archive-com.com » COM » K » KAELE-MAGAZINE.COM

Total: 882

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Kaële Magazine
    économie d énergies qui regroupe plus de 600 participants sur la Haute Savoie Edité en Novembre 2008 En savoir plus Les microbes ou la biodiversité révélée Depuis ces trente dernières années l écologie microbienne connaît une nouvelle jeunesse L utilisation d outils d analyse moléculaire révéle en effet une diversité Edité en Octobre 2008 En savoir plus Refuges de montagne Le confort au prix de l environnement Enjeu important du tourisme de montagne les nuitées en refuge avoisinent chaque été le nombre de 260 000 dans les Edité en Septembre 2008 En savoir plus Le Canis Lupus renvoie à notre propre espèce Les populations de loups sont en augmentation croissante dans les Alpes 20 par an De bonnes conditions écologiques Edité en Juin 2008 En savoir plus Les vaches Source d énergie renouvelable Pour lutter contre le réchauffement climatique et faire face à la crise énergétique actuelle les vaches et surtout leurs excréments Edité en Mai 2008 En savoir plus Les climats de la biodiversité La biodiversité mobilise de nombreux chercheurs Deux récentes études montrent l impact des climats et des activités humaines sur les écosystèmes Edité en Mars 2008 En savoir plus Les biocarburants Des carburants alimentaires indigestes Les écologistes parlent d agrocarburants car les biocarburants n ont rien à voir avec l agriculture biologique Une étude suisse 1 Edité en Mars 2008 En savoir plus PCB Des fleuves malades Peut on encore consommer les poissons de nos rivières ou doit on s attendre à un empoisonnement quasi certain La pollution avérée Edité en Février 2008 En savoir plus Montagne en mouvement Attention danger Grignoter une montagne peut il en perturber la surface et endommager les grands ouvrages alentour Appelé en tant qu expert dans Edité en Janvier 2008 En savoir plus Ordinateurs La pollution numérique par excellence Un

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles.php?pageNum_rsArticles=3&id_cat=32&totalRows_rsArticles=56 (2016-02-10)
    Open archived version from archive


  • Kaële Magazine
    deux Quelques règles simples à respecter dans Edité en Septembre 2007 En savoir plus La baignade version bio Piscine naturelle c est le plaisir de la baignade version bio Qui n a pas rêvé de retrouver les eaux claires et Edité en Mai 2007 En savoir plus Haro sur les campagnols Oui mais de façon écologique 1 800 hectares de prairies dévastées en Haute Savoie 300 exploitations agricoles mises à mal les dégâts causés par les campagnols Edité en Mai 2007 En savoir plus La maison verte en pratique De la conception architecturale à l utilisation des énergies renouvelables la maison écologique allie confort respect de l environnement et de la Edité en Avril 2007 En savoir plus Canons à neige Une menace pour la montagne En France les canons à neige équipent plus de la moitié des stations Quels impacts ces nouvelles armes de guerre Edité en Mars 2007 En savoir plus Portail de l Environnement 13 sites dédiés à l environnement Portail de l Environnement développé par Recyconsult regroupe 13 sites Internet spécifiques et dédiés à l environnement au développement durable et à Edité en Février 2007 En savoir plus Lac Léman L impact écologique des hommes Frontière naturelle entre la France et la Suisse le lac Léman représente une richesse inestimable pour la région tant d un Edité en Février 2007 En savoir plus Qualité de l air Quand le soleil fabrique de l ozone Selon l Organisation mondiale de santé 2 millions de personnes meurent chaque année dans le monde à cause de la mauvaise Edité en Novembre 2006 En savoir plus 2 3 4 5 Ce mois ci dans Kaële au sommaire en janvier 2016 Prix du téléchargement en pdf 0 50 EXPOSITION Patricia Cartereau des marches créatives CULTURE Actu culturelle Expos Livres CINÉMA Les

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles.php?pageNum_rsArticles=4&id_cat=32&totalRows_rsArticles=56 (2016-02-10)
    Open archived version from archive

