archive-com.com » COM » K » KAELE-MAGAZINE.COM

Total: 882

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Kaële Magazine
    de Genève à interdire aussi bien les cimetières particuliers que les carrés confessionnels a changé sa législation en juin 2003 pour autoriser les carrés confessionnels Tous les autres cantons suisses permettent la création soit de cimetières confessionnels particuliers soit de carrés confessionnels Plusieurs cantons prévoient les deux possibilités par exemple le canton de Zurich qui ne compte pas moins de sept cimetières privés Dans la plupart des cas il s agit de cimetières confessionnels séparés érigés sur terrain privé ou public en vertu d un droit de propriété de superficie ou de concession Jusqu à récemment la question des cimetières confessionnels s est posée seulement pour les juifs C est ainsi que des cimetières confessionnels ont pu être établis dans tous les cantons où la présence juive le justifiait Dans la grande majorité des cantons ces cimetières sont la propriété privée des communautés concernées qui en ont acquis le terrain et qui les financent entièrement Dans certains cantons les communautés juives concernées ont acquis un droit de superficie ou une concession voire se sont fait octroyer des parties séparées du cimetière communal Tous ces cimetières sont administrés librement par les communautés juives concernées en conformité avec la législation applicable Récemment plusieurs cantons ont modifié ou sont en train de modifier leur législation afin de créer en plus des cimetières privés des carrés confessionnels Suite à ces modifications de loi des carrés musulmans ont été établis à partir de l an 2000 dans plusieurs cantons notamment dans les villes de Berne cimetière de Bremgarten Bâle Friedhof am Hörnli et Zurich cimetière de Witikon LE RITUEL CHEZ LES MUSULMANS La toilette de purification est essentielle Le lavage du corps est effectué par quatre personnes du même sexe que le défunt et instruites dans les rites mais une femme peut faire la toilette de son époux et inversement Le corps est placé avec la tête en direction de la Mecque puis lavé de haut en bas trois fois pour chaque partie en commençant par la droite Le corps essuyé est enveloppé dans un nombre impair de vêtements trois pièces d étoffe blanche non cousues bras le long du corps paumes en haut ou croisés sur la poitrine Durant la veillée traditionnelle des sourates du Coran sont récitées par un imam ou une personne habilitée Les toiletteurs font la mise en bière et le corps est disposé la tête en direction de la Kaaba Le cercueil est en bois tendre avec parfois un capiton vert couleur de l Islam avec ou non un emblème en forme de croissant Dans les pays musulmans le corps est enterré sans cercueil sur le côté droit poitrine face à la Mecque L inhumation crémation interdite a lieu le plus rapidement possible en principe sous 24 ou 48 heures Traditionnellement les hommes accompagnent le défunt au cimetière et les femmes s y rendent le lendemain L imam se place face au cercueil orienté vers la Kaaba et l assistance derrière lui L imam prononce la prière funéraire seule prière

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=230 (2016-02-10)
    Open archived version from archive


