archive-com.com » COM » K » KAELE-MAGAZINE.COM

Total: 882

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Kaële Magazine
    Marché de quotas taxe carbone ou mécanisme pour un développement propre Voilà quelques exemples d instruments économiques que nos autorités ont développés pour limiter les émissions de gaz à effet de serre Des outils utiles pour répondre à une noble cause Hélas pas toujours faciles à comprendre pour le non initié comme on a pu le constater au cours des récentes journées de l économie organisées à Lyon Rouages et mécaniques des marchés Les journées de l économie organisées à Lyon sont le rendez vous à ne pas manquer pour comprendre les enjeux économiques de notre société et le fonctionnement des marchés lieu de rencontre de l offre et de la demande Alors quand ces derniers se mettent à combattre le réchauffement de la planète on en arrive à un sujet crucial pour notre avenir qui tourne trop vite à la bataille d experts Les marchés sont des instruments qui aident à réduire le coût du changement climatique Changement qui est clairement un objectif public déclare Christian de Perthuis professeur à l université Paris Dauphine spécialiste de l économie du carbone Pour lui il n y a pas de doute le marché ne peut lutter facialement contre le changement climatique Il avance toutefois l utilisation de vrais outils financiers pour répliquer à cette problématique la taxe carbone et le mécanisme de Cap and Trade Ce dernier fonctionne en deux temps L autorité publique met en place un plafonnement d émission c est le Cap avant de délivrer un permis d émission qui fait l objet d un échange le Trade L intérêt du marché ainsi créé est de réduire les émissions et de donner un droit à émettre du CO2 qui deviendra payant la rente carbone est née Dans le système européen on a commencé à distribuer la rente aux

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=1824 (2016-02-10)
    Open archived version from archive

  • Kaële Magazine
    Actu culturelle Politique Editorial ONU Evasion Sport Kaléidoscope Portfolio Cahier Vins Communiqués Météo Economie Communication de crise la riposte des entreprises Rappel de produits défectueux denrées alimentaires contaminées incendies d usine jusqu aux grandes vagues de licenciements l entreprise n a pas attendu la crise économique que nous traversons pour se familiariser avec les coups durs Et dans ces moments les plus difficiles elle doit plus que jamais communiquer en gardant à l esprit quelques principes élémentaires L épreuve rend plus fort voilà le slogan placardé dans les médias par la chaîne de restauration Buffalo Grill en janvier 2003 Moins de trois semaines auparavant l enseigne se trouvait clouée au pilori accusée d avoir vendu du b uf britannique alors sous le coup d un embargo Une vraie campagne médiatique commence alors pour rétablir l image de la société durement touchée au début de la crise par une chute de fréquentation vertigineuse de 40 Une communication de crise est une communication réalisée dans un contexte tendu parfois périlleux avec des décisions lourdes à prendre déclare Laurent Morvant directeur de l agence de communication Porteur d Image installée à Annecy Par Daniel Cohen Retrouvez l article complet en téléchargeant le magazine

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=1836 (2016-02-10)
    Open archived version from archive

  • Kaële Magazine
    ONU Evasion Sport Kaléidoscope Portfolio Cahier Vins Communiqués Météo Economie Le soutien scolaire rallie toutes les classes Paty Cullen Wingrove Fotolia com On ne cesse d alléguer depuis quelques années que le marché du soutien scolaire connaît une croissance vertigineuse La crise n a pas bouleversé cette tendance forte même si les croissances à deux chiffres ont laissé place à des valeurs plus raisonnables Economiquement le soutien scolaire est donc très fructueux pour ses acteurs mais cette réussite met en lumière de manière flagrante la faillite d un système scolaire qui souffre d une maladie dont on continue de chercher le remède En France le marché du soutien scolaire privé représente une manne de 2 milliards d euros dont 60 pour le travail au noir selon une étude du ministère de l Éducation nationale Les entreprises privées ont depuis longtemps investi ce domaine d activité avec une réussite souvent insolente Ainsi Acadomia a connu une croissance continue de 15 pendant de nombreuses années La société a atteint un chiffre d affaires de 37 millions d euros pour un volume d affaires supérieur à 113 millions d euros Soit 13 millions de plus que le budget d accompagnement public mis en place par le gouvernement à la rentrée précédente L entreprise cotée en bourse est talonnée par Complétude les cours Legendre ou encore Anacours Ces opérateurs opulents ces dernières années qui réfléchissent à toutes sortes de diversifications d adossements sont peu ou prou impactés par la crise qui nous bouleverse depuis plus d un an Deux milliards c est un pactole qui laisse songeur et qui laisse transparaître peut être aussi les lacunes d un système éducatif que l ont sait malade mais que nos gouvernements ne guérissent pas quelles que soient les époques Par Daniel Cohen Retrouvez l article complet