  • Kaële Magazine
    ai repris Ce n est pas le texte qui a changé c est moi Tout simplement parce que je n ai plus le même corps à soixante cinq ans qu à trente ans C est un spectacle que je joue avec mon corps ma mémoire et les mots Quand je me joue à quatorze ans je ne suis plus que le témoignage historique de ma jeunesse passée Le texte n a donc pas véritablement été modifié Il y a juste cette petite allusion de la mère le personnage principal de la pièce encourageant les ouvriers qui ne sont plus communistes à le redevenir K Quel regard posez vous aujourd hui sur ce texte écrit il y a plus de trois décennies P C À l époque j avais des doutes Désormais je le trouve très bien D ailleurs il tient le coup sinon je ne pourrais pas continuer à le jouer En tout cas il fonctionne toujours K Maintenant sur le fond écririez vous de la même manière sur votre enfance votre mère vos souvenirs P C Le regard que j avais sur le monde à cette époque a bien sûr changé Le moment où j ai écrit était unique Je reprends ce spectacle pour retrouver ce point de vue cette naïveté cette clairvoyance propre à la jeunesse Aujourd hui je dirais que je suis beaucoup plus confus En vieillissant on devient tous d une façon ou d une autre de vieux cons Nous avons trop d angoisses de doutes sur nous mêmes On devient pessimiste on ne voit plus rien C est d ailleurs pour ça que ce sont les vieux qui nous gouvernent Si j écrivais aujourd hui et j espère que cela arrivera je pense que je décrirais des choses plus amères et féroces K Est ce donc une fatalité s aigrir avec l âge P C Bien sûr Ce n est pas convenable de l avouer mais il est évident que l on s aigrit par rapport à la vie D abord on sent que le temps qui nous reste est de plus en plus court A contrario nous gardons des espoirs fous Nous sommes heureux quand le spectacle a marché mais nous sommes plus chiants aussi Ne dit on pas que ce sont les plus méchants qui deviennent très vieux Je n espère pas pour autant devenir méchant Et peut être aussi que je ne vivrais pas très vieux je n en sais rien K Le fait de jouer seul la plupart du temps ne permet il pas de tempérer ses défauts P C Le fait de jouer seul me sauve la vie Au moins je n ai pas eu à supporter le poids des autres rires Je blague un peu mais pas tant que ça Je n aurais pas été capable d assumer le poids humain d une troupe C est un sport très particulier Quand j ai monté La Danse du diable alors que nous mangions ensemble Ariane Mnouchkine m a demandé si

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=3391 (2016-02-10)
    Open archived version from archive

  • Kaële Magazine
    enthousiasmantes Si les gens politiques portaient un projet à grand dessein véritablement enthousiasmant la question de l abstention ne se poserait pas Ceci dit cette préoccupation n est pas nouvelle Ce discours apparaît dès les années 20 quasiment intact René Rémond en écrit de longs textes L abstention est fille de la démocratie mais dépend cependant de la qualité des campagnes électorales En 2007 celle menée par Nicolas Sarkozy que l on aime ou pas le personnage était par exemple une vraie campagne mobilisatrice Aujourd hui aucun personnel politique n est vraiment en mesure de mobiliser les électeurs hormis hélas madame Le Pen K Sur le plan économique pourquoi appelez vous au libéralisme économique L F Parce qu il est moteur d innovation Alors que l espérance de vie et le pouvoir d achat ont progressé sur la base d innovations la France reste indéfectiblement anti libérale même sur les bancs de la Droite Pourtant l innovation a besoin de libéralisme une notion qui connaît des freins forts dans notre pays C est regrettable car la relance par la consommation ne fonctionne pas En effet l argent n est pas fléché Il va principalement aux produits les moins chers ou les mieux faits qu elle que soit leur origine De fait si l intervention de l État peut être utile en temps de crise c est bien l innovation qui crée la croissance en apportant de nouveaux services K C est aussi accepter l appauvrissement L F Quelque part oui car l innovation rend obsolète l ancien générant une demande et une obligation à évoluer C est la notion d innovation destructrice Le meilleur exemple c est la mode dont la seule vocation tient à démoder les usages et les outils antérieurs De fait les grandes innovations ont de négatif

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=3319 (2016-02-10)
    Open archived version from archive