  • Kaële Magazine
    loi datant de 1876 doit évoluer car il y a selon elle une certaine urgence Le cimetière de Veyrier offre depuis 1929 une alternative satisfaisante pour la communauté mais il est bientôt plein Situé en territoire français mais avec une entrée en Suisse il échappe à la législation genevoise Seul cimetière privé de Genève celui de Carouge date de 1801 bien avant la loi et n est plus utilisé Du côté musulman un carré confessionnel un espace séparé à l intérieur du cimetière municipal a été créé en 1979 au Petit Saconnex par la Ville de Genève et sur l initiative du radical Guy Olivier Segond C est une exception à la loi qui n a pu être répétée bien que la place manque Et de poursuivre Je crois que cette loi suscite l intérêt car on parle d éléments émotionnels on fait appel à l histoire des Genevois Elle fait aussi référence à deux avis de droit favorables à un changement de la loi Le professeur Claude Rouiller ancien président du Tribunal fédéral et le professeur Andréas Auer ont démontré dans leurs textes que la loi genevoise ne respecte pas la liberté religieuse garantie par la Constitution fédérale Cette liberté va pourtant de pair avec la liberté des rites funéraires Patrick Schmied minimise semble t il l objectivité de ces avis de droit dont l un a été commandé par la Communauté israélite de Genève Comme le Parti radical son parti les démocrates chrétiens est défavorable à une évolution de la loi de 1876 car nous tenons à la laïcité les rites ne nous posent aucun problème Mais nous pensons que l orientation et l inviolabilité des tombes ne sont pas essentielles Je crains que l on n ait pas assez réfléchi à la portée symbolique de la modification d une telle loi Une fois qu on l aura admis les scientologues ou des religions qu on ne connaît pas s appuieront sur ce texte de loi pour faire tout et n importe quoi Nous ne voulons pas laisser le moindre millimètre au communautarisme Si nous laissons comme en France une porte entrouverte pour ce type de cimetières je crois que nous nous exposerons nous aussi à des profanations de tombes LA NOTION DE LAÏCITÉ Sabine Simkhovitch Dreyfus présidente de la Communauté israélite de Genève s offusque lorsqu on lui parle de demande communautariste Je n ai pas d exemple où la création de cimetière confessionnel aurait conduit à des dérives ou des guerres de religion Ça me paraît peu probable Je ne vois pas alors pourquoi on ne partagerait pas les lieux de culte Aujourd hui les cimetières n ont rien de laïc lorsqu on aperçoit le nombre de croix Nous ne pouvons pas aménager nos tombes comme l exige la loi juive orientation distance entre les tombes nous ne sommes pas sûrs que le terrain soit vierge que les tombes restent inviolées Nous sommes favorables aujourd hui à une solution cantonale avec un cimetière confessionnel juif unique

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=228 (2016-02-10)
    Open archived version from archive

  • Kaële Magazine
    médical mais depuis le mois de février de cette année l Académie suisse des sciences médicales a changé un peu ses directives elle ne l a reconnaît pas en tant qu acte médical mais admet que dans certaines situations particulières un médecin peut aider son malade à se suicider Nous aidons simplement les personnes qui le désirent à ne pas être condamnées à souffrir plus longtemps K Pourtant certaines fins de vie peuvent être améliorées par les soins palliatifs J S On peut dire que grâce à ces soins les situations peuvent être adoucies mais ils ne règlent pas tout Avant certains considéraient qu avec de bons soins palliatifs personne ne demanderait d assistance au suicide Si les soins palliatifs sont très bons et que la demande d assistance au suicide diminue alors tant mieux et bravo Seulement la réalité est parfois différente K Concrètement comment se déroule une assistance au suicide J S Chaque suicide assisté est annoncé Il y a systématiquement une enquête pénale qui est ouverte puis refermée D abord nous demandons à la personne de nous fournir un dossier médical qui atteste de sa maladie des opérations qu elle a eues de la situation présente Elle nous envoie en plus une demande manuscrite où elle demande un suicide assisté Si une personne ne peut pas écrire on lui demande un acte notarié Nous allons voir la personne nous discutons avec elle des tenants et des aboutissants nous nous faisons une opinion pour voir si elle correspond au cadre que l on a établi à Exit Ensuite nous fixons une date en lui laissant encore le temps de réfléchir Cette période de réflexion est extrêmement importante parce qu elle lui permet de dire au revoir à ses proches Certaines familles se réconcilient pendant cette période Quand la personne a bu la solution et que nous constatons son décès nous informons la justice qui va déléguer deux officiers de police qui viennent en civil Nous leur montrons les documents un médecin légiste vient constater le décès qu il n y a pas eu de violence Avec toutes ces preuves et avec les proches pour témoins la justice ferme le dossier Comment arrive t on à se remettre de tels actes J S A partir du moment où l on est convaincu philosophiquement de son droit à agir quand la personne qu on aide nous a convaincu de sa demande et quand on est soi même en paix avec sa mort et sa disparition on peut vivre les choses avec tranquillité Vous voyez je n ai pas peur de parler avec vous de ce que j ai fait J ai aidé ces personnes parce qu à leur place j aimerais qu on m aide Tous les accompagnateurs d Exit sont très sereins Mais cela reste un choc émotionnel important et nous ne pouvons pas enchaîner les assistances comme n importe quel travail J ai besoin de me recharger à chaque fois Personne ne court après une assistance au suicide