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=1774 (2016-02-10)
    Open archived version from archive

  • Kaële Magazine
    depuis plusieurs mois depuis l amorce de la fameuse crise Dans cette situation on a même abusé de tous les leviers économiques existants avec l espoir d une sortie prochaine Et c est semble t il celui de l innovation qui demeure encore aujourd hui le plus solide le plus pérenne le plus apte à donner envie à nos entreprises de voir la vie en rose plutôt que de broyer du noir Bien que résolument positive l innovation ne s achève pas toujours par un succès Les entreprises sont alors beaucoup moins communicantes comme le prouve notre difficulté à récolter des témoignages Au mieux s en tirent elles avec une pirouette On a tiré les leçons de notre échec et nous en sommes sortis plus forts Albert Einstein avait donc raison Une personne qui n a jamais commis d erreur n a jamais tenté d innover L innovation nos gouvernants en ont fait depuis longtemps un leitmotiv chacun avec ses moyens convaincus que la compétitivité mondiale ne pouvait s en passer Toutefois la perfide crise est arrivée suivie de son cortège de coupures budgétaires C est ainsi que 14 des entreprises prévoient de réduire leurs dépenses de recherche et développement en 2009 selon l enquête annuelle du Boston Consulting Group D un autre côté les sociétés affichent plus que jamais leur ferme intention d innover pour se différencier dans un marché où règne une concurrence effrénée Renault en est l illustration parfaite Après avoir baissé son budget de R D de 9 2 le groupe automobile fait un pari d avenir sur la voiture électrique A priori ces deux nouvelles peuvent sembler paradoxales dans la mesure où innovation et R D sont intimement liées Pourtant il est effectivement possible d innover en maîtrisant les coûts En effet à chacun son

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=1741 (2016-02-10)
    Open archived version from archive

  • Kaële Magazine
    non seulement mis le système capitaliste au bord de la faillite en septembre 2008 mais elle a également soulevé des questions concernant la pérennité de ce système inéquitable La crise sera t elle l occasion de réformer ce système de gouvernance économique mondiale jusqu alors dirigé par les pays les plus riches et le rendre plus démocratique L ampleur de la crise qui a frappé l économie en septembre 2008 est telle que les pays développés ne sont pas capables de la gérer sans l aide des pays émergents Le sommet du G20 qui a eu lieu début avril à Londres est de ce point de vue d une importance historique Pour la première fois la parole a été donnée à des puissances économiques émergentes telles les pays du BRIC le Brésil la Russie l Inde et la Chine au lieu de s en tenir aux habituels membres du G7 Etats Unis Grande Bretagne Canada France Allemagne Italie et Japon 1 Le Fond Monétaire International FMI a besoin de l argent apporté par ces pays s il veut continuer à tenir son rôle de grand argentier les pays riches ne pouvant ni ne voulant assumer seuls une relance économique qui

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=1697 (2016-02-10)
    Open archived version from archive

