archive-com.com » COM » K » KAELE-MAGAZINE.COM

Total: 882

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Kaële Magazine
    pris en charge de part et d autre de la frontière Comment les parents sont ils accompagnés Par Caroline Rabourdin La naissance le miracle de la vie Oui mais pour les 50 000 foyers français confrontés chaque année à la prématurité naissance rime avec cauchemar La durée moyenne d une grossesse normale est d environ 39 semaines Tout bébé né avant 35 semaines soit 8 mois est prématuré Les grands prématurés naissent avant 32 semaines 7 mois et pèsent moins de 1 500 grammes La très grande prématurité se situant avant 28 semaines de gestation pour un poids inférieur à 1 000 grammes Selon Guy Putet chef de service en néonatologie et réanimation périnatale à l hôpital de la Croix Rousse à Lyon les prématurés en France représentent environ 7 des naissances Et 1 5 pour les moins de 1 500 grammes Kaële n 25 juillet août 2006 Retrouvez la suite de l article dans le magazine Kaële n 25 juillet août 2006 chez votre marchand de journaux Haute Savoie Ain Jura Genève Kaële Magazine n 25 Edité le Lundi 3 Juillet 2006 Imprimer Les associations En France SOS Préma www sosprema com 33 0 1 47 47 11 27 En Suisse Né trop tôt 41 0 21 801 77 34 Un peu d histoire Ce n est qu à partir du XIXe siècle que la médecine commence à se préoccuper des prématurés À l époque la France voit le taux de croissance de sa population diminuer contrairement à celui de l Allemagne Craignant alors de perdre une guerre faute de combattants en nombre suffisant la France décide de tout mettre en uvre pour préserver ces petites vies En 1857 le docteur Denucée invente la première couveuse En 1902 Pierre Budin abaisse de 75 à 25 la mortalité des prématurés

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=559 (2016-02-10)
    Open archived version from archive

  • Kaële Magazine
    les pays riches bénéficient de la trithérapie les antirétroviraux restent encore largement indisponibles dans les pays en développement Médecins sans frontières tire la sonnette d alarme Le marché n est pas rentable pour les industries pharmaceutiques Par Caroline Rabourdin En ligne de mire le laboratoire américain Gilead MSF s insurge contre le fait que plus de trois ans après l annonce par le laboratoire de son programme d accès au Viread aussi appelé Ténofovir cet antirétroviral clé reste encore largement inaccessible aux pays en développement En décembre 2002 Gilead annoncait que ce médicament serait disponible à un prix réduit dans 68 pays en développement En 2005 il agrandissait son programme à 97 pays comprenant tous les pays africains et 15 autres pays Mais aujourd hui sur ces 97 pays seuls 10 bénéficient du précieux médicament Le Ténofovir est un médicament extrêmement important pour les malades du sida explique MSF C est un antirétroviral de deuxième ligne Au début du traitement un patient commence avec un médicament dit de première ligne Puis le virus mute et devient résistant Le malade est alors obligé de changer d ARV antirétroviral et d en prendre un de deuxième ligne Sinon c est la mort

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=425 (2016-02-10)
    Open archived version from archive

  • Kaële Magazine
    frontaliers de choisir leur hôpital en fonction de sa proximité l intervention des Smur français et suisse afin d être le plus rapidement sur les lieux quel que soit le pays d origine des secours Voilà de quoi faciliter et transformer la vie de nombreuses personnes Mais pour l instant il ne s agit que de projets proposés lors de concertations pour la réalisation du Schéma régional d organisation sanitaire de troisième génération Sros3 de la région Rhône Alpes La coopération hospitalière transfrontalière avec la Suisse n est peut être pas pour demain mais elle approche à grands pas Par Caroline Rabourdin La coopération médicale transfrontalière en fait rêver plus d un et notamment les habitants des régions frontalières pour qui soin rime souvent avec éloignement Car les résidents de Haute Savoie n ont souvent pas d autres choix que de se faire soigner dans les hôpitaux de Grenoble ou de Lyon alors que celui de Genève est si proche Le potentiel d accueil du CHU de Genève est énorme Il pourrait très bien accueillir des patients français Au lieu de soigner les personnes à côté de chez elles on les envoie à 200 km s insurge Astrid Baud Roche

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=424 (2016-02-10)
    Open archived version from archive

