archive-com.com » COM » K » KAELE-MAGAZINE.COM

Total: 882

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Kaële Magazine
    de la qualité transparence les outils ne manquent pas Comment sont ils utilisés dans un secteur qui compose avec la mort et l argent Par Cécile Boujet De Francesco Depuis la fin du monopole communal en 1993 la filière funéraire s est considérablement développée Une atomisation pour certains observateurs au vu des 3 000 entreprises 95 de structures privées et 85 de PME et des 25 000 salariés qui peuplent le secteur français Un secteur qui se porte plutôt bien 2 3 milliards d euros de chiffre d affaires Mais cette atomisation rend quasi impossible toute tentative d évaluation exhaustive de l activité En outre s ajoutent au grand nombre d intervenants des métiers qui interfèrent de plus en plus entre eux quand certains acteurs échappent à tout recensement Aussi en marge des deux grands groupes OGF PFG et Roc Eclerc et de la montée en puissance des réseaux associatifs toute une série de petites entreprises souvent moins de 3 salariés se répartit entre les activités de pompes funèbres et soins aux défunts la marbrerie la menuiserie la vente de fleurs et la fabrication d accessoires et d art funéraire La Haute Savoie en tête Alors qu en 1979 seulement 1 des défunts était crématisé aujourd hui près du tiers des Français préfère la crémation à l inhumation même si in fine l écart de prix entre les deux procédés est bien moindre qu il ne l est entre une crémation ou inhumation réalisée en région parisienne et une crémation ou inhumation réalisée en Province On comptait sept crématoriums en 1975 contre 140 aujourd hui Proximité de la Suisse les plus fervents adeptes de la crémation en Europe ou résultat de l action des associations crématistes locales le taux de crémation avoisine les 42 en Haute Savoie Une forte demande

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=2471 (2016-02-10)
    Open archived version from archive


  • Kaële Magazine
    Politique Editorial ONU Evasion Sport Kaléidoscope Portfolio Cahier Vins Communiqués Météo Economie Les sites d achats groupés le bon coup des consommateurs la mauvaise affaire des commerçants Amy Walters Fotolia com Lancée depuis janvier en Haute Savoie la machine Groupon site d achats groupés américain la croissance la plus rapide de l histoire du web qui est peut être en train de bouleverser sur son passage les us des pratiques commerciales constitue aujourd hui à n en pas douter un vrai phénomène Sera t il durable Consubstantiel d un effet de mode ou un vrai feu de paille comme le pronostique Emmanuel Fournier propriétaire de trois magasins d optique dans l agglomération annécienne Comme d autres il a été attiré ces derniers mois par les sirènes de ces sites d achats groupés qui promettent aux commerçants monts et merveilles Les sites d achats groupés émergent aujourd hui en faisant miroiter qu ils sont les fers de lance d une nouvelle arme marketing capable d être la bouée d oxygène d un commerce traditionnel qui se cherche pour les plus optimistes qui se meurt pour les plus intransigeants Une bouée de sauvetage qui n en est pas réellement une car la réalité reste à nuancer avec beaucoup de clairvoyance L étude de l université de Rice Texas réalisée auprès de 150 commerçants ayant travaillé avec Groupon a montré que 66 des opérations étaient rentables mais que 42 des commerces ne souhaitaient pas renouveler l expérience Autre élément de l étude les restaurants qui représentent 20 à 25 des deals de Groupon France auraient particulièrement du mal à rentabiliser leurs opérations Les principales causes évoquées seraient que les clients ne dépensent pas plus que la valeur du coupon et qu ils ne reviennent pas Par Élie Rouas Retrouvez l article complet en

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=2383 (2016-02-10)
    Open archived version from archive

  • Kaële Magazine
    de son nouveau centre de loisirs Edité en Septembre 2008 En savoir plus Écoles doctorales l emploi en ligne de mire Elles pourraient s appeler les écoles de l excellence les écoles doctorales forment chaque année des milliers d étudiants pendant trois ans Edité en Juin 2008 En savoir plus Financements pour les universités la quête du Graal En août 2007 la loi Pécresse dite d autonomie des universités a été votée par le Parlement Elle prévoit entre autres Edité en Juin 2008 En savoir plus La Maison pour la planète à Meythet une approche globale à l échelle locale Avec un coût global de 1 500 000 la Maison pour la planète projet grandeur nature de l association Prioriterre Edité en Mai 2008 En savoir plus Le boom mondial de l horlogerie suisse Dans la vitrine de l exportation helvétique cette industrie arrive en troisième position après l industrie des machines et des produits chimiques Edité en Mars 2008 En savoir plus L industrie automobile made in ailleurs La sous traitance automobile tire encore son épingle du jeu dans notre région même si elle souffre de la délocalisation vers Edité en Mars 2008 En savoir plus Les partitions économiques de la musique classique Savoies Suisse romande De la musique avant toute chose Certes mais à quel prix Portrait économique des deux principales formations de Edité en Février 2008 En savoir plus Le logement Ennemi public numéro 1 du portefeuille des Français Le pouvoir d achat des Français on nous serine avec invariablement On espère le voir augmenter au gré de formules incantatoires Edité en Janvier 2008 En savoir plus Le logement social à bout de souffle La crise du logement par ci la crise du logement par là On attend des initiatives fortes du gouvernement sait on jamais Et

