on lancé l idée d un V Poutine leader national recours suprême en dehors des partis Les deux tentatives ont échoué faute de soutien Reste l orthodoxie C est la religion dominante 80 des habitants de la Fédération de Russie se réclament de l orthodoxie mais seulement 10 pratiquent régulièrement Cependant la religion devient de plus en plus présente dans la vie de la nation Pas une manifestation publique sans la bénédiction d un prêtre Les médias couvrent toutes les fêtes religieuses et rapportent la moindre des interventions du Patriarche Certains voudraient aller plus loin et évoquent avec nostalgie la symphonie byzantine Reste que pour le moment ces idées n ont ni le soutien de l Etat ni celui du patriarcat Pour trois raisons le caractère multiconfessionnel du

    Original URL path: http://www.diploweb.com/Russie-l-orthodoxie-une-ideologie.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive


  • pour la Fondation pour les études de défense nationale FEDN De 2005 à 2009 Nathalie Ouvaroff a été journaliste à Moscou Ses articles pour Diploweb com Russie l orthodoxie une idéologie de substitution Alors que s approche le Noël orthodoxe début janvier il est utile de s interroger sur la place de l orthodoxie dans la Russie de Direction Directeur P Verluise Conseil scientifique Charte du site Faire un don

    Original URL path: http://www.diploweb.com/_Nathalie-OUVAROFF_.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • La crise économique en Russie - Russie
    minées par des problèmes socio économiques Cela pourrait être particulièrement le cas dans les cités où une seule entreprise emploie plus de 10 de la population comme Ouralvagonzavod matériel militaire ferroviaire machinisme agricole à Nijni Taguil Oural Baïkalsk cellulose et papier usine fermée depuis novembre 2008 dans la ville éponyme région d Irkoutsk en Sibérie orientale ou AvtoVAZ Lada à Togliati région de Samara Mais en réalité la probabilité pour qu un tel scénario survienne à nouveau demeure très faible puisque comme l a justement remarqué Laure Delcourt ces manifestations restent strictement encadrées car les autorités n entendent pas comme l a indiqué le président Medvedev tolérer une instabilité sociale persistante dans un contexte de grave crise économique 14 Dans ce cas les protestations qui viendront à se produire d ici au retour de la croissance prévue pour 2010 auront un impact extrêmement limité sur l attitude des autorités dont la cote de confiance n a que très faiblement diminué depuis le début de la crise En effet en février 2009 selon un sondage du Centre d étude de l opinion publique russe VTsIOM 69 des personnes interrogées avaient une opinion favorable du président Dmitri Medvedev et 74 une opinion positive de son premier ministre Vladimir Poutine En juin 2009 malgré la forte dégradation de la situation économique et sociale chute du PIB de 10 1 et augmentation du chômage qui atteint 9 7 de la population active durant les cinq premiers mois de l année la popularité du président s élevait à 68 et celle du premier ministre demeurait supérieure à 70 15 Selon Vladimir Belaeff président du Global Society Institute de San Francisco la question de l adéquation des institutions politiques russes face à la sévérité de la crise présente doit avoir une réponse affirmative Evidemment il n y a pas de système parfait et comme aux Etats Unis dans l Union européenne et dans d autres sociétés complexes la Russie peut et devrait examiner continuellement et travailler à améliorer sa gouvernance La gouvernance économique russe dans des conditions d anxiété exceptionnelle est généralement plus efficiente 16 Le problème est que tous les sondages effectués auprès de la population russe et ceux réalisés en février et juin 2009 ne font pas exception à la règle révèlent un fossé incommensurable entre la confiance dans les dirigeants de l exécutif et dans celle de la politique menée Ainsi en février 2009 même si 74 des sondés avaient une opinion positive du chef du gouvernement 15 des personnes interrogées seulement approuvaient sa politique économique De même en 2006 Vladimir Poutine alors au Kremlin jouissait de la confiance de 77 des sondés et 44 des personnes accordaient leur confiance au gouvernement dirigé par Mikhaïl Fradkov Toutefois 65 se disaient insatisfaits de l état général des affaires dans le pays et 63 désavouaient la politique du gouvernement De même en 2005 l examen de la popularité des institutions montrait que les russes continuaient de les considérer avec méfiance l Eglise orthodoxe réunissait 16 d avis favorables l armée 14 la Douma 2 les partis politiques 1 et les exécutifs locaux 0 5 17 En fait les différentes études sociologiques menées pendant la période postsoviétique montrent que le fossé qui séparait du temps de l URSS les élites politiques de la société ne s est absolument pas réduit A partir de 2000 la mise en place d un système fondé sur la verticale du pouvoir qui avait pour