  • Kaële Magazine
    traditionnelle Ces pansements d origine f tale sembleraient bien constituer la greffe parfaite puisque outre la guérison quasi spontanée des brûlures elle n a engendré aucune cicatrice supplémentaire et n a pas nécessité de greffes traditionnelles pour compléter le traitement Des effets négatifs à cette greffe Non Il n y a eu aucun rejet ni d effets secondaires précise Patrick Hohlfeld Ce résultat spectaculaire est dû aux propriétés des cellules du f tus Celles ci sécrètent des facteurs de croissance qui facilitent le renouvellement et la prolifération des cellules cutanées sous jacentes Quant à savoir si cette technique va se substituer aux greffes il est vraiment trop tôt pour le dire il s agit d une expérience limitée des enfants seulement et un petit nombre de cas qui ne permet pas de tirer des conclusions définitives C est une piste très intéressante mais d autres études sont nécessaires Notamment celle qui déterminera si les adultes pourront eux aussi bénéficier de ce nouveau type de greffe avec le même succès Car même si depuis plus de quinze ans le centre hospitalier universitaire vaudois de Lausanne est considéré comme pionnier dans la production de substituts cutanés pour le traitement des brûlures l expérience ne s est faite que sur des enfants La raison Une collaboration avec le service de chirurgie pédiatrique justifie le professeur Hohlfeld QU EN EST IL DE L ÉTHIQUE Bien qu ayant obtenu l approbation d un comité d éthique les médecins suisses admettent que ce procédé risque de soulever des questions quant à l obtention de tissus f taux Certains craignent que des femmes mettent volontairement fin à leur grossesse pour fournir ces cellules de peau nécessaires pour guérir les brûlés Carlos De Sola responsable du service de bioéthique au Conseil de l Europe explique D un point de vue biologique le f tus mort représente du matériel biologique au même titre qu un cadavre décédé D un point de vue éthique en théorie il n y a pas de différence Mais tout dépend du décès du f tus S il s agit d un f tus avorté volontairement on est dans la même situation que pour prélever des organes sur un humain Le minimum est de s assurer que l IVG n est pas motivée par le fait d obtenir des tissus Pour Patrick Hohlfeld il n y a pas de crainte à avoir Un seul don est suffisant pour traiter des centaines de milliers de cas Nous n aurons pas besoin d autres dons Qu en est il du statut juridique européen Il n y a pas de texte là dessus et il serait presque impossible d y parvenir reprend Carlos De Sola Des gens auront toujours des objections supplémentaires sur le fait d utiliser des tissus f taux En réalité ce sont davantage des questions qui portent sur l interruption volontaire de la grossesse que sur l utilisation du f tus Le tout est de déterminer dans quelles conditions on prélève des tissus et sur

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=263 (2016-02-10)
    Open archived version from archive

  • Kaële Magazine
    chirurgien et le retour de l image à 150 millisecondes L équipe médicale de secours présente à Strasbourg n aura donc pas eu à intervenir révélant l avancée considérable de la téléchirurgie et de la télésanté MÉDECINS GÉNÉRALISTES ET HÔPITAL D ANNECY RELIÉS À l image de cette opération à 7 000 kilomètres de distance la généralisation de l Internet à très haut débit encourage le développement de la médecine collaborative en France et depuis cinq ans en Suisse et en Haute Savoie Plusieurs praticiens unissent par ce biais leurs compétences à distance au bénéfice d un diagnostic ou d une intervention chirurgicale Cette révolution scientifique technique médicale et sans doute sociale qui débuta par le partage d images fixes puis animées est à l aube du partage du geste Destinées à optimiser le cycle de soins dans le milieu médical à réduire le nombre de visites des patients en améliorant leur confort par la diminution de l alerte psychologique ces technologies devraient demain amoindrir aussi le coût global des soins En Haute Savoie deux expériences pilotes de télésanté fonctionnent avec succès La première portée par l hôpital d Annecy repose sur un système technique et logiciel commun aux professionnels libéraux et aux hôpitaux Exploité pour le transfert d informations médicales sécurisées entre les médecins généralistes et l hôpital ce réseau présente également l avantage de fluidifier les liens entre le milieu préhospitalier l accueil des urgences et la prise en charge des patients vers le service ad hoc La mise en uvre de ce maillage médical revient à l Association télémédecine 74 que préside le Dr Jacques Gaillat chef du service maladies infectieuses au centre hospitalier d Annecy Par ce biais l ATM 74 permet aux professionnels de santé d échanger des données relatives aux patients pour optimiser leur prise en charge indique le Dr Courtois Xavier chef du département d informatisation médicale de l hôpital d Annecy et membre de l association Voix données images glissent par des réseaux de communication électronique protégés dans le respect des règles de déontologie et de confidentialité L ÉVEREST SAUVÉ DEPUIS CHAMONIX Une seconde opération pionnière le projet Institut de formation et de recherche en médecine de montagne Ifremmont est actuellement portée par le département de Médecine et de Traumatologie de Montagne et le Dr Emmanuel Cauchy médecin urgentiste et praticien hospitalier à l hôpital de Chamonix Soutenu par la région Rhône Alpes et l Europe l Ifremmont a favorisé la création début 2005 d un centre d appel de régulation et de télémédecine fonctionnant 24h 24h autour de médecins urgentistes spécialistes des troubles de montagne gelures hypoxie etc Bilingues ils interviennent auprès des pratiquants des guides et gardiens de refuge à travers un réseau de valises satellites portables présentes sur site Ces outils de télémédecine sont précieux aux diagnostics indique Xavier Sepulchre attaché au projet Ifremmont Nous réceptionnons par exemple des électrocardiogrammes réalisés sur place par des personnes formées Les médecins peuvent ainsi décider ou non d une prise en charge

