archive-com.com » COM » K » KAELE-MAGAZINE.COM

Total: 882

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Kaële Magazine
    Champ Dollon en Suisse Partie 2 Ph V travaille au sein de la prison de Champ Dollon depuis deux ans De nationalité franco suisse il est issu Edité en Décembre 2004 En savoir plus Surveillants de prison Culture et dépendance Partie 3 Le 4 novembre 2004 Jane Sautière recevait le prix Lettres Frontière 2004 pour son livre Fragmentation d un lieu commun Edité en Décembre 2004 En savoir plus Les cimetières confessionnels un sujet brûlant Le cimetière israélite de Veyrier seul cimetière binational du monde Partie 2 La loi Suisse sur les cimetières de 1876 a posé l interdiction de toute nouvelle implantation de cimetières privés Lorsque le Edité en Novembre 2004 En savoir plus Les cimetières confessionnels un sujet brûlant Partie 3 Cimetières confessionnels en France et en Suisse Les rites musulman et juif Edité en Novembre 2004 En savoir plus Les cimetières confessionnels un sujet brûlant Dans le canton de Genève Partie 1 Depuis que le Conseil d État du canton de Genève a lancé une procédure de consultation sur un projet de modification Edité en Novembre 2004 En savoir plus Euthanasie La Suisse moins frileuse que la France Considérée comme un terrible échec pour certains ou comme l ultime liberté d une existence pour d autres la question de l euthanasie fait Edité en Septembre 2004 En savoir plus Quelle réalité pour l asile en Suisse Un passé douloureux un avenir en suspens Partie 2 L exil Arsène le vit au quotidien Ce jeune requérant d asile de 23 ans est arrivé sur le territoire suisse le Edité en Juin 2004 En savoir plus Quelle réalité pour l asile en Suisse Partie 1 En comparaison avec quelques pays d Europe la Suisse arrive en quatrième position derrière l Allemagne la Norvège et la Suède de Edité en

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles.php?pageNum_rsArticles=7&id_cat=3&totalRows_rsArticles=95 (2016-02-10)
    Open archived version from archive


  • Kaële Magazine
    emprunt à hauteur de plus de 800 000 euros et ce sont près de 7 millions d euros que la ville devra verser en 2015 pour rembourser son crédit En réaction la mairie de Chambéry vote un plan de rigueur réduisant l ensemble du budget de la commune de 4 Michel Dantin l actuel maire LR de Chambéry a argué d un manque de visibilité pour le budget 2016 sur les dotations de l État 1 pour expliquer la baisse des subventions L espace Malraux se retrouve alors du jour au lendemain priver de 320 000 euros soit une baisse inattendue de 22 de la subvention de la ville quand la programmation de rentrée a été auparavant évaluée à plus de 200 000 euros Cette annonce tardive a condamné la direction du théâtre à prendre des décisions dans l urgence 1 080 million contre 1 4 million l année précédente sur un budget total de 3 3 millions de subventions État ville région département agglomération ce n est pas anodin Pour autant la situation est elle réellement si dramatique Après tout ne suffirait il pas de supprimer quelques spectacles pour compenser cette baisse de subventions Comme on va le voir ce n est pas aussi simple Et de s interroger les conséquences du plan de rigueur qui a frappé de plein fouet l espace Malraux ont elles été évaluées à leur juste mesure ACTE DEUX Le public chambérien a pu constater que les portes de l espace Malraux sont restées obstinément closes de la fin de l été jusqu à cet automne Il faudra attendre mi novembre pour qu enfin les lieux reprennent vie La fermeture a mis au chômage partiel 36 salariés Vingt cinq spectacles ont été annulés d après Marie Pia Bureau directrice de l Espace Malraux depuis

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=3415 (2016-02-10)
    Open archived version from archive

