archive-com.com » COM » K » KAELE-MAGAZINE.COM

Total: 882

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Kaële Magazine
    L utilisation d outils d analyse moléculaire révéle en effet une diversité biologique jusque là insoupçonnée Par Caroline Depecker Ils nous dépassent en nombre et pourtant leur vie ne dure en moyenne qu une vingtaine de minutes Ils ne mesurent que quelques microns Ils sont invisibles à l il nu et pourtant sans eux la vie sur Terre n existerait pas Etudiés par les scientifiques dès la fin du XIXe siècle les microorganismes ont un rôle clef dans le bon fonctionnement de notre planète ils assurent notamment les flux de matière et d énergie au sein et à la surface de cette dernière Archées bactéries organismes eucaryotes unicellulaires comme les levures et le phytoplancton forment des communautés dont les relations au sein de leur environnement immédiat focalisent l attention des chercheurs en écologie microbienne Un gramme de sol contiendrait près de 10 000 espèces microbiennes différentes l océan abriterait une densité bactérienne avoisinant le milliard de cellules par litre d eau des chiffres qui donnent le vertige A l heure actuelle nous connaissons probablement moins de 1 des bactéries vivant dans notre environnement souligne Raffaël Peduzzi spécialiste en écologie microbienne pour l Université de Genève De fait les méthodes utilisées jusqu à présent pour étudier le monde microbien étaient basées avant tout sur l isolement et la culture des bactéries Or ces microorganismes cultivables ne représentent qu une faible partie des bactéries présentes dans tous les environnements naturels et forment pour l instant encore la base de nos connaissances en écologie microbienne En laboratoire il est souvent impossible de reconstituer les conditions existantes d un écosystème donné poursuit le chercheur Les techniques nouvelles en biologie moléculaire le séquençage génétique l utilisation de sondes moléculaires spécifiques permettant de rechercher des microorganismes in situ c est à dire dans leur milieu naturel

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=1474 (2016-02-10)
    Open archived version from archive

  • Kaële Magazine
    Evasion Sport Kaléidoscope Portfolio Cahier Vins Communiqués Météo Environnement Refuges de montagne Le confort au prix de l environnement OT Chamonix Pascal Tournaire Enjeu important du tourisme de montagne les nuitées en refuge avoisinent chaque été le nombre de 260 000 dans les Alpes du nord Au nom du développement touristique durable les refuges doivent acquérir plus de confort mais leurs aménagements sont ils durables Par Caroline Depecker Randonneurs amateurs ou alpinistes chevronnés chaque été ils s élancent à l assaut de nos montagnes Les randonneurs mais aussi les gardiens apprécient le plaisir d un repas chaud à toute heure la possibilité de faire sécher son linge sans difficulté ou encore la disponibilité de sanitaires propres et sans odeur Aujourd hui presque 80 des refuges sont équipés d une ou de deux douches souligne Gérard Nicoud chercheur au centre interdisciplinaire scientifique de la montagne et spécialiste de la dynamique des territoires montagneux Ce confort réclamé par beaucoup s accompagne de besoins accrus en eau potable génère obligatoirement des volumes conséquents d eaux usées et nécessite de l énergie en quantité bien supérieure aux seuls besoins d éclairage Or en montagne tout est plus difficile qu ailleurs Retrouvez l article complet

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=1448 (2016-02-10)
    Open archived version from archive

  • Kaële Magazine
    Le Canis Lupus renvoie à notre propre espèce Melissa Schalke Fotolia com Les populations de loups sont en augmentation croissante dans les Alpes 20 par an De bonnes conditions écologiques pour cet opportuniste qui profite d une législation en sa faveur Pourra t il trouver sa place auprès de l homme Par Caroline DEPECKER Le loup a repris du poil de la bête Après avoir été pourchassé en Europe et exterminé dans la majeure partie du Nord et de l Ouest Canis Lupus a pour la première fois montré le bout de son museau dans les Alpes françaises début des années 90 Contrairement à l ours qui fait l objet d une réintroduction active depuis 1999 en Italie dans le Trentin à 50 km du parc national suisse et n en déplaise aux chasseurs qui ont longtemps défendu l idée d un loup amené artificiellement dans nos territoires le loup revient chez nous de façon naturelle La population alpine franco suisse est estimée à près de cent cinquante individus c est peu en regard des situations espagnoles et italiennes près de 3 000 bêtes au total mais suffisant pour occasionner des dégâts sur les troupeaux remettant en cause la place