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=340 (2016-02-10)
    Open archived version from archive

  • Kaële Magazine
    peut pas tellement se plaindre Ensuite auprès de la police cantonale de la population Cette seconde audition va durer presque 8 heures Arsène assure que c est peu pour résumer une vie face à des gens qui vont pouvoir décider de son avenir Attribué au canton de Genève il est logé à la Voie des Traz des baraquements pour les requérants d asile situés près de l aéroport dans un dortoir de 7 à 8 personnes Il y resta 7 mois Je me souviens de cette période avec beaucoup d amertume La police intervenait très régulièrement la nuit pour nous fouiller et chercher des dealers Mais il supporte la situation en s évadant par ses lectures et en passant beaucoup de temps à la Maison de la Croisette où il est heureux de pouvoir tenter de se recréer une nouvelle vie sociale de trouver du soutien et des amis Mais j aimerais tellement reprendre mes études seulement je n ai pas le droit d aller à l université Je ne peux pas faire des projets qui vont au delà de 3 mois puisque je ne sais pas ce qui m attend et si je vais pouvoir rester ici Nous ne faisons pas du tourisme nous les requérants d asile nous cherchons à vivre simplement Pourtant il a la volonté de s en sortir Il trouve un travail dans la manutention puisque qu il n a le droit même avec ses diplômes de travailler que dans ce domaine avec son permis N Il demande également à être transféré et obtient une chambre au foyer de la Praille à Carouge qu il partage avec trois autres personnes Comme il travaille Arsène doit payer la chambre 700 francs suisses par mois Pour rien au monde Arsène ne ferait machine arrière Je ne finirai jamais de remercier la Suisse pour son accueil Lorsque je suis arrivé j étais à zéro désespéré et la Suisse m a hébergé et m a aidé Je la félicite pour cela Seulement je dois admettre que j ai très souvent été victime de racisme Ces situations m ont profondément blessé Mais je ne cherche pas ce que l on appelle l intégration car c est une vue de l esprit Ce que je cherche c est la liberté enfin De toutes les façons même avec un passeport la couleur de ma peau rappellera toujours mes origines L avenir Arsène doit se forcer pour l imaginer sereinement Mais comme il se dit optimiste il confie qu il aimerait bien économiser pour se payer une école de management afin de travailler dans le milieu de la culture Mais il faudra composer avec le passé et ses douleurs Le soir je n arrive toujours pas à m endormir je suis obligé de prendre des cachets Mon histoire est toujours en Côte d Ivoire et la plupart de mes rêves se passent toujours là bas Ce que j espère aujourd hui c est obtenir un statut et être considéré comme un individu normal

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=342 (2016-02-10)
    Open archived version from archive