  • Kaële Magazine
    bâtir ni de fonder un foyer ni d emprunter Le CDD accentue la précarité mais ne favorise pas le chômage Les employeurs y ont recours de manière ponctuelle dans un temps limité Il est un moyen de tester les nouvelles recrues mais attention son utilisation est très réglementée Le code du travail prévoit plusieurs critères pour y recourir par exemple un surcroît d activité en cas d absence de salariés dans les contrats saisonniers très répandus dans notre région C est pourquoi le code du travail comporte une ribambelle d articles sur le CDD Faut il les retirer K Un contrat unique est il juridiquement envisageable en France Un contrat plus facile à signer et à rompre C N Dans notre droit il n a jamais existé Pour une raison simple ce serait pour l employeur et le salarié la possibilité d être eux mêmes les législateurs de leur relation de travail On assisterait alors à une individualisation du contrat de travail Cette idée là est tellement sotte que je ne comprends pas comment elle peut refaire surface Sur le plan de la gestion sociale et des ressources humaines les entreprises peuvent compter sur leurs services juridiques dédiés et si besoin sur leur avocat L employeur est donc armé Du côté des salariés combien ont la capacité financière de faire appel à un avocat pour être informés des contrats qu ils vont signer Le contrat unique ferait le bonheur des employeurs uniquement K Le contrat de travail s adapte t il aux réalités de l emploi en 2015 C N Le droit s est adapté à la réalité économique d aujourd hui Un exemple le télétravail De plus en plus de salariés font du home office Les juges ont encadré le travail à domicile Le droit suit les évolutions de la société K Le droit du travail est montré du doigt comme étant un frein à la rentabilité des entreprises C N Le souci principal de l employeur c est de savoir si son activité est rentable Une question se pose cela coûte t il plus cher d embaucher un salarié en France plutôt qu à l étranger Si c est plus rentable de travailler en Pologne en République tchèque ou en Asie il délocalisera Dans ce contexte la question du droit est secondaire À l inverse les travailleurs en provenance de l est de l Europe détachés en France auxquels les entreprises françaises notamment celles du secteur du bâtiment font appel sont soumis au droit du travail de leur pays d origine Des entreprises mettent la clef sous la porte parce qu elles n ont plus les moyens de faire face à cette concurrence Le dumping social est fort c est pourquoi on veut lutter contre Comment En légiférant Il faut donc bien un corpus de règles si ce n est protectrices du moins régulatrices pour protéger le salarié et l entrepreneur français K Réformer le code du travail pour fluidifier le marché de l emploi est il selon

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=3416 (2016-02-10)
    Open archived version from archive

  • Kaële Magazine
    autres sont restés sur leurs positions Reste que les travaux achevés l ouverture de l établissement a eu lieu le 21 mai dernier et qu aussitôt les clients l ont adopté Kaële Pourquoi avoir choisi Annecy pour vous implanter David Lefers Pour diverses raisons Lors de vacances passées autour du lac d Annecy en 2006 mon épouse est tombée sous le charme de la région et a envisagé un avenir ici Nous étions à la tête de trois magasins de fleurs dans la région parisienne et cela marchait très bien Mais l idée formulée par Aurélie a fait du chemin et nous avons à partir de là décidé de changer de région Et puis le moment nous convenait car nos enfants étaient encore jeunes pas des ados plus difficiles à déraciner K Vous étiez donc fleuriste D L Non Je ne suis pas un artisan je ne sais rien faire de mes mains Je suis un entrepreneur un gestionnaire et un manager Et un manutentionnaire Dans les fleurs il y a beaucoup de chargements à effectuer ne serait ce que chaque matin à Rungis aux aurores pour choisir les plus beaux produits K Changement de région changement d activité Pourquoi le choix d une brasserie D L En 2010 je me suis renseigné sur le nombre de fleuristes autour d Annecy Il y avait déjà pas mal de franchises et je n ai pas trouvé opportun d en ajouter une autre Toujours avec le projet de changer de région en 2012 je suis allé au salon de la franchise et j ai pris des contacts avec plusieurs marques dont la maison Paul que j apprécie en précisant la région où je souhaitais m installer alors que d habitude ce sont les franchiseurs qui imposent le lieu d implantation Dans ce

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=3376 (2016-02-10)
    Open archived version from archive