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=1392 (2016-02-10)
    Open archived version from archive

  • Kaële Magazine
    Fotolia com Pour lutter contre le réchauffement climatique et faire face à la crise énergétique actuelle les vaches et surtout leurs excréments constitueraient une alternative intéressante illustration avec la construction en Haute Savoie d une nouvelle unité de biogaz à la ferme Par Caroline Depecker Si les politiques de lutte contre le réchauffement climatique se sont focalisées jusqu à présent sur la diminution du gaz carbonique des climatologues ont donné l alerte en mars dernier il ne faudrait pas oublier les émissions de méthane Celles ci représentent 18 des émissions de gaz à effet de serre françaises et sont attribuables avant tout au secteur de l agriculture et des forêts Les ruminants et leurs déjections sont notamment responsables de la quasi totalité du méthane d origine agricole Et les scientifiques l affirment d ici 2050 les émissions du méthane pourraient bien être multipliées par deux Bizarrement la cause du mal pourrait en être aussi le remède Pour exemple la construction imminente dans les Bauges d une installation de biogaz dite à la ferme Près de Gruffy les exploitants du GAEC les Châtelets comptent bien valoriser le méthane issu de la transformation de leur lisier 160 vaches et génisses produisant 2 000 tonnes de lisier par an pour produire de l énergie Associés à des déchets de l agroalimentaire résidus de pâtes à pain et pâtes alimentaires ainsi qu à des résidus de tonte en provenance d une déchetterie voisine les excréments animaux approvisionneront un bioréacteur générant du méthane en continu Ce dernier sera ensuite brûlé pour alimenter un moteur faisant tourner une génératrice d électricité et de chaleur Sur le papier ce sont presque 10 tonnes par jour de déchets organiques qui seront ainsi recyclés sept maisons chauffées et 2 400 kWh d électricité produite De quoi éviter l équivalent

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=1366 (2016-02-10)
    Open archived version from archive

  • Kaële Magazine
    Expos Actu culturelle Politique Editorial ONU Evasion Sport Kaléidoscope Portfolio Cahier Vins Communiqués Météo Environnement Les climats de la biodiversité La biodiversité mobilise de nombreux chercheurs Deux récentes études montrent l impact des climats et des activités humaines sur les écosystèmes Les climats des zones de grande biodiversité seraient les premiers menacés par le réchauffement climatique Quant à l intensité de l activité économique elle favoriserait les invasions d espèces exotiques avec pour conséquence de menacer les espèces endogènes Par Roman Ender Dans son dernier rapport annuel le Programme des Nations unies pour l environnement PNUE révèle la corrélation qui existe entre les climats et la biodiversité En février dernier à Monaco il présentait ce rapport lors de la dixième session extraordinaire du Conseil d administration et du Forum ministériel mondial sur l environnement Outre le changement climatique et son cortège de répercussions prouvées ou prédites l appauvrissement de la diversité biologique a été l un des thèmes majeurs que les experts du programme des Nations unies pour l environnement ont mis en lumière avec la plus grande intensité Et de rappeler la création du Réseau mondial des réserves de la biosphère fondé entre autres pour lutter contre la perte de la biodiversité qui a recensé à ce jour 23 écosystèmes à préserver parmi lesquels les forêts pluvieuses du Viêt Nam les centaines d atolls de Micronésie ou les mangroves d El Salvador L objectif est de réduire l impact des activités humaines qui exercent une pression sur les écosystèmes telles que l exploitation des forêts tropicales des mers et des océans chalutage de fond ou des champs de culture à destination de l industrie automobile les biocarburants Autant de facteurs contribuant à réduire la richesse biologique de la planète Retrouvez l article complet en téléchargeant le magazine d avril

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=1341 (2016-02-10)
    Open archived version from archive

  • Kaële Magazine
    avec l agriculture biologique Une étude suisse 1 réalisée par des chercheurs de l Empa établissement de recherche en sciences des matériaux rattaché à l École polytechnique de Lausanne montre que ces biocarburants sont loin d être écologiques Par Caroline Depecker Les biocarburants sont des carburants d origine végétale appartenant à trois catégories bien distinctes La filière alcool méthanol éthanol valorise des cultures sucrières betterave canne maïs ou céréalières blé en remplacement de l essence Les huiles végétales colza tournesol huile de palme permettent elles de créer des substituts au diesel Enfin le biogaz résultat de la fermentation de n importe quelle matière organique déchets alimentaires déchets de bois paille etc permet d obtenir du méthane utile à la production du gaz naturel pour véhicules GNV Parmi les biocarburants les filières éthanol et diester sont celles qui sont les plus développées actuellement En 2007 l Union européenne a consommé 2 7 milliards de litres de bioéthanol dont le tiers était importé du Brésil Un peu partout les pompes vertes fleurissent Et pour cause il faut remplir les objectifs fixés d ici 2020 les biocarburants devront représenter 10 au minimum des carburants engloutis par la flotte européenne Alors que les biocarburants