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles.php?pageNum_rsArticles=4&id_cat=45&totalRows_rsArticles=113 (2016-02-10)
    Open archived version from archive

  • Kaële Magazine
    pour qui quelles activités quels avantages En 2004 a été créé le statut de Jeune Entreprise Innovante communément appelée JEI pour les entreprises qui réalisent des projets de recherche et de développement Une variante de la JEI la Jeune Entreprise Universitaire JEU a suivi en 2007 afin d encourager la création d entreprises par les étudiants et plus généralement les personnes qui participent aux travaux de recherche au sein des établissements d enseignement supérieur celle ci bénéficiant des mêmes exonérations fiscales et sociales que la JEI Comment Présentée comme une variante de la JEI la JEU doit répondre aux mêmes conditions que la JEI à l exception de celle tenant à l obligation d engager des dépenses de recherche et développement représentant au moins 15 des charges fiscalement déductibles à savoir être une entreprise qui exerce une activité industrielle commerciale ou non commerciale quels que soient sa forme et son régime d imposition être une PME de moins de huit ans à la clôture de l exercice qui emploie moins de 250 personnes qui réalise un chiffre d affaires inférieur ou égal à 50 M au cours de l exercice ou dispose d un total de bilan inférieur à 43 M dont le capital doit être détenu de manière continue à 50 au moins par des personnes physiques ou par une PME répondant aux mêmes conditions dont le capital est détenu pour 50 par des personnes physiques ou par des sociétés de capital risque ou par des associations ou fondations reconnues d utilité publique à caractère scientifique ou des établissements publics de recherche et d enseignement ou leurs filiales l activité exercée par l entreprise doit être réellement nouvelle Elle ne doit pas être créée dans le cadre d une concentration d une restructuration d une extension d activités préexistantes

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=2362 (2016-02-10)
    Open archived version from archive

  • Kaële Magazine
    internationale en Libye et la tolérance vis à vis de la situation au Bahreïn ou au Yémen quel est le rôle des démocraties dans le maintien des dictateurs au pouvoir Après les échecs de la diplomatie française et son soutien à Ben Ali et à Hosni Moubarak la France semble déterminée à sauver le peuple libyen des massacres provoqués par leur dictateur Mouammar Kadhafi en obtenant le feu vert de l Onu pour commencer une opération militaire Quelques semaines plus tôt les communiqués du ministère de la Défense ont souligné que la coopération entre la France et la Libye dans le domaine des ventes de matériel militaire a été extrêmement mineure En 2009 selon le porte parole du ministère Laurent Teisseire la totalité des commandes réalisées par la Libye auprès de la France se sont élevées à 19 millions d euros sur un total de ventes françaises dans le monde de 8 1 milliards d euros Il est vrai que depuis la levée de l embargo international en 2004 la Libye n a quasiment rien acheté en armes conventionnelles majeures La Russie traditionnel fournisseur d armes de la Libye avait signé plusieurs contrats avec ce pays pour un total estimé selon les sources russes à 4 8239 milliards de dollars Ces contrats ont été suspendus suite au nouvel embargo sur la vente d armes décrété par l Onu après le début des violences Mais ce n est pas par conviction que la France refusait de vendre des armes à la Libye Mouammar Kadhafi a été courtisé par les industriels et les hommes politiques français ainsi que par les Britanniques Américains et Italiens Fin 2007 après la libération des infirmières bulgares la Libye s est rapprochée de la France et le point culminant de ce rapprochement a été la visite du

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=2309 (2016-02-10)
    Open archived version from archive