  • Kaële Magazine
    nouveau pays d accueil la maison leur offre des cours de langue et d informatique Dans les différentes salles ces élèves pas comme les autres suivent cet enseignement opportun avec une attention particulière Dans l atelier d expression artistique les dessins des enfants accrochés aux murs chuchotent le chemin parcouru ELISA POUR ASILE Parmi les associations qui font vivre cette maison se trouve l association Elisa anagramme d asile qui existe depuis 1986 Sans couleur politique ni religieuse elle défend le droit d asile et accompagne les requérants dans leurs démarches administratives et juridiques Elle est composée de mandataires bénévoles qui informent et pilotent les requérants pour leur permettre de constituer un dossier solide à l appui de leur demande La fonction de mandataire est prévue par la loi et remplace exactement au même titre les services d un avocat que les requérants n ont pas les moyens de s offrir Cette assistance juridique a pour but d éviter que ces personnes ne se découragent et tombent dans la clandestinité Ancien membre d Elisa Michel Ottet travaille également sur l antenne de l association à l aéroport de Genève Il nous fait part de son expérience Kaële Dans certains débats politiques actuels il est reproché aux requérants de coûter cher à l État Qu en pensez vous Michel Ottet Ce sont de fausses idées que l on répand l assistance sociale accordée à un requérant d asile est à peu près de moitié inférieure à celle que touchent les autres bénéficiaires en Suisse romande Un requérant touche en moyenne 9 francs suisses par jour pour manger ainsi que 3 francs d argent de poche pour tous les autres frais On ne va pas très loin avec ça C est même en dessous du minimum vital Alors je ne dis pas qu ils ne coûtent rien mais leur donner moins se résumerait à les laisser mourir de faim Une des solutions serait de leur donner la permission de travailler K Ils sont également accusés d être en grande partie responsables de la criminalité en Suisse M O Plus l on précarise la situation des gens plus on les conduit à avoir des comportements marginaux si ce n est que pour survivre C est l insécurité dans laquelle vivent ces personnes qui peut les pousser à mendier à voler ou à passer dans des économies parallèles comme la vente de drogue Mais on ne peut pas laisser dire que les requérants d asile représentent une forte proportion des délinquants Et c est facile puisque la plupart des crimes dont ils sont accusés ne peuvent être commis par de vrais Suisses comme par exemple passer la frontière illégalement travailler au noir se trouver sur le territoire suisse illégalement etc De plus le délit de faciès existe encore malheureusement les contrôles se font plus souvent sur les personnes de couleur que sur les autres On peut vite faire des statistiques hasardeuses avec ça K Avec le conflit irakien les demandeurs d asiles sur le

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=341 (2016-02-10)
    Open archived version from archive

  • Kaële Magazine
    touchant 27 des écoliers et écolières de 15 ans et 17 de ceux de 14 ans Face à ces résultats quelque peu alarmants le débat concernant la dépénalisation de ce produit est relancé sur le territoire helvétique où un projet de révision de la loi sur les stupéfiants est en étude OLIVIER BAUD membre de cette association et président de la Société pédagogique genevoise répond à nos questions Kaële Que pensez vous de ce projet de révision de loi sur le cannabis Olivier Baud Nous nous sommes dès le départ opposés à une législation tendant à banaliser la consommation de stupéfiants En tant qu éducateurs pour les jeunes nous trouvons ce projet déplorable K Pourquoi cette opposition O B Beaucoup de mensonges sont dits autour du cannabis et par exemple les comparaisons de ce produit avec l alcool sont souvent fausses Je souligne au passage que même l alcool est banalisé aujourd hui Il m est arrivé de voir des enfants de 11 ans arriver à l école ivres parce que la publicité faite autour de certains alcools ainsi que leur conditionnement laissent croire aux jeunes que ce sont des produits cools qu ils peuvent boire comme n importe quel autre soda C est presque un effet de mode Nous craignons ce genre de dérive avec le cannabis si tout dans leur environnement leur dit que fumer n est pas trop grave Comment pouvons nous effectuer notre travail avec les jeunes en leur disant que le cannabis reste un produit défendu si nous ne pouvons pas nous appuyer sur une loi sûre K Avez vous constaté une évolution des mentalités O B Bien sûr La répression qui existait un temps sur ce produit est assez loin maintenant En observant la situation à Genève et sans accuser la police puisqu elle fait preuve de suffisamment de clairvoyance sur le sujet nous constatons qu un jeune qui se fait attraper avec du cannabis sur lui ne craint maintenant plus grand chose C est d ailleurs une question de bon sens mais de là à ce que la loi autorise et banalise une telle action il y a quand même un grand pas à franchir Je le répète en tant que professionnels nous avons besoin de lois sur lesquelles nous appuyer afin d être crédibles dans notre travail de prévention Il est bien connu que l adolescent essaie toujours de franchir les barrières mais il est important pour son développement qu il en ait justement Je ne suis pas pour poser des interdits partout mais il nous faut absolument un cadre légal moins laxiste K Quels sont les problèmes que vous avez pu observer chez un jeune qui consomme du cannabis O B On constate qu ils ont des problèmes pour suivre les cours également parfois un phénomène de dépression peut être engendré par la dite consommation De plus les effets sont quand même mal connus suivant le taux de substance active contenue dans le produit D ailleurs là dessus les informations diffèrent

