archive-com.com » COM » K » KAELE-MAGAZINE.COM

Total: 882

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Kaële Magazine
    pétroliers liés à l automobile J ai eu la chance de lancer les premières gammes de lubrifiants économiseurs de carburant pour les poids lourds et les automobiles légères C était le tout début de ces produits que l on retrouve aujourd hui régulièrement sur le marché et qui permettent d économiser la consommation et par conséquence de rendre les automobiles moins polluantes Après les grands armateurs il rencontrera les principaux constructeurs automobiles tels Peugeot Renault etc Il travaillera également avec les pilotes de formule 1 Pendant cette période la famille déménage et s installe en région parisienne à Voisins le Bretonneux Ils y resteront jusqu en 2000 EN ROUTE VERS LA HAUTE SAVOIE Nous sommes dans les années 2000 Un chasseur de têtes me contacte et me parle d un projet qui commence à prendre forme en Haute Savoie Il s agit d accompagner les PME dans leurs projets de développement et dans leurs rapports avec les grandes entreprises J avais envie de changer de route et l on me proposait un poste à Annecy Je connaissais déjà la région et ses montagnes me rappelaient mon enfance Cet environnement me manquait beaucoup à Paris j étais déjà très tenté de répondre favorablement à cette offre de services Mais ce qui va me déterminer à accepter ce nouveau challenge c est ma rencontre avec Paul Rivier Au cours de nos multiples échanges je me suis aperçu que nous avions beaucoup de valeurs en commun et ces affinités ont fini par me convaincre de me lancer dans l aventure André Montaud à ce moment précis est cadre supérieur dans l une des plus grandes entreprises françaises Elf Son ancienneté et son salaire en conséquence lui permettent une vie très agréable La famille ne manque de rien et il aurait pu continuer sur cette voie encore plusieurs années Mais l homme étant ce qu il est ouvert et attiré par le changement qui lui a toujours apporté beaucoup sur le plan professionnel mais aussi sur le plan personnel Après concertation avec son épouse il accepte cette proposition sachant bien qu il effectuait alors un grand saut Aussitôt installé à Annecy avec sa famille André Montaud s engage dans l aventure Thésame et l on mesure ici le grand écart que vient de faire André entre son poste dans une entreprise du CAC 40 et la petite association qui vient juste de naître Ses partenaires sur le terrain Le Conseil général en la personne de Fernand Peilloud un homme exceptionnel grand ingénieur et homme politique Il est à l origine de l invention des roulements capteurs de vitesse et de position et de l usage des céramiques dans les roulements chez SNR Il a été le premier président de Thésame La CCI de la Haute Savoie a été aussi un partenaire pour la création de Thésame avec son réseau d industriels et bien sûr Paul Rivier alors directeur général de Téfal avec son intelligence et sa disponibilité pour l autre L AVENTURE THÉSAME Ce

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=3263 (2016-02-10)
    Open archived version from archive

  • Kaële Magazine
    et ne trouvant pas de travail dans le bâtiment il entre chez SNR et rencontre le monde du décolletage comme beaucoup de jeunes de la région à cette époque Là il est question de roulements à billes de fraisage d ébarbage d ajustage de réglages minutieux Mais Alain n est pas satisfait sa formation c est le bâtiment et c est dans ce secteur d activité qu il veut commencer sa carrière professionnelle Après deux ans il démissionne Pas question de perdre du temps il faut gagner le pain quotidien il est déjà marié et père de deux enfants Très vite il répond à une annonce de l entreprise Colbert constructeur de maisons individuelles qui recrute des commerciaux SANS RANC UR MAIS DÉTERMINÉ Le tout nouveau commercial fait des étincelles et prend très vite la tête du classement des dix commerciaux de l entreprise L entreprise Colbert était un gros faiseur comme on dit avec plus de cent maisons réalisées chaque année A l époque c était énorme N oublions pas que c était le début du métier de constructeur L ambiance de travail est bonne le patron Charles Combari à l écoute de ses salariés Enfin c est ce que pense le jeune Alain qui ne chôme pas et ne ménage pas sa peine L entreprise grandit un poste de directeur commercial est créé Vu ses bons résultats professionnels Alain pense aussitôt il est pour moi Il postule confiant sur son devenir Que nenni Il n est pas retenu Il a vingt sept ans et pour lui c est suffisant pour tourner une page et en ouvrir une autre C est sans ranc ur qu il quitte le constructeur mais c est avec détermination qu il créé sa propre entreprise en 1979 Sans rien Pas un sou et personne pour l aider financièrement Colbert qui veut s agrandir laisse libre ses anciens locaux à Albigny et s installe avenue de Genève Alain les reprend et se lance dans la construction Je pense que le fait de reprendre ces locaux m a aidé pour débuter confie Alain Métral Mais le jeune entrepreneur passe par une période de flottement Son ancien patron lui met des bâtons dans les roues il interdit à ses prestataires de travailler pour lui Cela a duré quelques temps puis les choses se sont apaisées Assez rapidement j ai recherché mes propres entreprises car dans ce métier il est important de s entourer de très bons prestataires Et pour la plupart ils m accompagnent encore aujourd hui dans mes projets UN MARCHÉ EN PLEINE EXPANSION Nous sommes donc au début des années quatre vingt en plein boom de l immobilier La première année j ai construit deux maisons puis quatre la deuxième année Lorsque je suis arrivé à quinze maisons je pensais que ça n allait pas trop mal Certes mais démarrer seul sans moyens financiers importants n est jamais aisé et fragilise Il fera quand même face avec ténacité aux difficultés et dans l intervalle à