  • Kaële Magazine
    ce thème provoque l interrogation quant à la conciliation des libertés fondamentales telles que le droit au respect à la vie privée avec des droits tout aussi fondamentaux que le droit à la sûreté le droit à la sécurité et à la justice La vidéosurveillance occupe une place importante dans cette réflexion car elle permet la surveillance des faits et gestes de chacun à tout moment Indispensable pour certains attentatoire à nos droits fondamentaux pour d autres la vidéosurveillance est fortement encadrée afin de concilier sauvegarde de l intérêt public et protection des libertés individuelles tant dans les lieux publics que dans les lieux privés et l entreprise la vidéosurveillance dans les lieux publics Des caméras de vidéosurveillance peuvent visionner la voie publique soit à l initiative des autorités publiques afin notamment d assurer la protection des bâtiments et installations publics la constatation des infractions aux règles de la circulation la prévention de la délinquance et des actes de terrorisme soit à celle de personnes morales de droit privé en cas d exposition à des actes de terrorisme pour la protection des abords immédiats de leurs bâtiments ex lieux de cultes ou grands magasins Dans tous les cas ces opérations ne doivent pas permettre de visualiser l intérieur des habitations ni spécifiquement leur entrée La vidéosurveillance est également permise dans les lieux ouverts au public magasins banques afin d assurer la sécurité des personnes La présence de la vidéosurveillance doit être mentionnée par un avertissement visible par tous L installation des caméras qu elles enregistrent ou non des images numériques est subordonnée à une autorisation préalable du Préfet donnée pour 5 ans après avis de la commission départementale des systèmes de vidéosurveillance De plus si les images donnent lieu à un traitement des données personnelles qu elles ont permises de

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=2311 (2016-02-10)
    Open archived version from archive

  • Kaële Magazine
    par Aldebaran Robotics Du 23 au 25 mars Innorobo le premier salon européen dédié exclusivement à la robotique de services réunira à Lyon les professionnels du secteur Selon les prévisions le marché mondial estimé à près de 19 milliards d euros à fin 2009 devrait doubler d ici deux ans Ce secteur à fort potentiel représente en France un marché d environ 370 millions d euros Pour les entreprises françaises et haut savoyardes la stratégie consiste à valoriser leur expérience afin de créer une véritable filière de la robotique qui conçoive produise et commercialise Des chiffres qui donnent le vertige Il faut mettre la graine de la révolution robotique dans la tête des créateurs d entreprise Je fais le pari que l on verra naître plus d entreprises dans le domaine de la robotique dans les dix ans à venir qu on a vu des entreprises de l internet dans les dix ans passés prédit Bruno Bonnell président du Syrobo le syndicat de la robotique de services 30 membres À en croire l International federation of robotic ce ne sont pas moins de 8 7 millions de robots de services qui ont été vendus dans le monde en 2009 11 5 millions d unités prévus entre 2010 et 2013 Les perspectives de croissance annoncent des lendemains qui chantent de 3 3 milliards en 2008 le marché total représenterait 100 milliards en 2020 En 2018 la robotique de services devrait représenter 85 du marché total qui atteindrait alors les 85 5 milliards de dollars Les secteurs des services à la personne de la santé de la sécurité vont être particulièrement concernés par l évolution démographique La société de demain sera aussi vigilante au bien être à l environnement à la qualité de vie à la gestion des déchets autant de domaines

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=2276 (2016-02-10)
    Open archived version from archive

  • Kaële Magazine
    les hausses des prix sont elles inévitables Heidi Baldrian Fotolia com Comme cadeau de nouvel an les Français apprennent que des hausses de prix vont les frapper de plein fouet dans bien des domaines hausse des loyers de la SNCF et de l électricité entre autres Depuis cet été déjà la facture d électricité des Français s est alourdie de 3 4 En janvier 2011 le prix de l électricité augmentera de 3 Cette augmentation correspond au financement de l électricité solaire rachetée aux particuliers Les tarifs réglementés ont donc progressé de plus de 6 depuis août 2010 Comment expliquer cette hausse malgré l ouverture à la concurrence qui était censée faire baisser les prix En France en matière d électricité il existe trois sortes de tarifs réglementés non réglementés ou les prix du marché et les tarifs Tartam Tarif réglementé transitoire d ajustement du marché destinés aux gros consommateurs industries etc voués à disparaître dans les prochaines années Malgré l ouverture à la concurrence le 1er juillet 2007 pour les ménages plus de 90 de ces petits consommateurs français sont restés fidèles à EDF c est à dire aux tarifs réglementés fixés par l État La raison est simple au cours des cinq dernières années les prix ont augmenté d environ 10 pour le tarif régulé et de 75 sur le marché dérégulé les tarifs libéralisés La volonté aujourd hui est d inciter les ménages à quitter le tarif réglementé pour pouvoir appliquer les prix du marché En juillet 2009 Pierre Gadonneix alors PDG du Conseil d administration d EDF annonçait vouloir une hausse de 20 des tarifs d électricité sur trois ans Cette annonce avait suscité de nombreuses réactions très médiatisées qui avaient indisposées le gouvernement Son mandat à la tête d EDF n a pas été reconduit

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=2221 (2016-02-10)
    Open archived version from archive



  •