  • Kaële Magazine
    au 3ème trimestre il est de 0 47 Alors qu au 1er trimestre 2007 il était à 1 44 Il faut savoir que cette référence à l IRL n est pas obligatoire pour les propriétaires Si un bail ne prévoit pas de clause de révision le montant du loyer reste le même toute la durée du bail K En ce qui concerne les ventes et les achats de biens immobiliers vous constatez une baisse de leur prix de vente laissant un marché tendu car les propriétaires acceptent difficilement cette baisse Le marché n était il pas exagérément haussier G M Oui car sur quinze ans le marché a augmenté de plus de 100 Malgré cette baisse des transactions immobilières la région conserve une bonne dynamique qui lorsque le marché sera plus régulé reprendra de la force On peut constater aujourd hui que certains propriétaires mettent en vente leur bien mais ne sont pas pressés de vendre donc ne baissent pas leur prix ce qui fausse le marché En revanche les années où les propriétaires faisaient leur prix sont révolues Les agences immobilières sont là pour réguler le marché et alerter les vendeurs lorsqu ils demandent trop de leur bien Un bien doit se vendre dans un laps de temps donné si ce temps est trop long c est que le bien est trop élevé Il y a aussi des propriétaires qui ont acheté au plus haut en 2008 et qui six ans après au moment de vendre ne trouvent pas acheteur car ils ne veulent pas baisser leur prix Pendant ces douze dernières années on trouvait normal de faire une plus value sur sa résidence principale aujourd hui c est fini Propos recueillis par Marie Paule Kneip LES CHIFFRES DE L IMMOBILIER 2013 Entre le 1er semestre 2013 et le 1er semestre 2014 LE MARCHÉ DE LA LOCATION EN HAUTE SAVOIE LES APPARTEMENTS Bassin annécien Commune d Annecy sur une base de 362 baux le prix moyen de la location est de 15 29 le m2 Annecy le Vieux Meythet Cran Gevrier Seynod sur une base de 189 baux le prix moyen de la location est de 14 39 le m2 Le reste du bassin sur une base de 103 baux le prix à la location est de 14 25 le m2 À noter que la vacance se situe à 1 71 sur 5 840 lots enquêtés Bassin genevois Commune d Annemasse sur une base de 163 baux le prix à la location est de 15 63 le m2 Pour le reste de l agglomération soit 286 baux le prix moyen à la location est de 15 30 le m2 Quant à St Julien et son canton soit 64 baux le prix moyen à la location est de 16 59 le m2 La vacance s établit à 4 42 sur 2 716 lots enquêtés LES MAISONS Est de la Haute Savoie 11 26 le m2 Genevois Chablais 12 93 le m2 Grand bassin Annecy 11 03 le m2 LES TRANSACTIONS

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=3225 (2016-02-10)
    Open archived version from archive

  • Kaële Magazine
    Articles Economie Changez d ère Culture Science Société Economie Environnement Interview du mois International Histoire Rencontre Gastronomie Santé Medias Livres Expos Actu culturelle Politique Editorial ONU Evasion Sport Kaléidoscope Portfolio Cahier Vins Communiqués Météo Economie Changez d ère Le 16 octobre à l Espace rencontre d Annecy le Vieux Le 19ème salon des progiciels organisé par THÉSAME se tiendra cette année sur un jour le jeudi 16 octobre de 8h à 19h Le fil rouge de la journée vous emmènera à la découverte de solutions concrètes pour manager et produire en environnement chaotique selon 3 axes la stratégie les hommes et les outils En ouverture à 8h30 Comment éclaircir l horizon des entreprises dans un environnement macro économique et international incertain au travers des stratégies évolutives positives avec Faruk ÜIGEN chercheur à la faculté d économie de Grenoble de l université Pierre Mendès France Et pas moins de 30 conférences étayeront cette journée riche en informations À noter une rencontre exceptionnelle avec le pilote Michel Thorigny qui a volé six ans sur le Concorde pour une conférence sur l optimisme et le dépassement de soi Kaële Magazine n 113 Edité le Jeudi 9 Octobre 2014 Imprimer Kaele Magazine n 113

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=3207 (2016-02-10)
    Open archived version from archive