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=2860 (2016-02-10)
    Open archived version from archive

  • Kaële Magazine
    où tout le monde se connaît Là j ai connu l humiliation les huissiers qui se présentent et ne vous laissent que le strict nécessaire Nous avons connu la misère mais l amour qui nous unissait la rendait supportable La famille déménage à Tours ses parents reprennent des activités salariées et la jeune fille dépose son inscription au lycée Descartes Cet établissement réservé jusqu alors aux garçons vient de s ouvrir aux filles triées sur le volet Anne Marie passe son bac avec succès malgré les cours de maths qu elle sèche systématiquement Ses parents entretemps ont déménagé à Châtellerault Pour rester à Tours elle prend une chambre chez les soeurs et vit ainsi la première coupure de son milieu familial Elle poursuit son cursus par un BTS d économie secrétariat et enchaîne les petits boulots En fin d année mon professeur principal nous informe qu elle dispose d un poste de secrétaire particulière au ministère de la Coopération à Paris Je postule immédiatement mais comme je ne suis pas la plus brillante de la section je n y crois pas beaucoup Coup de théâtre elle me choisit Anne Marie à peine vingt ans grimpe dans le train qui l emmène vers la capitale avec pour toute richesse une valise et son bien le plus précieux glissé sous son bras une petite étagère fabriquée par son oncle Arrivée à Paris elle loue une chambre de bonne dans le XVIe arrondissement Au ministère de la Coopération installé dans l hôtel de Montesquiou dans le VIIe elle côtoie le ministre Pierre Abelin mais surtout le chef du secrétariat particulier Annick Lavaure une patiente impatiente qui va lui apprendre le métier Elle restera sous sa tutelle quelques années ce n est qu à son départ qu Anne Marie prendra réellement son envol et

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=2817 (2016-02-10)
    Open archived version from archive

  • Kaële Magazine
    restaure l Ermitage de consolation sur les hauteurs de Collioure l enfant joue sur cette terre rouge les yeux noyés dans l azur du ciel tournés vers l horizon et l écume des vagues Arrivé quelques années plus tard en Haute Savoie il fréquente l école Saint Michel à Annecy dont il garde un excellent souvenir J allais à l école joyeusement Mon premier instituteur au cours préparatoire m a appris à être curieux de tout ce qui nous entoure et cela ne m a plus jamais quitté J ai gardé des liens amicaux avec tous mes compagnons de CM1 et nous avons constaté que sur les vingt neuf de la classe vingt sept sont devenus chefs d entreprises L AUTOMOBILE SINON RIEN Passionné par le sport automobile il choisit rapidement sa voie professionnelle et intègre le lycée technique Germain Sommeiller à Annecy Là il commence sa formation par la mécanique réparation automobile décroche son CAP et entre très rapidement chez un constructeur indépendant annécien de prototypes de rallyes sous la marque Gecem À cette époque dans les années 70 la Haute Savoie comptait un certain nombre de constructeurs automobiles qui au fur et à mesure des règlementations ont disparu Pendant cinq ans il apprendra la détermination l obstination du travail bien fait le plaisir de la victoire Plus qu un travail on avait l impression de vivre une réelle aventure d être au fait de la technologie Pendant cinq ans le jeune Perissoud vibre à l unisson des moteurs rugissants sous les capots profilés du constructeur Les mains dans le cambouis l esprit en éveil la détermination de faire gagner son équipe sont autant de motivations une école de la vie intense et créative Était il frustré de ne pas piloter Non j avais bien compris qu un monde

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=2757 (2016-02-10)
    Open archived version from archive

  • Kaële Magazine
    fraîche qui coule de la fontaine s invite en bruit de fond L homme qui descend les marches de pierres de son chalet pour venir nous saluer a le sourire d un homme heureux Visite guidée d un endroit qui semble familier tant chaque objet chaque fleur chaque poterie semblent appartenir à notre imaginaire celui qui nous envahit lorsque l on songe à la montagne Qui est ce jeune homme qui vient de fêter ses quarante ans Beaucoup d Annéciens le connaissent depuis longtemps Les uns pour avoir franchi le seuil de son magasin rue de l Annexion les autres pour avoir admirer chaque fin d année ses décorations de Noël Car Philippe Carteron a commencé sa vie professionnelle dans le magasin spécialisé de ses parents Le Bac en poche ce garçon hyper actif comme il se définit lui même n avait qu une hâte entrer dans la vraie vie les études le lassaient sa soif d apprendre il voulait la mener à son rythme vers ses centres d intérêt très personnels Je n ai jamais eu envie de poursuivre mes études Je préfère me tromper apprendre sur le tas et comprendre par mes propres moyens En fait je n aime pas ce qui est établi J ai besoin de maîtriser ma vie mon temps mon espace Je suis un électron libre Si sa mère canalisait toute cette énergie débordante et les phases d insomnie par la création de soldats de plomb lorsqu il était enfant Philippe ne se satisfait pas dans l inaction Curieux de tout collectionneur dès son jeune âge il a tout de suite ressenti le besoin de vivre intensément Les week ends dans le chalet de famille situé au dessus de Thônes entre le ski la randonnée et l escalade il a commencé à s occuper