  • Kaële Magazine
    sur une niche qui pourrait être rentable pour se donner bonne conscience ou encore par conviction écologique En tout état de cause cette croissance là n est pas encore pérenne dans le temps et sa rentabilité économique n est pas assurée Une chose est sûre elle constituera l un des ingrédients de la sortie de crise mais elle ne sera en aucun cas un remède miracle et son développement exponentiel n est aujourd hui malheureusement que pure spéculation La crise actuelle est l occasion de poser les bases d une croissance verte C est notre devoir d accélérer cette évolution et de saisir de nouvelles opportunités économiques et industrielles pour la France C est en ces termes que Jean Louis Borloo ministre de l Ecologie de l Energie du Développement durable et de l Aménagement du territoire comme d autres avant lui ces dernières semaines ces derniers mois a loué la croissance verte Un slogan politiquement correct qui pourrait séduire les foules de l Hexagone perplexes face à la crise économique mondiale et convaincre les entreprises empreintes à de lourdes difficultés conjoncturelles Aujourd hui alors que notre économie est si ce n est moribonde du moins déstabilisée on lui cherche un second poumon qui pourrait au moins d un point de vue psychique nous redonner une once d espoir Ce qu on caractérisait encore il y a peu de développement durable on le transforme aujourd hui miraculeusement en croissance verte Un vert de l espoir sur lequel les politiques les économistes et même aujourd hui le particulier lambda s acharnent avec vigueur comme pour mieux oublier la crise La croissance verte serait elle subrepticement devenue le parfait antidote à cette crise économique dont on ne sait quand elle s étiolera Les dépositaires du fameux rapport Bruntland qui avaient souligné en

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=1661 (2016-02-10)
    Open archived version from archive

  • Kaële Magazine
    suisse compte près de trois siècles d existence Les attaques que lui adressent l UE et les Etats Unis ne sont pas nouvelles mais sont d une virulence sans précédent Pour quelle issue La Suisse peut elle se passer du secret bancaire Transparence moralisation réglementation Des termes très en vogue depuis le raz de marée qui a submergé la planète financière en 2008 François Fillon déclarait récemment des trous noirs comme les centres offshore ne doivent plus exister et leur disparition doit préluder à une refondation du système financier Les Etats venus au secours de nombreuses banques jusqu à en nationaliser provisoirement dit on certaines le 8 mars par exemple l Etat britannique devenait l actionnaire majoritaire du Loyds Banking Group demandent logiquement un droit de regard sur leurs opérations Une transparence qui s articule mal avec l opacité du système suisse à l abri d une citadelle de plus en plus menacée le secret bancaire Détour historique Les premiers clients des banquiers suisses étaient les rois de France et ceux ci appréciaient avant tout la discrétion de leurs bâilleurs de fonds Telle est la phrase qu il nous est donné de lire sur quelques sites bancaires ou administratifs suisses

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=1650 (2016-02-10)
    Open archived version from archive

  • Kaële Magazine
    plus impactées par la deliquescence de notre économie mondialisée Dans ce contexte incertain les PME et autres TPE font le dos rond en attendant des jours meilleurs c est en tout cas ce qu il apparaît au regard des témoignages recueillis Seuls ceux qui ont pu bénéficier d une solide trésorerie d un soutien bancaire ou d un carnet de commandes peu ou prou entamé s en sortiront On a mis le paquet sur Oséo pour que les PME puissent accéder au crédit assurait le président de la République Nicolas Sarkozy en visite à Annecy en octobre 2008 À la fin décembre 2008 ce sont 39 dossiers accordés par Oséo qui auront permis de garantir 9 5 millions d euros de crédits bancaires soit une goutte d eau dans l océan des entreprises du décolletage Des crédits qui selon Cyril Gouttenoire le délégué régional de l établissement public appelé en renfort pour soutenir le financement des entreprises ont été destinés pour 70 d entre eux au secteur industriel et aux services à l industrie En Haute Savoie l industrie représenterait près de 63 de l activité du département et le décolletage plus de 800 entreprises et 15 000 salariés Principalement situées dans la vallée de l Arve ce seront sans doute ces petites entreprises qui auront souffert le plus péniblement de la crise mondiale Le bulletin du marché de l emploi de la Haute savoie indique qu à la fin du troisième trimestre les entreprises haut savoyardes utilisatrices de la mesure TEPA étaient de plus en plus nombreuses 20 6 par rapport à fin 2007 soit 12 574 établissements déclarants source Urssaf Le nombre d heures atteignait 3 177 000 soit une progression de 26 8 sur la même période Les secteurs les plus consommateurs étaient l industrie dont 13

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=1595 (2016-02-10)
    Open archived version from archive



  •