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=1291 (2016-02-10)
    Open archived version from archive

  • Kaële Magazine
    PCB Des fleuves malades DR Peut on encore consommer les poissons de nos rivières ou doit on s attendre à un empoisonnement quasi certain La pollution avérée du Rhône en molécules biphényles polychlorées PCB n est pas un cas isolé mais concernerait l ensemble des cours et nappes d eau européens dont le Léman témoins passifs de nos activités industrielles Par Caroline Depecker Une pollution sans précédent c est ainsi que fut qualifiée en août 2007 la contamination du Rhône par les PCB dans un communiqué de l Agence France Presse Les analyses effectuées sur les poissons montrent en effet des taux de PCB dans leur chair largement supérieurs aux normes européennes À cette date c est la quasi totalité du fleuve qui est touchée des arrêtés préfectoraux interdisent la consommation de tout poisson pêché dans le Rhône depuis les départements du Rhône et de l Ain jusqu à la Méditerranée Mais rien encore pour les Savoies Les PCB imprègnent les sédiments du Rhône sur 300 km et cette pollution n est pas nouvelle Nous avions alerté les pouvoirs publics il y a vingt ans souligne Alain Chabrolle en charge du dossier à la Frapna 1 quand en 1989 Gilles Monod à l époque chercheur à l Inra 2 avait déjà montré que la teneur en PCB des poissons du Rhône était supérieure à la norme Enfin en octobre 2007 l État français concédait à rendre publique une carte de pollution 3 des sédiments par les PCB confirmant alors que l ensemble des grands fleuves français et même européens ayant eu un passé industriel entre 1930 et 1980 étaient concernés Retrouvez l article complet en téléchargeant le magazine de février au format pdf ici Kaële Magazine n 42 Edité le Vendredi 1 Février 2008 Imprimer Notes 1 Frapna Fédaration Rhônes

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=1250 (2016-02-10)
    Open archived version from archive

  • Kaële Magazine
    grands ouvrages alentour Appelé en tant qu expert dans le cadre de la liaison ferroviaire Lyon Turin Gilles Ménard géologue à l université de Savoie rappelle que les Alpes ne forment pas une chaîne tranquille Par Caroline Depecker Alors que le creusement du tunnel Lyon Turin doit débuter en 2011 les travaux de reconnaissance des géologues sont presque achevés Dans ce cadre une équipe du Laboratoire de géodynamique des chaînes alpines LGCA situé à Chambéry a mis en place un réseau de points géodésiques 1 afin de pouvoir juger de la déformation des terrains avant travaux Plaçant ainsi la montagne sous surveillance les ingénieurs et chercheurs espèrent pouvoir comprendre et prévenir les risques géologiques qui pourraient survenir à l avenir Qui se souvient encore de l incident du barrage de Zeuzier Mis en service dans le Valais en 1957 ce barrage clef de voûte mesure 156 mètres de haut En 1978 il connut d importantes déformations au moment même où une galerie de reconnaissance pour le tunnel autoroutier du Rawyl était percée à un kilomètre de là Les dommages furent tels que le barrage dû être vidangé afin de procéder aux réparations chiffrées en millions d euros Le tunnel dont la galerie avait drainé beaucoup d eau plusieurs millions de mètres cubes en quelques mois fut lui même abandonné Une dizaine d années plus tard l enquête conclut modèle mathématique à l appui que les fissures apparues dans le barrage provenaient d un tassement du soubassement rocheux provoqué par son drainage Gilles Ménard chercheur au LGCA connaît bien cet épisode historique qui lui tient presque lieu de cas d école Retrouvez l article complet en téléchargeant le magazine de janvier au format pdf ici Kaële Magazine n 41 Edité le Vendredi 4 Janvier 2008 Imprimer Schéma ci contre Profil Modane

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=1207 (2016-02-10)
    Open archived version from archive



  •