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=386 (2016-02-10)
    Open archived version from archive

  • Kaële Magazine
    morose le marché immobilier neuf à Annecy devrait tenir le coup en 2013 puisque le nombre de programmes neufs reste raisonnable Par Élie Rouas Pêle mêle un programme de centre ville situé en face de la place des Romains à deux pas de Courier qui propose des 2 pièces à partir de 252 700 des 3 pièces à 384 500 des 4 pièces à 361 400 un autre Villa Camilia situé à 300 m de Courier qui propose des 3 pièces à partir de 345 000 le programme Carré Saint François à deux pas de la gare et du lac qui commercialise des 2 pièces à partir de 247 000 des 3 pièces à 342 000 ou encore le Manoir aux portes d Annecy le Vieux qui propose des une pièce à partir de 156 000 des 2 pièces à partir de 204 000 des 3 pièces à 296 000 etc Ce serait une cinquantaine des programmes neufs programmés ou en cours Lesquels sont souvent de petite taille et dont les prix varient ostensiblement selon l intérêt des emplacements de leur centralité Pour Olivier Gallais vice président de la FPI Fédération des promoteurs immobiliers des Alpes Il faut compter 4 686 m pour acheter un appartement neuf à Annecy en 2012 le marché du neuf s est réparti entre un tiers d investisseurs et deux tiers d accédants qui habitent à 5 km de l endroit où ils achètent fait il constater Un marché du neuf à Annecy intra muros qui continue d avoir un vrai pouvoir d attraction auprès d une clientèle capable de débourser pour acquérir un bien neuf à Annecy entre 4 320 m et 5 860 m et plus encore sur les programmes de centre ville où les prix peuvent se situer entre 4 670 et

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=2905 (2016-02-10)
    Open archived version from archive

  • Kaële Magazine
    effet les étrangers sont toujours aussi attirés par nos massifs enneigés même si l origine des acquéreurs au fil du temps s est modifiée Depuis les années 2000 56 des acquéreurs venaient de Grande Bretagne et d Irlande du Nord Six années plus tard en 2006 les mêmes représentaient 68 des achats de biens immobiliers mais aujourd hui en 2012 ils ne sont plus que 34 à investir dans nos montagnes En revanche nos voisins suisses sont passés de 5 d acquisitions en 2006 2007 à 26 en 2012 Le reste de l acquisition étrangère en 2012 se situe à 13 pour les Belges 9 pour les Italiens 2 pour les Pays Bas et 16 attribués aux autres nationalités et plus particulièrement pour la région du Mont Blanc 7 4 viennent de Russie 3 7 d Inde 3 7 de Chine En Haute Tarentaise 1 8 des achats sont réalisés par des Brésiliens et 3 7 par des Chinois En majorité cette clientèle étrangère effectue souvent un achat plaisir mais pas seulement La qualité de l accueil qui leur est réservé et la stabilité des prix font que cet achat plaisir devient un réel investissement Les Aravis tirent leur épingle du jeu Quelques exceptions tout de même pour un marché qui semble plutôt linéaire depuis plusieurs mois dans le massif du Mont Blanc la station de Combloux affiche une baisse du prix de ses transactions immobilières ainsi que le village de Megève 7 avec cette particularité qu il regroupe beaucoup plus de résidences principales que les autres stations Dans le massif des Aravis La Clusaz se maintient alors que le Grand Bornand Manigod et St Jean de Sixt sont plutôt à la hausse de 1 à 3 points Si en Tarentaise et dans les Aravis il reste encore du foncier

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=2792 (2016-02-10)
    Open archived version from archive



  •