objectif de renforcer le pouvoir central très affaibli sous l ère Eltsine durant les années 1990 en permettant la transmission rapide des instructions du Kremlin vers les niveaux inférieurs de l administration régional municipal local a surtout participé à éloigner davantage le pouvoir des citoyens En septembre 2004 suite à la tragique prise d otages dans une école de Beslan en Ossétie du Nord la suppression de l élection des gouverneurs au suffrage universel a accentué la dichotomie entre sphère étatique et sphère citoyenne Depuis lors les dirigeants régionaux ne rendent plus compte de leurs actions qu au seul Président de la Fédération de Russie et non plus à leurs administrés Eugène B Rumer montre que Poutine a effectivement rétréci la base de soutien de la branche exécutive et l a rendue hautement dépendante de sa popularité personnelle Au lieu d élargir la base de son soutien et de celui de son gouvernement il a crée quelque chose qui ressemble à une pyramide inversée sur laquelle la fondation la vaste bureaucratie gouvernementale repose sur la pointe de la pyramide Poutine 18 Autrement dit l édifice dans lequel Vladimir Poutine a investi une énergie si extraordinaire pendant les huit années de sa double présidence afin de remettre le pays en mouvement repose non pas sur une base mais sur une pointe ce qui constitue un équilibre hautement instable et donc porteur d incertitude La population épuisée par les soubresauts de la transition semble se contenter de cet équilibre précaire préférable à l état anarchique durant les années 1990 Et il a surtout permis d accompagner un cycle de croissance économique robuste d une durée de 8 ans record inégalé depuis les années 1960 en Russie Par ailleurs cette relative stabilité a aussi participé au retour de Moscou sur la scène internationale Ces raisons expliquent largement quelles que soient les limites elles sont nombreuses du système mis en place la reconnaissance du peuple russe envers Vladimir Poutine Le verrouillage du système politique une des conséquences de la verticale du pouvoir par le clan des siloviki c est à dire par des personnes issues comme Vladimir Poutine de l ancien KGB mais aussi des ministères de l intérieur et de la défense offre une garantie de sa perpétuation au moins à court terme Il peut paraître intéressant d analyser le comportement du système dans une situation inédite celle de crise économique tandis qu il a déjà prouvé son efficacité relative en période de forte croissance économique 2000 2008 Vers un nouvel accès d autoritarisme du régime politique Olga Krychtanovskaya montre que l arrivée de Vladimir Poutine au Kremlin s est accompagnée de l accession d un nombre important de militaires et d anciens membres des services secrets à tous les niveaux hiérarchiques du pouvoir entre 10 et 70 selon les échelons Elle met en avant l émergence d une militocratie potentiellement dangereuse parce qu elle est caractérisée par un mode de gestion non démocratique qu elle pourrait éventuellement appliquer à l ensemble de la société 19 Depuis 2000 la Russie est devenue un pays moins démocratique au sens occidental puisque les partis politiques non loyaux au Kremlin ont été exclus de la Douma consécutivement à la loi augmentant de 5 à 7 le seuil légal de représentation et que les autorités ont limité l accès de l opposition aux médias nationaux D autre part l élection des gouverneurs régionaux au suffrage universel a été supprimée au profit d une nomination présidentielle selon des critères hautement opaques Enfin la séparation des pouvoirs telle que prévue par Montesquieu n a jamais réellement existé même sous les présidences de Boris Eltsine 1990 1999 Depuis janvier 2009 la grave récession dans laquelle est entrée la Russie a gelé les réformes politiques qui pourraient mener à une plus grande libéralisation la priorité étant donnée à la stabilisation de la situation économique et sociale Un rapport publié par Public Projects Institute un think tank proche du parti du pouvoir Russie Unie dirigé par Vladimir Poutine montre que la crise financière requiert un leadership fort Il serait plus honnête et réaliste de dire que la démocratisation du système politique russe ne peut être une priorité dans un avenir proche En temps de guerre et de crise un système politique qui réussit devient charismatique et donc inévitablement plus autoritaire Une tempête nécessite un capitaine 20 La popularité de Vladimir Poutine et la domination qu exerce son parti sur la scène nationale et régionale plaident en faveur de la continuité du régime issu des réformes de l an 2000 Si la crise venait à se prolonger au cours de l année 2010 ou si la croissance économique devait être faible à court terme entre 1 et 2 l an l agitation sociale pourrait s aggraver Dans ce cas les autorités pourraient décider d un renforcement sécuritaire et d une nouvelle limitation des libertés individuelles notamment à travers un contrôle plus strict des