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=138 (2016-02-10)
    Open archived version from archive

  • Kaële Magazine
    ambitions déclarées de la recherche La trisomie 21 est la maladie génétique la plus connue Le 21 mars aura lieu la deuxième édition de la Journée mondiale consacrée à la trisomie 21 Aujourd hui comme jamais auparavant les scientifiques européens travaillent sur des projets prometteurs Par Caroline Rabourdin UN MÉDICAMENT CONTRE LE DÉFICIT MENTAL Après une collaboration internationale menée entre 1995 et 2000 par le professeur Stylianos Antonarakis directeur de la Division de génétique médicale de l université et des hôpitaux universitaires de Genève le chromosome 21 a pu être décodé dans sa totalité Environ 300 gènes se trouvent dans ce chromosome L effort était de comprendre quels sont les gènes qui le composent De plus nous avons découvert que le chromosome 21 présente des régions qui ne contiennent aucun gène C est une chose importante La recherche a deux buts maintenant reprend le professeur Stylianos Antonarakis qui travaille depuis vingt ans sur le chromosome 21 Comprendre la fonction et les mécanismes des gènes et des régions du chromosome 21 et trouver quels sont les gènes impliqués dans les différents symptômes du syndrome de Down Cette recherche prendra entre dix et vingt ans Kaële n 32 Mars 2007 Retrouvez la

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=905 (2016-02-10)
    Open archived version from archive

  • Kaële Magazine
    réponses d ailleurs à apporter pour comprendre comment il en est arrivé à enchaîner les vols Ce qui compte ici c est de pouvoir regarder son portrait qui prend forme et s affine au fil des pages Dans la loge où il a grandi dans la maison de campagne où il est allé en vacances jusqu à l adolescence dans le restaurant de la Villette où il a commencé à travailler au Tchad où il a servi l être abandonné et solitaire révèle ses failles ses blessures sa force et sa détermination Lui qui n a pas d amis véritables appelle de ses voeux la fraternité qui lui manque Lui l enfant abandonné cherche à exister dans le sexe et le regard des femmes Les mots visent juste disent le sordide et la beauté avec les mêmes élans de vérité Cette vérité humaine ici approchée dans le silence de la solitude intérieure Il est le personnage par excellence du roman noir qui ne fuit pas mais qui a toujours un réflexe d échappement comme vous lorsque vous jouez à chat perché et que d un mouvement d épaule vous évitez la main qui vous fait chat L homme évolue dans le Mitan le Milieu parisien des années 60 une autre époque avec ses codes ses traditions ses sous sols enfumés et ses arrière cours accessibles Il a éprouvé pour la première fois l ivresse du vol à l adolescence Et comme dans la plupart des cas la faim a été un premier moteur Il a fait des rencontres a fini par s installer dans ce monde qui l a accueilli à bras ouverts et à cons offerts pourrait on ajouter La sexualité du jeune homme dessine des passages évocateurs explicites et pertinents Ses longs cils et ses yeux bleus son

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=3323 (2016-02-10)
    Open archived version from archive

  • Kaële Magazine
    la philosophie occidentale En Asie Tchouang Tseu donne naissance à ce qui pourrait s apparenter à une pensée libertaire avant l heure En tout cas c est ainsi que l auteur traite de son sujet dans cette récréative biographie romancée Tchouang Tseu est né à Mong a vécu ses premières années entouré de courtisanes est devenu superviseur des laques avant de prendre garde à se tenir éloigné de toutes les mesquineries du pouvoir et des croyances pour vivre une vie simple apaisée proche de la nature Il dit Qui vole un boisseau de graines fi nit à la potence et qui vole un royaume finit sur le trône C est en quelque sorte un vert anar qui distille ses pensées sans les imposer Rambaud cite Max Stirner quand il dit que Tchouang Tseu était convaincu que l homme n était appelé à rien pas plus qu une plante ou qu un oiseau Ce conte voltairien se déroule à une époque particulièrement instable Les royaumes n ont de cesse de comploter et de se faire la guerre alors que la sagesse subversive du Maître exprime une vision pacifiste tendue vers l observation et la description À quoi sert d expliquer interroge Tchouang Tseu Les hommes cherchent à connaître ce qu ils ne pourront jamais connaître au lieu de se pencher sur ce qu ils connaissent déjà Et de nous inviter à poser un regard frais sur la réalité Nous sommes à une époque charnière de l histoire de l Empire du milieu un siècle avant l invention des baguettes des nouilles et du taoïsme et pourtant la vie du Maître qui incarne la vérité de l instant l abandon de la technique le temps de la contemplation résonne avec force dans notre espace digitalisé pro actif matérialiste et conditionné par l

    Original URL path: http://www.kaele-magazine.com/fr/articles_read.php?id_art=3322 (2016-02-10)
    Open archived version from archive



  •