  • Kaële Magazine
    tout de suite que je n en bougerai pas Une enfance mouvementée mais une enfance plutôt heureuse Patrice n est pas un rapide il prend son temps pour grandir pour se construire Toute sa scolarité jusqu au lycée s est déroulée à son rythme celui d un enfant doux et rêveur Mes parents me laissaient tranquille ils me pardonnaient mes mauvaises notes mes bêtises L enfant gâté Non ce n était pas ça J ai compris qu on me foutait la paix car on ne croyait pas en moi Il n en souffre pas et même il trouve cela justifié car contrairement à lui son frère aîné Jean Bernard et sa s ur Patricia travaillent très bien d ailleurs l un fera médecine et l autre du droit Mais si Patrice comprend le manque de confiance à son encontre au fond de lui il ne l accepte pas Après son bac il part faire son service militaire et intègre le 7ème bataillon de Chasseurs alpins de Bourg en Bresse il ne reviendra pas vivre chez ses parents TINTIN DANS LES ALPES C est donc sans amertume mais avec détermination que le jeune homme âgé de vingt et un ans choisit son destin Je devais me prouver à moi même ce que je valais À la fin de son service militaire il passe un examen qu il avait préparé à l armée pour entrer dans une école de kinésithérapie Il le rate d un point change son fusil d épaule et se dirige alors vers l Éducation physique en entrant au Creps Nous sommes en 1976 il arrive à Annecy et commence à travailler en tant que professeur adjoint d éducation physique et devient l entraîneur des Dauphins du club de natation d Annecy Parallèlement on lui propose d alimenter les colonnes du Dauphiné libéré de reportages sur les compétitions de natation Il accepte pour aider mais annonce qu il ne sait pas écrire Il est toujours prof de gym plutôt bien installé dans la vie mais un chagrin d amour dévastateur le détourne de son métier au grand dam de son père Il décide alors d entrer à temps complet à la rédaction du Dauphiné et en 1979 il obtient sa carte de presse À cette époque le métier s apprenait sur le tas au contact des gens et des évènements Ses mentors au journal se nomment Yves Riffaud Richard Réale Lucien Colonel Dans la rue tu lèves toujours la tête et tu repères le balcon d où tu seras le mieux placé pour faire la meilleure photo Et Lucien ajoutait en rigolant et si tu vois une jolie femme tu lui demandes où est son appartement Quant à Richard il m a appris l écriture et la légèreté C était un bosseur mais il ne le faisait jamais remarquer Le premier reportage qu il m a confié concernait les Claudette qui se produisaient à Rumilly Je suis rentré trois jours après j étais parti avec l une d entre

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=3303 (2016-02-10)
    Open archived version from archive

  • Kaële Magazine
    des partis réservés aux intellectuels aux professions libérales etc dont je n étais pas Je me suis donc dirigé vers la troisième voie comme on disait à l époque c est à dire une voie entre le capitalisme et le communisme le parti gaulliste C était un grand rassemblement de personnes et d idées et j y ai adhéré très jeune K Où vous trouvez vous le mieux Et pourquoi J L R Aujourd hui je suis apparenté Parti socialiste mais je reste avant tout un homme libre un militant associatif En tant qu homme libre et c est une vraie force je suis respecté là où je suis On ne m a jamais appelé pour me dire que ce que je fais au niveau associatif ne convient pas Ce n était pas le cas lorsque j étais membre de l UMP Mais vous avez raison ce sont bien mes convictions personnelles qui m ont poussé à évoluer K Vous mélangez l associatif et le politique l un ne va pas sans l autre J L R Pour ma part je pense qu on est plus performant avec un pied dans l associatif et l autre dans le politique Je n adhérerai plus à aucun parti mais j ai besoin du politique pour faire passer mes idées et les voir légiférées Pour ma part je pense que l associatif a ses limites bien qu il soit très utile au niveau des idées et pour la société civile C est pourquoi je suis conseiller régional en Île de France et maire adjoint à la mairie du XIIe arrondissement de Paris Je travaille dans l équipe d Anne Hidalgo depuis plusieurs années et je soutiens à la Région le président Jean Paul Huchon K À votre avis pourquoi ces sujets de société sont ils plutôt portés par la gauche J L R Historiquement les partis de droite ont été dominés par des hommes pour qui la politique sert à répondre aux grandes questions comme celles de la défense de l économie de la finance de la politique internationale etc mais en aucun cas ne sert à traiter des questions sociales qu ils trouvent secondaires et moins nobles D ailleurs ces sujets étaient plutôt confiés aux femmes qui hélas comme vous le savez n étaient pas nombreuses dans les rangs des partis La plus célèbre d entre elles Simone Veil a quand même réussi à faire voter la loi sur l IVG face à un hémicycle constitué en grande majorité d hommes pour beaucoup hostiles et agressifs Si vous observez les membres des commissions dans les Régions ou dans les Départements ces sujets sociétaux sont confiés aux femmes dans la plupart des cas La parité imposée aujourd hui les oblige à intégrer plus de femmes et je crois que les mentalités vont finir par changer Ce sont elles qui vont pousser les hommes dans leurs retranchements Mais hélas c est encore bien long K Votre expérience de terrain et des partis vous permet

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=3236 (2016-02-10)
    Open archived version from archive