médias et un regain de propagande nationaliste afin de prévenir tout risque de déstabilisation Toutefois le pire n étant jamais certain dans l histoire des hommes sous la pression des événements dans le but de sauvegarder le système et de calmer l anxiété de la population on pourrait assister à une timide libéralisation Depuis son accession au Kremlin en mai 2008 le président Dmitri Medvedev s emploie à véhiculer une image moins rigide plus libérale et plus moderne que son prédécesseur En février 2008 au cours d une intervention télévisée le président a suggéré à ses concitoyens l ébauche d un nouveau contrat social qui serait fondé sur davantage d ouverture de la part de l Etat en échange du soutien du peuple 21 En juin 2009 il a rencontré les dirigeants de trois petits partis politiques Yabloko Patriotes de Russie et Cause juste Il les a incités à ne pas perdre l espoir d une représentation parlementaire future en les assurant de son engagement envers le pluralisme politique En ce sens la nouvelle loi impulsée par Dmitri Medvedev qui permet aux partis ayant obtenu entre 5 et 7 des voix aux élections législatives de décrocher un ou deux sièges à la Chambre basse du parlement peut apparaître comme un progrès démocratique par rapport à l ère Poutine Depuis les élections législatives de 2007 seuls quatre partis politiques sont représentés à la Douma Deux d entre deux Parti libéral démocrate et Russie juste soutiennent le gouvernement le parti communiste demeure dans l opposition et le parti du gouvernement Russie Unie possède une majorité des deux tiers 315 sièges à la Chambre basse ce qui lui permettrait d initier toute révision constitutionnelle ou de destituer le président Medvedev A moins de penser comme Vladimir Shveitser que sous l effet de la crise économique et financière Russie Unie et Russie Juste n éclatent en plusieurs petits partis aux intérêts divergents Dmitri Medevedev continuera de se trouver prisonnier de la domination de Russie Unie dans sa volonté de libéraliser plus en profondeur le système politique russe 22 Selon l analyste Nikolai Petrov les réformes entreprises par l actuel président sont des changements limités décoratifs dont l objet est de démontrer que quelque chose change quelque chose s améliore quelque chose va en se démocratisant mais ils ne modifient aucunement l ensemble du modèle politique 23 Des réformes ambitieuses comme le retour de l élection des gouverneurs et ou des sénateurs au suffrage universel sont a priori à exclure durant le mandat présidentiel car cela supposerait un affrontement frontal entre Dmitri Medvedev et Vladimir Poutine qui y demeure ouvertement opposé aux conséquences potentiellement déstabilisatrices pour l ensemble de la Russie C est pourquoi l ouverture politique restera limitée à court terme et constituera davantage une variable d ajustement qui sera fonction de l évolution de la situation économique et sociale Le but sera de canaliser les éventuels mouvements d humeur de la population et de prévenir une crise de légitimité La crise économique n a pas seulement des conséquences internes mais aussi des effets négatifs sur la capacité de projection extérieure de la puissance d un pays ce qui devrait pousser à une redéfinition des priorités A cet égard la recherche par le président des Etats Unis Barack Obama d une plus grande coopération de ses alliés européens montre que la crise issue des prêts hypothécaires s ubprimes américains a affaibli la position de Washington sur la scène internationale A son tour la Russie a dû réduire ses ambitions et adopter au moins dans la phase aiguë de la crise une posture moins offensive que celle affichée dans les discours antérieurs même si les désaccords persistent avec l Occident bouclier antimissiles élargissement de l OTAN Conséquences de la crise sur la diplomatie russe En dépit de la crise Moscou continuera d être le partenaire privilégié et l allié stratégique de la plupart des anciennes républiques soviétiques En règle générale ces Etats font face à des situations économiques et sociales plus sévères qu en Russie ce qui les a poussés à solliciter son assistance financière Dans cette optique un fonds anticrise de 10 milliards de dollars a été créé pour lutter contre les effets de la crise dans les pays de la Communauté économique eurasiatique Eurasec constituée depuis 2000 par la Russie le Bélarus le Kazakhstan le Kirghizstan et le Tadjikistan La Russie contribue à hauteur de 7 5 milliards de dollars le complément étant financé par les autres partenaires En février 2009 le Kirghizstan a reçu un prêt de 2 milliards de dollars et une aide non remboursable de 150 millions de dollars en échange de la fermeture de la base militaire américaine de Manas réclamée de longue date par Moscou toujours très sensible à la présence de troupes occidentales dans une région considérée comme sa zone d influence exclusive 24 Par ailleurs l Arménie et l Ukraine dont les relations demeurent