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=2721 (2016-02-10)
    Open archived version from archive

  • Kaële Magazine
    sa vie selon ses idées son caractère et une pratique exemplaire Son entreprise créée en 1950 n a jamais cessé depuis de façonner le paysage alpin Il nous livre une expérience singulière faite de c ur d esprit et de bois Sous l écorce le c ur L histoire d Albert Grosset Janin est intimement liée à la terre qui l a vu naître Cet enfant du Fayet né en 1932 d une mère paysanne et d un père cheminot a grandi dans ce coin des Alpes dominé par des pics vertigineux traversé par une mer de glace qui n a eu de cesse de défier les hommes exaltant leur soif d aventure et de découverte en leur imposant humilité et dépassement de soi Aux pieds du massif du Mont Blanc dans la ferme familiale Albert apprend à vivre aux côtés de son frère Roger et de sa s ur Renée Le matin il faut avaler quelques deux kilomètres pour rejoindre les bancs de l école communale Le soir il y a les travaux domestiques mais aussi l apprentissage de la menuiserie transmis par le savoir paternel un père qui fabrique ses propres ruches des meubles aussi pour son foyer

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=2167 (2016-02-10)
    Open archived version from archive

  • Kaële Magazine
    Kaléidoscope Portfolio Cahier Vins Communiqués Météo Rencontre Bertrand Furic La loi Hadopi c est une connerie Alain Levy Valensi Depuis cinq ans il dirige ce lieu un peu excentré du centre ville un peu marginal dont l ouverture il y a quelques années sous l impulsion de Bernard Bosson et Marie Noëlle Provent a surpris et fait couler beaucoup d encre Aujourd hui il se désigne lui même comme un pessimiste non résigné un combatif éveillé et insuffle au Brise Glace toute son ardeur pour lui permettre de vivre encore de belles années Le Brise Glace a onze ans cette année Est ce l âge de raison J espère que non J espère qu on n est pas trop raisonnables ni trop installés et pas trop institutionnalisés En revanche c est l âge où l on apprend à compter et dans les prochaines années ce sera une question de survie pour une structure comme la nôtre Par quelle volonté est né le Brise Glace Le Brise Glace est né à Annecy car des élus ont fait le choix d investir dans cette musique dite amplifiée qui regroupe un panel de musicalités orales dont le jazz et le rock À cette époque les investissements culturels étaient dirigés vers la musique écrite appelée plus communément classique mais aucun moyen n était donné à ceux très nombreux qui jouaient de la musique contemporaine là où ils le pouvaient C est pendant les années 81 et 86 sous le tutorat de Jack Lang que ces esthétiques sont entrées au ministère de la Culture Cette structure est la deuxième du genre a avoir vu le jour en France après le Florida à Agen et avant l imposante Cartonnerie à Reims qui propose une salle de concert de mille places M P K Retrouvez l article

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=1835 (2016-02-10)
    Open archived version from archive

  • Kaële Magazine
    propulser le c ur de ville sur la voie du succès Il arpente les rues d Annecy sans relâche Un mot pour l un une discussion animée avec l autre un sourire à un passant une main tendue vers un autre à la manière d un homme politique ce qu il récuse le nouveau président prend sa charge au sérieux Annecy a des ressources mais cela ne suffit pas Je pense qu Annecy est utilisée à 70 de ses capacités Elle devrait accéder à une réelle dynamique commerçante et nous allons nous y employer L effet J O Evidemment s exclame t il Nous allons être aux côtés de la mairie pour que la ville accède à cet événement en utilisant ses meilleurs atouts et le commerce dans sa globalité en est un Et en créant une seule entité pour tous les commerces Annecy Vita Ville cela nous permettra d arriver en 2018 avec la capacité de répondre aux besoins qui seront inévitablement créés lors de l événement par une clientèle internationale présente pendant plusieurs jours et également assurer l après J O Souvenez vous d Albert ville après J O Patrice Brand travaille en étroite collaboration avec le maire adjoint au commerce Laurent Rosain et s appuie sur le chef de projet Fisac Lionel Pelud Les chambres consulaires comme la CCI et CMA74 ainsi que l Etat sont également de la partie et s engagent dans un programme d actions co financé par tous ces partenaires précise Patrice Brand M P K Retrouvez l article complet en téléchargeant le magazine de novembre au format pdf ici Kaële Magazine n 61 Edité le Mardi 3 Novembre 2009 Imprimer Patrice Brand est né le 28 juin 1970 à Annecy Ingénieur des Arts et Métiers spécialisation aéronautique Patrice Brand tout en exerçant

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=1797 (2016-02-10)
    Open archived version from archive



  •