  • Kaële Magazine
    autre côté je n ai pas été surpris car les derniers mois on savait d après les sondages que les résultats seraient très serrés K À quand remontent les premiers flux de travailleurs transfrontaliers de la France vers la Suisse J F B Historiquement on peut dire qu il y a toujours eu des échanges de part et d autre de la frontière d ailleurs Genève va fêter cette année le bicentenaire de son rattachement à la Suisse Le phénomène transfrontalier comme on peut le voir aujourd hui a démarré à partir de 1960 Pour preuve le Groupement a été créé en 1963 avec pour objectif de donner une couverture assurance maladie aux frontaliers qui n avaient même pas de retraite Le travailleur frontalier à l époque était seul et sans statut Il y a eu une augmentation régulière des travailleurs frontaliers depuis les années 70 puis la hausse s est poursuivie pendant la crise pétrolière On a constaté une augmentation conséquente après les accords bilatéraux de 1999 jusqu aux années 2000 L économie suisse a connu sur cette période une forte croissance En 2004 il y a dix ans l accord d association à Schengen a facilité les échanges entre la Suisse et l Union européenne Les contrôles des personnes aux frontières communes ayant été supprimés Mais en même temps des mesures concernant la lutte contre la criminalité ont été renforcées Ce qu on peut affirmer mais cela paraît tellement évident c est que la Suisse a connu une hausse croissante des travailleurs frontaliers parce que son économie et celle de la région également s est beaucoup développée Le rapport entre l immigration des travailleurs frontaliers et l économie est indissociable c est fondamental Mais cette évolution ne s est pas faite au détriment des chômeurs locaux il était alors question de création d emploi Le taux de chômage en Suisse est aux alentours de 3 2 À Genève il est historiquement supérieur à la moyenne nationale soit environ 5 K Combien y a t il de travailleurs frontaliers français aujourd hui J F B De la Franche Comté à la Haute Savoie il y en a 160 000 K Les travailleurs frontaliers sont ils inquiets pour leur avenir Ont ils ressenti une certaine forme d hostilité à leur égard après ce vote ou était elle latente J F B Oui bien sûr Si on prend le canton de Genève il y a un mouvement le MCG qui depuis plusieurs années lance des slogans anti frontaliers Sur l un de leurs messages on pouvait lire cet été le phénomène transfrontalier n est pas encore éradiqué C était très violent L UDC sur le plan de la Confédération équivalent du Front national en France a édité des affiches contre l immigration qui ne seraient pas tolérées chez nous et dans d autres pays européens Alors oui les travailleurs frontaliers ont eu l impression de recevoir une gifle mais d un autre côté le canton de Genève n ayant pas voté

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=3084 (2016-02-10)
    Open archived version from archive

  • Kaële Magazine
    Kaële Le 23 janvier 2013 vous avez retrouvé la liberté un an plus tard où en êtes vous Florence Cassez J ai écrit un livre qui vient de sortir Ecrit avec sentiment et colère pour expliquer mon histoire à ceux qui ne l ont pas compris Depuis ma liberté je suis passée par des moments très compliqués et le fait d écrire m a soulagée K Vous décrivez les évènements comme vous les avez vécus avec une certaine retenue sans pathos avec des précisions chronologiques qui situent l évolution de votre incarcération dans les prisons mexicaines Pourquoi ce choix F C Ce n est pas intéressant de parler de moi et de mes états d âme J ai choisi de mentaliser mon histoire Raconter en détail le déroulement de mon emprisonnement comme je l ai vécu avec pudeur car c est mon caractère Ma priorité c est le dossier Je veux savoir ce qui s est réellement passé Je suis la survivante de cette histoire qui m a privée de liberté pendant sept ans K À sa lecture on comprend le piège qui s est refermé sur vous mais plusieurs interrogations demeurent notamment la part de responsabilité de votre ami Israel et de sa famille Pouvez vous nous éclairer sur ce point crucial F C Oui et non Je dis tout ce que je sais dans mon livre Aujourd hui je suis incapable de porter un jugement sur mon ancien compagnon J aimerais pouvoir trancher mais je ne le peux pas même si c est mon combat quotidien savoir la vérité sur lui sur tout ce qui s est passé et peut être comprendre enfin pourquoi j ai été mêlée à tout ça K De quelle nature était votre relation avec Israel F C Une relation entre un homme et une fille du même âge une fille d aujourd hui qui profite de la vie du Mexique du climat de l ambiance festive N oubliez pas que je débarquais du Nord de la France J étais très heureuse de vivre là bas insouciante sûrement j avais trente ans Israel et moi nous nous entendions bien mais ce n était pas de l amour K On a dit dans la presse qu Israel possédait un ranch luxueux et qu il avait un grand train de vie Est ce la réalité F C Au Mexique on appelle ranch une maison située à l extérieur de la ville Celui d Israel n avait rien de luxueux C était une maison avec un terrain autour Seulement ça K En arrivant au Mexique vous avez travaillé quelques temps dans l entreprise de votre frère Sébastien était ce facile de s intégrer dans le monde actif F C J ai rapidement appris l espagnol pour travailler c est une nécessité J ai toujours eu une volonté de faire et de bien faire Le travail ne m a jamais fait peur D ailleurs juste avant mon arrestation j avais trouvé un emploi dans un hôtel de luxe

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=3080 (2016-02-10)
    Open archived version from archive



  •