toujours tendues avec son grand voisin du nord en raison des crises gazières ont aussi demandé l aide de Moscou Mais le creusement du déficit budgétaire russe a obligé la Russie à accroitre ses exigences en matière d octroi de prêts à taux préférentiels même à ses plus proches alliés Ainsi en mai 2009 le Ministre des finances Alexeï Koudrine a invité les autorités bélarusses à modifier leur politique macroéconomique jugée trop laxiste afin de prétendre au déblocage de la dernière tranche de 500 millions de dollars d un crédit de 2 milliards de dollars accordé au troisième trimestre 2008 25 Nous pouvons aussi considérer que cette nouvelle exigence n est pas seulement d ordre strictement économique Le Kremlin s attend à ce que les dollars investis auprès de ses alliés se traduisent rapidement en dividendes géopolitiques Or cette attente n est que rarement comblée Selon Fiodor Loukianov à défaut de la transformer en une puissance mondiale la crise économique doit aider la Russie à acquérir les compétences d une puissance régionale Moscou possède encore toutes les conditions nécessaires pour jouer un rôle au sein des anciennes républiques soviétiques analogue à celui joué par Londres dans le Commonwealth britannique Mais pour réaliser cela la Russie doit d abord sentir qu elle peut agir comme un patron capable de donner sans attendre une récompense immédiate et faire preuve de magnanimité tact et retenue 26 En ce sens la Russie gagnerait beaucoup à utiliser davantage l outil du soft power moyens structurels culturels et idéologiques car cela lui permettrait d influencer le comportement de ses alliés de manière indirecte mais souvent plus efficace que ne l a été l emploi de méthodes fortes depuis l éclatement de l URSS Depuis la révolution orange ukrainienne en 2004 il semble que le Kremlin ait pris la mesure des avantages des méthodes douces pour influencer son étranger proche Ainsi en 2006 Moscou a consacré 7 millions de dollars afin de promouvoir dans cette région une forme de démocratie qui lui soit bienveillante Le projet russe de soft power est d exporter son modèle politique de démocratie souveraine en le présentant comme une alternative à la démocratie libérale européenne La langue russe encore largement utilisée dans l espace postsoviétique et les minorités russes locales peuvent contribuer en tant que relais à la diffusion et au succès de cette entreprise Cette nouvelle approche commence à donner des résultats probants en Moldavie notamment où l appui de la minorité russe de Transnistrie et la russophilie des élites intellectuelles et politiques moldaves ont joué en faveur de la préservation de l influence de Moscou Ceci a permis à la Russie d obtenir de Chisinau l engagement de demeurer en dehors de l OTAN tout en endossant le rôle d ultime arbitre dans la résolution du conflit gelé de Transnistrie Après la guerre éclair russo géorgienne du début août 2008 la Géorgie est aussi devenue un exemple important de mise en œuvre du soft power russe Ainsi le Kremlin participe t il au financement de la couverture média des groupes d opposition qui cherchent à destituer le Président Mikhaïl Saakashvilli L objectif de cette campagne est de favoriser l émergence d un candidat présidentiel qui à défaut d être pro russe soit moins hostile à la Russie En Ukraine contrairement à l élection présidentielle de 2004 au cours de laquelle Vladimir Poutine avait ouvertement supporté le candidat pro russe Viktor Yanoukovitch le Kremlin ne soutiendra pas de candidat particulier en janvier 2010 mais favorisera plutôt une politique diplomatique ukrainienne qui prendra en compte les intérêts russes En effet comme dans le cas de l actuel président géorgien Moscou considère que tout autre président ukrainien que Viktor Youtchenko sera plus sensible au développement des relations économiques et politiques avec la Russie Les autorités russes comptent aussi sur la russophilie d une partie de la population ukrainienne pour influencer un vote favorable au renouveau des relations entre deux pays qui ont toujours en partage une histoire une culture et des liens de sang Les résultats de la prochaine élection présidentielle ukrainienne nous montreront dans quelle mesure l analyse russe de la société ukrainienne s est révélée juste En outre toujours dans son rôle de puissance régionale la Russie tout en partageant les coûts avec ses alliés de l Organisation du traité de sécurité collective OTSC veut continuer à renforcer sa présence militaire chez ses voisins notamment en Asie Centrale 27 Moscou voudrait transformer l OSTC en une organisation intégrée sur le modèle de l OTAN La création d une force d action rapide en Asie centrale sous commandement unifié a pour objet d accroître la présence russe dans cette région stratégique tout en renforçant la dimension militaire de l OSTC

    Original URL path: http://www.diploweb.com/La-crise-en-Russie.html (2016-02-08)
    Open archived version from archive



  •