  • Kaële Magazine
    abonnées à des clubs de fitness à vocation commerciale en France Des Haut Savoyards qui veulent se détendre maigrir se tonifier se muscler et même rencontrer l âme soeur Un bataillon de sportifs qui font le bonheur des exploitants et quelquefois leur fortune Même si certains se refusent à l avancer ouvertement il existerait bel et bien une martingale pour surfer avec succès sur le business de la remise en forme Lequel requiert d importants investissements pour se développer se réinventer avec les cours collectifs LesMills 1 ou surfer sur les Bootcamps activité physique inspirée des entraînements de l armée américaine ou encore innover sur les formules d abonnements Mais dans leur grande majorité ils imaginent un avenir radieux car le nombre de pratiquants ne cesse d augmenter Pour Michel Rota président de l UFBS L UFBS revendique 300 exploitants sur les 4 000 clubs de remise en forme privés identifiés sur le marché principal syndicat employeur du fitness bien être et santé beaucoup d entre nous regardent du côté de nos voisins européens Lorsque le marché de la remise en forme pèse en France environ 2 5 milliards d euros avec environ 20 000 salariés les marchés anglais allemand espagnol sont au delà des 3 5 milliards d euros Lorsque nous affichons environ 4 2 millions d adhérents en France le Royaume Uni en revendique 7 9 l Allemagne 7 8 l Espagne 6 4 Le fossé est encore plus flagrant en matière d offres puisque lorsque l Allemagne recense plus de 7 500 clubs l Italie 6 500 le Royaume Uni 6 000 la France n atteint aujourd hui que 4 000 clubs De quoi certainement ouvrir de belles perspectives VERS UN DOUBLEMENT DU NOMBRE DE CLUBS DE REMISE EN FORME EN FRANCE Des clubs de remise en forme qui subissent selon Michel Rota une concurrence déloyale du système associatif Ce sont environ 2 000 entités sous couvert du statut associatif qui concurrencent les opérateurs privés sans être fiscalisés avec des emplois aidés indemnisés des charges patronales inexistantes des cotisations réduites etc À terme je crois que nous pourrons augmenter le nombre de clubs de remise en forme privés lorsque cette concurrence déloyale se sera estompée Nous pourrons alors doubler aisément le nombre de clubs en France Un doublement sur lequel les réseaux de franchise misent fortement puisque selon les estimations des spécialistes la structuration future du secteur se fera avec les réseaux de franchises qui ne représentent aujourd hui qu un quart des clubs de fitness dans l Hexagone Aujourd hui le marché français est animé d une part par les franchises low cost et self service telles que Moving Amazonia Neoness Orange blue Keep cool etc qui rivalisent d ingéniosité pour capter une clientèle de masse attirée par des bas prix Le développement exponentiel des réseaux low cost est en train de bousculer le milieu associatif en proposant des prix équivalents Neoness propose par exemple des prix d appel à 19 par mois Même la serviette

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=3197 (2016-02-10)
    Open archived version from archive

  • Kaële Magazine
    Stéphanie Paix présidente du directoire de la Caisse d Epargne Rhône Alpes et future présidente du conseil d administration de la Banque du Léman en présentant cette nouvelle venue dans le paysage genevois 10 000 CLIENTS DANS 5 ANS Dernière née des banques suisses encore en attente du feu vert opérationnel qui lui sera délivré par l autorité de régulation suisse la FINMA la Banque du Léman vise 10 000 clients dans cinq ans Des frontaliers mais aussi des Genevois et des étrangers résidant en Suisse en quête d un conseiller attitré et de tarifs concurrentiels grâce notamment à l innovation digitale La Banque du Léman a pour objectif de répondre à l ensemble des besoins de bancarisation de ses futurs clients l épargne le crédit et l assurance en partenariat avec des compagnies suisses Dotée d un capital de 36 millions de francs 30 M elle entend mener son essor à un rythme soutenu durant les premières années de démarrage Pour cela elle s appuie sur la puissance de son actionnaire qui parie sur son succès et sera prête si nécessaire à renforcer ses fonds propres sans s interdire l ouverture du capital à d autres caisses régionales actives le long de la frontière franco suisse Nous sommes là pour créer une marque et non pas une Caisse d Epargne en Suisse a précisé Stéphanie Paix soulignant que ses concurrents sont tous les acteurs présents dans la banque de détail à Genève les banques suisses comme les banques françaises PAS DE DUMPING Pour autant la Banque du Léman se défend d arriver en cassant les prix ou en faisant du dumping À l ouverture l effectif de la banque sera de dix personnes dont six au bénéfice d une vaste expérience de la banque de détail en Suisse et

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=3081 (2016-02-10)
    Open archived version from archive



  •